Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+8]    #476 14/05/2019 10h45

Membre
Réputation :   78  

@Cricri77700

Le mieux je pense est de vous forger votre propre opinion et surtout votre propre conviction.
C’est à vous de comprendre et trouver votre style d’investissement qui colle le mieux à votre psychologie d’investisseur, votre patrimoine et surtout vos objectifs.
Sinon, vous vous interrogerez encore dans 6 mois et ferez un autre virage à 180° qui sera contre-productif.

Vous avez plusieurs pages d’opinions et de réponses et vous avez suffisamment d’éléments à mon avis.
Maintenant c’est à vous de réfléchir sans vous laisser influencer. En gros, couper la connexion, posez vous les bonnes questions et surtout apportez y vos propres réponses, quitte à ne plus investir durant quelques semaines.

Vous aurez des pro etf, des pro dividendes, de même qu’à une époque il y avait des intégristes du value ici même, et chacun vous exposera sa vision et prêchera pour sa paroisse.
Ce sont 2 approches différentes tout simplement, vouloir les comparer n’a pas trop de sens.

Personnellement, je préfère l’approche dividendes car mon objectif est d’avoir un flux régulier et pérenne de revenus issus de mon capital et l’idée de vendre systématiquement des parts ou des actions ne me convient pas.
La contrepartie, et je l’accepte, c’est que la perf sera moins bonne qu’un indice world sur la durée (les chiffres sont là et couvrent une période suffisante à mon sens pour ne pas épiloguer).

Petite suggestion tout de même : vous pouvez tout à fait (moyennant quelques heures de travail tout au plus) backtester vos titres "dividendes" pour voir comment le versement des dividendes a été affecté par la crise de 2008 (faites un historique sur les 12-13 dernières années).
C’est un indicateur et rien ne dit que les mêmes valeurs se comporteront de la même manière lors du prochain krach, mais c’est mieux que de prendre 10 valeurs au hasard.
Je l’ai fait et cela m’avait pleinement réconforté dans mon approche.

Au final votre portefeuille vous appartient, faites le à votre image, construisez le comme si vous faisiez les plans de votre propre maison, celle dans laquelle vous allez habitez et pas celle de votre voisin.
Mais ça peut prendre du temps pour avoir une idée claire des plans en question.

Hors ligne Hors ligne

 

#477 14/05/2019 12h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   460  

Bonjour maximus

Merci pour votre message qui clôturé bien la discution.

Pour ma part , on peut dire que j’ai fait beaucoup de virage à 180 sur la partie bourse ( heureusement que je suis resté sur l’autoroute concernant l’immobilier ! smile )

Je regrette la sous performance général sur la partie bourse ( heureusement les montant investi n’étaient pas conséquent avant 2019 )
MAIS il m’aura permit d’engrenger de l’experience , l’experience ne se fait pas sur un port2feuille fictif.
Je me sens vraiment plus à l’aise sur la stratégie de MMM avec 70% de tracker monde et 30% de fond euros ( sur la partie de mes liquidité qui represente 50% du patrimoine brut ) voici pourquoi :
- je ne me torture pas l’esprit à savoir si j’ai fais le bon choix d’investir dans tel ou tel entreprise.
- je pense que de prendre une 4% 1x/ans et de permettre de réallouer son allocation d’actif 70/30 est une bonne chose sur du long terme.
- je suis persuadé que je n’aurai pas de sous performance sur du long terme avec cette approche ( suivre le marché est simple et efficace )
- sauf PEA , le world sera physique.
- j’ai un patrimoine immobilier qui me verse une rente et qui capitalise avec le remboursement du crédit.
- stratégie qui me permet d’avoir plus de temps que je peux optimiser ailleur, si j’avais passé le nombre d’heure que j’ai passé en bourse , j’aurai terminé un immeuble de plus ! ( c’est un exemple smile )

Personnellement et cela n’engage que ma façon de voir les choses : sur la partie bourse , beaucoup trouve toujours quelques chose à dire sur une baisse ou une hausse sur des arguments qui semblent rationnels mais combien de hausse ou de baisse on lieux sur des choses irrationnel en bourse ?

De nature rationnel , je préfère regarder le passé pour me faire une idée que d’imaginer un futur et agir en conséquence.
L’adage le passé ne … le futur , je trouve cette croyance populaire assez limitante.

J’ai déjà vendu mes titres vifs hier et ce matin ( pour 100k ).
Il me reste encore les foncières ( 120k ), j’ai cette réflexion de savoir si je garde ou pas cette allocation d’actif ou de vendre pour du world et du coup facilité grandement le 4%….
Dans 5 semaines je reçois 70k de subvention de mon dernier projet.
J’ai mes locataires et le dernier rentre fin juin sur mon dernier projet qui touche à sa fin.
Demain j’ai la réponse pour l’emprunt de scpi pour la sci.
Bref je tricote encore un peu mais la fin de la stratégie semble plutôt proche.

Merci a tous pour vos réflexions.
Je ferai bien évidement un retour et également peut être sur mon dernier immeuble avec reportage photos à voir..


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#478 14/05/2019 12h53

Membre
Réputation :   15  

Toujours très interessant a lire pour apprendre.

Puisque vous parlez de SCPI dans une sci, sachez que je viens de finaliser mon dossier de 300K à 1,05 % sur 15 ans avec une liberté totale dans le choix des SCPI.

Ca pourrais vous permettre de négocier peut être encore un peu.

Dernière modification par coriace (14/05/2019 14h48)

Hors ligne Hors ligne

 

#479 14/05/2019 13h43

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2604  

cricri77700 a écrit :

Je regrette la sous performance général sur la partie bourse ( heureusement les montant investi n’étaient pas conséquent avant 2019 )

En même temps, votre portefeuille a à peine quelques mois, c’est peut-être un peu tôt pour juger…

Surtout, il n’était pas si diversifié.

Je vous l’avais dit, du reste :

InvestisseurHeureux a écrit :

Si mon expérience peut servir, attention à ne pas reproduire mes propres travers.

- Unibail, Klepierre, Mercialys, c’est le même risque lié à l’eCommerce.
- British American Tobacco et Imperial Brands, c’est des cigarettiers en décroissance.
- National Grid et SSE, c’est du service aux collectivités britanniques, avec le même genre de risques réglementaires.

Bref, méfiez-vous de la "fausse" diversification.

Comme en plus votre capital est élevé, vous pouvez inclure des sociétés qui versent des dividendes plus faibles, mais avec une forte croissance, comme Dassault Système, Thales, SAP ou Amadeus. L’avenir est dans les logiciels.

En tout cas vous semblez avoir bénéficié d’un excellent timing… Chance ou passage à l’action quand il faut de votre part, mais en tout cas je vous envie !

Source : (13/20) Portefeuille d’actions et immobilier de Cricri77700

Hors ligne Hors ligne

 

#480 14/05/2019 14h50

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   460  

Justement , un world est diversifié et je me casse pas la tête à essayer de choisir mes titres pour avoir un portefeuille diversifié.

Je préfère couper court que d’attendre.

Vous même IH , avec la surexposition à vereit , cominar ect vous avez concentré votre portefeuille avec une analyse fine, des arguments qui semblaient solides mais au final vous avez sous performé … vous ré-investissez tout vos dividendes , avez vous déjà calculer la perte de rendement sur votre portefeuille si vous aurez fait all in sur un world en comparable ? La différence doit être énorme non ?

Et surtout , vous ne vous êtes jamais demandé si un world physique pourrait remplacer votre portefeuille ? Vous serez diversifié ect ? A quoi bon sachant qu’on a très peu de chance statistiquement de faire mieux !?
Après c’est les ETF , on aime ou pas, mais quoiqu’il arrive il suivra marché et la perte de capital ne semble pas plus importante qu’avec des titres vifs.

En réalité, j’ai vraiment compris que j’arriverai jamais à battre le marché que ça soit à la hausse ou à la baisse et que , pour ma part, j’arrive plus à garder la tête froide sur un simple indice que sur l’achat d’entreprise que j’ai sélectionné.

Nota : IH , mes questionnements se sont en aucun cas un jugement mais vraiment un questionnement global car il reflète ce que je peux voir sur beaucoup d’investisseur … l’ennemie est nous même; c’est comme dans le sport , le pire des entraîneurs c’est soi-même !

Dernière modification par cricri77700 (14/05/2019 14h53)


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#481 14/05/2019 15h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   523  

cricri77700 a écrit :

En réalité, j’ai vraiment compris que j’arriverai jamais à battre le marché que ça soit à la hausse ou à la baisse et que , pour ma part, j’arrive plus à garder la tête froide sur un simple indice que sur l’achat d’entreprise que j’ai sélectionné.

J’ai deux (plus ou moins bons…) arguments allant en faveur du choix d’actions:
- ça m’amuse. J’ai essayé le tout ETF, et c’est super-ennuyeux. L’impression de juste faire une pile de tickets sans valeur connectée. Alors que la détention d’actions permet de faire travailler l’imaginaire (je détient telle marque de bière, tel fournisseur de pétrole, etc).
Dans mon cas, gagner de l’argent doit aussi être amusant. Mais c’est évidemment très variable d’une personne à l’autre.
- avec des actions en direct, vous choississez votre niveau de risque: je suis adepte de la croyance en un marché "parfait", ainsi je juge du risque d’une entreprise par sa rentabilité affichée. Une action au dividende à deux chiffres et au PER très bas sera selon moi très risquée (et inversement)
Il devient ainsi possible de choisir son exposition de manière plus claire qu’avec un ETF world (ou même un mix d’ETF)
J’ai ainsi commencé à investir dans des actions supposées très risquées pour maintenant diversifier vers des entreprises supposées moins risquées.

Mais si la rentabilité d’un World vous convient et que l’investissement boursier ne vous amuse pas, le choix d’un ETF me semble effectivement le plus pertinent pour vous.


La vie d'un pessimiste est pavée de bonnes nouvelles…

Hors ligne Hors ligne

 

#482 14/05/2019 15h15

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   460  

Bonjour faith.

Votre dernier paragraphe résumé bien ma pensé sur la bourse.

Et je suis à la recherche de temps , qui pour moi, est le meilleur des investissement en phase de consommation afin de l’utiliser dans ce qui est de mieux pour moi !

Je pensais , à tord, qu’avoir une partie dividende m’aurait apporté une diversification et une satisfaction personnel… en fait non , pas avec ma psychologie et de que je recherche.


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#483 14/05/2019 15h49

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   483  

Bonjour Cricri,

J’ai le sentiment que même la stratégie ETF ne vous convainc pas vraiment. En effet, j’ai le sentiment que vous recherchez à tout prix l’approbation des autres membres du forum. N’est-ce pas le cas ?

L’investissement boursier est-il vraiment fait pour vous ? En toute honnêteté, j’ai quelques doutes.
Ne le prenez surtout pas comme une critique. C’est uniquement mon sentiment à la lecture de ces dernières pages.


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#484 14/05/2019 16h14

Membre
Réputation :   65  

Ah mais moi, je lui donne ma toute modeste approbation !

J’ai quasiment le même profil (pas d’investissement immobilier direct par contre, que des scpi).

Et un brin de crowdfunding immobilier ( ça j’aime bien sélectionner les projets ) pour booster la partie "obligations" du portefeuille.

La seule question qui me tarabuste c’est le côté bloquant du PEA en phase de consommation quand il s’agit annuellement de réallouer les actifs pour conserver la répartition "Actions-Obligations" fixée au départ ou la faire évoluer avec l’âge.

Je pense là pour le coup que l’enveloppe de l’assurance-vie est bien plus souple…

wink

Dernière modification par Franck059 (14/05/2019 16h20)

Hors ligne Hors ligne

 

#485 14/05/2019 18h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   460  

Bonjour neo.

La bourse est un actif qui mérite une attention sur un patrimoine plutôt important vu les performances sur le long terme.

C’est un actif complexe à comprendre , imprévisible ect .. et peu de personne superforme le marché sur le long terme ( je pense à 10 ans minimum ) et vu mon âge, je pense que le long terme car 1% de perte est énorme avec l’effet des intérêts composés.

Je vous met un défi : comparer votre portefeuille avec le CW8 , s’ll fait mieux , je vous paie un resto sinon c’est vous ( 98% de probabilité pour moi je joue smile )

Mais sur ce forum , que je juge de qualité, je voulais voir different témoignages sur leurs facon de voir la bourse avec leurs stratégies.

Je ne suis pas convaincu par les arguments pour les titres vifs , ce qui ressort c’est la satisfaction de choisir ses titres ! Même si on perd un peu de performance.
Quand on critique l’etf monde sur une période, il n’y a pas de parallèle proposer avec une autre stratégie qui montre que c’est mieux.

Scipion a très bien résumé les dividendes , plus il est élevé, moins la société est solide et la performance calculé sous performe de manière général, il faut donc diversifié les entreprises ect … je ne sais pas faire.

A ce jours , c’est le portefeuille existant sur les foncières qui me questionne sur le fait de vendre ou non mais le reste ira sur du world et sera lissé.

@Franck059

Dans mon cas avec la loi PACTE en novembre se sera bon pour moi concernant le PEA.


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#486 14/05/2019 18h28

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,
Je dirai que chacun a sa stratégie. Je pense que l’essentiel s’est d’être à l’aise avec la sienne et être serein avec. Les etfs sont un bonne manière de se diversifier géographiquement à moindre coût mais je ne sais pas ce que ça vaut sur un marché baissier  par rapport à une stratégie pur action très sélectif comme je fais. De ce que je vois de ces derniers mois dans une configuration haussière des marchés je sous performe le marché mais quand le marché baisse j’ai tendance à le superformer sachant que j’ai très peu de liquidités et que je n’ai que 4 lignes avec un portefeuille de 10k euros.
Je pense que chacun a sa stratégie en fonction du temps consacré, si on veut faire des PV ou avoir les Dividendes ou les deux, de son horizon de placement, de son niveau d’acceptabilité au risque…

Hors ligne Hors ligne

 

#487 14/05/2019 18h31

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   483  

Cricri,

Comme je l’ai écrit, il n’y avait aucune critique dans mon message. De plus, à aucun moment je n’ai dit, dedans, que vous devriez prendre des titres vifs plutôt que des ETF. Ce n’était absolument le but de mon message !

Seulement, vous avez déjà posé cette question ETF / titres vifs ils y a quelques semaines. Question qui avait (de mémoire) amenné à des échanges peu ou prou identiques à ceux de ces derniers jours. Vous aviez pris votre décision, puisque vous aviez commencé à investir plusieurs dizaines / centaines de milliers d’euros (!) sur des titres vifs, avant… quelques semaines plus tard, de tout remettre en cause avec exactement (ou presque) les mêmes interrogations.

Partant de là, je me demande si la bourse est vraiment faite pour vous. Rien de plus.

La qualité des intervenants du forum n’a rien à voir la dedans. Et le fait que la bourse soit quelque chose de sérieux et de complexe non plus.

Dernière modification par Neo45 (14/05/2019 19h05)


Dividende Score - Outil d'aide à la décision pour investissement dans les dividendes (CAC 40 et SBF 120)

Hors ligne Hors ligne

 

#488 14/05/2019 18h38

Membre
Réputation :   91  

Cricri,

Pour quelqu’un qui est en Buy&Hold, il se moque que son portefeuille fasse + 10 000% ou - 10 000%, tant que les dividendes sont là, puisqu’il ne compte pas sur la plus value.
Comparer une superformance du world avec des portefeuilles qui font moins bien mais dont les titres ne sont pas voués à être vendu, n’a pas de sens…


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne Hors ligne

 

#489 14/05/2019 19h14

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   460  

Jeff33 , justement je ne suis pas d’accord et à l’aise avec cela et c’est pour cela que se questionnement refait surface.

Pour moi un world capitalisant et un portefeuille d’entreprise qui versent des dividendes doit être comparable sur la performance dividendes réinvestis.

Tant que les dividendes tombent c’est bien dirait l’autre mais si la valeur baisse ou est moins performante qu’un world avec un retrait du MEME montant que les dividendes versés via les entreprises… je trouve cela pas logique.

Néo : en effet j’aurai du plutôt prendre confiance à ce que je pensais, j’ai écouté les arguments des pro dividende qui m’avait convaincu de faire les 2 du coup.
Résultat : je suis à l’aise avec mon world.
Je ne suis pas à l’aise avec les titres vifs.


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#490 14/05/2019 19h44

Membre
Réputation :   31  

Je me posais les mêmes questions que vous et j’étais finalement arrivé à la conclusion que vous aviez prise il y a quelques semaines : avoir un mixte entre ETF World et titres vifs.

Je ne pense pas que vous puissiez comparer un ETF World et des actions directes à dividende comme vous le faites.

Dans le cas des actions à dividendes, vous passez à côté d’actions de croissance (la majorité en réalité dont beaucoup de high-tech) et vous faites le choix d’une moindre volatilité sur votre portefeuille qui se fait aux dépend d’une moindre performance. Cette dernière vaut surtout en contexte de marché haussier.
Ce n’est donc pas étonnant que votre portefeuille d’actions ai fait moins que le world mais vous avez investi il y a peu et surtout connu un marché haussier.
La moindre volatilité peut rester intéressante dans votre objectif d’être rentier car vous êtes déjà en phase de consommation.

À mon avis, la première question à vous poser est de savoir si vous souhaitez un portefeuille de croissance, de rendement ou un mixte des deux. Et seulement dans un second temps voir si vous souhaitez investir en titres vifs ou en ETF. En sachant que choisir des titres vif dans un portefeuille de croissance est beaucoup plus difficile que de choisir des aristocrates à mon sens.
Si vous souhaitez un mixte des deux et ne souhaitez plus de titres vifs vous pourriez envisager les etfs d’aristocrates comme proposé plus haut. C’est d’ailleurs à ces dernières que vous devriez comparer votre performance d’actions en direct et non pas à l’ETF world.

Dernière modification par Springle (14/05/2019 20h04)

Hors ligne Hors ligne

 

#491 14/05/2019 20h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   310  

Neo45 a écrit :

vous avez déjà posé cette question ETF / titres vifs ils y a quelques semaines. Question qui avait (de mémoire) amenné à des échanges peu ou prou identiques à ceux de ces derniers jours. Vous aviez pris votre décision, puisque vous aviez commencé à investir plusieurs dizaines / centaines de milliers d’euros (!) sur des titres vifs, avant… quelques semaines plus tard, de tout remettre en cause avec exactement (ou presque) les mêmes interrogations.

Et si vous remontez plus loin, il y a eu la même discussion il y a un peu plus d’un an, à l’époque je recommandais déjà à cricri de choisir une stratégie, de s’y tenir et de laisser le portefeuille travailler en profitant de son temps libre à faire autre chose… Peine perdue visiblement !

Je ne pense pas que ce soit un problème de confiance ou de connaissance des marchés mais d’hyperactivité.
Dans l’immobilier c’est utile, car plus on s’implique plus on gagne (ex: faire les travaux soi même).
En bourse en revanche il faut savoir en faire le moins possible et laisser faire le temps.

Hors ligne Hors ligne

 

#492 14/05/2019 21h55

Membre
Réputation :   58  

Ces débats sont vraiment cruciaux, ici comme sur la file du portfeuille passif (qui a malheureusement été nettoyée) où je posais les mêmes questions.
Je suis (re)venu à la bourse avec comme objectif, comme beaucoup ici, de compléter / rééquilibrer mon capital - je ne suis pas encore en phase conso, mais je pourrais y basculer à tout moment. Le discours sur les actions à dividendes, sur ce forum comme aux US, est assez dominant et les principes sont assez simples à comprendre et attrayants. Le seul soucis, c’est que mis à part l’aspect psychologique (qui est crucial, j’en conviens), en l’absence d’un différentiel énorme au niveau taxation au bénéfice des dividendes (pas le cas en France a priori), la stratégie dividende ne repose sur aucune donnée prouvée. C’est ça qui met le doute… Et c’est vrai en phase de capitalisation comme en phase de consommation. Dans les 2 cas, hormis la fiscalité, ce qui importe c’est la gain moyen par an, en %. Le mécanisme par lequel ce gain est fait est totalement transparent… Ensuite, soit on retire ce gain en phase de consommation, soit on le laisse faire des petits en phase de capitalisation. Mais c’est la seule différence.
Partant, autant je peux comprendre les vrais rentiers en phase de consommation qui préfèrent des revenus plus sûrs - en ce cas preferreds, obligs etc - mais de rester sur une optique dividendes, je comprends de moins en moins.
Si on fait intervenir en suite la psychologie, les préférences personelles etc, pourquoi pas. Mais ça devient un autre domaine. Perso, après avoir experimenté un peu de tout, je reviens vers l’indiciel et les TAA qui ne sont finalement que de l’indiciel actif.


Déontologie : je suis la plupart du temps actionnaire et/ou créditeur des sociétés desquelles je parle.

Hors ligne Hors ligne

 

#493 15/05/2019 00h03

Membre
Réputation :   5  

Il y a beaucoup d’information. et chacun traite le sujet de son point de vue. C’est tres interessant.

Pour ma part, petit portefeuille, en croissance reguliere. Un grosse partie est sur ETF accumulating, car je suis en phase de croissance. Mais j’ai aussi des actions en direct pour "donner des couleurs" a mon portefeuille. Cela permet effectivement de le raccrocher à des marques ou activités. Je choisi ces actions afin d’équilibrer mes ETF avec des valeurs de long-terme qui me semblent correspondre de maniere generale à la période du cycle economique, et à mes valeurs personnelles. En effet, certains cherchent un rendement pur, d’autres cherchent un rendement responsable. J’essaie de trouver un optimum pour vivre sereinement.

C’est pareil dans d’autres domaines: choisissez vous une voiture uniquement sur le critere du prix/km? Installez-vous des panneaux solaires sur votre maison uniquement parce que c’est rentable? Avez-vous choisi le métier (pour ceux qui travaillent encore smile) qui paye le plus?

Hors ligne Hors ligne

 

#494 15/05/2019 14h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   460  

Vente total du PF avec les foncières.

Bilan depuis fin janvier : 3.5% ( frais deduit de frais de courtage et impôt ) comparé à la même période 7% pour le world ( qui aurait fait  5.50 net…)

Bon , c’est mieux que l’inflation et sur une grosse somme ! Mais je ne suis pas satisfait du temps passé/performance.

Oui je sais, c’est cours pour juger mais je suis pas à l’aise et vraiment sur le long terme je suis sur de sous performé avec cette stratégie.

Comme le rappel scipion le rendement est associé au risque et la psychologie cupide de l’investisseur fait qu’on fait des mauvais choix sur le long terme.
Et j’en fait partie.

Je vais rester simple et efficace mais encore en réflexion, et je vais prendre un peu de temps pour affiner :

Je pense me rapprocher de la méthode de MMM , étudié par trinity avec la règle des 4% Mais de prendre 3.5% afin de me rapproché des 100% de chance ( en ce basant sur le passé avec les différentes crises ) de ne pas perdre de capital et d’avoir la rente à vie.

A 4% il y a 96% de chance de ne pas avoir de perte de capital.
A.3.5% 99.5% de chance.

Je trouve cela sécurisant également car chaque année, on procède à un équilibrage d’actif entre la partie action et obligation qui permet d’optimiser la baisse en action et de securisé les phases de hausse.

Je pense à 70% world et 30% fond euros.
Sur environs 700k , à 3.5% , cela fait 2050 par mois + le cash flow immo + un peu de pompier volontaire donc presque 3000 euros.

A quoi bon se prendre la tête alors que j’ai uniquement 1200 euros de dépense à ce jour sur les 15 derniers mois ? ( pas de crédit / loyer pour ma RP )

Bien sûr les 3000 euros seront pour continuer à profiter de la vie mais plus sur le immatériel me concernant ( nourriture , voyage, cours particulier en plus pour progresse au piano , golf , danse de salon et cours particulier avec madame … )


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#495 15/05/2019 15h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   310  

cricri77700 a écrit :

A quoi bon se prendre la tête alors que j’ai uniquement 1200 euros de dépense à ce jour sur les 15 derniers mois ? ( pas de crédit / loyer pour ma RP )

En effet c’est une bonne question que vous vous posez, c’est la première que je pose quand on vient me demander conseil d’investissement : pourquoi voulez-vous gagner plus (pour justifier, par exemple, un investissement risqué) ?
En général les idées ne manquent pas mais vous, qui semblez avoir largement plus que nécessaire désormais, après quoi courez-vous ? N’avez-vous pas parfois l’impression d’avoir quitté une rat race pour une autre ?

Hors ligne Hors ligne

 

#496 15/05/2019 15h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   460  

Pas vraiment dangarcia, j’ai vendu mes immeubles en décembre 2018 , et croyez moi que c’est pas facile de mettre des actions en place pour quitter la rat-race, la plupart attendent question de sécurité et ne profite donc pas.

Les actions je les ai mise en place :

Il y a 2 ans , j’avais dis que lorsque j’aurai un patrimoine de 1000K , je le mettrai en mode passif = c’est ce que je fais.

En prenant un peu de recul, il c’est passé beaucoup de chose en même pas 5 ans me concernant, à peine infirmier , 3 ans plus tard je claque la porte ( décision importante d’arrêté le salariat à même pas 29 ans ) , rénovations de plusieurs immeubles en parallèle  , beaucoup de locataire à gérer, gestion de patrimoine à gérer.

Je peux paraître instable mais les chiffres sont quand même la mais j’ai eu peu ( trop peu ) de temps pour tout analyser et faire les bon choix.

Après il faut que je fasse les choses pour évoluer et analyser les choses ( ce que j’ai fais sur la partie bourse )

En tout cas je viens de faire le virement de mon CTO sur mon compte boursorama , qui ira dans mon assurance vie , je me prend en 1 fois une somme pour avoir 2000 euros par mois jusqu’en janvier que je met sur mon livret A avec versement mensuel et associé au cash flow immo je vais rentrer dans une vrai phase passive.

En janvier , je ferai le point et d’ici la , je vais respirer un grand coup et réfléchir sur mon allocation d’actif… cela fait environs 65% des liquidité sur AV mais bon pour 6/7 mois c’est pas plus mal !

Si baisse de plus de 10% à compter de ce jour, je lisserai tranquillement par contre …


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#497 15/05/2019 17h42

Membre
Réputation :   37  

Bonjour Crici77700,

Pour moi, le risque des etf, c’est un marché baissier de plusieurs décennies. C’est déjà arrivé et psychologiquement il peut être difficile de vendre sur un etf ayant par exemple dévissé de -15%.

Avec des actions aristocrates dividendes, même si le marché est baissier, le dividende sera payé. Bien évidemment, il y a certaines exceptions à la règle d’où l’importance de diversifier son portefeuille.

Enfin, la performance d’un portefeuille se mesure sur plusieurs années (décennies ?) et le facteur temps est déterminant pour la réussite (ou non) de vos actions.

Il suffit de seulement quelques gagnants dans votre portefeuille pour surperformer le marché à très long terme.

Un exemple avec quelques valeurs US et un investissement inital de 10 000 dollars (dividendes réinvestis) en date du 8 mai 1999 et leur valeur à aujourd’hui :

DIA: $36,323.28
SPY: $30,370.62
QQQ: $39,001.73
ALXN: $500,192.17
ROST: $396,099.54
LOW: $100,566.61
AMZN: $261,452.80
AAPL: $1,424.316.12
UNH: $373,028.22
ROP: $278,392.89
SHW: $208,292.84
MCD: $80,814.75

La bourse est un marathon, pas un sprint. Je pense qu’il est possible de gagner de l’argent sur le marché boursier. Encore faut il être patient et il suffit de seulement quelques gagnants dans son portefeuille pour surperformer le marché. Vous aurez des perdants. J’ai eu les miens : GE, CNA par exemple.

Après, vous avez choisi les etf. Le principal, c’est que vous soyez à l’aise avec votre stratégie d’investissement.

Hors ligne Hors ligne

 

#498 15/05/2019 17h53

Membre
Réputation :   69  

Il suffit de seulement quelques gagnants dans votre portefeuille pour surperformer le marché à très long terme.

> Et il suffit de quelques perdants pour sous-performer le marché à très long terme….

Hors ligne Hors ligne

 

#499 15/05/2019 17h59

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   460  

C’est souvent le genre d’argument qui ne me convient pas du tout car on regarde dans le rétroviseur … sinon intéressant de voir sur les valeurs présentées la valeur que cela a pris.

Et je ne comprend pas le marché etf est un marché baissier sur plusieurs décennies ?!?


Maintenant je profite !!!

Hors ligne Hors ligne

 

#500 15/05/2019 18h08

Membre
Réputation :   37  

La question à vous poser cricri serait la suivante : pourriez vous retirer 4%/an sur un etf suite à un marché baissier de plusieurs années (voir plusieurs décennies) ?

Je sais que je prends un scénario extrême mais cela peut être envisageable.

Dans ce cas, quelle serait votre réaction ? Impassible ? Je vends tout ? Ou je respecte ma stratégie en retirant mes 4%/an car en phase de consommation ?

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille d'actions et immobilier de cricri77700"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur