Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 31/12/2016 14h49

Membre
Réputation :   5  

Bonjour à tous
Bonjour Philippe, et toute ma reconnaissance pour la création et le maintien de ces forums

Je profite de la fin de l’année pour présenter mon portefeuille, sa construction progressive, et tirer un modeste bilan.

J’ai commencé à investir il y a 16 mois (septembre 2015). Dépourvu de connaissance suffisante pour investir en direct dans des entreprises, j’ai investi dans des trackers sur la base du smartportfolio.
Je félicite au passage les créateurs et contributeurs de ce très bon outil, qui m’a permis de me lancer sans prendre de risques démesurés au regard de mon maigre savoir.

Cependant, cette approche 100% trackers larges m’a assez ennuyé, même si je reconnais leur efficacité. J’ai souhaité être un peu plus "investi".
Alors j’ai revendu les trackers value europe (CV9) et Russell 2000 pour ne conserver que les trackers "grosses capi" : VEUR et SP500. Et j’ai progressivement investi dans des entreprises en direct, au fil de opportunités, en PEA uniquement (fiscalité), essentiellement des entreprises plus ou moins décotées.
J’ai aussi revendu le tracker Emergents AEEM, car je n’étais pas à l’aise avec ce tracker du fait qu’il contient beaucoup de Chine. Et je n’ai pas investi dans EPRE, car trop focalisé sur l’Europe. J’ai préféré prendre des foncières cotées nord-américaines, étant donné les bonnes opportunités fin 2015 début 2016 et la connaissance des intervenants de ce forum.

Bref, j’ai construit mon portefeuille au fil des mois, structuré ainsi :

- tracker large US (amundi SP500) : 15%

- tracker large Europe (vanguard VEUR) : 15%

- foncières cotées : 30%
  comprenant Dream Office, Cominar, HCP, OHI et British Land (quasi équi-réparties)

- actions en direct : 35 à 40 %
  comprenant AXA, Le Belier, MGI Coutier, Faurecia, Easyjet, Albioma, Aures technologie, Aubay, IT Link, MFC, Kaufman&Broad, Somfy.

- cash : 0 à 5%

Mon objectif, que je me suis défini au fur et à mesure compte tenu de mon tempérament et de mes capacités, est de rester un minimum dans la tendance du marché (d’où la part de trackers large) tout en visant une surperformance par rapport à l’indice MSCI world en EUR, d’environ 5 pts annuels si possible (d’où le stockpicking).

La chance que j’ai eue jusqu’à présent est d’avoir pu investir dans des creux de marché (automne 2015, janvier 2016, après brexit). J’imagine bien que ce ne sera pas forcément reproductible en 2017. Je retiens cependant l’intérêt d’un investissement progressif, en profitant des creux de marché ou de sanctions trop fortes sur certaines valeurs après une annonce ou une publication.

Par contre, en février 2016, vers les plus bas, je n’ai pas bougé : j’étais assez "paralysé", observant jusqu’où ira la chute.

J’ai également fait des achats-ventes sur quelques valeurs, de façon très opportuniste, avec la recherche d’une plus-value modeste et rapide. Ceci dit, je ne sais pas si c’est une stratégie réellement payante sur le long terme.

J’ajoute que j’ai pris l’abonnement Stockopedia pour 15 jours en septembre 2016. Bien m’en a pris, j’ai découvert des valeurs fort intéressantes, et je me rend compte après coup que ce screener avait mis en avant des valeurs qui ont bien performé depuis (Aures, PCAS, MGI Coutier, Tivoly, groupe Guillin, Linedata). Mais ce n’est pas une recommandation d’achat, bien sûr.

Voici ma courbe de valeur de part :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8366_valeur-part-01-2017.jpg

Sur ce… bon réveillon !

Si vous avez quelque remarque, question, avis etc… n’hésitez pas.

Et à l’année prochaine ! smile

Mots-clés : portefeuille, smartportfolio, tracker

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 02/07/2017 09h53

Membre
Réputation :   5  

Bilan à mi-2017

Ventes : Somfy, Albioma, Aures technology, Le Belier, Easyjet
Allègement : MFC
Achats : Capelli, Genfit, Hi Media, Jacquet Metal Service, MGI Digital, Microwave Vision, CBL, tracker Japan

Le portefeuille progresse de 9.1 % depuis le 1er janvier.
Valeur de part 138 (base 100 en septembre 2015).

Premier semestre un peu décevant, du fait des foncières nord américaines essentiellement (30 % du portefeuille)
Le CTO avec les foncières en mode "buy and hold" fait - 7 % hors dividendes.
Le PEA avec les trackers, les dividendes de foncières réinvestis et le stock picking fait presque + 17 %.

Globalement la progression me satisfait à l’échelle de la vie du portefeuille (valeur de part 138), ayant une gestion plutôt prudente tout en cherchant à battre les indices, mais c’est sûr qu’avec moins de foncières j’aurais eu une meilleure progression.

Portefeuille par taille de ligne :
- SP500, VEUR (25 % du portefeuille à eux deux)
- MGI Coutier, HCP, OHI, CBL, Dream Office
- Faurecia, AXA, Kaufmann & Broad, Cominar
- Capelli, Hi Media, Infotel, IT Link, Aubay, Microwave Vision
- MGI Digital, Jacquet Metal Service, MFC, Genfit, British Land

Je compte me séparer de HCP, Dream Office et British Land sur ce second semestre, le rendement n’étant pas assez attractif, et garder OHI, CBL et Cominar tant que le rendement est là.

Pour Genfit, je suis à 40-45% de PV et j’attend comme beaucoup une annonce de partenariat.

Courbe de valeur de part :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8366_screenshot001.jpg

Hors ligne Hors ligne

 

#3 02/07/2017 10h43

Membre
Réputation :   17  

Bonjour,

Belle progression. Vous dites avoir utiliser un mois’seulement’stockpedia.
Comment faites vous désormais pour votre stockpicking? Quels,critères utilisez vous?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 02/07/2017 14h33

Membre
Réputation :   5  

Pas de critère analytique : je ne fais pas d’analyse, de lecture de rapport annuel etc, car je n’ai pas ce savoir. Je pourrais l’acquérir c’est sûr, mais cela demande du temps et je n’en ai pas au vu de mes contraintes professionnelles et familiales.

Je m’informe, je regarde les premières lignes de certains fonds et lis leurs lettres mensuelles, je regarde les "consensus" sur Boursorama, je lis les avis d’analystes et sur certains forum (dont Devenir rentier bien sûr), je me fais un avis en me référant à des sources qui me semblent honnêtes, je recoupe, j’observe les cours, et ensuite… j’agis !

Les sources peuvent être (avec les idées piochées entre parenthèses) :
- Investir (Somfy, AXA)
- Indépendance et expansion (MGI Coutier, Albioma, Le Belier, Faurecia)
- Amiral gestion (Easyjet)
- HMG Finance (Aures Technologie, j’aurais aimé Gérard Perrier aussi mais j’ai loupé le train)
- Greensome Finance (Capelli, Hi Media)
- Euroland Corporate (Infotel)
- Boursematch /The Bull (It Link, Microwave vision, MGI Digital)

J’ai un biais construction et promotion immobilière car je suis professionnellement proche de ce secteur, et je sais que 2017-2018 seront de bonnes années après des années difficiles (d’où Somfy, MFC, Capelli, Kaufmann & Broad).

Pour toutes ces lignes je me suis établi une sorte d’ "objectif" en fonction des consensus et avis que je lis, et j’investis si l’upside est de 15 % au moins.

Ca vaut ce que ça vaut. Disons que je fais avec mes moyens.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 02/07/2017 15h04

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   372  

Bonjour Hugo23,

Moi aussi, les ETF m’ennuient un peu.
Je préfère choisir mes titres, comme vous, en recoupant les diverses sources.
Capelli est tentant…Mais j’ai déjà Kaufman, CBO, AST et Realites en portefeuille. Ca va faire beaucoup de promoteurs immo tout ça !

Bonne chance pour la suite !

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #6 06/01/2018 22h00

Membre
Réputation :   5  

Janvier 2018, l’heure du bilan :

La performance 2017 est de 12,7 %.
Les deux indices auxquels je me compare font (après les infos trouvées) :
- MSCI World en EUR : 7,5 %
- CAC40 GR : 12,7 %
Donc c’est relativement satisfaisant, l’effort de sélection de valeurs PEA, de suivi et d’arbitrages fait gagner 5 points par rapport à l’indice MSCI world en euro.

Le portefeuille fin 2017 est constitué de :

Trackers sur indice large (SP500, VEUR et Topix) pour environ 30 % du portefeuille

Foncières cotées nord-américaines pour un peu plus de 20 % (la part a réduit en 2017 suite à la vente de Dream Office et à la baisse des foncières par rapport aux autres secteurs), achetées pour leur rendement (Cominar, HCP, OHI, CBL) ou pour une plus-value à terme (Taubman, British Land)

Pour le reste (50%), une quinzaine d’entreprises logeables en PEA, avec par taille de ligne :
> MGI Coutier, Capelli, Infotel, AXA
> Faurecia, Microwave Vision, IT Link, Encres Dubuit
> MFC, Renault, Esso, Tessi, Aubay
> PVL, Adux, Nextstage

La performance a été pénalisée évidement par la forte montée de l’euro (le SP500 en $ fait 19,4 % et 21,8 % TR tandis que le tracker Amundi SP500 en € fait 5,8%).
Deux valeurs ont également plombé le portefeuille : Adux (-50%) et CBL (-40%).
D’autres ont au contraire tiré la performance nettement vers le haut : Capelli, Faurecia, Aubay, Infotel, Taubman, MGI Digital, Kaufman&Broad.

En octobre, comme en 2016, j’ai pris un abonnement de 15 jours à Stockopedia pour évaluer la santé du portefeuille et trouver des valeurs intéressantes.
Résultat :
Une valeur identifiée comme « value trap » (Adux) que j’aurais dû vendre… depuis elle a perdu 30 % et je suis à - 50 % sur PRU. Cela me servira de leçon. 😊
Quatre valeurs intéressantes d’un point de vue value-momentum d’après le screener : Tessi, Encres Dubuit, Esso et IDI. J’ai investi sur les trois premières, et en 3 mois rien n’a bougé (mais cette semaine ça a enfin un peu décollé) … Et IDI, seule sur laquelle je n’ai pas investi car ne connaissant pas trop l’activité, elle a pris 30 %. Pas de chance !
Pour le reste tout était ok.

Evolution de la valeur de part :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8366_capture.jpg

TRI annualisé : 14,9 %

Bonne année à tous !

Hors ligne Hors ligne

 

#7 07/01/2018 15h22

Membre
Réputation :   5  

J’ai fait un « rapide » calcul ce matin.
Si j’avais investi dans le smart portfolio au 1er janvier 2017, avec les trackers suivants :
25% de SP500
15% de Russell 2000 (Amundi Rs2k)
20 % de VEUR
10% de MSCI Europe Value (Amundi CV9)
10% de MSCI Europe Small Cap (Spdr SMC)
10% d’immobilier coté européen (Amundi EPRA NAREIT Developed Europe)
10% d’émergent (AEEM)

Mon portefeuille aurait perforé de 10% environ.
La surperformance grâce aux efforts de suivi, de lecture et aux arbitrages n’est donc pas si grande. Les responsables sont facilement identifiés : ADUX et CBL me coutent à elles deux entre 4 et 5 points de performance.
Cela me servira de leçon pour faire mieux cette année en termes de gestion du risque.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 07/01/2018 16h36

Membre
Réputation :   6  

Bonjour Hugo , c’est un portefeuille ’’pneumatique ’’ que vous avez ? LOL.

Dernière modification par maier (07/01/2018 16h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#9 07/01/2018 21h47

Membre
Réputation :   5  

Je fais mes apports plutôt dans des creux de marché (surtout pour les etfs), donc quand ça repart ensuite ça peut en effet donner l’impression que le pneu a été regonflé. 😊 De plus je relève mes VL que le 1er jour du mois, et avec le lissage des courbes ça accentue l’effet.

Hors ligne Hors ligne

 

#10 07/01/2018 23h13

Membre
Réputation :   6  

[quote=Hugo23 )

Mon portefeuille aurait perforé de 10% environ.

C’était par rapport à la ’’perforation ’’ de votre portefeuille que je me posai la question de savoir si il était pneumatique ! ( j’aurai du vous citer désolé )

Blague à part félicitations pour votre belle performance .

Dernière modification par maier (08/01/2018 08h43)

Hors ligne Hors ligne

 

#11 02/07/2018 19h25

Membre
Réputation :   5  

Bilan semestriel, qui n’est pas spécialement brillant : -2,9% depuis le 1er janvier.
En comparaison, MSCI World NR et CAC40 NR sont à un peu plus de 3% sur le semestre. Dommage…

Le portefeuille n’a que peu évolué et c’est évidemment ce qui fait le résultat, car depuis début janvier 2018 :
MGI Coutier = -22%, PVL = -18%, Renault = -13%, Esso = -15%, AXA = -15%, MFC = -29% et IT Link = -40%
Tandis que Capelli, Infotel, Aubay, Nextstage ne sont que très légèrement positifs. Seul Microwave Vision fait une super perf (+25%)
Quelques mouvements :
Ventes : Faurecia, Tessi ; Allègement : Capelli ; Achats : Sanofi, LNC, Innelec multimedia

La composition est toujours 30% trackers larges, 20% foncières, 50% actions en direct.
Cependant pour limiter les risques sur la gestion de portefeuille, et compte tenu du manque temps et de compétences, je compte évoluer vers 50% trackers, 20% foncières et 30% actions en direct.

Hors ligne Hors ligne

 

#12 01/01/2019 22h18

Membre
Réputation :   5  

Bilan annuel. Comme beaucoup, le résultat en cette fin d’année 2018 n’est pas terrible. Et pour ma part, c’est moins bien que la moyenne..

La valeur de part revient sur 120, soit la même qu’il y a 2 ans. La performance 2018 est de -15%, alors que le MSCI World NR en € fait -4.1% et le CAC 40 GR fait -8.5%. Dommage…

La surpondération de petites et moyennes cap françaises a nettement tiré la performance vers le bas, de surcroit avec pas mal de cycliques. Mais bon, globalement l’année est plus instructive que les années précédentes et comme je regarde long terme c’est surement un mal pour un bien.

Répartition du portefeuille :
- Foncières cotées 25%
- Etf 33%
- Actions en direct (hors foncières) 40%
- Cash 2%

Dans les Etf : SP500 à 45%, VEUR à 30%, et environ 5% sur Japon, AEEM, Asie-Pac, BNP EESM. Le but de 2019 sera de renforcer SP500 et AEEM si baisse il y a, et d’augmenter la part d’etf dans le portefeuille.

Dans les foncières : HCP, OHI, CBL, TCO, Cominar, British Land, URW, Icade. Le but de 2019 sera de ne rien faire pour laisser la proportion de foncières revenir sur 20% du portefeuille maxi.

Dans les actions en direct : Infotel, Microwave vision, Aubay, AXA, Renault, Sanofi, Esso, PVL, Akwel, Capelli, ITLink, Tessi, Nextstage, LNC, MFC, Innelec, Adux. Le but de 2019 sera de réduire à une douzaine de titres si possible (la collectionnite est un mal difficile à combattre), et mieux gérer mes choix.

Ci-dessous l’évolution de la valeur de part et des indices de référence.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8366_valeur_de_part_2018.jpg

La moralité est qu’à ce jour, la chance a permis de battre les indices pendant 3 ans, notamment avec les petites cap françaises, mais maintenant c’est fini. Le MSCI World m’a rattrapé. A l’avenir je souhaite un portefeuille qui soit plus en pilotage automatique, donc avec plus d’etf, de foncières et d’actions de fond de portefeuille, et consacrer une part plus faible aux petites entreprises volatiles et cycliques. On verra si j’y arrive…

Meilleurs voeux pour cette nouvelle année.

Hors ligne Hors ligne

 

#13 30/06/2019 17h49

Membre
Réputation :   5  

Petit point d’étape semestriel :
Toujours la même logique et la même stratégie, avec un mélange d’etf, de foncières cotées et de titres vifs en PEA.
Mouvements sur ce premier semestre :
vente de Tessi,
achat de Eurogerm, Gaumont, Nexity, Société Générale et Mercialys,
renfort de SP500 et VEUR.

Performance au 30/06 : + 14.8%
(MSCI World € : + 17.4% et CAC40 GR : +20.4%)

Voici l’évolution de la part.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8366_evol_part_30-06-2019.jpg

Bon été à tous

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #14 04/01/2020 20h56

Membre
Réputation :   5  

Bonjour à tous

Dans la tradition du forum, un petit bilan s’impose en ce début d’année. Cela permet aussi de faire un point d’étape sympathique, en complément du suivi mensuel que je pratique à titre perso.

L’allocation au 1er janvier 2020 est répartie ainsi : Etf pour 30%, foncières cotées pour 15%, actions autres que foncières pour 45%, liquidités pour 10 %.

D’un point de vue géographique, le portefeuille est : 60% Europe, 25% US-Canada, 5% Asie et émergents, 10% cash.

Voici le détail :
- Etf : Amundi SP500 (près de 15% du portefeuille total), Vanguard FTSE dev europe, BNPP EESM, Lyxor Japan, Lyxor Asie Pacifique ex-Japan, Amundi AEEM
- Foncières cotées : HCP, Taubman Centers, Cominar, URW, SFL, Mercialys, British Land (+ CBL non significative)
- Actions US à travers BRK-B
- Actions FR, à travers (par taille de ligne) :
  > LNC, Microwave vision, ITLink, Infotel
  > Esso, Total, Aubay, Eurogerm, Innelec multimedia, Nextstage
  > Gérard Perrier, Akwel, Encres Dubuit, AXA, Rothschild, Capelli
  > Hexaom, Renault, PVL (+ Adux non significative)

Les mouvements de l’année :
- Ventes : Tessi, OHI, Icade, Sanofi
- Achats : Mercialys, SFL, BRK-B, Eurogerm, Gérard Perrier, Rothschild
- Achat puis vente dans l’année : Orange, Nexity, Société Générale, Gaumont

L’évolution de la part au premier janvier 2020 et sa comparaison aux grands indices :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8366_valeur_de_part_2019.jpg

Perf 2019 : + 28,1%
A comparer à MSCI world NR en € : +28,5%
et CAC40 GR : + 32,9%

Compte tenu de la part de liquidités, de la difficulté de battre les indices dans un marché haussier, et de la prudence que j’ai eue cette année au vu de l’année 2018, je suis pleinement satisfait.

Perf 2018-2019 : + 8,2% (ce qui relativise l’année 2019…)

TRI annualisé : 9,6%

A posteriori, je me suis rendu compte par quelques lectures que l’allocation du portefeuille n’est pas très éloignée de celle proposée par Swensen pour des particuliers: actions Home (= France), actions internationales (US, Canada, Japon), immobilier (REIT, SIIC) et émergents, auxquelles s’ajoutent des obligations (fonds € + HY dans mon cas).

Meilleurs vœux pour cette nouvelle année !

Hors ligne Hors ligne

 

#15 05/07/2020 18h00

Membre
Réputation :   5  

Bonjour,
Voici le bilan de mi-année de mon portefeuille, qui aura bientôt 5 ans.
Toujours la même stratégie (moins rémunératrice qu’un simple etf MSCI world comme le montre l’évolution de la valeur de part, donc ne la suivez pas ! 😊), avec un mix d’etf, de foncières cotées sur CTO et de titres vifs français en PEA. Durant la crise de mars-avril, j’ai renforcé les etf, et peu touché aux titres vifs.

Ventes du 1er semestre : Capelli (prise de PV + concentration sur Bassac et Hexaom), Taubman Centers (nette PV suite offre SPG), Adux (grosse MV, plus d’espoir dans cette société), Renault (grosse MV, trop de problèmes accumulés sur cette société)

Achats et renforcements pour le long terme : Gérard Perrier, Lumibird, Innelec Multimedia, Total, Financière de l’Odet, etf SP500, etf Japon, etf AEEM, BRK-B, Simon Property Group

Achats en vue d’une plus-value modeste à court terme : Orange, Gaumont

Allègement : Microwave Vision (à 24€, par sécurité)

Performance sur le 1er semestre : - 14.9%  (MSCI World € : - 5.8% , CAC40 GR : -16.2% d’après mes calculs)

Evolution de la part :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8366_valeur_de_part_06-2020.jpg

Constitution et équilibres : Etf : 33%, BRK-B 6%, actions Fr 43%, foncières cotées 10%, liquidités 8%

Bel été à tous

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur