Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#26 25/01/2018 10h32 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   584 

Oui et le marché qui plébiscitait déjà le cours depuis fin octobre offre encore une belle hausse ce matin. Corrigé des variations de prix de l’aluminium, le chiffre d’affaires progresse de 4,3% sur le trimestre et de 6,7% sur l’exercice.

A 65€ la capi est de 425 millions, soit environ 11 fois l’EBIT normalisé hors PAP et 15/16 fois le RN. L’endettement devrait être négligeable à la fin 2017 (20 millions à la fin du S1 pour rappel).

Après presque un an de possession et profitant du soufflet je viens de revendre le solde de ma ligne Le Belier (350 titres) entre 64 et 65€ avec un peu plus de 50% de PV. Je reste un peu amer sur cette histoire de PAP qui m’avait fait alléger ma position en 2017.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#27 26/07/2018 08h59 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Réputation :   16 

Publication CA S1

CA +8.1%, (6.6% hors variations)

L’action est descendue de ~60€ vers 50€ ces 2 derniers mois.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

[+1]    #28 20/09/2018 10h40 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   584 

Résultats semestriel ce jour, stables / 2017 avec nette augmentation du RN grâce à la fin du PAP largement discuté au préalable. Dette microscopique de 8 millions. Commandes en hausses mais légers doutes sur l’objectif de 400 millions de CA pour 2019.

On a une EV à environ 300 millions pour un EBIT annualisé à 40 millions soit un ratio à 7,5.

www.lebelier.fr/media_lien/LeBelier_19_09_2018_A4.pdf

J’étais revenu sur le titre  fin aout suite au passage sous les 47E avec recharge sur les 43.

345 titres

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#29 26/09/2018 12h46 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   266 

Boursier.com a écrit :

Le Belier : le poids des constructeurs allemands en question

Equipementier. En Bourse de Paris, le secteur des équipementiers automobiles est bien secoué depuis plusieurs mois avec les tensions commerciales, le haut de cycle atteint aux Etats-Unis pour les immatriculations ou les incertitudes liées aux nouvelles normes d’homologation. La remontée des prix des matières premières est également un souci car la hausse du pétrole incite les automobilistes à moins rouler tandis que les équipementiers font face à un renchérissement de leurs coûts. Ils sont en effet de gros consommateurs de matières plastiques, d’acier ou d’aluminium… Dans la filière tricolore, Le Bélier est un intervenant de taille intermédiaire comptant 4.000 collaborateurs. Le profil de cette société est celui d’un fabricant de composants en aluminium utilisés pour le freinage ou l’admission d’air. Le Bélier est un équipementier de rang 2 ce qui signifie qu’il vend ses produits à des équipementiers de rang 1 qui traitent en direct avec les constructeurs…

Marge. Si l’on retient la destination finale des pièces qui sortent des usines de la firme girondine, l’Allemagne se taille la part du lion. VW, BMW et Mercedes représentent en effet 60% des ventes… L’ensemble Renault-Nissan pèse 8% des revenus alors que le poids de PSA est seulement de 4%. La demande est croissante pour les pièces en aluminium qui participent à l’allègement des véhicules. Utilisées dans l’admission de l’air, elles contribuent aussi à la réduction des émissions polluantes. En réponse aux commandes de ses clients, Le Bélier élargit son parc industriel avec deux nouvelles usines en Serbie et en Chine. Alors que la production automobile mondiale a progressé de 2% en 2017, les volumes vendus par la société ont augmenté de 7%. Avec une bonne maîtrise des charges, la marge nette est ressortie à 7% contre 6,3% en 2016. Sur le premier semestre 2018, Le Bélier affiche des tonnages vendus à +5,2% malgré l’érosion constatée chez les constructeurs premiums allemands.

Normes. Mais le discours du management est devenu prudent pour la seconde partie de 2018 compte tenu des enjeux liés aux nouveaux protocoles d’homologation. BMW vient d’ailleurs de revoir en baisse ses estimations annuelles… Le Bélier considère toujours être en mesure d’atteindre les 400 Millions d’Euros de chiffre d’affaires prévus pour 2019 mais la firme prévient que ce sera plus difficile que prévu. La forte exposition du Bélier aux constructeurs allemands devient aujourd’hui un handicap alors qu’ils sont bien plus concernés que Renault ou Peugeot par la guerre commerciale. Face à cette problématique, nous jugeons prudents de continuer les allègements sur Le Bélier. De plus, le ratio dette nette sur Ebitda est aujourd’hui plus élevé que celui de Faurecia et du même ordre de grandeur que celui de Faurecia… alors que traditionnellement une décote sensible prévaut sur Le Bélier du fait de sa taille réduite. On allège la position en Le Bélier.

Source

J’ai le même avis que Boursier.com. Dans le secteur, je suis sur AKWEL et serait plus tenté par VALEO vers 35€

Hors ligne

 

#30 26/09/2018 13h35 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   226 

Les nouvelles normes de pollution vont à court terme affecter les constructeurs de grosses cylindrées, qui représentent les plus gros clients de Le Bélier.
Pourtant, une solution "facile" pour les constructeurs de réduire la pollution de leurs véhicules est de les alléger, notamment en substituant l’acier à l’aluminium. Et c’est pile le créneau de Le Bélier, sur lequel il devient de plus en plus incontournable.

Je trouve que le marché a encore une fois réagi sur des considérations très court-termistes, alors que la société, très bien gérée, ne va que passer un léger trou d’air. Le potentiel pour l’aluminium me semble suffisamment gros pour justifier de prendre position pour le long terme et j’ai l’intention de renforcer significativement ma ligne sous les 40 €.

Hors ligne

 

#31 26/09/2018 16h32 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   266 

Pour joueur l’allègement des véhicules à LT, on peut jour aussi le plastique via POM (ou PVL en plus petit).
Le belier est peut être sur une niche mais ils méritent une décote étant donné leur faible taille.
La question est d’estimer quelle est la décote correcte.

Leur marge opérationnelle est déjà à 11%. Je ne pense pas qu’ils aient encore de la marge de progression sur ce point.
Un bon point est qu’il n’ont pas de dette.

Au niveau de la valorisation, je préfère également AKW qui doit décôter d’environ 10% par rapport au Belier. C’est d’ailleurs le seul équipementier auto que j’ai en portefeuille.

Je garde un oeil sur Le Belier en cas de chute vers 35€.

Hors ligne

 

#32 26/09/2018 17h03 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   226 

oliv21 a écrit :

Le belier […] méritent une décote étant donné leur faible taille.

Ah. Et pour quelle raison ?

oliv21 a écrit :

Leur marge opérationnelle est déjà à 11%. Je ne pense pas qu’ils aient encore de la marge de progression sur ce point.

D’abord je ne vois pas pourquoi, et ensuite vous ne semblez pas prendre en compte le marché qui s’offre à eux, notamment s’ils équipent désormais également les freins avant. Ca ne fait "que" doubler leur chiffre d’affaires, au minimum.
Donc, la marge n’est pas le problème.

oliv21 a écrit :

Au niveau de la valorisation, je préfère également AKW qui doit décôter d’environ 10% par rapport au Belier.

Vous avez certainement raison, et je suis intéressé par vos calculs, car j’ai aussi du Akwel en portefeuille, que je pensais éventuellement arbitrer vers du Bélier.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#33 26/09/2018 17h46 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   266 

1. Les small caps ont traditionnellement des multiples plus faibles pour tenir compte de la moindre liquidité
2. Je n’étais pas au courant du potentiel marché sur les freins. Existe t-il des acteurs déja présent sur ce "nouveau"  marché (L’italien Brembo est dans le secteur du freinage) ?
2 bis. La marge de 11% me parait importante pour les équipementiers. Ils sont deja dans le haut du panier du secteur si je ne m’abuse.
3. calcul "simple" en terme VE/EBIT ou VE/EBITDA en utilisant un screener genre zonebourse.com

Hors ligne

 

[+3]    #34 27/09/2018 00h48 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   226 

Oliv21, je ne suis décidément pas d’accord avec vous smile.

- Considérer qu’une société de petite taille "doive" avoir une décote me surprendra toujours. C’est un débat qui mérite une file spécifique, mais à la lecture de cet article, je dirais plutôt le contraire.
Je suis d’ailleurs preneur d’un lien vers les statistiques que vous avancez.

- Ensuite, votre manière de raisonner m’interpelle : vous considérez qu’une marge de 11% étant difficile à tenir, vous préférez investir dans une entreprise qui a des marges inférieures ?
Vous n’êtes pas d’accord qu’une entreprise qui a de meilleures marges, avec une capacité à générer du chiffre d’affaires sans baisser ses marges est susceptible de gagner plus qu’une entreprise avec des marges plus faibles ? Elle a de surcroît les moyens de réinvestir davantage que ses concurrents en R&D pour développer ou renforcer son positionnement.
Si votre crainte est que sur un coup de pas de chance temporaire la marge baisse, entraînant à court terme une baisse du cours, c’est que vous voyez la bourse comme un jeu à court terme.

- La comparaison systématique de deux entreprises cotées par le ratio EV/EBITDA me semble dangereux car d’une part elle ne prend pas en compte les capex de maintenance (ce qui fait que vous comparez des choux avec des carottes) et d’autre part elle ne vous donnera qu’une vision statique de la situation qui occulte la dynamique des projets en cours. Ce ratio ne prend même pas en compte la marge ou la rentabilité de l’entreprise ! Bon, on pourra en reparler sur une autre file.

Revenons-en au sujet de la file.
Le Bélier possède déjà 51% des parts de marché des étriers de frein arrière en aluminium, loin devant les autres concurrents. A ma connaissance, il n’y a encore personne sur les freins avant, la technologie devant être trop compliquée.
Veuillez noter que dans les années 90, les automobiles contenaient 50 kg d’aluminium contre 200 kg actuellement. De plus, ce matériau initialement utilisé chez les constructeurs haut de gamme (gros pollueurs) se démocratise chez les autres les constructeurs.
Je pense que le marché de l’aluminium va encore beaucoup grossir, et que Le Bélier est le meilleur candidat pour en profiter (avec notamment ses 58% de ses parts de marché chez les constructeurs allemands).
Je me permets de vous rappeler que Le Bélier commence à développer son savoir-faire dans le secteur de l’aéronautique. Et là aussi, il y a du potentiel.

Nous avons un grand savoir-faire en France avec les différents équipementiers et constructeurs, et en tant qu’investisseurs, nous avons le choix dans les sociétés cotées. Je ne les ai pas encore étudiées, et si j’aime beaucoup Plastic Omnium, pour le moment je préfère Le Bélier pour son positionnement dans un marché de niche promis à croître.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par valeurbourse (27/09/2018 00h59)

Hors ligne

 

#35 27/09/2018 10h13 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   266 

Bonjour @valeurbourse

1. Oui, la croissance est souvent plus importante chez les petites valeurs. Mais à résultats identiques, elles auront quand même une décôte par rapport aux leaders du marché.
Je suis convaincu du potentiel des micro cap à LT car cela représente l’essentiel de mon portefeuille.
Néanmoins, par expérience, malgré des profils de croissance très largement supérieur, elles ont très souvent des décotes importantes (cf Keyrus dans les ESN).

2. Mes thèses d’investissement préférées sont les sociétés qui ont des marges modérée, en augmentation ET avec un potentiel de marge important. Quand le scénario se passe bien, cela produit des baggers.
Quand une société a déja optimisée sa marge (et qu’elle n’a que très peu de potentiel d’amélioration à MT), le ROP ne pourra s’apprécier que par la hausse du CA.

3. Entièrement d’accord. Comparer des ratios n’est pas la panacée. J’avoue ne pas maîtriser actuellement le dossier Le Belier. J’attends d’abord des cours intéressant pour évaluer l’opportunité (Il y a tellement d’entreprises bon marché actuellement …). Je mets Le belier en watch list pour étude sérieuse !

4. Je pensais à tort que Le belier était plus exposé aux moteurs thermiques qu’au freinage (je crois que je confondais avec l’ex Montupet).
Merci des infos sur le marché de l’aluminium.
Les perspectives LT semblent donc plus favorables que ce que j’imaginais. L’allègement des véhicule est clairement une thèse d’investissement à MT. Dans cette optique, quelle sera la part de l’alu par rapport au plastique ? Ok, ces 2 matériaux n’ont pas du tout la même utilisation MAIS ce qui compte est d’alléger le poids total du véhicule … au meilleur prix.
A priori, l’aluminium reste encore cher et est réservé aux véhicules haut de gamme.
Est-ce que ce matériau pourrait vraiment être étendu à l’entrée de gamme à MT (sachant que le prix deviens un critère beaucoup plus important) !
Le marché aéronautique pourrait être par ailleurs très intéressant.

Hors ligne

 

[+1]    #36 27/09/2018 16h20 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   226 

oliv21 a écrit :

A priori, l’aluminium reste encore cher et est réservé aux véhicules haut de gamme.
Est-ce que ce matériau pourrait vraiment être étendu à l’entrée de gamme à MT (sachant que le prix deviens un critère beaucoup plus important) !

Je vous réponds en deux points :

1. L’aluminium n’est plus réservé au haute de gamme. Et je suis persuadé que la nouvelle norme WLTP, contrairement à ce que pense le marché à court terme, va faire croître la demande en produits en aluminium.

2. L’aluminium est 100% recyclable. Ce qui permet d’en avoir en grande quantité et donc, à mon sens, garantit que les cours ne s’envoleront pas trop, au regard d’autres matières premières. Mais je ne suis pas du tout expert et ne fais pas de prédiction.

Merci pour les échanges smile.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#37 27/09/2018 19h49 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   266 

1. qu’est ce que cette nouvelle norme WLTP ? Est-ce que Le belier aborde le sujet dans son rapport de gestion ?
2. Je ne compte pas trop sur le recyclage pour limiter le prix des MP.
Si le cours monte, c’est généralement à cause de la demande qui augmente.
L’offre de recyclage ne va pas augmenter subitement pour compenser la hausse des MP.
Ce sont surtout l’exploitation de nouvelles mines à coût plus élevés qui va permettre d’atteindre une stabilité du marché (toujours imparfaite et volatile en fonction des cycles économiques).
Je serais très étonné que Le Belier soit directement exposé au prix de aluminium.
Ils doivent avoir prévu des contrats LT indexés sur le prix de l’aluminium, non ? (une forte hausse pourrait quand même impacter négativement le CA mais pas la marge)

Hors ligne

 

#38 27/09/2018 20h16 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   584 

Oui, les prix sont indexés, on en qvait discuté avec Politicak et Gaspode sur ma file :

Portefeuille d’actions de Simouss (12/15)

En fait en cas de hausse le CA augmentera mais la marge «basale» ne bougera pas. Dailleurs le belier communique toujours deux CA, l’effectif et un à cours constant de l’aluminium.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par simouss (27/09/2018 20h16)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

[+1]    #39 27/09/2018 20h24 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   226 

oliv21 a écrit :

Qu’est ce que cette nouvelle norme WLTP ? Est-ce que Le belier aborde le sujet dans son rapport de gestion ?

Oui, ça se trouve très facilement, notamment ici. C’est ce qui a déclenché la baisse récente du cours. Une bonne aubaine pour les long-termistes.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#40 28/09/2018 12h58 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   266 

Cette nouvelle norme WLTP n’impacte pas spécifiquement Le Belier.
Cela va juste créer un ralentissement du secteur au S2 2018. Rien d’inquiétant en l’état.
Néanmoins, je ne pense pas que la baisse actuelle est due la norme (qui avait déja du être annoncée en amont) mais plutôt à l’escalade des tensions commerciales USA / Chine. Toutes les cycliques sont sous pression, y compris le secteur auto.

Hors ligne

 

#41 28/09/2018 13h56 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   226 

oliv21 a écrit :

Cette nouvelle norme WLTP n’impacte pas spécifiquement Le Belier.
Cela va juste créer un ralentissement du secteur au S2 2018. Rien d’inquiétant en l’état.

Plus ou moins, car comme je le mentionnais plus haut, les constructeurs allemands représentent quand-même 58% des clients de Le Bélier, et ce sont eux les plus impactés par la nouvelle norme.
Mais en effet, à moyen terme, il n’y a rien d’inquiétant, au contraire.

oliv21 a écrit :

Néanmoins, je ne pense pas que la baisse actuelle est due la norme (qui avait déja du être annoncée en amont) mais plutôt à l’escalade des tensions commerciales USA / Chine. Toutes les cycliques sont sous pression, y compris le secteur auto.

Le secteur est sous pression, mais le décrochage de Le Bélier est survenu juste après l’avertissement…

Hors ligne

 

[+1]    #42 25/04/2019 10h16 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Réputation :   

Bonjour,
T1 2019 ici et note Gilbert Dupont ici (conseil : accumuler)
En bref : -5.5% VS2018 (-4.8% en retraité). On retrouve le CA du T1 2017. Réaction modérée à l’ouverture.

Les + :

- bonne contribution des nouvelles implantations en Serbie et en Chine,
- Le S1 est, depuis les résultats 2018, annoncé comme médiocre. Mais, la perspective d’un S2 meilleur semble privilégiée : "Au regard du niveau d’activité, des mesures de réduction de coûts sont mises en œuvre. Elles verront leur plein effet courant du S2 2019."
- résilience relative (LCM parlait de résilience "forte" au moment des résultats 2018, à voir sur le S1 au niveau de la marge) au marché : "le marché de production de véhicules adressé par le Groupe (Amérique du Nord, Chine, Europe) baisse de -7%"

Les - :

- pas d’espoir d’inversement de tendance à très court terme : "les résultats économiques du S1 sont attendus en net retrait par rapport à la même période de 2018"

Les ? :

- l’habituel argument de l’augmentation de la gamme et des références : "76 programmes en lancement cette année soit +49% comparé à 2018", 2018 étant elle-même en croissance par rapport à 2017 (+82%). Par principe, je suis sceptique lorsqu’une entreprise étend sa gamme ou lance de nouveaux produits et de surcroît en fait un argument financier. Mais, il y a peut-être pour BELI une vraie corrélation entre lancement et profitabilité. Sur ce point, je suis preneur de l’avis de plus expert que moi sur le dossier.

Conclusion :

Je garde bien au chaud et attend de voir l’évolution du cours d’ici les résultats S1 pour un éventuel renforcement.
Comparaison n’est pas raison (les perspectives et commentaires étaient bien différents) : après les résultats T12017 qui étaient du même acabit, BELI cotait 41€.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par luch (25/04/2019 10h34)

Hors ligne

 

#43 28/04/2019 11h58 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   266 

Bonjour,

Une réflexion sur les comparaisons par rapport à l’historique des cours.
A mon sens, il ne faut pas trop se fier aux cours mais plutôt sur les multiples, ceci sur une longue période car :
- le cours et les BPA peuvent être identiques par rapport à une période donnée mais le bilan peut avoir évolué (Bénéfices générés retenus ou distribués en dividende)
- le cours de "référence" 2 ans en arrière pouvait déjà être sur-évalué.

Le Belier a un bilan sain. Ils ont les moyens d’attendre un retour de la croissance. C’est le genre de configuration que je préfère : peu de risques de faillite et attente plutôt basses.
Je suis rentré entre 28€ et 32€. Je renforcerais peut être si le cours revenait dans cette zone.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

[+1]    #44 09/12/2019 09h25 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Réputation :   47 

Hors ligne

 

#45 09/12/2019 10h19 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   266 

Après Montupet, encore un équipementier français qui par à l’étranger (il est vrai que le production était déjà presque entièrement délocalisé à l’étranger …) !
La prime est appréciable pour reconstituer quelques liquidités pour les soldes de fin d’année mais je ne trouve pas l’offre si généreuse.
ca donne en terme de multiple :
VE / CA : 0,75
VE / ROC : 10 ( pas significatif sachant que la marge opérationnelle avait été mauvaise au S1)
capitalisation / CP tangibles : 1,47

A reporter aux multiples historiques 2014 / 2017 :
VE / CA : 0,86
VE / ROC : 8,75
capitalisation / CP tangibles : 2,3 (soit 56% plus haut que la valorisation d’OPA !)

Je suis donc un peu surpris que la famille fondatrice vende à ce prix là… J’aurais plutôt pensé à une offre au moins vers 45€ (capi / CP tangible 1,73) voire 50€ (capi / CP tangible 1,92).

edit :conseil boursier.com qui arrive un peu aux mêmes conclusions que moi …

Boursier.com a écrit :

Le Belier : la famille Galland passe la main

Opérations.
Du côté des opérations financières, la prochaine cible devrait être Le Bélier. La famille Galland, qui détient une participation majoritaire dans la société, annonce être en négociations exclusives avec le chinois Wencan pour lui céder ses titres. Le prix proposé est de 38,18 Euros par action ce qui fait apparaître une prime de près de 30% par rapport au dernier cours coté. Après l’obtention des autorisations réglementaires, une OPA devrait suivre avec les mêmes conditions… Pour ceux qui sont entrés récemment au capital, l’opération s’annonce fructueuse. Mais il en va tout autrement pour les investisseurs qui se sont intéressés de près au Bélier au printemps 2018 alors que le titre de l’équipementier automobile français évoluait alors autour de 60 Euros.

Intérêt. D’un point de vue stratégique, Le Bélier compte s’appuyer sur les positions de Wencan en Chine pour accélérer son développement dans la région. L’équipementier tricolore est en effet peu représenté chez les constructeurs locaux… Cela n’a pas empêché la firme girondine de connaître un beau développement au cours des dernières années alors que ses pièces en aluminium participent à l’allègement des véhicules et à la réduction des émissions de CO2. Depuis 2010, les tonnages vendus par Le Bélier affichent d’ailleurs une progression annuelle de l’ordre de 10%. Les derniers résultats financiers sont toutefois ressortis mitigés en raison du poids des investissements liés à l’agrandissement du parc industriel, du repli des immatriculations en Chine, de la réduction des stocks…

Offre. Les consommateurs ont tendance à perdre aujourd’hui un peu leurs repères face à une offre électrique encore limitée, aux mesures prises contre les voitures diesel, à une réglementation changeante… Face à un attentisme grandissant, certains craignent que le marché automobile connaisse une période difficile sur le début 2020. Cette incertitude a peut-être joué dans la décision de la famille Galland de se retirer du jeu. Pour la place parisienne, on regrettera la perte d’une société bien placée d’un point de vue technologique, peu endettée et très transparente dans sa communication. A regret, on apportera ses titres Le Bélier à l’offre qui devrait être mise en place par le groupe asiatique Wencan… Tout en regrettant la fin de l’aventure boursière pour Le Bélier, on cédera ses actions à l’offre de Wencan.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par oliv21 (09/12/2019 10h57)

Hors ligne

 

#46 10/12/2019 00h13 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Réputation :   11 

38,18 c’est un peu rude…

Question de novice : l’OPA sur le solde devant s’effectuer après celle du bloc majoritaire programmée elle-même pour fin S1 2020, y’a t-il une chance qu’un dividende soit versé avant, en Mai 2020 ? (J’imagine que non).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#47 10/12/2019 09h43 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   127 

Bonjour,

Avec la plus value de 23% de ce jour, est-il préférable de vendre?

Mon PRU est de 25.65, vu la situation d’OPA, peut-on encore espérer que le cours monte, ou bien on est sur le maximum?

Merci pour vos avis

Dernière modification par koldoun (10/12/2019 09h58)

Hors ligne

 

[+1]    #48 10/12/2019 09h59 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   266 

@ Junior :
Normalement, l’offre devrait être bouclée d’ici là.
Cependant, si cela pouvait traîner pour cause réglementaires, alors il se pourrait qu’un dividende soit versé. Quand l’offre est concomitante au détachement du dividende, il est souvent précisé que l’offre est coupon inclus (signifiant que le prix final de l’offre sera déduit des éventuels dividendes). Ici, rien n’est précisé…
Donc ya 80% de chance pour que l’offre soit réglée avant la période de détachement de dividende. 
10% de chance que ça traîne un petit peu vers l’été et que le dividende soit mis en attente (ou distribué mais ensuite déduit sur le montant de l’offre)
5% que ca traîne plus de 6 mois. Dans ce cas, je pense que le coupon payé ne serait pas déduit du montant l’offre (la société ayant continué à générer de la richesse compensant largement le dividende)
5% que l’offre soit bloquée par les autorités (plutôt improbable à mon avis)

@Koldoun :
l’offre est amicale donc il est moins probable qu’il y ait surenchère. Néanmoins, le prix proposé étant plutôt bas, tout reste ouvert. Un nouvel intervenant peut largement proposer 10% / 20% de prime et remettre en cause le deal actuel…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#49 10/12/2019 10h05 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   584 

Par rapport aux résultats des 2 derniers semestres c’est bien payé je trouve.

Après, si la boite profite de nouvelles possibilités avec son partenaire chinois et que les annonces d’amélioration de rentabilité au prochain semestre se traduisent dans les comptes, une augmentation de la valorisation pourrait être envisagée.

La solidité du bilan et le plutôt bon boulot de l’équipe dirigeante depuis 10 ans me faisait patienter jusqu’à des jours meilleurs (PRU aux alentours de 40 pour ma part), maintenant on va avoir au moins une année de transition avant une inconnue sur la nouvelle gouvernance.

Pour ma part je viens de solder mes 300 titres à 36,7. Je garde le cash pour de nouvelles opportunités. Il est aussi possible d’attendre l’opas pour gratter le spread jusqu’à 38,18€.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#50 10/12/2019 11h28 → Le Bélier : fabricant de pièces en aluminium à destination de l'industrie automobile (aluminium, automobile, beli, bélier, pièces, équipement)

Membre
Réputation :   41 

Bonjour,

J’ai renforcé ma position ce matin à l’ouverture puis dans la matinée. A 36,70 € on a un upside brut de 4 % soit un bon 3,5 % net après déduction des frais d’ordre. Je trouve que c’est une belle opportunité, compte tenu du gain quasiment assuré. Étonnant qu’il n’y ait pas plus d’acheteurs …

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech