Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 10/08/2017 21h48 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   25 

traz a écrit :

Les ETF qui ont le plus baissé peuvent être ceux vont le plus progresser. Cette affirmation sous-tend l’hypothèse que tous les ETF vont progresser de la même manière sur le long terme ce qui n’est pas vrai.

Traz,

En effet, ce n’est pas vrai. Mais si on adopte le principe d’un investissement passif c’est qu’on juge qu’il est trop compliqué de deviner ce qui surperformera. Intuitivement : si vous êtes sûr que le nasdaq fera mieux, misez tout sur le nasdaq.

Partant de ce principe, on imagine que tous les marchés action auront une performance équivalente, on se contente de répliquer le marché et on rebalance mécaniquement entre les classes d’actifs (actions, fonds €…) puis entre chaque ETF au sein de la partie action. On achète donc ce qui a le moins progressé, donc qui est apparemment « moins cher ».

Au sein d’un ETF pondéré par la capitalisation (c’est le cas classique du MSCI World), ce principe s’inverse et on dépensera davantage sur une entreprise qui a vu son cours s’apprécier que si son cours avant baissé. Contrairement à ce que vous semblez penser c’est plutôt une mauvaise chose pour un investisseur value (on achète plus de l’entreprise quand la valorisation est chère), ce type de pratique se rapproche davantage d’une stratégie momentum.

Sur ce forum, certains posts critiquent la pondération par la capitalisation et proposent des alternatives. Voyez par exemple celui-ci.

Notez pour finir que si vous souhaitez réellement implémenter une stratégie value ou une stratégie momentum, des indices et des ETF sont disponibles pour cela. Voyez par exemple celui-ci ou ceux-là.

Samuel

Hors ligne

 

#27 23/09/2017 11h03 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   36 

Je suis désormais l’évolution du portefeuille tous les mois afin de calculer le profit avant chaque nouvel apport de capital. Ce PEA est ouvert depuis le 24/08/2016, je ferai donc mes bilans vers le 20-25 de chaque mois.

Le profit de ma première année est de 6,52%. Ce chiffre n’est pas correct car j’ai soustrait les apports, n’ayant pas calculé le profit avant chaque nouvelle entrée d’argent (700 euros en tout pour cette 1ère année). Je précise à nouveau qu’ayant changé de courtier, mon argent n’a pas été investi du mois de février au mois de mai ce qui est bien dommage.

Depuis la mise en place de ma stratégie lazy en mai 2017 (très mauvais départ) jusque fin août, je passe de 11,06% à 6,52% de profit, soit une perte de 4,54% en 3 mois et demi.
Le World d’Amundi perd 4,91% sur la même période, du 9 mai au 24 août.

Depuis 1 mois, je regagne 1,29%. Le World d’Amundi, pour sa part, gagne 1,51% (du 24 août à aujourd’hui).
Le World perd donc 0,15% de plus que mon portefeuille depuis le 9 mai. Si je calcule avec 70% de World, 10% de Rusell, 10% D’Émergents et 10% de small Eu sur cette période, la perte n’aurait été que de 2.47% contre 3.62% pour mon portefeuille.

Voici une image du portefeuille. J’ai évidemment soustrait les 200 euros de liquidité que je vais utiliser lundi dans ces derniers calculs.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12618_port_bd_sept.jpg

Je n’ai pas encore lu le nouveau livre de Fructif mais j’ai retenu que l’allocation idéale pour reproduire le marché pourrait davantage être celle-ci :
30% US, 30% Europe, 25% Émergents, 15% Australasie développée avec 1/3 big, 1/3 mid et 1/3 small cap (prise en compte du PNB plutôt que de la capitalisation totale ou flottante des pays donc sur-ponderation de l’Europe et des Émergents par rapport aux US). Il pourrait même être choisi jusque 50% de small.

Voici ma répartition théorique actuelle et mes nouveaux objectifs de répartition :
E.U : 15% de SP500, 20% de Nasdaq et 10% de Rusell = 45% du capital
Objectif : Diminuer les US pour être investi à hauteur de 35% du capital avec 10% de SP500, 15% de Nasdaq et 10% de Rusell.
Eu : 15% d’EMU, 10% de smart et 10% de small = 35% du capital, maintien de cette répartition.
10% d’Émergents
Objectif : aller vers 20% d’Émergents.
10% de Topix, maintien de cette répartition.

Ce mois-ci achat lundi de 4 parts du smart Europe qui a beaucoup baissé (-5,98%) et de 30 parts d’Émergents.
Je fais mes propres calculs pour la répartition car BD donne le % du capital total et pas du capital investissable (total – 60 euros + réserve).

Remarques :

- Je trouve qu’investir 25% dans les pays Émergents est un choix vraiment risqué. La volatilité d’un tel portefeuille doit vraiment être importante. Mon objectif est de me diriger doucement vers les 20% (mais je trouve déjà ce chiffre énorme).

- Il me manque 5% de l’Asie développé (Australie et Pacifique) mais il ne me semble pas nécessaire d’ajouter encore 1 tracker à mon portefeuille qui est déjà assez compliqué.

- Mon smart Europe sous-performe (-5,98%), la stratégie "aristrocrates du dividende" n’est peut-être pas la meilleure. Le fait qu’il ne soit pas capitalisant n’est pas un problème car je rachète des parts chaque mois, les quelques dividendes reçues en plus ne vont pas majorer mes frais de courtage. Je ne remets évidemment pas encore en cause ce choix de tracker. Il semble que le versement de dividendes soit en septembre pour ce tracker, c’est peut être la raison de la dernière baisse (-3,34% depuis 1 semaine).

- Je pourrai également aller vers 15% de small US (qui est à -4,8%) et vers 15% de small Eu (+1,32%). Je verrai le mois prochain, je ne peux pas ré-équilibrer autant de trackers à chaque fois, d’autant plus que le small Eu est cher.

- Ma sous-performance comparé au portefeuille wrld + small US + small Eu + Émergents semble liée à la sur-exposition au marché américain et à mon smart Europe. A voir comment cela évolue ces prochains mois. Je vais de toute façon baisser mon allocation US.

Comme je cherche à ré-équilibrer différemment mes trackers, je ne reprends pas la discussion concernant les apports contrariants sur ce qui a le plus baissé (le contraire d’une stratégie momentum si j’ai bien compris).
Concernant la stratégie value, le MSCI Europe fait une sacré moins bonne performance que le MSCI Europe classique depuis 2002 ce qui ne fait pas très envie. Par ailleurs, je comprends qu’on puisse se faire une idée de la valeur intrinsèque de Carrefour, mais cela me paraît un peu plus difficile pour le SP500.

Dernière modification par traz (23/09/2017 11h15)

Hors ligne

 

#28 23/09/2017 19h21 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   

les ETFs sont ils les bons outils pour les marchés émergents? Quand je vois les résultats sur 5 ou 10 ans, je ne suis pas convaincu. Autant un ETF ou un index funds sur le SP500, il n’y a rien a dire, par contre sur des marchés moins matures comme les émergents, je ne sais pas, je préfere un fonds cible sur un grand pays plutot (Inde, Chine et ses alentours) que du passif (même les ETFs sur ces pays ne font pas réver, peut être dans qqes décennies). Le SP500 représente au moins une selection, je ne sais pas si les autres marchés en font autant.

Pour les small cap US, c’est essentiellement du au change entre le dollar et l’euro. Le dollar a perdu près de 15% depuis le debut de l’annee, donc forcement les fonds indexés sur l’euro souffre un peu en ce moment.

Hors ligne

 

#29 23/09/2017 20h36 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   531 

C’est un peu une légende urbaine. J’aimerais bien voir des faits démontrants cela…
Selon SPIVA moins de 2% des gérants emerging arrivent à dépasser leur indice de référence, et selon Lyxor c’est moins de 15% !
Par ailleurs si vous arrivez à identifier à l’avance qui sera dans ces 2% ou 15% … chapeau !
Par ailleurs, si vous arrivez à trouver un fonds emerging logeable sur un PEA … ou à l’avance un fonds sur CTO ou PEA qui va faire mieux que l’ETF dans le PEA … en prenant en compte les frais et la fiscalité … bravo.

Pour les small caps, c’est un peu différents. L’offre en ETF small caps en Europe n’est pas hyper riche, à celle des Etats-Unis. Donc, je serais moins tranché.

Dernière modification par Fructif (23/09/2017 20h36)

Hors ligne

 

#30 23/09/2017 21h54 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   

Fructif,

Je suis allé voir sur morningstar.fr, sur 10 ans: en comparant avec Vanguard emerging market fund qu’on peut utiliser comme réference: on doit avoir 110 fonds sur 240 ou 250 au total (les autres sont trop jeunes et n’ont pas de % pour la période donnée) au dessus du fonds Vanguard. Ensuite on enlève les fonds institutionels, il doit en rester environ 50-60/250 (20-24%).

La période (10 ans) est peut-être trop courte.

Je suis aussi allé voir sur SPIVA:https://www.ifa.com/articles/active_passive_2016_standard_poor_update/ c’est 10% qui superforment sur 15 ans selon eux.

Ensuite si ça n’est pas possible sur le PEA, my bad.

Hors ligne

 

#31 23/09/2017 22h25 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   10 

kaust2015 a écrit :

les ETFs sont ils les bons outils pour les marchés émergents? Quand je vois les résultats sur 5 ou 10 ans, je ne suis pas convaincu. Autant un ETF ou un index funds sur le SP500, il n’y a rien a dire, par contre sur des marchés moins matures comme les émergents, je ne sais pas, je préfere un fonds cible sur un grand pays plutot (Inde, Chine et ses alentours) que du passif (même les ETFs sur ces pays ne font pas réver, peut être dans qqes décennies). Le SP500 représente au moins une selection, je ne sais pas si les autres marchés en font autant.

Pour les small cap US, c’est essentiellement du au change entre le dollar et l’euro. Le dollar a perdu près de 15% depuis le debut de l’annee, donc forcement les fonds indexés sur l’euro souffre un peu en ce moment.

Je partage totalement cet avis.
Pour moi la légende urbaine c’est que les Etfs font mieux que les meilleurs gérants actifs de fonds, et sur les émergents notamment car on parle bien des meilleurs gérants , pas des fonds du fond de la classe.
En cherchant à investir quelques Etfs à l’international sur le PEA, j’ai comparé sur 3/5/10 ans et il n’y a pas photos, il n’y a pas un Etf qui bat les meilleurs fonds actifs sur les secteurs que je souhaitais investir.
-Amundi ETF MSCI Emerging Markets UCITS ETF  contre Gemequity R  5,4% contre 9,41% annualisé sur 3 ans
-Amundi ETF MSCI EM Asia UCITS ETF EUR | AASI contre CG nouvelle asie  8,89% contre 14,28% annualisé sur 3 ans
-Amundi ETF MSCI EM Latin America UCITS ETF contre Aberdeen Global - Latin American Equity Fund A-2 USD Acc -0,88 conte +0,41% ( ah c’est serré quand même)
-Lyxor Russia (Dow Jones Russia GDR) UCITS ETF  contre Pictet Russian equities -2,58% contre 2,03% annualisé sur 3 ans
-Lyxor PEA Turkey (DJ Turkey Titans 20) UCITS contre HSBC Global Investment Funds - Turkey Equity Class AC -1,38% contre +2% sur 3 ans
-Amundi ETF MSCI China UCITS ETF EUR contre Henderson Horizon Fund - China Fund A2 EUR Acc 7,60% contre 17,49% sur 5 ans.
Ça c’est des chiffres concrets, d’ailleurs il n’y quasiment aucun etf mono pays émergents à avoir 5* morningstar.. Donc 2% ce n’est pas ce que je vérifie sur les comparatifs quantalys ou autres.
Pour identifier les meilleurs gérants il y a plusieurs critères, Morningstar ou Quantalys en font déjà un bon bout, il y a le savoir du gérant et sa performance passée, la société de gestion qui est plus ou moins spécialisé, l’évolution de l’encours.
Sachant qu’avec les courtiers en ligne tels Bforbank ou Fortunéo la majorité des meilleurs fonds sont disponibles souvent à 0% en CTO ou sur une bonne assurance vie en ligne.
Quand à la fiscalité, le Pea peut servir à loger uniquement les fonds européens et l’assurance vie, le CTO ce qui n’est pas éligible. Sans compter que le pea peut être plein ou que l’on souhaite se verser des compléments de revenus issus des plus values. Avec le pea le retrait entrainant l’impossibilité de faire des versements complémentaires c’est pas pratique.
Si on compare la performance des fonds cités plus haut , même avec la fiscalité du CTO (en prenant 30% ) et celle du Pea à 17,2% la rentabilité nette est plus importante avec les fonds actifs.

En gros les Etfs je m’en sers uniquement si aucun fonds de qualité est disponible en face dans la même catégorie.
Si on ne peut affirmer que le fonds continuera de battre son indice de référence, le fait de le battre plusieurs années d’affilée c’est déjà un bon indicateur qui donne un maximum de chance que cela se reproduise.

Dernière modification par Bike69 (23/09/2017 22h31)

Hors ligne

 

#32 23/09/2017 22h26 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   531 

J’ai été imprécis, pour les 98% je faisais référence à SPIVA Europe (fonds logés en Europe) … et en fait c’est 100% sur dix ans.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/598_spivaeurope.jpg

Mais que ce soit 20%, 10% ou 5%. C’est impossible de les identifier à l’avance. Je ne suis pas d’accord Bibike, vos critères ne permettent pas d’identifier les fonds qui permettront de surperformer. Même Morningstar le dit à propose de la propre notation. Pour ce qui est de Quantalys, vous pouvez lire la préface de mon livre (en accès libre), écrit par un des fondateurs de Quantalys …

Après vous trouverez toujours des fonds qui ont surperformé leur indice de référence mais c’est le passé. De plus, lorsque vous faites un classement sur Morningstar vous excluez le biais du survivant (de nombreux fonds avec une mauvaise performance sont supprimés, et ne survivent que les meilleurs).

Morningstar référence trois fonds émergents éligible au PEA, mais ils ne sont pas gérés activement j’ai l’impression (je n’ai pas regarde plus que ça).

Dernière modification par Fructif (23/09/2017 22h34)

Hors ligne

 

#33 24/09/2017 11h58 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   36 

Je suis bien incapable d’avoir un avis dans ce débat. Je vais poursuivre la lecture du livre de Fructif, je n’en ai encore lu qu’1/4.
Dans ma situation, il faut de toute façon que les supports soient éligibles au PEA.

Concernant la proportion de pays émergeants, 25% du portefeuille me parait quand même énorme, je vais aller progressivement vers 15%. Mon enveloppe n’a qu’un an, je vais éviter d’augmenter trop la volatilité pour l’instant.

Hors ligne

 

#34 26/09/2017 15h22 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   36 

Après avoir lu une bonne partie du livre de Fructif, j’ai fait quelques ajustements :

- Vente de l’EMU Europe pour le Stoxx 600 d’Amundi qui est plus large.
J’avais été tenté de prendre l’EMU car il sur-performe le MSCI depuis quelques années. Est-ce à cause du Brexit ?
Mais sur le long terme, le MSCI est bien meilleur. Mon portefeuille a été crée pour une durée longue donc je repars sur ce support.

- Vente du Lyxor MSCI Europe small caps car son encours n’est que de 3.6M. Cet ETF est peu liquide, il peut donc être difficile de le vendre à un prix cohérent. Je repars sur l’EMU small caps de Lyxor.

- Je garde mon smart Europe pour l’instant mais je vais le vendre dès qu’il monte un peu.
Ce n’est pas logique d’avoir un ETF axé dividendes alors que je capitalise. En outre, se focaliser sur des sociétés à dividendes n’est pas le meilleur choix, ces entreprises sont souvent trop chers car elles sont recherchés.
Je pense prendre un smart faible volatilité plutôt qu’un value car ce facteur, même si meilleur en théorie, performe moins bien que le MSCI depuis plus de 10 ans. Autant n’avoir qu’un Stoxx 600 dans ce cas.

- Mon smart US est le NASDAQ, support orienté croissance donc momentum si j’ai bien compris. Cela me permet de mixer momentum sur US et faible volatilité sur Eu. Je vais me diriger vers 1-3 small, 1-3 smart et 1-3 big caps pour l’Europe et les US

- Voici une nouvelle répartition affinée (théorique pour l’instant) :

BNPP SP500 EUR C (14,33%)
AMUNDI ETF NDX 100 (14,33%)
AMUNDI RUSSEL 2000 (14,33%)
= 43% US

AMUNDI ETF STOXX EUROPE 600 UCITS ETF (10%)
smart big Europe MSCI (pas encore choisi, 10%)
LYXOR MSCI EMU SMALL CAP UCITS ETF (10%)
= 30% Europe

AMUNDI ETF MSCI EM (20%)
AMUNDI TOPIX EUR (7%)

J’ai une assurance vie qui propose l’EMU et le MSCI pour les small caps Europe (Lyxor). Comme l’assureur assure la liquidité des supports, y a t-il un risque de choisir le MSCI (dont l’encours n’est que de 3.6M) ou y a t-il un risque de distorsion du prix ?

Hors ligne

 

#35 26/09/2017 16h44 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   531 

Bonjour,

Tant mieux si le livre vous a aidé !

Quelques précisions :
- Oui il y a une grosse sortie de capitaux de UK et les investisseurs veulent de l’EMU plutôt que de l’Europe … d’où le faible encours du small Europe.
- Sur l’ETF Small Europe, le problème est moins la liquidité ou la distortion des prix que l’arrêt de l’ETF (ce qui n’est pas hyper grave, mais pas super lazy)
- Oui, ce n’est pas logique de chercher des dividendes dans le cadres d’un PEA, surtout quand on est en phase de capitalisation
- Non le Growth est assez différent du Momentum. C’est difficile à croire mais si vous "croyez" au smart beta, il ne faut pas investir dans le Nasdaq ! (même le shorter)

Hors ligne

 

#36 26/09/2017 19h58 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   36 

Je me suis encore un peu emmêlé les pinceaux. J’assimile quelques éléments, mais vraiment doucement j’ai l’impression. Au moins, je peux me dire que j’ai une bonne marge de progression…

J’avais assimilé le NASDAQ à un marché d’entreprises à forte croissance (donc growth) et donc à un investissement qui correspond à une démarche momentum.

Si l’effet momentum est la poursuite de sur-performance d’une action qui a sur-performé récemment, je ne comprends pas en quoi investir dans des entreprises à forte croissance (donc qui ont superformé récemment) ne correspond pas à une démarche momentum.
Si ce n’est pas le cas, à quelle stratégie correspond l’assemblage dans un portefeuille de SP500 et de NASDAQ ?

J’ai sinon retrouvé votre article sur les ETF à faibles encours. Si mon ETF ferme alors que je suis en grosse moins value et qu’il n’y a pas d’ETF équivalent, je peux en effet perdre pas mal d’argent.

En small cap Europe, à part le Lyxor, les ETF sous performent tous le MSCI sauf 1 qui en est assez proche, l’ETF BNP (30M d’encours, LU1291101555, un Ex cont Weap) et il existe depuis pas mal de temps.
Il exclut certaines composantes de son indice mais il peut être un recours en cas de fermeture du Lyxor.
Qu’en pensez-vous ? Si j’ai 3 euros de frais de courtage + le spread à payer, cela ne me paraît pas très grave. Il me semble que prendre l’ETF BNP sera de toute façon plus large que l’EMU.

Concernant la moins bonne performance du MSCI Europe par rapport à l’EMU à cause de la sortie des investisseurs de l’UK (qui représente bien 30% de la capitalisation de l’Europe), il est peut être judicieux de se repositionner dessus car le MSCI est historiquement plus performant (en regardant depuis 1999, il prend l’ascendant à partir de 2010) et évidemment car il est plus large et donc représente mieux le marché.

Après, comme beaucoup, je ne considère pas le choix des anglais très judicieux pour leur économie, l’accès au marché commun ne leur sera pas facilité. J’avais éliminé l’UK de mes investissements pour cette raison. Mais comme mon PEA n’est pas un investissement court terme et que ma démarche est lazy, il me faut résister à ce genre d’analyse ! Voilà pourquoi j’ai abandonné l’EMU big caps pour me repositionner (en me faisant violence) sur le Stoxx600. Il serait cohérent de faire la même chose pour mon small Europe.

Je m’excuse d’avance pour ces remarques qui doivent vous paraître vraiment élémentaires.

Hors ligne

 

#37 27/09/2017 09h05 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   531 

Je growth et le momentum sont deux concepts différents.
- Les actions growth sont des actions "chères" car le marché price la croissance future (à tort ou à raison)
- Les actions momentum ont plus augmenté dans le passé

Il existe des actions growth qui baissent. Par exemple, si la croissance attendue est moins forte que celle qu’on avait imaginée avant. Snapchat peut baisser non ?
Il existe des actions non growth (value), qui peuvent sacrément bien performer.

Sinon oui l’ETF de BNPP est une bonne option car très peu de sociétés sont exlues. Mais l’encours n’est tout de même pas énorme (~40M€). Morningstar dit qu’il n’est pas éligible au PEA, mais Euronext si.

Je ne m’avancerais pas sur du market timing entre la zone EMU et Europe …

Sur une enveloppe capitalisante (PEA,AV), vous ne perdez que les frais de courtage+spread lorsqu’un ETF ferme.
Sur le CTO, si il n’y a plus d’abattement pour durée de détention sur le CTO, vous ne perdez pratiquement rien (vous payez des impôts sur la plus value maintenant et non plus tard).

Hors ligne

 

#38 27/09/2017 10h49 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   36 

Sur Bourse Direct, je peux acheter l’ETF BNPP pour mon PEA, il me semble.
Je vais rester sur le small EMU Eu pour l’instant car j’ai déjà bien dépensé en frais de courtage ce mois-ci. J’ai le Stoxx600 en big cap donc je ne sur-investis qu’un petit peu la zone euro. Et être un peu plus investi en zone euro ne me déplaît pas.

En tout cas merci beaucoup pour vos explications.

Hors ligne

 

#39 25/10/2017 18h52 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   36 

Au 23/10, mon portefeuille a gagné 4.11% en 1 mois, 5.4% en 2 mois.

J’ai vendu mon ETF Europe Dividend Aristocrats car je souhaite capitaliser.
Je conserve 50% de smart Europe et 50% de smart US dans mon portefeuille sur les grosses capitalisations pour voir ce que cela donne. J’ai choisi le BNP Value pour l’Europe et le Grow pour les US (il n’y a pas d’autres choix). A voir si cela apporte un gain de performance par rapport au STOXX600 et au SP500.
Depuis le 23 octobre, j’ai reperdu 1.25%, j’ai donc acheté mon ETF Value un peu haut mais j’essaye d’acheter à date fixe. Pas de chance ce mois-ci, le 24 au matin n’était pas le moment idéal.
Je fais aussi en fonction de mes horaires de travail.

Voici mon portefeuille à ce jour (la répartition est calculée sur le solde total utilisable) :
BNPP SP500 EUR C : 14,53% (objectif : 14,33%)
AMUNDI ETF NDX 100 : 19,77% (objectif : 14,33%)
AMUNDI RUSSEL 2000 : 10,91% (objectif : 14,33%)

AMUNDI ETF STOXX EUROPE 600 UCITS ETF : 9,90% (objectif : 10%)
BNPP EASY VALUE EUROPE UCITS ETF : 9,55% (objectif : 10%)
LYXOR MSCI EMU SMALL CAP UCITS ETF : 8,18% (objectif : 10%)

AMUNDI ETF MSCI EM : 17,72% (objectif : 20%)
AMUNDI TOPIX EUR : 9,34% (objectif : 7%)

Solde espèces utilisable : 11,35   
Total (utilisable) : 14392,83   

Et voici le détail :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12618_octobre.jpg

Mon investissement initial a été fait le 24/08/2016 avec 12.000 euros. Depuis cette date, mes apports sont de 1100 euros. Mon profit total est de 10.33%. Depuis la mise en place de ma stratégie lazy sur ETF (mai 2017), mon profit est de 0.51%

Hors ligne

 

#40 25/10/2017 19h06 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   64 

Bonjour,

Vous vendez votre tracker dividende aristocrate pour "capitaliser". Je ne comprends pas la stratégie, car dans un PEA, il n’y a aucun frottement fiscal donc aucune différence de perf entre un etf capitalisant et un etf distribuant. A l’avantage du distribuant à mon sens puisque vous avez le choix d’investir les dividendes ou vous souhaitez. Pouvez vous mieux expliquer votre stratégie ?

Hors ligne

 

#41 25/10/2017 22h41 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   36 

Dans un PEA, il n’y a en effet pas de taxation à la source sur les dividendes puisqu’elles restent dans le plan. Cependant, lorsque je les réinvestis, je paye de nouveaux des frais de courtage. Pourquoi sortir de l’argent de mes supports et re-payer des frais alors que je ne souhaite pas garder de liquidités ?

Le dividende n’est pas vraiment une rente puisqu’elle n’est pas sortie du PEA, cela ne me parait donc pas cohérent avec ma stratégie actuelle de capitalisation des profits.

Étant donné les sommes que je reçois en dividendes, il est vrai que cela ne changera pas réellement mes frais de courtage ; pour mon choix de smart, il me semble plus pertinent de prioriser le support potentiellement le plus efficient, je n’exclus donc pas un investissement orienté dividendes.

Mes choix de smart (grow et value) sont pour moi plus une curiosité (feront ils plus que le STOXX600 ou le SP500 ?) qu’un choix éclairé. Je ne suis pas persuadé que ces produits me rapporteront plus sur le long terme que des supports plus traditionnels, outre le hasard des lancés de fléchettes du groupe de singes et l’effet de mode.

Il semblerait que l’effet Momentum et l’effet Value soient tangibles donc je fais quelques essais, mais sans grand enthousiasme non plus.

Dernière modification par traz (25/10/2017 22h43)

Hors ligne

 

#42 26/10/2017 10h47 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   112 

Bonjour,

traz a écrit :

Cependant, lorsque je les réinvestis, je paye de nouveaux des frais de courtage. Pourquoi sortir de l’argent de mes supports et re-payer des frais alors que je ne souhaite pas garder de liquidités ?

C’est vrai mais d’un autre côté la récepton de dividende en cash permet de réorienter vers d’autres supports pour un rebalancing sans avoir à vendre vos supports.

Bien à vous,


Bien à vous, Dooffy

Hors ligne

 

#43 26/10/2017 20h11 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   36 

J’essaye de rebalancer avec mes apports sans vendre de parts. Ce n’est pas sûr que j’y arrive entièrement car mes apports sont limités pour l’instant. On verra bien, un petit déséquilibre par rapport à la répartition théorique que je souhaite ne me chagrine pas trop.

Je n’exclus pas l’achat d’un ETF à dividendes mais ce serait plus pour sa performance globale (dividendes ré-investies) que pour sa nature. A voir ce que donne l’ETF Value très récent de BNP qui a quand même plus de 100M d’encours.
Je regagne 1.23% aujourd’hui donc je récupère mes profits de début de semaine !

Dernière modification par traz (26/10/2017 20h12)

Hors ligne

 

#44 22/11/2017 18h56 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   36 

Pour reprendre l’historique de mon PEA :

J’ai gagné 4.68% du 24/08/2016 (ouverture du PEA) au 31/12/2016 et 6.12% du 1er janvier au 20 mars 2017 avec Altaprofit (compte sous mandat jusque fin février).

Je suis à 1.60% ce mois-ci soit 3.83% depuis la mise en place de ma stratégie Lazy sur trackers le 9 mai dernier. Le World fait seulement 0.4% depuis cette date.

Cela fait 9.95% depuis le début de l’année sachant que du 20 mars au 9 mai mon capital n’était pas investi (transfert de mon PEA chez BD) et 15.10% en performance cumulée ce qui n’est pas trop mal après 1 an et 3 mois d’existence et toutes les erreurs que j’ai pu faire !

Quelques remarques :
- Je constate que le choix de décliner le World en SP500 + STOXX600 + TOPIX s’est montré payant. Je perds certains marchés de pays développés mais tant pis, je préfère chercher de la performance sur les marchés émergeants. Ce n’est pas sur les pays développés hors US, Europe et Japon que je pense avoir un gain significatif de performance.
Le Wrld n’est qu’à 5,71% depuis le début de l’année contre 6.97% avec une répartition 52.63% d’US/35.09% d’Europe/12.28% de Japon (pourcentages extrapolés de ma répartition théorique actuelle, calcul sur les ETF que j’ai choisis) et 9.97% si je décline la part d’US en 50% de SP500 et 50% de NASDAQ.
J’imagine que j’augmente mon risque car mon capital est plus concentré mais les pays développés sont de toute façon extrêmement corrélés. Pas sûr que le risque baisse tant que cela avec 1 Wrld.
- Investir sur le NASDAQ se montre plutôt payant pour l’instant.
- Mon smart Value Europe n’a pas fait de miracle et est en négatif, à voir sur le long terme.

Voici ma répartition théorique actuelle :
BNPP SP500 EUR C (14,33%)
AMUNDI ETF NDX 100 (14,33%)
AMUNDI RUSSEL 2000 (14,33%)
AMUNDI ETF STOXX EUROPE 600 UCITS ETF (10%)
BNPP EASY VALUE EUROPE UCITS ETF (10%)
LYXOR MSCI EMU SMALL CAP UCITS ETF (10%)
AMUNDI ETF MSCI EM (20%)
AMUNDI TOPIX EUR (7%)

Et une capture de mon compte BD :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12618_novembre17.jpg

Demain, achat de 49 parts de l’ETF marchés émergeants.

Vos remarques sont toujours les bienvenues !

Edit. Erreurs de calcul

Dernière modification par traz (22/11/2017 19h30)

Hors ligne

 

#45 03/12/2017 14h51 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   

Joli portefeuille et bonne continuation avec !
Il y a des similitudes avec le mien. Je suivrai votre thread avec intérêt.

Hors ligne

 

#46 29/12/2017 19h04 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   36 

Et nous voici à la fin de l’année !
1 an et demi de bourse, pas mal d’erreurs, mais un bilan plutôt sympathique :

4,68% du 24/08/16 au 31/12/16
10.09% pour 2017 (capital non investi du 20/03 au 09/05)
Intérêts cumulés : 15.24%

Mon portefeuille n’a eu qu’une performance de 0.16% en décembre.

Pour le reste, pas grand chose de plus à dire, je vais conserver 100% du PEA en actions en 2018.
Le tracker value BNPP se montre toujours plutôt performant par rapport au Stoxx600.
Le Nasdaq sur-performe le SP500, à voir sur la durée.
Pour le reste, mon portefeuille est très classique.

Je m’interroge à ne faire des apports que tous les 3 mois au lieu de tous les mois l’année prochaine, mais je trouve dommage d’avoir du cash qui dort.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12618_dec.jpg

Hors ligne

 

#47 29/12/2017 19h35 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   28 

Bonjour traz,

Félicitations pour votre performance annuelle.

Si ces trois mois, vous permettent de réfléchir à votre allocation, je ne suis pas sûr que cet intervalle soit une trés grosse perte. Si on se réfère à la lettre du dollar cost averaging, ce qui compte c’est la régularité.

Mais C’est aussi une question de confort…

Dernière modification par lionelo (29/12/2017 19h36)

Hors ligne

 

#48 29/12/2017 20h23 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   25 

Merci Traz pour votre suivi et bravo pour votre démarche.

Pour l’année à venir, envisagez-vous de réduire la part des US ?

Resterez-vous investi quoi qu’il arrive ou avez-vous réfléchi à une stratégie en cas de correction ?

Hors ligne

 

#49 29/12/2017 23h05 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   36 

La stratégie que j’ai choisie consiste à ne rien faire, et à suivre la capitalisation des entreprises du monde pour mes arbitrages.

Mon portefeuille n’est cependant pas si passif puisque j’ai complété le Stoxx600 avec un ETF Value Europe et le SP500 avec le Nasdaq.
J’ai également sur-pondéré les pays émergeants (20%) car leur capitalisation boursière ne reflète pas entièrement leur marché et qu’il existe un potentiel de croissance (et d’instabilité) plus important.
La plus grand volatilité qu’implique ce choix ne me dérange pas car il s’agit d’un investissement de long terme.

Je constate bien que je rechigne à être entièrement passif et que je tente d’optimiser au maximum mon portefeuille (avec le biais des performances passées !). Je me sens malgré tout incapable de faire du market timing. Utiliser une stratégie globalement passive me rassure car je n’ai pas à m’inquiéter de décisions à prendre sur l’état du marché que je ne sais pas définir.

Fructif indiquait qu’il est statistiquement plus probable de perdre que de gagner en restant en cash car la bourse, en moyenne, monte.
Mais je n’ai jamais connu de krach et je reconnais que le marché US n’a jamais été aussi haut. Le marché européen est moins valorisé mais si la bourse US dévisse, elle entraînera toutes les autres. Les marchés sont très corrélés et je ne sais pas si sur-pondérer l’Europe ou autre changera grand chose.

Bref, ma stratégie reste de ne rien faire, même si j’aimerai me sentir capable de faire autrement !

Peut-être que conserver 75% de son capital en action pour 2018 est une folie, mais je vois également certains qui regrettent d’être restés en cash en 2017 qui n’a finalement pas été une mauvaise année.

Si la bourse perd 40% l’année prochaine, il est peut être plus prudent de me refaire une enveloppe de cash plus conséquente pour la ré-investir par la suite. Mais si elle gagne encore 15%, il aurait été dommage de ne pas faire fructifier mon maigre capital..

Merci pour vos réflexions qui me poussent à analyser plus clairement ma stratégie et à me poser des questions !

Hors ligne

 

#50 31/01/2018 18h16 → Portefeuille d'ETF de Traz (pea, portefeuille, trackers)

Membre
Réputation :   36 

Moi qui pensait avoir un mois de janvier à plus de 4%, je termine finalement à +2.19%. J’ai perdu près de 2 points en 3 jours.
Le Wrld est à +1.53%.

J’ai renforcé le Russell 2000 en milieu de mois lorsqu’il a baissé au lieu d’attendre ma date fixe d’investissement de fin de mois. Mal m’en a pris, il a finalement encore plus baissé et j’aurais pu l’acheter en dessous de mon PRU.

Cet ETF ne décolle vraiment pas depuis un an (+0.44% en 2017, -1% en 2018 !) et ce, malgré la réforme fiscale. Je sais que sa performance a été impactée par la baisse du dollars en 2017 mais le SP500 a bien plus performé sur cette même période, bref.

Je suis à nouveau tiré vers le haut par le NASDAQ (+4.8%), les marchés émergeants (+4.4%) et les small Europe (+3.33%) ; par le bas par le Russell (-1%) et l’ETF Europe Value (-0.84%).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12618_janv18.jpg

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech