Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 07/03/2017 21h11

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   151  

Bonsoir,,

Voici un cas concret que j’aimerai exposer :

La dernière pièce de ma maison est assez froide, car d’après un professionnel, elle combine les défauts suivants :

-4 surfaces en contact direct avec l’extérieur : toit + 3 des 4 murs
-des murs moins épais

Il s’agit en fait d’une annexe qui a été ajoutée plus tard par les anciens proprios.

J’ai isolé moi-même le toit avec de la laine de verre, et quand je passe ma main sur le plafond en lambris cartonnés que j’ai posé, celui-ci est chaud, le problème ne semble donc pas venir de là.

Par contre, les murs sont froids quand je pose ma main dessus.

Je me demande donc comment rendre cette pièce plus chaude :
- poser des lambris en bois sur tous les murs?
- créer une seconde paroi avec des placo?

J’imagine que les papiers peints isolants ne sont pas suffisants?

J’aimerai en faire une chambre, il est donc nécessaire qu’il y fasse plus chaud…

Merci

Dernière modification par koldoun (07/03/2017 22h12)

Mots-clés : chambre, intérieur, isolation

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 07/03/2017 21h36

Membre
Réputation :   4  

Bonsoir Koldoun,

Difficile de vous répondre précisément sachant que nous ne connaissons pas les matériaux utilisés pour l’extension mais de toute évidence pour isoler des ’murs froids’ ils vous faudra plus que des placos ou de simples lambris de bois qui ne sont que des habillages… Idéalement vous pourriez faire une ITE (isolation par l’extérieur) avec des panneaux de polystyrène extrudés ce qui a l’avantage de ne pas vous faire perdre de surface habitable . Cette méthode est éligible ( sous certaines conditions) à une subvention de l’ANAH. Par ailleurs sir vous souhaitez le faire vous-même le plus simple est de doubler par l’intérieur avec des placos polystyrène expansé de manière à isoler correctement vos murs. Cordialement.

Hors ligne Hors ligne

 

#3 07/03/2017 22h11

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   151  

Bonjour,

J’ai peut-être forcé le trait en parlant de pièce froide, disons qu’il manque 2-3 degrés pour qu’il soit agréable d’y rester pour bouquiner, sans devoir ajouter un petit chauffage d’appoint.

Je viens de faire un petit test à l’instant : dehors il fait 6 degrés, j’ai 21 degrés dans toute la maison, sauf dans cette pièce ou il faut légèrement moins de 19°.

Plus la température externe est froide, plus ce différentiel augmente, je pense qu’on doit atteindre 4-5 degrés grand max de différence lorsqu’il gèle dehors.

J’ai déjà testé de dormir en hiver dans cette pièce, pas de problème si c’est uniquement dormir.

Mais se déshabiller ou lire un bouquin n’est pas très sympa, et sans chaussette sur le carrelage…

Il s’agit donc plutot d’une amélioration de confort… 2-3 degrés en plus me suffisent

Dernière modification par koldoun (07/03/2017 22h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#4 07/03/2017 22h49

Membre
Réputation :   4  

Bonjour, quels matériaux ont été utilisés pour le gros œuvre de cette pièce?

Hors ligne Hors ligne

 

#5 07/03/2017 22h55

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   124  

Bonsoir,

Si c’est une pièce "standard" sans spécificité, vous pouvez coller un doublage placo+polystyrène.
Il faudra ressortir les équipements électriques et radiateurs, revoir l’encadrement des fenêtres.
+ bandes, enduits et peinture
+ plinthe
cela aura pour conséquence de perdre 10cm à 15cm au droit des 3 murs.

doublage + bandes : 200€x1j + 12€/m²
Enduits + Peinture + révision équipements : 150€x4jours + 200€(forfaitaire)
plinthes medium à peindre : 100€ + 7€/ml

Soit 1500€ au doigt mouillé si vous avez des artisans que vous connaissez.


Buy sheep, Sell deer and Give to WHO.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 07/03/2017 22h55

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   151  

Ce sont des briques.

En novembre j’ai fait faire des injections contre l’humidité ascenssionnelle pour toute la maison, et les ouvriers m’ont signalé la différence notable d’épaisseur des murs de cette annexe.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 07/03/2017 23h00

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   124  

Si les murs sont humides, préférer un doublage en placostyl avec laine minérale + lame d’air de 5 cm entre le doublage et le mur brique avec ventilation naturelle de 20cmx20cm basse et haute.

inconvénient : fait perdre 13cm sur chaque mur isolé.

Edit : ou alors vous mettez un chauffage d’apoint.

Dernière modification par Mi345 (07/03/2017 23h19)


Buy sheep, Sell deer and Give to WHO.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 07/03/2017 23h02

Membre
Réputation :   4  

Ok une isolation par l’intérieure (question budget), via laine de verre ou placo + poly me semble adapté, si vous avez des soucis d’humidité, une vmc est tout indiquée (si vous n’en avez pas)

D’accord avec le dernier message de Mi345

Dernière modification par pasdequoi (07/03/2017 23h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 08/03/2017 08h15

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   151  

Je vais essayer de trouver des vidéos de démonstration, tant que ce n’est pas trop lourd ou complexe, on arrive généralement à le faire à 2 avec mon épouse.

Ce genre de système, à ma portée je pense, ne peut pas faire gagner les 2-3 degrés souhaités?
(de plus, la finition plait à madame…)

Comment poser du lambris bois ? | Leroy Merlin

Bonne journée

Hors ligne Hors ligne

 

#10 08/03/2017 09h13

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   206  

Si vous mettez des panneaux isolants derrière oui, mais en soit le lambris n’est pas franchement isolant. C’est plutôt de la décoration.

Par contre, une question que je me pose : la pièce est plus froide car l’air est froid, ou car l’air est humide ?
Si c’est le second cas, il faut d’abord traiter l’humidité de l’air.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 08/03/2017 09h17

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   151  

Pour moi ce sont les 3 murs en contact avec l’extérieur.

Lorsque je pose ma main dessus, on sent qu’ils sont plus frais qu’ailleurs dans la maison.

Pour le plafond, que j’ai isolé via de la laine de verre est du lambris cartonné, pas de soucis, quand je pose ma main dessus, c’est "chaud".

Idem pour le mur commun avec le salon, quand je pose ma main dessus, il est "chaud".

Je mets entre parenthèse "chaud" car je ne sais pas trop comment exprimé cela… alors que les 3 murs en contact avec l’extérieur, on ressent clairement le froid au contact.

Dernière modification par koldoun (08/03/2017 09h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#12 08/03/2017 09h17

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   124  

1/ Le mur est il humide ?
    Si le mur et humide alors humidité+lambris+temps=moisissure. Donc le Lambris bois est à exclure.
    Si le mur est sain alors 2/

2/ Le lambris bois est parement esthétique.
Pour avoir des propriétés thermiques, il faut ajouter un isolant entre le mur et le parement.
La performance des isolants est caractérisée par leur coefficient de résistante thermique R, il est préférablement à prendre > 2,5 pour que la différence avant/après soit "sensible" (dans le sens de pouvoir être ressenti).
(C’est une règle linéaire, du type U=RI, plus R est grand mieux c’est mais plus vous perdez de place)

Dernière modification par Mi345 (08/03/2017 09h19)


Buy sheep, Sell deer and Give to WHO.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 08/03/2017 09h20

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   894  

Si vous mettez du lambris, il faudra mettre un isolant en dessous, entre les tasseaux, sinon ça ne sert à rien. Normalement on y met des plaques de laine de roche. C’est peu de travail et de coût en plus.

Hors ligne Hors ligne

 

#14 08/03/2017 09h25

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   151  

Mi345 a écrit :

1/ Le mur est il humide ?

Injections faites en novembre pour toute la maison.

Depuis lors, plus de nouvelles traces d’humidité ne sont apparues.

Mais la société doit refaire des mesures en novembre 2017 pour voir si cela a bien fonctionné partout.

Donc je réfléchis au futur aménagement de cette pièce une fois le feu vert reçu.

KC44 : dans la vidéo il est question de circulation d’air entre les tasseaux, poser un isolant entre les tasseaux ne va pas empêcher cela?

Dernière modification par koldoun (08/03/2017 09h28)

Hors ligne Hors ligne

 

#15 08/03/2017 09h36

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   894  

Alors je laisse répondre les spécialistes car je ne comprends pas l’intérêt de laisser de l’air entre les tasseaux.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 08/03/2017 10h02

Membre
Réputation :   4  

koldoun a écrit :

Mi345 a écrit :

1/ Le mur est il humide ?

KC44 : dans la vidéo il est question de circulation d’air entre les tasseaux, poser un isolant entre les tasseaux ne va pas empêcher cela?

Dans ce cas, vous mettez par exemple une laine de 100mm et des tasseaux un peu plus larges (pourquoi pas 120mm, donc lame d’air de 20mm).
La lame d’air entre le mur et la laine.

Hors ligne Hors ligne

 

#17 08/03/2017 10h05

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   124  

La lame d’air a pour but de contrer le phénomène de condensation sur les parois froides lié au point de rosée.

www.qualiteconstruction.com/fileadmin/m … c94-07.pdf

www.betondelalomme.be/fr/systeme-global … n-a-eviter


Buy sheep, Sell deer and Give to WHO.

Hors ligne Hors ligne

 

#18 08/03/2017 10h17

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1760  

koldoun, les quelques informations suivantes pourraient vous être utiles :

Il faut bien comprendre qu’un matériau isolant transmet très très peu la chaleur. Par rapport aux autres matériaux de construction, il est sur une autre planète. Il est donc inutile d’espérer isoler avec du bois, de la brique ou autre.

Par exemple, pour isoler autant que 10 cm de laine de verre (ou équivalent), il faut plus d’1/2 mètre d’épaisseur de bois, plus de 2 mètres de mur de brique…

Cf : Comparatif isolant en rénovation : résistance, coefficient…

En première approche, tous les isolants fibreux/à micro-bulles peuvent être mis dans le même paquet car ils ont un lambda de 0,03 à 0,04 : laine de verre, laine de roche, laine de lin, laine de bois, polystyrène, etc.

La norme moderne, c’est 10 cm pour les murs. En isolation par l’intérieur, ça réduit significativement la taille de la pièce. Cela dit, même 4 cm d’isolant ferait déjà une énorme différence par rapport à la situation actuelle.

Un truc simple à poser, c’est la plaque de doublage avec isolant + BA 13. On y met du mortier par plots en face arrière, on pose et on appuie bien, et c’est fait !

PS : n’oubliez pas qu’il faut toujours un pare-vapeur sur un isolant (côté intérieur de la maison). Dans une plaque de doublage, il est intégré, mais si vous faites votre propre isolation avec du lambris de bois et de la laine de verre, ne l’oubliez pas ! Il sera à poser entre le lambris de bois et l’isolant.

Sur cette solution, j’ajoute deux choses : le lambris de bois, c’est assez cher, et c’est assez démodé (maintenant les gens veulent des trucs tout lisse, de couleur déprimante blanc ou gris, donc le bois c’est démodé… jusqu’à ce que ça revienne à la mode).

Alternatives :
- isolation par l’extérieur comme déjà dit.
- isolation par l’intérieur avec un isolant mince. A la base, c’est le principe de la couverture de survie : refléter la chaleur par un film qui fait miroir. Au début, on nous l’a vendu comme "la technologie venue de la conquête spatiale"… Sauf que sur terre, il y a aussi de la convection, et de la poussière, deux phénomènes qui vont réduire l’efficacité d’un film réfléchissant unique. C’est pourquoi ces isolants minces sont devenus "multicouches". Je vous laisse chercher sur internet pour en savoir plus.

Réfléchissez en coût total de la solution, qui va dépendre de si vous le faites vous-même ou si vous le confiez à une entreprise.
Par exemple, entre de la plaque de doublage acheté chez brico-machin et posée vous-même, et une isolation par l’extérieur réalisée par une entreprise, ça devrait faire fois 10 en prix !

Dernière modification par Bernard2K (08/03/2017 10h27)


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

#19 08/03/2017 10h24

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   151  

Hors ligne Hors ligne

 

#20 08/03/2017 10h25

Membre
Réputation :   4  

Bernard2K a écrit :

Un truc simple à poser, c’est la plaque de doublage avec isolant + BA 13. On y met du mortier par plots en face arrière, on pose et on appuie bien, et c’est fait !

Je pense qu’il est important de laisser une lame d’air si le mur est ou a été humide, cette méthode pour moi est a utiliser sur des constructions récentes sur vide sanitaire avec des murs sains.

Hors ligne Hors ligne

 

#21 08/03/2017 10h26

Membre
Réputation :   6  

koldoun a écrit :

Bonjour,

Je viens de faire un petit test à l’instant : dehors il fait 6 degrés, j’ai 21 degrés dans toute la maison, sauf dans cette pièce ou il faut légèrement moins de 19°.

Plus la température externe est froide, plus ce différentiel augmente, je pense qu’on doit atteindre 4-5 degrés grand max de différence lorsqu’il gèle dehors. […]

Il s’agit donc plutot d’une amélioration de confort… 2-3 degrés en plus me suffisent

Bonjour Koldoun,

Les solutions données me semblent correctes mais en terme d’épaisseur correspondent plus à une isolation complète qu’à un complément d’isolation.
Pour une chambre, la température de confort est généralement vers 18-19°C, contre 19-20°C dans une pièce de vie.
Dans votre cas, pour un complément, 5cm d’isolant (prenez le produit le plus performant) devraient suffire pour un bon compris entre confort thermique et surface perdue.

Il faut aussi comprendre si dans cette pièce il y a une humidité dans les murs par capillarité (solution avec lame d’aire recommandée par Mi345 impérative) ou par condensation car les murs sont froids (lame d’air pas nécessaire, le problème disparaît avec l’isolation). Pour cela il faudrait chauffer la pièce à 18°C et faire un test sur les murs (particulièrement en bas et dans les angles hauts et bas de la pièce) avec un testeur d’humidité.

Enfin, en fonction du climat de votre région (nombre de jours froids) et de l’utilisation de la pièce, à vous de voir si la solution de chauffage d’appoint ou plus important n’est pas la plus intéressante dans votr ecas.

PS: On calcule thermiquement un logement pour une température moyenne de 19°C. +1°C = +7% de consommation dans un logement BBC.

Hors ligne Hors ligne

 

#22 08/03/2017 10h27

Membre
Réputation :   4  

Oui, ce style de produit, je ne suis pas pour non plus…

Hors ligne Hors ligne

 

#23 08/03/2017 10h37

Membre
Réputation :   6  

C’est incroyable, la résistance thermique n’est même pas donnée ("non défini" sur la fiche technique) pour un isolant!

C’est le critère principal pourtant…

Hors ligne Hors ligne

 

#24 08/03/2017 11h28

Membre
Réputation :   4  

Nathanael a écrit :

C’est incroyable, la résistance thermique n’est même pas donnée ("non défini" sur la fiche technique) pour un isolant!

C’est le critère principal pourtant…

C’est régulier sur ce type de produit, c’est dire la médiocrité…..

Hors ligne Hors ligne

 

#25 08/03/2017 13h07

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1760  

C’est un peu facile de parler de médiocrité alors que les méthodes de mesure ne sont pas adaptées aux isolants minces et que le CSTB et les fabricants d’isolants minéraux ont tout fait pour bloquer les isolants minces. Cf :
www.lesechos.fr/03/09/2014/lesechos.fr/ … ielles.htm

Voir aussi le fait que Actis, fabricant français d’isolants minces, a du passer par BM Trada, organisme certificateur du UK, pour faire reconnaître la performance d’un de ses produits :
www.alsa-renov-toiture.fr/cariboost_fil … e-ts12.pdf

voir page 8 notamment :

La comparaison des consommations énergétiques
des chalets d’essai dans une gamme de conditions
climatiques hivernales caractéristiques du RoyaumeUni
montre que la consommation énergétique obtenue
avec une structure de toiture en bois isolée avec TRISO
SUPER 12 semblable à celle qui a été testée est équivalente
à celle d’une structure identique isolée avec
210 mm de laine minérale posée entre les chevrons (*).
• La laine minérale de référence utilisée est conforme
à la norme produit EN 13162 et avait une conductivité
thermique déclarée égale à λD = 0,04W/m.K. Une
épaisseur de 210 mm de laine minérale ayant une
conductivité thermique de 0,04 W/m.K a une valeur R
déclarée de 5,25 m2
K/W

Je ne dis pas que c’est le produit miracle. Je dis que :
- certains produits de certains fabricants semblent atteindre des performances correctes (à condition de respecter la mise en œuvre etc.)
- j’aimerais que des procédures de test neutres et objectives permettent de comparer les isolants entre eux, pour leur performance réelle en situation, ce qui a été empêché/freiné en France depuis plus de 15 ans maintenant.

J’étais au début très sceptique sur les isolants minces. Mais j’ai pris conscience d’une part qu’il y avait eu une résistance franco-française à ces produits qui a empêché de déterminer objectivement leurs avantages et leurs défauts ; et d’autre part qu’avec le système multicouches certains fabricants arrivent à de bonnes performances.

Dans la propagande menée par les fabricants d’isolants minéraux d’un côté et les fabricants d’isolants minces de l’autre, il n’est pas facile de rester objectif…

Sinon :

pasdequoi a écrit :

Je pense qu’il est important de laisser une lame d’air si le mur est ou a été humide, cette méthode pour moi est a utiliser sur des constructions récentes sur vide sanitaire avec des murs sains.

Vous avez probablement raison. Je donnais des informations générales sur les isolants. Je ne donnais pas d’avis précis sur le cas du mur de koldoun et je n’en donnerai pas. Mur en brique moins épais que le reste de la maison (mais on ne sait pas de combien), qui aurait été humide (sans qu’on sache précisément l’origine de l’humidité) mais traité maintenant… Tout cela est bien imprécis et, personnellement, je ne fais pas d’expertise technique à distance. Je donne des infos générales parce que je ne prétends pas pouvoir faire mieux.

Dernière modification par Bernard2K (08/03/2017 13h26)


Surtout, ne pas nuire à l'ambiance générale.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur