Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 05/03/2017 17h52

Membre
Réputation :   2  

Bonjour à tous,

J’ai déjà plusieurs biens immobiliers locatifs que j’ai pour le moment toujours acheté en nom propre.
Aujourd’hui je souhaite continuer mes investissements mais je souhaiterais passer par le biais d’une société, une SASU plus précisément.

Un de mes buts est de limiter maintenant ma responsabilité quand à mes locations. Dernièrement j’ai vu autour de moi plusieurs de mes connaissances qui ont eu des tas de soucis suite à des incendies d’immeubles ou d’effondrements. Je suis un peu parano mais je crois que mon patrimoine personnel m’expose déjà suffisamment et je souhaite vraiment dissocier les deux. Voilà pourquoi je ne souhaite pas monter une SCI IS, mais une société type SAS ou SASU.
Par ailleurs je souhaite faire une partie en meublé, donc en activité commerciale.
L’autre avantage pour moi sera bien entendu le taux d’imposition des sociétés puisque pour le moment je suis au max en TMI.Je compte laisser tous les bénéfices dans la société et les sortit quant mon foyer fiscal connaitra une grosse baisse du taux d’imposition (retraite).

Je me pose pas mal de question quand à ma démarche et j’aurais aimé avoir des avis et conseils de personnes qui ont choisis ce type de structure pour développer un patrimoine personnel. On voit beaucoup de SCI bien sûr mais assez peu de SASU.

Mes interrogations tournent beaucoup autour de l’objet social d’une telle société, est-ce qu’une SASU qui sert à acheter et louer des immeubles, sans sortir ses dividendes pourrait être requalifiée au motif qu’elle sert à éluder l’impôts des particuliers?
Peut-on laisser les bénéfices dans la société pour une durée longue?
Est-ce que vos banques ont un peu "tiqué" quand vous avez parlé de SAS ou SASU et non pas de SCI ?

Merci d’avance pour vos réponses et conseil et simples témoignages dans la gestion des ce type de société.

Mots-clés : is (impôt sur les sociétés), sas, sasu

Hors ligne Hors ligne

 

#2 19/11/2018 23h15

Membre
Réputation :   2  

Avez finalement pu créer une SASU et bénéficier d’un crédit immobilier d’une banque ?

Hors ligne Hors ligne

 

#3 22/11/2018 13h21

Membre
Réputation :   2  

J’ai eu pas mal d’autres projets en nom propre depuis et donc la constitution de la SASU à été reporté en janvier 2019.
Finalement ce sera une SAS et j’ai déjà vu la banque, il ne devrait pas y avoir de soucis pour un financement.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 31/12/2019 19h18

Membre
Réputation :   0  

Bonjour,
votre sujet m’intéresse.
Je suis dans le cas de vouloir monter une SCI mais seul… Donc repli vers la solution SASU-immobilière.
Le problème est qu’apparemment les banques ne prêtent que sur 15 ans pour les SASU et difficile de se faire financer à 110%.
Avez-vous eu connaissance des conditions de prêts que vous ferait votre banque si vous montez une SASU ?

Hors ligne Hors ligne

 

#5 29/09/2020 15h11

Membre
Réputation :   6  

Bonjour,

Je tiens à préciser dans un premier temps que j’ai bien lu les différentes discussions sur le forum mais qu’aucune ne réponds à ma question.
Je précise également que je me suis renseigné sur les SAS et SASU immobilières par différentes recherches mais également par des connaissances personnelles.

Ma situation est la suivante : j’aimerais créer et développer une SASU immobilière où j’achèterais donc des biens qui seraient par la suite mis en location. Mon but est de par la suite la gérer à plein temps, que cela soit mon seul métier.

Le problème est sur la réalisation d’un premier achat car la banque ne financera très probablement pas un premier achat d’une valeur importante mais qu’également, le prêt octroyé sera bien plus coûteux qu’un prêt pour achat en nom propre. Je pense donc que cela bloque le projet quand nous n’avons pas un dossier très solide ou un apport important.
La responsabilité est limitée au montant des apports dans ce contexte mais avec un apport qui serait d’environ 10K€ dans mon cas cela ne changerait rien et n’aidera pas pour le dossier.

Pensez-vous qu’il faudrait privilégier une SAS (2-3 personnes) ou attendre d’avoir un apport plus important ?

Ce projet me plairait énormément mais j’ai malheureusement l’impression d’être bloqué.

Je vous remercie
Cordialement

Alan

Hors ligne Hors ligne

 

#6 29/09/2020 17h59

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   338  

Même si c’est une SAS, les banques demanderont votre caution personnelle donc oubliez l’idée de la responsabilité limitée aux apports ou au capital détenu.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

Hors ligne Hors ligne

 

#7 30/09/2020 11h39

Membre
Réputation :   6  

Oblible, le 29/09/2020 a écrit :

Même si c’est une SAS, les banques demanderont votre caution personnelle donc oubliez l’idée de la responsabilité limitée aux apports ou au capital détenu.

Oui en effet vous avez raison sur ce point.
Le problème est donc qu’il faut soit inclure une caution, soit avoir un apport important pour réaliser ce type de projet.

Si je comprends bien et je fais la synthèse de toutes les informations que j’ai pu récolter, il est extrèmement compliqué de créer ce type d’entreprise s’il n’y a pas d’argent derrière.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur