Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 01/03/2019 18h01

Membre
Réputation :   41  

Mise à jour en ce début mars 2019 :
- achat de 5 RS2K
- achat de 20 TPXE
afin de tendre vers mon allocation cible ci-dessous. Je vais me concentrer sur TPXE, SMC et RS2K sur cette année car je vais "subir" un abondement sur PEE focalisé sur les big caps.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_etat_1-3-19.png

Suite à la reprise de ce début d’année, le rendement est reparti à la hausse et confirme une volatilité importante. Celui du PEA est très honorable et celui du PEE moyen car investi sur quelques semaines de fin 2017.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_rendement_pea_1-3-19.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_rendement_pee_1-3-19.png

Ce mois-ci, j’intègre un camembert illustrant en plus la partie non actions du ptf. J’ai fait le choix de tout comptabiliser et notamment la RP.
- l’immobilier comporte la fraction nette de la RP et des parts de SCPI
- l’obligataire comporte l’AV fonds €
- le monétaire comporte le PEL et les livrets
- les actions comportes le PEA et le PEE

J’ajoute aussi la trajectoire prévue qui met en évidence la difficulté d’envisager une situation de rentier. Il faudra plutôt viser un temps partiel.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_etatglobal_1-3-19.png

En espérant susciter des réactions et commentaires.
Adrien

Dernière modification par Adrien (01/03/2019 18h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#77 27/03/2019 17h53

Membre
Réputation :   41  

Bonjour,
Comme on le voit, je suis assez en écart de ma cible notamment à cause d’une surpondération big cap europe. Cela vient du fait que j’ai 75% de mon ptf action sur mon PEE et 25% sur mon PEA et que le fond actions monde de mon PEE est à 50% investi sur l’europe. Dans ce contexte, je me pose la question de vendre 25% de mon PEE (5 ans révolus) pour arbitrer vers le PEA.

Pensez-vous que cela soit pertinent ? Sinon, au rythme actuel, avec des abondements identiques sur PEE et PEA, j’atteindrais mon portefeuille cible dans seulement 5 ans. En attendant, je serais assez loin de la répartition monde des marchés.

Les risques/problèmes identifiés :
- je vais payer des PS sur la PV en sortant du PEE
- il va y avoir un temps de latence entre la sortie du PEE et l’entrée sur PEA --> ai-je intérêt à rentrer en 1 fois sur le PEA ou à lisser ?

Merci d’avance pour vos retours,
Adrien

Hors ligne Hors ligne

 

#78 29/03/2019 23h05

Membre
Réputation :   5  

Bonjour Adrien,

je partage ma vision: pour moi, l’objectif principal est d’être au + près de ma cible. Donc en effet chaque année, je sors le disponible PEE pour le replacer sur mes assurances vie, mon PEA étant plein.
Je le fais à l’occasion de mon rebalancing annuel qui intègre le replacement du disponible PEE, le placement en PEE du l’intéressement / participation, ma prime annuelle et le rebalancing proprement dit.
Pas de placement progressif, tout tout de suite.

Si vous voulez profiter des écarts de performances entre indices géographiques ou factoriels, visez les etf dédiés, si vous vous contentez du rebalancing Fd Euro vs actions, un indice large type world ex europe sur le pea peut vous suffire.

Oui, vous payez la PS mais vous vous sortez de supports actifs aux frais opaques pour des supports ETF plus performants.

Bien à vous,

Hors ligne Hors ligne

 

#79 30/03/2019 11h11

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   98  

@Adrien

Mon PEE étant comme beaucoup d’autres fait la part belle aux fonds standards et aux frais avec un choix limité de supports. Je profite de chaque occasion pour sortir mes avoirs et les replacer sur des supports qui correspondent mieux à mes choix d’investissements.

Les PS payés ne sont qu’une avance car il faudra bien les payer un jour. On ne replace pas ces sommes mais un meilleur choix de support et des frais très réduits (ETF par ex.) compensent largement.

Pour le choix du lissage, je ferai en une seule fois car on a autant de chance de rater le bon moment que de l’avoir (sauf si on est déjà en pleine crise …) et investir sur 6 mois ou 2 ans ne change rien (on a dû documenter ça dans un autre post de mémoire). Le seul lissage qui subsiste est celui qui consiste à investir une somme chaque mois.

Hors ligne Hors ligne

 

#80 02/04/2019 07h24

Membre
Réputation :   41  

Bonjour,
Comme déjà évoqué, j’avais comparé la performance de mon fonds action monde de mon PEE à un etf world sur 20 ans et il y avait très peu d’écart (moins de 10% sur la période). Ce n’est donc pas le critère numéro 1 d’autant plus qu’à un moment j’ai hésité à faire du momentum ce qui n’est pas possible sur PEA mais accessible sur PEE.

Toujours est-il que j’ai demandé un remboursement des avoirs disponibles vendredi pour arbitrer vers le PEA. J’attends de voir le temps nécessaire pour réaliser l’opération.

A suivre,
Adrien

Hors ligne Hors ligne

 

#81 04/04/2019 18h09

Membre
Réputation :   41  

Bonjour,
Ca y est, le transfert est réalisé. Sincèrement, je ne pensais pas que ce serait si rapide. Demande vendredi et virement visible sur PEA ce jour soit J+4.

J’ai réinvesti immédiatement pour arriver à un nouveau portefeuille action beaucoup plus proche de ma cible.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_etat_4-4-19.png

Adrien

Hors ligne Hors ligne

 

#82 03/06/2019 15h21

Membre
Réputation :   41  

Suite à perte d’éligibilité PEA de certains ETF Amundi, j’ai opéré ce jour à quelques permutations :
- TPXE remplacé par PTPXE
- AEEM remplacé par PAEEM
- SP500 remplacé par PSP5

J’ai donc pris l’option de rester chez Amundi pour Topix et Emergents afin de garder le même niveau de frais et, à frais identiques, je suis passé chez Lyxor pour le SP500. En effet, il est bien évalué chez Morningstar, Trackinsight et Quantalys. Cela permet en outre d’augmenter la diversification en termes d’émetteur.

J’en ai profité pour renforcer un peu les émergents.

Adrien

Hors ligne Hors ligne

 

#83 17/07/2019 17h58

Membre
Réputation :   41  

Bonjour,
Je viens de faire un point sur la performance de mon PEA et pour cela, je me suis comparé à un tracker monde. Bien mal m’en a pris, je constate que j’ai fait moins bien sur 2 ans que CW8 qui lui même a fait moins bien que SP500. Toujours facile à dire après coup mais je commence à m’interroger sur ma stratégie PEA qui consistait notamment à sous-pondérer les US.

Ma répartition était :
- 33% SP500 (big US)
- 10% RS2K (small US)
- 28% VEUR (big EU)
- 10% SMC (small EU)
- 10% Topix
- 9% Emergents

L’idée à l’époque était de ne pas trop s’exposer aux US, mauvais choix a posteriori. En reprenant la répartition de capitalisation mondiale, je devrais être à :
- 45% SP500 (big US)
- 7% RS2K (small US)
- 17% VEUR (big EU)
- 1% SMC (small EU)
- 7% Topix
- 12% Emergents
et il manque 11% sur des pays non couverts (Canada, Australie…) que je peux répercuter sur mes small par exemple en passant à 13% RS2K et 6% SMC.

J’arrive dans le travers décrit par Fructif relatif au biais psychologique. Comment assumer ses choix ?

Toujours est-il que j’envisage de réallouer mon portefeuille ETF. Notons que je détiens un PEE de même capitalisation que le PEA qui est lui plutôt orienté Europe. C’est la raison pour laquelle le CW8 ne me simplifierait pas trop les choses car le PEE ne suivrait pas un indice monde et il faudrait post-corriger.

Des membres ont peut-être un avis éclairé sur ce sujet ?
Adrien

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #84 17/07/2019 18h57

Membre
Réputation :   84  

C’est toujours intéressant de faire des backtests. Cela permet d’affiner au fil du temps une stratégie, d’apprendre de certaines erreurs, de se poser aussi les bonnes questions, et notamment la question des classes d’actifs et de leur horizon temporel.
Après est-ce qu’un horizon de 2 ans valide ou non une stratégie ? 2 ans c’est très court.

Pour moi votre bonne question porte sur le biais comportemental. Vos choix ont-ils été influencés par le lieu où vous habitez, par les entreprises que vous connaissez au quotidien ?

Le biais comportemental s’applique à vous, comme il s’applique aussi peut-être aux acteurs US. Un très bon post de Meban Faber (en anglais) sur ce sujet :
Meban Faber : biais pays et surperformance US sur le reste du monde

Il est intéressant de noter que la surperformance US date surtout de la période 2009-2019. Il n’est absolument pas sûr que cela soit le cas les 10 prochaines années.

Jetez d’ailleurs un œil aux travaux de GMO Capital ou de Research Affiliates:
Research Affiliates
Allez voir l’interactive tool "Asset Allocation" et choisir "Asset Class Expected Return".
Des backtests long-terme sont moulinés. Et selon eux il faut privilégier les actions européennes et émergentes.

Après d’autres acteurs pensent durable la surperformance US.

Vous êtes maître de votre choix, de votre stratégie d’investissement. La bonne question à se poser est : ai-je un biais comportemental zone ou pays, ou bien ma pondération repose sur une stratégie d’investissement réfléchie à laquelle je compte tenir ?

En espérant avoir apporté un peu d’aide.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne Hors ligne

 

#85 18/07/2019 07h11

Membre
Réputation :   41  

Misteronline,
Votre post m’éclaire. Comme vous le dites, 2 ans ne doit pas servir à confirmer ou infirmer une stratégie. Par contre, ce backtest a eu le mérite de m’interroger sur mon choix initial. Pratiquement, je n’ai pas de raison rationnelle de sur pondérer l’Europe comme je l’ai fait. Le seul choix que j’assume est de pousser un peu sur les small en acceptant plus de volatilité (avec une espérance de gain supérieure) car sur un horizon long terme. Je pense que j’ai souffert d’un biais zone en renforçant l’Europe et je souhaite le corriger.

J’arrive donc à une nouvelle répartition (qui va me coûter un peu de courtage…) :
- 40% SP500 (big US)
- 12% RS2K (small US)
- 24% Stoxx600 (big EU)
- 7% SMC (small EU)
- 7% Topix
- 10% Emergents

Pour arriver à cette répartition, j’ai conservé la part US (52%) en sur pondérant un peu les small US Vs big US. Ensuite, j’ai pris la part Topix et Emergents. Enfin, j’ai redirigé le reste vers l’Europe avec encore une sur pondération small.

PS : savez-vous si les données Star Capital incluent toutes les capitalisations ? Cela ne correspond pas vraiment à ce qu’on lit chez MSCI, notamment concernant la part des émergents.

Dernière modification par Adrien (18/07/2019 07h13)

Hors ligne Hors ligne

 

#86 19/07/2019 17h52

Membre
Réputation :   84  

Adrien a écrit :

PS : savez-vous si les données Star Capital incluent toutes les capitalisations ? Cela ne correspond pas vraiment à ce qu’on lit chez MSCI, notamment concernant la part des émergents.

Il faut peut-être essayer de les contacter en posant la question.
En effet, la pondération des US est différente.


A la bourse, un mec achète, un autre vend, les deux pensent faire une affaire. Jean Yanne.

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #87 03/12/2019 07h30

Membre
Réputation :   41  

Mise à jour en ce début décembre 2019 (29ème mois).

J’ai réalloué mon portefeuille pour aboutir à une pondération plus proche du marché. La stratégie est maintenant la suivante. Je dépose mon épargne salariale sur fond actions monde de mon PEE et je transfère sur PEA au bout des 5 ans. J’intègre les montants du PEE et du PEA dans ma répartition globale telle que présentée dans ce graphique ci-dessous :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_etat_03-12-19.png

On voit ci-dessous le rendement annualisé pour le PEA et le PEE. Suite à la fin d’année 2018 difficile, l’année 2019 a été plutôt bonne.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_rendement_pea_2-12-19.png

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_rendement_pee_2-12-19.png

J’ajoute ce mois-ci un comparatif de mon portefeuille PEA avec un investissement en CW8 qui aurait été un meilleur choix que mon portefeuille diversifié (cela m’a d’ailleurs conduit à revoir mon allocation cf message précédent).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_ptf_cw8_2-12-19.png

Adrien

Dernière modification par Adrien (03/12/2019 07h31)

Hors ligne Hors ligne

 

#88 09/03/2020 17h54

Membre
Réputation :   41  

Oups, 20% perdus en 3 semaines. Intéressant pour tester sa psychologie, je n’avais pas subi de si grosse chute en absolu ni en relatif. Etant sur des montants plus importants à présent, cela représente 3 mois de salaire et je vis ça différemment.

J’attends de voir la suite…

Pour l’instant, je suis plutôt frustré de ne pas pouvoir renforcer même si je le sais, le market timing est notre ennemi.

Hors ligne Hors ligne

 

#89 12/03/2020 18h12

Membre
Réputation :   41  

28% de pertes, gloups…

Etant B&H, je suis limité dans mes choix car j’investi régulièrement ce qui est disponible. Je ne peux donc que poursuivre ma stratégie.

Je me pose une question tout de même : il est admis qu’on doit rééquilibrer son ptf régulièrement pour conserver son allocation. Ici, la partie non risquée est en fonds euros et ça prend un peu de temps de sortir.

Je pense que je vais attendre encore un peu.

Hors ligne Hors ligne

 

#90 31/03/2020 13h59

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   124  

Adrien a écrit :

PS : savez-vous si les données Star Capital incluent toutes les capitalisations ? Cela ne correspond pas vraiment à ce qu’on lit chez MSCI, notamment concernant la part des émergents.

Le site de Starcapital pourrait être intéressant s’il était mis à jour. Il est indiqué que les valeurs :

"are based on trailing 12 month values"

Malheureusement, les PER n’ont pas changés depuis février, et pourtant  …


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.” W.A Ward

Hors ligne Hors ligne

 

#91 03/04/2020 11h11

Membre
Réputation :   35  

Adrien a écrit :

28% de pertes, gloups…

Etant B&H, je suis limité dans mes choix car j’investi régulièrement ce qui est disponible. Je ne peux donc que poursuivre ma stratégie.

Je me pose une question tout de même : il est admis qu’on doit rééquilibrer son ptf régulièrement pour conserver son allocation. Ici, la partie non risquée est en fonds euros et ça prend un peu de temps de sortir.

Je pense que je vais attendre encore un peu.

votre assurance vie a peut être des etf qui permettent le rééquilibrage sans trop de complications administratives


L'ombre du zèbre n'a pas de rayure.

Hors ligne Hors ligne

 

#92 10/04/2020 19h38

Membre
Réputation :   41  

En effet. Malheureusement, mon fond euros est à la mif sans UC car je pensais remplir le pea pour la partie actions avant.
Finalement, je n’ai pas cédé à la panique car je suis toujours confortable avec mon allocation d’actifs.
L’inconvénient du dca est qu’on a l’impression de passer à côté des soldes… j’ai passé ce moment.

Cet épisode m’a finalement permis de me questionner à nouveau sur mon allocation cible.

Hors ligne Hors ligne

 

#93 11/05/2020 11h00

Membre
Réputation :   41  

Bonjour à tous,
J’ai une question technique relative à un arbitrage de PEE vers PEA. Comme expliqué auparavant, j’ai un ptf avec une allocation spécifique qui est réparti sur un PEE et un PEA. Je transfère chaque année de mon PEE vers mon PEA les sommes arrivées à maturité 5 ans.

Ma question est la suivante : comment limiter le risque de pertes dû à la volatilité lors de cet arbitrage qui prend 2-3 jours en général ? Est-ce que ça a du sens de réaliser le transfert en plusieurs fois à 1 semaine d’intervalle en se disant que ça va moyenner ?

Hors ligne Hors ligne

 

#94 11/05/2020 11h27

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   315  

Bonjour Adrien,

Dans la logique si vous réalisez cet arbitrage chaque année il ne faut pas s’inquiéter de la volatilité. Le marché ne bouge pas de 10% en 3 jours ou alors c’est un cas exceptionnel.

Certaines années vous pourrez perdre 2-3% sur cette partie si vous manquez une hausse, mais d’autres années vous gagnerez 2-3% en manquant une baisse.
Globalement ça s’équilibre.

Continuez de faire ainsi, ce n’est pas un réel problème.

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#95 11/05/2020 11h56

Membre
Réputation :   41  

En effet, c’est une action annuelle. Comme c’est plutôt très volatil en ce moment, je me posais la question de lisser l’arbitrage.

Après réflexion, je pense que vous avez raison car de mémoire, j’avais comparé un DCA mensuel et annuel et la différence était faible finalement sur 20 ans.

Hors ligne Hors ligne

 

#96 18/05/2020 10h10

Membre
Réputation :   41  

Bonjour,
Mauvaise surprise ce jour même si cela aurait pû être pire. Mon PEE a été abondé en 2015 d’un montant X. Suite à un changement de prestataire en 2017, le montant 0.8X a été déplacé (en moins value de 20% donc…). A ce jour, je suis revenu à 0,82X.

Je demande un remboursement car 5 ans sont passés et là, quelle surprise de voir que je suis sujet à des prélèvements sociaux sur les plus values (0,02X). En effet, le montant initial pris en compte est 0,8X et non X…

Le montant en jeu est faible mais je trouve cela étonnant que le montant investi initial n’ait pas suivi lors du changement de prestataire. Est-ce normal selon vous ?

Hors ligne Hors ligne

 

#97 18/05/2020 10h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   315  

Bonjour Adrien,

Non en théorie ce n’est pas normal car lors d’un transfert vous êtes censé conserver vos PRU (en tout cas c’est le cas sur CTO ou PEA par exemple). Néanmoins c’est une erreur classique qui arrive régulièrement (beaucoup d’intervenants ici ont par exemple dû contacter leur courtier pour faire une correction car ils avaient soit un PRU à 0 soit au dernier prix) , je pense qu’il aurait fallu prévenir votre courtier de PEE juste après le transfert pour qu’il corrige l’erreur. Je ne sais pas si c’est possible de le faire encore ou si c’est trop tard.

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#98 19/05/2020 09h27

Membre
Réputation :   41  

OK.
Je n’étais pas sensibilisé à ces détails lors du transfert. En fait, j’ai un doute sur le fait que le problème soit lié au transfert de gestionnaire ou à un arbitrage réalisé peu après.

L’impact est faible ici donc c’est un bon apprentissage, par contre je le saurais pour l’avenir. Je vais quand même vérifier ce qu’il en est de mes arbitrages au niveau des PRU.

EDIT:
Après discussion avec le service client, les PV sont constatés à l’arbitrage et stockées pour être imposées par les PS à la sortie. Le problème vient donc d’une PV de 2017 (2 ans sur un fond obligataire) qui n’est pas compensée par la MV (3 ans sur fond actions).

Dernière modification par Adrien (19/05/2020 10h23)

Hors ligne Hors ligne

 

#99 07/07/2020 07h01

Membre
Réputation :   41  

Bonjour,
Reporting à mi-année. J’ai procédé à un transfert de mon PEE vers mon PEA des sommes disponibles au bout de 5 ans. J’arrive maintenant à suivre mon allocation géographique/sectorielle plus facilement sur les 2 enveloppes.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_etatglobal_6-7-20.png

Ci-dessous, le graphique de rendement de la partie PEA sur lequel on peut voir le trou d’air sur Q2 2020 :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_rendement_pea_6-7-20.png

Pour la partie PEE, je n’ai pas échantillonné pendant 6 mois donc on ne voit même pas le trou dû au Covid…

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_rendement_pee_6-7-20.png

Pour fini, je mets le benchmark par rapport au CW8. Cette partie devrait évoluer car je ne compare que la partie PEA à l’indice CW8 alors que j’appréhende maintenant mon ptf global (voir premier graphique) comme la somme PEA+PEE. Il faudrait donc que je compare le PTF action PEA+PEE au CW8.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10406_ptf_cw8_6-7-20.png

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur