Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 27/09/2010 12h03

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3252  

Je mets ça ici.

C’est quelque chose dont j’avais déjà entendu parler chez les small-caps.

Quand vous prenez des actifs hyper risqués sur une période donnée, par exemple 5 ans, vous avez de forte chance qu’une partie fassent faillite et disparaissent avant la fin de la période.

Par contre, ceux qui vont survivre ont de forte chance d’afficher une grande performance.

Hors quand il y a une étude de faite, elles va prendre par exemple 50 sociétés de private equity en 2010, conserver dans l’échantillon celles qui existent depuis 2005, et analyser leurs performance depuis 2005, pour faire une étude sur 5 ans.

Ensuite l’étude va dire : sur 5 ans la performance moyenne du private equity est de 15% ! Bravo !

Sauf que ça ne tient pas compte de toutes les sociétés de private equity qui ont été créées en 2005 et ont fait faillite avant 2010, et qui de facto ne sont pas dans l’échantillon !

On appelle ce biais, le biais du survivant. :-)


Rapport Gérants : imiter les meilleurs gérants de fonds

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "private equity : attention au biais du survivant"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur