Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 15/02/2017 18h48 → Clashe : étude de cas immobilier (investissement locatif saisonnier) (investissement locatif, projet, saisonniers)

Membre
Réputation :   

Bonjour nouveau sur le forum je recherche de l’aide :-)

J’ai un projet d’achat d’une maison avec rénovation complète budget environ 200-220k, le bien sera divisé en 2 logements pouvant accueillir 6 personnes en location saisonnière pour un prix de 350€/sem hors saison, 450€/sem pleine saison (juillet-août).

Je connais très bien l’emplacement et je sais déjà que les locations saisonnières fonctionnent ayant de la famille qui le fait dans cette ville.
D’après l’expérience :

8 semaines x 2 logements x 450€ = 7200€
plus ou moins 18 semaines x 2 logements x 350€ = 12 600€

Total = 19 800€

Bien sûr je voudrais faire un emprunt 110% pour ne rien sortir de ma poche, le budget final sera peu être revu à la baisse après consultation de professionnel pour la rénovation complète j’ai pris une fourchette haute.

Pouvez-vous m’orienter pour comprendre si mon projet est viable ?

En vous remerciant.

Dernière modification par Clashe (15/02/2017 18h51)

Mots-clés : investissement locatif, projet, saisonniers

Hors ligne

 

#2 15/02/2017 18h55 → Clashe : étude de cas immobilier (investissement locatif saisonnier) (investissement locatif, projet, saisonniers)

Membre
Réputation :   48 

Bonjour,
Tout comme votre présentation, votre projet ne me semble pas très "abouti" si je puis me permettre.
Vous avez de la famille pratiquant ce genre d’activité, pourquoi ne pas leur demander leur avis et surtout éléments à étudier/prendre en compte ?
Pour un avis extérieur, je vous invite à lire ; de nombreuses informations sont disponibles sur ce forum, mais si vous souhaitez du "tout cuit", je vous engage à ne pas vous engager sur un tel montant !
De nombreuses lecture ici, et vous pouvez également utiliser l’outil de recherche.

De manière aussi simple que vous : 19800/220000 = 9% de rentabilité brut brut.
Je doute que vous puissiez ne rien sortir de votre poche.

En ligne

 

#3 15/02/2017 19h02 → Clashe : étude de cas immobilier (investissement locatif saisonnier) (investissement locatif, projet, saisonniers)

Membre
Réputation :   

Je vais donc essayer de peaufiné un peu plus le projet.

Merci

Hors ligne

 

#4 15/02/2017 19h13 → Clashe : étude de cas immobilier (investissement locatif saisonnier) (investissement locatif, projet, saisonniers)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   787 

Bonjour et bienvenue !

A lire en particulier :
Location saisonnière : votre expérience de la location saisonnière ?

Mon avis ?
- Mauvais taux de remplissage.
- les gîtes à la semaine, c’est une vision passéiste de la location saisonnière. Les gens réservent de plus en plus tard, pour des périodes de plus en plus courtes. Les gens viennent sur une nuit, un week-end… Vous ne pouvez pas raisonner seulement sur de la location à la semaine. RTT + génération internet/smartphone : il faut être très flexible.

Hors ligne

 

#5 15/02/2017 19h18 → Clashe : étude de cas immobilier (investissement locatif saisonnier) (investissement locatif, projet, saisonniers)

Membre
Réputation :   

Effectivement sur l’expérience que je cite en louant à la semaine c’est à peu prêt le plafond de locations à l’année.

Souvent ce sont toutes les vacances scolaires de l’année qui sont louées très facilement les périodes hors vacances scolaires semble beaucoup plus compliqué, en tout cas de mai à septembre c’est souvent complet, avec beaucoup de refus…
Il faudrait que je demande s’il y a beaucoup de demandes pour des 3 nuits ou 2 nuits pas exemple.

Vous avez raison moi même sur les vacances que je prend personnellement il est rare de prendre une location du samedi au samedi.
Mais je voulais surtout me basé sur quelques choses de sûr basé sur l’expérience de quelqu’un qui loue par cette méthode.

Dernière modification par Clashe (15/02/2017 19h21)

Hors ligne

 

#6 16/02/2017 09h09 → Clashe : étude de cas immobilier (investissement locatif saisonnier) (investissement locatif, projet, saisonniers)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   127 

wulfram a écrit :

De manière aussi simple que vous : 19800/220000 = 9% de rentabilité brut brut.

9% de rendement brut en location saisonnière, ça me parait très peu.
C’est ce qu’on peux trouver en location à l’année, donc avec une gestion à plus long terme.

Donc pour du saisonnier, ça me semble très très peu!

Hors ligne

 

#7 16/02/2017 09h27 → Clashe : étude de cas immobilier (investissement locatif saisonnier) (investissement locatif, projet, saisonniers)

Membre
Réputation :   

Ok.

Dernière modification par Clashe (16/02/2017 20h12)

Hors ligne

 

#8 16/02/2017 09h28 → Clashe : étude de cas immobilier (investissement locatif saisonnier) (investissement locatif, projet, saisonniers)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   269 

C’est faible et la façon dans votre calcul d’arriver à 19800€ me parait hautement aléatoire. En fait vous ne savez pas si vous arriverez à cet objectif ou si vous ferez mieux.

Oubliez la location à la semaine, ça correspond aux modes de voyages des français du siècle dernier, les étrangers et de plus en plus de touristes voyagent 3-4 jours à chaque endroit. Vous restreignez ainsi nettement la clientèle.
Je suis d’ailleurs surpris que les stations de ski et beaucoup de locations l’été continuent de fonctionner ainsi, c’est archaïque et la corvée de trajet le samedi gâche les vacances de chacun.

9% brut = 20-25% de moins en net si vous gérez les dépenses au cordeau.

Hors ligne

 

#9 16/02/2017 10h03 → Clashe : étude de cas immobilier (investissement locatif saisonnier) (investissement locatif, projet, saisonniers)

Membre
Réputation :   37 

La location à la semaine, c’est fini ?
Cela dépend peut être du bien que l’on a et de la région, non ? A lire la plupart des files sur la location saisonnière, il me semble que la quasi totalité des membres qui pratiquent cette activité vivent en grande ville et loue des appartements. Dans ces conditions, en effet, louer à la semaine est une erreur.
Mais pour qqn qui loue une grande maison sur le littoral breton par exemple ? Il va essentiellement travailler sur les périodes de vacances avec une clientèle familiale, non ? Ou dans une jolie région mais loin d’une grande ville et qui reçoit un tourisme très concentré sur une partie de l’année (tourisme vert par exemple) ? Une location à la semaine ne reste-t-elle pas alors le meilleur choix pour optimiser les périodes de vacances qui feront l’essentiel de la location ? Comment, dans ces conditions faire bcp mieux que les 9 à 10% bruts annoncés par Clashe ? Car sur une grande maison localisée sur un tel littoral il est fort peu probable qu’on puisse louer en dehors des vacances scolaires… ? Les logiques doivent peut être s’adapter selon le lieu ?

Dernière modification par nik66 (16/02/2017 10h05)

Hors ligne

 

#10 16/02/2017 10h10 → Clashe : étude de cas immobilier (investissement locatif saisonnier) (investissement locatif, projet, saisonniers)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   192 

Et la nouvelle fiscalité à prendre en compte ? La cotisation au RSI ?
je suis étonné que personne en parle …


Bye bye la rat race :)

En ligne

 

#11 16/02/2017 17h53 → Clashe : étude de cas immobilier (investissement locatif saisonnier) (investissement locatif, projet, saisonniers)

Membre
Réputation :   

Il me semble que la cotision au RSI ne sera pas obligatoire, il y aura la possibilité d’opter pour la régime général. C’est encore trop flou pour le moment

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech