Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Pour quel candidat voterez-vous au 1er tour de la présidentielle 2017


Marine LE PEN

7% - 51
Emmanuel MACRON

42% - 282
Benoît HAMON

2% - 16
Jean-Luc MÉLENCHON

11% - 74
François FILLON

25% - 170
Philippe POUTOU

0% - 5
Jacques CHEMINADE

1% - 7
Jean LASSALLE

1% - 11
Nicolas DUPONT-AIGNAN

3% - 25
François ASSELINEAU

4% - 28
Nombre de votants : 669

[+5]    #676 19/04/2017 00h04

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   473  

Stokes

Je vous aime bien et je vous respecte, pour vos points de vue qui sont souvent étayés, et pour la qualité de vos interventions sur l’investissement.

Ce qui me gène, et je le dis sans jugement ni agressivité, c’est votre positionnement.

1/ Vous appelez à plus de solidarité, plus de partage, plus de transferts, plus d’impôts, et moins de différences sociales. C’est louable.

2/ Vous prônez sur de nombreux sujets les qualités de la paresse, et semblez décrire une vie professionnelle de fonctionnaire qui a plus misé sur sa qualité de vie que sur son investissement professionnel. Vous avez indiqué à plusieurs reprises avoir bénéficié de tel ou tel avantage. Nous en avons déjà discuté ensemble, et votre position est aussi tout à fait entendable.

En soit, 1 ou 2 ne me dérangent pas, et je crois que chacun doit être libre de choisir sa vie, et il est important que des gens qui ne souhaitent pas se tuer à la tâche puissent le faire sans discrimination (ce qui n’est pas acquis pour tous les métiers).

En revanche, 1 et 2 me dérangent fortement, parcequ’ils impliquent que vous appelez à plus de générosité d’autres que vous.

Je travaille énormément (jour, nuit, WE, gros stress, gros risques) . Je ne demande rien à personne. Je suis heureux de participer au système de mon pays (écoles, routes, recherche, sécu, solidarité nationale…).

Je suis bien incapable de fixer un seuil maximal d’impôt, parceque celui ci est à mettre en regard de tous les services cités juste au dessus, donc mon propos n’est pas ici de critiquer l’impôt dans son montant.

En revanche je suis profondément gêné sur l’usage fait avec mon impôt. Je ne vois pas pourquoi il doit rémunérer ceux qui décident librement de bosser moins, ou payer des retraites de gens qui ont le droit de partir dix ans avant mois (je parle d’emplois non pénibles, pas des pauvres gens détruits à 55 ans).

Comprenez vous la frustration que génère ce positionnement de dire "moi je veux bosser moins, mais je veux recevoir plus", et pire que tout, qu’on vous crache à la figure puisque vous êtes un bourgeois ou un patron (oui bien sûr, il y a des enfoirés chez les bourgeois, je sais, mais quid des autres?)?

------------
En ce moment je déménage et je cherche un moyen de garde pour mes enfants.
1/ Je ne suis pas prioritaire parceque je gagne trop. OK
2/ Je ne trouve pas de nounou qui accepte de faire les amplitudes horaires dont j’ai besoin. OK.
3/ Si je trouve, je ne bénéficierai d’aucune aide sociale (ce qui est normal). OK.
4/ Comme je gagne plus, je suis au tarif maximal. OK

DONC ce système financé par mes impôts, je n’y ai pas vraiment droit, si j’y ai droit il n’est pas taillé pour m’aider à travailler comme j’y suis obligé, et il me coûte plus cher qu’aux autres pour les mêmes prestations.

Franchement, c’est inique. Aucun des points pris individuellement, mais les 4 assemblés, oui, il y en a marre.

On a besoin de plus de solidarité, et surtout de réparer ce fichu ascenseur social, mais on a aussi besoin de respect et de lâcher la grappe aux "privilégiés" qui travaillent dur et sont littéralement étouffés par le système (fiscal comme administratif).

C’est en ce sens que les discours de Melenchon qui fustige les richesses et veut prendre toujours plus à ceux qui les produisent ne passent vraiment pas et effraye. Ca n’est pas être réac ou avoir peur des rouges, des chars russes etc, c’est vouloir profiter du fruit de son travail, et demander un meilleur usage de l’argent public (argent dirigé vers ceux qui en ont vraiment besoin)

Dernière modification par MisterVix (19/04/2017 00h23)


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#677 19/04/2017 00h31

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   233  

stokes a écrit :

Vous ne croyez pas si bien dire : je passe une bonne partie de mon temps à faire campagne et cela pour pas 1 € ! Quand on aime, on ne compte pas ses heures !

Demain am, je vais "faire" une cité HLM : 50 escaliers en perspective….il y aura du travail.

Donc pour vous le plus sur moyen de contribuer à la solidarité c’est de convaincre des gens de voter Mélenchon pour prendre aux bourgeois leur argent ? Vous devriez peut-être aller vous présenter au NPA.

Par ailleurs, est-ce que distribuer autant de tracts est écolo ? n’y a t-il pas un équivalent d’hologrammes pour les tracts ?

stokes, je suis désolé, mais dans tous ce que vous dites, j’ai parfois du mal à cerner la sincérité, la provocation où la cohérence au delà de la verve.  Peut être est-ce que mon jugement est trop influencé par le profil de souslov que j’ai découvert il y a peu…

Dernière modification par AleaJactaEst (19/04/2017 00h37)

Hors ligne Hors ligne

 

#678 19/04/2017 00h35

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   154  

A vrai dire, concernant Mélenchon, je pense qu’il faut différencier le discours, qui cible une population assez précisément, de ce qu’il en fera vraiment dans les configurations réelles du terrain. Lire la carte et dire où l’on doit aller, c’est super….par contre être sur le terrain sera une autre chose. Le principe de réalité nous rappellera gravement sur Terre.
N’oublions pas que les élections, c’est avant tout de la com et une conquète médiatique…
C’est pour ça que qui que soit passe, je ne crois pas que ce sera pire que ce qu’il se passe depuis plusieurs années où, pour ma part, j’ai fait le deuil et continue à faire le deuil de ce fameux ascenseur social. A mon avis s’il y a des coups de trafalgar, ils se produiraient de toutes façons vu la pétaudière sociale, économique, et aussi l’accumulation de frustration et d’émotionnel douloureux de toute la population, toutes couches sociales et générations confondues.

et dans mon boulot, jamais cette année je n’ai entendu autant de gens agés, dire qu’ils ne voteraient pas car ils ne croient plus en personne.

Mais à vrai dire, pour ma part, plutôt que d’attendre l’ascenceur social, je prends plutôt l’escalier.
Ca va moins vite, mais au moins, ça ne tombe pas en panne.

Puis de toutes façons, quand l’ascenseur social marche, ce sont ceux qui nous dirigent et nous le promettent qui montent dedans.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #679 19/04/2017 00h46

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   233  

Bah non ! je ne suis pas d’accord avec vous. Les élections c’est accepter qu’un individu exerce un pouvoir exécutif pour la communauté.

Ah force de ce dire, "tfaçon ça changera rien" ; on court au devant de certaines surprises.

Il y a 100 ans 4 frères de mon arrière grand mère sont morts dans les trachées, dont un au chemin des dames.

Pourtant, 20 ans plus tard, certains auront toutefois porté un individu à la tête de l’Allemagne, en disant tfaçon on a rien à perdre, la suite on la connait…encore un coup à 50 millions de morts.

Tout ça pour quoi au juste ?

Dernière modification par AleaJactaEst (19/04/2017 09h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#680 19/04/2017 00h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   473  

Lausm

J’ignore si vous faites de l’humour ou si on ne parle pas de la même chose.

L’ascenseur social n’est pas utile pour nos dirigeants. Et escalier ou ascenseur c’est pareil.
Il n’est pas question de l’attendre mais bien qu’il existe ou non la possibilité pour ceux qui travaillent très dur une chance concrète de gravir les échelons.

Sans ça, on obtient la lutte des classes constatée aujourd’hui.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#681 19/04/2017 01h05

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   194  

ascenseur social - rien que le terme est choquant - il s’agit d’un escalier tout au mieux et cela est heureux.

L’expression ascenseur sociale a elle seule indique a quel point il existe un probleme de culture de l’effort en France.

Stokes est une caricature, au point qu’il donnerait envie aux centristes de voter Fillon. Si toutes les petites fourmis de la meluche sont comme lui, le perile rouge ne n’est pas a craindre, les insoumis plafonneront a 15%.

Pour finir s’il etait accepte pour un ignoble egoiste de droite d’etre aussi agressif et acerbe qu’un militant d’extreme gauche, il y aurait de beaux amalgames a faire sur le demarchage dans les HLM.

A dimanche… avec un peu de chance nous verrons si les insoumis sont democrates et acceptent le resultat des urnes meme en cas de second tour Fillon-Lepen ou s’ils se comportent une fois de plus comme des casseurs.

T.

Dernière modification par TyrionLannister (19/04/2017 01h22)


Tyrion Lannister - "a Lannister always pays his debt"

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #682 19/04/2017 01h40

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

Hello,

Au final, je pense avoir arrêté (après avoir lu les programmes de JLM, FF, MM) mon choix :

J’ai entendu plusieurs insoumis argumenter sur leur discours, ce sont tous des clones, autant chez Macron et Fillon il y a un pluralisme, plusieurs sensibilités, autant chez Mme Le Pen ou les "insoumis" et leur péniche ou plutôt devrais-je dire radeau de la méduse. De véritables clones/troll me servant un copier/coller sur le vénézuéla (qui soit disant n’a jamais été soutenu ou un modèle), l’aliance bolivarienne, l’europe (que finalement on ne veut plus quitter) etc et j’en passe…Je ne parle même pas de Mme LePen qui est tellement ridicule qu’elle termine sa campagne de 1er tour aux abois.

Donc finalement entre le péril rouge et le péril bleu marine, je ne choisirai évidemment aucun des deux, même en cas de duel au 2e tour.

Macron pas mal, type intelligent mais j’ai beaucoup de mal à le cerner, j’ai juste detecté qu’il est libéral, et que son programme est proche de celui de Fillon. Le problème c’est que c’est pas clair, et qu’il aura besoin d’une majorité ou des députés LR et UDI.

Fillon, m’a beaucoup déçu avec son enfermement mais finit la campagne mieux qu’il ne l’a commencé.
Je pense qu’il a le meilleur programme sur le papier (d’ailleurs proche que N. Sarkozy aurait du appliquer), donc je voterai pour lui sans une adhésion forte mais pour ce qui me semble être l’interêt de la nation, de mon futur enfant et surtout des autres enfants pour qu’ils soient dans un pays imparfait, certes mais stable économiquement, institutionellement et avec un avenir au sein du monde dans lequel on vit.

D’autre part avec ce qu’il a pris pendant la campagne en gardant le cap, je pense qu’il est le meilleur pour faire passer les réformes difficiles mais nécéssaires, et c’est la ou avec Macron j’ai un peu plus de doute.

S’il ne passe pas le 1er tour je voterai Macron au 2e.

Hamon est inaudible, il a complètement raté sa campagne et n’a pas été aidé il faut le dire aussi…

Je pense que dans tous les cas on aura une assemblée LR/UDI + EM, même avec Melenchon (ce qui serait cocasse)

Dernière modification par roudoudou (19/04/2017 01h54)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #683 19/04/2017 02h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   154  

MisterVix a écrit :

Lausm

J’ignore si vous faites de l’humour ou si on ne parle pas de la même chose.

L’ascenseur social n’est pas utile pour nos dirigeants. Et escalier ou ascenseur c’est pareil.
Il n’est pas question de l’attendre mais bien qu’il existe ou non la possibilité pour ceux qui travaillent très dur une chance concrète de gravir les échelons.

Sans ça, on obtient la lutte des classes constatée aujourd’hui.

Probablement un peu des deux, il est évident que dans cette discussion, chacun n’est pas sur la même fréquence, et je dis comme ça me vient. Il me serait difficile de refaire mon vécu et mes perceptions du monde.

Concernant travailler dur, je ne crois pas avoir été élevé dans le sens d’attendre que ça tombe tout cuit. L’escalier, on peut attendre longtemps devant avant de monter : ça va pas se faire tout seul!

Après, je me rappelle quand je voulais chercher des stages (en 88-89), au relais 16-25, qu’on me répondait que j’étais trop qualifié. Trop qualifié ou pas assez d’expérience, je me suis senti bien bien seul alors parfois, pour trouver ma place!
Bref, j’ai souvent pris l’escalier, et le prends encore (à 46 ans je redémarre à nouveau sans savoir si ça marchera, mais je prends le risque, et je suis loin de la rente de beaucoup de lecteurs d’ici, mais cela n’est pas le problème, j’assume avec ce que je suis et ce que j’ai).
Mes parents m’ont élevé dans l’esprit que si je travaillais bien à l’école, je réussirais….j’ai bien travaillé…quant à la réussite annoncée!…par contre je n’ai plus envie de travailler dur, j’ai donné….et ce truc du sacrifice au travail, je pense que ce n’est même plus la peine de le demander à grand monde. trop de violence, trop de sacrifice de sa vie présente. Ce n’est pas à 60 ans que je vais dire à mon fils ou ma compagne que maintenant je suis disponible pour vivre la vie.
Dans mon boulot, et dans ma famille, j’en ai vu, des travailleurs durs : un bon cancer qui les fusille en un an à la retraite qu’ils n’assument pas, un petit infarctus du sportif estival à 39 ans, sans compter les divers pétages de plombs liés à trop de travail trop de pression trop de violence.

C’est pour ça que je pense qu’au lieu de nous laisser croire qu’en faisant encore plus d’efforts, ça marchera vraiment, qu’on valorise déjà tous ceux qui sont faits par tant de gens que nos classes dirigeantes ne regardent même pas, et dont ils ne savent même pas la moitié du quart de ce qu’ils peuvent vivre au quotidien dans leur travail, parfois depuis des années.
Après, il ne faut pas croire : plein de gens sont prèts à faire plein d’efforts pour que la machine puisse tenir. Même avec un genou à terre. Par contre ils n’ont plus envie de le faire tout seuls, ni que le fruit de ses efforts ne leur échoit pas, ni faire des efforts dont ils sont sûrs qu’ils ne les mèneront nulle part.

Mais vous avez raison : ascenseur ou escalier c’est pareil pour nos gouvernants : ils montent sur la terrasse en hélico, et regardent la lutte des classes de haut, de si haut qu’ils ne savent même plus les différencier.

Mais quand je dis que là où on en est, selon qui que ce soit qui passe, ça ne changera pas grand chose, je veux dire que là où en est la population (que mon métier m’a donné la chance de pouvoir voir de l’intérieur de leur foyer en assez grand nombre), l’espoir que travailler plus dur soit récompensé n’existe plus, mais alors plus du tout chez la plupart des gens. Et si cette problématique n’est pas reconnue par qui va prendre les manettes, la machine va s’enrayer, mais bien! Pour moi elle l’est déjà assez, enrayée.

Mais je conçois que mon avis soit partial et biaisé par mon propre vécu, et que cela me rende un peu sarcastique et pessimiste. Vous m’en excuserez. Cela dit, je crois qu’ici je suis loin d’être le seul.
Et pour la précision : je ne voterai pas JLM. Ni MLP.

Hors ligne Hors ligne

 

#684 19/04/2017 09h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   666  

Encore le coup de "l’ascenceur social en panne" !
Il y a pourtant encore quelques exemples de belles réussites, et on en connaît les conditions :
. volonté
. travail
. études supérieures, possibles en France grâce à un système éducatif public gratuit et aux bourses (mais pas possibles aux USA où elles sont très chères).

Un exemple.
Une personne qui semblait mal partie :
. sexe féminin
. née dans un village déshérité marocain
. famille nombreuse (7 enfants)
. immigrée en France dans le cadre du regroupement familial
. père ouvrier dans le bâtiment
. habite un quartier défavorisé
mais fait de presque brillantes études (Sciences Po, mais rate l’ENA)
peut devenir ministre de l’Éducation nationale, de l’Enseignement supérieur et de la Recherche.
C’est possible au parti socialiste, par contre au FN ils l’adorent …

Dernière modification par ArnvaldIngofson (19/04/2017 09h11)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#685 19/04/2017 09h27

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   233  

ArnvaldIngofson a écrit :

. études supérieures, possibles en France grâce à un système éducatif public gratuit et aux bourses (mais pas possibles aux USA où elles sont très chères).

Elles sont effectivement très chères aux USA, mais ils ont aussi des bourses, des programmes pour la mixité sociale et bien sûr les étudiants peuvent emprunter. La plupart des américains débutent leur vie active avec pas mal de dette d’ailleurs. Aux USA si vous êtes bon et battant vous pouvez vous en sortir, au moins aussi facilement qu’en France. Si vous vous bouger pas trop par contre, on viendra pas vous aider.

Le problème de NVB c’est que c’est un "exemple" que la gauche aime bien. On joue avec les symboles. Beaucoup de la France d’en bas n’apprécie pas trop cette carte postale sociale. Ils veulent plus de concret.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #686 19/04/2017 09h33

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2737  

roudoudou a écrit :

Fillon, m’a beaucoup déçu avec son enfermement mais finit la campagne mieux qu’il ne l’a commencé.
Je pense qu’il a le meilleur programme sur le papier (d’ailleurs proche que N. Sarkozy aurait du appliquer), donc je voterai pour lui sans une adhésion forte mais pour ce qui me semble être l’interêt de la nation, de mon futur enfant et surtout des autres enfants pour qu’ils soient dans un pays imparfait, certes mais stable économiquement, institutionellement et avec un avenir au sein du monde dans lequel on vit.

D’autre part avec ce qu’il a pris pendant la campagne en gardant le cap, je pense qu’il est le meilleur pour faire passer les réformes difficiles mais nécéssaires, et c’est la ou avec Macron j’ai un peu plus de doute.

Je vous rejoins complètement.

Cependant franchement, quand on voit ce que FF s’est pris dans la figure, rétrospectivement on peut y voir soit un entêtement, soit des nerfs d’aciers vu l’acharnement médiatico-judiciaire sur sa personne, a contrario de qui vous savez (celui qui gagne 3,3 M€ en cinq ans, déclare 200 k€ de patrimoine l’année suivante et s’embrouille ensuite dans des explications incohérentes mais vite oubliées).

Mais bon, après tout peu importe, pour moi ce sera tout sauf MLP ou JLM.

Hors ligne Hors ligne

 

#687 19/04/2017 09h36

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

ArnvaldIngofson a écrit :

. études supérieures, possibles en France grâce à un système éducatif public gratuit et aux bourses (mais pas possibles aux USA où elles sont très chères).

Je suis d’accord mais…

J’enleverrais ce point, sinon cela voudrait dire qu’il n’y en a pas du tout aux US (ce qui n’enlève pas le cout). D’autre part il y a un paquet de bourses aux USA.

D’autre part il me semble érroné de dire que l’enseignement supérieur est gratuit en France :

- Non seulement il a un coût, voir prix Sc Po, ecoles de commerce, ingé etc.. mais qui reste raisonnable par rapport au monde.

- et pour la partie "gratuite", ce n’est pas gratuit, cela a un coût pour la collectivité. Donc je préfère le terme "pris en charge".

L’exemple de N.V.B est louable mais je pense qu’il vous manque des éléments à vous et moi pour expliquer son parcours. De mon coté je prendrais simplement l’exemple d’une élève dans ma classe parents ouvriers, défavorisée, 1ere, classe prépa, telecom Paris.

Hors ligne Hors ligne

 

#688 19/04/2017 09h45

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   666  

Les écoles de commerce sont un cas particulier : souvent gérées par les chambres de commerce, elles sont presque toujours chères.
"Curieusement", c’est le monde des affaires qui met une barrière à l’entrée.

Les écoles d’ingénieurs publiques ont en revanche un coût dérisoire.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #689 19/04/2017 10h05

Banni
Réputation :   286  

MisterVix a écrit :

Stokes

Je vous aime bien et je vous respecte, pour vos points de vue qui sont souvent étayés, et pour la qualité de vos interventions sur l’investissement.

C’est en ce sens que les discours de Melenchon qui fustige les richesses et veut prendre toujours plus à ceux qui les produisent ne passent vraiment pas et effraye. Ca n’est pas être réac ou avoir peur des rouges, des chars russes etc, c’est vouloir profiter du fruit de son travail, et demander un meilleur usage de l’argent public (argent dirigé vers ceux qui en ont vraiment besoin)

Bonjour,

C’est gentil d’écrire cela sur moi qui n’en mérite pas tant.

Pour autant, je pense que vous vous méprenez sur le programme de Mélenchon qui ne veut nullement s’en prendre à ceux qui travaillent dur. Il m’étonnerait que vous soyez au-dessus des seuils de revenu de 33 k€ mensuels ou de 33 M€ de patrimoine, cela même sans compter vos heures.

L’objectif de "l’avenir en commun" c’est de faire en sorte que le travail soit mieux rémunéré, cela sans devoir se tuer à la tâche. Dit autrement, cela en sera fini du travail gratuit, des heures supplémentaires non payées : que vous soyez employé, ouvrier, technicien, cadre, dès que le chef vous demandera de faire des heures au-delà de l’horaire légal hebdomadaire de 35h, elles devront être rémunérées. Tout travail mérite salaire ! Il n’est donc pas question bien au contraire de "mettre sur la paille" ceux qui travaillent dur, plutôt de leur permettre de travailler un peu moins en conservant le même revenu. JL Mélenchon entend bien siffler la fin de la "rat race" expression chère à ce forum.

S’agissant de l’usage de l’argent public, 140 M€ de nouveaux investissements publics sont prévus ; ce sera autant de marchés publics et d’argent frais qui ira dans les caisses des entreprises qui contracteront avec l’Etat. Cela, la bourgeoisie nationale, celle qui tire sa prospérité du développement économique du pays, l’a bien compris. En revanche, la bourgeoisie "compradore", celle qui fait du gras en délocalisant les usines dans les pays à bas salaires, en vendant ses actions aux fonds vautours anglo-saxons, en important de la camelote étragère fabriquée par des gamins de 12 ans, cette bourgeoisie-là peut se faire du souci et ce n’est pas l"émigration qui la sauvera : comme cela a été dit hier soir, les agents du fisc la poursuivront jusqu’en enfer s’il le faut.

Là aussi, ce n’est pas un mince exploit que d’avoir ressuscité cette ancienne ligne de fracture entre les 2 fractions de la bourgeoisie dont les intérêts sont opposés.

Comme l’a écrit avec justesse Roudoudou, je suis "marrant" et je ne suis pas seul : Mélenchon et tous les militants qui font campagne pratiquent au quotidien la dérision, l’humour, la gouaille, l’esprit caustique, là où la droite en plein désarroi semble ne plus connaître d’autres registres que ceux du mépris, de l’invective et de la peur. De surcroît, nous sommes conviviaux : après-demain de 20h à minuit, pour terminer la campagne sur une note optimiste, des "apéros Mélenchon" avec et sans alcool seront organisés dans tout le pays, dans les cités, dans les quartiers pavillonnaires, dans les campagnes.

Hors ligne Hors ligne

 

#690 19/04/2017 10h12

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

ArnvaldIngofson a écrit :

"Curieusement", c’est le monde des affaires qui met une barrière à l’entrée.

Les écoles d’ingénieurs publiques ont en revanche un coût dérisoire.

C’est factuellement faux puisque Dauphine école de commerce (depuis 2006 ou 2005) n’a pas fait payer les frais de scolarité (400 euros = dérisoire pour une année de M2) jusq’en 2010 environ.

Après je suis en ligne avec vous pour dire que la plupart des écoles sont payantes et leur cout a dailleurs bien augmenté…

Vous avez une vision bien réductrice du type ecole de commerce = monde des affaires… non beaucoup d’ingés vont dans "le monde des affaires" = faudra m’expliquer ce que ca comprend

et inversement.

Les écoles d’ingénieurs, y compris publiques n’ont plus un cout dérisoire, le coût est en train de s’aligner sur les écoles de co, mais cela reste je vous l’accorde moins cher, c’est seulement quelques unes maintenant dont le cout est pris en charge par la collectivité. Surement encore un coup du "monde des affaires" (ou du medef ?)

Dernière modification par roudoudou (19/04/2017 10h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#691 19/04/2017 10h16

Membre
Réputation :   64  

InvestisseurHeureux a écrit :

(…) (celui qui gagne 3,3 M€ en cinq ans, déclare 200 k€ de patrimoine l’année suivante et s’embrouille ensuite dans des explications incohérentes mais vite oubliées).

Les explications étaient cohérentes et restent disponibles sur internet en cherchant un peu.

Hors ligne Hors ligne

 

#692 19/04/2017 10h27

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

stokes a écrit :

L’objectif de "l’avenir en commun" c’est de faire en sorte que le travail soit mieux rémunéré, cela sans devoir se tuer à la tâche. Dit autrement, cela en sera fini du travail gratuit, des heures supplémentaires non payées : que vous soyez employé, ouvrier, technicien, cadre, dès que le chef vous demandera de faire des heures au-delà de l’horaire légal hebdomadaire de 35h, elles devront être rémunérées. Tout travail mérite salaire ! Il n’est donc pas question bien au contraire de "mettre sur la paille" ceux qui travaillent dur, plutôt de leur permettre de travailler un peu moins en conservant le même revenu.

Vous entendre parler de "travail" c’est marrant. Savez vous vous même ce que c’est de travailler dur ?

Par ailleurs savez vous que les heures supplémentaires sont déjà rémunérées  (au dela de la durée légale) ? Donc je ne comprends pas votre prose (enfin celle de votre maitre spirituel) Et puis bon une petite touche pour la fin, comme JLM veut diviser le travail entre tous, il ne risque pas d’y en avoir des heures sup; la question ne se posera même pas

stokes a écrit :

S’agissant de l’usage de l’argent public, 140 M€ de nouveaux investissements publics sont prévus ; ce sera autant de marchés publics et d’argent frais qui ira dans les caisses des entreprises qui contracteront avec l’Etat. Cela, la bourgeoisie nationale, celle qui tire sa prospérité du développement économique du pays, l’a bien compris.

Vous voulez surement dire 140 milliards ? Parceque avec 140M€ ca n’ira pas loin. Attention la lecon n’est pas bien apprise…stokes, je suis décu.

stokes a écrit :

En revanche, la bourgeoisie "compradore", celle qui fait du gras en délocalisant les usines dans les pays à bas salaires, en vendant ses actions aux fonds vautours anglo-saxons, en important de la camelote étragère fabriquée par des gamins de 12 ans, cette bourgeoisie-là peut se faire du souci et ce n’est pas l"émigration qui la sauvera : comme cela a été dit hier soir, les agents du fisc la poursuivront jusqu’en enfer s’il le faut.

Le phénomène est en plus en train de s’inverser car le niveau de vie dans les pays ou cela est délocalisé remonte.

Pouvez vous nous donner un exemple de "fonds vautour anglo saxon" ?

L’imposition différentielle est une utopie, il y a plein de verrous s’y opposant, le premier sera certainement le conseil constitutionnel (ah oui c’est vrai quand Melenchon à un souci il ne s’embarasse pas il "supprime")

stokes a écrit :

Là aussi, ce n’est pas un mince exploit que d’avoir ressuscité cette ancienne ligne de fracture entre les 2 fractions de la bourgeoisie dont les intérêts sont opposés.

Comme l’a écrit avec justesse Roudoudou, je suis "marrant" et je ne suis pas seul : Mélenchon et tous les militants qui font campagne pratiquent au quotidien la dérision, l’humour, la gouaille, l’esprit caustique, là où la droite en plein désarroi semble ne plus connaître d’autres registres que ceux du mépris, de l’invective et de la peur. De surcroît, nous sommes conviviaux : après-demain de 20h à minuit, pour terminer la campagne sur une note optimiste, des "apéros Mélenchon" avec et sans alcool seront organisés dans tout le pays, dans les cités, dans les quartiers pavillonnaires, dans les campagnes.

Vous êtes pas sympa, pas d’apéro offerts pour la bourgeoisie que vous vous apprétez à braquer ? ;-) Même celle que vous avez réconcillié avec le castrisme ?

Dernière modification par roudoudou (19/04/2017 10h29)

Hors ligne Hors ligne

 

#693 19/04/2017 10h37

Banni
Réputation :   286  

Tout le monde pourra venir prendre l’apéro.

Vous renseigner : il y en aura partout en France, en métropole comme outre-mer.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #694 19/04/2017 10h40

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2737  

GillesDeNantes a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

(…) (celui qui gagne 3,3 M€ en cinq ans, déclare 200 k€ de patrimoine l’année suivante et s’embrouille ensuite dans des explications incohérentes mais vite oubliées).

Les explications étaient cohérentes et restent disponibles sur internet en cherchant un peu.

Alors là ça m’intéresse.

Car j’ai cherché en long et en large et n’ai jamais trouvé une seule explication claire sur le sujet.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #695 19/04/2017 10h43

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   183  

roudoudou a écrit :

Vous êtes pas sympa, pas d’apéro offerts pour la bourgeoisie que vous vous apprétez à braquer ? ;-) Même celle que vous avez réconcillié avec le castrisme ?

Bien sûr que si il y aura des apéros offerts. Des tas. C’est le principe même du communisme/socialisme.

Ce qu’on oublie de vous dire, c’est que c’est avec votre argent que c’est offert. En effet, "ça ne coûte rien, c’est l’Etat qui paye".

Hors ligne Hors ligne

 

#696 19/04/2017 10h44

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

InvestisseurHeureux a écrit :

GillesDeNantes a écrit :

InvestisseurHeureux a écrit :

(…) (celui qui gagne 3,3 M€ en cinq ans, déclare 200 k€ de patrimoine l’année suivante et s’embrouille ensuite dans des explications incohérentes mais vite oubliées).

Les explications étaient cohérentes et restent disponibles sur internet en cherchant un peu.

Alors là ça m’intéresse.

Car j’ai cherché en long et en large et n’ai jamais trouvé une seule explication claire sur le sujet.

Moi également car il a indiqué avoir fait ~300k de travaux dans la maison de sa femme, or pour moi c’est une donation ou autre, je ne vois pas….!

Hors ligne Hors ligne

 

#697 19/04/2017 10h44

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   233  

stokes a écrit :

Tout le monde pourra venir prendre l’apéro.

Vous renseigner : il y en aura partout en France, en métropole comme outre-mer.

Est-ce qu’on pourra aussi y parler d’investissement en société minière ?

Si la tranche des 90/100% se situe au delà des 33k€/mois, il ne faut pas négliger les tranches inférieures. Du coup il est plus vraiment possible de gagner plus de 20k€ net/mois. Ce qui est en somme assez cohérent avec le ratio 20:1.

Par contre vous donnez le chiffre de 33M€ pour le patrimoine, est-ce le patrimoine maximum ? Cela me semble un peu étrange. Ca voudrait dire qu’on taxera proportionnellement plus le travail que la rente.

En partant de rien, pour arriver à accumuler les 33M€, il faudrait presque 140 ans. Est-ce cohérent ?

Apparemment JLM auraient déclaré qu’il ne souhait pas/plus sortir de l’Europe et de l’euro. Peut être ne souhaite t-il plus appliquer son programme ? C’est à ne plus rien comprendre. Je croyais aussi que c’était le point de non compatibilité avec Hamon.

Dernière modification par AleaJactaEst (19/04/2017 10h54)

Hors ligne Hors ligne

 

#698 19/04/2017 10h55

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   183  

AleaJactaEst a écrit :

Apparemment JLM auraient déclaré qu’il ne souhait pas/plus sortir de l’Europe et de l’euro. Peut être ne souhaite t-il plus appliquer son programme ? C’est à ne plus rien comprendre

C’est finalement un candidat tout à fait normal.

Sentant l’échéance se rapprocher et compte tenu de l’évolution de ses chances et de son électorat, il adapte son discours.

"Votez pour moi, on verra après". C’est finalement le programme de la quasi-totalité des candidats.

C’est assez habituel. Ce qui l’est moins, c’est de voir des jeunes gauchistes, connus pour leur intransigeance, adhérer à cela. Et croire à la nouveauté et à la fraîcheur du papy avec ses costumes gris.

Que cette population s’enthousiasme pour Poutou, je peux comprendre. Pour un multi-récidiviste des arrangements électoraux, des compromissions, de la subsistance à travers les moyens de l’Etat, je trouve ça assez incroyable.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #699 19/04/2017 10h56

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   570  

InvestisseurHeureux a écrit :

Alors là ça m’intéresse.

Car j’ai cherché en long et en large et n’ai jamais trouvé une seule explication claire sur le sujet.

IH, vous savez que j’ai le plus grand respect pour votre oeuvre globale, aussi, j’espère que mes propos ne seront pas interprété comme des attaques:

Non, ça ne vous intéresse pas. Si ça vous intéressait, vous seriez au courant (même sans avoir cherché, je suis tombé dessus il y a quelques jours)
Vous avez une opinion politique forte et vous êtes du coup victime d’un biais cognitif classique: aucune explication ne
vous convaincra jamais, même une pile de factures datées ne vous convaincrait pas.

Voilà les explications:

Chez Bourdin, Macron rend des comptes sur son patrimoine - Libération

Sur les 3,3 millions d’euros empochés par Macron entre 2009 et 2014, le candidat a répété avoir payé 1,4 million d’euros d’impôts sur le revenu. Il affirme aussi avoir remboursé 500 000 euros d’emprunt, dépensé 300 000 euros pour des travaux dans la maison héritée par sa femme au Touquet, 100 000 euros pour des travaux dans son appartement parisien (revendu depuis) et avoir mis 270 000 euros de côté. En faisant le calcul devant les auditeurs, il en conclut avoir dépensé, pour sa vie courante, 700 000 euros en six ans. Ce qui fait 320 euros par jour. Ce qui révèle un train de vie important, mais pas aussi élevé que ce que laissent entendre les accusations contre le candidat. Et si la maison de sa femme au Touquet ne figure pas dans sa déclaration de patrimoine, insiste-t-il, c’est parce  (…) la Haute Autorité pour la transparence de la vie publique explique dans son guide pratique à l’usage des candidats que «les biens des enfants, y compris mineurs, et les biens propres du conjoint n’ont pas à être déclarés»

roudoudou a écrit :

Moi également car il a indiqué avoir fait ~300k de travaux dans la maison de sa femme, or pour moi c’est une donation ou autre, je ne vois pas….!

Vous connaissez leur régime de mariage ?
Si c’est en communauté réduite aux acquêts, l’argent qu’il a gagné est un acquêt.
Et la loi est faite de manière à ce que le conjoint qui participe aux travaux de cette manière est spolié de sa part (mon père a été dans cette situation)

Il a fait des travaux dans sa résidence principale… quel genre de monstre est-ce là ?

Je finis en me citant:

Faith a écrit :

On était courtois et raisonnables pendant de longues pages, dommage que le fil ait tourné à celui qui balancera le plus de désinformations/mensonges pour nuire aux concurrents de son poulain.

Je propose une règle pour restaurer un peu de bonne entente sur cette file: si vous avez un engagement fort POUR un candidat, soutenez-le en pointant ce qui vous enthousiasme chez lui, mais évitez au maximum de tirer sur ses adversaires (en particulier si vos munitions ne sont pas sincère ou pas véridique)

Dernière modification par Faith (19/04/2017 10h59)


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#700 19/04/2017 10h57

Membre
Réputation :   7  

stokes a écrit :

Message de ce soir de JLM, depuis Dijon la bonne ville du truculent chanoine Kir, à l’intention des redevables qui croiraient pouvoir échapper à la taxation différentielle en émigrant sous des cieux plus accueillants : "les agents du fisc les poursuivront jusqu’en en enfer !".  C’est en effet la destination qui est promise par la plupart des religions à ceux qui ne pensent qu’à accumuler sans partager quoi que ce soit….

N’oubliez pas les candidats français au programme Mars One. Sans doute de dangereux contre-révolutionnaires cherchant à échapper à l’impôt citoyen. Sus à la fuite à Varennes intercosmique ! smile

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur