Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Pour quel candidat voterez-vous au 1er tour de la présidentielle 2017


Marine LE PEN

7% - 51
Emmanuel MACRON

42% - 282
Benoît HAMON

2% - 16
Jean-Luc MÉLENCHON

11% - 74
François FILLON

25% - 170
Philippe POUTOU

0% - 5
Jacques CHEMINADE

1% - 7
Jean LASSALLE

1% - 11
Nicolas DUPONT-AIGNAN

3% - 25
François ASSELINEAU

4% - 28
Nombre de votants : 669

#476 16/04/2017 12h59

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

Bonjour,

@Surin : oui je me suis permis de suspendre ce que j’ai dit car étant bien éduqué j’ai répondu aux remarques. Je n’ai pas plus à me justifier, j’ai trouvé vos propos agressifs en passant.

Je tiens à en profiter pour ajouter la justesse des propos d’AleaJactaEst. D’ailleurs le dessinateur Joann Sfar (pourtant pas placé vraiment à droite ni au centre, ni libéral) a fait une tribune très instructive la dessus que j’invite tout le monde à lire :

Le coup de gueule du dessinateur Joann Sfar trollé par des mélenchonistes - L’Express

Pourtant Sfar allait voter pour lui. Quelques extraits :

"J’en ai honte, mais je n’avais jamais lu son programme. Je m’en tenais au talent du bonhomme", a-t-il écrit sur Facebook jeudi. "Finalement aujourd’hui, autour de Mélenchon, on trouve des germanophobes, des gens qui disent ’la France d’abord’ et qui prônent le protectionnisme et l’alliance militaire avec des dictatures et le non-interventionnisme face à des crimes comme ceux d’Assad", a-t-il ajouté. Mal lui en a pris.

Autre échange avec M. lenglet assez illustratif :

Echange tendu entre Jean-Luc Mélenchon et François Lenglet dans DPDA (VIDEO)

Dès qu’on pose une question précise on se fait insulter ou on part dans le dogme.

Il ne faut pas s’y méprendre, le totalitarisme n’est pas que du coté de Mme Le Pen.

Hors ligne Hors ligne

 

#477 16/04/2017 13h21

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

Dommage, perso ce que je trouve agressif et surtout désagréable est de mettre en scène son "départ" de la discussion:

roudoudou a écrit :

Je suis peiné d’un tel spectacle, je n’interviendrai plus sur ce fil puisque le débat, au lieu d’être technique dérive sur des polémiques et des totems à 2 francs (parité 1 pour 1…), les clochers en alsace, l’affaire fillon….

Vous êtes plusieurs à faire cela régulièrement, que ce soit à propos d’une discussion ou du forum même, je le fais remarquer et trouve cette attitude puérile, désolé si je vous parais agressif en le signalant ou de la façon dont je le fais.

Hors ligne Hors ligne

 

#478 16/04/2017 13h33

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   666  

doubletrouble a écrit :

je dois vous avouer que je n’avais pas du tout examiné le programme de Jean Lassalle. Je l’ai fait ce matin, et j’ai été très agréablement surpris par le programme comme par le personnage. J’ai bien envie de lui donner mon vote au premier tour, comme un coup de chapeau anonyme.

On a pu noter dans le débat que Jean Lassalle semble ne pas très bien connaître le programme de Jean Lassalle, ce qui a donné lieu à un échange savoureux :
. mais de quoi parlez-vous, madââââme ?
. mais de votre programme monsieur, sur votre site internet.
A part ça c’est un homme remarquable par la force de ses convictions, capable de faire une grève de la faim pour empêcher la délocalisation d’une usine dans la vallée d’Aspe.
Aussi un physique, une voix, une plume.

Dans l’élection présidentielle au 1er tour, son impact principal sera de faire perdre des voix à Emmanuel Macron :
il offre une alternative à ceux qui n’ont pas apprécié le ralliement de François Bayrou.

Mais dans ce rôle, le plus fort est Nicolas Dupont-Aignan : il est crédité d’un score non négligeable (4 %) qu’il prend essentiellement à Marine Le Pen et dans une moindre mesure à François Fillon.

Par contre, Jean-Luc Mélenchon n’est guère gêné par les inévitables petits candidats d’extrême-gauche : ils sont toujours là et cumulent à 2 %.

Pour une situation inédite où 4 candidats sont très proches, les "petits" candidats peuvent faire pencher la balance.
Merci en particulier au petit Nicolas.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (16/04/2017 13h36)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#479 16/04/2017 13h38

Membre
Réputation :   94  

roudoudou a écrit :

Bonjour,

@Surin : oui je me suis permis de suspendre ce que j’ai dit car étant bien éduqué j’ai répondu aux remarques. Je n’ai pas plus à me justifier, j’ai trouvé vos propos agressifs en passant.

Je tiens à en profiter pour ajouter la justesse des propos d’AleaJactaEst. D’ailleurs le dessinateur Joann Sfar (pourtant pas placé vraiment à droite ni au centre, ni libéral) a fait une tribune très instructive la dessus que j’invite tout le monde à lire :

Le coup de gueule du dessinateur Joann Sfar trollé par des mélenchonistes - L’Express

Pourtant Sfar allait voter pour lui. Quelques extraits :

"J’en ai honte, mais je n’avais jamais lu son programme. Je m’en tenais au talent du bonhomme", a-t-il écrit sur Facebook jeudi. "Finalement aujourd’hui, autour de Mélenchon, on trouve des germanophobes, des gens qui disent ’la France d’abord’ et qui prônent le protectionnisme et l’alliance militaire avec des dictatures et le non-interventionnisme face à des crimes comme ceux d’Assad", a-t-il ajouté. Mal lui en a pris.

Autre échange avec M. lenglet assez illustratif :

Echange tendu entre Jean-Luc Mélenchon et François Lenglet dans DPDA (VIDEO)

Dès qu’on pose une question précise on se fait insulter ou on part dans le dogme.

Il ne faut pas s’y méprendre, le totalitarisme n’est pas que du coté de Mme Le Pen.

Poura rappel, Sfar c’est ca :

Hors ligne Hors ligne

 

#480 16/04/2017 13h40

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

Je pense pour ma part que NDA prends surtout des voix à Fillon. Il capte l’électorat de droite qui s’interdit de voter Le Pen.
Je ne vois pas l’intérêt de l’expression "Merci en particulier au petit Nicolas."

Hors ligne Hors ligne

 

#481 16/04/2017 13h48

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

chlorate a écrit :

Poura rappel, Sfar c’est ca :

https://pbs.twimg.com/media/C9emXaYXUAAWxLt.jpg:large

Et alors ? En quoi cela répond-t-il aux questions ? C’est une forme de réponse ? Si oui pouvez vous préciser votre propos ? Car la on comprend que on ne doit même pas lui parler ni l’écouter pour avoir exprimé une opinion. Cela fait plusieurs fois que vous ne répondez pas, pareil que vos comparses.

Dernière modification par roudoudou (16/04/2017 13h51)

Hors ligne Hors ligne

 

#482 16/04/2017 14h14

Membre
Réputation :   94  

Sfar est une personne avec un poids politique nul et dont l’avis devrait n’importer à personne, cf son avis sur Estrosi.

Il a changé d’avis sur Mélenchon après avoir lu dans son programme qu’il voulait rentrer dans l’alliance bolivarienne. Un sujet mineur, sur lequel Mélenchon s’est expliqué au journal de 20h de TF1 avec clarté.
Dommage que Sfar se soit fait attaqué en retour par une armée de trolls - c’est une honte, quelle que soit l’origine de l’attaque.

Hors ligne Hors ligne

 

#483 16/04/2017 14h18

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   130  

mafo a écrit :

Bonjour,

Cette histoire de vote utile est une vaste fumisterie inventée par les grands partis pour conserver leur place. Voter utile c’est finalement voter contre. Cela évite aux candidats de faire des efforts pour convaincre sur leur propre programme. Il suffit de démonter l’autre pour recueillir des voix.

Ça me rappelle la campagne de Giscard en 1974: si vous voulez que ça change sans que ça bouge, votez pour moi!

Mafo

J’ai souvent voté pour des "petits" candidats au premier tour de la présidentielle et c’est encore un "petit" candidat qui aurait eu ma préférence cette fois-ci… mais je voterai pour l’un des quatre candidats ayant une chance d’accéder au second tour et donc "utile" parce que l’ordre du quarté s’annonce très incertain et qu’il y a des seconds tours (en particulier un) qui seraient pour moi cauchemardesques.

Il y aura d’autres élections où l’on pourra voter pour des candidats plus proches de ses "vraies" opinions, ce que personnellement je ferai dès les législatives.

Hors ligne Hors ligne

 

#484 16/04/2017 14h22

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

Je ne vois pas pourquoi dire ce qu’il a dit sur M. Estrosi le décrédibilise ? En plus feindre que l’armée de trolls ne vienne pas des militants de JLM (ou de son équipe directe numérique) c’est rigolo. M. Sfar a posté les captures d’écran des méthodologies de "desintox" (ou plutôt d’intoxication).

Pouvez vous nous expliquer ce qu’est un poids politique ? et que si on a un "poids" politique nul on devrait la fermer ?

Ce n’est pas parcque JLM est passé au journal de TF1 que ca répond à la question le point 62 est toujours la ainsi que les nombreux autres points sur lesquels personne ici n’a répondu en détail sur comment on fait concrètement.

Hors ligne Hors ligne

 

#485 16/04/2017 14h34

Membre
Réputation :   93  

Froidevaux a écrit :

mafo a écrit :

Bonjour,

Cette histoire de vote utile est une vaste fumisterie inventée par les grands partis pour conserver leur place. Voter utile c’est finalement voter contre. Cela évite aux candidats de faire des efforts pour convaincre sur leur propre programme. Il suffit de démonter l’autre pour recueillir des voix.

Ça me rappelle la campagne de Giscard en 1974: si vous voulez que ça change sans que ça bouge, votez pour moi!

Mafo

J’ai souvent voté pour des "petits" candidats au premier tour de la présidentielle et c’est encore un "petit" candidat qui aurait eu ma préférence cette fois-ci… mais je voterai pour l’un des quatre candidats ayant une chance d’accéder au second tour et donc "utile" parce que l’ordre du quarté s’annonce très incertain et qu’il y a des seconds tours (en particulier un) qui seraient pour moi cauchemardesques.

Il y aura d’autres élections où l’on pourra voter pour des candidats plus proches de ses "vraies" opinions, ce que personnellement je ferai dès les législatives.

Je respecte votre choix mais pour les législatives il vous faudra encore voter utile. Soit pour donner​ une majorité au président soit pour donner des voix à l’opposition. Le vote utile, on ne s’en sort vraiment jamais…

Hors ligne Hors ligne

 

#486 16/04/2017 14h35

Membre
Réputation :   94  

On parle du changement d’opinion de M. Sfar comme s’il était éditorialiste ou expert en politique - il ne l’est pas, c’est tout ce que j’ai voulu dire. Ne lisez rien de plus dans mes propos, il a le droit d’avoir une opinion, de la partager, et nous avons le droit de n’en avoir cure.

Concernant le Discord, vous pouvez y aller vous même, c’est ouvert à tous. Et vous pouvez participer, poser vos questions, partager des liens… Vous verrez bien qu’il n’y a pas de contrôle des équipes de campagne.
Je ne feins pas le lien qu’ils ont avec Mélenchon, ce sont effectivement ses supporters. Je n’ai pas dit le contraire !

Sur le point 62, que vous faut-il de plus ? De quoi avez-vous peur concernant cet accord que propose Mélenchon ?
Je ne pense pas pouvoir répondre à vos inquiétudes, mais elles m’intéressent, et d’autres également.

Edit: je partage ce lien tout frais: Alliance bolivarienne : le dessinateur Joann Sfar dit n’importe quoi, se fait fact-checker, et n’aime pas ça :

Dernière modification par chlorate (16/04/2017 15h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#487 16/04/2017 14h47

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   130  

mafo a écrit :

Froidevaux a écrit :

mafo a écrit :

Bonjour,

Cette histoire de vote utile est une vaste fumisterie inventée par les grands partis pour conserver leur place. Voter utile c’est finalement voter contre. Cela évite aux candidats de faire des efforts pour convaincre sur leur propre programme. Il suffit de démonter l’autre pour recueillir des voix.

Ça me rappelle la campagne de Giscard en 1974: si vous voulez que ça change sans que ça bouge, votez pour moi!

Mafo

J’ai souvent voté pour des "petits" candidats au premier tour de la présidentielle et c’est encore un "petit" candidat qui aurait eu ma préférence cette fois-ci… mais je voterai pour l’un des quatre candidats ayant une chance d’accéder au second tour et donc "utile" parce que l’ordre du quarté s’annonce très incertain et qu’il y a des seconds tours (en particulier un) qui seraient pour moi cauchemardesques.

Il y aura d’autres élections où l’on pourra voter pour des candidats plus proches de ses "vraies" opinions, ce que personnellement je ferai dès les législatives.

Je respecte votre choix mais pour les législatives il vous faudra encore voter utile. Soit pour donner​ une majorité au président soit pour donner des voix à l’opposition. Le vote utile, on ne s’en sort vraiment jamais…

Aux législatives, je voterai pour un parti qui ne sera ni En Marche, ni le Front National, ni La France Insoumise, ni Les Républicains. Appelez ça comme vous voulez… smile

Dernière modification par Froidevaux (16/04/2017 15h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#488 16/04/2017 15h26

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   666  

Je trouve curieux d’attaquer JLM sur des points de détail comme le #62,
alors que personnellement je trouve certaines de ses analyses géo-politiques assez naïves.

Jean-Luc Mélenchon (Marseille, 9 avril 2017) a écrit :

« Ces guerres [Syrie] ont eu parfois la religion pour prétexte, mais elles n’ont jamais cessé d’être autre chose qu’une dispute pour accaparer les matières premières. Les convois des armées, les voyous et les brigands armés jusqu’aux dents, ils n’ont jamais rien fait d’autre que détruire les pipelines et les gazoducs. »

Je pense aussi que

Le Monde a écrit :

si les raisons économiques d’ordre énergétique sont un élément d’analyse des conflits et de leurs causes, elles ne peuvent en être le seul. Sur la seule Syrie, la répression par Bachar Al-Assad du mouvement né dans la foulée des « printemps arabes » tunisien ou égyptien de 2010-2011 explique sans doute avant tout les origines de ce conflit.

Les pipelines et les gazoducs sont-ils à l’origine de la guerre en Syrie, comme l’affirme Jean-Luc Mélenchon ?


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#489 16/04/2017 15h31

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1030  

Froidevaux a écrit :

Aux législatives, je voterai pour un parti qui ne sera ni En Marche, ni le Front National, ni La France Insoumise, ni Les Républicains. Appelez ça comme vous voulez… smile

PS donc, Modem éventuellement… Ecolo? Ah non pardon, ça existait au siècle dernier.

Hors ligne Hors ligne

 

#490 16/04/2017 15h46

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   666  

Surin a écrit :

Ecolo? Ah non pardon, ça existait au siècle dernier.

Ils existent toujours, Europe-Ecologie-les-Verts avaient signé un accord avec Benoît Hamon.
Sauf qu’on apprend récemment que le maire de Grenoble (Eric Piolle), pourtant EELV, a décidé de choisir le candidat de la France Insoumise.

Pauvre Benoît Hamon, il n’a plus le dos assez large pour tous les poignards …


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#491 16/04/2017 16h22

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

chlorate a écrit :

Je ne pense pas pouvoir répondre à vos inquiétudes, mais elles m’intéressent, et d’autres également.

Cela fait 30 posts que vous n’avez pas répondu aux questions sur la fiscalité, tous les autres points du programme (alourdissement de l’impot, le fait que non quand on injecte 1 dans la fonction publique ce n’est pas 1.5x de richesse crée etc etc etc)

Est ce que vous pouvez répondre aux inquiétudes, je ne sais pas. Pour qui sont elles ? Peut être pas pour vous non plus :

Chlorate a écrit :

J’ai 30 ans, je réside dans un pays sans taxe, ni impot, ni retraite, ni chomage. Je travaille donc à la constituation d’un patrimoine qui deviendra ma retraite.

Hors ligne Hors ligne

 

#492 16/04/2017 16h30

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   130  

Surin a écrit :

Froidevaux a écrit :

Aux législatives, je voterai pour un parti qui ne sera ni En Marche, ni le Front National, ni La France Insoumise, ni Les Républicains. Appelez ça comme vous voulez… smile

PS donc, Modem éventuellement… Ecolo? Ah non pardon, ça existait au siècle dernier.

Dans la circonscription où je vote, il y a généralement une vingtaine de candidats à chaque fois. Le choix est donc assez large.

Hors ligne Hors ligne

 

#493 16/04/2017 16h54

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

Quels sont vos pronostics ?

- Macron commet gaffes sur gaffes : la dernière, en parlant de Mohamed Saou en off "Il a fait un ou deux trucs radicaux, mais à côté c’est un type très bien Mohamed". La fatigue ? Il faut vraiment qu’il se contrôle, mais je pense qu’il va décrocher sur le final. De plus, je trouve qu’il se "balladurise" en essayant de faire "peuple" alors que ça se voit qu’il fait semblant.

- Fillon se maintient contre vents et marées autour de 20 %. Il voit son camp se renforcer "grâce" à la poussée de Mélenchon (qui est une aubaine pour lui). Mais dans quelle mesure NDA va-t-il lui prendre des voix ?

- Le Pen qui me semble un peu mise à mal après son revirement sur Trump. De plus elle doit se faire siphonner une partie de son électorat par Mélenchon et peut-être même par NDA.

- Mélenchon : il monte, il monte, mais il se fait descendre par tout l’establishment (maintenant on dirait qu’il est encore plus dangereux que Le Pen). Va-t-il atteindre un plafond de verre comme elle ?

- Hamon : il fait "pitié", je crois que sa seule motivation maintenant, c’est de finir à plus de 5 % pour se faire rembourser ses frais de campagne.

Au vu de toutes ces incertitudes, je pense que la seule hypothèse probable, c’est que Macron soit éliminé (avec environ 15 à 20 % des voix). Les trois autres seront dans un mouchoir, autour de 20 %. Sauf attentat de dernière minute, qui propulserait avec certitude Marine Le Pen au second tour.

Tout ça est vraiment passionnant !

Dernière modification par Vibe (16/04/2017 16h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#494 16/04/2017 17h06

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   666  

"Jean-Luc Mélenchon ne représente pas la gauche que je considère comme celle qui permet de gouverner."
Dans un entretien exclusif à l’émission "C Politique" sur France 5, qui sera diffusée dimanche 16 avril à 18h35, François Hollande n’hésite pas à cogner fort sur le candidat de la France insoumise.
"Il a des facilités qui, quelquefois, tombent dans le simplisme", dénonce le chef de l’Etat.

Oui, mais elle est où la gauche en état de gouverner ?
Il fallait peut-être prendre le risque de se représenter …

Pas la peine de regarder la télé, c’est déjà sur internet :
VIDEO. Présidentielle : "Jean-Luc Mélenchon ne représente pas la gauche qui permet de gouverner", estime François Hollande


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#495 16/04/2017 17h14

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   132  

L’obsession du Président contre Poutine est maladive … il est beaucoup moins allergique au grand démocrate laïque et homme de paix qu’est le Roi d’Arabie saoudite.

Dernière modification par Vibe (16/04/2017 17h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#496 16/04/2017 18h07

Membre
Réputation :   12  

Point N° 62
Ce qui est très significatif avec Joann Sfar est qu’il pensait voter Mélenchon, séduit par l’orateur, mais à la première critique formulée par lui envers celui-ci, une armée de trolls organisés sur une plateforme de « désintoxication » (comprendre désinformation) l’a assailli.

Grace à cette attaque Joann Sfar a pu se rendre compte en personne de la véritable nature du régime que Mélenchon voudrait instaurer en France, au fond très semblable à tous les régimes auxquels Mélenchon voudrait nous voir associés dans son alliance Bolivarienne. Des dictatures qui répriment sans pitié toute opposition et liberté de penser. Du coup, Joann Sfar a annoncé qu’il ne voterait pas pour Mélenchon.

«À gerber» : Joann Sfar critique Jean-Luc Mélenchon… et s’attire une armée de trolls  - Le Parisien

Petit coup d’œil au Venezuela
How close is Venezuela to the brink of total collapse? | Venezuela | Al Jazeera
Venezuela?s opposition holds its biggest protests in years. Will they change anything? - The Washington Post
Venezuela opposition march over Henrique Capriles ban - BBC News

Hors ligne Hors ligne

 

#497 16/04/2017 18h38

Membre
Réputation :   64  

AleaJactaEst a écrit :

Juste un petit commentaire de plus,

Quand je vois à quel point certains soulignent l’intérêt de voter pour un candidat comme Mélenchon, tout en esquivant bien de répondre aux questions délicates soulevées par d’autres, je suis me sent obligé de rappeler, qu’historiquement AUCUN pays n’a amélioré sa situation après avoir eu un tel candidat aux fonctions

Il me semble difficile d’être si péremptoire. Quoiqu’essentiellement informé via une presse guère inféodée au melenchonnisme ou au bolivarisme (The Economist) , et quoique tout à fait conscient que le régime vénézuelien est une caricature de ce qu’il ne faut pas faire, il ne me semble pas acquis que Correa en Équateur, Morales en Bolivie ou Tsipras en Grèce aient un bilan que toute personne de bonne foi doive considèrer comme négatif. J’interviens sur un ton interrogatif ne connaissant que très superficiellement l’histoire récente de ces trois pays, il me semble en tous cas très hâtif d’écrire que la gauche radicale ne marche dans AUCUN pays, sauf à connaître sur le bout du doigt cinquante ans d’histoire de l’Amérique latine et même davantage. Prudence avec les majuscules !

Hors ligne Hors ligne

 

#498 16/04/2017 20h19

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

Gilles, votre commentaire est intéressant, dans le sens ou il a été demandé il y a 3 pages de post 1 exemple de réussite économique (ou disons de non echec) sur ce modèle économique et il n’y a pas eu de réponses.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #499 16/04/2017 23h59

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   154  

Vibe a écrit :

Lausm et Doubletrouble : vous ne vous reconnaissez pas dans Jean Lassalle ?

J’aime bien le personnage, mais je ne sais pas s’il joue son propre rôle ou s’il déraille un peu vraiment (je soupçonne un peu des deux : mon père est originaires des Htes Pyrénées, et quand je vois la famille de là-bas, et le récit du roman familial, c’est parfois du pur théatre, avec des personnages truculents, hauts en couleur, et un mélange très paradoxal de sagesse très terrienne et d’un truc complétement envolé vers les hauteurs stratosphériques).
Du coup j’ai regardé un peu son programme, qui comporte des idées intéressantes, et aussi j’ai vu qu’il avait donné une réponse à un site écologique sur sa vision de l’environnement, que je trouve très réaliste dans ses visées, sans renoncer à l’idéalisme.

Cet article ici

Mais ma découverte de l’année est surtout Asselineau, dont je trouve le discours cohérent, tout comme l’ensemble de sa vision. Je sais qu’il est fort contesté, taxé de conspirationnisme, mais je trouve quand même étrange le traitement médiatique dont il est l’objet.
Je ne vote pas depuis 88 (j’avais 18 ans, ce fut la première et dernière, et la non-reconnaissance du vote blanc ne m’a jamais permis de pouvoir considérer le vote tel qu’il est organisé actuellement comme vraiment prenant en compte l’expression réelle des citoyens, qui ne peuvent exprimer un avis non déterminé sans que ce soit considéré comme nul). Du coup je n’ai pas de carte d’électeur, n’ayant pas renouvelé celle-ci….mais je dois dire que ce gars-là m’a donné envie de me réintéresser au fait de voter. Ce n’était pas arrivé jusqu’à présent.

Aujourd’hui encore est sorti un article de Libé, qui apparaît sur Google avec le titre "au meeting d’Asselineau à Marseille, entre complotisme et Macron-bashing"….j’ai trouve le traitement de l’info totalement orienté, et la façon de sélectionner et mettre en scène certains aspects en oubliant les arguments de fond, me paraissent un usage du métier de journalisme plus de l’ordre de la propagande qu’autre chose.
D’autres articles, dont celui-ci, semblent dire que les algorithmes de Youtube le préfèrent à Hamon (d’autres articles sont sortis ce week-end relayant la même nouvelle, dénonçant le fait que Youtube préfèrerait Mélenchon, LePen et Asselineau, comme par hasard trois candidats particulièrement peu enclin à dire que l’UE c’est bien).
C’est quand même marrant que ça sorte comme ça maintenant, qu’un organisme en fasse un objet d’étude et aboutisse à cette conclusion….on parle quand même beaucoup moins du fait que Macron ait fait l’objet d’un temps de diffusion de reportages bien plus important que tous les autres candidats.
Bref, comme j’ai pu le dire, j’ai fait il y a longtemps une école d’audio-visuel, et pour moi il y a quand même, sans penser être dans le délire conspirationniste, des stratégies médiatiques bien établies quand même, qui biaisent les jugements de ceux qui n’auront pas l’esprit critique, ou qui vont introduire des réflexions absolument accessoires et peu essentielles, qui vont parasiter l’esprit des lecteurs, sans pour autant les aider à accèder au sens du discours de fond d’un candidat.
D’ailleurs, Asselineau parle des médias comme du 4e pouvoir, et souhaite qu’il soit l’objet de régulations au même titre que tous les autres.

D’ailleurs, pour finir, que penser quand mon fils, qui est en 1e S, me raconte qu’on les fait bosser en histoire-géo sur les théories conspirationnistes, et qu’on leur demande d’en fabriquer une fictive avec vidéo à l’appui?
Perso je préfèrerais qu’on leur apprenne à décrypter vraiment les messages médiatiques en sachant se baser sur des données historiques et géographiques qui leur permettent de penser par eux-même.

Mais mettre ce thème dans un programme d’histoire géo de 1e ne me paraît pas du tout neutre, et ça me pose quand même sérieusement question sur la façon dont on leur présente le monde, et sur l’indépendance de pensée qu’on leur apprend (ou pas!).

Hors ligne Hors ligne

 

#500 17/04/2017 00h33

Banni
Réputation :   115  

GillesDeNantes a écrit :

J’interviens sur un ton interrogatif ne connaissant que très superficiellement l’histoire récente de ces trois pays, il me semble en tous cas très hâtif d’écrire que la gauche radicale ne marche dans AUCUN pays, sauf à connaître sur le bout du doigt cinquante ans d’histoire de l’Amérique latine et même davantage. Prudence avec les majuscules !

J’avais deja dit que je connaissais des vénézuéliens réfugiés politiques en France car certains membres de leur famille se sont fait assasiné à caracas car opposant politique.
Il y a aussi un paquet de réfugiés politiques cubains aux usa.

Sinon il y a en ce moment un soulevement populaire pour avoir plus de liberté de penser au venezuela reprimé dans le sang : Ici

Pour cuba, raul castro avait prevu le licenciement de un million de fonctionnaires
Entre 2010 et 2015 Ici

Le probleme de Melenchon est que l’alba est un association à l’origine venezuelo-cubaine, dirigé par le venezuela pour une entre-aide de ces 2 pays où s’est greffé d’autre pays.

Dernière modification par francoisolivier (17/04/2017 00h46)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur