Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#226 29/01/2018 21h53 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   281 

Bonsoir Bibike !

8/9% par an pour les bourses américaines. OK.
En 2017, le CAC 40 était aux alentours de 10%.
C’est toujours intéressant d’avoir des ordres de grandeur, ça permet un peu de situer les choses et d’évaluer chacun de ses titres au regard de la performance moyenne.

Quand j’ai commencé la bourse, jamais je n’aurais pensé qu’une action pouvait monter ou baisser autant dans une journée. J’imaginais que cela fluctuait de l’ordre de quelques pourcents au grand maximum.
Le 20% de Claranova de ce jour est étourdissant et je crois que mon cerveau n’arrive pas à intégrer la chose. Je trouve ça surréaliste, surtout quand on compare cette performance à celle du livret A. 20% en une journée contre 0,75% en une année.
Surtout comme vous le dites, pour un titre qui ne dégage aucun bénéfice ! C’est étrange cette tendance forcenée qu’ont les marchés boursiers à anticiper plutôt qu’à récompenser…

@Lausm, ce que vous avez dit sur CBO m’a fait énormément réfléchir. Comme quoi une petite phrase anodine peut avoir une influence énorme !
Vous avez soulevé un lièvre et je vous en suis reconnaissante ! D’un côté, je ne regrette pas de l’avoir vendue puisque j’ai racheté du Claranova avec l’argent de la vente mais de l’autre côté, ça me chagrine parce que j’ai l’impression d’avoir été impatiente et de ne pas être allée jusqu’au bout des choses, jusqu’au bout de mon choix initial. Il y a un goût d’inachevé là !
Même si je me moquais d’elle, je l’aimais bien ma p’tite CBO. Elle me manque en plus ! wink

Dernière modification par Isild (29/01/2018 22h00)

Hors ligne

 

#227 29/01/2018 21h54 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613 

Isild a écrit :

C’est étrange cette tendance forcenée qu’on les marchés boursiers à anticiper plutôt qu’à récompenser…

Cela s’appelle la cupidité, à vouloir à tout prix être le premier à tout rafler ;-)


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

En ligne

 

#228 29/01/2018 22h06 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Réputation :   

Isild a écrit :

Bonsoir Bibike !
Le 20% de Claranova de ce jour est étourdissant et je crois que mon cerveau n’arrive pas à intégrer la chose. Je trouve ça surréaliste, surtout quand on compare cette performance à celle du livret A. 20% en une journée contre 0,75% en une année.

Tout à fait d’accord ! Pour ma part, je n’en revenais pas quand j’ai vu du +60% dans la journée (pour Transatlantic Petroleum)… Cela fait quelque chose quand même ;-)
Mais bon, nous sommes vous et moi de petits nouveaux sur les marchés, on doit sûrement s’habituer avec le temps !

Hors ligne

 

#229 30/01/2018 22h58 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   111 

Loin de moi l’idée d’influencer vos choix, Isild.
En ce qui me concerne j’ai partagé mes motivations, totalement subjectives et pas forcément les choix les plus heureux.
Mais il me paraît vraiment présomptueux de dire si le choix est bon ou mauvais….on tente de mettre le maximum de chance de son côté, et l’on doit faire des choix. Choisir une direction implique de renoncer à une autre.
En bourse l’aspect de la stratégie me semble important en tant que de ne pas faire de demi-choix, mais qu’il faut justement être plutôt tranché (ce qui est à l’encontre de mon tempérament de base).
Après on peut aussi être tranché au milieu, au point d’équilibre pour nous (sachant qu’il ne sera pas fixe).
Là on rejoint la file sur la psychologie, il faut se connaître, connaître ses limites…et on les explore à travers nos choix d’investissements, nos modes d’investissements.

Hors ligne

 

#230 01/02/2018 17h57 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   222 

@Isild

j’ai une cible isildienne pour vous : adomos.
Ils ont annoncé hier un CA en hausse de +27%, sans doute ’une forte augmentation’ du résultat d’exploitation et encore plus pour le RN (PV financières) + un chouette plan commercial. Résultat : l’action se prend aujourd’hui -6,40%.
Ce qui vérifie l’adage dont je pense la paternité vous revient : bonne nouvelle = grosse gifle le lendemain = reprise un peu plus tard.

Pa contre, U10 annonce hier une baisse de -9,2% du CA, qui consommera sans doute 1/3 de son ebitda annuel. Alors eux, ils prennent +1,58%.

pfff je dois être une vieille andouille, je comprend rien

C’est quoi déjà votre théorie?
Vendre si bonnes nouvelles, acheter si elles sont mauvaises? (la deuxième partie, c’est peut être moi qui l’ai inventé smile

Dernière modification par carignan99 (01/02/2018 17h57)

Hors ligne

 

#231 01/02/2018 18h29 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Réputation :   

Bonjour
L’année dernière j’avais eu de l’u10 et ce que j’ai pu observer c’est qu’il y avait eu des achats d’opportunités pour prendre le dividende.C’est pourquoi j’avais vendu avant le détachement.
Surtout que fondamentalement c’était pas la joie notamment sur le CA. Mon analyse fut la bonne. j’avais encaissé un belle plus value et après le détachement et pendant pas mal de temps le cours avait chuté.
Je me pose la question si ce n’est pas le même phénomène…
Mais le détachement n’est qu’en mai. Bref qui vivra verra…

Hors ligne

 

#232 01/02/2018 19h05 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   281 

Bonsoir Carignan99,

Figurez-vous chez j’ai du Adomos (votre analyse pertinente du dossier n’a d’ailleurs pas été étrangère à cet achat, que j’ai effectué à 1 euro tout rond).
Et hier, quand j’ai vu les résultats, dans les clous, me suis dit qu’elle allait se prendre un -7% demain. Bon, j’ai été pessimiste, elle a "juste" terminé avec un - 6,40%. Ca fait pas plaisir mais désormais, c’est ainsi.
Je ne sais pas si vous suivez Emova, mais on a eu le même phénomène aujourd’hui : -10,72% aujourd’hui suite à la publication hier de chiffres conformes alors que depuis début décembre, elle connaissait une hausse spectaculaire.

Plus un titre voit son cours flamber les semaines avant la communication des résultats, plus la chute s’avère importante si ils ne sont pas supérieurs à ce qui était attendu.

Pour U10, l’action avait pas mal déçu et donc dévissé en 2017. Les chiffres publiés hier sont à priori (je suis la valeur mais sans être actionnaire) moins pires que prévu et comme on l’a vu pour Carrefour, le marché, soulagé, ne sanctionne pas et même valorise un chouillas. Mais il me semble que cet effet ne dure pas très longtemps.
Et puis U10 est sauvé (pour le moment) par son dividende grassouillet.

Je me demande vraiment si ça ne vaut pas le coup de prendre un agenda, de noter bien soigneusement les dates de publications des CA et/ou résultats des small caps qui nous branchent et de se positionner dessus le lendemain ou surlendemain avant qu’un analyste ne nous dise que la baisse est exagérée et patati et patata, et donc que le cours remonte !
C’est terrible, je crois que je vais devenir une traumatisée du résultat. J’ai le trouillomètre à zéro quand une boîte que j’ai en portefeuille va annoncer ses chiffres. J’ai les mains moites et les doigts doigtes ainsi que la palpitant à cent mille. Et la plupart du temps, je me dis : "pas assez bons, ça ! Demain, c’est la bérézina".

Avec internet, on a désormais accès à une somme d’informations assez colossale sur les sociétés cotées. C’est super, c’est une aide à la décision importante mais je me demande si tout cela ne pervertit pas le système. Tous ces consensus et ces analyses qui anticipent les performances des actions leur portent parfois (et même souvent) préjudice. Les investisseurs en attendent trop et ne jugent plus un titre sur ce qu’il est réellement. Je ne les ai pas connus mais je ne pense pas que les marchés boursiers d’avant internet se comportaient ainsi. Les bons résultats étaient sûrement applaudis parce que l’info, "à cette époque", était plus confidentielle et moins accessible. Donc plus d’effet de surprise.
N"hésitez pas à me dire si je me trompe ! wink

Bon, en tout cas, mes derniers achats sont assez pitoyables. Tous rouges. Et même Jacquet, que j’ai acquise aujourd’hui à 29,70, le plus bas de la journée jusqu’à 17h30, s’est permise de terminer à 29,60. Moi qui étais fière comme un pou de ma transaction, j’ai ravalé ma morgue vite fait bien fait et hop, ni une ni deux, j’ai fermé la fenêtre d’accès à mon compte Binck.
J’ai décidé que je ne regarderai plus mon portefeuille jusqu’à demain soir. Na !

Dernière modification par Isild (01/02/2018 19h32)

Hors ligne

 

#233 01/02/2018 22h34 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Réputation :   17 

Je pense qu’une stratégie peu se dessiner:
Entrer sur un titre dix jours avant sa publication si le momentum est bon, et ne pas oublier de sortir 48h avant l’annonce.
Mettre un ordre à la hausse et ainsi profiter d’une très bonne annonce. Si les résultats sont décrétés décevants par le marché, pas grave on a déjà quitté le train.
Et rien n’empêche de rentrer sur la dite valeur deux jours plus tard et profiter ainsi d’un bon point d’entrée.
Je vous rejoins: créons un agenda.

Hors ligne

 

[+2]    #234 01/02/2018 23h12 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   92 

Bonsoir Isild, en réponse à votre § sur l’information :

extrait 1

extrait 2

Dernière modification par Mi345 (01/02/2018 23h23)


Buy sheep, Sell deer.

Hors ligne

 

#235 02/02/2018 13h14 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Banni
Réputation :   -3 

Bonjour Islid ,
Je me permets de vous féliciter pour votre portefeuille….

Dernière modification par Tounet (02/02/2018 13h26)

Hors ligne

 

#236 02/02/2018 14h13 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
Acheter sur des publications me semble risqué car il y a des opérateurs qui ont plus d’informations que nous et c’est une période assez volatile et incertaine.
Je pense qu’acheter avant un détachement peut être une stratégie.
Genre acheter U10 maintenant et vendre juste avant le détachement.
Je l’ai fait sur neopost par exemple cette année.
Sinon félicitations pour votre portefeuille.
J’essaie de faire un portefeuille long terme sur des valeurs auxquelles je crois avec une stratégie Buy&hold…
À bientôt,

Dernière modification par thome76 (02/02/2018 15h20)

Hors ligne

 

#237 02/02/2018 19h20 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   111 

Ce fameux tri de l’information s’appelle quelque part s’abstraire du bruit du marché.
Au final, plus il y a d’information à trier, plus on risque de s’éloigner des éléments fondamentaux qui font qu’un titre a la valeur qu’il a.
J’ai surtout le sentiment, qu’effectivement, l’aspect "exotique" a plus d’attrait, qu’en fait ce qui est peu intéressant, trop ordinaire.
Pour ma part, en ce moment trop accaparé par des aspects très concrets de mon existence, je n’arrive et n’ai pas envie, de traquer sur le net des nouvelles et des "affaires" intéressantes.
Mais par contre de savoir quelle démarche à long terme je mets en place et comment y faire confiance sans céder à la tentation de vendre une conviction préalable, ni m’entèter si je me trompe, et ne plus me disperser dans la recherche excessive d’opportunités que je ne saurai suivre.
Simplement je me rappelle il y a deux ans, on disait qu’Altice était la super affaire, le titre d’un super businessman……moi j’avais juste entendu certains dire "attention à l’endettement"….deux ans après on voit ce que ça donne.

Donc je reste persuadé qu’il faut apprendre à voir loin.
A avoir, comme le disent les maîtres de sabre japonais, le regard de la montagne lointaine.

Hors ligne

 

#238 02/02/2018 21h15 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   281 

@Mi345, super intéressants ces passages ! Pourriez-vous m’indiquer de quel bouquin ils sont extraits ?

Il y aurait énormément de choses à commenter dans ces articles, par rapport au thème que j’évoquais plus haut, à savoir la relation entre Bourse et information(s).
Mais je note par exemple qu’en 2000, une information était transmise dans les cours en moins d’une heure contre plusieurs semaines en 1900 ! Ah dites donc, la bourse de papy, ça devait être quelque chose !

Et un truc qui m’interpelle : les sociétés qui ne sont pas suivies par les analystes (ou par moins de trois) ont en moyenne une décote de 30% par rapport aux sociétés très surveillées. Dans l’extrait, ils disent que ça peut être un bon plan de se positionner justement sur ce type de valeurs un peu oubliées.
C’est ce que j’ai fait avec EO2. Tellement oubliée que personne ne l’achète ! Je suis mauvaise langue parce qu’aujourd’hui, super granulé a résisté à cette avalanche de rouge qui a tout emporté sur son passage.
Lausm, je ne sais pas si je dois classer EO2 dans les exotiques ou dans les ordinaires…wink

A propos de suivi des analystes, ayé, Portzamparc vient de découvrir l’existence de MND ("vieux motard que jamais" me direz-vous). Tant mieux, elle en avait bien besoin la pauvrette !

Boursier.com a écrit :

— Portzamparc a démarré ce matin le suivi de MND sur une recommandation à l’achat et un objectif de cours de 8,30 euros. Le bureau d’études salue la transformation de la société familiale en un groupe industriel capable de fournir la totalité de l’écosystème du ski, désormais bien implanté à l’international. Il considère que le marché n’a pas encore totalement intégré le levier lié aux gros contrats signés en Chine et à l’amélioration du bilan de l’entreprise savoyarde. Portzamparc estime que MND sera en mesure de délivrer un chiffre d’affaires de 153,2 millions d’euros à fin mars 2020, pour une marge opérationnelle qui devrait grimper à 11,5 % et une génération de cash-flow susceptible de réduire d’un tiers la dette nette en trois ans.

Bon, ce début de février a été catastrophique, le portefeuille qui avait bien gonflé en janvier a perdu 5% sur ses plus hauts. Bouh que c’est laid tout ce rouge ! Les "stars" de ces dernières semaines ont un peu accusé le coup. Mais elles sont en train de se refaire une beauté pour revenir, encore plus éblouissantes, sur le devant de la scène (enfin, j’espère).

Allez, on espère rechatouiller les 5500 points la semaine prochaine et en attendant, bon week-end !

Dernière modification par Isild (02/02/2018 21h19)

Hors ligne

 

#239 02/02/2018 21h26 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   111 

En fait, l’effet de mode est un truc vieux comme le monde: à chaque bulle spéculative, je pense que personne n’a voulu voir autre chose que le truc qui grimpait dans la stratosphère, et qu’il devait y avoir plein d’autres actifs non regardés.
Cette année j’ai regardé souvent mon portefeuille (au boulot oui je sais c’est pas bien).
Et c’est en fait intéressant: certains jours les plus grosses capitalisations bougent en même temps, d’autres jours les titres les moins liquides et les plus "value"…il y a vraiment des périodes liées aux mouvements de fond(s)(dans tous les sens du terme).
Et encore plus intéressant, un jour où tout ouvre dans le rouge et finit dans le vers, ou parfois l’inverse.

Mais le fait est que voir une grosse baisse sur indice, et son portefeuille qui ne bouge pas ou baisse très peu proportionnellement, est à mon sens plutôt bon signe.
Je préfère que le portefeuille monte moins que l’indice mais baisse moins et surtout pas du tout pendant les baisses, que d’être plus enthousiasme à la hausse mais aussi à la baisse.

J’ai ressorti un bouquin qui m’avait plu, facile à lire: "l’échiquier de la fortune", de Denis Péchère.
Il raconte qu’il est intervenu trois fois pour lui-même sur les marchés boursiers: il lut Benjamin Graham et tenta l’expérience Value pure et dure.
A savoir qu’en 2009 il acheta Goldman Sachs, parce qu’il avait fait une analyse fondamentale (il avait travaillé dans la gestion de fonds donc un bilan de société bancaire ne lui paraissait pas impénétrable comme à beaucoup d’autres investisseurs qui trouvent ça ésotérique et touffu)…….et le cours était pour lui en dessous de la valeur intrinsèque avec une grosse marge de sécurité.
Mais lorsqu’il acheta, et bien le cours descendit d’environ encore 30%…….faut avoir la foi!
Alors il décida de ne plus regarder le cours de bourse et de vaquer à ses occupations. Plusieurs mois après sa thèse d’investissement se réalisa et il fit la doublette, je crois.

Dernière modification par Lausm (02/02/2018 21h43)

Hors ligne

 

#240 03/02/2018 10h07 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   281 

Merci Lausm pour votre intervention !
Faire comme Denis Péchère et ne plus regarder le cours de la bourse pendant plusieurs mois est probablement une excellente (et saine) idée mais j’en suis bien incapable. Il faut avoir une sacrée force mentale pour ne rien surveiller et laisser le temps faire son oeuvre.

Ce matin, en lisant Investir, je suis partie d’un gros éclat de rire. Habituellement, pas de quoi se bidonner avec ce type de revue étant donné que la Bourse n’est pas un sujet à haut potentiel comique.
Mais pourquoi donc me suis-je marrée me demanderez-vous ? Même si vous ne me le demandez pas, je vous le dis quand même. C’est mon topic, je fais çaquejeveux.

Vous savez qu’il y a quelques semaines, Derichebourg, ce titre que j’aime beaucoup et pour lequel je nourris de grandes ambitions en 2018, a subi une petite descente aux enfers suite à l’annonce de la vente, par la famille dirigeante de 10% de la société.
Forcément, quand un proprio solde une partie de ses titres, ça fait mauvais genre. On n’aime pas ça, nous autres investisseurs cramponnés aux dits titres.

Et bien Investir a dévoilé la raison de cette vente.
Vous, quand vous souhaitez acheter un lave-linge, vous faites un crédit à la consommation sur 26 mois et bien Daniel Derichebourg, il fait un peu pareil. Quand il veut acheter une petite broutille (genre un château viticole dans la région de Nice), il vend une partie de ses titres.
Finalement, il est comme nous, Daniel. Il a ses petits soucis financiers lui aussi et quand il a besoin de tunes, il les prend là où il les trouve : dans sa boîte !

Donc Derichebourg s’est fait chahuter de -12% tout simplement parce que Daniel a décidé de s’offrir une petite folie. Ah, si c’est vrai, je trouve ça trop bon (je sais, je m’amuse d’un rien) !
En tout cas, j’espère que cette information capitale (ben si, elle l’est, car cette cession n’a rien à voir avec le bilan de la société) va rassurer le marché et que les investisseurs vont revenir sur le titre.
Au passage, je vois que la ferraille, ça rapporte !
Quand on s’appelle De Riche Bourg, s’acheter un château me semble être un minium pour coller avec le standing du patronyme.
Bien joué, Daniel !

Dernière modification par Isild (03/02/2018 10h16)

Hors ligne

 

#241 03/02/2018 10h25 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   613 

Lausm a écrit :

Mais le fait est que voir une grosse baisse sur indice, et son portefeuille qui ne bouge pas ou baisse très peu proportionnellement, est à mon sens plutôt bon signe.
Je préfère que le portefeuille monte moins que l’indice mais baisse moins et surtout pas du tout pendant les baisses, que d’être plus enthousiasme à la hausse mais aussi à la baisse.

Bonjour Lausm, ce que vous décrivez est un portefeuille a beta < 1.

Beta

Bonjour Isild,

Je ne suis pas certain que l’annonce ait fait fuir les investisseurs de Derichebourg, mais quand on vend 10% du capital, le cours ne peut que tomber, car il faut trouver la contrepartie acheteuse.

Je pense que c’est surtout l’effet ramassage de tout le carnet d’ordre acheteur qui a fait chuter le cours plus que l’annonce elle même.

NL#70 de l’IH a écrit :

Si la vente n’a pas un pouvoir systématiquement explicatif (un dirigeant peut par exemple vendre des actions pour acheter une nouvelle maison ou payer son divorce), …


Parrain Ing Direct - Binck - Bourse Direct - Boursorama - DeGiro - Fortuneo 12470190 eBuyClub Poulpeo iGraal

En ligne

 

#242 03/02/2018 10h32 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   281 

Bonjour Bibike,

C’est grâce à vous que j’ai appris que les ventes des titres par les dirigeants n’étaient pas synonymes de mauvaises nouvelles et qu’inversement, les achats, n’étaient pas synonymes de bonnes !

Mais de fait, le jour de l’annonce de cette vente, les actionnaires n’ont pas apprécié (cf.les réactions des investisseurs sur le forum de Boursorama) et plus que la cession, c’est le prix qui a fait tiquer les intervenants : 8 euros, soit en-dessous du cours de la société à la veille de la publication.

Hors ligne

 

#243 03/02/2018 12h27 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   92 

Bonjour Isild, ces extraits sont issus de gagner en bourse par tous les temps. Ce livre propose des réponses à toutes vos interrogations dans une prose qui vous plaira.


Buy sheep, Sell deer.

Hors ligne

 

#244 06/03/2018 00h09 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   222 

Isild,
vendez le PEA (et la maison et les meubles), parce que vous allez craquer pour ce nouvel investissement : lien
Deux coques de la bonne marque … avec un poêle! Bon, l’annonce ne dit pas s’il fonctionne avec des granulés EO2 mais au pire, vous pourrez le reconvertir smile
En espérant que vous tiendrez à jour votre file pendant votre périple (faut quand même aller le chercher au Québec)
Bien à vous

Hors ligne

 

[+2]    #245 18/03/2018 13h56 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   281 

Bonjour cher Carignan99 , (ce 99 est intrigant, ce n’est pas votre numéro de département, ni votre âge, ni votre nombre de dents. Mais koikesce alors ?)

Désolée de ma réponse tardive mais je suis quelque peu débordée en ce moment et cela n’a rien à voir avec la Bourse. Sniff, même pas eu le temps d’écrire une petite bafouille pour fêter le premier anniversaire de mon PEA. C’est triste.
Moins triste que Valeo qui a perdu 11% dans la journée suite à la publication de ses résultats.
J’ai encaissé plein de trucs en mode "même pas mal" depuis que j’ai lancé mon portefeuille mais ça, ça m’a secoué le cocotier. J’ai trouvé cette baisse d’une sauvagerie inouïe et je me dis que décidément, j’ai la poisse avec les équipementiers auto. J’ai misé sur MGI coutier, Plastivaloire et Valeo là où il aura fallu miser sur Le Bélier et Plastic Omnium. Je suis trop douée !

Je crois que les investisseurs ne se sont pas rendus compte qu’un jour, Valeo, ce sera la voiture connectée qui conduit toute seule, qui se gare toute seule, qui fait même les courses, le café et passe des ordres boursiers toute seule. Voui, Valeo, ce sera tout ça, madame, monsieur ! Avouez que ça vous en bouche un coin !
Et peut-être même que Valeo va s’associer à EO2 pour inventer le premier véhicule connecté écologique avec un combustible à granulés. Et qui sera aux premières loges pour assister à ça ? Moa !

Bref, revenons à nos moutons. Enfin, à nos bateaux. Je vous remercie pour le lien, Carignan99, j’apprécie que vous ayez recherché un catamaran Catana qui fonctionne avec un poêle à granulés. Je suis touchée ! Mais quand même, il a 20 ans d’âge le bestiau !  Tsss, tsss, avec ce que je vais gagner grâce à la Bourse, je vais pouvoir me payer leur dernier modèle, le Bali 5.4. Même qu’ils disent dans leur prospectus : "vous ressentirez ce sentiment de bien être, cette sensation de luxe et de confort, que l’on ne trouve qu’à bord des grandes unités". Luxe et confort, moi ça me parle !

Bon, j’avoue que là, vu la tête de mon PEA, je suis plus proche de l’achat d’un radeau que d’un catamaran de luxe mais qui sait, quand le marché se sera rendu compte de l’extraordinaire potentiel des granulés EO2 (il est quand même long à la détente le marché parfois) et que ma ligne aura pris 1000%, on en reparlera…
Ceci dit, quand on regarde votre annonce, Carignan99, c’est noté : "Négotiable" (ah, cet accent québécois !). Tout dépend si c’est un peu négotiable ou très beaucoup négotiable. Si je peux faire baisser le prix à 30 000 euros, à moi le vieux rafiot !

A propos de Catana, parce que quand même, ça fait un bail que je n’en avais pas parlé, je vais pousser un cri contre Investir de la semaine dernière. Le journal a osé dire que Catana avait trop de commandes (tu m’étonnes, le carnet de commandes des prochaines années est dodu comme un petit cochon !) et qu’ils ne savaient pas si la société pourrait toutes les honorer. Que c’était une magnifique boîte avec un horizon dégagé et tout et tout mais qu’il valait mieux prendre une partie de ses bénéfices. Mouaif.  Le marché n’a pas apprécié (moi non plus) et le lundi suivant, le titre a chuté.
Drôle de philosophie chez Investir : achetez des nanards et tenez-vous éloigné des belles sociétés qui ont connu une recovery d’enfer et qui sont parties pour un siècle de bénéfices record. Comment ça j’exagère ? Mais non, c’est pas vrai ! wink

Heureusement, j’ai pu noyer mon amertume dans mes actions Ipsen. Le marché et les analystes, dans une communion parfaite et bienveillante se sont enfin rendus compte du potentiel énorme des minuscules granulés de Smecta : "Smecta, c’est plus fort que toi" !
Et ma ligne est repassée verte. C’est un peu le jeu des chaises musicales en ce moment : y’a des vertes qui passent rouges et des rouges qui passent vertes. Et parfois le changement de couleur est assez inattendu, à croire que le marché, en plus d’être long à la comprenette, est daltonien.

Un petit bilan quand même de cette année écoulée : j’ai presque une quarantaine d’actions et vous savez quoi ? Si j’avais mis toutes mes pépettes sur la première que j’ai achetée, celle que je vénère par dessus toutes, et bien cela aurait été nettement plus rentable. Tous ces efforts pour pas grand chose alors qu’il m’aurait suffit d’acheter, mois après mois, non pas des ETF mais des Rubis !
Voilà, c’est dit : j’aurais du faire de la gestion passive avec Rubis. Cela aurait été moins drôle (enfin, j’ai pas rigolé avec Valeo quand même) mais financièrement plus attrayant. De toute façon, si on investissait en bourse juste pour l’argent, ça se saurait, hé hé !

Je vais donc continuer à renforcer ma ligne de Rubis à chaque trou d’air. Si on a un krach, c’est sur elle que je mettrai toutes mes liquidités disponibles (que j’ai pas, mais vous saisissez l’idée !)

Dernière modification par Isild (18/03/2018 15h47)

Hors ligne

 

[+1]    #246 18/03/2018 15h11 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   114 

Isild a écrit :

Le journal a osé dire que Catana avait trop de commandes (tu m’étonnes, le carnet de commandes des prochaines années est dodu comme un petit cochon !) et qu’ils ne savaient pas si la société pourrait toutes les honorer. Que c’était une magnifique boîte avec un horizon dégagé et tout et tout mais qu’il valait mieux prendre une partie de ses bénéfices.

Leur commentaire est logique : si une entreprise a pris trop de commandes, pour les honorer, elle va devoir peut être passer des équipes en trois-huit, faire appel à de la prestation, monter de nouvelles unités de production en urgence. Du coup, la production va baisser en rentabilité puisqu’il va falloir payer plus cher pour produire.
Et pire, cela peut provoquer une désorganisation d’une production bien huilée, une baisse de la qualité et donc des clients mécontents, des pénalités à payer. Et dans ce petit monde du luxe, mieux vaut ne pas mécontenter des clients qui parlent bateaux entre deux trous de golf.

C’est un peu ce qui est arrivé à Zodiac avec ses sièges d’avions : trop de commandes, trop de complexité, du retard par rattrapé, des clients mécontents. Je vous laisse regarder la tête du cours du bourse ces dernières années. Et au final un rachat par Safran.

Par ailleurs, Investir évoque d’une manière générale une correction dans les prochains mois. On sent tous bien que ça nous pend au nez. Les valeurs ayant le plus monté vont certainement ne plus être à la fête. Une prise de bénéfice, qui ne veut pas dire une vente complète d’une ligne, est un bon conseil dans cette perspective.

Hors ligne

 

#247 18/03/2018 15h29 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   281 

Bonjour Ostal,

C’est vrai que ce problème de production est propre à tous les acteurs du secteur : Bénéteau et Fountaine Pajot ont mis en place de gros investissements pour faire face à l’afflux de commandes. Cependant, il me semble que le magazine Investir est toujours à l’achat de ces deux titres.
Mais Catana est à 10% de son plus haut et assez loin du consensus (qui n’est pas forcément une valeur fiable, c’est vrai). Son potentiel de hausse n’est peut-être pas épuisé.
De plus, et c’est ce qui est illogique : mi-janvier, Investir recommandait le titre à l’achat avec un objectif de 4,50 euro. Et là, 2 mois plus tard, alors que le cours est à 3,4 euro, ils suggèrent une vente partielle. Pas très cohérent.

Quant au krach, qu’on attend tous, je pense qu’il touchera tous les titres avec plus ou moins la même intensité.
Je ne sais pas si des statistiques ont été réalisées lors des précédents krachs pour voir quel type de société avait le plus souffert et si, justement, celles qui avaient beaucoup monté avaient été les plus impactées.

Dernière modification par Isild (19/03/2018 06h56)

Hors ligne

 

#248 18/03/2018 22h30 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   375 

Bonjour smile

C’est pour toute vos raisons évoquées que je bifurque sur des ETF.
J’ai l’impression qu’on engendre beaucoup de frustration dans un actif ou seul les "gros" font la météo.
En plus statistiquement parlant c’est mieux.

Un PEA avec ETF et un PEA PME pour investir en direct ?

Je sais que c’est moins fun , c’est une stratégie que j’avais abandonner a cause de cela mais en fin de compte j’y reviens.

Ce qui m’a étonné ses derniers mois ? Des bon résultat suivit d’une baisse de 10% et des mauvais résultats suivit de hausse.
Je comprends plus rien …


Maintenant je profite !!!

Hors ligne

 

#249 18/03/2018 22h50 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Réputation :   29 

cricri77700 a écrit :

Un PEA avec ETF et un PEA PME pour investir en direct ?

Je sais que c’est moins fun , c’est une stratégie que j’avais abandonner a cause de cela mais en fin de compte j’y reviens.

J’ai moi aussi la meme stratégie que CriCri. Je me sens plus a l’aise d’investir des petites sommes en direct sur un PEA-PME et de lisser l’achat de plus gros montant sur des ETF indiciels sur PEA.
Ca me permet de mieux dormir la nuit.

Hors ligne

 

#250 29/03/2018 19h23 → Portefeuille d'actions d'Isild (air liquide, amundi, cbo territoria, danone, etf, rubis, vinci, xilam)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   281 

En milieu de matinée, à la récré de 10h, j’ai consulté mon PEA sur mon téléphone. Mais quelle idée saugrenue me direz-vous ? Effectivement, je n’aurais pas dû. J’ai cru m"étrangler en voyant le -10% s’afficher à côté de MND.

N’ayant plus de news sur ce titre depuis 2 mois, je me suis demandée quelle horrible info avait été la cause d’une si grosse baisse. Un téléphérique urbain qui a chuté ? Martin Fourcade qui a malencontreusement raté sa cible et dégommé un équipement de Montagne neige et développement ? Que nenni ! Pire ! Une augmentation de capital !

Après Catana, la semaine dernière, voilà que MND cède aux sirènes des AK.
Mince, deux augmentations de capital en une semaine, c’est rude pour mon petit coeur de boursicoteuse.

Je ne connaissais rien aux BSA, J’avais bien rencontré ce terme quelques fois, au travers de mes pérégrinations  boursières pseudo-littéraires (Investir, le Revenu et quelques forums), mais du coup, là, j’ai droit à une formation accélérée.

Je suis super contente, j’ai un élevage de BSA dont je ne sais que faire : pas envie de souscrire parce que j’ai la désagréable impression de m’être faite bananer et encore, je suis polie. Pas envie de les vendre parce que les frais de courtage vont être supérieurs aux maigres gains engrangés.
Pffffff, que c’est moche parfois la Bourse. Les mauvaises nouvelles vous cueillent là où vous ne vous y attendez pas, comme ça, à jeun, au petit matin. Je fus de mauvaise humeur toute la journée et le dernier contrat de Riber, annoncé ce soir, ne m’a pas consolée.

Ce début 2018 est un fiasco total ! Heureusement que les petites grai-graines de chez Voltz et les grosses tutures de chez Renault sauvent un peu mon année.

En tout cas, vous aviez raison Ostal, trop de commandes c’est pas forcément bon !

Dernière modification par Isild (29/03/2018 20h59)

Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions d'isild"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech