Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 21/03/2017 09h34 → Vinci : n° 1 mondial prestations de construction, de concessions et de services associés (concessions, construction, vinci)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   327 

Une excellente société dont je suis actionnaire,
quoique au cours actuel je serais moins acheteur.

Je viens de lui découvrir une nouvelle qualité :

Boursorama avec AFP le 21/03/2017 à 09:13 a écrit :

Vinci refuse de construire le mur de Trump à la frontière mexicaine

Pour ne pas choquer ses salariés, Vinci refuse de "toucher" au mur entre les États-Unis et le Mexique que veut bâtir Donald Trump, contrairement au groupe Lafarge, qui début mars s’était dit prêt à fournir les matériaux nécessaires à la construction de cette frontière destinée à ralentir l’immigration clandestine.

"Si nous décidons de faire quelque chose qui est susceptible de choquer une majorité de nos salariés, je crois qu’il vaut mieux l’éviter." Xavier Huillard, patron du géant du BTP Vinci, a expliqué vouloir garder ses distances avec le projet de mur à la frontière américano-mexicaine, tout en tentant de ne froisser personne. "Il faut que je prenne en compte la réalité de mon entreprise, ma culture, ma manière de faire et la sensibilité, non pas seulement de mes collaborateurs américains, mais au niveau mondial", a-t-il mardi sur le plateau de BFM Business. "Pour ces raisons-là, mais ça n’est pas du tout un jugement de valeur à l’égard des États-Unis, nous préférons plutôt ne pas toucher à ce mur."

Promesse électorale de Donald Trump, ce projet de mur, dont le coût est estimé entre 8 et 40 milliards de dollars, suscite de vives critiques à travers le monde. Malgré cela, le franco-suisse LafargeHolcim, par la voix de son patron, Eric Olsen, s’était dit prêt à vendre son ciment pour bâtir ce mur. Cette annonce avait valu au groupe une mise en garde de la part de François Hollande, qui avait appelé à la prudence.

Mots-clés : concessions, construction, vinci


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#2 21/03/2017 12h01 → Vinci : n° 1 mondial prestations de construction, de concessions et de services associés (concessions, construction, vinci)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   125 

Personnellement ça me donnerait plus envie d’acheter des actions Lafarge !

Si un imbécile est prêt à claquer des milliards dans un projet pharaonique dans tous les sens du terme, pourquoi les laisser sur la table? Une autre entreprise les prendra de toute façon. Autant récupérer cette manne pour en faire quelque chose de plus intelligent ailleurs, non ?

M’est avis que Vinci n’est pas en position de répondre à l’appel d’offre (Lafarge a de grandes usines de beton aux US, Vinci ne semble avoir que des société filles style Hubbard Construction) et a décidé de spin cette impossibilité en PR positive gratuite : on est gentil, on ne soutient pas le fasciste !

Mais bon, je suis peut-être juste un cynique au coeur noir et flêtri smile

Hors ligne

 

#3 07/02/2018 19h39 → Vinci : n° 1 mondial prestations de construction, de concessions et de services associés (concessions, construction, vinci)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   265 

Avec ou sans mur, Vinci vient encore de sortir d’excellents résultats après bourse, avec un dividende en nette augmentation :

Agefi a écrit :

PARIS (Agefi-Dow Jones)--Vinci (DG.FR) a nettement relevé son dividende après un bon exercice 2017 et a indiqué s’attendre à une nouvelle amélioration de ses résultats cette année grâce au redressement de ses marges dans la construction et à l’expansion de ses activités de concessions, notamment dans les aéroports.

Le numéro un français du BTP a publié mercredi un résultat net en hausse de 15% en 2017, à 2,74 milliards d’euros, tandis que son résultat opérationnel sur activité affiche un gain de 10% à 4,6 milliards d’euros. En conséquence, les actionnaires recevront un dividende de 2,45 euros au titre de l’exercice écoulé, soit une hausse de 17% sur un an.

Profitant d’une politique d’acquisition soutenue, du développement de Vinci Airports et d’un regain d’activité en France après plusieurs années difficiles pour le secteur de la construction, le chiffre d’affaires du groupe s’affiche en hausse de 5,7% à 40,2 milliards d’euros. Hors effets de périmètre favorables et effets de changes défavorables, la croissance organique ressort à 4,4%.

La branche de concession a vu ses revenus progresser de 5,7% à changes et périmètre constant, portée par un trafic bien orienté au sein de Vinci Autoroutes. Vinci Airports a par ailleurs vu ses revenus bondir de 34% l’année dernière, à 1,41 milliard d’euros, après l’intégration des sociétés Aerodom (République dominicaine) et Aéroports de Lyon.

Dans les activités de travaux et construction, l’activité ressort en hausse de 3,6% à structure comparable, profitant de la reprise observée sur le marché français.

Les analystes interrogés par FactSet prévoyaient en moyenne un résultat net annuel de 2,66 milliards d’euros, un résultat opérationnel de 4,52 milliards d’euros et un chiffre d’affaires de 40,05 milliards d’euros.

Pour 2018, le groupe a indiqué anticiper une nouvelle hausse de son résultat net et de son résultat opérationnel. Le chiffre d’affaires poursuivra sa progression dans les autoroutes et les aéroports, même si ces derniers connaîtront une hausse moins soutenue de leur trafic qu’en 2017 compte tenue d’un effet de base particulièrement élevé, a indiqué Vinci dans un communiqué.

Le pôle travaux et construction connaîtra une nouvelle hausse d’activité dans l’ensemble de ses métiers, tant en France qu’à l’étranger, et profitera d’une nouvelle amélioration de sa marge opérationnelle, a ajouté Vinci. Fin décembre, le carnet de commandes ressortait à 29,3 milliards d’euros, en hausse de 7% sur un an.

129% de PV ; Vinci c’est du lourd et du sûr…..même si pas grand-monde ne s’y intéresse ici.

Nous perdons 3,42% ce jour en dépit de ces excellentes performances.

Dernière modification par stokes (08/02/2018 17h22)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech