Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#51 15/04/2019 16h26

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   288  

Bonjour LoopHey,

Au cours de 62€, le titre Renault me parait toujours très faiblement valorisé, et donc une opportunité d’achat.
La seule valeur des participations dans Nissan et Daimler vaut déjà 54€ par titre.
Comme vous l’avez souligné le PER est très bas.
Mon objectif de vente sur le titre est de 135€, c’est dire s’il y a de la marge.

Hors ligne Hors ligne

 

#52 15/04/2019 16h56

Membre
Réputation :   26  

J’y suis rentré ce matin, en dehors de votre objectif de vente (que je trouve très haut, mais j’y vois aussi du potentiel), il y a aussi un rendement intéressant à ce niveau de valorisation

Hors ligne Hors ligne

 

#53 16/04/2019 07h58

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   146  

Ok je vais rentrer sur Renault. Je pense que c’est une opportunité rare. Je vais investir mon épargne du mois prochain plus les dividendes que je vais recevoir.

Je vais être exposé au secteur automobile notamment sur Valeo et de ce fait Renault.

Hors ligne Hors ligne

 

#54 16/04/2019 09h22

Membre
Réputation :   7  

Bonjour Larbinator, je suis moi même très concentré sur RNO, quel est votre stratégie de sortie ? Alléger progressivement en fonction de l’évolution du cours ou conserver jusqu’à votre objectif ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #55 16/04/2019 13h03

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   146  

Bonjour Larbinator,

Votre stratégie me plait bien.

Je suis débutant et je cherche encore la stratégie à adopter. Je dois vous avouer que la votre me correspond plutôt bien.

Si je résume, une action avec un PER exhorbitant (LVMH, Dassault, L’oreal) n’est clairement pas dans votre portefeuille. Vous privilégiez les actions totalement boudées et décotées ? Vrai ?
Avantage :
- En cas de Krach, une bulle éclate. Tous les sur cotés se prennent une correction sévère.
- Ceux qui sont sous-cotés ne perdront que peu car déjà en dessous de leur valeur.

Ais-je raison sur ces suppositions ?

C’est un peu comme acheter un lingo d’argent au prix du lingo d’or. Personne ne le ferai. Pourquoi les gens le font en bourse donc.

J’avais toujours entendu, "on gagne de l’argent quand on achète". A méditer.

Au plaisir d’avoir votre retour.

Dernière modification par LoopHey (22/04/2019 16h28)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #56 20/04/2019 20h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   288  

Oui Loophey, vous avez parfaitement saisi ma philosophie. je suis un investisseur à la valeur.

Cela me met parfois à l’abris des krach, comme en 2001-2002 krach de la nouvelle économie (+17% en 2002 dans un marché qui fait -32%) et parfois non, crise des subprimes (-51% en 2008 dans un marché qui fait -40%).

Le conseil principal que j’ai a vous donner est de diversifier votre portefeuille sur une dizaine de valeurs si il dépasse 50 000€ (ou 4-5 valeurs s’il est petit comme 10 000€ par exemple), mais vous savez déjà.

Un autre conseil plus personnel est d’arbitrer Valeo vers un ou deux autres équipementiers qui me paraissent moins bien valorisés comme Burelle (BUR), Plastivaloire (PVL), Akwel (AKW) ou Delfingen (ALDEL), mais ce conseil n’engage que moi. Malgré la tentation, ne consacrez pas plus de 25% de votre portefeuille  grand maximum au secteur automobile.

Vous avez raison quand vous dites: "On gagne l’argent à l’achat", c’est pourquoi il faut prendre le temps de la réflexion avant l’achat. Ensuite il faut presque uniquement s’armer de patience, il est assez rare qu’on ait à réviser son jugement initial si l’analyse a été bien faite au départ.

Attendre une baisse conséquente (-30%) avant de renforcer une première fois si tel est votre choix et assurez vous que votre analyse soit toujours pertinente et sure.

Lone 75, je vous conseille de ne pas vous exposer à plus de 10-15% sur Renault même si l’opportunité d’achat actuelle me parait mémorable. C’est quand même une activité industrielle, qui comme la quasi totalité des business comporte des risques qu’on ne peut pas mesurer à priori.

Mon objectif de vente sur Renault est de 135€ par titre, donc, à priori, pas question pour moi de m’alléger à moins de 100€ sauf opportunité d’arbitrage très claire ou surpondération excessive de Renault ou du secteur automobile dans mon portefeuille.

Dernière modification par Larbinator (20/04/2019 21h10)

Hors ligne Hors ligne

 

#57 20/04/2019 21h08

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   642  

Larbinator a écrit :

Vous avez raison quand vous dites: "On gagne l’argent à l’achat", c’est pourquoi il faut prendre le temps de la réflexion avant l’achat. Ensuite il faut presque uniquement s’armer de patience, il est assez rare qu’on ait à réviser son jugement initial si l’analyse a été bien faite au départ.

C’est tout à fait vrai ! Mais je ne crois pas que cela me soit apparu si clairement avant.
Je l’ai expérimenté plusieurs fois, quand l’analyse est assez creusée : 1. on dort sur ses deux oreilles 2. le travail de suivi est réduit à presque rien, 3. avantage de plus, il est beaucoup plus facile d’attendre (et donc on risque moins de faire une bêtise en vendant trop tôt).


Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck : m'écrire.

Hors ligne Hors ligne

 

#58 20/04/2019 21h23

Membre
Réputation :   71  

Le probleme avec ce genre d’analyse c’est que vous n’achetez jamais des futurs Hermès, L’Oréal, Berkshire et en soit chacun doit se sentir bien avec sa stratégie.

Sur les dix dernières années elles ont mieux performes que les sociétés évoqués plus haut.

Hors ligne Hors ligne

 

#59 20/04/2019 21h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   288  

J’ai eu plusieurs fois des 10-baggers (faire x10 sur une valeur), ce que personne n’aurait cru au départ, vu les poubelles sur lesquelles j’investissais.

De mémoire ça a été le cas sur Arnault et Associés, Expand, La Banque des Règlements Internationaux, Vallourec, Burelle.

Des secteurs comme le luxe ou la pharmacie sont en général hors de prix à mon goût, mais à ma grande surprise LVMH était à un cours d’achat pour moi en mars 2009, vers 50€ et a fait x7 depuis.
Mais il est vrai que tout était tellement bradé à l’époque que, même à ce prix, je n’en ai pas acheté préférant concentrer mes achats sur des valeurs massacrées comme les caisses régionales du Crédit Agricole, FFP, FDL, Tour Eiffel.

Dernière modification par Larbinator (21/04/2019 01h13)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #60 20/04/2019 22h16

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   642  

Carabistouilles a écrit :

Le probleme avec ce genre d’analyse c’est que vous n’achetez jamais des futurs Hermès, L’Oréal, Berkshire…

Oui, mais ce type d’argument ne prouve rien sur la qualité d’une stratégie ou d’une autre, car savoir renoncer à une opportunité potentielle est à mon avis un des préceptes les plus utiles (et les plus ardus) de l’investisseur.


Blog : Le projet Lynch. Parrainages Binck : m'écrire.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #61 21/04/2019 21h53

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   288  

Arbitrages début 2019:

Vente en janvier d’Hérige (23.5€). J’étais rentré à 26.5€

Vente en avril d’Esso (32-33€). J’étais rentré il y a deux ans à 43€. J’ai été fort déçu par l’incapacité de la société à dégager un bénéfice significatif sur le second semestre 2018 alors que la marge brute de raffinage s’élevait quand même en moyenne à 32€/t. Le titre ne remplissant plus mes critères d’investissement (le faible PER a disparu), je préfère quitter le navire tant qu’il en est encore temps.

Réinvestissement dans Akwel, Burelle, Pizzorno et Exacompta.

Mon portefeuille total : 4 909 000 €

Mon PEA Boursorama : 3 013 000 €


10000 CRCAM  Alpes-Provence (CRAP) 1 155 000 €
10180 Renault (RNO)  650 000 €
21300 Plastivaloire (PVL) 221 000 €
2800 CRCAM Languedoc (CRLA) 213 000 €
2050 CRCAM Loire Haute-Loire (CRL0) 196 000 €
1000 Exacompta Clairefontaine (EXAC) 115 000 €
7000 Groupe Pizzorno Environnement (GPE) 110 000 €
300 Cofidur (ALCOF) 91 000 €
4700 Akwel (AKW) 85 000 €
6500 Signaux Girod (GIRO) 83 000 €
56 Burelle (BUR) 53 000 €
7500 Moulinvest (ALMOU) 37 000 €
18 Mecelec (MCLC) 40 €

Mon compte titre Boursorama : 117 000 €

54185 ZCCM (MLZAM) 69 000 €
55 Explosifs et Produits Chimiques PF (EPCP) 47 000 €
1 Explosifs et Produits Chimiques (EXPL) 785 €
3 Crosswood (CROS) 12€

Mon compte titre Bourse Direct : 1 779 000 €

2010 Explosifs et Produits Chimiques PF (EPCP) 1 778 000 €
54300 ZCCM (MLZAM) 69 500 €

Le portefeuille gagne +6% depuis début janvier et sous-performe nettement son indice de référence (CAC 40 GR = +18%)

Dernière modification par Larbinator (24/04/2019 02h40)

Hors ligne Hors ligne

 

#62 26/04/2019 13h51

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   146  

Bonjour Larb’,

Pas si mauvais Renault, et cette fusion, vrai ou faux.

Quid de VALEO qui vient de bondir.

wink

Hors ligne Hors ligne

 

#63 26/04/2019 14h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   972  

Bonjour Larbinator,
Pourquoi êtes-vous sorti d’Herige ?


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Bourse Direct Boursorama Degiro Fortuneo 12470190  eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#64 26/04/2019 14h36

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   288  

Une fusion Renault - Nissan serait positive pour les actionnaires de Renault qui détiennent 43.4% de Nissan et verraient s’effacer la décote de cette participation.

Sur Hérige, voir mon message #37.

Sur Valeo, voir mon message #49.

Hors ligne Hors ligne

 

#65 13/05/2019 09h17

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   146  

Bonjour Larb’,

Je pense continuer de renforcer RNO, surtout après cette correction de la semaine passé et qui semble continuer à l’ouverture ce matin. A 55.30 € et à peine plus de 16 Md€ de valorisation, c’est quand même exceptionnel. Qu’en pensez vous ?

Dernière modification par LoopHey (13/05/2019 09h18)

Hors ligne Hors ligne

 

#66 13/05/2019 11h34

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   288  

Bonjour LoopHey,

Je vous conseille de ne pas vous exposer à plus de 10-15% sur Renault même si l’opportunité d’achat actuelle me parait mémorable. C’est quand même une activité industrielle, qui comme la quasi totalité des business comporte des risques qu’on ne peut pas mesurer à priori. Aussi, en général je conseille d’attendre une baisse de 20-30% avant de se renforcer sur un titre, sinon on est très vite à court de munitions.

Ceci dit, l’opportunité d’achat est indubitable. La seule valeur des participations dans Nissan et Daimler vaut encore 50€. On achète donc le cœur de métier de Renault pour seulement 5€, alors qu’il devrait valoir le double de la participation dans Nissan soit 100€. Le PER 2018 est de 5 et les analystes prévoient des résultats en hausse en 2019 et 2020. Nissan elle-même est sous-valorisée. Arrêtons le délire. Mon objectif sur RNO est de 135€ (+145%).

Dans un tout autre secteur, je vous conseille de vous intéresser aux Caisses Régionales du Crédit Agricole, les seules banques qui valent le coup d’être achetées. Elles sont encore énormément décotées et seul une poignée d’analystes ont fait l’effort d’essayer de les évaluer à juste valeur, à cause de la complexité de leur capital mêlant allègrement mutualisme (PS), capitalisme mutuel (CCI) et autocontrôle mutualisé (CCA).

Dernière modification par Larbinator (13/05/2019 15h51)

Hors ligne Hors ligne

 

#67 13/05/2019 11h42

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   146  

Au top les conseils.

Je me suis juré de ne jamais acheter de la finance …

Hors ligne Hors ligne

 

#68 13/05/2019 12h03

Membre
Réputation :   43  

Concernant Renault, il faut aussi prendre en compte les nouvelles: « Dieselgate » : l?expertise qui met en cause Renault
Comme le conseille Larbinator, il faut peut-être garder des munitions, le titre pourrait potentiellement baisser encore…

Hors ligne Hors ligne

 

#69 13/05/2019 12h04

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   146  

De toute façon mon épargne mensuelle ne va plus être investi de suite, je vais attendre déjà que la mini tempête actuelle passe.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #70 13/05/2019 13h25

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   920  

Vous êtes allé chercher un conseil auprès de la personne qui allait vous répondre ce que vous vouliez lire. Attention au biais.
C’est non seulement un secteur industriel mais surtout automobile, je ne crois pas au momentum mémorable.
Il n’empêche que les conseils de Larbinator sont appropriés :
_"ne pas vous exposer à plus de 10-15% sur Renault"
_"je conseille d’attendre une baisse de 20-30% avant de se renforcer sur un titre"

Hors ligne Hors ligne

 

#71 14/05/2019 09h12

Membre
Réputation :   7  

Bonjour Larbinator,

Larbinator a écrit :

Dans un tout autre secteur, je vous conseille de vous intéresser aux Caisses Régionales du Crédit Agricole, les seules banques qui valent le coup d’être achetées. Elles sont encore énormément décotées et seul une poignée d’analystes ont fait l’effort d’essayer de les évaluer à juste valeur, à cause de la complexité de leur capital mêlant allègrement mutualisme (PS), capitalisme mutuel (CCI) et autocontrôle mutualisé (CCA).

Il semble que vous avez une expérience dans le domaine des caisses régionales. Par simple curiosité j’ai voulu creuser le sujet mais ce n’est pas très fourni en documentations …
Est ce que vous accepteriez de partager votre expérience (comment évaluer les caisses, comment fonction ces contrats, pourquoi cette décote …) ?

De mon point de vue (brut et débutant), une banque gagne de l’argent sur la différence de taux quand elle prête à ses clients, comme les taux sont bas actuellement elle ne gagne que par du "volume".
Mais tenable à long terme ?


Boursorama, Yomoni, Linxea

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #72 14/05/2019 10h32

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   143  

Supetar vous avez une fonction recherche tout en haut
Une file existe déjà sur les caisses régionales : CCI du Crédit Agricole : investir dans la banque de détail

Hors ligne Hors ligne

 

#73 14/05/2019 14h24

Membre
Réputation :   72  

Surin a écrit :

C’est non seulement un secteur industriel mais surtout automobile, je ne crois pas au momentum mémorable.

C’est en outre - et peut être surtout - un groupe qui a furieusement besoin de corriger sa stratégie :

Reuters a écrit :

Nissan s’attend à enregistrer sur l’exercice en cours son plus mauvais résultat annuel en plus de dix ans …. Le groupe, détenu à 43,4% par Renault, a annoncé mardi prévoir une chute de 28% de son bénéfice opérationnel à 230 milliards de yens (1,9 milliard d’euros) sur l’exercice qui s’achèvera en mars 2020, au plus bas depuis l’exercice 2009 qui s’était soldé par une perte.

Cette prévision vient s’ajouter à l’annonce d’une chute de 45% du résultat sur l’exercice clos en mars dernier.

L’auteur de l’article cité attribue ces mauvais résultats à la difficulté à "tourner la page de l’affaire C. Ghosn", mais il ne faut pas s’y méprendre, de tels résultats sont avant tout la conséquence des choix de l’entreprise dans un secteur extrêmement concurrentiel.

C’est, à mon sens en tout cas, en grande partie cela que le marché sanctionne.

Dernière modification par Ours (14/05/2019 14h28)

Hors ligne Hors ligne

 

#74 14/05/2019 14h33

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   146  

Ours,

Il suffit d’analyser les fondamentaux de Renault.

En retranchant aux capitaux propres la dette long terme, les immobilisations incorporelles (difficile à vendre), on a 25 Md €. La valo de Renault est aujourd’hui à 15.5 Md€.
Donc imaginons qu’elle fasse faillite, les investisseurs au cours d’aujourd’hui récupérerons forcément leur mise.
Donc dans le vraiment pire des cas, je récupère ma mise, dans le mieux je fais +150 %. Pile je gagne, face je ne perds pas.

C’est sur qu’être un acheteur à la valeur ce n’est pas simple…

J’attends encore une baisse de 8% et je serai à -30 %. Je renforcerai alors wink. On en reparlera dans 5-6 ans.

Dernière modification par LoopHey (14/05/2019 14h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#75 14/05/2019 14h42

Membre
Réputation :   72  

Bonjour Loophey,

LoopHey a écrit :

Ours,

Il suffit d’analyser les fondamentaux de Renault.

En retranchant aux capitaux propres la dette long terme, les immobilisations incorporelles (difficile à vendre), on a 25 Md €. La valo de Renault est aujourd’hui à 15.5 Md€.
Donc imaginons qu’elle fasse faillite, les investisseurs au cours d’aujourd’hui récupéreront forcément leur mise.

Si seulement c’était si simple…

D’où la nécessité de la diversification, et le conseil équilibré de Larbinator.

Larbinator a écrit :

Je vous conseille de ne pas vous exposer à plus de 10-15% sur Renault même si l’opportunité d’achat actuelle me parait mémorable. C’est quand même une activité industrielle, qui comme la quasi totalité des business comporte des risques qu’on ne peut pas mesurer à priori.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur