Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Sondage 

Résultat du sondage :

Pour quel candidat voterez-vous au 1er tour de la présidentielle 2017


Marine LE PEN

7% - 51
Emmanuel MACRON

42% - 282
Benoît HAMON

2% - 16
Jean-Luc MÉLENCHON

11% - 74
François FILLON

25% - 170
Philippe POUTOU

0% - 5
Jacques CHEMINADE

1% - 7
Jean LASSALLE

1% - 11
Nicolas DUPONT-AIGNAN

3% - 25
François ASSELINEAU

4% - 28
Nombre de votants : 669

#401 15/04/2017 09h00

Banni
Réputation :   52  

Klaus a écrit :

Klaus a écrit :

Melenchon au plus haut n’est plus qu’à 10/11 contre 1 chez les bookmakers.  Il était à 200 contre 1 en mars.

9 contre 1, il se rapproche.

8 contre 1 ce matin.  Melenchon toujours plus haut.  Le problème est que ceux qui veulent à tout prix éviter un second tour Le Pen/Melenchon ne savent même pas s’il faut voter Fillon ou Macron.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #402 15/04/2017 09h13

Membre
Réputation :   30  

A quoi bon!
Entreprendre , investir, embaucher, emprunter, prendre des risques… demandent  de l’énergie , du temps, des efforts , des nuits blanches, des privations (familles,enfants..)
Tout le monde a ses limites et tout le monde un jour ou l’autre se pose la question: A QUOI BON.
Ce que je constate après 35 ans de travail c’est que ce" a quoi bon" arrive bien plus vite en France  que dans beaucoup de pays et les décideurs politique qui je le rappelle n’ont pratiquement jamais travaillé dans le privé , n’ont même pas idée du coût en manque d’opportunité qui résulte de ce "a quoi bon"

Le vrai propriétaire en France est déjà le locataire, 3 ans pour le virer donc " a quoi bon.
Vous ne pouvez pas virer un fonctionnaire quoiqu’il ai fait donc a quoi bon.
Vous ne pouvez pas revenir sur les avantages acquis donc a quoi bon.
Vous ne pouvez pas toucher a la retraite des vieux donc a quoi bon.
Il n’y a pas de contre pouvoir a la classe politique donc a quoi bon.
Il n’y a pas de contre pouvoir a la classe médiatique donc a quoi bon.

Depuis 25 ans beaucoup de gens s’abstenaient de voter ou bien votaient MLP ou Melanchon pour faire entendre leur ras le bol aux élites en se disant : ils vont bien finir par comprendre, ils vont bien finir par arrêter de s’accorder des privilèges, travailler pour les français et pas pour eux.
Mais la c’est trop tard : voter aux extrêmes est devenu trop dangereux et effectivement maintenant la cage s’est fermée.
Nous qui cherchons a sortir de la RAT RACE nous voila enfermés comme des rats.
Donc "a quoi bon.

Je suis de droite et je pense que le pire président que la cinquième république a produit est Chirac.
Ce monsieur n’a rien fait pendant 12 ans.
Ensuite je pense que Nicolas fut parfait dans la trahison de ses électeurs.
Donc a quoi bon.

Il y a tellement de choses a changer en France qu’on ne sais même plus par quel bout commencer.
désolé pour cet aparté plein de morosité et bon weekend Pascal à tous.

Hors ligne Hors ligne

 

#403 15/04/2017 09h21

Membre
Réputation :   105  

stokes a écrit :

GoodbyLenine a écrit :

Je suis un peu surpris que pas une seconde vous n’ayez imaginé (pas plus qu’un candidat se présentant comme "du peuple") qu’avant de supprimer ce régime, il pourrait être pertinent de demander leur avis aux personnes concernées.

Bonjour,

Je ne l’ai en effet pas imaginé, je le "confesse", mais pourquoi pas ? Néanmoins, les ministres du culte alsaciens et mosellans faisant partie de la fonction publique d’Etat, il serait alors logique d’étendre le périmètre du référendum à l’ensemble du territoire de la République.

Ce genre de "jeux de mots" n’est pas à votre honneur.
Vous êtes non soumis aux insoumis sans arrogance ? (pour les insoumis ?)
Votre humanité pour les migrants qui vous honore et que je rejoins est je crois la seule chose que nous partageons.
Je devrai surement lire le programme de Mélenchon mais vous devriez relire Zadig de Voltaire.
Tant qu’à la logique des référendums, je pense que les référendum ne sont pas la meilleure des idées démocratiques. Une question fermée au contraire détruit totalement le débat démocratique.

Personnellement je n’ai strictement aucun avis sur l’abolition ou non de cette manière de fonctionner en Alsace/Moselle. Mais je ne suis pas certain que ce soit la réforme la plus urgente. Le droit du travail doit être assoupli d’urgence pour créer des emplois.

Amicalement,


Embrassez tous ceux que vous aimez

Hors ligne Hors ligne

 

#404 15/04/2017 09h24

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   477  

La valeur des sondages …..

Les sondages sont le reflet d’une opinion mais est-ce le vrai reflet ou celui que l’on voudrait nous faire croire.

Melenchon monte cela pourrait permettre aux adeptes de Fillon de se mobiliser pour éviter "le péril rouge" ….

Les titres actuels des journaux sur le programme de Melenchon sont édifiants en terme de désinformation.

Le seul vrai sondage est le vote des Français qui auraient bien raison de mettre dehors tous les politiciens qui ont conduit la France depuis 40 ans où elle se trouve aujourd’hui.

La dette , la loi de Janvier 1973 , l’Europe des traités de Lisbonne.

L’Europe mais pas avec un carcan Bruxellois qui dicte les politiques nationales.

Et l’Europe est un ensemble de peuples dont les niveaux de vie doivent être similaire sinon on assiste à la création de disparité qui conduisent à un nivellement par le bas.

Volonté initiale ou résultat bénéfique du nivellement par le bas , nous devons voter pour le bien général et non pas pour le bien être d’une classe au dépend d’une autre.

Bon courage Stokes dans votre combat

Philippe


Rentier profitant tranquillement de la quiétude de la vie entre soleil et montagne

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #405 15/04/2017 09h38

Membre
Réputation :   35  

Un délinquant comme président de la république Française !
Allo, Angela, je viendrai seul, Pénélope s’excuse elle a un empêchement …

1/3 des votes (6%+27%) pour des  voyous c’est effrayant.

Je ne comprend pas que les juges laissent à ces individus le moyen de se soustraire à la justice.
40% des prisonniers sont des prévenus c’est à dire des "mis en examen" dont on veut "garantir le maintien de l’intéressé à la disposition de la justice."

En plus Fillon ose (plus c’est gros, plus çà passe) se plaindre d’acharnement judiciaire alors qu’on est peut être en face de laxisme si on compare.

http://www.infirmiers.com/ a écrit :

Les trois infirmières libérales, soupçonnées de fraude à l’assurance maladie pour un préjudice de plus de 1,3 million d’euros, ont été mises en examen et l’une d’entre elles placée en détention provisoire, a-t-on appris le jeudi 7 février 2013 auprès du parquet de Paris.

Imagine-t-on Tante Yvonne attachée parlementaire et mise en examen !


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne Hors ligne

 

#406 15/04/2017 09h54

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   672  

Philippe30 a écrit :

Melenchon monte cela pourrait permettre aux adeptes de Fillon de se mobiliser pour éviter "le péril rouge" ….

Il ne manquait plus que "le péril rouge" (avec cependant des guillemets ironiques ?) pour faire de l’histoire un éternel recommencement

J’avais d’abord essayer de vous rappeler les peurs en 1981 avec l’élection de François Mitterrand
("les chars russes place de la Concorde")
et les réactions
(exil de Bernard Arnault).

Je trouvais intéressant le texte de 1924 en #397 : dans un style désuet, on y trouvait les mêmes peurs et menaces.
En 1924, déjà, à l’époque de la victoire du Cartel des gauches, on lisait « La France court un danger mortel. C’est une majorité dépensière [pour] des assurances sociales. (…) Une crise financière sans précédent est à envisager dès maintenant. Que sera demain le crédit de la France ? Où sera notre franc ? »
Les catholiques français menaçaient  "d’aller porter en lieu sûr, à l’étranger, les capitaux dont ils disposent".

Il est sans doute inutile des chercher des textes de :
. 1936 : le Front Populaire (création des congés payés)
. 1945 : les ministres communistes du général de Gaulle (création de la sécurité sociale)
ils contiendraient les mêmes idées.

Les historiens trouveraient sans doute des textes de l’antiquité où "L’empire romain court un danger mortel" si on subventionne le prix du pain ou libère les esclaves.

L’histoire un éternel recommencement mais certains n’apprennent jamais. Ce qui ne les empêche pas de profiter des avancées sociales (congés payés, sécurité sociale, etc.)
Ce n’est pas grave : d’autres avancent et font bouger les choses.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#407 15/04/2017 10h00

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

Je respecte la position de chacun et le vote de chacun mais je trouve très surprenante la position de certains, y compris bailleurs multi proprios type Philippe30.

Comme l’acharnement de certains sur les affaires judiciaires de fillon que je ne defends pas particulièrement. Moralement, (il n’est pas condamné judiciairement) c’est condamnable, et encore il est très loin d’être le seul et rien ne fuite sur bruno le roux pourtant pire… (filles de 15 ans..)

Mais si on se fie purement au programme, seulement et malheureusement 2/11 programmes touchent de la réalité l’économie réelle ce sont ceux de Macron et Fillon.

Certains ici souhaitent jouer aux apprentis sorciers avec l’argent (pour la grande majorité ici, le fruit de leur travail) des autres. Qu’ils jouent avec le leur, ou peut être celui qu’ils n’ont pas.

@ArnvaldIngofson : l’extreme gauche ou la gauche d’aujourd’hui n’a rien à voir avec celle de l’époque mitterand ou 1920-35… la composition de son électorat non plus

Je suis peiné d’un tel spectacle, je n’interviendrai plus sur ce fil puisque le débat, au lieu d’être technique dérive sur des polémiques et des totems à 2 francs (parité 1 pour 1…), les clochers en alsace, l’affaire fillon….

Dernière modification par roudoudou (15/04/2017 10h05)

Hors ligne Hors ligne

 

#408 15/04/2017 10h49

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1031  

Dommage comme réaction Roudoudou, vous faîtes bien comme vous le voulez mais le dire ainsi contribue à détériorer l’ambiance du forum ou au moins de la discussion. Personnellement je vois ce fil comme un instant de détente, chacun avance des arguments, certains les testent, certains utilisent volontiers la mauvaise foi, consciemment ou non, avec un peu d’humour ou de dérision aussi. Le ton est léger, prenons-le ainsi.
Pour ma part lorsque je vois le débat technique des conséquences de la sortie de l’euro, je trouve chacun bien présomptueux en avançant des pronostics aussi précis sur ce qui va réellement se passer.

La vérité est que l’on en sait rien, l’euro a bien perdu 20% par rapport à pas mal de monnaies dernièrement, le coût de la vie en France a-t-il augmenté pour autant? Non, du tout. Par contre quand on dépense à l’étranger le pouvoir d’achat a clairement perdu 20% en euros.
Sur une sortie de l’euro, je me considère donc comme un agnostique de la chose et je conseille à beaucoup un peu plus d’humilité avant de juger les arguments des autres avec autant de certitudes.

Hors ligne Hors ligne

 

#409 15/04/2017 11h28

Membre
Réputation :   15  

ArnvaldIngofson a écrit :

L’histoire un éternel recommencement mais certains n’apprennent jamais. Ce qui ne les empêche pas de profiter des avancées sociales (congés payés, sécurité sociale, etc.)
Ce n’est pas grave : d’autres avancent et font bouger les choses.

En parlant "d’avancer". Est-ce la tendance actuelle au niveau mondial d’avoir plus d’acquis sociaux ?  N’y-en-a-t-il pas trop par rapport aux économies emergentes ? Ou est-ce tout simplement l’envie de cultiver l’exception culturelle française ? Bref Mélenchon est rétrograde à mon sens.

Disclaimer : je me bénéficie d’aucune aide sociale et ne viendrai pas mendier une allocation vieillesse le temps venu.

Dernière modification par robert22 (15/04/2017 11h29)

Hors ligne Hors ligne

 

#410 15/04/2017 11h32

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   147  

roudoudou a écrit :

Mais si on se fie purement au programme, seulement et malheureusement 2/11 programmes touchent de la réalité l’économie réelle ce sont ceux de Macron et Fillon.

Certains ici souhaitent jouer aux apprentis sorciers avec l’argent (pour la grande majorité ici, le fruit de leur travail) des autres. Qu’ils jouent avec le leur, ou peut être celui qu’ils n’ont pas.

Les deux programmes économiques dont vous faites référence ont tous les deux un bilan sur les 20 dernières années calamiteux, car il s’agit ni plus ni moins de la même politique qui a été menée précédemment. (500 000 fonctionnaires en moins = RGPP; huasse de la TVA ou de la CSG(déjà vu); déremboursement des médicaments les plus utilisés; etc.).

Encore une fois, pour ceux qui ne veulent pas l’entendre, les critères de Maastricht et les directives européennes nous imposent un modèle de société et une politique économique ciblée (libéralisation et privatisation de la poste, de la SNCF, travailleurs détachés, etc.). L’assemblée nationale est devenue une chambre d’enregistrement des directives européennes (Plus de 80% des décisions prises). L’ignorer c’est se mentir. Les deux programmes que vous citez sont les mêmes à 90%. Alors oui, il n’y aura pas d’incertitude, nous n’aurons que la certitude d’aller droit dans le mur!

Par ailleurs, quand je vois qu’une dizaines de prix Nobel d’économie et que de nombreux économistes plaident pour la sortie de l’euro, j’ai tendance à penser que cette option est crédible.

Ceux qui ne sont pas crédibles, ce sont ceux qui sont incapables de faire le bilan de leurs erreurs.

roudoudou a écrit :

@ArnvaldIngofson : l’extreme gauche ou la gauche d’aujourd’hui n’a rien à voir avec celle de l’époque mitterand ou 1920-35… la composition de son électorat non plus

Je suis peiné d’un tel spectacle, je n’interviendrai plus sur ce fil puisque le débat, au lieu d’être technique dérive sur des polémiques et des totems à 2 francs (parité 1 pour 1…), les clochers en alsace, l’affaire fillon….

Vous n’êtes en rien "technique" dans vos propos, vous ne faites qu’avancer des assertions sans arguments et ne répondez pas aux retours argumentés que l’on vous fait. Plus je vous lis, plus j’ai l’impression d’entendre les émissions télévisées où toutes les personnes autour de la table ont le même avis sur tout et caricaturent les proposition des opposants afin de les discréditer…

Quant aux "insoumis", comment des gens éclairés peuvent souscrire à la vision de Mélenchon sur les négociations avec l’Europe - en gros -"on impose nos vues et si les autres ne sont pas d’accord, on ne respecte plus des traités et on fait ce que l’on veut". Ce serait rentrer en conflit direct avec nos partenaires européens et ne pas honorer la signature de la France. Il existe pourtant l’article 50 qui permet de sortir de l’UE légalement.

Pour en revenir à l’histoire, pour ma part, je n’oublie pas que le communisme français, c’est aussi les valises d’argent au FLN, une position sur l’immigration fluctuante (un coup on est contre, un coup on est pour), la "commune de Paris" comme référence, et des dirigeants qui ont une formation trotskiste…

Couplez une constituante avec une sortie brutale de l’UE (illégale) plongerait le pays dans une situation sociale difficilement contrôlable, et pour le coup dangereuse.

NB : désolé si le ton de ce message parait sec. Il ne l’est pas, du moins dans mon esprit au moment où je l’ai rédigé.

Dernière modification par Cerrano (15/04/2017 11h37)


[url=]https://www.frenchstocksvalue.com[/url]

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #411 15/04/2017 11h42

Membre
Réputation :   4  

Petit rappel du programme de Mélenchon

Moi ce qui me désolé dans tous cela, c’est que je suis un écologiste convaincu, j’ai un parent d’origine immigré, je suis un européiste convaincu, je suis pour l’euro,  mais avant tous j’aime mon pays et ses valeurs.
Et pourtant en cas de deuxième tour Mélenchon - Marine le pen je vais être obligé de voter Marine le pen.
Certain s’amusent à citer les avancés sociale du siècle dernier, moi j’aimerais vous rappeler qu’en 1789 nos ancêtres sont morts pour nous donner un avenir plus glorieux en écrivant la déclaration des droits de l’homme puis plus tard en tranchant la tête du roi :
Art. 2. Le but de toute association politique est la conservation des droits naturels et imprescriptibles de l’Homme. Ces droits sont la liberté, la propriété, la sûreté, et la résistance à l’oppression.
Art. 17. La propriété étant un droit inviolable et sacré, nul ne peut en être privé, si ce n’est lorsque la nécessité publique, légalement constatée, l’exige évidemment, et sous la condition d’une juste et préalable indemnité.

L’idée communiste est belle, Lénine était certainement un homme bien, un peux comme Mélenchon au fond. Mais quelle différence entre le communisme et la monarchie ? Que se passe t’il quand l’état omnipotent tombe entre les mains d’un fou et qu’il n’existe plus aucun contre pouvoir dans le peuple de part l’abolition de la propriété privé et que l’état est propriétaire de toute l’activité économique ? J’invite les geeks à réviser leur classiques comme Nineteen Eighty-Four de George Orwell.
Vous en voulez des exemples de pays avec un état omnipotent sans droit à la propriété privée ? L’ex URSS, Venezuela, Cuba, la Corée du nord, l’Erytrée, la Syrie. C’est ça votre modèle de société de société ?
Je sais bien sur pour qui je veux voter, mais au point ou on en est, peux importe qui est président. Je vais voter pour Fillon au premier tour car c’est le seul qui veut arrêter la dérive budgétaire des 30 dernières années (dérive prônée par la droite comme par la gauche), voter pour le candidat en face de mélenchon au deuxième tour, et pour celui en face de marine le pen si ce n’est pas un MLP-Mélenchon. Le vote blanc c’est donner sa voie aux extrémistes tant que le vote blanc n’aura pas de vrai prise en compte pour le résultat du scrutin.

Dernière modification par TimeIsMoney (15/04/2017 11h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#412 15/04/2017 11h47

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

@Surin : Je ne pense pas que mon message dégrade le fil de la discussion, ce fil est un aimant à PCfistes communistes et polémiqueurs en tout genre (stigmatisation des catholiques, des entrepreneurs… etc…). Vous ne me regretterez donc pas sur ce fil.

@Investir75 : je me permets de répondre à vos insultes :

Investir75 a écrit :

Ce n’est pas parce que le Franc se dépréciera de quelques % qu’il y aura une fuite en avant des créanciers. La France apporte d’autres certitudes au marché (capacité à lever l’impôt; 6eme puissance éco; etc.)…

Elle va apporter une autre certitude, la capacité a tout moment de dire qu’on considère une dette non légitime.

Venant de votre part, et vu ce que vous avez sorti vos insultes sont presque un compliment. En toute modestie, j’ai exposé mes arguments et plusieurs ici vous ont souligné que vous étiez a coté de la plaque avec la lex monetae mais vous n’avez pas répondu.

Ce que vous ne comprenez pas (ou ne voulez pas) c’est que les gens qui sont appelés (contraints) à contribuer le plus sous la 6e république de l’avenir en commun ont dit non et ne sont pas les électeurs de JLM . Comme la république de JLM est un manifique paradis démocratique personne ne les empêchera d’aller voir ailleurs un meilleur avenir pour leurs enfants. Donc le programme ne sera pas financé. Les plus cocus, seront in finé les élécteurs de JLM. De mon coté je ne m’attends pas à trop souffrir car j’ai une flexibilité qui me permet d’aller potentiellement travailler ailleurs. Par contre les gens non qualifiés, ou moins qualifiés en feront les frais. Je réagis comme cela car j’aime mon pays, le drapeau, la nation et son histoire. Je suis aussi très attaché aux racines judéo Chrétiennes et à l’assimilation à la Francaise (un modèle qui malheureusement a montré ses limites).

D’autre part, le bilan des 20 dernières années n’est pas bon, mais vous oubliez que en relatif par rapport à certains pays, il a fait bon de vivre en France en moyenne. Pourquoi je dis en moyenne parcequ’il est factuellement faux de dire que la pauvreté à augmenté sur les 20 dernières années ou depuis les années 60. Le système capitaliste n’est pas parfait loin de la mais il est le moins pire, y compris pour les gens "plus pauvres".

Je ne prétends pas mesurer l’impact exact d’une sortie de l’euro ou d’un non remboursement de la dette mais je vous invite a regarder ce qui s’est passé en Grèce avec les queues au distributeurs de billets et l’arrêt total de l’économie. En France cela sera démultiplié étant donné la taille de l’économie.

Bien à vous

Dernière modification par roudoudou (15/04/2017 12h01)

Hors ligne Hors ligne

 

#413 15/04/2017 12h01

Membre
Réputation :   15  

roudoudou a écrit :

Comme l’acharnement de certains sur les affaires judiciaires de fillon que je ne defends pas particulièrement. Moralement, (il n’est pas condamné judiciairement) c’est condamnable, et encore il est très loin d’être le seul et rien ne fuite sur bruno le roux pourtant pire… (filles de 15 ans..).

Je ne trouve pas le comportement de B. Le Roux pire. Je ne trouve même pas qu’il ait fait quelque chose de mal …

Il y a quand même 2 différences fondamentales entre Le Roux et Fillon :
- Pour Le Roux on parle de 50k euros. Pour Fillon on parle d’un million !
- Pour Le Roux, il y a eu un travail effectif de réalisé par ses enfants. Pour Fillon, sa femme a été payée à ne rien faire pour un salaire hallucinant (mieux payée que le député lui-même quand c’était le suppléant de Fillon!)

Hors ligne Hors ligne

 

#414 15/04/2017 12h07

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

@Naphto, je me permets d’ajouter quelque chose à vos propos : vous avez raison, l’histoire de la femme de fillon est choquante mais malheureusement c’est tout le système parlementaire qui est à refaire, fillon n’a fait que bouffer au ratelier comme tous les autres.

La ou je trouve B. Le Roux pire c’est que, vous oubliez de le dire, ces filles étaient scolarisées pendant le travail censé être effectif, et que je ne pense pas qu’à 15 ans on puisse faire ce boulot (moins crédible que pénélope en tous cas…). Donc pire au sens, que c’est encore moins crédible que pénélope, pas sur les montants.

Hors ligne Hors ligne

 

#415 15/04/2017 12h12

Membre
Réputation :   1  

@ roudoudou

Il est tout de même utile de rappeler qu’un pays a le droit de changer sa monnaie et que, dans ce cas les dette libellées dans l’ancienne monnaie sont re-libellées dans la nouvelle monnaie.
Nul n’ignore que certaines banques, certaines compagnies d’assurances et certaines agences ont intérêt au maintien de la monnaie unique.
Doit-on, dès lors, prendre pour argent comptant leurs déclarations?
Il n’aura d’ailleurs échappé à personne que les agences de notation se sont largement décrédibilisée à propos du Brexit.

En 1999, personne ne s’est posé le problème de la conversion des dettes émises en droit français du franc à l’euro (alors même que l’euro s’est déprécié de 1999 en 2003), justement parce que l’on savait que c’était le droit le plus évident, le plus strict, de la France en tant qu’Etat souverain.
Pourquoi n’en serait-il pas de même si nous sortons de l’Euro?

Les "apprentis sorciers" que vous mentionnez sont-ils les défenseurs d’un retour à une monnaie nationale adaptée à nos coûts et avec laquelle nous avons vécu de longues (et parfois heureuses) années (considérant que la monnaie doit être au service de l’économie et non l’inverse) ou bien les défenseurs d’une monnaie unique, nouvellement créée, qui ne s’adapte objectivement pas à des économies aussi divergentes en terme de compétitivité que celles de l’Allemagne, la Grèce ou l’Italie(considérant que c’est à l’économie de s’adapter avec des réformes d’austérité)?

Lorsque le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz affirme que «la fin de l’euro n’est qu’une question de temps», je trouve simplement dommage que cette opinion ne soit JAMAIS relayée dans les médias lesquels annoncent systématiquement des scénarios apocalyptiques.

Pour résumer, ça marchait bien hier avec le franc, ça marche mal aujourd’hui avec l’euro, mais on nous explique que ça marchera encore plus mal demain avec un retour au franc (les mêmes qui nous promettaient monts et merveilles avec l’euro en 1999).

Hors ligne Hors ligne

 

#416 15/04/2017 12h14

Membre
Réputation :   4  

naphto a écrit :

roudoudou a écrit :

Comme l’acharnement de certains sur les affaires judiciaires de fillon que je ne defends pas particulièrement. Moralement, (il n’est pas condamné judiciairement) c’est condamnable, et encore il est très loin d’être le seul et rien ne fuite sur bruno le roux pourtant pire… (filles de 15 ans..).

Je ne trouve pas le comportement de B. Le Roux pire. Je ne trouve même pas qu’il ait fait quelque chose de mal …

Il y a quand même 2 différences fondamentales entre Le Roux et Fillon :
- Pour Le Roux on parle de 50k euros. Pour Fillon on parle d’un million !
- Pour Le Roux, il y a eu un travail effectif de réalisé par ses enfants. Pour Fillon, sa femme a été payée à ne rien faire pour un salaire hallucinant (mieux payée que le député lui-même quand c’était le suppléant de Fillon!)

Et le manque de confiance des investisseurs causé par les illuminations Mélenchoniennes et Frontiste qui causent un spread, au début sur les obligations à court terme, aujourd’hui de 1% sur les obligations d’état à 10ans pour réaliser leurs lubies présidentiel en sacrifiant notre pays, ça n’est pas un scandale ?
1% de 2200 milliards cela fait 22 milliards de déficit (donc à payer chaque année) en plus si on devait racheter toute notre dette à ce jour. Et ça cela ne choque personne. Vous rendez-vous compte de ce que on peut faire avec 22 milliards en étant responsable, beaucoup de choses.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #417 15/04/2017 12h26

Membre
Réputation :   26  

roudoudou a écrit :

@Naphto, je me permets d’ajouter quelque chose à vos propos : vous avez raison, l’histoire de la femme de fillon est choquante mais malheureusement c’est tout le système parlementaire qui est à refaire, fillon n’a fait que bouffer au ratelier comme tous les autres.

La ou je trouve B. Le Roux pire c’est que, vous oubliez de le dire, ces filles étaient scolarisées pendant le travail censé être effectif, et que je ne pense pas qu’à 15 ans on puisse faire ce boulot (moins crédible que pénélope en tous cas…). Donc pire au sens, que c’est encore moins crédible que pénélope, pas sur les montants.

Je rappelle que Bruno LE Roux a été démissionné immédiatement.
Et que sa carrière politique nationale est très vraisemblablement terminée.

C’est l’insistance de Fillon et le soutien tacite de la Droite qui est AMHA obscène et qui ouvre la voie à tous les populismes.


Celui qui ne dispose pas des deux tiers de sa journée pour lui-même est un esclave…   Friedrich Nietzsche.

Hors ligne Hors ligne

 

#418 15/04/2017 12h27

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

kolbuszowa a écrit :

@ roudoudou

Il est tout de même utile de rappeler qu’un pays a le droit de changer sa monnaie et que, dans ce cas les dette libellées dans l’ancienne monnaie sont re-libellées dans la nouvelle monnaie.
Nul n’ignore que certaines banques, certaines compagnies d’assurances et certaines agences ont intérêt au maintien de la monnaie unique.
Doit-on, dès lors, prendre pour argent comptant leurs déclarations?
Il n’aura d’ailleurs échappé à personne que les agences de notation se sont largement décrédibilisée à propos du Brexit.

En 1999, personne ne s’est posé le problème de la conversion des dettes émises en droit français du franc à l’euro (alors même que l’euro s’est déprécié de 1999 en 2003), justement parce que l’on savait que c’était le droit le plus évident, le plus strict, de la France en tant qu’Etat souverain.
Pourquoi n’en serait-il pas de même si nous sortons de l’Euro?

Les "apprentis sorciers" que vous mentionnez sont-ils les défenseurs d’un retour à une monnaie nationale adaptée à nos coûts et avec laquelle nous avons vécu de longues (et parfois heureuses) années (considérant que la monnaie doit être au service de l’économie et non l’inverse) ou bien les défenseurs d’une monnaie unique, nouvellement créée, qui ne s’adapte objectivement pas à des économies aussi divergentes en terme de compétitivité que celles de l’Allemagne, la Grèce ou l’Italie(considérant que c’est à l’économie de s’adapter avec des réformes d’austérité)?

Lorsque le prix Nobel d’économie Joseph Stiglitz affirme que «la fin de l’euro n’est qu’une question de temps», je trouve simplement dommage que cette opinion ne soit JAMAIS relayée dans les médias lesquels annoncent systématiquement des scénarios apocalyptiques.

Pour résumer, ça marchait bien hier avec le franc, ça marche mal aujourd’hui avec l’euro, mais on nous explique que ça marchera encore plus mal demain avec un retour au franc (les mêmes qui nous promettaient monts et merveilles avec l’euro en 1999).

Je suis d’accord avec vous sur le fait que cela ne soit pas relayé, une sortie "controlée" de l’euro pourrait être viable, mais nous ne sommes pas le Royaume uni ni l’allemagne, ni les US. Notre économie n’est pas prête et nous avons trop de déficits publics. Le faire avec un programme à la JLM avec 180 mds de dépenses en plus est un le pire suicide. C’est le sens de mon propos. Le faire avec un excedent budgétaire, une économie plus adaptée aux défis de demain c’est différent.

Hors ligne Hors ligne

 

#419 15/04/2017 12h35

Membre
Réputation :   85  

Certaines mesures du programme de L’Avenir en commun mériteraient plus de détails.

https://laec.fr/sommaire a écrit :

Évaluer chacune des niches fiscales et supprimer les niches injustes, inefficaces socialement ou nuisibles écologiquement

Doit-on comprendre la fin de l’assurance-vie, du PEA et PEA-PME ?

https://laec.fr/sommaire a écrit :

Refonder l’impôt sur les sociétés pour établir l’égalité devant l’impôt entre PME et grands groupes, instaurer un barème progressif et favoriser l’investissement plutôt que la distribution de dividendes

Doit-on comprendre que les entreprises versant des dividendes (je pense aux foncières) vont devoir payer une taxe supplémentaire ? Quel serait ce taux ?
Ou au contraire que les entreprises qui ne versent pas de dividendes seront moins taxées?
Ou bien une taxe dont le taux varie en fonction du ratio de distribution ?
Je ne suis pas tout à fait convaincu de l’utilité de cette mesure.Parfois il vaut mieux que l’entreprise réinvestisse l’argent parce qu’elle peut croître, innover et prendre des parts de marché parfois elle est dans un secteur d’activité ou une niche qui rend cela impossible ou avec un rendement très faible ou une prise de risque excessive.Dans ce cas mieux vaut verser un dividende pour que l’actionnaire le réinvestisse de manière plus efficace dans une autre société.Pourquoi pénaliser le versement de dividende ?
Une bonne allocation de capital est parfois de ne pas verser de dividendes (Berkshire Hathaway, Amazon…) surtout quand le manager est bon et sait le faire fructifier mais certains patrons sont moins talentueux et devraient avoir la possibilité de laisser ce choix aux actionnaires via le dividende sans être pénalisés.

https://laec.fr/sommaire a écrit :

Interdire le versement de dividendes dans les entreprises ayant recours à des licenciements économiques

Juste l’année où a eu lieu le licenciement ou bien pour une période de X années suivant le licenciement?

https://laec.fr/sommaire a écrit :

Interdire les licenciements boursiers

Qu’est ce qu’un licenciement boursier ?
Par exemple une entreprise rentable possédant plusieurs filiales dont certaines en pertes et sans possibilité de former les salariés pour les intégrer dans les filiales rentables (par exemple parce qu’elles sont à l’étranger ou dans des secteurs d’activités différents nécessitant des compétences spécifiques de haut niveau ou qu’il y a suffisamment de salariés pour effectuer le travail) devra assumer ces coûts.A terme cela pourrait diminuer les investissements dans les filiales rentables qui auraient pu créer de nouveaux emplois.

A quelques jours du premier tour le livret sur la fiscalité n’est pas encore mis en ligne :
https://avenirencommun.fr/le-livret-fiscalite/

Dernière modification par gilgamesh (15/04/2017 13h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#420 15/04/2017 12h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   672  

TimeIsMoney a écrit :

Et le manque de confiance des investisseurs causé par les illuminations Mélenchoniennes et Frontiste qui causent un spread, au début sur les obligations à court terme, aujourd’hui de 1% sur les obligations d’état à 10ans pour réaliser leurs lubies présidentiel en sacrifiant notre pays, ça n’est pas un scandale ?
1% de 2200 milliards cela fait 22 milliards de déficit (donc à payer chaque année) en plus si on devait racheter toute notre dette à ce jour. Et ça cela ne choque personne. Vous rendez-vous compte de ce que on peut faire avec 22 milliards en étant responsable, beaucoup de choses.

Encore une belle intox !
Les emprunts d’état sont dans une grande majorité à taux fixe et une minorité indexés sur l’inflation.
Il y a eu 2 OAT indexées sur les taux à 10 ans "TEC 10".
L’encours des OAT TEC a été au maximum de 21,74 milliards d’euros. La dernière a expiré le 25 janvier 2009.
La dette de l’Etat > Les produits > L’OAT TEC 10

Dernière modification par ArnvaldIngofson (15/04/2017 12h47)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#421 15/04/2017 12h48

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   247  

TimeIsMoney parle du financement du déficit et des dettes arrivées à échéance (voir même du stock si on devait la repayer, il l’a précisé dans son exemple). Pas des taux variables.

L’état émet environ chaque année le déficit + les dettes arrivées à échéance sur le marché. Cela représente à ce stade environ 170 mds, 1 % de plus c’est 1,7mds la première année puis progressivement beaucoup plus au fur et à mesure des tombées. Si les taux montent à 5 cela fait 5,3 mds, et 10% 10,5mds en année 1. Et la je parle d’un déficit stable par rapport à aujourd’hui, si JLM (ou MLP) est élu(e) et met en oeuvre son programme ce sera pire.

Arnvald, êtes vous certain de bien saisir les impacts d’une hausse de 1% des taux ?

En suivant votre raisonnement si la dette passe à 10% alors nous n’aurons que 22m*10 soit 220 millions de charge en plus.

Dernière modification par roudoudou (15/04/2017 12h50)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #422 15/04/2017 12h52

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   528  

La différence entre 1999 et 2017, c’est qu’en 1999 la France rejoignait un bloc qui pris dans son ensemble est la première puissance économique mondiale, et que si elle en sort en 2017… elle se retrouve seule.

Dans l’hypothèse où ce nouveau Franc est flottant (librement échangeable), autant il fût possible à Soros de faire sauter la Banque d’Angleterre, autant il sera possible à d’autres de faire sauter la Banque de France. En revanche, attaquer la Fed américaine ou la BCE relève du Quichotte.

Si la France avait un surplus commercial conséquent (comme l’Allemagne ou la Chine) avant de se lancer dans ce genre d’aventure, ce serait envisageable.

Le pays renoncerait à faire appel aux marchés pour se financer pendant quelques années, utiliserait un Franc avec un contrôle des changes assoupli au fur et à mesure, en comptant sur sa balance commerciale excédentaire pour survivre dans l’intervalle. Mais la situation actuelle de la France la rend dépendante des marchés de la dette internationaux et d’un flux régulier de devises étrangères.

La seule autre alternative est la fameuse "idée" d’emprunter à la Banque de France, ce qui revient à imprimer massivement du Franc. Ce Franc né avec des soucis de crédibilité sera donc en plus soumis immédiatement à une forte pression inflationniste.

Parier sur un effet stabilisateur d’achats de devises par les banques implique que ce nouveau Franc serait instantanément intégré au panier SDR de l’IMF. Cela me paraît utopique, il a fallu des années pour que le Yuan Chinois y soit intégré alors que leur puissance financière est autrement plus conséquente.

Notez que je ne joue pas à Madame Irma, ce sont purement des liens de cause à effet, mécaniques. La France se retrouverait comme un coureur cycliste âgé, en côte, avec un fort vent de face.

Maintenant, vous me direz, ces effets sont peut-être surmontables malgré tout ?

Et c’est là qu’on entre dans la spéculation et que je n’ai pas d’opinion. Si la France, dans un vigoureux sursaut national, parvenait à renverser l’équilibre de sa balance commercial en un temps très court et à redevenir compétitive individuellement, pourquoi pas ! Mais mis à part la bouffe et l’armement, la désindustrialisation massive et les coupes sombres dans les budgets R&D ne font pas de nous un favoris dans cette course sans pitié.

La France a besoin du monde, mais le monde actuel n’a pas besoin de la France.

Dernière modification par doubletrouble (15/04/2017 12h57)


Parrain Stockopédia ✯ Mangia bene, caca forte, e non aver paura della morte.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #423 15/04/2017 12h57

Membre
Réputation :   35  

roudoudou a écrit :

Comme l’acharnement de certains sur les affaires judiciaires de fillon que je ne defends pas particulièrement. Moralement, (il n’est pas condamné judiciairement) c’est condamnable, et encore il est très loin d’être le seul et rien ne fuite sur bruno le roux pourtant pire… (filles de 15 ans..)
.

1- Il a  démissionné lui,
2- les sommes ne sont pas du même niveaux
3- il n’est pas candidat. (hé oui au printemps on parle plus de la tonte des pelouses que du ramassage des feuilles)

Si Fillon avait eu la décence de se retirer on n’en parlerai pas plus, et il y aurait un autre candidat pour la droite républicaine qui serait en tête dans les sondages.

Fillon est un maître chanteur qui entraîne dans sa bassesse les électeurs de droite qui n’ont comme alternative que, soit voter pour la honte de la France soit ne pas voter ce qui revient à voter pour les opposants et pour ceux qu’ils veulent virer.

Ps : Je ne vois pas en quoi détourner de l’argent public en utilisant le nom de sa fille et "pire" que d’utiliser le nom de sa femme. Çà prouve, moins de malice perverse et plus de grossier sentiment d’impunité.

Pps : Je trouve totalement surréaliste que les défendeurs de Fillon osent prétendre que les médias sont contre lui alors que cette sphère est très majoritairement de droite libérale européanniste (idem pour les juges)

Ppps : je rappelle qu’il s’agit de l’élection présidentielle pas de celle du sous secrétaire d’état à la zone euro.

Dernière modification par yihk (15/04/2017 13h37)


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne Hors ligne

 

#424 15/04/2017 13h00

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   672  

roudoudou a écrit :

L’état émet environ chaque année le déficit + les dettes arrivées à échéance sur le marché. Cela représente à ce stade environ 170 mds, 1 % de plus c’est 1,7mds

Ce chiffre paraît beaucoup plus juste que le précédent de "22 milliards de déficit (donc à payer chaque année)".
Au passage remercions l’Europe pour avoir bénéficié depuis plusieurs années de taux historiquement bas …

Dernière modification par ArnvaldIngofson (15/04/2017 13h01)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#425 15/04/2017 13h00

Membre
Réputation :   4  

ArnvaldIngofson a écrit :

TimeIsMoney a écrit :

Et le manque de confiance des investisseurs causé par les illuminations Mélenchoniennes et Frontiste qui causent un spread, au début sur les obligations à court terme, aujourd’hui de 1% sur les obligations d’état à 10ans pour réaliser leurs lubies présidentiel en sacrifiant notre pays, ça n’est pas un scandale ?
1% de 2200 milliards cela fait 22 milliards de déficit (donc à payer chaque année) en plus si on devait racheter toute notre dette à ce jour. Et ça cela ne choque personne. Vous rendez-vous compte de ce que on peut faire avec 22 milliards en étant responsable, beaucoup de choses.

Encore une belle intox !
Les emprunts d’état sont dans une grande majorité à taux fixe, une minorité indexés sur l’inflation, et une infime partie sur les taux à 10 ans "TEC 10".
L’encours des OAT TEC est de 21,74 milliards d’euros. Donc 1 % fait 22 millions d’euros, négligeable pour le budget de l’Etat.
La dette de l’Etat > Les produits > L’OAT TEC 10

J’ai dit SI on rachetait toute notre dette à ce jour. Bien sur cela ne nous coute pas 22 milliards car les émissions de nouvelles obligations pour rembourser les anciennes se fait au compte goutte lorsque les obligations arrivent à échéance. pour faire une étude de coûts complète :
- relever les taux à la date du début de la prise de panique des investisseurs institutionnel
- liste l’ensemble des émissions d’obligations faites depuis cette date
- calculer le spread exact du taux de chaque obligation (spread avec quoi ? ça aussi c’est bien sur compliqué, on pourrait calculer ce spread en comparant des taux obligataire français en prenant la moyenne de l’évolution des taux en moyenne de pays de la zone euro ayant des dettes de qualité équivalent AA+ ou AAA )
- et avec notre spread et la liste des exhaustive des obligations émises calculer le vrai coût de notre folie.

J’ai bien sur autre chose à faire de mes journées. Mais si on essaye de faire un calcul approximatif ( aussi approximatif que des sondages mais quand même … )
Si on considère que la panique va durer au total 6 mois mois jusqu’à la fin de présidentielle, que l’évolution est linéaire d’un spread 0 au spread du jour :
en 6 mois on renouvelle en moyenne 1 obligation sur 20 (sans tenir compte des obligations à court terme dont le spread est plus élevé). Soit 22/20 = 1,1 milliards
On considère que l’augmentation du spread est linéaire donc 1,1milliards/2 = 550 millions d’euros.

C’est déjà pas mal.

edit : finalement pas besoin de calcul approximatif roudoudou a les chiffres exact

Dernière modification par TimeIsMoney (15/04/2017 13h08)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur