Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#76 31/07/2018 20h14

Membre
Réputation :   77  



Le mois de juillet est à +1.78%.
L’année est à +3.84%.


Sur l’année, je sous-performe l’Amundi World qui est à +6.01% à cause de l’Europe (+3.09% pour le STOX600), du Japon (+0.87%), du small Europe (-0.91%) et des pays émergeants (-2.59%).
Les Etats-Unis restent la locomotive du monde (+6.43% pour le SP500 Amundi, +12.92% pour le Rusell 2000).

J’ai toujours 17% de pays émergeants ce qui est beaucoup par rapport à leur capitalisation boursière.

J’ai également ouvert un CTO chez Degiro pour jouer avec la marge sur de petites sommes.
J’ai environ 750 euros investis et j’ai ouvert une allocation de 370 euros (50%).
J’investis tout sur le SP500.

Les performances passées ne préjugent pas des performances futures, soit. Mais ce pays a chaque année de meilleures performances que le reste du monde. Et lorsqu’il y a un krach, tout le monde est à -50%. Je me dis donc que je peux mettre ma pièce supplémentaire ici.

Hors ligne Hors ligne

 

#77 01/08/2018 10h34

Membre
Réputation :   77  

Je me suis fait avoir, je n’ai pas la possibilité d’utiliser un levier supérieur à 1.33 avec le SP500. Degiro estime que le risque est trop important (je n’ai plus d’espace libre).

J’ai donc emprunté 370 euros de marge alors que je ne peux en utiliser que 233 euros.
370 euros de marge vont me coûter 41 centimes par mois, ce n’est donc pas très grave.
J’ai aussi rajouté au pot afin d’éviter l’appel de marge.

Mais je me suis alors demandé s’il n’était pas plus intéressant d’investir dans un ETF world afin d’obtenir 1.5 de levier. Cela m’aurait permis d’avoir moins de volatilité et d’investir davantage.

Après 5 ans, la réponse est non (calcul avec le MSCI USA et le MSCI World depuis le 31 décembre 1987) :



Je fais d’ailleurs l’hypothèse que Degiro m’autoriserait un levier de 1.5 avec un ETF world car il est plus diversifié qu’un ETF SP500 mais ce n’est même pas certain.

Je suis donc moins diversifié mais avec un levier inférieur à ce que j’imaginais, et ce choix peut être plus rentable sur une longue période.

Hors ligne Hors ligne

 

#78 06/08/2018 23h15

Membre
Réputation :   77  

J’ai enfin mon levier de 1.5 sur Degiro.
Pour l’obtenir, j’ai eu besoin d’acheter d’autres produits avec des niveaux de risque différents.

J’ai actuellement :
- 27% de l’ETF Amundi SP500 (LU1681048804) en risque A (50% de risque),
- 56% de l’ETF Lyxor SP500 (LU1135865084) en risque I (25% de risque),
- 17% de l’ETF SPDR Russell 2000 (IE00BJ38QD84, bourse de Milan) en risque I (25% de risque),

Mon levier est de 46.74% et mon espace libre (ma marge possible supplémentaire) est de 38.24%, ce qui me donne une bonne sécurité en cas de retournement des marchés.

J’ai eu 3.07% de performance en juillet (depuis le 6/07) et 1.17% en août mais cela ne veut pas dire grand chose.

Je peux désormais acheter tranquillement l’Amundi et profiter des frais de courtage gratuits tous les mois sur ce support. Mon espace libre ne diminuera pas énormément.

Sur mon PEA, j’hésite à vendre le smart Europe (LU1681039563) qui sous performe le Stoxx 600 depuis le début de l’année, je me dis que simplifier mon portefeuille sera toujours une bonne idée.

Hors ligne Hors ligne

 

#79 10/08/2018 19h41

Banni
Réputation :   6  

Vendre l’exposition Europe pour aller sur les US peut être une bonne stratégie car depuis 2018 l’Europe ne cesse de baisser…
Avec la guerre commerciale notamment sur le secteur industrie automobile l’Allemagne va souffrir avec les taxes US et donc tout le pan équipements aussi.

Hors ligne Hors ligne

 

#80 11/08/2018 01h18

Membre
Réputation :   77  

En tout cas, cela me réussit pour l’instant, j’ai gagné 2.9% en juillet (1er achat sur le CTO le 06/07, mon précédent calcul n’était pas exact) et 3.25% depuis le début du mois d’août (TRI de 93.69% !).
Le levier de 1.5 augmente évidemment la performance sur août.

Je garde ma répartition monde classique sur PEA et poursuit mon portefeuille full US sur CTO avec levier sur Degiro.
Le monde dévisse aussi fort que les USA lors des krach, mais on y gagne quelques points de plus durant les phases de croissance.
Je mets donc un jeton de plus sur ce pays, on verra bien.

Dernière modification par traz (11/08/2018 01h24)

Hors ligne Hors ligne

 

#81 12/08/2018 14h05

Banni
Réputation :   6  

Quel est l’impact sur le TRI de faire du full US CTO sur le PEA ?

Hors ligne Hors ligne

 

#82 12/08/2018 14h22

Membre
Réputation :   77  

Voici mon TRI sur PEA et mon TRI PEA + CTO.
Les flux entrants en jaune sont investis sur le CTO.
Les flux précédents sont investis sur le PEA (Bourse Direct).

Mon CTO n’est ouvert que depuis fin juin, donc mes gains ne sont vraiment pas significatifs.
Je ne compte pas la marge comme apport, je ne compte que les gains qu’elle rapporte.

Hors ligne Hors ligne

 

#83 31/08/2018 21h17

Membre
Réputation :   77  

J’ai enfin appris à calculer ma performance en utilisant le TRI. J’ai donc revu tous mes calculs annuels qui étaient faux (approximatifs).
Les performances mensuelles sont exactes car il n’y pas d’apport de capital intermédiaire dans le mois.

Mon PEA a désormais 2 ans et 1 semaine d’existence !
Mon TRI global est de 10.15%, ce qui me fait très plaisir.

Ma performance pour le mois d’août est de -0.31%.
Mon TRI est de 9.17% annuel et 6.02% sur 8 mois.
Pour sa part, l’Amundi world gagne 8.13% depuis le début de l’année.

J’ai sur-performé l’Amundi world en 2017 malgré 3 mois où je n’étais pas investi (transfert du PEA), 9.83% de TRI vs 7.44%.
J’ai sous-performé le world en 2016 sur la période mais j’étais en gestion sous mandat chez Altaprofits (4.68% vs 8.69%).
Je sous-performe également le world en 2018 à cause du small caps Europe (-5.30%) et des pays émergeants (-4.94%), 29% de mon portefeuille en tout pour ces ETF ce qui est beaucoup. Je reviens à une proportion de pays émergeants à 15% ce qui est déjà pas mal.

Depuis le début de l’année les États-Unis restent la locomotive du portefeuille (+16.62% pour le small et +12.9% pour le SP500). L’Europe est à la traine (+0.91% pour le Stoxx600) comme le Japon (+1.35% pour le Topix).

Par ailleurs, mon CTO chez Degiro est ouvert depuis 2 mois et contient uniquement des ETF SP500 et Russell 2000. Son TRI est de 46.95%.
Sa performance a été de 2.9% en juillet et de 3.89% en août.
J’utilise un levier de 1.5.
J’y investis un capital limité. Cet investissement est plus risqué mais me permet de m’exercer à utiliser la marge.

En intégrant cette performance à mon PEA, j’obtiens un TRI global de 10.24% !

Mon PEA :

Hors ligne Hors ligne

 

#84 28/09/2018 18h29

Membre
Réputation :   77  

Pas grand chose à dire ce mois-ci.

L’Europe reste à la traine (-0.85% pour l’ETF Stoxx 600 d’Amundi) pendant que les États-Unis continuent de grimper (+0.99% pour l’ETF SP500 de BNP). De son côté, le Russell 2000 d’Amundi perd 1.27%.

Le STOXX 600 est à +1.23% depuis le début de l’année contre +13.88% pour le SP500 de Lyxor (LU1135865084) et +14.47% pour le Russell 2000…

Le small Europe continue de souffrir (-3.53% pour l’ETF Lyxor EMU, -1.55% DR depuis le début de l’année), comme les pays émergeants (-1.65% pour l’ETF d’Amundi, -5.27% depuis le début de l’année). Le Japon remonte bien (+3.92% pour l’ETF Topix d’Amundi, +4.15% depuis le début de l’année).

Au final mon portefeuille est stable, +0.05% sur le mois.

Mon TRI est à 8.17% (6.07% sur 9 mois contre 8.75% pour le World d’Amundi).

Le TRI de mon portefeuille De Giro (SP500 uniquement avec levier 1.5) est de 26.97% et de 6.15% depuis son ouverture (3 mois !).

Le TRI depuis 2 ans et 1 mois du PEA + CTO est à 9.75%.

Apport de 4000 euros en septembre sur le PEA. Mes prochains apports se feront sur mes fonds euros afin de maintenir ma répartition (80% actions, 20% fonds euros).

Dernière modification par traz (28/09/2018 18h42)

Hors ligne Hors ligne

 

#85 02/10/2018 09h52

Membre
Réputation :   77  

De petits changements pour rendre mon portefeuille encore plus ennuyeux :

- Suppression du Lyxor small EMU (LU1598689153) au profit du BNP small Europe (LU1291101555). Cet ETF est plus large, suit bien le MSCI, a de faibles frais (0.25), un encours correct (83.88M) et est capitalisant.
De plus, dans une approche passive, je me dois de considérer que je n’ai aucune idée de ce qu’il va se passer dans l’avenir, et ce, d’autant plus sur le long terme. Mieux vaut donc accentuer ma neutralité, malgré le Brexit, et arrêter de considérer les performances passées pour faire des plans sur la comète (sous performance de l’Europe par rapport à l’EMU depuis 5 ans).

- Suppression du smart Europe Amundi (LU1681039563). Ce n’est pas parce que ce tracker a plusieurs stratégies smart que cela me rend plus malin. Les facteurs existent peut-être mais je n’ai pas la compétence pour trancher. Autant supprimer ce que je ne comprends pas et simplifier le portefeuille. Il est frustrant de constater qu’il peut sous ou sur-performer sans que je puisse déterminer si cela est causé par le hasard ou non. De plus, mélanger toutes les stratégies pour faire du stock picking me semble aujourd’hui quelque peu contradictoire.

Hors ligne Hors ligne

 

#86 02/10/2018 11h15

Membre
Réputation :   46  

"Il est frustrant de constater qu’il peut sous ou sur-performer sans que je puisse déterminer si cela est causé par le hasard ou non. "

Je vous rejoins totalement ! Je préfère des produits simples, basiques que j’estime comprendre que des supports complexes à la construction et aux réactions parfois surprenantes et hors de portée de ma compréhension .
"Simple is beautful"

Dernière modification par jctrader (02/10/2018 11h15)


Think Happy, Dream Big, Do your Best !

Hors ligne Hors ligne

 

#87 04/11/2018 09h46

Membre
Réputation :   77  

Comme beaucoup de monde, mon portefeuille est en baisse. Mon TRI annuel devient négatif (-1.27%).
Mon TRI sur 10 mois est de -1.06%.

J’ai malheureusement investi une somme importante fin septembre et ne peux plus rien investir avant plusieurs mois, pas de chance.

Mon portefeuille Degiro (investi uniquement sur le SP500) est à -7.83%, mon levier à 50% fonctionne à la hausse comme à la baisse !

Mon TRI depuis 2 ans et 3 mois passe à 4.94%.

J’ai une question concernant le calcul de mes performances mensuelles :
Je pensais simplement faire la différence entre mes TRI d’un mois sur l’autre. Par exemple, mon TRI sur 9 mois était de 6.07% et mon TRI sur 10 mois est de -1.06% ce qui ferait une performance de -7.13% pour octobre.
Comme je n’ai pas ajouté de capital, je peux aussi faire le calcul entre la somme de départ (24335,94) et la somme d’arrivée (22994,78) mais cela donne une performance de -5.51%.
Je ne peux habituellement pas utiliser ce dernier calcul car j’ai des apports intermédiaires.
Pourquoi cette différence ? Est-ce incorrect de soustraire des TRI comme cela ?
(je calcule le TRI sur mon nombre de mois à partir du TRI annuel que je transforme d’abord en TRI mensuel en utilisant la racine à la puissance 12 puis je refais une puissance sur ma durée).

Hors ligne Hors ligne

 

#88 04/11/2018 22h27

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1121  

Bonjour Traz,

Pour connaitre votre performance mensuelle en % le plus simple (et correct) c’est d’utiliser la valeur de part (et sa variation).

Calculer la performance de son portefeuille

Calcul de la rentabilité d’un portefeuille d’actions ?


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Bourse Direct Boursorama Degiro Fortuneo 12470190 iGraal eBuyClub Poulpeo

Hors ligne Hors ligne

 

#89 04/11/2018 22h37

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   213  

Bonjour Traz,

pour le calcul d’une VL j’utilise les quelques données suivantes, synthétiques et efficaces (je ne me souviens plus de la source mais ce n’est pas de moi!) :

Au premier versement:
Valeur Liquidative initiale fixée arbitrairement à 100
Nombre de part calculé: (Montant du versement / 100)

A tout moment:
Le nombre de part est connu.
Valeur Liquidative = Valorisation du portefeuille (liquidités incluses) / Nombre de parts

Pour tout nouvel apport
Nouveau nombre de part = ancien nombre de part + Montant du versement / VL du jour

Pour tout retrait
Nouveau nombre de part = ancien nombre de part - Montant du retrait / VL du jour

Les dividendes et les frais ne sont pas considérés commes des parts en + ou en moins , mais sont implicitement pris en compte dans la valeur liquidative.

Dernière modification par skywalker31 (04/11/2018 22h37)


"Ne nous soumets pas à la tentation du stock picking…" - Portefeuille et Mon blog

Hors ligne Hors ligne

 

#90 04/11/2018 22h52

Membre
Réputation :   77  

Ok, donc avec une somme de départ de 24335,94 euros, j’obtiens 243,36 parts à 100 euros.
Avec 22994,78 euros de somme finale (aucun apport), ma valeur de part est à 94.49 euros.
Ma performance mensuelle est donc de -5.51% (VL2/VL1-1), je retombe sur mes pieds !

M.rci !

Dernière modification par traz (04/11/2018 22h57)

Hors ligne Hors ligne

 

#91 05/01/2019 16h58

Membre
Réputation :   77  

Pour commencer, je vous souhaite une bonne année à tous ! J’espère qu’elle sera meilleure que la précédente pour nos investissements, et qu’elle sera riche en nouvelles expériences.

Mon TRI pour l’année 2018 est de -8.30% (au 4/01). Les small et les pays émergeants ont subi la baisse la plus importante.

Sur 4 mois, en 2016, ma performance était de 4.68%, sur l’année 2017, mon TRI était de 9.83%.
Au final, mon TRI est de 0.49% depuis 2 ans et demi.

Si j’ajoute la performance de mon CTO (1000 euros investis sur le SP500 + 500 euros de marge), mon TRI est de 0.09% depuis 2 ans et demi, j’ai gagné 32.07 euros…

Quelques commentaires :

- En voyant ma performance, je me suis d’abord dit qu’il ne servait à rien d’investir sur un marché en fin de cycle, d’y passer autant de temps. Je suis en négatif sur tous mes PRU, pourquoi n’avoir pas attendu un krach ? J’ai cependant gagné en expérience et j’ai pu affiner mes choix sans y perdre des plumes, ce qui est déjà une très bonne chose. Je pense que le choix de mes titres et leur répartition sont stabilisés. Ma logique de renforcement est également bien structurée. Ce n’est donc pas du temps perdu.
De plus, il est facile de tirer des conclusions après-coup. L’évolution des marchés aurait pu être différente. Ayant choisi l’investissement passif, je ne peux de toute façon rien conclure sur une durée aussi courte. Il fallait bien se lancer à un moment ! Et sur longues périodes, attendre un krach est statistiquement quasiment toujours moins rentable que d’investir le plus tôt possible (cf Fructif).

- Je m’en suis voulu d’avoir investi 4000 euros d’un coup début novembre, juste avant la chute des marchés. Là encore, ma réflexion est orientée par une évolution que je ne connaissais pas à ce moment. Si la bourse avait continué de monter, il aurait été plus intéressant de faire all in que d’investir progressivement. Et c’était le plus probable statistiquement.

- Pour mes balbutiements en bourse, ce n’est pas plus mal de n’avoir que peu d’argent et un petit salaire ; mon portefeuille n’est pas énorme, mes renforcements non plus, mes pertes potentielles ne seraient donc pas tragiques. Avoir 90% de son capital en actions est cependant peut être un peu excessif. Je n’ai quasi aucune cartouches en cas de krach (mes 8% en AV en fond euros ne représentent pas lourd) et mon salaire ne me permet pas de réinvestir massivement (pour retrouver ma répartition initiale puisque je suis en passif).
Je pense donc ré-équilibrer mon capital en 80% action, 15% en fond euros et 5% en cash (n’étant pas imposable, j’utilise les fonds euros comme supports d’épargne, les fonds sont disponibles en 10 jours, je n’ai donc pas besoin de beaucoup de cash).

Et bonnes résolutions :
- Ne faire qu’un reporting par an. Je suis en passif, mon portefeuille est stabilisé, il n’y a plus grand chose d’intéressant à raconter.

- Ne regarder son portefeuille qu’en cas de renforcement. Les fluctuations de court terme sont très aléatoires et n’ont aucun intérêt (pour moi). Pas besoin de faire naviguer mes émotions au gré des cours de bourse.

- Clarifier mon utilisation de la marge. Je n’ai fait que tester avec de petites sommes. Cela devra rester ainsi car je n’ai pas le salaire qui permettrait d’éviter un appel de marge sur des sommes importantes. Je pense cependant qu’il serait dommage de ne pas utiliser de levier alors qu’il est très peu cher sur Degiro (0.11% par mois). Si sur le long terme la bourse monte, autant investir un maximum d’argent sur son portefeuille. Je n’ai cependant pas encore de règle claire. Je suis pour l’instant en levier 1.5 quoi qu’il arrive. Il faudrait une baisse de 66.67% sur le SP500 pour tout perdre, ce qui me semble très improbable.

Dernière modification par traz (05/01/2019 17h02)

Hors ligne Hors ligne

 

#92 06/01/2019 22h31

Membre
Réputation :   12  

Bonjour,

Méfiez-vous de votre optimisme.

Lisez donc cet article : le SP500 était à 1557 points en 2007 pour chuter à 683 en 2009.

Evolution du SP500

Hors ligne Hors ligne

 

#93 06/01/2019 23h13

Membre
Réputation :   77  

Je considère qu’un indice large peut perdre jusqu’à 50% de sa valeur lors d’un krach.
Dans le cas de 2007, nous sommes à 56% de perte sur le SP500, du plus haut au plus bas. Je crois cependant que les chiffres de cet indice sont donnés sans les dividendes, ce qui change beaucoup de choses.

Pour perdre tout mon argent, il faudrait une baisse des 2/3 du prix de mon achat sur un ETF SP 500 capitalisant. Cela me paraît improbable. Ce ne serait pas non plus tragique, je n’ai que 500 euros de marge pour 1000 euros de capital investi.

Sur le long terme, le rendement annualisé fait rêver, malgré les crises :
Performances MSCI USA

Hors ligne Hors ligne

 

#94 27/04/2020 22h23

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   178  

Bonjour traz,

Nous attendons votre reporting annuel hein big_smile

Au plaisir de vous lire.


Who’s the more foolish, the fool or the fool who follows him?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #95 28/04/2020 19h59

Membre
Réputation :   77  

Eh bien, merc. pour votre demande, j’avoue que j’aime bien faire un bilan de temps en temps (le plaisir coupable de compter ses sous !), même si je ne suis pas sûr que mon portefeuille passif soit très intéressant pour les lecteurs de ce forum.

Performances PEA :
TRI 2016 (rapporté sur 4 mois) : 4.68%
TRI 2017 : 9.83%
TRI 2018 : -8.30%
TRI 2019 : 27.19%
TRI 2020 (annuel) : -46.74% (donc environ -15,5% sur 4 mois, je n’ai pas la somme au 1er janvier pour faire le calcul exact).

TRI PEA depuis l’origine (fin août 2016) : 3.42% annuel.
TRI PEA + CTO depuis l’origine : 4.09% annuel.

Répartition du patrimoine :
80% en actions (25K), 20% en fonds euros (AV mes placements retraite : Suravenir Opportunités et Rendement : 6K), 0% en cash (flux tendu tous les mois avec mon salaire pour vivre).

Mon patrimoine est encore petit (environ 31K), j’ai peut-être encore un peu de temps de vie devant moi (33 ans) et je ne suis pas très sensible aux variations de mon patrimoine (mes 1ers investissements ont été dans les cryptos en 2014-2015). Je suis donc très fortement investi. Avec un meilleur salaire dans quelques années, je pourrai reconstituer facilement ma mise de départ de toute façon si nécessaire.

J’ai 0 épargne en cash car je tourne très bien avec mon salaire pour vivre. Si j’ai besoin d’argent rapidement, un retrait sur AV prend 10 jours. Si j’ai besoin d’argent encore plus rapidement : prêt click Boursorama voir emprunt familial.

Voici mon PEA sur BD :



Et mon CTO sur Degiro avec 671,72 euros de marge (levier d’environ 1,5) :


Mon CTO n’est composé que d’ETF SP500.

Mon PEA a actuellement 6K de liquidités car j’ai fait un rachat partiel de mon AV fin mars afin d’investir suite à la baisse de ces derniers mois. J’avais été frustré de ne pas avoir de liquidités fin 2018 lors de la brusque baisse des marchés mais je n’avais pas élaboré de stratégies pour cette situation à l’époque. Je n’avais donc rien fait.

Je suis investi à 100% pour ma poche actions afin de ne pas faire de market timing. J’ai une stratégie buy and hold passive sur ETF (investissement neutre sur les différents secteurs et zones géographiques et massif afin de suivre le marché) + investissements réguliers, mécaniques, tous les mois, afin d’éviter les biais cognitifs et émotionnels (et accessoirement bien dormir).

Suite à la baisse de ces derniers mois, j’ai affiné ma stratégie de rachats en cas de très forte baisse : investissement à 90% de mon patrimoine si -40% et investissement à 100% si -50% :

Voilà ce que cela donne sur mes ETF par rapport au + haut (voir à droite les valeurs de rachats des différents ETF, à -40 et -50%) :


(Le "cours actuel" des différents ETF n’est pas à jour, le reste du tableau a été actualisé).

J’ai donc désormais, grâce à cette crise, déterminé ma stratégie de rachats en cas de forte baisse. Si cela n’arrive pas, je ne ferai rien de plus, 80% du patrimoine en actions, ça fait déjà beaucoup. Du coup, pour l’instant, je reste dans l’attente, et je ne rachèterai qu’au fur et à mesure des envois d’argent sur mon AV.

Je me pose toujours la question de supprimer mon fond euros pour des obligations afin d’être plus performant et pour être plus réactif en cas de baisse des marchés car j’ai, cette fois ci, raté le -40%. Mais avoir une crise en V comme actuellement est très rare (et les marchés vont peut-être replonger) ; il y a normalement du temps pour acheter à ces niveaux de prix. Il y a également de nombreux avantages au fond euros en AV par rapport aux obligations (effet cliquet notamment), même si les rendements de ceux-ci baissent chaque année. Mon manque de connaissances sur les obligations me freine également.

Voilà, n’hésitez pas à me faire des remarques ou à me donner des conseils !

Dernière modification par traz (28/04/2020 20h03)

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur