Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Pour quel candidat voterez-vous au 1er tour de la présidentielle 2017


Marine LE PEN

7% - 51
Emmanuel MACRON

42% - 282
Benoît HAMON

2% - 16
Jean-Luc MÉLENCHON

11% - 74
François FILLON

25% - 170
Philippe POUTOU

0% - 5
Jacques CHEMINADE

1% - 7
Jean LASSALLE

1% - 11
Nicolas DUPONT-AIGNAN

3% - 25
François ASSELINEAU

4% - 28
Nombre de votants : 669

#651 18/04/2017 15h45

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   233  

Vibe a écrit :

Il y a d’ailleurs une seule chose qui pourrait me faire voter Macron : qu’il s’engage à nommer Védrine au Quai d’Orsay.

Avec le Drian à la défense, ça aurait de l’allure, mais il faudrait trouver un fauteuil pour Monsieur de Villepin, qui à mon avis rêverait de la place.

Tant qu’il nomme pas BHL à la culture, Tapie à la ville ou Fillon à la Justice …
[je précise, il s’agit d’humour]

Bnose, seriez vous prêt à donner 90% de votre entreprise pour aider à l’avenir en commun ?

Personnellement je serai prêt à donner 90% de la mienne si j’avais la certitude que la France devienne aussi attractive qu’Hong-Kong ou la Norvège.

Dernière modification par AleaJactaEst (18/04/2017 15h55)

Hors ligne Hors ligne

 

[+7]    #652 18/04/2017 15h46

Membre
Réputation :   13  

My 2 cents sur cette élection:

C’est, je crois, la première fois dans une élection présidentielle où 4 candidats sont aussi serrés dans les intentions de vote dont, cela a été dit, presque 50% de vote radical. De même, sur le panel des 11 candidats, une écrasante majorité veut renverser la table et se prétend "anti système"

A mon humble avis, cette élection, et la sociologie des électorats, reflète bien les tensions sociales qui parcourent notre société. Pour n’en citer que quelques unes (et que je caricature à dessein):
- Opposition entre "jeunes" et "retraités" particulièrement prégnante quand on compare les électorats réciproques de MLP et Fillon. De nombreuses raisons l’expliquent: croissance atone qui ne favorise pas l’emploi des jeunes et donc fort taux de chômage, impression que les ainés se sont "gavés" pendant les Trentes glorieuses (enrichissement via le travail et l’immobilier quasi automatique, relative méritocratie, avancées en matière de droits effectifs - IVG, peine de mort, etc., prestations sociales de qualité)
- Opposition entre la France des Villes et la France des Campagnes: la candidature de Jean Lassalle, pour ne citer que lui, n’est pas qu’anecdotique, il a réuni ses parrainages très rapidement, ce n’est pas pour rien.
- Opposition entre les communautaristes et les assimilationnistes
- Opposition entre les tenants de la laïcité stricte et ceux d’une laïcité aménagée
- Opposition entre europhiles et eurosceptiques qui, plus largement, traduit une prise de position par rapport à la mondialisation vécue comme "heureuse" ou "malheureuse"
- Etc, etc.

A ces nombreuses oppositions, il suffit d’ajouter des institutions à la peine, une démocratie objectivement fébrile (la majorité des français ne vote que tous les 5 ans) et pas représentative, des problèmes de népotisme, pour arriver à la situation politique actuelle reflet des violentes tensions de ces derniers mois (cf. loi Travail).

En ce qui concerne les 4 favoris:

- MLP par ses propos dépourvus d’ambiguïté sur Vichy et le Vel d’Hiv est pour moi, de toute façon hors jeu. Son programme économique n’est pas absurde sur tous les points (patriotisme économique) mais est globalement délirant. J’observe avec amusement comment elle a repoussé la question sur la sortie de l’Europe a un référendum ultérieur histoire de séduire un nouvel électorat qui se dira ainsi qu’il peut voter pour elle et disposera malgré tout d’une seconde chance.

- Pour Mélenchon, il faut saluer le tribun et sa gestion particulièrement maîtrisée des nouveaux médias (réseaux sociaux, Youtube).  L’aspect social (voire sociétal comme on dit) de son programme est franchement séduisant (6ème République, démocratie réelle, vivre ensemble, etc.) mais son programme économique est vraiment repoussant: fiscalité confiscatoire, baisse du temps de travail…

- S’agissant de Fillon, j’avais voté pour lui à la primaire, essentiellement pour son programme économique mais j’émettais déjà des réserves sur les questions de société (catholicisme ouvertement revendiqué, place de la femme…). La gestion catastrophique de ses "affaires" alors qu’il aurait dû, dès le début, jouer cartes sur table, le coup des costumes et des économies, ainsi que son entêtement tout bonnement ridicule à voir le complot partout (cabinet noir, juges rouges, journalistes violentés dans ses meetings etc.) ont eu raison de ma sympathie à son égard.

Quand je regarde mon environnement immédiat (famille, voisins, amis, collègues), l’essentiel de ses soutiens se résument soit à des retraités/cinquantenaires aisés un peu racistes (je caricature à peine) soit à des catholiques pratiquants qui valorisent non le programme économique mais les questions de société. A mon sens (commun), une bonne partie des citoyens qui sont séduits par le gaullisme social ou la droite ouverte sur les questions de sociétés mais libérale économiquement l’ont depuis longtemps quitté au profit de Macron.

- Reste donc Macron qui, sur le plan économique, est fondamentalement un FF light et va vraisemblablement amplifier la ligne sociale-libérale de Hollande. Si certaines de ses positions me semblent critiquables, son programme est quand même plein de bon sens: exonération d’ISF sur le patrimoine mobilier, suppression du RSI, moralisation de la vie publique. Le procès du banquier d’affaires qui lui est fait me parait ridicule: au moins, il apportera de nouveaux visages (enfin je l’espère).

Mon vote ira donc, sans doute, pour lui, qui me paraît le moins pire des 4 (et oui, pas de vote d’adhésion).

J’ajouterai, à titre personnel, deux points:

- Cette campagne aura été marquée par une absence complète de débat autour de thématiques que j’estime fondamentales: la fin de vie, la culture, l’écologie, la ruralité, pour ne citer qu’elles.

- Très vraisemblablement, et contrairement à ce que dit Macron, les législatives verront en toute logique une victoire de la droite et du centre. Si Macron est élu (probable mais pas certain), on aurait donc une cohabitation entre Macron et un premier ministre de droite (sûrement un quadra comme Barroin ou Bertrand). L’idée ne me déplaît pas d’autant que la France ne s’est jamais aussi bien portée que pendant les périodes de cohabitation.

Manarea

Dernière modification par Manarea (18/04/2017 15h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#653 18/04/2017 15h51

Membre
Réputation :   26  

roudoudou a écrit :

Et quand vous dites aux détriments de certains, vous pensez que ceux qui ont bossé pour économiser doivent payer ? (parceque quand vous dites "certains", dans le lot il y a un paquet de gens qui gagnent le smic et ont mis de coté dans leur bas de laine)

Vous connaissez beaucoup de smicard qui placent leurs économies (générés par leur travail bien entendu, si vous me parlez d’héritage je n’ai aucun scrupule à ce que ce soit taxé fortement pour contribuer à l’effort national) sur des fond euros ? SVP ne faites pas des généralités à partir d’exception.
Dans mon entourage les smicards ont plutôt tendance à avoir des fins de mois très serrés ou difficiles.

Je suis preneur d’une étude sur les économies des smicards si vous avez ça sous le coude.

Hors ligne Hors ligne

 

#654 18/04/2017 15h52

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

AleaJactaEst a écrit :

Vibe a écrit :

Il y a d’ailleurs une seule chose qui pourrait me faire voter Macron : qu’il s’engage à nommer Védrine au Quai d’Orsay.

Avec le Drian à la défense, ça aurait de l’allure, mais il faudrait trouver un fauteuil pour Monsieur de Villepain, qui à mon avis rêverait de la place.

Pour le coup, Villepin me paraît moins "Macron-compatible" que Védrine concernant les Affaires étrangères. Par contre, avec son verbe, je verrais bien Villepin à la culture. Je ne pense pas que ça déplairait à cet Homme de lettres.

Manarea a écrit :

- Très vraisemblablement, et contrairement à ce que dit Macron, les législatives verront en toute logique une victoire de la droite et du centre. Si Macron est élu (probable mais pas certain), on aurait donc une cohabitation entre Macron et un premier ministre de droite (sûrement un quadra comme Barroin ou Bertrand). L’idée ne me déplaît pas d’autant que la France ne s’est jamais aussi bien portée que pendant les périodes de cohabitation.

Oui, entièrement d’accord, et c’est ce qui me rassure, on aura une majorité réformatrice, pour peu que centre et droite aient l’intelligence de s’unir sur des réformes clés !

Mais je vous avoue que j’ai une préférence pour duo Fillon/Macron : ça aurait de la gueule ! Je ne sais pas pourquoi, mais Macron me semble bien plus compétent comme Premier Ministre. On voit que c’est un "technocrate" (dans le bon sens du terme), un homme de dossiers. Alors que Fillon aurait plus la "stature" d’un Président.

Mais l’inverse, Macron/Baroin ou même Macron/Juppé serait très bien aussi.

Dernière modification par Vibe (18/04/2017 16h01)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #655 18/04/2017 15h57

Membre
Réputation :   26  

AleaJactaEst a écrit :

Bnose, seriez vous prêt à donner 90% de votre entreprise pour aider à l’avenir en commun ?

Non car le programme "l’avenir en commun" ne me correspond pas parfaitement. Mais c’est pour moi le moins pire de tous et qui apporte une vision long terme que les autres n’ont pas.

Hors ligne Hors ligne

 

#656 18/04/2017 16h03

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

bnose a écrit :

roudoudou a écrit :

Et quand vous dites aux détriments de certains, vous pensez que ceux qui ont bossé pour économiser doivent payer ? (parceque quand vous dites "certains", dans le lot il y a un paquet de gens qui gagnent le smic et ont mis de coté dans leur bas de laine)

Vous connaissez beaucoup de smicard qui placent leurs économies (générés par leur travail bien entendu, si vous me parlez d’héritage je n’ai aucun scrupule à ce que ce soit taxé fortement pour contribuer à l’effort national) sur des fond euros ? SVP ne faites pas des généralités à partir d’exception.
Dans mon entourage les smicards ont plutôt tendance à avoir des fins de mois très serrés ou difficiles.

Je suis preneur d’une étude sur les économies des smicards si vous avez ça sous le coude.

Non mais je peux parler de l’experience personelle de mes parents (des années au smic) en effet à compter au supermarché mais pour économiser et placer. C’est peut être une exception mais aller siphonner les économies des gens pour un programme qui ruinerait le pays, de quel droit ?

Ensuite un smic à Paris, un smic dans la ville X ca n’a pas la même valeur. Je suis en phase cela dit pour dire que 2 smics pour vivre (ou 1) c’est rééllement un souci c’est pourquoi l’avenir est surement d’en sortir pas mal. Mais il faut pas se leurrer il y aura toujours des emplois non qualifiés avec un cout bas.

Hors ligne Hors ligne

 

#657 18/04/2017 16h10

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   154  

Quand vos parents au SMIC économisaient, le rapport salaire relatif au coût de la vie n’était probablement pas le même.
Les smicards d’aujourd’hui, de ce que j’en ai vu, hormis travailler au noir et bricoler pas mal dans des systèmes hors transactions monétaires, n’ont pas de grandes perspectives d’ascension sociale.

Aujourd’hui n’est pas comparable à hier sur tous les plans…il faut contextualiser les choses.

Hors ligne Hors ligne

 

#658 18/04/2017 16h15

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

Lausm je suis complètement d’accord.

En ce sens les heures sup defiscalisées de Sarkozy étaient une bonne mesure.

La seule facon d’aider ces gens ce n’est pas de monter le smic arbitrairement mais de remettre au centre de tout cela des perspectives d’évolution.

et/Ou deuxième option diminuer sur le smic la différence entre le brut et le net + cout employeur.

Hors ligne Hors ligne

 

#659 18/04/2017 16h19

Banni
Réputation :   115  

Au passage, le SMIC patronal est proche des 2300 1672€

Et le SMIC portugais est vers 500€ comme le salaire moyen à shanghai.
Et 250€ en Pologne.

Dernière modification par francoisolivier (18/04/2017 18h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#660 18/04/2017 16h22

Membre
Réputation :   13  

Lausm a écrit :

Quand vos parents au SMIC économisaient, le rapport salaire relatif au coût de la vie n’était probablement pas le même.

Tout à fait d’accord avec vous. Il faut être honnête: un couple au SMIC net avec enfants (soit 2.300 € par mois) ne peut vivre convenablement dans une métropole régionale (je ne parle même pas de Paris). Et quand il reste de quoi épargner c’est souvent une pécadille.

Hors ligne Hors ligne

 

#661 18/04/2017 16h31

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   233  

francoisolivier a écrit :

Au passage, le SMIC patronal est proche des 2300€…
.

A priori non

Un lien

Ceci dit, est-ce un problème d’offre ou de demande ? Eternelle question.

Les gens aux smics sont-ils suffisamment mobiles ? motivés ? compétents ? bien formés ?
Est-ce qu’on peut décemment payé quelqu’un qui à un BAC+3 et qui est parfois plus intelligent et mieux instruit que son patron à 1150€ ?

Franchement, je sais pas, je ne vois pas solution simple.

Pour moi la TVA sociale semblait pas la moins bonne des idées contre le dumping social.

Manarea a écrit :

Tout à fait d’accord avec vous. Il faut être honnête: un couple au SMIC net avec enfants (soit 2.300 € par mois) ne peut vivre convenablement dans une métropole régionale.

Je suis d’accord qu’il vaut mieux vivre à la campagne au RSA+APL, bricoler, faire son jardin bio, être dans des associations, utilisez des ressources culturelles sur le net, faire du sport, éventuellement faire une AE dans un domaine très précis en gérant bien ces gains, faire des échanges de services, lire, écrire, faire de la musique, du co voiturage, du vélo, etc. Socialement on reste en bas de l’échelle, mais matériellement on peut vivre une vie assez confortable que beaucoup de nos ancêtres des 20000 dernières années aurait pu nous envier.

Dernière modification par AleaJactaEst (18/04/2017 16h38)

Hors ligne Hors ligne

 

#662 18/04/2017 16h32

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

On parle du constat, personne n’a contesté cela, le problème est sur le remède :

1/ Utopie de croire que l’on peut uniformément monter le smic sans toucher aux autres curseurs
2/ Pour ne pas casser l’économie, en revanche faire reposer une partie de l’augmentation du smic sur une diminution des charges avec moitié pour employeur, moitié pour salarié est beaucoup plus réaliste. Pour cela il faut faire reposer ces cotisations ailleurs (= les financer)

Hors ligne Hors ligne

 

#663 18/04/2017 17h23

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   239  

Quelle dynamisme cette file ! Difficile de tout suivre tellement cela réagit vite…en même temps cela tourne un peu en boucle à certains moments…

Des interventions récentes, je me retrouve assez proche de l’analyse rapide de Manarea sur les "4 mousquetaires" promis au graal possible du second tour - mais avec une différence tout de même: pour moi le vote Macron est un vote d’adhésion (bon, cela ne garantit pas le succès parce que mon dernier vote d’adhésion c’était Bayrou en 2007 !).

Le ’pourquoi ce choix’ a déjà été plus ou moins cité:
- sa méthode, avec l’association En marche qui est très ouverte et très "proche" avec ses comités locaux que j’ai découverts en février dernier (première fois de ma vie où je m’associe à un mouvement politique),
- la volonté affichée (on verra vite s’il tient la promesse) de présenter 50% de nouvelles têtes aux législatives: c’est une sorte de "dégagisme" mais plutôt positif à mon sens
- le fait que ce ne soit pas un politicien professionnel…les FF, JLM, MLP, Hamon eux le sont: trop "hors-sols" à mon goût les lascars. J’apprécie qu’il ait eu cette expérience de banquier (peu importe la profession tenue d’ailleurs, à partir du moment où il a fait ’autre chose’)
- le "ni droite ni gauche" car à 53 ans maintenant, j’en ai moi aussi soupé des relents de lutte des classes datant de la fin du 19ème. Du coup, cela complique son discours car effectivement, régler les problèmes autrement que par des "c’est la faute de l’Europe", ou "c’est la faute aux capitalistes"…demande un peu (beaucoup) d’explications, d’échanges, de persuasion.
- et enfin un programme, pas parfait mais où rien ne me rebute fondamentalement et qui ne me paraît pas "dangereux", ni clivant…il risque même de réussir partiellement et de déjouer certains pronostics pessimistes sur ce qui se passera ’dans 5 ans’.

En contrepartie, il fait parfois des sorties (des bourdes de communication?) qui me laissent pantois, je pense à sa "colonisation = crime contre l’humanité" parce que je ne vois pas l’intérêt de mentionner cela en pleine campagne présidentielle…mais bon, pour ma part c’est secondaire.

Au final, le seul cas qui me rebuterait fortement serait un second tour MLP/JLM; certes aucun des deux ne devrait avoir de majorité législative par la suite, donc il n’auraient qu’un pouvoir de nuisance limité. Mais le pays perdrait quelques années et quelques centaines de milliards au minimum dans l’aventure ubuesque qui suivrait (le qualificatif n’engage que moi certes).
J’ai évité de plaisanter sur l’élection du président Donald avec mes collègues américains: bien m’en a pris!

Bonne soirée aux IH, à la semaine prochaine pour découvrir la bobine du vainqueur…

Hors ligne Hors ligne

 

#664 18/04/2017 18h27

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   252  

Je me retrouve complètement dans l’analyse de Manarea, et Macron est le seul qui ne sera pas une catastrophe de mon point de vue.

Mais le problème est avec qui il va gouverner. Même si l’élection est la catastrophe annoncée pour les républicains, aux législatives, ce sont ceux les plus éloignés du centre qui s’en sortiront le mieux. Je pense qu’on aura une chambre introuvable et une paralysie complète pour 5 ans.

Hors ligne Hors ligne

 

#665 18/04/2017 20h18

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   201  

Je suis beaucoup plus optimiste que vous. En plus Macron ferait un malheur à l’étranger et les Français pourraient bien dans la foulée lui donner une majorité. Sinon, je pense qu’il saura agréger les bonnes volontés pour faire une majorité présidentielle.

francoisolivier a écrit :

Malheureusement Baroin n’a pas remplacé Fillon à cause de Juppé.

Malheureusement, Juppé n’a pas remplacé Fillon à cause de Baroin (et sa présence plein écran au Trocadero).
Enfin, tout bien pesé c’était peut-être trop tard pour Juppé, notamment parce que Bayrou était déjà parti chez Macron. L’expression de la Droite la plus bête du monde pourrait être remplacé par les électeurs de la primaire de la Droite les plus bêtes du monde. Ils se sont fait plaisir, mais n’ont pas tenu compte des "vrais" scrutins suivants. Le PS a fait pareil. Tant mieux, on va peut-être enfin avoir une vraie force au centre de l’échiquier, avec du renouvellement, un libéralisme qui n’oublie pas sa composante sociétale et des modérés de gauche comme de droite pouvant travailler ensemble en laissant leur posture ringarde au vestiaire.

Dernière modification par okavongo (18/04/2017 20h51)

Hors ligne Hors ligne

 

#666 18/04/2017 20h52

Banni
Réputation :   115  

Okavongo a écrit :

Malheureusement, Juppé n’a pas remplacé Fillon à cause de Baroin (et sa présence plein écran au Trocadero).

Juppé est trop vieux, a été condamné, incarne le systeme à papa que les francais ne veulent plus. Sarko n’aime pas juppé et je suis persuadé que des histoires seraient sorties bizarrement dans le canard ou mediapart.

Baroin a la jeunesse, est chiracosarkozien de centre droit, est ami avec les chiraquiens et sarko et udi compatible. Le parfait macron de droite : gendre ideal, à l’air d’un collegien sain n’y touche qui va pas t.e bai.ser, tellement lisse et tellement vague.
T.u ne sais pas ce qu’il pense.

Pour les primaires, le gros hic est que les ecolos et front de gauche ont voté massivement hamon.
Le fn a voté massivement fillon.

Dernière modification par francoisolivier (18/04/2017 20h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#667 18/04/2017 21h33

Membre
Réputation :   55  

Je ne crois pas que ça ait été souligné : le projet de Macron de diviser par 2 les effectifs des classes de CP et CE1 dans les REP me paraît une vraie ambition pour l’éducation nationale.
Idéalement il faudrait s’y prendre même plus tôt, sur les classes de maternelle, mais la scolarisation n’y est pas obligatoire.

Les classes surchargées sont un vrai problème, surtout dans les zones difficiles où la disparité des niveaux des élèves est extrême au sein d’une même classe.

bnose a écrit :

Le soucis c’est que vous avez tellement de certitudes sur ce qui se passera une fois que Mélenchon sera au pouvoir qu’il me parait très difficile voir impossible d’en discuter.

Je partage votre avis sur les certitudes qu’on peut lire ici et là.

On a globalement compris que les économistes sont incapables de prévoir les krachs boursiers (mais sont ravis de dévoiler leurs explications a posteriori), par contre on se sent tout à fait capable de prédire avec certitude les conséquences à long terme d’un programme politique.

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #668 18/04/2017 22h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   505  

bnose a écrit :

roudoudou a écrit :

Et quand vous dites aux détriments de certains, vous pensez que ceux qui ont bossé pour économiser doivent payer ? (parceque quand vous dites "certains", dans le lot il y a un paquet de gens qui gagnent le smic et ont mis de coté dans leur bas de laine)

Vous connaissez beaucoup de smicard qui placent leurs économies (générés par leur travail bien entendu, si vous me parlez d’héritage je n’ai aucun scrupule à ce que ce soit taxé fortement pour contribuer à l’effort national) sur des fond euros ? SVP ne faites pas des généralités à partir d’exception.
Dans mon entourage les smicards ont plutôt tendance à avoir des fins de mois très serrés ou difficiles.

Je suis preneur d’une étude sur les économies des smicards si vous avez ça sous le coude.

Présent !

J’ai fait ma déclaration de revenus 2016 il y a quelques jours, et je suis à environ 15,1k€ de revenus annuels (et encore, c’est du net imposable !). Ma femme elle est à environ 11/12k€ la encore en net imposable… le tout avec un enfant en bas âge à charge.

Et chaque mois j’arrive à investir, tout en économisant un peu à côté. J’avoue, je ne place rien en fonds euros ; je préfère, et de loin, la bourse wink

Plus sérieusement, je pense que la volonté joue un rôle important la dedans. Je ne dis pas que tous les "smicards" sont en mesures d’investir. Mais quand on veut, on peut (un minimum)

Je pense qu’en ne chercant pas à paraître plus riche que ce que l’on est, il y a toujours moyen de faire quelque chose. Peut-être pas forcément d’investir, mais au moins de mettre quelques économies de côté.
Avoir un smartphone à 100€, un ordinateur de bureau vieux de 6/7 ans, un petit écran plat "prix d’appel", des loisirs raisonnés… cela ne "pourri" pas la vie comparé à un détenteur d’IGalaxy Xperia 9, d’un ordinateur de bureau dernière génération, d’un écran plat HD 4K de-la-mort-qui-tue-la-vie.

Je suis peut-être un peu "extrémiste" à ce niveau là, mais quand je vois des gens se plaindre qu’ils n’ont plus un rond pour finir je le mois alors qu’ils possèdent le dernier IPhone, un écran mural plus grand le pare-brise d’un bus de tourisme, un paquet de clopes greffé à la main, le dernier maillot de foot à la mode qui vaut probablement autant que mon budget essence mensuel, un crédit conso pour les vacances, un  autre pour rembourser celui de l’année précédente et en plus de cela qui se font un resto par semaine "parce qu’on va quand même pas se priver encore", j’ai envie de leur dire de revoir très rapidement leurs priorités avant de la ramener et de se plaindre !
Au lieu de vouloir à tout prix "paraître ce qu’elles ne sont pas" et de venir pleurer pour en avoir encore plus, elles feraient déjà bien d’apprendre à faire avec ce qu’elles ont !

Si moi j’y arrive, je ne vois pas pourquoi d’autres (pas forcément tout le monde, bien sûr) ne pourraient pas en faire autant.
Après j’admets que l’éducation financière en France… bah… y’en a pas ! Forcément ça n’aide pas à savoir gérer. Mais quand même…

Désolé pour le hors sujet smile


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

#669 18/04/2017 22h24

Banni
Réputation :   286  

Bonsoir,

La campagne, ce n’est quand même pas de tout repos : j’ai dû retarder mon départ en province pour participer au tractage prévu samedi matin sur le marché de ma ville.

Comme cela était prévisible, les gens de droite ont les nerfs à vif : ceux qui ricanaient il y a 2 mois quand Mélenchon était à 10% se mettent à invectiver les militants pour se soulager ; bon, on attend qu’ils vident leur sac et filent avec leur petit panier sous le bras…du coup, les contradicteurs les plus réactionnaires de ce forum me semblent être par comparaison des modèles d’urbanité !

Plus intéressant, il y a aussi des gens de droite qui viennent nous voir pour expliquer qu’ils ne sont pas vraiment en phase avec le programme de Mélenchon, mais qu’ils lui apporteront leur suffrage car c’est le seul parmi les 4 "gros" candidats à être patriote et républicain. Voilà qui ne représente sans doute pas des millions d’électeurs mais qui est révélateur : une partie de la petite-bourgeoisie nationale, ainsi définie par opposition à la bourgeoisie "compradore", qui a soutenu le PCF en 1936, De Gaulle en 1944 et aux début de la 5ème république, rallie désormais le candidat de la gauche nationale.

roudoudou a écrit :

Pourquoi soutenez vous JLM alors qu’il a dit qu’il n’était ni d’extrème gauche ni communiste, vous n’êtes plus fidèle au PCF ?

Roudoudou, c’est une blague ?

Bon vous devez être mal informé : le PCF a arrêté sa position au mois de novembre et décidé de soutenir la candidature JLM ; ce choix a été acté par les militants à une courte majorité. Depuis, lors tous les "cocos" font campagne pour lui ; c’est ce que l’on appelle la discipline de parti. Ce n’est pas comme chez les verts, LR où le PS où cela part "en cacahouète" dans tous les sens une fois que le candidat a été désigné.

Message de ce soir de JLM, depuis Dijon la bonne ville du truculent chanoine Kir, à l’intention des redevables qui croiraient pouvoir échapper à la taxation différentielle en émigrant sous des cieux plus accueillants : "les agents du fisc les poursuivront jusqu’en en enfer !".  C’est en effet la destination qui est promise par la plupart des religions à ceux qui ne pensent qu’à accumuler sans partager quoi que ce soit….

Dernière modification par stokes (18/04/2017 22h40)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #670 18/04/2017 22h28

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   147  

Manarea a écrit :

- MLP par ses propos dépourvus d’ambiguïté sur Vichy et le Vel d’Hiv est pour moi, de toute façon hors jeu.

Dans ce cas, mettez dans le même panier De Gaulle, Mitterand, VGE, NPA, Guenot, Chevènement,etc.

Il ne faut pas non plus avaler tout ce que les médias et les biens-pensants souhaiteraient.

On peut être en accord ou en désaccord avec le programme et les idées du FN, mais les attaquer là-dessus relève plus du scandale et de la récupération politique.


[url=]https://www.frenchstocksvalue.com[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

#671 18/04/2017 22h46

Membre
Réputation :   26  

Neo45 a écrit :

Présent !
[…]
Après j’admets que l’éducation financière en France… bah… y’en a pas ! Forcément ça n’aide pas à savoir gérer. Mais quand même…

Bien entendu Neo45, je ne doute pas que des gens comme vous existent. Quand j’ai commencé à travailler, j’étais à 1200 euros net avec un loyer de 800 euros. Je n’avais aucun mal à mettre de l’argent de côté. Comme vous je faisais attention à mon argent mais on ne peut pas généraliser et on reste des exceptions. D’ailleurs les gens disaient de moi que j’étais radin/près de mes sous parce que je ne dépensais pas mon argent comme eux. J’ai toujours trouvé ça drôle venant de la part de personne incapable d’économiser 100 euros.

Dernière modification par bnose (18/04/2017 23h05)

Hors ligne Hors ligne

 

#672 18/04/2017 23h08

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   505  

Je connais ça, au détour de conversations, de se faire "traiter" ( je mets entre guillemets parce que dans mon cas ce n’est pas dit méchamment, mais c’est dit quand même) de radin / près de mes sous.
En général j’essaye d’argumenter, avant, souvent, d’abandonner avant d’aller trop loin. Mais quoi qu’il arrive, je ne suis pas le dernier, par la suite, à lancer la petite pique qui va bien lorsque l’occasion se présente. Rien de méchant lorsque je le fais (quand les gens se plaignent par exemple), mais qu’est-ce que je jubile smile


le Petit Actionnaire - Suivi de mes investissements dans les dividendes et Éducation financière.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #673 18/04/2017 23h13

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

stokes a écrit :

Bonsoir,

La campagne, ce n’est quand même pas de tout repos : j’ai dû retarder mon départ en province pour participer au tractage prévu samedi matin sur le marché de ma ville.

Comme cela était prévisible, les gens de droite ont les nerfs à vif : ceux qui ricanaient il y a 2 mois quand Mélenchon était à 10% se mettent à invectiver les militants pour se soulager ; bon, on attend qu’ils vident leur sac et filent avec leur petit panier sous le bras…du coup, les contradicteurs les plus réactionnaires de ce forum me semblent être par comparaison des modèles d’urbanité !

Message de ce soir de JLM, depuis Dijon la bonne ville du truculent chanoine Kir, à l’intention des redevables qui croiraient pouvoir échapper à la taxation différentielle en émigrant sous des cieux plus accueillants : "les agents du fisc les poursuivront jusqu’en en enfer !".  C’est en effet la destination qui est promise par la plupart des religions à ceux qui ne pensent qu’à accumuler sans partager quoi que ce soit….

Au moins vous êtes marrant, vous avez des hologrammes vous aussi ?

Cela pourrait être pas mal pour chasser les bourgeois et vider leurs poches pour redistribuer tout ca ?

Le plus drôle c’est que vous y croyez, ca c’est aussi fun :-)

ps = Un conseil, vous devriez peut être reprendre une activité et bosser un peu cela vous ferait du bien car parler de production, de travail, toussa c’est bien mais il faut un peu pratiquer ;-) Et surtout ce serait bien pour vos compatriotes de contribuer un peu à la richesse nationale.

Hors ligne Hors ligne

 

#674 18/04/2017 23h20

Banni
Réputation :   286  

Vous ne croyez pas si bien dire : je passe une bonne partie de mon temps à faire campagne et cela pour pas 1 € ! Quand on aime, on ne compte pas ses heures !

Demain am, je vais "faire" une cité HLM : 50 escaliers en perspective….il y aura du travail.

Hors ligne Hors ligne

 

#675 18/04/2017 23h42

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

stokes a écrit :

Vous ne croyez pas si bien dire : je passe une bonne partie de mon temps à faire campagne et cela pour pas 1 € ! Quand on aime, on ne compte pas ses heures !

Demain am, je vais "faire" une cité HLM : 50 escaliers en perspective….il y aura du travail.

Stokes, ne me dites pas que vous avez dépassé les 35 heures ? Je vais appeler Jean-Luc sinon et il va se fâcher.

Par contre ya pas grand chose à pomper la bas, l’avantage c’est que vous allez faire un peu de sport et c’est gratis !

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur