Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #476 03/11/2020 12h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Comme mon PEA n’est toujours pas verrouillé pour le transfert, j’ai pris une petite louche de 100 actions ArcticZymes. C’est une boîte Norvégienne spécialisée dans les enzymes (comme son nom l’indique), et a bénéficié de la généralisation des tests COVID. C’est intéressant en soi, mais ce qui m’attire chez cette petite biotech c’est plutôt sa production de SAN (Salt Active Nuclease) fort utile pour les thérapies géniques. L’entreprise n’a pas de dettes, est devenue profitable cette année et sa croissance est impressionnante. J’avais commencé à regarder cette entreprise lorsqu’elle s’appelait encore Biotec Pharmacon mais l’explosion de son cours à la hausse m’avait découragé. En rentrant après la respiration de 35% suite à ses derniers résultats, très bons mais "pas assez" pour les spéculateurs, j’espère prendre le train en marche.

En parlant de train : je suis très intéressé par NRC Group, une autre entreprise Norvégienne spécialisée dans les infrastructures ferroviaires qui est en train d’accumuler pas mal de juteux contrats en Scandinavie et dont le cours est actuellement bien faible - tandis que les insiders achètent, achètent et achètent. Le ferroviaire devrait bénéficier fortement du Green New Deal européen, et NRC me paraît un excellent complément à Touax smile

Hors ligne Hors ligne

 

#477 04/11/2020 12h12

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Arf, ça fait un moment que je tourne autour de Polska Miedz (mines de cuivre, argent et or) et hier matin encore elle était à 25€ à Frankfurt… avant de partir comme une fusée vers les 29€ ! Ce matin, achat de rage à 27,60€ pour 20 titres… sad

Je ne sais pas ce qu’il s’est passé hier à Varsovie, mais CD Projekt a aussi pris presque 10%.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #478 05/11/2020 10h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_peloton_de_tete.png

Belle performance de mes nouveaux achats ce matin smile

Hors ligne Hors ligne

 

#479 06/11/2020 10h11

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Sur le forum américain Metafilter, l’une des inside jokes c’est que depuis 2012 (la fin du monde des Mayas), la fin du monde tel qu’on le connaissait a bien eu lieu mais il a été instantanément remplacé par la "Hollywood screenwriter reality" - dans le sens où les évènements sont de plus en plus outranciers, avec en plus régulièrement des protagonistes avec des noms improbables ou trop appropriés (Reality Winner, Scaramucci, Antony Wiener…). C’est une façon amusante de qualifier le sentiment d’irréalité ou de surréalité qui peut parfois frapper ceux qui suivent de près la politique américaine - et la façon curieuse dont pas mal d’évènements sont télégraphiés à l’avance.

Bref, suite aux élections, j’ai repensé à cet éditorial de Max Boot dans le WaPo :
www.washingtonpost.com/opinions/2020/07 … ts-he-won/

Le déroulement du "war game" auquel il a participé en Juillet correspond exactement à ce qui est en train de se passer actuellement.

Je suis de plus en plus mal à l’aise vis à vis des conséquences possibles de ces élections, donc j’ai décidé d’annuler la petite prise de positions en USD que j’avais entamé au sein de mon PEA. Je conserve Adeco Agro, qui au final n’est que coté aux USA mais n’a aucune activité là bas, mais j’ai vendu LyondellBasell.

A la place, je vais prendre un virage ESG assez raide. Je pense que le scénario vers lequel on s’oriente va impliquer une montée en puissance des marchés du carbone qui pénalisera grandement les entreprises qui ne peuvent pas ou ne pensent pas à maîtriser non seulement leurs émissions mais le coût carbone de leurs matières premières (essentiellement les PME et certains émergents).

Le flux de hot money sur les ESG n’indique pas une prise de conscience écologique mais simplement que c’est là où il va falloir s’abriter - et vite.

D’ailleurs, cela m’a fait penser à quelque chose de peu politiquement correct…

Quand j’aurais un peu de temps j’aimerais bien faire un petit tableau des mesures de confinement prises par chaque pays d’Europe, avec en regard le % du PIB généré par les petits commerces et l’utilisation du cash. Car au final, dans cette perspective, la liberté dont ont pu jouir les suédois tombe sous le sens : ils ont déjà sagement renoncé d’eux-même au cash et ont une des législation les plus "avancée" en termes ESG - leur économie n’avait donc pas besoin d’être "mise à jour".

Ca me semble nettement moins le cas en Espagne, Italie et France.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #480 06/11/2020 11h17

Membre
Réputation :   19  

Double trouble a écrit :

Bref, suite aux élections, j’ai repensé à cet éditorial de Max Boot dans le WaPo :
washingtonpost.com/opinions/2020/07 … ts-he-won/

Marrante l’idée du war game. Ceci dit l’article date de juillet et les choses ont évolué depuis. Elles évoluent même au jour le jour, la nouvelle rassurante aujourd’hui c’est que les grands médias américains semblent de pas mordre aux intox de Trump et n’hésitent pas à les dénoncer.     
Autre piste intéressante, et dont on devrait parler de plus en plus dans les prévisions et la gestion politique, c’est l’IA
Kcore analytics
Tout à fait d’accord également sur les ESG mais il va falloir faire du tri, les sociétés qui font de l’habillage ESG seront certainement pénalisées à terme.
Quand à la Suède (patrie de Greta Thunberg) ils sont effectivement bien en avance sur les critères environnementaux , sociaux et de gouvernance avec au passage le leadership européen du nombre de femmes parlementaires wink

Hors ligne Hors ligne

 

#481 06/11/2020 12h03

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

@philthevet : Très juste, il faut bien sûr prendre garde au greenwashing.

A mon sens, les sociétés les mieux placées seront de grands groupes capables de proposer des matériaux ou des services "certifiés" - par exemple Norsk Hydro se positionne très intelligemment avec son aluminium bas carbone Reduxa : du pain béni pour des constructeurs automobiles cherchant à réduire sans trop d’effort leur "budget" carbone par exemple.

Je me méfie des startups qui risquent d’être rachetées par ces grands groupes pour une bouchée de pain dès qu’elles commenceront à réaliser leur potentiel (après avoir dilué les courageux petits porteurs du départ au fur et à mesure des levées).

Les entreprises moyennes sur des niches en apparence ennuyeuses sont comme d’habitude mon terrain de chasse favori. Ce matin j’ai acheté 40 actions Stora Enso - pricée comme une entreprise de l’industrie papier, mais aussi l’un des leader du Cross Laminated Timber pour les constructions bas carbone.

Je commence aussi à me demander si j’ai raison de conserver Total. Le management est meilleur que celui d’Equinor (pas forcément difficile wink ) mais la stratégie ESG me laisse dubitatif. C’est peut-être pour ça que j’ai 30% de PV sur Equinor et 20% de MV sur Total…

Dernière modification par doubletrouble (06/11/2020 12h05)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #482 06/11/2020 13h15

Membre
Réputation :   25  

Je suis étonné que vous n’évoquiez pas ce matin  Aqualis Braemar qui prend 17% après avoir connu un pic à +25%.

Je ne connaissais pas cette société mais j’ai pris une ligne il y a quelques jours car elle me semble être une bonne valeur anti-covid.

En ligne En ligne

 

#483 06/11/2020 13h24

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

@gustou : Oui ! J’ai vu ce mouvement brutal ce matin mais j’attendais d’en connaître la cause avant d’en parler. Pour l’instant il semble n’y avoir aucun élément fondamental nouveau, juste un article dans finansavisen confirmant ma thèse initiale :

Dolly/Google translate a écrit :

Action de la semaine dans FinansAvisen, "La perle ESG méconnue"
Den ukjente fornybarperlen | Finansavisen hores-intéressant-out-should-you-read-more.

Action de la semaine: Regardez, une action ESG qui a un prix bas, un faible risque et des dividendes.

À la fin du troisième trimestre, le carnet de commandes s’élevait à 28 millions de dollars, contre 20 millions de dollars au trimestre précédent et 13 millions de dollars l’année précédente.

« Porté par plusieurs missions de projets dans les énergies renouvelables et offshore. Plusieurs grands projets attribués au quatrième trimestre ne sont pas inclus dans les chiffres », précise-t-il dans la présentation trimestrielle.

La Covid-19 n’a clairement posé aucun problème pour signer de nouveaux contrats.

Tommy Johannessen sur SpareBank1 Markets:
AqualisBraemar se négocie à des multiples ridiculement bas à notre avis, illustrés par une valorisation de 5,2 fois le bénéfice d’exploitation attendu en 2021 et de 6,7 fois le bénéfice attendu. Oui, ils sont plus petits que la concurrence et la liquidité boursière est faible mais la décote est tout simplement trop élevée », a-t-il résumé après avoir revu les chiffres du troisième trimestre.

AqualisBraemar - Havvind | Finansavisen Forum

J’en profite pour signaler un autre achat (le confinement dans mon cas a clairement une influence sur mon activité boursière x) ) : 2000 actions Sotkamo Silver, une mine d’argent en Finlande (qui produit aussi du zinc et du cuivre) qui me semble sur le point de décoller : l’exploitation de la mine a commencé en Mars 2019 et après l’excellent Q3, il me semble qu’elle peut suivre une trajectoire à la Atalaya Mining.

Dernière modification par doubletrouble (06/11/2020 13h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#484 06/11/2020 13h28

Membre
Réputation :   25  

Qu’est-ce qu’une action ESG svp ?

En ligne En ligne

 

#485 06/11/2020 13h34

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

ESG signifie Environmental, social and corporate governance - un acronyme barbare servant à identifier les entreprises "vertes" et "diverses", prêtes pour le "nouveau monde" wink

Personnellement je suis très agnostique vis à vis de toutes ces tendances et doctrines, mais j’essaie toujours de me positionner de manière à garder mon auge aussi bien remplie que possible.

Hors ligne Hors ligne

 

#486 06/11/2020 13h40

Membre
Réputation :   25  

C’est parfait : en achetant cette ligne Aqualis Braemar, non seulement  j’ai fait une bonne affaire mais aussi une bonne action. Cela tombe bien car le reste de mon portefeuille n’est pas franchement au label ESG.

En ligne En ligne

 

#487 06/11/2020 13h46

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

@gustou: Que pensez-vous de Sotkamo ? Je sais que vous avez un sacré flair pour les minières.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #488 06/11/2020 17h49

Membre
Réputation :   25  

Il ’arrive aussi d’avoir le nez bouche : je suis en MV de 18% sur Fresnillo, minière mexicaine d’or et d’argent.

Je ne connais pas Sotkamo et j’ai brièvement regardé le site de la société : l’historique de cours n’est pas emballant et je suis un peu circonspect vis-à-vis de l’exploitation minière dans un pays comme la Finlande ; les règles environnementales doivent être plus strictes qu’en Afrique ou en Amérique latine et les coûts de personnel infiniment plus lourds.

En ligne En ligne

 

#489 09/11/2020 10h51

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Petit arbitrage : j’ai vendu à 17,10€ les 38 actions Abbey Plc que j’avais acheté 13,20€ en Octobre 2019. Cela m’a permis d’acheter 100 actions Studsvik à 59 SEK smile

Studsvik est une entreprise suédoise spécialisée dans le nucléaire en Europe et aux USA qui se développe discrètement et intelligemment en Asie, particulièrement en Chine. Elle reste faiblement valorisée (environ 12x les bénéfices) avec un management qui depuis 2 ans a su les remettre sur le chemin de la croissance. Un bon complément à Kazatomprom pour parier sur le développement du nucléaire en Chine !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #490 09/11/2020 13h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_88888.png

Voilà un bien beau chiffre smile

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #491 10/11/2020 17h49

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Je recopie ici une perle de sagesse de Scipion8 postée sur le forum d’en face :

Scipion8 a écrit :

Perso, je pense que dans l’investissement boursier, et particulièrement pour les investisseurs particuliers, un raisonnement "simple", à 1 temps ("est-ce une bonne entreprise ?" ) est plus performant qu’un raisonnement plus complexe, à 2 temps ("est-ce une bonne entreprise ?" puis "le prix est-il attractif ?" ).

Je pense que les particuliers (notamment les adeptes du value) ont une évaluation très exagérée de leur capacité à évaluer une entreprise. Ils croient être rigoureux alors qu’ils font n’importe quoi, en général. Ils ne regardent pas la réalité en face : investir, c’est faire un pari nécessairement risqué sur l’avenir forcément incertain d’une entreprise. Les essais de valorisation que l’on peut faire sont souvent une tentative de rationaliser le process d’investissement, mais la réalité, c’est que quand Buffett investit dans Snowflake, il fait un pari forcément risqué sur l’avenir - il n’a pas fait un DCF pour évaluer une valeur intrinsèque…

En revanche, évaluer si une entreprise est "bonne" ou pas, c’est moins compliqué : croît-elle ? gagne-t-elle de l’argent ? a-t-elle des avantages concurrentiels ? Il reste évidemment une incertitude évidente sur la durabilité de ces avantages et sur le prix auquel on les paye, mais sur la durée et sur un nombre suffisant grand de valeurs cette approche doit donner de bons résultats.

On peut éventuellement ajouter un filtre sur la valorisation, pour éliminer les dossiers les plus chers, mais j’ai tendance à penser qu’on risque ainsi d’éliminer les entreprises les plus prometteuses.

Les témoignages sur les forums boursiers attestent de la pertinence et des risques des 2 méthodes. Je n’ai jamais vu quelqu’un se plaindre d’avoir acheté LVMH, Microsoft ou Visa trop cher : dans la pratique, surpayer une entreprise de très belle qualité n’est pas un risque réel. Ceux qui se plantent le font sur leur évaluation de la qualité des entreprises, et non sur le niveau de valorisation : on paye toujours trop cher une entreprise vouée à disparaître, et le prix affiché par le marché pour les belles entreprises est généralement fair

? Topic Bourse ?  En novembre Plymouth se coince le membre [POGNON] - Page : 12510 - Loisirs - Discussions - FORUM HardWare.fr

C’est vraiment un excellent conseil. Personnellement, particulièrement au début, je pense que j’ai commis beaucoup d’erreurs en essayant de trouver des entreprises "pas chères" avant des entreprises "bonnes". J’arpentais les screeners en cherchant les PE et PEG les plus bas possibles… et pire, j’ai ignoré des choix instinctifs qui auraient été les bons à cause d’opinions douteuses sur le prix. Depuis que j’ai changé mon fusil d’épaule en privilégiant la qualité (ça se ressent souvent en lisant les rapports, en plus des chiffres) à la stricte valorisation, je fais moins de conneries (enfin je crois).

Il faudrait broder ce post de Scipion8 et l’encadrer au dessus de l’écran de chaque boursicoteur, un peu comme ça :

https://pics.me.me/when-you-cross-stitch-a-meme-knowing-itll-be-dead-60495267.png

Dernière modification par doubletrouble (10/11/2020 18h02)

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+2]    #492 11/11/2020 10h34

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Je suis de bonne humeur : mon portefeuille vient d’entrer dans le club 90 smile Le seuil psychologique des 100000€ se profile à l’horizon !

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_club90.png

Ce jour férié est donc une bonne occasion de faire un petit point sur la performance du portefeuille en valeur de part depuis sa création en 2017.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_world2017.png

Globalement, il fait jeu égal avec un ETF World début 2018, avant de sous-performer lors du mini-krach de fin d’année. Il repart bien début 2019, puis sous-performe gravement d’avril 2019 à janvier 2020. Globalement, 2020 semble ma meilleure année, avec certes un nadir impressionnant lors du krach mais un beau V bien net par la suite. Au final, ma sélection d’actions surperforme le MSCI World de 38% sur ces 3 ans.

Bon, "évidemment" la performance est moins flatteuse comparée à celle du NASDAQ 100 depuis 2017 :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_2017nasdaq.png

Je sous-performe le NASDAQ 100 de 18%. Il est intéressant toutefois de voir que les jeux n’étaient pas encore faits jusqu’en Mars 2019 environ. La période d’avril 2019 à Janvier 2020 pèse nettement sur la performance finale. La perte maximum (drawdown) lors du krach a également été très violente, 26% d’écart avec l’indice :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_nadir.png

Que s’est-il passé d’Avril 2019 à Janvier 2020 ? Cette période semble être la clé de cette mauvaise performance. J’ai donc relu les messages postés sur le forum à cette période, et il me semble que les décisions suivantes ont entraîné la baisse :

- Renforcements à la baisse de B2 Holding, donnant à cette mauvaise ligne une taille disproportionnée par rapport au reste du portefeuille.
- Pire, j’ai réinvesti les gains d’un bel allez-retour sur Casino sur B2 Holding… quelle destruction de valeur !
- J’ai laissé filer les pertes de Norsk Hydro et Elkem sans chercher à alléger.
(ci-dessous comparaison avec l’ETF Vanguard FTSE Developed Europe VEUR)

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_pertes.png

Je me suis aussi désintéressé du portefeuille entre Juillet et Septembre. Globalement je semblais plus motivé à acheter des monnaies en or pendant cette période, visiblement au détriment de la performance du portefeuille. J’ai toutefois une plus value d’environ 40% sur ces achats d’or physique, ce qui compense un peu…

B2 Holding est au final l’archétype du "mauvais" dossier Value : motivé uniquement par les chiffres (la collection de dettes n’est pas un secteur dans lequel j’ai confiance, surtout dans l’environnement économique actuel), en ignorant volontairement le mauvais newsflow et encore aggravé par des renforcements à la baisse successifs "pour faire baisser le PRU". Si à la place j’avais acheté Medistim autour de 70 NOK (que j’avais déjà repéré mais trouvais trop cher !), j’aurais eu un double bagger en portefeuille.

Je dois vraiment remercier Scipion8 et Lopazz de m’avoir déniaisé vis-à-vis des valorisations. Globalement, j’ai l’impression de faire de meilleurs choix depuis le krach, et ça semble être confirmé par l’évolution de la valeur de part sur les 6 derniers mois smile

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_rolloverthenasdaq.jpg

Le NASDAQ n’a qu’a bien se tenir !

Dernière modification par doubletrouble (11/11/2020 11h44)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #493 11/11/2020 13h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Ce midi j’ai acheté 50 actions Hensoldt : il s’agit d’une spin-off de l’activité d’électronique militaire d’Airbus, spécialisée dans les senseurs. Je suivais l’entreprise depuis son IPO fin Septembre et le dernier rapport publié hier a achevé de me convaincre.

Le backlog est très bien fourni avec notamment le très beau contrat d’1,4 milliard d’euros pour équiper les Eurofighters de la Luftwaffe d’un nouveau radar. Le rachat de Nexeya l’année dernière devrait permettre de récupérer des contrats avec l’armée Française également : Nexeya fournira le système de combat Lyncea des patrouilleurs d’outre-mer[1].

J’avais raté le coche pour ECA, mais je pense qu’Hensoldt va suivre un profil similaire.

[1] Nexeya va fournir le système de combat des patrouilleurs d?outre-mer | Mer et Marine
News | HENSOLDT

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #494 13/11/2020 09h44

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Voilà une matinée qui commence bien ! Un bon café fumant, un gras dividende AqualisBraemar (279 euros), et Heckler & Koch qui devient ma plus grosse ligne française en remontant à 77€. J’ai bien fait d’arrondir ma ligne à 50 actions (1% du flottant !) lorsqu’elle était à 45€. A ce rythme là, si la Bundeswehr leur attribue le marché injustement donné à Haenel, on devrait vite repasser au dessus des 100€.

Dernière modification par doubletrouble (13/11/2020 09h45)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #495 16/11/2020 13h31

Membre
Réputation :   25  

doubletrouble, le 07/12/2019 a écrit :

Fidèle à mon penchant pour l’investissement value, j’ai continué d’accumuler Abbey, découverte par l’excellent PoliticalAnimal, et je suis récemment rentré sur un dossier intéressant : Arctic Paper. Il s’agit d’un fabriquant de papiers haut de gamme Polonais possédant 54% de Rottneros, une entreprise forestière Finlandaise intéressante individuellement qui produit de la pulpe de bois. Globalement, la capitalisation totale d’Arctic Paper est inférieure à la valeur de sa participation dans Rottneros, sans qu’elle soit trop endettée ou inattractive pour autant : les derniers résultats d’Arctic Paper sont solides : Investors - Arctic Paper Cette position m’expose aussi à la Pologne, ce qui n’est pas pour me déplaire.

.

Bingo : +12% ce jour à Stockholm suite aux excellents trimestriels publiés par Artic Paper.

Wyniki Arctic Paper w III kw. 2020 roku vs. konsensus PAP  - Bankier.pl

Nous prenons 40% en une semaine sur ce dossier suédo-polonais.

En ligne En ligne

 

[+2]    #496 17/11/2020 10h46

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Bon, mieux vaut tard que jamais : je suis finalement rentré sur NRC Group, un constructeur d’infrastructures ferroviaires scandinave, à 23,40 NOK ce matin. Je pensais avoir un peu plus de temps avant que le cours ne se réveille mais les annonces de vaccin ont tendance à tout tirer vers le haut en ce moment ! J’espère avoir une occasion de me renforcer à la baisse, mais en attendant j’ai au moins pris une petite louche à un PRU inférieur à celui des directeurs qui se goinfrent depuis quelques mois.

A noter, Veidekke a aussi une division rail, et c’est une entreprise plus "bon père de famille" que NRC (comparable à Vinci) pour ceux que la thèse intéresse mais qui voudraient un risque moins élevé. Personnellement je trouve les perspectives de croissance de Veidekke moins intéressantes mais c’est une belle boîte aussi.

Quand le gras dividende Kitron tombera début Décembre, je réfléchis à prendre une petite louche parmi les boîtes suivantes :
- Nynomic, une boîte "verte" allemande spécialisée dans les capteurs dont la branche Lemnatec pour l’agriculture m’intéresse, et repérée par @bajb en Juin.
- Adevinta, la spinoff de Schibsted qui a racheté le business de petites annonces d’eBay et devient un leader des petites annonces
- Norsk Hydro ou Elkem, deux boîtes industrielles qui sont en train de bien repartir
- SwedenCare, une boîte vétérinaire bien chère mais avec une belle croissance
- Surgical Science Sweden, des simulateurs d’opérations chirurgicales pour former les futurs chirurgiens
- Amber Grid, infrastructure de gaz naturel entre la Pologne et la Lituanie
- Grigeo, du PQ lituanien pas cher

Hors ligne Hors ligne

 

#497 17/11/2020 11h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Avio qui se casse la figure de 20% à cause d’un lancement raté de Vega VV17… c’était trop tentant, j’ai louché 50 titres. Il va falloir que je m’inscrive aux boursicoteurs anonymes.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #498 17/11/2020 13h25

Membre
Réputation :   25  

gustou, le 16/11/2020 a écrit :

doubletrouble, le 07/12/2019 a écrit :

Fidèle à mon penchant pour l’investissement value, j’ai continué d’accumuler Abbey, découverte par l’excellent PoliticalAnimal, et je suis récemment rentré sur un dossier intéressant : Arctic Paper. Il s’agit d’un fabriquant de papiers haut de gamme Polonais possédant 54% de Rottneros, une entreprise forestière Finlandaise intéressante individuellement qui produit de la pulpe de bois. Globalement, la capitalisation totale d’Arctic Paper est inférieure à la valeur de sa participation dans Rottneros, sans qu’elle soit trop endettée ou inattractive pour autant : les derniers résultats d’Arctic Paper sont solides : Investors - Arctic Paper Cette position m’expose aussi à la Pologne, ce qui n’est pas pour me déplaire.

.

Bingo : +12% ce jour à Stockholm suite aux excellents trimestriels publiés par Artic Paper.

Wyniki Arctic Paper w III kw. 2020 roku vs. konsensus PAP  - Bankier.pl

Nous prenons 40% en une semaine sur ce dossier suédo-polonais.

Et 15% de plus ce matin : le papier cela paye encore mieux que la "tech" !

En ligne En ligne

 

[+1]    #499 17/11/2020 17h53

Membre
Réputation :   83  

doubletrouble a écrit :

Quand le gras dividende Kitron tombera début Décembre, je réfléchis à prendre une petite louche parmi les boîtes suivantes :
- Nynomic, une boîte "verte" allemande spécialisée dans les capteurs dont la branche Lemnatec pour l’agriculture m’intéresse, et repérée par @bajb en Juin.
- Adevinta, la spinoff de Schibsted qui a racheté le business de petites annonces d’eBay et devient un leader des petites annonces
- Norsk Hydro ou Elkem, deux boîtes industrielles qui sont en train de bien repartir
- SwedenCare, une boîte vétérinaire bien chère mais avec une belle croissance
- Surgical Science Sweden, des simulateurs d’opérations chirurgicales pour former les futurs chirurgiens
- Amber Grid, infrastructure de gaz naturel entre la Pologne et la Lituanie
- Grigeo, du PQ lituanien pas cher

J’ai aussi Swedencare dans le viseur. Le momentum est baissier à très court terme après l’euphorie du début du mois, j’attends que ça se tasse et je rentre.
Vu la croissance (organique et externe sachant que la croissance externe est en partie financée par le cash généré), c’est achetable même au cours d’aujourd’hui, quitte à payer 10% trop cher sur 2020
En restant en NOK, vous pouvez jeter un coup d’œil à Nekkar (dossier risqué : ils sont en litige avec l’acheteur d’une de leurs anciennes filiales sur le prix payé ; le rabais demandé par l’acheteur représente la moitié de la capì)

Dernière modification par corran (17/11/2020 17h57)

En ligne En ligne

 

#500 18/11/2020 12h52

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   343  

Mon compte titre et mon PEA/PME ont finalement été migrés ! Cela m’a fait bizarre ce matin de voir 10k€ en moins sur mon compte. Le PEA ne devrait pas tarder à bouger aussi, donc après cette frénésie d’achats  je vais pouvoir sit back and relax pendant le décollage de mes nouvelles lignes :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/11904_growth.jpg

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Discussions similaires à "portefeuille de titres vifs, or physique et valeurs exotiques de doubletrouble"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur