Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+1]    #26 10/09/2017 15h03

Membre
Réputation :   19  

Renforcement dans ACTIA et U10 suite aux récentes baisses de cours.

J’ai initié une ligne Renault qui semble sous- valorisé grâce (ou à cause) du Diesel Gate (P/CF : 3,4, PER : 5)
Bien qu’ils auront probablement une amende, je ne pense pas que l’entreprise subisse une lourde amende comme VW pour les raisons suivantes :
    - Ils ne sont pas implantés aux USA. (VW faisait de l’ombre aux constructeurs américains sur le marché domestique américain)
    - L’état français est actionnaire

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12320_1009.png

Hors ligne Hors ligne

 

#27 07/10/2017 10h32

Membre
Réputation :   19  

Bonjour à tous,

J’ai renforcé ma ligne Microwave vision : les signaux semblent passer au vert pour cette entreprise, carnet de commande en hausse, restauration de la marge opérationnelle, marché du 5G prometteur.

Renforcement également de la ligne Renault après réflexion. Au delà du fait que l’action semble sous-estimée au cours actuel par rapport à ses pairs, le nouveau plan stratégique me semble pertinent avec un accent mis sur :
- les pays en voie de développement
- l’électrique
- le low cost
- un taux de distribution du résultat en augmentation

J’ai vendu ma ligne Videlio qui n’a pas réussi à restaurer sa marge opérationnelle malgré une augmentation de son chiffre d’affaire.

A priori, j’ai été trop pressé de renforcer les lignes U10 et Actia puisqu’elles ont continué à chuter ! Je m’en souviendrai pour la suite.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12320_07102017.png

Je perds donc du terrain par rapport à mon Benchmark…

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12320_benchmark10.png

Hors ligne Hors ligne

 

#28 17/11/2017 18h37

Membre
Réputation :   19  

Avec l’hiver qui arrive et les températures qui descendent, rien de tel qu’un bon bouillon pour se réchauffer. Malheureusement pour moi, mon portefeuille lui aussi prend le bouillon depuis plusieurs semaines.

J’ai quand même fait quelques opérations :
Vente de ma ligne RENAULT suite à une hausse express. Je n’exclue pas d’y revenir vers les 80.

Achat sur des replis de cours de DLSI, MGI COUTIER et TESSI (bref pas très original puisque les files dédiées à ces actions sont très garnies sur le forum).

Thèse d’achat:
DLSI : bonne publication, conjoncture économique favorable pour l’intérim, pas cher en terme EV/EBITDA.

MGI COUTIER : publication moyenne, qui m’a permis d’acheter sur un repli. Le CA est néanmoins en croissance. La situation bilantielle excellente

TESSI : Pas cher alors que le Marché est structurellement en croissance.

+ Bien sur tous les arguments sur les files qui on fini de me convaincre.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12320_1711mg.png

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #29 02/01/2018 19h56

Membre
Réputation :   19  

Meilleurs vœux à tous pour cette année 2018 !
Après un petit pépin de santé au mois de décembre (rien de grave!), me voila de retour sur le forum.

Tout d’abord, quelques nouveautés sont apparus dans le portefeuille :
Groupe Guillin : largement discuté sur le forum. Je suis rentré sur la valeur après un repli de près de 30 % sur les plus hauts. Je pense que les fondamentaux restent bons.

Moulinvest : Très petite capitalisation un peu moins connu sur le forum. L’entreprise est historiquement une scierie et a développé de nouvelles activités comme la production de pellets pour valoriser les sciures et autres chutes de leur activité principale. Cette nouvelle activité est en plein boom en France : la production française est passé de 200 000 tonnes/an en 2008 à 1 200 000 tonnes en 2016.
Je me suis intéressé à la valeur car je connais de plus en plus de personnes qui ont installé un poêle à granulés. En cherchant un peu, on trouve que 20 000 poêle étaient installés en 2006. Nous en sommes à……600 000 aujourd’hui ! Près de 140 000 poêles devraient être vendus en 2017. Bref de l’énergie renouvelable en croissance et pas cher! (EV/EBITDA de 5.1)

Plus d’information sur le marché ICI et ICI

U10, Derichebourg et Fomento sortent du portefeuille.

Le résumé des positions :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12320_012018.jpg

Au final, sur 2018, le portefeuille prend 37 % en 2017 avec un TRI de 23 % depuis avril 2014.
Les tops de l’année (MND, Derichebourg et SOITEC)
Les flops : ACTIA et U10.

Hors ligne Hors ligne

 

#30 03/01/2018 06h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   372  

Bonjour Frenchfair,

Jolie performance et des titres qui me plaisent bien ou que j’ai déjà.

Concernant les pellets, avez-vous jeté un coup d’oeil à cette discussion ?

Cogra 48 : spécialiste des granulés de bois

Ca pourrait vous intéresser…

Actia est dans toutes les bouches. Citée parmi les valeurs principales du jeu "The Bull" et dans le topic des 5 actions pour 2018. Personnellement, elle ne m’inspire pas du tout mais c’est purement personnel et subjectif.

Je n’ai pas misé sur Moulinvest mais sur un concurrent: EO2.

Poulaillon, je l’ai eue en portefeuille. Je trouvais son activité attractive (la boulange, chouette !) mais elle a beaucoup stagné ces derniers temps alors une très belle hausse en début d’année alors j’ai préféré vendre.

Groupe Guillin : tout comme vous, je mise sur une remontée de cette jolie société qui a pris cher cet automne.

Mnd : je ne la vois plus dans votre portefeuille.  Elle fait partie de mes valeurs préférées pour 2018. Il va y avoir une phase spéculative avec l’arrivée des salons chinois fin janvier.

DLSI : je l’ai découverte sur ce forum. Intéressante et pas chère ! Je suis très curieuse de voir comment elle va évoluer.

Tessi et Microwave sont sur mon petit carnet. Je les zieute attentivement.

D’ailleurs, bonne chance pour cette année qui commence !

Dernière modification par Isild (03/01/2018 08h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#31 03/01/2018 19h11

Membre
Réputation :   19  

Merci pour vos encouragements et le lien vers ce topic très intéressant sur les granulé bois. Je vais étudier EO2 et COGRA afin de comparer avec MOULINVEST.

Pour MND, j’ai vendu peu après la journée qui avait vu le cours doublé suite à une annonce d’un contrat en Chine début 2017. Certes les contrats gagnés vont permettre de doubler le CA à l’horizon 2020. Maintenant quid de la rentabilité opérationnelle? Ils vont travailler dans un nouveau pays et il y a des risques liées à la bonne réalisation des travaux, notamment dans la construction des télésièges. Ils n’ont pas l’expérience d’une boîte comme POMA ou DOPPEMAYR. 
Avec un ratio EV/EBITDA estimé de presque 12 pour 2018, je trouve la valeur un peu chère étant donné les risques évoqués ci-dessus. Maintenant peut-être que je me trompe et que la valeur décolle vraiment.

Pour POULAILLON, j’ai investi pour le long terme. L’entreprise n’est actuellement implanté que dans le grand EST. Je pense qu’il y a un gros potentiel en ouvrant de nouveaux points de vente dans toute la France. L’entreprise fait croître son CA entre 10 et 20 % par an depuis 2012.

Hors ligne Hors ligne

 

#32 10/04/2018 19h11

Membre
Réputation :   19  

Je me rends compte que cela fait plus de 4 mois que je n’ai pas publié. (par fainéantise et par dépit : j’ai toujours plus de mal à publier quand la performance est moyenne…)

Bref, au niveau des mouvements, j’ai vendu Poulaillon (alors que j’avais dit que j’allais garder pour le long terme… cherchez l’erreur.) Non plus sérieusement, je pense revenir sur le titre dès qu’il aura finit de chuter. cela ne devrait pas tarder.

A l’heure du tout numérique, j’ai acheté encres dubuit et exacompta clairefontaine. La première est positionnée sur un marché de niche et est en forte croissance à l’international pour une valorisation relativement raisonnable. Une très bonne analyse a été faite sur le forum.
La deuxième est fortement décotée. Capi 129 Millions, VANN à la louche à fin 2016 de 120 Millions. Beaucoup d’immobiliers très bien placé dans Paris pour 0 dans l’actif.

J’ai également renforcé MGI Coutier suite à la baisse continue.

Hors ligne Hors ligne

 

#33 10/04/2018 21h31

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   421  

Non plus sérieusement, je pense revenir sur le titre dès qu’il aura finit de chuter. cela ne devrait pas tarder.

Vous ne pouvez PAS prédire de telles choses, sauf à avpir des informations d’initiés, et encore. Vous risquez juste d’être déçu si le titre remonte en flèche… ou de perdre toujours plus si vous renforcez éternellement à la baisse.

Pourquoi pas une dimple opération d’externalisation des MV si vous êtes en CTO?


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

#34 13/04/2018 18h59

Membre
Réputation :   19  

En effet, je n’ai pas encore des dons de voyance malheureusement smile

J’investis sur PEA, donc pas d’externalisation de MV.
De toute façon, j’ai déjà vendu mes titres Poulaillon.
J’attends de voir comment le titre évolue avant de revenir sur le titre.

Hors ligne Hors ligne

 

#35 11/09/2018 14h12

Membre
Réputation :   19  

Bonjour à tous,

Me voilà de retour après des congés d’été bien mérités.
J’ai réalisé que j’avais des liquidités que je gardais pour les coups durs qui ne me rapportaient pas grand chose sur mon livret A… Je me suis rendu compte que je n’avais pas besoin d’autant et j’ai donc réduit cette épargne de "sécurité".

J’ai donc ouvert un compte titre pour améliorer la rentabilité des ces liquidités (et puis quitte à faire un peu de paperasse, j’ai aussi ouvert un PEA PME!)

J’ai recherché des titres avec des bons rendements et je me suis rendu compte que je pouvais obtenir un rendement presque 10 fois supérieur au livret A. J’ai donc pris du NATIXIS (que j’avais déjà en PEA), du KLEPIERRE.
J’ai également acheté du AMUNDI en m’extasiant sur les marges d’exploitation! Suite à un repli du cours de STEF, je suis rentré sur cette belle valeur!
Je réfléchis à rentrer sur MERCIALYS qui offre un rendement assez incroyable de l’ordre de 9%….
Voilà pour le compte titre!

Concernant le PEA, un peu de changement également depuis le dernier reporting:
Vente de EXACOMPTA et Encres Dubuit. La première semble être une belle endormie…
En revanche, je prévois de revenir sur la deuxième. J’ai profité de sa volatilité pour faire un A/R 
J’ai repris du Poulaillon (un peu tôt à priori).
Je suis rentré sur ORCHESTRA (trot tôt aussi!) en faisant un pari sur la recovery de la société à horizon 2-3 ans.
J’ai également initié une ligne sur Budget telecom après avoir découvert la société en souscrivant à leur offre d’énergie verte à tarif très compétitif. Toute la question est de savoir si ils vont atteindre la rentabilité car les clients semblent affluer rapidement et avec les clients, le CA risque d’exploser. D’ailleurs, si vous voulez un parrain, je suis votre homme!
J’ai pris également du HF company (pari value)
Renforcement dans MOULINVEST (j’espère que l’on aura de bonnes surprises avec cet hiver…)

Je perds 6% depuis le début de l’année du à mon exposition aux petites valeurs qui sous-performent cette année.

Et le suivi :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12320_11092018mg.png

Hors ligne Hors ligne

 

#36 09/12/2018 07h19

Membre
Réputation :   19  

-21 % YTD, qui dit mieux! Je n’ai pas été un bon capitaine dans cette tempête en vendant une partie des lignes pour avoir du cash puis en rachetant une partie de mes lignes.

Je me suis séparé de ma ligne groupe Guillin. Je n’étais plus à l’aise en détenant cette valeur à cause du bruit médiatique autour de la pollution des océans (le sixième continent)

J’ai vendu également une bonne partie des lignes budget telecom et orchestra (un peu dans la panique hélas !). J’envisage de revenir très prochainement sur BT. Malgré la concurrence, ils arrivent à recruter près de 3000 clients par mois et le seuil de rentabilité ne doit plus être très maintenant d’après Greensome.

J’ai renforcé DLSI, Microwave et moulinvest qui ont fait de belles publications, mais qui ont été sanctionné par le marché avec des baisses. J’ai un ordre en cours sur Poulaillon également.

J’ai renforcé Natixis qui est sanctionné comme les bancaires et qui offre à l’heure actuelle un rendement de 8% environ. J’envisage également de renforcer Stef.

Hors ligne Hors ligne

 

#37 09/12/2018 09h53

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   166  

Bonjour Frenchflair,

Cette année nous serons nombreux à faire moins bien que les indices, et à afficher des -20% et consorts. C’est la vie. Comme je fais surtout du ’Buy and Hold’ avec un mix de petites et grosses valeurs, je regarderai pour ma part comment je me comporte par rapporte à une moyenne du CAC et du fond I&E…

Je réponds surtout à votre message pour partager mon expérience du renforcement à la baisse; je le pratique souvent, et la plupart du temps, trop tôt. Comme vous je regarde des valeurs comme Natixis, Stef….Axa également. Mais dans la situation actuelle qui entraine vers le bas tout le marché, je me force à attendre encore. Pourtant, le doigt me démange sur la gâchette!
Un mot sur Stef: assez endettée et évidemment très sensible à la conjoncture française, il me semble que rien ne presse. Mais c’est une belle boîte et je vais bien finir par me laisser tenter.
Et sur Guillin: à tort pour le moment, j’ai conservé mes titres, on a perdu 2/3 de la valeur depuis le plus haut…j’attends les résultats annuels et d’éventuels commentaires des patrons pour décider quoi faire. Ma crainte principale aujourd’hui, c’est que des réglementations stupides cassent la dynamique de cette belle petite société (par stupide, j’entends tellement contraignante et à si court-terme qu’elle empêche la boîte de pouvoir innover dans de meilleurs produits).

Bonne journée.

Hors ligne Hors ligne

 

#38 05/01/2019 15h39

Membre
Réputation :   19  

Et bien finalement, la performance sur l’année 2018 est de……
… -23 %

Bof bof ! Mon exposition aux petites valeurs de la place parisienne a joué en ma défaveur cette année.
J’ai également pris des paris spéculatifs notamment sur budget telecom et orchestra qui m’ont fait mal.
Un des plus mauvais performeurs a été Akwell (ex MGI Coutier) que je conserve pour le moment.
Mes versements de cash juste avant la grosse baisse de fin d’année n’étaient pas trop opportuns non plus, mais ça, je ne pouvais pas le prévoir hélas !

Espérons que 2019 sera un meilleur cru boursier ! L’espoir fait vivre comme dirait l’autre.

J’ai renforcé Natixis qui a annoncé de verser un dividende exceptionnel de 1,5 Md suite à une cession d’actifs. Si on ajoute le dividende régulier, cela fait un sacré rendement sur Natixis… Je vous laisse faire le calcul.

J’ai renforcé OL Groupe à la suite de sa qualification en ligue des champions.

J’ai vendu puis racheté du Budget télécom.

J’ai ouvert des micros lignes sur des sociétés dans la mobilité propre et les énergies vertes pour pouvoir suivre leurs cours et leur évolution. ( DBT et Mc Phy)

Hors ligne Hors ligne

 

#39 05/07/2019 20h21

Membre
Réputation :   19  

Ca faisait longtemps que votre serviteur n’avait pas publié son portif :

Natixis : des déboires à cause de l’une de ses filliales (H20) qui aurait des obligations douteuses dans ses fonds. Ce n’est pas le moment de vendre à cause de l’impact limité sur la profitabilité de la banque. Le dividende offre un généreux rendement.

Amundi : Rien de neuf

Stef : Idem

Klepierre : Bientot le détachement de dividende. Des loyers en légère hausse à la derniere publication.

Microwave : Ma plus grosse ligne suite à la belle flambée. A priori la societé a désormais accès à des contrats de plus grande importance.

OL Groupe : cf la file.

DLSI : pas très cher à ce cours malgré les changements sur le CICE.

Akwel : J’ai renforcésur les 16 euros. Les ratios de valo sont riquiqui.

Moulinvest : J’ai également renforcé. La societé s’endette beaucoup pour améliorer ses usines.

Poulaillon : je pense qu’on a enfin touché un point bas. j’ai renforcé aussi.

Budget telecom :  A priori, ils continuent de capter près de 3000 clients par mois. Avec la baisse des prix d’appro cette année. Cela pourrait etre une belle surprise à la fin de l’année.

Derichebourg : A priori pas très cher

ALD : Top ligne d’I&E et j’ai l’impression que la LOA est en train de rentrer dans les habitudes de consommation ( totalement subjectif par rapport à ce que je voie dans mon entourage)

SII : Pas très cher chez les societés d’info.

Mc phy et orchestra : micro lignes pour suivre des éventuelles opportunités.

Dernière modification par FrenchFlair (05/07/2019 20h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#40 08/08/2019 10h23

Membre
Réputation :   19  

Je suis sorti de ALD avec une petite PV de 10 % pour libérer du cash pour Encres Dubuit et IT Link ainsi qu’une autre ligne en constitution pas très liquide. (je la donnerai une fois la ligne constituée). On peut la retrouver dans quelques portefeuilles du forum pour les plus curieux.

IT Link est une petite SSII avec des ratios de valorisations assez attractifs : quasiment pas de dette, PER de 10, EV/EBITDA <5, un marge d’exploitation qui peut être améliorée par rapport aux autres SII.

Encres Dubuit est remplie de cash et n’est pas très cher. PER 14, EV/EBITDA = 4, une activité en croissance…

Dernière modification par FrenchFlair (08/08/2019 10h31)

Hors ligne Hors ligne

 

#41 20/09/2019 16h00

Membre
Réputation :   19  

En cette fin de semaine, voici un petit point sur les entrée et sorties et portif.
Sortie : STEF qui s’est bien ressaisie et m’a permis de sortir en PV pour libérer du cash.
Amundi qui devrait être bientôt vendue pour les mêmes raisons.

Achat:
Prodware : Societé de service informatique qui me semble particulièrement bon marché (même en comptant le risque de dillution due à l’émission de nouvelle actions)
TX COM : Petite société industrielle active dans plusieurs marchés de niche. La spécialité de la maison est de racheter des sociétés potentiellement rentable à la barre du tribunal de commerce. Analyse plus détaillé sur le forum et le site de JL.

Watch liste : ACTIA, U10, ERAMET..

Hors ligne Hors ligne

 

#42 03/11/2019 10h30

Membre
Réputation :   19  

J’ai vendu ma ligne TX COM avec une petite PV de moins de 10 %. (il ne me reste qu’une action pour suivre le cours). Les résultats sont en baisse sur l’activité historique et je pense qu’il faudra au moins un an avant de rétablir la performance opérationnelle des sociétés rachetés

J’ai également vendu Klepierre et Amundi qui auront été des opérations légèrement gagnantes (environ 10% dividende compris).

Je suis rentré sur Actia et U10.
Pour U10, les mauvaises nouvelles semblent être derrière la societé (perte de gros clients historiques) et la marche avant a été enclenchée avec la conquête de marché asiatique.

J’ai renforcé IT Link et Prodware qui me semble sous valorisée par rapport à leurs consoeurs du numérique.

La performance YTD est de 17 %

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #43 23/12/2019 10h49

Membre
Réputation :   19  

Et bien, nous pouvons dire que c’est une fin d’année "bulle de champagne" pour le portefeuille.
La performance YTD est de 31 % à l’heure actuelle, porté par mes plus grosse ligne Microwave Vision et Moulinvest.  Big Smile smile smile

Microwave semble être sur un nuage en cette fin d’année avec une dynamique exceptionnelle sur le carnet de commande. Pourvu qu’elle délivre de bons résultats!

Le marché réalise qu’il a peut-être un peut trop pénalisé Moulinvest. La société a publié des résultats semestriels en croissance, vient de finir de gros investissements dans ses installations et devrait générer de bonnes performances.

J’ai renforcé Poulaillon que le marché sanctionne alors qu’elle a publié des bons résultats. Le marché ne semble pas croire à l’activité eau minérale qui génère pour le moment des pertes et grève le résultat de l’activité boulangerie. J’y ai vu une opportunité sur un business qui croit de 10 % en moyenne depuis plusieurs année et qui, je pense, a encore du potentiel en France.

J’ai renforcé U10 qui a publié de bon dernier résultats semestriels : l’activité repart à la hausse avec de nouveaux clients à l’international.

Autre valeur toujours présente par ordre de taille.:
Natixis
AKWEL
OL
DLSI
Budget telecom
Prodware
IT link
Derichebourg
SII edit 23/12/19 : j’ai vendu la ligne qui a rattrapé une partie de son retard de valorisation. Il est possible qu’elle ait encore du potentiel, mais il me semble qu’il y a mieux à faire ailleurs.
Actia
Encres Dubuit
Mc Phy. (micro ligne pour me forcer à suivre le cours < 50 e)
Orchestra (micro ligne pour me forcer à suivre le cours < 10 e)
Txcom (micro ligne pour me forcer à suivre le cours < 10 e)

Dernière modification par FrenchFlair (23/12/2019 11h07)

Hors ligne Hors ligne

 

#44 06/01/2020 14h19

Membre
Réputation :   19  

Et bien finalement, la performance 2019 est de 37 %. Un excellent cru avec une belle maturité sur la fin de l’année.
Je n’ai pas fait de mouvement depuis le dernier reporting.
Je n’ai pas trouvé de nouvelles idée d’investissement et mon objectif pour 2020 va être de réduire mon nombre de ligne à une petite dizaine pour concentrer le poids des lignes sur mes plus grosses conviction. Le risque augmentera, mais j’espère que la performance aussi.

Au fil des années (bientôt 6 maintenant), mon style et ma technique ont évolué.
Je crois qu’il est bon pour moi d’en faire une synthèse afin de coucher sur le papier mes idées et ma réflexion.
Je cherche des sociétés qui ont des potentiels de valorisation supérieurs à 100 % à horizon 2 ou 3 ans (recovery, croissance, GARP, value, peu importe tant qu’il y a un potentiel suffisant pour moi).
Je privilégie les small et mid ou il est fondamentalement plus facile pour l’entreprise de réaliser une jolie croissance. En général, il n’y a que quelques activités et les comptes sont plus facilement compréhensibles.
J’analyse différents ratios PER, EV/EBITDA, P/B, P/CF, Net Debt/EBITDA et les compare au secteur en question. Si l’entreprise n’a pas ou peu de dette, voir du cash dans le bilan, ma conviction est d’autant plus forte.
J’aime connaître le carnet de commande lorsqu’il est disponible (ex : Microwave)

J’initie toujours mes nouvelles lignes en y allouant 2 à 2.5 % du ptf. Si la ligne baisse, je réanalyse la société et en général, je renforce jusqu’à 10 % maximum par tranche de 2.5 % (si cash disponible). Cela est surtout dicté par le coût des ordres avec une structure par palier sur Binck.
Si la ligne augmente, je ne m’interdis pas de renforcer à la hausse en fonction des résultats et de la nouvelle analyse que je fais.
Je ne recherche le rendement. S’il y a un dividende, c’est juste un plus.

Hors ligne Hors ligne

 

#45 20/01/2020 14h57

Membre
Réputation :   19  

Je suis sorti d’encres dubuit en belle moins value.
Les résultats du premier semestre sont décevants : ils n’ont pas réussi à impacter la hausse de leurs achats sur les prix de vente, dégradant ainsi la rentabilité (bien que toujours bénéficiaire).
Leur activité commencent à rentrer en concurrence avec l’impression 3D. Cela reste un dossier value qui cote bien au dessous de ses capitaux propres mais je ne suis plus à l’aise avec, donc je préfère vendre.

Suite au rebond spéculatif sur Orchestra, j’ai également liquidé ma ligne, ne me sentant pas à l’aise à l’idée de renforcer et de jouer un pile/face sur cette valeur.

Je suis rentré sur Serge Ferrari, PME fabriquant du textile pour des applications industrielle ou à destination du bâtiment. La valeur avait dégusté suite à un accident de parcours et à la dégringolade des small en 2018. Les résultats semblent désormais repartir de l’avant. Merci à un intervenant du forum pour l’idée.

Hors ligne Hors ligne

 

#46 27/02/2020 15h47

Membre
Réputation :   19  

Suite aux bons résultats semestriels, j’ai renforcé ma participation dans OL Groupe (cf. La file associée).
Les  + :
La société dégage du cash, rachète des actions toutes les semaines.
Des nouveaux sponsors (Emirates) avec des montants record ont été signés pour 5 ans.
Il y a un projet de construction d’une ARENA à destination du basket, du e-sport, des séminaires, des concerts.
La valeur des potentielles plus-values sur joueur a augmenté.
Le groupe annonce des nouveaux objectifs de CA et EBE plus ambitieux à horizon 2023. ( N.B : En 2023 les OSRANE seront remboursés en action, ce qui simplifiera la structure du capital)
Les - :
Actuellement, le marché sanctionne le titre à cause des résultats moyens en Ligue 1 ( ce qui pourrait se traduire par une non qualification en ligue des champions ; une des sources principales de revenus tant pour les droits TV que pour la billetterie)

J’ai profité de la flambée sur Mc Phy pour vendre. La valorisation à 10 fois le CA étant délirante. Je n’exclue pas d’y revenir.
Je suis également sorti d’U10 suite aux derniers chiffres décevants.

Le coronavirus va peut-être me permettre de racheter du IT link et du Mint Energie à bon prix. J’ai deux ordres épuisette qui je l’espère vont passer.

Hors ligne Hors ligne

 

#47 25/03/2020 15h12

Membre
Réputation :   19  

Je profite de ces longues journées pour mettre à jour ma file.
Voici la question que je me pose en ce moment : Ce Krach boursier est-il annonciateur d’une crise économique qui va durer plusieurs années ou va-t’il uniquement sacrifier les résultats sur 2020? Telle est la question ! Bien malin qui pourra y répondre.

Ne sachant pas y répondre, mais voulant croire à la deuxième alternative, j’ai fortement rechargé en liquide PEA et compte titre. J’ai ce matin renforcé toutes mes positions et j’ai initié une ligne sur Renault et Keyrus.

Renault, vers 17 ou 18 euros semble vraiment bradé, mais attention je me rappelle que certains prétendaient faire une affaire à 50 euros il y a quelques mois. Qui sait où peut descendre cette action? Il est vrai qu’au vu des actifs nets qu’elle détient, cela semble une excellente affaire. Cependant, il faut se préparer à une année 2020 avec des résultats sans doute compliqué.

Keyrus est une SSII spécialisé dans la Data et les ERP (2 filiales) qui est également très peu chère au regard de son chiffre d’affaire. On côte 1/10 du CA environ mais elle a eu des difficultés pour générer des bénéfices l’année dernière.

Il me reste encore du liquide à  investir, mais j’hésite entre attendre et l’investir de suite.

Le portefeuille :
NATIXIS    9,5%
Keyrus    3,4%
Actia            4,1%
Prodware     3,9%
   
Microwave vision     11,3%
OL groupe    5,6%
IT LINK    5,1%
DLSI    4,6%
akwell    4,1%
Moulinvest    7,0%
poulaillon    7,0%
Renault    3,4%
Mint    6,9%
DERICHEBOURG    4,2%
SergeFerrari    3,2%
TX COM    0,0%
   
Total Action    83,4%
Liquidité compte titre    4,4%
Liquidité PEA    12,2%
Liquidité PEA PME    0,0%

Hors ligne Hors ligne

 

#48 16/05/2020 15h06

Membre
Réputation :   19  

Un point à la mi-mai : il y a eu du changement dans mon portefeuille suite à une réflexion. Je me suis posé les questions suivantes :

Après la crise, quels sont les titres qui vont rebondir le plus rapidement ? On pourrait traduire cela  par quels sont les titres qui ont le plus plongé et vont faire des profits rapidement, à horizon 1 ou 2 an?

J’ai donc regardé comment les titres s’étaient comportés pendant et surtout après la crise des subprimes, par type de valeur (bancaire, conso de base, automobiles et sous-traitants, technologique, ESN, foncière, entreprise de niche,…

Certes, la crise actuelle n’est pas provoqué par les marchés financiers et leur insatiable appétit à faire des profits. (comme pour les subprimes), mais elle est provoqué par un virus. En cela, la situation n’est pas tout à fait comparable à 2008. Il n’empêche que le taux de chômage va exploser, que les dépôts de bilan vont se multiplier, etc…

Alors quel secteur choisir ?

L’automobile ? A priori, ce secteur va être très fortement pénalisé cette année. Le marché des automobiles va drastiquement chuté et va sans doute mettre du temps à retrouver son niveau d’activité de 2019 ( 2, 3, 4 ans, plus ?). Comme les investissements sont lourds (et les amortissements élevés), il risque d’y avoir de grosses pertes pour les constructeurs et les sous traitants. Le marché ne s’est pas trompé et a pénalisé ce secteur durement. Cependant, il y a aujourd’hui de réelles opportunités et des bons coups à faire pour l’investisseur de long terme (plus de 3 ans), avec je pense des potentiels multibaggers.
> Je suis sorti de Renault avec pour objectif de réinvestir dans le secteur d’ici un an ou deux. Je garde Akwel qui devrait passer la crise sans soucis et peut-être doubler de taille? (réponse bientôt avec la reprise potentielle de Novares)

Les ESN ? A priori, elles vont souffrir des coupes dans les budgets d’investissements des entreprises pour les projets non prioritaires. Il n’empêche que certaines sociétés ont des valorisations ridicules et peuvent aussi être des baggers potentiels.
> Je n’ai pas vendu mes ESN, j’ai renforcé IT Link.

La conso de base ? Sans doute font-elles partie des entreprise les moins attaquées pendant la crise à juste titre. les gens continuent d’acheter des yaourt, des conserves, de la nourriture, de l’eau, etc…
La crise a permis d’ouvrir des points d’entrée intéressants sur ces valeurs défensives mais ce n’est pas là où vous avez le plus de chance de trouver votre prochain bagger.
> Je ne suis pas exposé et ne compte pas rentrer sur ce secteur.

Les bancaires ? En temps de crise, ce sont les premières attaquées. Les marchés paniquent : quelle est la quantité de créances douteuses que cette banque détient? A-t’elle financé les entreprises qui exploitent les pétroles schistes? Va-t’elle faire faillite, etc.. Du coup, les cours sont divisés par 2 ou plus… Cependant, certaines banques françaises ont réussi à faire des profits au premier trimestre et prévoit même des profits pour l’année 2020 (BNP, par exemple), certes en retrait par rapport à 2019, mais des profits tout de même. Après la crise des subprimes et la panique, les cours des bancaires a subitement doublé en quelques mois.
> J’ai donc repris du Natixis et je suis rentrée sur BNP.

Les foncières ? Étant donné leur endettement très élevé, les foncières sont également très attaquées. Pareil que pour les bancaires : Crainte de faillite, etc… blablabla.
Aujourd’hui, le rendement sur Klepierre, foncière de centre commercial est de 14 %. Il est possible que le dividende chute l’année prochaine. Il n’y a pas de risque de liquidité à court terme puisque l’entreprise a levé de la dette pour avoir du cash en prévision des loyers impayés. En février l’actif net par action était de 39 euros (je vous laisse vérifier à combien on côte aujourd’hui)
Bref, j’ai initié une ligne de Klepierre.

Les entreprises de niche? Je me suis intéressé aux jeux vidéos. Je n’ai pas fait le travail de recherche du comportement pendant la crise des  subprimes. En France, nous avons des belles valeurs : Ubisoft, Focus home, Big Ben entre autres. Ubisoft est hors de prix car gros leader.
Cependant Focus home et Big Ben sont raisonnablement valorisés et devraient tirer leurs épingles du jeu dans un marché mondial en hyper croissance.
Je suis rentré sur ces deux valeurs.
Le reste du portefeuille se comporte assez bien avec une valeur devenue COVID ( Serge Ferrari et un plus 100% en une semaine)
Microwave qui ignore totalement la crise, puisqu’elle est positionnée sur des marchés stratégiques (où les budgets n’ont pas été coupés)
J’ai renforcé Mint qui a du profité de la crise avec une augmentation de la conso électrique des particuliers pendant le confinement, des prix de gros de l’électricité qui ont chuté et une bonne  conquête commerciale. Bref les résultats 2020 devraient être WOW.

Hors ligne Hors ligne

 

#49 24/06/2020 14h17

Membre
Réputation :   19  

Petit reporting mensuel :

J’ai vendu mes lignes BNP, SergeFerrari et Klepierre, suite aux rebonds sur ces valeurs.

J’ai renforcé Natixis dans le creux de la vague suite à mon hypothèse exposé dans le poste précédent.
J’ai renforcé Mint (ma première ligne désormais), BigBen, Keyrus.

PEA : 
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12320_pea06202.png

CT :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12320_ct06202.png

Le PEA PME est investi entièrement sur Mint (mais représente une somme minime).

Il me reste 15 % de cash à allouer sur le PEA et le CT.

Dernière modification par FrenchFlair (24/06/2020 14h18)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #50 19/11/2020 10h18

Membre
Réputation :   19  

Cela fait bientôt 5 mois que j’ai pas fait de mise à jour.

J’ai vendu mes actions OL groupe. Le scandale Mediapro me fait craindre le pire pour le secteur du football. Avons-nous atteint une bulle sur ce secteur? Des salaires démesurés? Il faut 3 ou 4 abonnements pour avoir accès à tous les matchs européens…Le piratage streaming explose. Bref, j’attends de voir.

Je suis rentré sur Delfingen (belle file dédiée sur le forum). La valeur n’est pas chère, vient d’acquérir une société (Schlemmer), ce qui augmentera son CA de 40 % l’année prochaine.
L’entreprise est positionnée sur le secteur porteur de la voiture électrique (protection des câblages) et a pour objectif de surperformer le marché automobile. Comme l’a fait remarquer Oliv21, l’intérêt des salariés est aligné avec celui des actionnaires

Oliv21 a écrit :

Gérald Streit, PDG de Delfingen Industry a écrit :
    La valeur Partage est notamment ressortie comme essentielle, aux côtés de la Liberté, de l’Amélioration continue, et de la Responsabilité. Pour prendre un exemple concret en matière de partage, chaque année, 20% du résultat net consolidé du Groupe est redistribué entre tous les salariés, ce qui correspond à 2,5 semaines de rémunération supplémentaire pour chacun de nos 2500 collaborateurs. Ainsi, quand tout va bien, nous partageons les fruits, et quand c’est plus difficile, nous partageons l’effort. Lors de la crise de 2008, tout le monde a consenti à une baisse de son salaire en attendant un retour à meilleure fortune. Et en 2009, nous sommes redevenus bénéficiaires.

A noter le joli rebond des valeurs value sur ces 15 derniers jours ! Akwell, Moulinvest, derichebourg…. et l’OPA sur Mint et Microwave!

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de frenchflair"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur