Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#226 09/10/2019 08h37 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   4  

Situation toujours compliquée pour EDF et l’EPR…

Surcoût de 1.5 milliard sur l’EPR

En espérant qu’on en voit le bout un jour.

Hors ligne

 

[+1]    #227 09/10/2019 22h46 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   505  

La prévision initiale :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_edf1.jpg

La dernière prévision :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/9981_edf2.jpg

Stop ou encore ? Faut-il faire confiance à EDF ?

Le projet anglais est aussi bien parti …
C’est un vrai risque pour EDF

wikipedia a écrit :

En mai 2016, l’ancien no 2 d’EDF Thomas Piquemal dénonce le projet Hinkley Point qu’il juge suicidaire devant la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale française. Mais son PDG Jean-Bernard Lévy et Emmanuel Macron maintiennent le projet, forts de l’appui des électriciens chinois CGN et CNNC.

Le Référendum sur le maintien du Royaume-Uni dans l’Union européenne du 23 juin 2016 (51,9 % pour la sortie de l’Union européenne) implique des nouveaux risques pour le projet.

Centrale nucléaire de Hinkley Point

Dernière modification par ArnvaldIngofson (09/10/2019 22h53)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#228 09/10/2019 22h51 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   27  

1,5 milliards pour reprendre des soudures ?!? Il n’y a que moi que ça choque ?

Hors ligne

 

#229 09/10/2019 23h10 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   204  

Je me suis dit, à ce prix là, ils vont probablement s’y mettre à plusieurs pour souder.

Le plombier qui me fait un devis complémentaire comme ça, je le dessoude.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#230 10/10/2019 05h57 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   15  

FCP a écrit :

1,5 milliards pour reprendre des soudures ?!? Il n’y a que moi que ça choque ?

Une centaine d’ingénieurs mobilisée, du béton armé a casser, des robots a fabriquer, une cinquentaine de soudures dans le contexte nucléaire, du béton a refaire, les essais de démarrage a refaire (500 personnes mobilisées) et 2 ans supplémentaires de retard et d’overhead en plus. Ça monte très vite malheureusement.

Pour au final refaire des soudures qui auraient été valides sur les autres EPR (Chine ou Finlande).
C’est en effet une vraie catastrophe et un vrai gâchis.

Dernière modification par Reitner (10/10/2019 06h03)

Hors ligne

 

#231 18/02/2020 10h01 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   3  

Bonjour,

Peu de commentaire sur cette action qui varie beaucoup ces derniers temps.

Le cours de l’action a récemment fait 2 bonds positifs de +10%, l’un avec l’annonce de la reforme de l’ARNH, l’autre avec la publication des résultats.

Les analystes semblent pensez que l’action va continuer de monter, exemple :
"Morgan Stanley reste à surpondérer avec un objectif de cours relevé de 13 à 16 EUR.".

Cependant cette action reste "risquée" pour toutes les bonnes raisons évoquées précédemment dans la file, notamment :

bibike a écrit :

1) un business régulé par l’Etat
2) une activité en décroissance
3) un RN erratique
4) un FCF négatif 5 années de suite
5) marges décroissances
6) rendement du capital investi négatif
7) 50% de dilution en 5 ans
8) dividende décroissant et jamais couvert par le cash flow puisqu’il est négatif

Est-ce que quelqu’un suit cette action ?
Pensez vous qu’elle va continuer de monter ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#232 18/02/2020 13h03 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   10  

On n’en parle plus trop en ce moment… Mais le plan hercule n’est toujours pas dévoilé.
Il ne faut pas oublier cela!

Hors ligne

 

#233 19/02/2020 09h20 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   15  

Je reprendrai une citation du topic sur Renault, qui vaut aussi ici:

marcopolo a écrit :

On est quand même loin du type entreprise extraordinaire recherchée sur ce forum je trouve.
Je pense que c’est un parfait opposé de l’entreprise extraordinaire…

Hors ligne

 

#234 19/02/2020 09h46 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   505  

La nouvelle du jour :
Fermeture samedi du premier réacteur de la centrale de Fessenheim

Il y a de formidables opportunités de business à :
1) démanteler des réacteurs nucléaires
2) créer des capacités de production d’énergies renouvelables.

Mais EdF "leader de la production d’électricité nucléaire en France" sera sans doute trop bête pour en profiter, laissant à d’autres les marchés d’avenir.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#235 19/02/2020 11h29 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   19  

Plus que dans la production renouvelable, celui qui veut faire fortune doit travailler sur le stockage de l’énergie électrique. Car le principal défaut du renouvelable est de ne pas être pilotable. Ce weekend encore on nous parlait de l’électicité éolienne qui rendait le tarif spot négatif, cela veut bien dire que la période de production ne correspond pas à la période d’utilisation.

Hors ligne

 

#236 19/02/2020 11h47 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   505  

Daccord.
Sur ce sujet des énergies renouvelables il y a l’excellent Portefeuille d’actions de CroissanceVerte

PS : le nucléaire n’est pas non plus vraiment "pilotable".
Il faut un temps considérable pour démarrer / arrêter un réacteur.


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#237 19/02/2020 11h53 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   8  

La "pilotabilité" reste tout de même incomparable entre du renouvelable qui :
- n’est pas parfaitement prévisible à l’avance
- ne produit pas en continue, et en particulier pas forcément au bon moment

Et du nucléaire dont la production :
- est totalement prévisible
- peut globalement être prévue par rapport aux estimatiosn de consommation
- reste quand même légèrement pilotable (on peut un peu varier la puissance produite)

Dernière modification par Kromoz0hm (19/02/2020 11h53)

Hors ligne

 

#238 19/02/2020 11h54 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   10  

C’est surtout la tempête qui faisait que les éoliennes du nord de l’Europe tournaient à fond… En Allemagne, elles produisaient 75% de la consommation du pays, et ils en exportaient… au maximum des capacités des interconnexions.

A noter que les STEP allemandes pompaient à plein régime pour absorber une partie de la production, mais les capacités sont limitées et une partie de l’énergie est perdu (70% de rendement). Il y a même eu des baisses de régimes sur les centrales nucléaires allemandes pour soulager le réseau, ce qui est plutôt rare…

Si intéressé, on peut suivre la consommation européenne en temps réel (et sur les dernières 24h
ici

Hors ligne

 

[+3]    #239 19/02/2020 13h17 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   47  

Voici ma compréhension du dossier EDF, d’après mes lectures sur le sujet (certains éléments pouvant être approximatifs, car de mémoire):
- a de beaux actifs, je suppose amortis, qui génèrent de beaux cash flow (les centrales nucléaires).   Problème: l’Etat force EDF à les démanteler, alors que les coûts de ces démantèlements sont incertains, probablement sous provisionnés, et ne seront probablement que partiellement pris en charge par l’Etat. Pour celles qui ne sont pas démantelées, il y a des coûts conséquents de mise aux normes de sécurité "post Fukushima". On peut donc voir ces beaux actifs comme des bombes à retardement (sans mauvais jeu de mot).
- est obligé de vendre une partie de sa production à un prix éventuellement inférieur au marché, afin d’aider ses "concurrents" à s’installer, une recette pour le succès ?
- est engagé dans des "investissements" qui s’avèrent des gouffres financiers, à la rentabilité que l’on qualifiera pudiquement "d’incertaine": les EPR.
- pourrait sans doute trouver une place dans les ENR, mais comme pour les autres acteurs cela nécessitera des investissements conséquents dans des capacités de production, et il faudra affronter la concurrence.
- malgré donc toutes ces sorties de cash à prévoir, et dans un contexte d’endettement élevé (2.5 x EBITDA d’après zone bourse), continue de verser un dividende plantureux car son actionnaire principal a lui même quelques soucis de trésorerie.
- sans même aborder les qualités de gestionnaire de l’Etat Stratège, la reprise des activités d’Areva, le track record etc…

En résumé, bon courage aux actionnaires ;-)

PS: EDF est sans doute une belle entreprise avec encore des ingénieurs très compétents et une qualité de service très correcte d’après mon expérience… Mais je ne compterais pas dessus pour devenir riche.

Hors ligne

 

#240 21/03/2020 09h12 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   2  

ArnvaldIngofson a écrit :

Daccord.
Sur ce sujet des énergies renouvelables il y a l’excellent Portefeuille d’actions de CroissanceVerte

PS : le nucléaire n’est pas non plus vraiment "pilotable".
Il faut un temps considérable pour démarrer / arrêter un réacteur.

Disons qu’il peut y avoir du vent quand on n’en a pas besoin et pas de vent quand on en a besoin, alors qu’avec le nucléaire, on peut certes produire de l’électricité en trop quand on n’en a pas besoin, mais on est sur d’en avoir quand on en a besoin. C’est quand même plus prévisible.

Hors ligne

 

#241 21/03/2020 13h16 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   30  

Bonjour jardinier,

Pourriez-vous nous citer vos sources s’il vous plait ?

Hors ligne

 

#242 21/03/2020 14h02 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   1  

Petites précisions peut être importantes :

- Les tranches nucléaires, sont pilotables. Dans leur jargon : Manœuvrables.
- Ils ne produisent donc pas d’élec en trop.

EDF reçoit de la part du RTE les programmes en fonction des besoins du Pays. Les tranches montent et baisses dans une bande de Puissance très large et produit plus ou moins d’Elec.
=> Voilà comment EDF gagne son argent.

Une fois démarré le réacteur ne s’arrête pas tant que le combustible n’est pas usé. (Hors transitoire exceptionnel/ aléas etc..)

EDF ne fonctionne pas comme les Américains par exemple. A puissance Maxi Disponible tout le temps.
=> Use moins l’installation, moins de maintenance mais aussi moins rentable.

L’ARENH (Vente aux fournisseurs alternatifs. Fin prévue en 2025.), HERCULE (restructuration) sont en effet d’autres points à surveiller.

Sinon pour aller plus loin, EDF en collaboration avec le CEA/ Naval group et d’autres travaillent sur les les SMR (Small Modular Reactor). Réel Axe de développement du nucléaire.

Hors ligne

 

#243 21/03/2020 15h06 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   10  

On peut produire de l’électricité "en trop" par rapport aux besoins du pays… Il s’offre ainsi deux options:
- L’exportation (qui fonctionne à plein régimes ces derniers jours)
- L’utilisation de centrales hydroélectriques (STEP) qui peuvent pomper de l’eau pour la relâcher quand on en a besoin

Par contre, on peut bien "arrêter" une centrale nucléaire quand on en n’a pas besoin (par exemple aujourd’hui avec 30GW en production…

Première étape, baisse de régime en faisant descendre les barres de surêté, puis déconnexion du réseau.
Cela permet de stopper la réaction, cependant le combustible doit continuer d’être refroidis (c’est également le cas après le changement de combustible).

Hors ligne

 

#244 22/03/2020 16h11 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   2  

Aigri a écrit :

Bonjour jardinier,

Pourriez-vous nous citer vos sources s’il vous plait ?

Quelle source, c’est juste de la logique ?.

Hors ligne

 

#245 22/03/2020 22h48 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   9  

Exemple de fluctuations sur l’éolien début février
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/19522_screenshot_20200322-223948.png

j’ai volontairement pris une période qui se prête à l’argument mais on ne va pas vivre sans électricité en attendant que le vent se décide à souffler. Cela peut durer plusieurs semaines consécutives par ex l’épisode anticyclonique de l’hiver 2017.

Hors ligne

 

[+1]    #246 23/03/2020 17h12 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   204  

Si vous lisez lentement 2 messages plus haut, vous y apprendrez que l’énergie éolienne peut se stocker.

Je vous donne un indice: ça parle de barrage hydroélectrique.

Dernière modification par Trahcoh (23/03/2020 17h13)

Hors ligne

 

#247 23/03/2020 17h26 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   59  

C’est bien tout le problème. En plus des éoliennes, il faut construire des centrales complémentaires activables à la demande pour ajuster la production en fonction des besoins.

L’éolien en France est une aberration économique et écologique. Un très bon hors série de Books sur le sujet : Éolien : une belle illusion

Dernière modification par Pit (23/03/2020 17h26)

Hors ligne

 

#248 23/03/2020 18h25 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   8  

Trahcoh a écrit :

Si vous lisez lentement 2 messages plus haut, vous y apprendrez que l’énergie éolienne peut se stocker.

Je vous donne un indice: ça parle de barrage hydroélectrique.

Ce type de stockage est très limité sur la majorité des territoire. Ce n’est qu’une solution à la marge, à part pour des exceptions comme nos amis scandinaves.

Hors ligne

 

#249 23/03/2020 21h52 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   9  

@tracoh

wikipédia a écrit :

Les centrales de pompage-turbinage françaises totalisent fin 2018 une puissance installée de 6 985 MW

C’est une puissance installée déjà inférieure aux fluctuations citées précédemment sans compter leur amplitude grandissante avec la hausse des renouvelables. A contrario, il n’existe quasi plus de sites propices à installer de nouveaux barrages sans compter les opposants verdâtres habituels.
Même si on convertissait la totalité des barrages existants, ceux ci ne représentent que 10% de la production d’électricité française donc bien loin de la puissance nécessaire puisque que la production éolienne peut descendre à quasiment zéro.
Et je ne parle que de puissance même pas de capacité, il n’y a quelques jours de stock à plein régime en grand max.

Hors ligne

 

#250 23/03/2020 22h34 → EDF : leader de la production d'électricité nucléaire en France (dividende, edf, nucléaire, électricité de france)

Membre
Réputation :   10  

On pourrait construire plus de STEP, mais dans l’état actuel des choses, ça sert à rien…
1. La production de base est assurée par le nucléaire
2. Le nucléaire est pilotable en cas de besoin
3. La production éolienne maximale journalière n’est pas assez forte pour être difficile à absorber par le réseau et par les STEP(nuit compris)
4. L’histoire des concessions hydroélectriques toujours pas réglées (en attente de la sortie d’Hercule pour savoir ce qui ce passerait)

Bref, aujourd’hui les STEP servent quasi-uniquement à produire en pointe (matin & soir) et non pas pour réguler la production éolienne et il serait aberrant de vouloir faire cela (sauf si on veut voir l’électricité deux fois plus cher).

Pour revenir sur ce que dit KingFlan, la puissance de 6985 MW peut absorber plus de 50% de la production éolienne à la puissance maximale atteinte (13300MW en mars 2019)… Bon après, le pays consomme de l’énergie donc faut relativiser…
Juste pour info, tous les barrages électriques ne sont pas des barrages de chutes (forte hauteur), il y en a "au fil de l’eau", peu puissant mais facile à installer (une chute de quelques mètres suffit).

Sinon les STEP françaises sont adaptées uniquement pour de la production de pointe, elles ont donc une forte puissance pour quelques heures.

Pour bien comprendre mon point de vue, je reconnais être fervent partisan du nucléaire qui assure une production de base de manière la plus écologique possible (comparé aux fossiles), la moins dangereuse pour l’homme (50000 décès par an en Pologne dû au charbon) et permettant d’assurer notre indépendance énergétique. D’un autre côté, je suis également favorable à une diversification avec le solaire et l’éolien (à une proportion supérieure pour le solaire et équivalente à l’actuelle pour l’éolien) ce qui permet de ne mettre tous ces œufs dans le même panier.

Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur