Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#701 10/01/2021 17h20

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

RadioInvest a écrit :

En fait, statistiquement Cricri aura raison. Après une telle envolée (UE exclue), la correction est inévitable.

Désolé, je ne peux pas m’en empêcher de répondre quand je vois une telle énormité.

Vous voulez bien citer vos sources pour émettre une telle affirmation, RadioInvest ?

Dernière modification par lopazz (10/01/2021 17h21)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #702 10/01/2021 17h27

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

lopazz a écrit :

RadioInvest a écrit :

En fait, statistiquement Cricri aura raison. Après une telle envolée (UE exclue), la correction est inévitable.

Désolé, je ne peux pas m’en empêcher de répondre quand je vois une telle énormité.

Je confirme les propos de RadioInvest
Après une hausse, la bourse baisse. Toujours.
L’inverse est aussi vrai : après une baisse, ça monte.

(ça marche aussi pour les températures sous abri ou le prix du kilo de radis notez bien)

Dernière modification par dangarcia (10/01/2021 17h28)

Hors ligne Hors ligne

 

#703 10/01/2021 17h33

Membre
Réputation :   70  

Après une envolée des cours US aussi significative que celle à laquelle nous avons récemment assisté, la probabilité d’une correction n’est-elle pas plus élevée que celle d’une 2è envolée ?
J’ignore s’il existe des études à ce sujet.

Si vous aviez un LSI à faire avec 100k€, le feriez-vous demain matin aux cours actuels ?


Primum non nocere

Hors ligne Hors ligne

 

#704 10/01/2021 18h00

Membre
Réputation :   98  



Au vu du graphique, l’investisseur qui a eu le sang froid de rester sur les marchés (Dowjones) le plus longtemps possible en réinvestissant ses dividendes aura été le plus grand gagnant.

En ligne En ligne

 

[+1]    #705 10/01/2021 18h10

Membre
Réputation :   102  

Pas du tout Rick, le plus grand gagnant c’est celui qui est sorti à 100% avant chaque baisse et a réinvesti à 100% avant chaque hausse.

Bien sûr ça s’appelle du market timing, c’est impossible en pratique, je ne recommande pas. Mais ne vous servez pas de ce graphique pour affirmer quelque chose de faux mathématiquement. Celui qui est sorti en 2007 à temps et qui est rerentré en 2009 a une performance beaucoup beaucoup plus forte. Votre graphique en échelle logarithmique n’en rend pas compte.

Le market timing étant très difficile, on peut augmenter sa poche de cash ou allouer sa poche actions différemment (comme l’a récemment fait Lopazz) mais sortir à 100% me paraît risqué. Cricri aura eu raison si :
1) le marché corrige un jour en dessous du niveau actuel (probable mais de loin pas certain)
2) cricri aura réinvesti avant le rebond, et le 2) est au moins aussi dur à prédire que le 1, on l’a vu en 2020

Dernière modification par Evariste (10/01/2021 18h18)

Hors ligne Hors ligne

 

#706 10/01/2021 18h43

Membre
Réputation :   98  

Evariste a écrit :

Pas du tout Rick, le plus grand gagnant c’est celui qui est sorti à 100% avant chaque baisse et a réinvesti à 100% avant chaque hausse.

Bien sûr ça s’appelle du market timing, c’est impossible en pratique, je ne recommande pas. Mais ne vous servez pas de ce graphique pour affirmer quelque chose de faux mathématiquement. Celui qui est sorti en 2007 à temps et qui est rerentré en 2009 a une performance beaucoup beaucoup plus forte. Votre graphique en échelle logarithmique n’en rend pas compte.

Oui mais comme vous le dites si bien, il est quasiment impossible de sortir au plus haut et de rentrer au plus bas humainement parlant….

Donc comme je l’ai dit plus haut un investisseur (homme) ferait mieux selon moi (et bien d’autres) de rester placé sur les marchés, tout en réinvestissant ses dividendes en phase de consolidation des marchés.

En ligne En ligne

 

#707 10/01/2021 18h46

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   2260  

La probabilité qu’un investissement boursier indiciel soit gagnant dépend (évidemment) de l’indice choisi et de l’horizon d’investissement.

Pour le S&P500, sur longue période (depuis 1927), la probabilité qu’un investissement sur l’indice soit profitable à un horizon d’un an a été de 68,8% (source : Ploutos, SeekingAlpha) :

Ces probabilités empiriques donnent-elles une indication pertinente sur la probabilité de succès d’un investissement sur le S&P500 aujourd’hui ? Difficile à dire. (Perso, j’ai tendance à penser que oui, car les facteurs qui expliquent la belle croissance des indices américains depuis un siècle - dynamisme économique, leadership technologique, puissance politique et militaire, "feu roulant" des progrès technologiques, attractivité académique, système judiciaire solide, démocratie, capitalisme/libéralisme assumé etc. - restent largement en place, à mon sens… même si ça tangue un peu parfois.)

Ce tableau montre les probabilités (empiriques) de succès d’un investissement boursier fait à n’importe quel moment (sur la période 1927-2020). Maintenant, on peut éventuellement calculer des probabilités empiriques selon différentes variables peut-être pertinentes, comme le niveau de valorisation des marchés (par exemple le CAPE, la prime de risque du marché actions etc.), ou le fait que les indices sont à leur plus haut historique.

La décision d’augmenter ou non les liquidités dans le contexte de marché actuel n’est pas facile, et dépend de chaque investisseur. Plus les niveaux de valorisation des marchés s’élèvent, plus la probabilité d’une correction sévère augmente, et plus l’asymétrie entre le risque de perte et l’espoir de gain se creuse.

Perso, je préfère éviter ce dilemme en me disant que j’investis sur le très long-terme sur les indices : l’évolution des marchés en 2021 ne devrait avoir que très peu d’influence sur la valeur intrinsèque de mes entreprises en 2050, donc ce ne doit pas être un facteur majeur dans ma gestion.

Le plus important à mon sens, c’est de s’assurer qu’on ait la capacité financière et psychologique de gérer son portefeuille dans tous les scénarios possibles, notamment les plus critiques (krach). Pour certains, cela peut justifier d’augmenter la part des liquidités ; pour moi, cela signifie que je dois réduire mon levier et assurer la diversification sectorielle et factorielle de mon portefeuille.

Dernière modification par Scipion8 (10/01/2021 18h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#708 10/01/2021 18h47

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   509  

Oui une correction lente et régulière sans être brutal me redonnera confiance.

J’ai pris beaucoup de bénéfices également.

Quoiqu’il arrive j’ai et je gagnerai de l’argent :
Si cela continue de monter , j’aurais perdu quelques mois de hausse mais je gagnerai avec mes scpi .

Si cela baisse un peu , j’aurai gagner quelques dizaine de milliers d’euros et serait rassurer par les marchés qui soufflent enfin.

Si grosse baisse , j’aurai des munitions.

Je suis serein vraiment , je pense securisé mon patrimoines sur les quelques prochains mois tout simplement.

MA STRATÉGIE NE CHANGE PAS sur la réparation world / fond securisé et regle de 4%.

Si je me trompe : expérience et je resterai sans doute toujours investi en pensant à ma betise … donc bénéfique.

J’ai 32 ans lopazz smile
Donc même avec une erreur , je serai pas vraiment à plaindre sur le long terme .. et je n’aurai pas de regret d’avoir essayer !


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#709 10/01/2021 18h52

Membre
Réputation :   102  

Scipion a écrit :

l’évolution des marchés en 2021 ne devrait avoir que très peu d’influence sur la valeur intrinsèque de mes entreprises en 2050, donc ce ne doit pas être un facteur majeur dans ma gestion.

Arrgg, un peu de rigueur mon cher Scipion. 2021 aura, espérons le, très peu d’influence sur la valeur intrinsèque de vos entreprises en 2050. Mais votre "donc" n’a aucun rapport, si ça corrige de 50% en 2021 vous aurez une performance en 2050 deux fois inférieur par rapport à celui qui rentre dans le creux.

À nouveau je ne cautionne pas du tout la stratégie de cricri, au contraire, le market timing c’est risqué, mais les arguments que je lis ici sont vraiment bancals …

Dernière modification par Evariste (10/01/2021 18h53)

Hors ligne Hors ligne

 

#710 10/01/2021 19h10

Membre
Réputation :   98  

Evariste a écrit :

si ça corrige de 50% en 2021 vous aurez une performance en 2050 deux fois inférieur par rapport à celui qui rentre dans le creux.

Avec des "SI", on peut prédire beaucoup de choses…surtout une baisse de 50%…

Garder son sang froid, ne pas s’affoler est selon moi, la meilleur chose à faire.

J’ai perdu de belles plus values en sortie de crise des subprimes à vouloir vendre à la moindre hausse des marchés avec la trouille de reperde mes gains…je le regrette encore…

Dernière modification par Rick (10/01/2021 19h13)

En ligne En ligne

 

[+1]    #711 10/01/2021 19h19

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1117  

Moi, je lis surtout beaucoup de SI : "si cela", "si ceci"…
Personne ne sait ce qui va se passer en 2021 et pareil même plus tard.

Cricri l’a bien dit dès le départ, il a décidé de sortir du marché en se basant sur son intuition. Elle sera peut-être bonne (ou pas), il verra bien.
Par peur de perdre, oui, sans doute… Par envie d’éviter de perdre, oui, assurément.

S’il à l’esprit tranquille ainsi, tant mieux (c’est son argent). C’est le plus important !
Inutile, je crois, de vouloir lui montrer qu’il a tort ou de chercher à le faire changer d’avis.
Chacun ses choix, le principal, c’est d’être "bien dans ses baskets".

Ceux qui affirment qu’il a tort de sortir ne le font-ils pas pour "s’autopersuader" qu’il est préférable de rester investi ? Peut-être (lol).


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

#712 10/01/2021 19h27

Membre
Réputation :   98  

maxicool a écrit :

S’il à l’esprit tranquille ainsi, tant mieux (c’est son argent). C’est le plus important !
Inutile, je crois, de vouloir lui montrer qu’il a tort ou de chercher à le faire changer d’avis.
Chacun ses choix, le principal, c’est d’être "bien dans ses baskets".

Effectivement, c’est le plus important.

En ligne En ligne

 

#713 10/01/2021 19h31

Membre
Réputation :   102  

Rick a écrit :

Avec des "SI", on peut prédire beaucoup de choses…surtout une baisse de 50%…

Je crains que je me sois mal exprimé ou que vous m’ayez mal compris.

Je ne prédis absolument pas un krach, encore moins de 50%, je démontre que dire que la performance 2021 n’aura pas d’influence sur la performance long terme est complètement faux. Comme lorsque que vous vous servez de votre graphique pour dire LE plus grand gagnant est … Si vous faites -50% demain, vous aurez toujours deux fois moins de performance même en l’an 2400, que celui qui rentre après le krach, c’est factuel.

Pour la dernière fois (promis j’arrête ensuite), je ne cautionne pas le market timing, mais la plupart des arguments de cette page sont mathématiquement faux (par exemple quand vous dites que LE plus grand gagnant est celui qui reste toujours investi).

Dernière modification par Evariste (10/01/2021 19h35)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #714 10/01/2021 19h43

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   483  

Evariste a écrit :

si ça corrige de 50% en 2021 vous aurez une performance en 2050 deux fois inférieur par rapport à celui qui rentre dans le creux.

Oui forcément en achetant moins cher on gagne davantage au final lol mais encore une fois, investir son épargne et rester investi 5 10 ou 20 ans est faisable (et même facile aujourd’hui avec les fonds indiciels et ETF). L’investir systématiquement "dans le creux" est comme vous le dites vous même difficile voire impossible.
Alors quel intérêt de comparer un scénario réalisable par tout un chacun (acheter et attendre) à un scénario imaginaire (acheter au plus bas et/ou vendre au plus haut ?)

Surtout que
1- de la même manière on peut dire que si les marchés montent de 50% en 2021 la performance en 2050 sera deux fois supérieure par rapport à celui qui rentre dans un an
2- en admettant l’existence de cet investisseur très chanceux ou omniscient, la performance de l’investisseur lambda qui dans le doute, reste investi tout le temps, sera inférieure de 50% sur la part de capital investie au départ ; s’il est en phase de constitution de capital l’écart sera sans doute moindre (sauf si l’autre a vraiment le don d’acheter et vendre au meilleur moment là c’est imbattable mais encore une fois, qui sait faire ça ?) 
3- si on se fie aux probabilités indiquées par Scipion plus haut, même s’il reste investi avant une éventuelle correction de 50% la performance en 2050 sera selon toute probabilité positive.

Evariste a écrit :

À nouveau je ne cautionne pas du tout la stratégie de cricri, au contraire, le market timing c’est risqué, mais les arguments que je lis ici sont vraiment bancals …

Le market timing c’est risqué (il faut prendre des décisions -acheter/vendre- et c’est autant d’occasions de se tromper), c’est cher (frais de passage d’ordre, fiscalité, sans compter l’énergie et le temps passé au nécessaire suivi des marchés), et pour l’investisseur lambda c’est rarement plus rentable à long terme qu’un investissement buy&hold. Au strict plan financier je ne vois pas l’intérêt. Au delà de ça je peux comprendre en revanche qu’un investisseur soit ou devienne frileux et décide de désinvestir partiellement ou totalement son épargne des marchés financiers. Je suis le premier à dire et répéter qu’il faut investir en fonction de son aversion au risque, et celle-ci peut varier au cours de la vie d’un individu, surtout si son capital est déjà plus que suffisant pour couvrir ses besoins.

Hors ligne Hors ligne

 

#715 10/01/2021 19h47

Membre
Réputation :   98  

Evariste a écrit :

Comme lorsque que vous vous servez de votre graphique pour dire LE plus grand gagnant est … Si vous faites -50% demain, vous aurez toujours deux fois moins de performance même en l’an 2400, que celui qui rentre après le krach, c’est factuel.

Pour la dernière fois (promis j’arrête ensuite), je ne cautionne pas le market timing, mais la plupart des arguments de cette page sont mathématiquement faux (par exemple quand vous dites que LE plus grand gagnant est celui qui reste toujours investi)

Votre exemple ne tient plus si l’investisseur sort des marchés en plus value puis attend un gros krach qui n’arrive pas…le train est reparti sans lui wink

Dernière modification par Rick (10/01/2021 19h48)

En ligne En ligne

 

[+9]    #716 10/01/2021 19h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   482  

C’est amusant de voir les gens devenir limite agressif sur une décision personnelle d’un investisseur, en sous entendant que Cricri est un "abruti" qui ne comprend rien
Ce n’est peut être pas ce que vous voulez dire les amis, mais c’est ce qui en ressort

On balance des stats face à de la psychologie

OK les stats (ie le passé) sont contre cricri sur le LT, on le sait tous

Mais qui est dans sa position ici ?

Qui a la trentaine, en famille avec enfants, vit de ses revenus financiers uniquement après avoir découvert récemment le fonctionnement du marché, qui a investi en mars étant cash avant et a fait une magnifique année ? Qui ?

Il a mis son pognon sur la table en mars, ça a du être beau bcp de stress, le gars fait 5 années standard en une et vous ne voulez pas qu’il relâche la pression ? Vous avez l’impression que la pandémie est finie ? Que la reprise est la ?

Et bien moi je comprend, car moi aussi je remplis le frigo avec le marché et étant dans la même situation, famille, rentier, j’ai vendu

Un euro est plus compliqué à gagner  qu’un euro à perdre et un euro de perdu me fait plus de mal psychologiquement qu’un euro de gagné…. alors oui j’ai “peur" et oui je  "sors"

Cricri part de rien, il a l’intuition, acquiert les concepts et les met en œuvre super rapidement le gars, en immobilier physique, on a tous "rêvé" devant ses histoires, enorme star, respect, puis appréhension et développement d’un montage SCPI US/PP en quelques mois, fiscalité , financement, comptabilité,…. respect, et top intuition et/ou choune de ouf sur le marché boursier, respect again..

Cricri apprend plus vite et réussit mieux que la plupart d’entre nous…  Alors Cricri, suivez votre intuition et continuez de nous étonner en 21

Dernière modification par Tssm (10/01/2021 20h26)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #717 10/01/2021 21h02

Membre
Réputation :   98  

Personnellement, je n’ai vu personne être agressif ou manquer de respect à Cricri77700.

Je n’ai pas vu non plus de critique sur son parcourt qui est d’ailleurs remarquable mais juste des personnes parlaient de stratégie boursière et de statistiques…(sur les derniers posts)

Si il se sent mieux après avoir vendu ses actifs boursiers acquis récemment en plus values, c’est tant mieux et bien mieux que de les vendre en perte.

On débattait juste de stratégie sur le long terme.

Mais à priori, c’est vous qui êtes dans le vrai du ressenti au vu du nombre de remerciement que vous avez perçu.

Donc, si j’étais visé dans vos propos et que j’ai pu être offensant , je m’en excuse au près de cricri77700 si il a pu se sentir insulté.

Bonne soirée à tous en tout cas.

Dernière modification par Rick (10/01/2021 21h05)

En ligne En ligne

 

[+5]    #718 10/01/2021 21h21

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   745  

Personne ici n’a dit du mal de Cricri, ni cherché à le rabaisser de quelque forme que ce soit. Cher Tssm désolé mais votre message me semble l’exemple même d’une figure de rhétorique pour chasser du bon point. D’ailleurs vous réagissez curieusement de manière beaucoup plus virulente que notre Cricri qui semble ne pas s’opposer à la tenue de ce débat. Nous sommes, chacun, le produit de nos pertes, ainsi la mise en commun de nos avis et expériences fait tout son sens.

Quand on écrit sur un forum, on s’attend forcément à recevoir des réactions, sinon on ne s’expose pas. Lorsqu’on se dit "buy and hold", investisseur passif, qu’on tient un certain discours et qu’on annonce avoir liquidé sans préavis l’intégralité de son portefeuille d’actions, forcément, cela va susciter des commentaires. Dans ce cas précis, si l’on n’accepte pas d’avoir des avis contradictoires et qu’on cherche des messages de confirmation, mieux vaut poster ce genre de message sur "forum gold".

Je ne serais pas étonné que Cricri rachète bientôt ses ETF, au moins en partie, car il est loin d’être bête et sait très bien qu’il pisse contre le vent. Dans tous les cas, bonne chance à lui, et bonne fortune à nous tous, chacun à notre manière.

Dernière modification par lopazz (10/01/2021 21h25)

Hors ligne Hors ligne

 

#719 10/01/2021 22h03

Membre
Réputation :   25  

Tssm a écrit :

C’est amusant de voir les gens devenir limite agressif sur une décision personnelle d’un investisseur, en sous entendant que Cricri est un "abruti" qui ne comprend rien
Ce n’est peut être pas ce que vous voulez dire les amis, mais c’est ce qui en ressort

On balance des stats face à de la psychologie

OK les stats (ie le passé) sont contre cricri sur le LT, on le sait tous

Mais qui est dans sa position ici ?

Qui a la trentaine, en famille avec enfants, vit de ses revenus financiers uniquement après avoir découvert récemment le fonctionnement du marché, qui a investi en mars étant cash avant et a fait une magnifique année ? Qui ?

Il a mis son pognon sur la table en mars, ça a du être beau bcp de stress, le gars fait 5 années standard en une et vous ne voulez pas qu’il relâche la pression ? Vous avez l’impression que la pandémie est finie ? Que la reprise est la ?

Et bien moi je comprend, car moi aussi je remplis le frigo avec le marché et étant dans la même situation, famille, rentier, j’ai vendu

Un euro est plus compliqué à gagner  qu’un euro à perdre et un euro de perdu me fait plus de mal psychologiquement qu’un euro de gagné…. alors oui j’ai “peur" et oui je  "sors"

Cricri part de rien, il a l’intuition, acquiert les concepts et les met en œuvre super rapidement le gars, en immobilier physique, on a tous "rêvé" devant ses histoires, enorme star, respect, puis appréhension et développement d’un montage SCPI US/PP en quelques mois, fiscalité , financement, comptabilité,…. respect, et top intuition et/ou choune de ouf sur le marché boursier, respect again..

Cricri apprend plus vite et réussit mieux que la plupart d’entre nous…  Alors Cricri, suivez votre intuition et continuez de nous étonner en 21

Pourriez vous éviter de dire des choses fausses ? Pouvez vous m’indiquer où une personne caractérise cricri d’abruti s’il vous plaît ou alors où une personne est aggressive?

Un forum est un lieu d’échange. Nous avons tous une situation différente et des sensibilités différentes. Certains pensent que c’est une erreur de ne pas suivre le marché ou une stratégie initialement définie. D’autres pensent qu’il faut au contraire rester prudent en cas de doute et sortir du marché comme vous ou Cricri. Cela ne vous donne pas droit de donner des leçons à ceux qui ne sont pas rentiers. Nous ne sommes pas rentiers mais je pense que nous avons le droit d’exposer notre avis divergent tant qu’il reste respectueux.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #720 10/01/2021 22h27

Membre
Réputation :   77  

Merci à vous tous pour ce débat, qui intéresse sûrement d’autres lecteurs.

La question d’être investi dans le marché ou non est une question hyper importante (peut-être celle qui préoccupe le plus de nombreux investisseurs actuellement) et qui mérite bien tous ces échanges. Je ne dois pas être le seul à me torturer l’esprit sur cette question.

Ce serait dommage de le couper court.

Bonne soirée

Dernière modification par Pancake (10/01/2021 23h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#721 10/01/2021 22h39

Membre
Réputation :   22  

Au vu de la virulence du nouveau virus anglais, et d’éventuels découvertes futurs sur le sujet, je trouve la sortie de cricri plutôt bien vue.

Je ne serais pas étonné d’une belle correction du marché dans les jours à venir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #722 10/01/2021 23h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   482  

Désolé les amis si j’ai légèrement tendu le débat, celui ci doit bien sur se poursuivre ici ou ailleurs

Vous avez tous compris que je souhaitais que l’on parle du facteur humain et des circonstances propres à chacun qui nous poussent à agir, independement des statistiques

Lopazz, j’ai bien aimé votre trait d’humour sur la réputation, disons que je suis à bonne école avec vous même si je ne fais pas un concours de popularité ! J’interviens souvent, contrairement à ce soir, sur des sujets techniques et avec un public limité qui paient peu en terme d’e-reputation

Votre stratégie sur les marchés est aussi très inspirante pour nous tous. Vos fréquents changements profonds ou adaptations légères, depuis que je vous suis, montrent pour moi une grande agilité/adaptibilité et beaucoup de pragmatisme. Le principal, comme vous le dites souvent, est de voir ce qu’il reste à la fin dans la gamelle…. Je vous suivrai aussi avec beaucoup d’intérêt en 21

Dernière modification par Tssm (10/01/2021 23h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#723 12/01/2021 09h53

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   194  

Si je me base sur ses messages passés, Cricri a une telle soif d’apprentissage et de perfectionnement qu’il ne verra que du positif dans le fait d’avoir des avis éclairés sur sa situation et sa récente décision. Ce seront autant d’éléments qui alimenteront sa réflexion et l’aideront à prendre la meilleure décision.

La seule info qui m’intéresse maintenant, c’est si, dans quelques mois, il a bien obtenu les résultats escomptés. C’est-à-dire une réduction de son niveau de stress via un retrait temporaire des marchés boursiers, dans un contexte très incertain et chaotique, sans que celui ne lui coûte trop.

Personnellement j’ai remarqué qu’attendre un point bas pour rentrer sur une action qui monte, avec la sensation d’avoir "raté le train", me cause plus de stress qu’une baisse sur une action que je possède déjà. Donc la stratégie de Cricri ne serait pas adaptée pour moi. En revanche j’applique une stratégie de rééquilibrage périodique des allocations entre type d’actifs, qui est selon moi une solution élégante et efficace pour optimiser ses points d’entrée et sortie des marchés.

Hors ligne Hors ligne

 

#724 12/01/2021 14h01

Membre
Réputation :   94  

Je suis sur le même profil psychologique que PereCastor.
D’ailleurs en ce moment je quitte le Nasdaq et le MSCI World trop US Growth à mon goût, pour retourner sur du fond euro et renforcer Europe Value et MSCI Emerging.
Equilibrage des classes d’actifs.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #725 04/02/2021 22h59

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   509  

Cricri à écrit :

2021 ?

Depuis que je suis les marché depuis 2010, je baisse jamais vu ce qui se passe en ce moment.
J’ai l’impression que les mauvaises nouvelles sont oubliées et les bonnes font montés les marchés et cela devient irrationnelles.

Avant, une crise grec , un brexit , un risque de shutdown us faisait baisser les marchés.
A ce jour rien car tonton powell est la;  et biden va encore investir 10000000000k en plan de relance ? Donc sa montre, sa monte on est dans l’euphorie.

Ma décision est de sortir des marchés actions.
Ce jour je vends mon pea pme , le reste ( world ) a été vendu.
Bien sur je casse pas mes pea cela reste en attente !

Pourquoi je suis gagnant ?

Je suis en phase de consommation:

Si je ne me trompe pas et que l’économie se porte mal : la bourse va baissé et mes scpi vont prendre chere. Mais j’aurai de grosse cartouches pour les marchés comme en 2020.

Si je me trompe, l’économie va bien, mes scpi se porteront très bien donc enrichissement +++ et tant pis pour la bourse.

En gros je me securise dans une conjoncture qui est assez étrange !

Petite mise à jour :

Un ETF world qui à pris 1% depuis mon message en janvier et 4% à ce jour.

Donc clairement le market timing est pas bon pour le moment.

Je trouve toujours que la conjoncture est assez étrange, à la recherche de petit catalyseur qui font de grosse hausse .. et les mauvaises nouvelles sont vite oublié !

Concrètement :

Capital mobilier :

196000 est la somme liquide de mon pea .
091000 est la somme liquide de mon pea pme.
007500 est la somme investis dans CDA.
316000 est la somme sur mon fond euros.
070000 est la somme sur mon PEL 2.5%.
028000 est la somme sur livret ( destiné à être depensé , je suis en phase de consommation et c’est une somme que je n’ai pas dépensé, tout les surplus en fin de mois vont sur les livrets ! )

Capital immobilier :

Nom propre : 175k de CRD pour un prix de revente de 650k.

SCI : 500k de scpi en PP à crédit + 50k en usufruit à crédit + 50k en fonciere à crédit .
Reste 590k de CRD .
Cash CCA dans usufruit : 185k qui travaillent !
67000 euros dans le CTO de la société dont 12k déjà investis dans des foncieres !

Sinon en parallèle, je risque de signé un compromis pour un ensemble de 3 maisons et 1 studio : financement cash et intermediation locative avec aide anah , ville et operation façade. Donc abbatement de 85% des loyers, la taxe foncière fera les reste.
Les travaux serviront a mon parc immobilier existant pour un déficit supplémentaire.
Les loyers bas est une sécurité contre la vacance.
Je choisis mes locataires et délégue !
Cout total avec travaux-subvention environs 150k ( le prix d’une maison terminé) l’ensemble sera évaluer à 470k après travaux, un rendement de 19% . Et une augmentation de patrimoine de + de 300k smile .
Cela fait presque 1 ans et demi que je suis sur ce projet ( compliqué je reviendrais et detail plus tard éventuellement )

Donc je m’inquiète pas trop , avoir du cash peux être lucratif également !

Je me laisse encore quelques mois pour voir ce que donne le marché.
Pour ma part , concrètement je vois les choses comme ça :

- ça baisse progressivement , je reviens sur les marchés, market timing ok.
Je pense à une correction de 10% minimum , non brutal style février/ mars 2020 , le marché respire , je reprends confiance pour être investis à 80%!

- en juin , si le marché ne baisse pas , j’admets mon erreur sur cette prise de décisions, je lisse sur 12 mois pour être à 80% bourse ! La perte sera compensé par mon projet immobilier et surtout cela m’aura fait gagner de l’expérience pour la suite.
J’ai 32 ans , j’ai le temps de faire encore quelques petites erreurs smile !

Sur ma SCI : cela se passe bien , les scpi ont baissé un peu mais mon PF est assez résilient
Et l’usufruit ( amortissements) et part à l’étranger fait le job sur l’enrichissement !

Tout mes emprunts me rapporte de l’argent en plus de rembourser du CRD !

Suite début mars sur l’avancement du compromis ( j’espère dossier compliqué ) et sur la bourse éventuellement !
Cash is King mais market timing no good haha assez ambivalent cette histoire smile quoiqu’il arrive , le principal c’est que je reste à l’écart du salariat c’est le principal…

Profiter bien de la vie a +++

Dernière modification par cricri77700 (05/02/2021 14h28)


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions et immobilier de cricri77700"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur