Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page est une synthèse de la discussion. Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+2]    #1 24/01/2017 12h10

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

La source de revenus principale de PCGS est la certification de monnaies de collection : les clients payent une souscription (de $69 à $249 par an) leur permettant de soumettre des monnaies à leur expertise. Chaque expertise est facturée selon une grille de tarification corrélée à la valeur de la monnaie (2017 PCGS Services and Fees). Contrairement à NGC, PCGS ne s’engage pas trop sur la garantie (remboursement de la valeur d’une pièce qu’ils ont certifié par erreur, qu’elle soit fausse ou que sa condition soit mal évaluée) donc ces frais restent limités comparé au flux rentrant (environ $2M en 2015 si je me souviens bien ?). La marge sur les services de certification est donc élevée et le "parc" de monnaies déjà certifiées associé à la réputation de la compagnie est un moat redoutable.

PCGS a réussi à s’imposer sur le marché de la certification en Chine car ils ont l’avantage d’être "incorruptible" comparé par exemple à l’entreprise locale CNCS, qui a délivré des certificats surévalués à des amis du patron… Le marché de la collection en Chine étant en forte croissance, c’est donc un flux de revenu supplémentaire important.

Aux US, l’entreprise est un standard et il est difficile de vendre une monnaie intéressante non certifiée - ils occupent donc un oligopole avec NGC. La certification a toujours peiné à s’imposer en Europe, mais on commence à voir des monnaies Françaises certifiées.

Pour un vendeur, faire certifier une monnaie leur donne accès à une liquidité bien meilleure (avantage précieux dans ce genre de marché) et permet souvent de faire payer un premium à l’acheteur.

En risque, j’identifierais un certain conservatisme vis-à-vis de l’informatisation (PCGS a mis du temps à fournir des photos en ligne des monnaies certifiées, mais quand ils l’ont fait, l’ont bien fait avec des photos hautes résolutions contrairement à NGC) qui pourrait temporairement donner l’avantage à des concurrents plus innovants. Mais leur réputation et quasi monopole rendrait plus probable un rachat de ce genre de nouveau venu plutôt que péricliter.

Pour être collectionneur moi-même, leurs standards de certification sont élevés et globalement les notes attribuées sont fiables. Une pièce dans un boîtier PCGS est gage de qualité.

Ils ont aussi une activité de certification pour les cartes à collectioner et autographes que je connais bien moins.

Selon mon humble opinion, le flux Chinois n’a pas été complètement priced in au niveau du cours - on est à $5 au dessus du cours de 2007, où personne en Chine ne certifiait de pièces et l’effet "parking" de l’argent du QE dans les objets de collection n’existait pas (si la cote des objets certifiés augmente, les frais de certification facturés sont plus élevés).

Le boss, David Hall, est un passionné de numismatique avec une réputation sans tâche et le garant de l’intégrité de la boîte.

Pour finir, un exemple de pièces de ma collection certifié par PCGS :
PCGS Certificate Verification Coin Details for Cert #32978421
(photo de la pièce par moi-même, avant certification: www.dragondollar.com/coins/wp-content/u … nder-k.jpg )

Une autre par NGC :
www.ngccoin.com/certlookup/2799813-001/
(photo de la pièce par moi-même, avant certification: www.dragondollar.com/coins/wp-content/u … LM-891.jpg )

La qualité des photos de PCGS est un plus pour un collectionneur…

Dernière modification par doubletrouble (24/01/2017 12h27)

Mots-clés : axis of evil, portefeuille, trump

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #2 02/11/2017 08h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Après avoir reçu ce matin l’intégralité de mes 0,09€ de dividendes par action Abbey PLC, j’ai le plaisir de vous confirmer par la pratique que les sociétés Irlandaises ne pratiquent pas de retenue à la source et sont donc idéales pour diversifier un PEA smile

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #3 22/10/2018 11h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Bon, je viens de faire un arbitrage aventureux.

Je cherche depuis un moment à rentrer sur des valeurs agricoles, et j’ai successivement acheté et revendu AgroGeneration (qui ne me convient pas car les terres sont louées), Ros Agro (un peu trop orienté élevage à mon goût), et j’ai étudié sans acheter d’autres valeurs dont les noms reviennent souvent quand on aborde ce sujet (BlackEarth, FirstFarms, Agromino…).

Et finalement je suis tombé sur une boîte qui correspond à ce que je cherchais : B.F. sur le marché italien.

simplywall.st/stocks/it/food-beverage-t … /bf-shares
bfspa.it/it/home

C’est une boîte fondée en 1871 qui avait pour mission originelle d’assécher les marais de la province du Ferrare et qui gère aujourd’hui 6500 hectares de terre agricole (plus grand propriétaire terrien d’Italie).

En examinant son bilan, le déficit est largement artificiel et dû aux amortissements. Ce qui fait qu’à son prix actuel, on achète directement le terrain à son prix, l’activité agricole étant "offerte".

bfspa.it/upload/download/20180922110952 … 062018.pdf

L’entreprise a peu de dettes (18%), important vu la situation Italienne. Elles sont majoritairement dûes à l’achat de la Società Italiana Sementi (graines et semences : SIS - Società Italiana Sementi - )

Bref lorsque je suis tombé dessus j’étais à vrai dire assez excité : enfin un pure play agricole comme je cherchais, deep value en bonus, bref presque trop beau pour être vrai.

Comme je veux parier sur une appréciation en valeur des terres agricoles, il fallait toutefois aussi vérifier la qualité des terres en question.

Une bonne chose, c’est qu’ils ont décidé de s’orienter vers l’agriculture biologique :
www.ilgiunco.net/2016/08/06/la-piu-gran … tambiente/
Bonifiche Ferraresi regina del biologico europeo - Cronaca - La Nuova Ferrara
Agricoltura: Bonifiche Ferraresi e Legambiente insieme per il ’bio 2.0’
ec.europa.eu/research/infocentre/articl … rtid=47316

Donc les terres devraient mieux conserver leur valeur, et leurs marges devraient aussi aller en s’améliorant.

Bon, avant d’acheter j’ai aussi été regardé ce qu’en pensaient les boursicoteurs Italiens :
www.finanzaonline.com/forum/small-cap/1 … b0ac58b24d
(ancien thread : www.finanzaonline.com/forum/small-cap/1 … b0ac58b24d)

Globalement ils se plaignent du manque de volatilité (l’action est globalement stable autour de 2,50€), et de la menace d’une AK de 150 millions d’euros qui plane sur le titre. Je note aussi que le titre s’est montré largement défensif (le marché Italien a perdu 12% depuis Janvier).

Bref, je me suis délesté de 200 actions ABC Arbitrage pour acheter 500 titres B.F. Spa !

Dernière modification par doubletrouble (22/10/2018 11h52)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #4 24/12/2018 12h47

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_pea_12_2018_courbe.jpg

Bon, il s’avère que je vais probablement finir cette année par un 0 pointé !

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_pea_12_2018.jpg

Quel enseignement puis-je en tirer ?

J’ai eu de la chance avec mon pari Norvégien sur le premier semestre, ce qui a permis de bien amortir la chute de cette fin d’année. Néanmoins, j’ai commis la faute impardonnable de ne pas alléger lorsque tout allait bien afin de verrouiller mes gains. Si j’avais vendu ne serait-ce que la moitié de mes actions Kitron ou Austevoll Seafoods en Septembre, je finirais cette année en positif.

D’autre part, le second semestre correspond à mon pivot vers Euronext : mis à part B.F. Holding, je n’ai passé que des ordres Euronext ces 6 derniers mois. Cette politique n’a jusqu’ici pas été franchement heureuse, comme on peut le voir plus haut. Comme quoi, il vaudrait peut-être mieux que je grève ma performance de 5% en frais de transaction plutôt que me limiter artificiellement aux valeurs Françaises et du Bénélux ?

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_horror.jpg

Toutefois je ne désespère pas :
- les valeurs Françaises que j’ai acheté me paraissent solides et réellement sous-évaluées.
- malgré la violence de la chute, j’ai malgré tout fait "moins pire" que le CAC sur la même période.

Dans les regrets :
- j’ai failli acheter MALT à 480€ la veille de l’OPR, mais je trouvais ça un peu cher… Bon en même temps je n’avais que de quoi acheter 1 titre, donc le gain se serait limité à une centaine d’euros.
- je dois vraiment apprendre à prendre mes gains.
- j’ai perdu du temps avec Touax en voulant être purement passif, alors que j’aurais pu facilement faire des profits intéressants avec des va-et-viens (pas chers en plus, car Euronext).
- j’ai tendance à acheter trop tôt : j’ai râté le plus bas de Casino à 25€ car les 30€ me paraissaient déjà attractifs… idem pour SMTPC où j’étais heureux à 19€ alors qu’on a touché les 16€ !

Mesures à prendre :
- Je pense que je devrais, de manière bête et méchante, vendre au moins 1/4 de mes lignes si elles dépassent les 25% de performance. Cela permettrais de sécuriser mes gains tout en me permettant de continuer de bénéficier d’une hausse potentielle. Je ne sais pas ce que vous en pensez ?
- Pour éviter d’acheter trop tôt, je devrais peut-être expérimenter avec les ordres suiveurs proposés par mon courtier. Cela aurait le mérite de me discipliner : actuellement, je surveille un éventail de valeurs et s’il me semble qu’une de mes préférées est "en solde", j’achète impulsivement. Pré-programmer des ordres pour des montants et des plages données permettrait d’avoir une partie de la gestion en "pilote automatique", sachant que forcément je ferais malgré tout des achats impulsifs à côté (sinon ce n’est pas drôle).
- Si vous avez d’autres conseils ou commentaires, je suis (très) preneur !

Pour finir, ma courbe depuis l’ouverture du PEA :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_depuisledebut.jpg

Et bien sûr : je vous souhaite à tous un très beau Noël !

Dernière modification par doubletrouble (24/12/2018 12h57)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #5 30/03/2019 15h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Je ferais le suivi de mon portefeuille d’actions Lundi, aujourd’hui c’est la mise à jour du portefeuille d’or physique smile

Je l’ai finalement fortement étoffé, avec l’achat de 141,29 grammes depuis la dernière fois :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_goldfolio2.jpg

Ce qui donne le total suivant :

----------------------------------------------------------------------------------
  Monnaie                          Date,Atelier Etat  Or pur  Prix d'achat  Prime*
----------------------------------------------------------------------------------
  20 FrF Cérès                     | 1851 A    | AU |  5,81g |  230,- € |   5,34%
  20 FrF Cérès                     | 1851 A    | XF |  5,81g |  226,- € |   3,67%
  20 FrF Cérès                     | 1851 A    | AU |  5,81g |  226,- € |   3,67%
  (20 FrF Cérès)✝️                  | 1851 A    | ?  |  5,81g |  226,- € |   3,67%
  20 FrF Louis-Napoléon Bonaparte  | 1852 A    | AU |  5,81g |  236,40€ |   7,91%
  20 FrF Napoléon III Tête nue     | 1858 A    | XF |  5,81g |  225,- € |   3,24%
  20 FrF Napoléon III Tête laurée  | 1869 BB   | AU |  5,81g |  231,- € |   5,75%
  20 FrF Génie                     | 1878 A    | AU |  5,81g |  217,55€ |  -0,07%
  20 FrF Génie                     | 1878 A    | XF |  5,81g |  217,55€ |  -0,07%
  20 FrF Génie                     | 1897 A    | 92 |  5,81g |  212,- € |  -2,62%
  20 FrF Marianne (DPLF)           | 1904 -    | AU |  5,81g |  217,55€ |  -0,07%
  20 FrF Marianne (Pinay)          | 1909 -    | AU |  5,81g |  217,- € |  -0,32%
  20 FrF Marianne (Pinay)          | 1909 -    | MS |  5,81g |  218,- € |   0,13% 
  20 SFr Vreneli                   | 1922 B    | XF |  5,81g |  223,- € |   2,38%
----------------------------------------------------------------------------------
 280 Francs Union Latine                              81,34g | 3123,05€ |   2,41%
----------------------------------------------------------------------------------
   5 Roubles Nicolas II            | 1898 АГ   | AU |  3,87g |  200,- € |  27,50%
   5 Roubles Nicolas II            | 1898 АГ   | AU |  3,87g |  190,- € |  23,68%
   5 Roubles Nicolas II            | 1899 ФЗ   | AU |  3,87g |  205,- € |  29,26%
   5 Roubles Nicolas II Godot&Fils |           | ?  |  3,87g |  200,- € |  27,50%
   5 Roubles Nicolas II Godot&Fils |           | ?  |  3,87g |  200,- € |  27,50%
   (5 Roubles Nicolas II DE)       |           | ?  |  3,87g |  168,54€ |  13,96%
  10 Roubles Nicolas II            | 1899 АГ   | XF |  7,74g |  380,- € |  23,67%
----------------------------------------------------------------------------------
  40 Roubles Or                                       30,96g | 1543,54€ |  24,84%
----------------------------------------------------------------------------------
  50 Yuan                          | 2019      | MS |  3,00g |  148,90€ |  24,51%
----------------------------------------------------------------------------------
  50 Yuan Or                                           3,00g |  148,90€ |  24,51%
----------------------------------------------------------------------------------
  50 + 20 Euros San Marino         | 2003      | MS | 20,32g |  724,- € |  -4,91%
  500 Kronur Islande               | 1961      | MS |  8,06g |  255,- € | -15,56%
  Timbre JO Grenoble en or         | 1968      | MS | 11,80g |  368,- € | -18,16%
  500 Francs Venus de Milo         | 1993      | 92 | 31,10g |  669,- € | -41,86%
  100 Francs Lafayette             | 1987      | MS | 15,64g |  550,- € |  -6,15%
  500 Francs Voltaire              | 1994      | MS | 15,64g |  550,- € |  -6,15%
----------------------------------------------------------------------------------
  Bullions modernes                                  102,56g | 3116,- € | -18,91%
----------------------------------------------------------------------------------
  Total                                              217,86g | 7931,49€ |  -2,84%
----------------------------------------------------------------------------------
  * 1 gramme d'or = 37,47 euros

J’ai débusqué sur eBay des bullions modernes à vil prix (de surcroît avec les coupons eBay Extra !) et j’en ai bien profité. La Vénus de Milo en particulier est un véritable scandale, achetée au prix de l’once il y a 10 ans. Comme je suis spécialisé en numismatique Chinoise et que j’achète pour la première fois des monnaies modernes occidentales, j’ai par acquis de conscience fait vérifier l’ensemble de mes achats à deux numismates professionnels français. Toutes les monnaies sont authentiques smile

Les bullions modernes ont plus que compensé la forte prime de la "poche" Russe, ce qui permet de retomber sur une prime légèrement négative pour la globalité du portefeuille. C’est un résultat intéressant car je pourrais désormais spéculer "gratuitement" sur la prime numismatique de la poche Russe et dans une moindre mesure de la poche Union Latine. De même, si l’on considère que les monnaies modernes ont une valeur de collection (la 500 Kronur par exemple semble se vendre autour de 500€ certifiée), la valeur du portefeuille est en réalité sous évaluée dans mon tableau - et celà constitue une marge de sécurité. Comme je disais dans la file "Or physique", mon idéal est d’acheter une monnaie de collection au prix d’une unité d’or smile

Je vise désormais un total final de 250 grammes d’or à environ 36,50€/g - il me reste donc un peu plus d’une once à acheter. Celà représentera l’équivalent de 25% de mon épargne en action, mais globalement 10% de mes actifs nets (en dehors de la collection de monnaies Chinoises).

(✝️) Les monnaies entre parenthèses sont celles que j’attend encore de recevoir. Le coffret de San Marino m’a causé beaucoup de tracas : envoyé le 3 Mars de Suisse en recommandé, je ne l’ai reçu que ce matin ! Il semble qu’il ait fait un aller-retour entre la France et la Suisse entre deux, où le code postal a été "corrigé" (pourtant correctement inscrit sur l’enveloppe à l’origine). J’espère recevoir bientôt la pièce de 5 roubles (envoyée le 5 Mars)…

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #6 01/04/2019 14h18

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   146  

Je tiens à rappeler que ramener des pandas en Europe est ni plus ni moins qu’illégal. Il n’y a qu’une entreprise qui l’a fait et elle a du payer des millions d’euros à la Chine pour cela. En ramener dans ces bagages, dans de tels conditions de voyage est inadmissible en plus d’être illégal.
Il est également bon de rappeler que Philippe, notre hôte, peut être tenu pour responsable des propos tenus sur son forum. Cela va d’ailleurs contre ces idées puisqu’il fait des dons à L124 (ou une association approchante) pour empêcher le trafic de panda.
J’en appelle donc à la modération pour censure ce passage !

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #7 13/04/2019 17h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_goldfolio3.jpg

En ce moment mon portefeuille boursier évolue peu, mais le portefeuille d’or physique continue de s’agrandir doucement.

Depuis la dernière fois, j’ai ajouté 160 Francs :

  20 FrF Cérès                     | 1851 A | AU |  5,81g |  226,- € |   3,67%
  20 FrF Napoléon III Tête nue     | 1855 A | XF |  5,81g |  212,- € |  -2,62%
  20 FrF Napoléon III Tête nue     | 1858 A | XF |  5,81g |  214,- € |  -1,70%
  20 FrF Napoléon III Tête nue     | 1859 A | XF |  5,81g |  210,- € |  -3,54%
  20 FrF Napoléon III Tête nue     | 1860 A | XF |  5,81g |  214,- € |  -1,70%
  20 FrF Génie                     | 1896 A | AU |  5,81g |  208,50€ |  -4,22%
  20 FrF Marianne (DPLF)           | 1901 - | MS |  5,81g |  206,33€ |  -5,22%
  20 FrF Marianne (DPLF)           | 1904 - | MS |  5,81g |  206,33€ |  -5,22%
  20 FrF Marianne (DPLF)           | 1906 - | MS |  5,81g |  206,33€ |  -5,22%
  20 FrF Marianne (Pinay) étui CPOR| 1909 - | MS |  5,81g |  212,- € |  -2,62% 
  20 SFr Vreneli                   | 1947 B | MS |  5,81g |  210,- € |  -3,54%
  20 SFr Vreneli                   | 1947 B | MS |  5,81g |  220,- € |   1,04%
  20 SFr Vreneli                   | 1949 B | MS |  5,81g |  211,40€ |  -2,89%

Le portefeuille total approche maintenant les 300 grammes achetés à 36,17€/g.

A la réflexion, j’ai l’impression que mon intérêt de longue date pour la numismatique influence fortement mon style d’investissement. Si l’on regarde mes choix et le contenu de mon portefeuille, on peut y voir en creux une préférence nette pour les titres peu liquides, de niche ou exotiques. Un peu comme j’écume eBay à la recherche de l’annonce mal faite, du vendeur pressé ou de la médaille mal-aimée, je parcours aussi la cote avec l’objectif de trouver des valeurs obscures sous-évaluées. Quelque part, le plaisir de la chasse et des chemins de traverse est presque plus important, les gains n’étant que la confirmation d’une belle trouvaille. J’étais donc probablement condamné à m’orienter vers l’investissement value avant d’avoir passé mon premier ordre smile

Dernière modification par doubletrouble (13/04/2019 17h28)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #8 07/12/2019 18h30

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Merci Scipion8 pour votre message smile

Pour clarifier ma petite phrase sur le Japon, je ne parle bien sûr pas d’un rapprochement dans le sens d’une collaboration (trop de passif entre le Japon et la Chine et la Russie, et comme vous l’indiquez très bien aucun désir dans ce sens tant au niveau gouvernement que du peuple), mais plutôt de l’émergence d’un Japon non aligné et neutre, une sorte de Suisse Asiatique qui manque cruellement à la région. Singapour est trop petit et vulnérable pour jouer pleinement ce rôle, tandis qu’un Japon débarassé de l’occupation US pourrait ouvrir la porte à toutes les subtilités diplomatiques nécessaires à l’épanouissement d’une grande puissance marchande.

Sinon, j’avais vu cet ETF OBOR, et comme vous je l’avais trouvé un peu trop cher. Comme dans beaucoup d’ETF il y a aussi une exposition aux entreprises financières non négligeable qui m’attire peu, sans compter l’aspect large cap. Dans cette liste, seuls Norilsk et ICL m’intéressaient (trop chères maintenant). Comme vous (mais bien sûr à beaucoup plus petite échelle !) je vais plutôt essayer de faire ça à la main. Surgutneftegaz, en plus de sa particularité d’être assise sur une montagne de dollars qui devient encore plus intrigante avec la dé-dollarisation rapide russe, participe au pipeline ESPO qui alimente la Chine. Kazatomprom est un leader de la production d’Uranium et alimente aussi la Chine. Luka Koper m’intéresse énormément car malgré son profil obscur, c’est un port important pour accéder à l’Europe Centrale. Je surveille d’autres valeurs portuaires Russes et Européennes sans pour autant avoir assez de conviction pour rentrer dessus (Novorossiysk potentiellement menacé par le projet Anaklia, Piraeus et Tallinna Sadam trop chers…).

Pour finir sur l’aspect Liberté, si je partage votre amour pour elle je suis très pessimiste sur ce sujet. J’ai la vision opposée du futur, au lieu d’une démocratisation de la Chine et de la Russie, j’anticipe une destruction globale des classes moyennes et le déploiement "soft" dans nos pays Occidentaux des moyens de contrôles utilisés sans far dans ces pays.

Le seul travail que la bourgeoisie Occidentale accomplisse encore avec un minimum de compétence, c’est la création de l’opprobre sociale nécessaire pour légiférer. Regardez la "flygskam" suédoise qui a fait le tour de la presse française cet été, de manière synchronisée : sa seule conclusion politique logique, c’est de restreindre les vols pour les particuliers "pour protéger la planète". Mais comment décider quel citoyen aura une raison suffisamment légitime et/ou sera suffisamment vertueux pour mériter son vol ? La vague "verte" actuelle est une bénédiction pour introduire en douceur toutes sortes de mesures liberticides sans qu’elles soient discutable : en effet, comment argumenter contre sans devenir au mieux un ignorant dangereux, au pire un sociopathe aux yeux des téléspectateurs ?

J’espère avoir tort et vivre dans le monde que vous décrivez, mais à mon sens l’Histoire indique que les gouvernants ne lâchent la bride des gouvernés qu’involontairement (failed states), ou parce qu’ils n’ont pas le choix (après la Grande Peste au Moyen Age, ou après la WW2…).

Dernière modification par doubletrouble (07/12/2019 19h39)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #9 28/12/2019 09h11

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Effectivement on s’éloigne du portefeuille d’action mais c’est une discussion intéressante.

Je fustige en particulier la bourgeoisie non par Marxisme primaire mais parce que sa défense de la Morale et de la Culture par l’opprobre et l’ostracisme social est sa seule utilité réelle. Or, depuis 1968, probablement à cause du déshonneur de la collaboration et de la dislocation humiliante de l’Empire, elle a totalement abdiqué ses responsabilités. Les classes ouvrières n’ont ni le temps ni le capital nécessaire pour endosser ce rôle, et la résurgence du ressentiment de classe qu’on observe partout aujourd’hui n’est probablement pas étranger au dédain des "sans dents" pour les "habits neufs" de cette bourgeoisie nihiliste ennivrée par sa propre décadence.

J’admire votre optimisme, comme celui de Scipion8, et j’espère de tout coeur avoir tort. Je ne vois toutefois aucune force porteuse des valeurs que nous partageons émerger sur l’échiquier politique, les seuls courants prenant de l’ampleur étant le fascisme à l’ancienne (superficiellement séduisant par ses solutions simples et son franc parler face à la chappe de plomb du politiquement correct actuel) et le fascisme vert (qui utilise les mêmes grosses ficelles de culpabilisation et pseudo-supériorité morale que le pouvoir actuel, avec en plus une composante millénariste, terreau fertile pour l’émergence de Lysenkismes et d’absurdités liberticides au nom d’une planète perpétuellement mourante).

Pour terminer, l’architecture n’est jamais neutre et constitue une forme puissante et durable de propagande (les architectures nazies et staliniennes en sont des exemples évidents, mais pas moins que le Haussmannien). Les courants Brutalistes et autres Le Corbuseries qui dominent depuis les années 60 ne sont pas anodins et leur côté inhumain est un témoignage de la sécession de l’Elite. Elle ne souhaite plus susciter d’admiration ni même afficher une supériorité culturelle, mais simplement le shock and awe d’une domination technologique indéniable et indifférente. Un oeil froid de haut fonctionnaire scrutant la fourmilière du haut d’un monolithe de verre et d’acier, construit comme un panoptique mais trop colossal pour que l’observé puisse avoir conscience de l’observant. Les lotissements cubiques et autres barres de béton constituent un déni d’individualité et de chaleur humaine, rappel constant à la condition de termite solitaire.

Face à cela, nos maisons biscornues, polies par les mains, les pieds, les espoirs et les tragédies de centaines d’hommes et de femmes au cours d’un demi-millénaire, sont le témoignage génant d’une autre façon de vivre. On peut les neutraliser en les transformant en musée sans vie, ou plus simplement en les laissant se décomposer sur la place publique - comme les charognes sur les gibets de l’Ancien Régime - "pour encourager les autres". La négligence du pouvoir pour le patrimoine, en dehors des musées et du tourisme, n’est pas anodine non plus.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #10 13/02/2020 19h29

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Merci Andut, effectivement Arctic Paper est une position qui commence à payer !

Globalement mon portefeuille est à la fête ces derniers jours, après Kongsberg Gruppen qui s’est envolé de 10% hier, aujourd’hui c’est au tour de Kitron de monter comme une fusée avec 10% aussi. Au delà des résultats comme d’habitude excellents et d’un solide dividende de 0,5 NOK/action, il est à noter que le coronavirus n’affectera pas ses résultats. Leur usine de Ningbo tourne certes au ralenti (30%) mais n’a pas été trop durement affectée par les quarantaines, et le CA de leur branche Chinoise ne représente que 10% du CA global. Pilier de mon portefeuille depuis 2018, Kitron ne m’a jamais déçu smile

Plus discrètement, Norsk Hydro a aussi repris presque 10% depuis sa descente aux enfers de la semaine dernière. J’ai bien fait de rallonger ma ligne.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #11 16/03/2020 09h38

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Le sang coule dans les rues, je continue de pilonner et le fût de mon canon est si brulant qu’il pourrait fondre ! Nouvelle salve d’obus en ce beau matin de violence avec une autre valeur défensive bradée : Total (non, pas FP…) Produce.

Il s’agit d’une spin-off datant de 2006 de Fyffes, l’entreprise centenaire irlandaise de trading de fruits et légumes frais qui vous apporte entre autres les bananes Chiquita. Les bananes ne représentent que 11% des commodités acquises et distribuées par Total Produce : Total Produce PLC | Our Range | Group Product Portfolio et pas mal d’entre elles portent un autre sticker facilement reconnaissable : Dole.

Ce qui m’a fait passer à l’achat c’est que non seulement Total Produce est de retour sur une valuation de 2013 alors que ses profits et son FCF ont plus que doublé depuis, mais qu’elle détient aussi désormais 45% de Dole, le géant agro-alimentaire américain, avec la possibilité contractuelle de passer majoritaire. On pourrait considérer Dole comme "gratuit" si la dette de Total Produce n’avait pas non plus doublée sur la période…

La baisse massive du cours du pétrole va être du pain béni pour Total Produce qui en consomme nécessairement beaucoup pour la logistique. Le business est par ailleurs très défensif, les commerces alimentaires étant parmis les seuls qui seront épargnés par les lockdowns massifs qui se profilent.

Pour ne rien gâcher, Total Produce verse un dividende de 3,48 cents (dont 2,57 cents restent à verser en Mai) par action sans retenue à la source (vive l’Irlande !).

Achat : 1000 actions Total Produce à 0,90€

Hors ligne Hors ligne

 

[+7]    #12 16/03/2020 14h03

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Après le bombardement de ce matin, j’avance pied à pied dans les ruines fumantes d’Euronext en essayant d’éviter les tirs. Un hélicoptère FP:23€ survole ma position dans un vacarme d’enfer et je ne peux pas m’empêcher de tirer 460 balles dans sa direction, alors même que ma cartouchière commence à se vider et que je perd beaucoup de sang (-10% ce jour). Je compte fièvreusement (peut-être le COVID ?) mes munitions restantes, j’arrive à 142 lorsque soudain surgit une escouade de 10 ACOMO que j’abat une par une. Je suis déjà loin derrière les lignes ennemies avec peu d’espoir de renforts, si je ne suis pas réapprovisionné rapidement c’est la mort assurée. Je serre ma radio dans ma main noire de poussier, de sueur et de sang sêché et j’appelle Arkéa… Je tend l’oreille dans le silence entrecoupé du staccato des armes ennemies et d’explosions lointaines, espérant entendre grésiller une voix amie : PRET CONSO ACCORDE.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #13 16/03/2020 18h15

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   129  

Attention,

Euronext est en ruine mais le sang n’est pas encore dans les rues.
Un chômage technique s’il n’est pas associé à des aides gouvernementales causera une crise de liquidité chez les particuliers qui aura un ripple effect sur toute l’économie d’une manière pire encore qu’une crise de liquidité bancaire. Surtout que les ménages américains sont très leveragés.

L’épargne de précaution reste essentiel : nous devons tous faire un scénario du favorable, médian et pire.
Pouvons nous tenir sans revenu jusqu’en décembre 2020 ?

Si nous les ménages devons liquider des actifs immobilier (alors que les notaires sont fermés!) ou mobilier au bout de 3 mois pour tenir les créances, alors il y aura des junk bunds ou des liquidations forcés. Ce sera le 2em effet kisscool.

Ce n’est pas mon scénario central, mais il ne faut pas l’exclure dans notre money management.


Buy sheep, Sell deer and Give to WHO.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #14 15/04/2020 22h10

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   200  

Il y a une demi-douzaine d’entreprises en Norvège actives dans le saumon.

Grieg Seafood à la croissance la plus élevée ,28,4%, elle est suivie par Austevoll Seafood, 19,2%, toutes les deux sont modérément valorisées avec un PEG respectif de 0,50 et de 0,54.

Beaucoup préfère Mowi car c’est la plus importante, mais elle est aussi plus chère.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #15 04/05/2020 14h28

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Voici le portefeuille au complet (j’ai rajouté mes actions Kazatomprom afin de faciliter le suivi) en ce premier Lundi du mois. Comme vous pouvez le voir, finalement j’ai bazardé mes SMTPC jusqu’à la dernière. J’ai préféré continuer mon exploration du secteur de la santé et des actions de croissance plutôt que conserver une ligne en laquelle j’avais perdu conviction.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_screenshot-2020-5-4_portefeuille_global_-_folio_stockopedia1.png

C’est amusant de constater qu’au début de cette file, en 2017, je m’excusais de la taille "minable" de mon portefeuille (environ 10k€) et qu’en l’espace d’à peine 3 ans il frôle les 60k€. C’est encore loin de l’idée que je me fais d’un portefeuille sérieux, mais je suis assez content de ce résultat : ça commence à ressembler à quelque chose ! J’ai souvent fait du rase-motte bancaire et des acrobaties pour gérer mes entrées-sorties, tout en continuant inlassablement d’abonder le PEA, j’ai traversé le mini krach de Décembre 2018 et je navigue actuellement ce qu’on peut appeler un vrai krach, et je trouve toujours ça aussi excitant et enrichissant dans tous les sens du terme smile

Merci à tous les frères boursiers de ce forum et d’ailleurs pour avoir ouvert mon horizon, et souvent m’avoir donné l’impulsion qu’il fallait pour sortir de ma zone de confort et toujours apprendre un peu plus smile

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #16 16/05/2020 15h12

Membre
Réputation :   7  

Bonjour doubletrouble,
Je suis régulièrement votre portefeuille que j’adore !

Dans mon portefeuille j’ai récemment ouvert une ligne sur 100 Vanguard VERX ! C’est le VEUR mais Ex UK ! Pour conserver l’éligibilité PEA.

Je suis chez BForBank et en effet le VEUR est encore éligible mais jusqu’à quand ? (Brexit)  Vous n’avez pas peur de devoir le vendre ?

Sinon je compte également alimenter régulièrement cet ETF et le monter à 1/3 de mon portefeuille.

Bonne continuation à vous.


🇭🇰🇫🇷 Stocks & ETFs Portfolio

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #17 31/05/2020 12h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Finalement, je retrouve peu à peu mon biais pro-Eurasie.

Force est de reconnaître que l’économie Chinoise a vraiment redémarré, et que pour l’instant la cohésion sociale est remarquable vu les plaies bibliques qui viennent de frapper le pays (inflation de la nourriture liée aux épidémies de grippe porcine et aviaire, chômage de masse et crise sanitaire avec le virus, …) tandis que ce sont les USA qui finalement connaissent les prémices du chaos que je craignais pour la Chine à l’issue des quarantaines. L’été ne fait que commencer, et les millions de chômeurs américains dont certains participent aux émeutes et aux pillages sont encore sous perfusion d’un généreux paiement de $600 par semaine jusqu’en Juillet. Si ce programme n’est pas prolongé, les rangs des émeutiers risquent de grossir à moins que l’escalade de la violence ne devienne trop intimidante.

Au final, il s’agit d’un problème de confiance.

Malgré la gestion controversée de la crise sanitaire par le gouvernement Chinois, globalement la population lui a laissé le bénéfice du doute et la confiance dans l’avenir du pays reste forte. La population, unie par un nouveau nationalisme Han, est consciente du progrès considérable du pays et de se trouver au seuil de la superpuissance. La Zeitgeist se résume à une phrase qui revient fréquemment depuis un ou deux ans : "我们国家强大了。"

Aux USA, le travail de sape du "sentiment de déclassement", des guerres sans fin ni vainqueurs et des divisions (pour mieux régner) issues de politiques identitaires et partisanes semble atteindre un seuil critique - alors qu’avant 2008 les perspectives de déclin voire d’effondrement économique restaient le domaine des tinfoil hats, ces thèmes sont devenus mainstream pour une jeunesse désabusée et biberonnée aux prophéties apocalyptiques (dont le fameux climate change). Il semblerait que Joker ait capturé de manière présciente la Zeitgeist américaine ; pour les nouvelles génération, la sphère anglo-saxonne n’a plus de rêve à offrir.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #18 04/08/2020 16h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Bonjour @bajb, effectivement Nicolas Walewski a bu le calice jusqu’à la lie sur Wirecard… mais à son crédit, il était rentré sur le dossier en 2006 et c’était un 10-bagger. Il aurait probablement du alléger mais je pense que l’ampleur de la fraude a pris pas mal de monde par surprise.

Au sujet de Heckler & Koch, c’est un dossier qui me semble avoir une dimension tout autant politique qu’économique. L’entreprise équipe les forces armées et de police majeures de l’OTAN mais était en situation périlleuse à cause de malinvestissements remontant à 2006 (entre autres, un fabricant d’outillage de jardin et un diamantaire…). Le fait que Nicolas Walewski, qui a longtemps joué le rôle de financier sans avoir voix au chapitre sur le plan exécutif, prenne maintenant les rênes est à la fois rassurant d’un point de vue stabilité financière mais aussi pour les décisions futures.

Heckler & Koch est bien placée pour profiter d’un plan de défense Européenne qui devrait se concrétiser d’autant plus rapidement que les divergences d’intérêt entre les USA et l’Allemagne sont de plus en plus évidentes. Entre Nordstream 2 et le retrait des troupes, le brûlant dossier Huawei, c’est un véritable boisseau de pommes de discordes.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #19 14/10/2020 11h39

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

J’en profite pour poster un petit arbitrage : comme Leonardo continue sa descente aux enfers (malgré les bruits de bottes Ottomanes) j’ai préféré vendre mes 150 actions LDO pour acheter 15 actions Nedap et garder un chouia de cash.

Nedap a non seulement une valorisation intéressante vu leur profil de croissance mais je suis particulièrement intéressé par leurs partenariats avec Thalès (que j’ai indirectement via Dassault Aviation, ce mini ETF défense[1] smile ) et surtout Idemia.

IDEMIA - Nedap Security Management

[1] En achetant AM, vous achetez Thalès et en achetant Thalès, vous achetez Naval Group.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #20 11/11/2020 10h34

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Je suis de bonne humeur : mon portefeuille vient d’entrer dans le club 90 smile Le seuil psychologique des 100000€ se profile à l’horizon !

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_club90.png

Ce jour férié est donc une bonne occasion de faire un petit point sur la performance du portefeuille en valeur de part depuis sa création en 2017.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_world2017.png

Globalement, il fait jeu égal avec un ETF World début 2018, avant de sous-performer lors du mini-krach de fin d’année. Il repart bien début 2019, puis sous-performe gravement d’avril 2019 à janvier 2020. Globalement, 2020 semble ma meilleure année, avec certes un nadir impressionnant lors du krach mais un beau V bien net par la suite. Au final, ma sélection d’actions surperforme le MSCI World de 38% sur ces 3 ans.

Bon, "évidemment" la performance est moins flatteuse comparée à celle du NASDAQ 100 depuis 2017 :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_2017nasdaq.png

Je sous-performe le NASDAQ 100 de 18%. Il est intéressant toutefois de voir que les jeux n’étaient pas encore faits jusqu’en Mars 2019 environ. La période d’avril 2019 à Janvier 2020 pèse nettement sur la performance finale. La perte maximum (drawdown) lors du krach a également été très violente, 26% d’écart avec l’indice :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_nadir.png

Que s’est-il passé d’Avril 2019 à Janvier 2020 ? Cette période semble être la clé de cette mauvaise performance. J’ai donc relu les messages postés sur le forum à cette période, et il me semble que les décisions suivantes ont entraîné la baisse :

- Renforcements à la baisse de B2 Holding, donnant à cette mauvaise ligne une taille disproportionnée par rapport au reste du portefeuille.
- Pire, j’ai réinvesti les gains d’un bel allez-retour sur Casino sur B2 Holding… quelle destruction de valeur !
- J’ai laissé filer les pertes de Norsk Hydro et Elkem sans chercher à alléger.
(ci-dessous comparaison avec l’ETF Vanguard FTSE Developed Europe VEUR)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_pertes.png

Je me suis aussi désintéressé du portefeuille entre Juillet et Septembre. Globalement je semblais plus motivé à acheter des monnaies en or pendant cette période, visiblement au détriment de la performance du portefeuille. J’ai toutefois une plus value d’environ 40% sur ces achats d’or physique, ce qui compense un peu…

B2 Holding est au final l’archétype du "mauvais" dossier Value : motivé uniquement par les chiffres (la collection de dettes n’est pas un secteur dans lequel j’ai confiance, surtout dans l’environnement économique actuel), en ignorant volontairement le mauvais newsflow et encore aggravé par des renforcements à la baisse successifs "pour faire baisser le PRU". Si à la place j’avais acheté Medistim autour de 70 NOK (que j’avais déjà repéré mais trouvais trop cher !), j’aurais eu un double bagger en portefeuille.

Je dois vraiment remercier Scipion8 et Lopazz de m’avoir déniaisé vis-à-vis des valorisations. Globalement, j’ai l’impression de faire de meilleurs choix depuis le krach, et ça semble être confirmé par l’évolution de la valeur de part sur les 6 derniers mois smile

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_rolloverthenasdaq.jpg

Le NASDAQ n’a qu’a bien se tenir !

Dernière modification par doubletrouble (11/11/2020 11h44)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #21 11/11/2020 13h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Ce midi j’ai acheté 50 actions Hensoldt : il s’agit d’une spin-off de l’activité d’électronique militaire d’Airbus, spécialisée dans les senseurs. Je suivais l’entreprise depuis son IPO fin Septembre et le dernier rapport publié hier a achevé de me convaincre.

Le backlog est très bien fourni avec notamment le très beau contrat d’1,4 milliard d’euros pour équiper les Eurofighters de la Luftwaffe d’un nouveau radar. Le rachat de Nexeya l’année dernière devrait permettre de récupérer des contrats avec l’armée Française également : Nexeya fournira le système de combat Lyncea des patrouilleurs d’outre-mer[1].

J’avais raté le coche pour ECA, mais je pense qu’Hensoldt va suivre un profil similaire.

[1] Nexeya va fournir le système de combat des patrouilleurs d?outre-mer | Mer et Marine
News | HENSOLDT

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #22 17/11/2020 10h46

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Bon, mieux vaut tard que jamais : je suis finalement rentré sur NRC Group, un constructeur d’infrastructures ferroviaires scandinave, à 23,40 NOK ce matin. Je pensais avoir un peu plus de temps avant que le cours ne se réveille mais les annonces de vaccin ont tendance à tout tirer vers le haut en ce moment ! J’espère avoir une occasion de me renforcer à la baisse, mais en attendant j’ai au moins pris une petite louche à un PRU inférieur à celui des directeurs qui se goinfrent depuis quelques mois.

A noter, Veidekke a aussi une division rail, et c’est une entreprise plus "bon père de famille" que NRC (comparable à Vinci) pour ceux que la thèse intéresse mais qui voudraient un risque moins élevé. Personnellement je trouve les perspectives de croissance de Veidekke moins intéressantes mais c’est une belle boîte aussi.

Quand le gras dividende Kitron tombera début Décembre, je réfléchis à prendre une petite louche parmi les boîtes suivantes :
- Nynomic, une boîte "verte" allemande spécialisée dans les capteurs dont la branche Lemnatec pour l’agriculture m’intéresse, et repérée par @bajb en Juin.
- Adevinta, la spinoff de Schibsted qui a racheté le business de petites annonces d’eBay et devient un leader des petites annonces
- Norsk Hydro ou Elkem, deux boîtes industrielles qui sont en train de bien repartir
- SwedenCare, une boîte vétérinaire bien chère mais avec une belle croissance
- Surgical Science Sweden, des simulateurs d’opérations chirurgicales pour former les futurs chirurgiens
- Amber Grid, infrastructure de gaz naturel entre la Pologne et la Lituanie
- Grigeo, du PQ lituanien pas cher

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #23 23/11/2020 11h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

AqualisBraemar prend encore plus de 7% ce matin suite à leur annonce du rachat de London Offshore Consultant, une autre boîte de conseil orientée énergies renouvelables, avec un mix de cash/equity dont une partie financée par un private placement. Le management prévoit plus de $3 millions USD de gains grâce aux synergies après cette fusion. Aqualis est en train de devenir tout doucement un béhémoth de l’éolien offshore.

Sinon, petit arbitrage. J’ai reconnu mon achat de Nynomic pour ce que c’était, un achat d’ennui, et je suis rentré à la place sur Micro Systemation, la boîte suédoise qui fait les kits XRY de forensic pour les téléphones mobiles. J’ignorais jusqu’à ce week-end qu’elle était côtée (leur principal concurrent, l’israélien Cellebrite, est privé), qu’elle avait de si sympathiques bilans et surtout qu’elle s’achetait assez peu cher vu son potentiel. Pensez donc à tous les téléphones de complotistes, pervers et terroristes qu’il va falloir analyser dans les prochaines années ! C’est une belle "valeur doubletrouble" : scandinave, juteuse et subtilement malaisante.

Pour finir, Heckler & Koch continue sa fulgurante remontada : 89,5€ ce matin. J’ai donc 99% de plus value latente sur mes achats à 45€.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #24 25/11/2020 11h09

Membre
Réputation :   92  

Croissanceverte je me permets de vous corriger sur Sobi, puisque c’est moi qui ai en partie inspiré doubletrouble sur le dossier. Sobi a déjà un chiffre d’affaires conséquent et affiche une très belle rentabilité, elle est donc potentiellement beaucoup moins "cassé gueule" que Medistim à leurs niveaux de prix actuels respectifs

@DB : relire votre message sur Total Produce m’a refait penser à Greenyard, qui pourrait vous intéresser (value en recovery). Les semestriels publiés la semaine dernière sont plutôt bons et montrent que l’entreprise est sur le bon chemin, même si la route est encore longue

Dernière modification par corran (25/11/2020 15h19)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #25 30/11/2020 13h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   351  

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page est une synthèse de la discussion. Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Discussions similaires à "portefeuille de titres vifs, or physique et valeurs exotiques de doubletrouble"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur