Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 13/11/2016 16h28 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   433 

GL Events a intégré la short list de Portzampac ce mois, j’avais examiné la société il y a quelques jours, je vous délivre ma synthèse.

Base de travail :
Section investisseur : Communiqués 2016 - GL events
Rapport 2015 : http://www.gl-events.com/uploads/sfSymp … 3deb62.pdf
Rapport S1 2016: http://www.gl-events.com/uploads/sfSymp … 7c2901.pdf
Présentations aux investisseurs: http://www.gl-events.com/gl-events/info … estisseurs

Le Business :
Le Groupe intervient pour le compte de clients publics et privés en France et dans le monde : entreprises, institutions, organisateurs de manifestations. Il les accompagne sur l’ensemble de leurs projets, de la définition des stratégies ou concepts jusqu’à la mise en œuvre des opérations sur le terrain. Avec les collectivités publiques, il participe aux politiques d’attractivité des territoires et de développement économique en gérant les sites qui lui sont confiés et les évènements organisés.
Présent sur les cinq continents et plus de 20 pays avec 90 implantations et 4 252 collaborateurs.

Trois grands pôles :
- GL events Live regroupe l’ensemble des métiers de l’événementiel corporate, institutionnel, et sportif et apporte des solutions clés en main, du conseil et de la conception jusqu’à la réalisation.
- GL events Exhibitions pilote et anime plus de 300 salons (agro-alimentaire, culture, textile/mode, industrie)
- GL events Venues gère  40 sites événementiels (centres de congrès, parcs d’expositions, salles de spectacles et halles multifonctionnelles) implantés en France et à l’international.

L’action
 :
Coté sur Euronext, capitalisation de 386 millions avec un cours de 16.5 euros le 11/11/2015. La liquidité est bien suffisante pour nous avec une moyenne de >7000 titres par jour depuis 1 an.
Actionnaire majoritaire la Holding Polygone appartenant aux fondateurs avec 50.6% des actions, actionnaire minoritaire la Sofina (holding belge de sociétés cotés ayant bénéficié d’une AK en 2012) avec 13.17%. Le flottant est confortable avec > 30%.
Le nombre d’actions est  passé d’environ 16 millions en 2006 à 22.6 millions en 2015 et 23.4 millions fin 2016 suite au paiement du dividende en action possible cette année.

Revenus :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1029_revenus_gl_events.png

On note une augmentation des ventes plus importantes que celle du RO et du RN. Je reste circonspect sur cette dégradation des marges au profit des volumes. On aurait pu s’attendre à un effet bénéfique de l’augmentation du réseau ou des intervenants avec des synergies, il n’en est rien.

On retiendra que le CA 2015 est de 942 Mls pour un RO de 69 Mls et un RN de 30.8 Mls (après retraitement des minoritaires).

Au S1 2016 le CA est en hausse de 4.9%, le RO en baisse de 1.5% (le ROC lui est en hausse de 7.8% mais la note 5.3 nous montre que les autres produits et charges opérationnels ont augmenté de 3.5 millions d’euros au S1). Le RN est en hausse de 2.5%.
Le CA T3 sorti le 18 octobre est en repli de 0.5% à PCC.

Bilan :
Le passif non courant est de 526 millions à la fin du S1 (425 millions fin 2015 et 375 millions fin S1 2015). Il y a 216 millions de trésorerie au 30/06/2016 (versus 154 millions fin 2015).
La charge d’intérêt était de 13.5 millions en 2015 vs 14.5 millions en 2014. Elle est relativement bien couverte par le RO (2.5 fois environ). La charge d’intérêt était de 8 millions au S1 2016.
La dette long terme nette est donc de 310 millions fin S1 2016 (versus 271 millions fin 2015).

Dividende :
En baisse par rapport aux plus hauts de 2010 (progression continue de 0.27 E en 2000 à 0.90 E en 2010) avec 0.60 E depuis 2013 (soit 3.6% au cours actuel). Le taux de distribution par rapport au RN est de 45% ce que je trouve un peu élevé mais encore convenable (<50%). Ce taux était plus élevé à l’époque des dividendes à 0.90 E (> 60%) et même >100% en 2011. Le management semble moins dispendieux depuis ce qui est un bon point.
Par contre un point que je n’apprécie pas trop c’est le paiement du dividende en action au prix de 15 euros l’action effectué en 2016 (retenue par 85% des actionnaires). C’est une augmentation de capital déguisée de 748 791 actions et le cours retenu semble assez bas ce qui est je trouve dommageable.

Perspectives :

Revenus :
La croissance des revenus sera probablement <5% en 2016 concernant le CA, le RO et le RN seront probablement également très proches de ceux de 2015. On peut prudemment effectuer les exercices de valorisation avec les revenus de l’an dernier.
Les pertes de changes liés au real brésilien devrait par ailleurs être moins importantes.

Investissements :
Les investissements sont très élevés depuis 4 ans avec 73 Mls en 2013, 80 Mls en 2014, 100 Mls en 2015 et déjà 52 Mls au S1. Le groupe entend baisser ces investissements opérationnels à 30/35 Mls  pour 2017/2018. Autant dire que la marge opérationnelle en berne depuis quelques années devrait redécoller fortement.

L’interview du PDG : http://www.lerevenu.com/le-revenu-tv/la … vents-vont

Tentative de Valorisation :
On peut envisager sereinement un RN de 32 millions en 2016.
PER : 386/32 = 12

On peut imaginer un RO de 70 millions similaire à 2015 ou en hausse modérée à 75 millions (si les charges « exceptionnelles » du S1 sont absentes au S2).
On utilisera une dette long terme nette de 300 millions d’euros pour le calcul de la VE, on peut également faire un calcul avec 325 millions (augmentation / S1).
VE/EBIT 2016:
- 686/70 = 9.8
- 711/70 = 10.15
- 686/75 = 9.15
- 711/75 = 9.48

Point important pour l’avenir, la baisse des charges d’investissements annoncées par le management pour 2017 et 2018 afin de baisser l’endettement. Si elle est confirmée le RO devrait exploser et passer de 70 à au minimum 100 millions voir 125/130 millions si elle est intégralement transformée en revenu. La dette pourrait également baisser à 275 millions en 2017 voire 250 millions fin 2018.

Avec ces chiffres on passe à des EV/EBIT 2017 et 2018 bien plus attractifs :
- 661/100 = 6.61
- 661/125 = 5.28
- 636/100 = 6.36
- 636/125 = 5.08

Conclusion :
On est face à une société en croissance mais dont les marges étaient pénalisées par de lourds investissements. Les ratios de valorisations actuels restent raisonnables avec un EV sur EBIT proche des 10. Si le management fait ce qu’il dit pour les deux années à venir les revenus pourraient fortement augmenter avec le retour à une MOP proche ou supérieure à 10%.

Les risques :
- Un CAPEX qui était en réalité de l’OPEX et des baisses d’investissements moindres
- Un marché en baisse
- Catastrophe (attentat) sur un des sites

Pas d’actions GL Event, je n’exclus pas de devenir actionnaire pour une part < 15% du PEA.

Dernière modification par simouss (14/11/2016 11h14)

Mots-clés : midcap, pea, rentabilité


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#2 13/11/2016 19h37 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   

Bonjour Simouss.
J’apprécie cet update de GLO, c’est une de mes lignes où je suis globalement "flat" et la dernière fois que je me suis fait une mise à jour (en avril après les résultats 2015) ma conclusion a été de conserver en espérant voir une inflexion à la baisse du Capex. S’il se produit, je rejoins votre conclusion et cela serait un signal de renforcement.
S’il ne se produit pas, j’aurais certes un "coût d’opportunité" à consercer ce titre mais GLO est une valeur mondialisée (donc au final je pense que le risque de perte définitive est limité), dans un secteur très différent du reste de mon portefeuille (secteur que je trouve intéressant à suivre).

Personnellement ma cible maxi 2016 est depuis avril à 22 (d’où ma position à conserver), mais je ne serais pas surpris d’arriver à 25/30 dans un an si le management fait ce qu’il dit…A revoir en avril 2017 !

Hors ligne

 

#3 13/11/2016 20h09 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   250 

Hello les IH,

Ma projection de dette nette au 31-12-2016 est de l’ordre de 400 MEUR et non 300.

L’EBITDA 2016 devrait avoisiner les 120 MEUR.

Ces dernières années, l’endettement (relativement lourd au demeurant : 3.5 années d’EBITDA) a servi à l’acquisition et/ou la construction d’infrastructures importantes (au Brésil notamment : palais des congrès et complexe hôtelier de mémoire).

Pour autant, la boîte a continué à servir un dividende au dessus de ses moyens (d’où le recours à un gros EURO PP au Printemps dernier)

Je me demande vraiment pourquoi Portzamparc a remis GL dans sa short list de novembre (le T3 est bof). Sûrement les évènements auxquels participent actuellement GL : COP 22 notamment.

Le marché a sanctionné ces dernière années des investissements à contre temps (toujours le Brésil)

@suivre quand même car le levier est important si les affaires reprennent au Brésil et ailleurs…
Bons trades
Stan


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#4 01/12/2016 15h40 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   250 

GL a été sortie de la short-list de Portzamparc hier -

@suivre
Bons trades
Stan


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#5 01/12/2016 17h57 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   55 

Pouvez vous communiquer la nouvelle short list si elle est sortie svp.
J’avoue m’être laissé embarquer sur GL events sur la reco de Portzampac et je suis surpris (agacé?)qu’elle sorte dès maintenant !

edit: disponible sur le site

Dernière modification par Queenstown (01/12/2016 18h09)


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne

 

#6 01/12/2016 23h01 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   -3 

J’ai perdu pas mal d’argent au début en suivant les conseils des porczampa et autres duponts… Le vrai but de ces cabinets n’est pas d’analyser les sociétés mais d’organiser un buzz médiatique.

Hors ligne

 

#7 08/12/2016 17h32 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   433 

Durun a écrit :

Trois petites remarques concernant votre portefeuille.
1) GL Events. Je serais assez prudent avec cette valeur car je ne vois pas de vrais catalyseurs qui pourraient, pour le moment, propulser le cours. Vous risquez d’immobiliser du capital pendant plusieurs mois pour pas grand chose.
J’ai bien lu votre analyse, mais pour moi, la dette au 30/06/2016 est à € 619 Mls, alors que vous indiquez 310.

2) GL Events. C’est vrai que si les investissements baissent, le Résultat Opérationnel devrait fortement augmenter et, on peut le supposer, le Net Income aussi. Mais pour l’instant, ce ne sont que des dires des dirigeants. Si une opportunité s’offre, ils la saisiront, et ce serait normal. Par prudence, j’attends que ces prévisions apparaissent dans les comptes au moins au cours d’un trimestre avant d’en tenir compte. J’ai déjà été douché plus d’une fois.

Et prudence avec la liste de Porzampac. J’ai un peu de mal à les comprendre.

Pour la dette de GL Event, 2 réponses :

- Effectivement note 4.10 page 17 du rapport S1 2016 le total de l’endettement financier est de 619 millions, mais n’oubliez pas en face les 216 millions de trésorerie active (et donc 403 millions de dettes nettes).
- Personnellement j’ai l’habitude de prendre le total des passifs non courant du bilan et d’y retraiter la trésorerie des actifs courants d’où mes 310 millions de dettes nettes.

Je n’explique pas la différence entre les données du même rapport. De manière pessimiste on peut refaire les calculs avec les 400 millions (ce qu’a fait stanny de mémoire).

Pour les "promesses" du management, le cycle d’investissement lourd des dernières années doit normalement déboucher sur une diminution de la dette et une augmentation des marges. L’interview de septembre du PDG le réitère. Si le management ne tient pas ce plan de route il sera temps de réévaluer la chose.

La revalorisation de la boite passe par cette augmentation des marges et des marges qui grimpe de 50% le marché aime bien ça en général, encore plus s’il y a un levier opérationnel, le cours pourrait je l’espère doubler. Sans cette call-option la boite me paraît à un prix correct avec un rendement proche de 3.6% pour patienter. La position est cependant limité à moins de 10% du portefeuille en l’attente des premiers résultats 2017. Comme toujours en cas de meilleure opportunité flagrante il sera temps de considérer un arbitrage.

Enfin je ne suis pas forcément (du tout même) Portzampac, il s’avère que j’ai juste vu un des messages commentant leur liste et que j’ai examiné la société que je ne connaissais pas.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#8 08/12/2016 20h38 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   250 

L’OCDE annonce aujourd’hui une stabilisation puis une amélioration progressive de la situation au Brésil.

Le REAL était bien remonté fin novembre (depuis c’est la rechute)

Je ne vois pas d’autres catalyseurs pour les prochaines semaines.

Toujours une question de market timing…

Heureusement, MGI surfe…et devrait finir l’année sur ses plus hauts

@suivre
Bons trades
Stan


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#9 08/12/2016 22h52 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   123 

Bonsoir

@simouss

OK, je comprends vos chiffres.
J’espère que cela se réalisera pour vous comme vous l’espérez.

Je vous souhaite une bonne nuit, complète …

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#10 20/01/2017 14h01 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   433 

Un article ce jour pour les clients Bourse Direct :

Bourse Direct a écrit :

Léthargie. Depuis 2012, l’action GL Events semble frappée de léthargie. La bande de fluctuation des cours est bien faible ce qui n’est pas courant dans un marché qui alterne poussées de fièvre et phases de déprime. Ce n’est pas la publication des ventes 2016 qui va contribuer à sortir GL Events de sa torpeur… L’activité de la société est en effet ressortie sans relief avec notamment une stabilité de la partie européenne. Les Jeux Olympiques organisés au Brésil ont dopé les ventes en Amérique Latine mais l’effet de base sera négatif en 2017. La société lyonnaise n’a émis aucune guidance quant à ses résultats 2016. On retiendra tout de même que sur la première partie de l’année écoulée, la marge opérationnelle courante de GL Events avait progressé de 20 points de base ce qui peut donner une indication sur la trajectoire annuelle.

Désendettement. On peut saluer les mesures de reconfiguration du bilan prises par l’entreprise d’Olivier Ginon. La structure financière de GL Events s’était dégradée en raison des dépenses liées à la rénovation du parc des expositions de Sao Paulo au Brésil et à l’acquisition de la société Jaulin en France. Conséquence de ces initiatives, la dette nette de GL Events était de 375 Millions d’Euros à fin 2015, soit un niveau élevé de 3,2 fois l’Ebitda. Sur la période récente, GL Events est parvenu à diversifier ses sources de financement avec un placement obligataire de 100 Millions d’Euros. Par rapport aux emprunts précédents, cette émission a été réalisée avec une maturité plus longue et un taux d’intérêt plus attractif. De surcroît, GL Events compte ramener prochainement ses investissements sur de moindres niveaux avec une réduction significative de la dette nette.

Multiples. Dans les cours actuels, le ratio valeur d’entreprise sur résultat opérationnel courant de GL Events se situe autour de 10. En conséquence, le titre GL Events semble aujourd’hui au bon prix… Mais la rémunération des actionnaires est plutôt élevée avec un rendement de 3,5%. La réduction de l’effet de levier va aussi jouer dans un sens favorable… On peut aussi s’attendre à un réaménagement du tour de table avec un effet positif à la clé sur le cours de bourse. La société d’investissement belge Sofina possède 13% du capital de GL Events et elle pourrait chercher à valoriser au mieux cette ligne qui figure depuis longtemps dans son portefeuille… En conséquence, on maintiendra la ligne GL Events en portefeuille en espérant que le retour de la confiance aidant, un mouvement de reprise boursière soit enfin d’actualité…


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#11 20/01/2017 20h16 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   250 

GL est conseillée à l’achat par l’hebdo du we qui vise 21e.

La conclusion a de quoi faire frémir les puristes de l’analyse financière :

"le Groupe va réduire son endettement en 2017 ce qui permettra au PER de progresser"

@+
Bons trades
Stan


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#12 20/01/2017 23h15 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,
Dans le même registre j’ai repéré HOPSCOTCH concurrent de GL évents
Prévisions 2017 :
156m€ de CA, 23 M€ de capi,
VE/ebit 6,
Per 8,
Dette sera quasi nulle fin 2017,
Rendement 5%,
Du mouvement au capital Sycomore AM monte, GL Évent qui avait 10% vient de sortir, je crois que ce n’était pas raisonnable de posséder 10% de son concurrent.
HOPSCOTCH est l’ex Public Systems une belle endormie qui pourrait se réveiller.
Je pense que le secteur pourrait retrouver des couleurs, les marges des entreprises se redressant, l’événementiel pourrait en profiter.
On surestime l’impact du terrorisme sur l’activité du secteur, ce sont en fait surtout les mouvements sociaux qui influent négativement sur l’activité. 2016 ayant été un must en la matière, on peut logiquement penser que 2017 sera meilleur.

Hors ligne

 

#13 24/01/2017 13h09 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   433 

Comment arrivez vous à ces valorisations pour Hopscotch (PER et EV/EBIT) ? En plus la boite vient de fusionner avec 2 autres acteurs, ça risque d’être difficile de suivre facilement les comptes en 2017.

J’ai arbitré et donc soldé ma position GL ce jour, malgré le renouvellement recos à l’achat des analystes (oddo, portzampac, GD) le CA S2 2016 est en décroissance malgré les méga évènements JO et l’Euro (qui en plus ne doivent pas marger de façon extraordinaire). Je reviendrais peut être en cas d’augmentation des marges suite à la baisse des investissements ou en cas de baisse du cours.

Le TRI annuel sur cette opération (prise de position mi novembre) doit être proche des 15% (rien d’extraordinaire quand on voit les deux derniers mois du marché).

Arbitrage vers PVL qui vient de repasser sous les 140 euros.

Dernière modification par simouss (24/01/2017 13h10)


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

#14 24/01/2017 15h34 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   250 

Pour HOP, j’estime prudemment une VE corrigée / REX 2016 e = 8 et une VE corrigée / EBE 2016 e = 6

Le S1 2016 a été bon de mémoire (gros FCF) après une année 2015 marquée par un déménagement, un changement de nom et une restructuration ; le secteur connaît selon moi une reprise qui devrait se poursuivre en 2017 à minima.

Il suffit de regarder les chiffres 2011 et 2012 pour se rendre compte de la recovery potentielle…

HOP figure dans ma short-list 2017 ; elle devrait revenir dans les radars soon d’autant que le bilan est sain (endettement net représentant moins d’une année d’EBITDA 2016).

Graphiquement, nous approchons des grosses résistances :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8751_graphe_hop_24-1-2017.jpg

@suivre
Bons trades
Stan

Dernière modification par stanny (24/01/2017 15h42)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#15 12/03/2017 08h44 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   250 

GL "coup de coeur" de la semaine ; l’hebdo salue une publication au dessus des attentes des analystes…

L’EBE notamment atteint 130 MEUR (je voyais plutôt 120 -cf mon post du 13/11- et le consensus un peu moins de mémoire..)

La dette financière nette s’établit à 391 MEUR grâce à une bonne gestion du BFRE au S2, soit au cours de 19.30 euros un ratio VE / EBE 2016 = 6.50

L’article est assez fouillé : on y apprend notamment que GL commence à récolter les fruits de ses très importants investissements d’infrastructures réalisés depuis 2014 .

Le journal anticipe une nouvelle amélioration de la rentabilité en 2017 (montée en puissance des revenus de la division "venues" mais pas que…) et surtout un désendettement de l’ordre de 50 MEUR grâce au retour à la normal des CAPEX (30 à 35 MEUR d’investissements en 2017 contre 120 pour la seule année 2016).

En retenant une hypothèse proche des anticipations du journal, on obtient un ratio (VE/EBE) de 5.60 pour fin 2017, niveau raisonnable par les temps qui courent dans l’univers des small caps…

Le dividende reste élevé (0.65 eur / action VS 0.60 l’an dernier).

L’hebdo du week-end vise 22.

@suivre
Bons trades
Stan

Dernière modification par stanny (12/03/2017 17h39)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#16 14/03/2017 21h23 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   250 

Le boss se renforce…significativement.

GL Events : Polygone SA annonce le rachat d&rsquo;un bloc d&rsquo;actions représentant 4,42% du capital de GL events | Zone bourse

@+
Bons trades
Stan

Dernière modification par stanny (14/03/2017 21h26)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#17 24/03/2017 19h09 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   128 

GL Events et son partenaire renonce à être candidat pour la gestion du Maracana.

Lien

Ce projet semblait toutefois assez risqué en soi.

Dernière modification par AleaJactaEst (24/03/2017 19h17)

Hors ligne

 

#18 24/03/2017 21h17 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   123 

Bonsoir

Qu’est ce que vous mettez derrière "VE corrigée"?
Pour moi, la VE c’est la capitalisation + les dettes bancaires - le cash.
A quoi correspond votre "correction" ?

Crdlt


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#19 24/03/2017 21h34 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   250 

Le début de mon calcul est bien celui que vous indiquez : capi + dettes financières - trésorerie nette

Sauf que la tréso nette à la date de clôture ne correspond pas souvent au solde moyen créditeur pour différentes raisons (exemple : FNAC)

Pour les dettes financières, je rajoute -of course- le reverse factoring et/ou l’affacturage sans recours !

Ces corrections me prennent beaucoup de temps…

Certaines se font automatiquement (l’auto contrôle et les intérêts minoritaires)

Un exemple de retraitement pour GL : niveau exceptionnel des acomptes au 31/12/2016 retraité de 15 MEUR (en moins de la trésorerie).

@+
Bons trades
Stan


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#20 24/03/2017 22h10 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   123 

Re

OK, je comprends.

Mais je ne suis pas bien d’accord pour déduire les acomptes.
1) Parce que dans ce business, les contrats ne sont effectifs que lorsque le client a payé un acompte. Si vous ne les prenez pas en compte, il faut alors diminuer le carnet de commandes, donc baisser vos prévisions de chiffre d’affaires.
2) Parce que cela revient à accroître d’autant le BFR, d’une manière superficielle.
3) Parce que si cela se reproduit chaque année, et c’est probablement le cas, c’est la variation du delta qui importe. Or ce delta est-il si important que cela ?

Mais bon, à chacun sa méthode. Mais c’est beaucoup de travail. Le résultat en vaut-il la chandelle ?

Cordialement


Sur Twitter @Boursovision et Facebook /Boursovision Suggestions gratuites de valeurs pour investir

Hors ligne

 

#21 25/03/2017 07h43 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   250 

Je ne retire qu’une partie des acomptes pour revenir à un niveau que je considère comme normatif (en comparant leur niveau au fils des ans)

Sur GL, j’ai un gros effet BFR négatif au S2 2016 (+60 MEUR de mémoire) qui tombe bien !

Et que je dois bien corriger à partir d’éléments concrets.

@+
Bons trades
Stan

Dernière modification par stanny (25/03/2017 07h46)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#22 25/04/2017 19h45 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   250 

Bon début d’exercice avec un T1 en forte croissance

Corrigé de la biennalité du SIRHA notamment, la hausse atteint encore +13%.

A lire en détail ci-après : Chiffre d?affaires du 1er trimestre 2017 : 283,2M?, +19,9% par rapport au T1 2016 - GL events

@suivre
Bons trades
Stan

Dernière modification par stanny (25/04/2017 19h45)


stock picker de small et micro caps - France - compartiments B, C et Alternext

Hors ligne

 

#23 13/09/2017 21h45 → GL Events : spécialiste français de l'évènementiel (midcap, pea, rentabilité)

Membre
Réputation :   433 

Un très beau S1 pour GLO. Le management a tenu ses promesses et a fortement augmenté sa rentabilité (nous n’avons pas encore le rapport pour savoir où les couts ont été sabrés).

Le chiffre d’affaires s’établit à 496,1 M€, en croissance de 1,2% par rapport au 30 juin 2016 (-1,2% à périmètre et taux de change constants : pcc), malgré un effet de base défavorable lié au calendrier des évènements de 2016 qui cumulait les Jeux Olympiques de Rio, l’Euro 2016 et les premiers préparatifs de la COP 22.

Les principaux agrégats du compte de résultat affichent tous une croissance forte : EBITDA : +17,7%, ROC : +23,8%, Résultat net : + 35,4% et RNPG : +23,1%. La marge opérationnelle courante progresse de 1,9 points par rapport au 1er semestre 2016 et de 2,1 points par rapport au 1er semestre 2015, année de biennalité comparable.

Forte progression des résultats du 1er semestre 2017, EBITDA : +17,7%, résultat opérationnel courant : +23,8%, RNPG : +23,1% - GL events

On ne sera pas très loin des 95 millions d’EBIT pour fin 2017 si la MOP reste à ce niveau, la dette est pour l’instant stable aux alentours des 400 millions. La capitalisation boursière a par contre bien plus progressé avec quasiment +50% depuis le 01/01 a quasiment 600 millions. 

On a donc un EV/EBIT entre 10 et 11 avec les chiffres actuels, peut être un peu moins si la MOP monte un peu et la dette baisse.

Alors que le cours est à l’objectif que je m’étais fixé de par les estimations du début de cette file, j’ai malheureusement quitté le bateau il y a bien longtemps vers les 21€.


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech