Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Les forums seront inaccessibles mercredi 14 avril 2021 matin
pour cause de changement de serveur.

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Sondage 

Synthèse des avis :

En 2021, recommanderiez-vous la SCPI Epargne Pierre à un proche ?


Oui, complètement (avis positif)

57% - 8
Oui, avec des réserves (avis assez positif)

35% - 5
Je ne sais pas (avis neutre)

0% - 0
Non, probablement pas (avis assez négatif)

7% - 1
Non, certainement pas (avis négatif)

0% - 0
Nombre d’avis : 14   Avis moyen : 4,4/5 Avis positif ou avis plutôt positif

[+2]    #1 16/09/2017 20h27

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   659  

Prêt sur 4 ans : les remboursements seront très supérieurs aux revenus, en fait c’est une épargne forcée.
Prêt à 0.85% pour un placement qui rapporte 6 % aujourd’hui (avant impôts) : super ! Mais quelques % de 5 k€, ça ne va pas chercher loin …

Dans votre situation de jeune salarié, ingénieur de formation (ECP Paris), avez-vous vraiment besoin de revenus complémentaires lourdement imposés ?
Les SCPI, c’est plutôt un truc de vieux, retraités ou pensant à se prochaine retraite.
Ayant déjà "investi" dans l’immobilier (votre future résidence principale), vous devriez vous diversifier avec un portefeuille boursier. Vous pourriez ouvrir un PEA et acheter régulièrement quelques ETF.

Mots-clés : epargne pierre, scpi, voisin


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 03/05/2018 13h58

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   417  

Bonjour maxcorporis,

on peut sans doute le faire de manière "sage et pérenne". C’est ce que fait une grosse SCPI comme Immorente (250 millions d’euros d’investissement sur 2017).
Néanmoins, pour les SCPI en phase de croissance rapide (comme Epargne Pierre), il faut effectivement surveiller de près l’ajustement entre volume d’investissements et collecte car si trop de trésorerie s’accumule, le gestionnaire risque d’être tenté d’investir en étant moins sélectif.

Si je regarde le bulletin 1T 2018 d’Epargne Pierre, il y a effectivement 26 millions d’euros d’investissement pour 58 millions d’euros de collecte. Si cette situation se répète sur d’autres trimestres, cela risque de devenir problématique.

Bien à vous,
cat

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 08/05/2018 13h29

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2331  

manu6757 a écrit :

Première question : d’où vient cet écart de plus de 2 points ?

Pour une SCPI en croissance aussi rapide, les valeurs par part (par exemple le montant des loyers par part en jouissance) ne sont pas très significatifs, même sans influence de financements à crédit par la SCPI.

Voici un exemple pour comprendre :
     une SCPI a 1000 parts au 01/01
     3000 autres parts sont souscrites le 10/3 (la SCPI encaisse 1000€ par nouvelle part)
     ces 3000 autres parts entrent en jouissance le 01/07 (1er jour du 4ème mois suivant)
     la SCPI possèdait au 01/01 un immeuble rapportant 7.5%
     la SCPI a achèté le 01/04 des immeubles rapportant 7.5%
     sur l’année, la SCPI aura en moyenne 2500 parts en jouissance
     sur l’année, les immeubles rapportent 240 000€ (7.5% * 1M€ + 7.5% * 3M€ * 3/4)
     sur l’année, ces 240 000€ représentent bien 96€ par part en jouissance … soit 9,6% apparent


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 20/04/2019 20h31

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   120  

Avis de versement du trimestre : 2,70 € par part pour ce trimestre, comme l’année dernière, soit un rendement de 5,97% sur les 4 derniers trimestres

5 acquisitions sur le trimestre pour 34 M€ avec un rendement net moyen de 7,10% ce qui est pas mal sans être top. Et 180 M€ d’acquisitions en cours.

TOF de 98,40% en légère baisse par rapport aux 98,94% du 4T18 (1 290 m² devenus libres à Maurepas dans le 78).

Valeur de reconstitution à 212,17 € pour un prix de la part de 205 €.

Sur le trimestre, 500 000 parts nouvelles sur un total de 2,5 M° soit 20% de souscriptions nouvelles. De quoi assurer un petit bonus de rendement pour les anciennes.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 21/04/2019 09h27

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

Skarklash a écrit :

De quoi assurer un petit bonus de rendement pour les anciennes.

Sur quoi vous basez-vous pour supposer cela ?
Je pense plutôt que c’est un inconvénient une collecte aussi massive.
(bulletin disponible sur leur site).

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 21/04/2019 16h55

Membre
Réputation :   42  

Cela m’amuse, ou en tout cas m’étonne toujours de voir ce raisonnement : un rendement élevé risque de baisser, ben oui… pour éviter ce risque préférons un rendement plus modeste ?  Euh… ;-)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 22/04/2019 11h05

Membre
Réputation :   55  

Il faut garder présent à l’esprit que la revalorisation des SCPI observée depuis plusieurs années provient pour l’essentiel de la compression des taux de capitalisation et rien d’autre.

En effet, la valeur d’une SCPI de rendement (ou de tout autre actif qui génère un revenu fixe) correspond en pratique à l’inverse du taux de rendement exigé par les investisseurs.

Ce taux de rendement exigé est égal à l’addition du taux sans risque et d’une prime de risque.
Or, le taux sans risque est aujourd’hui ridiculement faible pour tout un tas de raisons et la prime de risque sur l’immobilier ne cesse de baisser en raison de l’absence de solutions de placement alternatives bénéficiant d’un couple risque / rendement comparable.

Sinon, comment expliquer que, depuis plusieurs années, on observe que plus le loyer versé en valeur absolue diminue sur la plupart des SCPI, plus leur valeur de part augmente ?

Faire le pari que le prix des parts continuera de se revaloriser dans des dix prochaines années revient donc à faire le pari :

a) que les loyers continueront d’augmenter en valeur absolue, et/ou
b) que les taux sans risque continueront de baisser, et/ou
c) que la prime de risque continuera de se tasser.

Pour ma part, je considère que sur ces trois moteurs de performance, seuls deux ont encore un peu de carburant (a et c), mais de moins en moins…

Donc j’ai toujours sur le sujet un discours consistant à (essayer de) faire comprendre à ceux qui se pâment devant les TRI à deux chiffres des dix dernières années que les performances du passé ne préjugent en rien des performances futures. Mais la nature humaine est ainsi faite qu’on a bien du mal à empêcher les gens de prolonger les courbes, quelles qu’elles soient.


Je suis responsable de ce que j'ai écrit. Pas de ce que vous avez compris.  :)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #8 23/04/2019 15h13

Membre
Réputation :   24  

Je me suis donc amusé à faire l’exercice sur 2018, en reprenant les infos des T1, T2, T3 et T4 2018 disponibles.

Le plus compliqué est d’estimer pour chaque Trimestre le nombre de parts en pleine jouissance, celles ayant une jouissance sur 2 mois et celles sur 1 mois.
Le tout en prenant en compte le passage de 4 à 6 mois de délais à partir du 1er juillet 2018.

Afin de faire mes estimations mois par mois, j’ai pris l’hypothèse que l’accroissement des part de T à T+1 est linéaire sur les 3mois. (j’ai les infos que tt les 3 mois)
[MAJ 01/06/2019] : Correction sur les délais de jouissance, décalage d’un mois.
Ajout d’une exception pour juin 2019, hypothèse d’une plus forte collecte avant augmentation du délais de jouissance
.
Voici le résultat :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16084_nb_part_modifie.png

Ce qui donne pour 2018, en prenant 19% de charges, 12.54€/part
[MAJ 01/06/2019] : Après prise en compte d’un facteur de 14,88% sur les loyers facturés pour obtenir le RN, et correction d’une erreur sur les délais de jouissance, j’obtiens une estimation de 12,30€/part pour 12,33/part

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16084_synthese_2018_corrige.png

Dès la sortie du rapport annuel 2018, j’actualiserai ce tableau avec le % de charges 2018, qui influe sensiblement et comparerai mon résultat net estimé.==> FAIT

Dernière modification par Cyril440 (01/06/2019 11h20)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 24/07/2019 16h15

Membre
Réputation :   24  

Bulletin T2 dispo ici.
Je reprends mon tableau avec les chiffres.

Note : Ils annoncent 17M€ de loyer au T2, je pense que c’est une erreur, ils doivent parler du loyer cumulé T1+T2, ce n’est pas possible autrement. Je suis donc sur cette hypothèse.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16084_ep_t2_19.png

La collecte se stabilise sur les 3 derniers trimestres, et le résultat estimé au T1 et T2 2019 sont largement supérieur à la distribution (mais aussi à ceux de 2018).

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/16084_ep_t2_graph.png

Je suis en phase avec les derniers arguments de GoodbyLenine sur la probable baisse des prochains coupons, mais peut être pas pour 2019 !
A suivre au T3.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 21/01/2020 16h30

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2331  

Ah bon, Flyz57, vous avez eu communication du bail commercial concerné, ou d’informations confirmant ce que ce bail met à la charge du locataire et du bailleur ? À défaut, je serais plus prudent avant d’affirmer que ce serait à la charge du locataire, ne sachant pas vraiment à qui de telles charges incombent (ni même par exemple si la cause des fuites est un problème de clos et couvert, généralement à la charge du bailleur).

À noter que le Rapport Annuel 2018 évoque des travaux d’aménagement (en 2018) des immeubles Jardiland pour un montant de 314 209€.
Ce même document indique pour le bien en question, acquis en mars 2017 (avec 6 autre biens similaires loués à Jardiland), une valeur comptable de 2,05 M€ (soit 0.5% des 442.5 M€ de valeur comptable du parc immobilier à fin 2018).

En tout cas, si les travaux tardent beaucoup (mais on n’est sans doute pas à quelques semaines pret…), ce serait un signe que, soit le locataire est un peu défaillant, soit que le bailleur l’est, ce qui dans les deux cas ne serait pas un point particulièrement positif pour la SCPI (mais pas non plus rédhibitoire, si c’est juste une situation isolée, sur un bien, et que le reste du patrimoine ne comporte pas d’autres cas similaires).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 25/01/2020 23h24

Membre
Réputation :   2  

Bonjour,
Comment pourrait-on expliquer le succès actuel de Épargne Pierre et son occurence très élevée dans les sélections venant de CGP, j’ai consulté 3 CGP tous me l’ont fortement conseillée alors que je leur ai demandé une selection de fonds stables et ayant fait leur preuve.

Les rétro commissions seraient elles très élevées dessus ?

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 26/01/2020 05h57

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1017  

La question de Carolus est très pertinente et mérite autre chose qu’une simple supposition. En le lisant je suis aussi très circonspect et serais curieux de connaître les rémunérations du circuit de vente, je ne vois pas d’autre explication.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 26/01/2020 10h54

Membre
Réputation :   89  

Cela fait longtemps que je ne fait plus confiance à un vendeur ou un intermédiaire connaissant très bien leurs pratiques qui consiste à mettre en avant soit le produit sur lequel ils margent le plus, soit celui où ils sont commissionnés. Ces pratiques malheureusement se font souvent au détriment du client.
Pour ma part je m’informe personnellement sur ce que j’achète, avec internet c’est devenu facile et très formateur. Donc achat réfléchi et non pas achat poussé par un bonimenteur (voir comment le mot se décompose) qui pose son intérêt avant tout.
On se rappelle les pinels dans des endroits inlouables. Les produits maison gorgés de frais des conseillers bancaires pour ne citer que ces deux exemples.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #14 30/01/2020 14h34

Membre
Réputation :   13  

CarolusM a écrit :

Bonjour,
Comment pourrait-on expliquer le succès actuel de Épargne Pierre et son occurence très élevée dans les sélections venant de CGP, j’ai consulté 3 CGP tous me l’ont fortement conseillée alors que je leur ai demandé une selection de fonds stables et ayant fait leur preuve.

Les rétro commissions seraient elles très élevées dessus ?

Pour répondre à votre question, la commission d’épargne Pierre n’est pas plus élevée que pour les autres SCPI. Elles se situent dans la moyenne des commissions.
La plus faible commission provenait de Corum Origin ce qui n’empêchait pas de voir nous les CGP la proposer régulièrement dans nos allocations.
Après il y a plusieurs raisons à cela sans qu’elles soient forcément corollaires:
- certains vont regarder les performances et proposer les meilleurs
- d’autres le TOF
- sa valeur de reconstitution
- la qualité de la maison de gestion Voisin, les scpi Foncière Remusat ou Immo Placement sont bien positionnés.
Vous pouvez également avoir l’effet "mouton", tout le monde l’a propose donc il faut que je la propose aussi pour être dans le coup.

Dernière modification par investirpat (31/01/2020 14h04)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 31/01/2020 15h28

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2331  

Je ne parlerais pas d’une "hémorragie", mais juste d’’une évolution naturelle (et sans surprise), avec des baux 3/6/9, donc des locataires pouvant partir tous les 3 ans (hors faillites et c°), pour une SCPI qui a commencé à investir en 2014, et est réellement monté en puissance à partir de 2016. Il faudra observer l’évolution (libérations, relocations) pour déterminer vers quel niveau de vacance ça se stabilise.

[Note: la baisse du TOF commence bien plus tôt que pour des SCPI investissant beaucoup hors de France, dont les baux comportent en général des durées fermes bien plus longues. On peut regretter que Atland/Voisin ne communique pas sur la durée ferme moyenne des baux en cours (un indicateur qu’ils suivent sans doute).]

On peut (commencer à) mettre en perspective :
- fin T4/2019 "27 lots vacants dont 15 depuis ce trimestre" représentant 4.07% des loyers potentiels,
- fin T3/2019 "15 lots vacants dont 5 depuis ce trimestre" représentant 2.88% des loyers potentiels,
- fin T2/2019 "10 lots vacants dont 3 depuis ce trimestre" représentant 1.66% des loyers potentiels,
- fin T1/2019 "7 lots vacants dont 1 depuis ce trimestre" représentant 1.42% des loyers potentiels,
- fin T4/2018 "6 lots vacants"
et constater que les (3) premières relocations arrivent en T4/2019 (et qu’avant il n’y en a eu aucune : 6+1=7+0, 7+3=10+0, 10+5=15+0, 15+15=27+3).

Le résultat brut par part de la SCPI (qui conditionne à terme le revenu distribué) devrait se stabiliser à un niveau dépendant de celui auquel le TOF se stabilisera. En outre, avec le délai de jouissance à J+6mois, l’impact relutif de la collecte doit être significatif (et cet impact devrait diminuer à l’avenir).
On connait déjà le résultat annuel par part de 2015 à 2018 : 13.40€, 13.63€, 13.47€, 12.31€. On découvrira celui de 2019 dans le prochain Rapport Annuel. Il semble clair que le rendement 2018 (5.97%) et 2019 (5.85%) est probablement plus élevé que le niveau de rendement auquel ça se stabilisera, et ceux qui ont investi en escomptant du presque 6% pérenne se sont sans doute fourvoyés.
Mais ça peut néanmoins rester une bonne SCPI, avec un rendement correct.


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 03/02/2020 01h25

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2331  

Il y avait 15 lots vacants au début du 4eme trimestre, il y en a 27 à la fin dont 15 devenus vacants ce trimestre. Donc parmi les 15 vacants au début du trimestre, il y en a eu 15+15-27 = 3 lots reloués.

Si le BTI indique "8 lots ont été reloués", ça signifie donc qu’en plus, il y a eu 5 lots libérés et reloués au cours du 4ème trimestre  (peut-être même sans aucune vacance locative, avec un nouveau bail signé avant que le précédent locataire ne parte).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 03/02/2020 22h48

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   218  

Bonsoir,

1 - Tout d’abord le bulletin Q4 annonce " 8 Lots reloués/renouvelés". Impossible de savoir s’il s’agit d’un changement de locataire ou d’un simple renouvellement de bail après 3 ans de bail…

2 - Et maintenant, Mesdames et Messieurs, je vais démontrer que 27 = 30 ….

Prenons la liste des 15 biens dans le bulletin Q3 :

epargne_pierre_q3_19.pdf

Prenons la liste des 27 biens dans le bulletin Q4 :

epargne_pierre_q4_19.pdf

et on s’aperçoit vite que le bien 12 de Q4 correspond aux biens 4 et 5 de Q3, le bien 21 de Q4 correspond aux biens 12 et 13 de Q3, et que le bien 6 de Q3 a plus que doublé de taille…

Quod erat demonstrandum !

Moralité : bien lire les bulletins !

Canyonneur

Dernière modification par Canyonneur75 (03/02/2020 23h01)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 19/06/2020 19h04

Modérateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2331  

Voici quelques points que j’ai relevés dans ce Rapport Annuel 2019 :

  - points remarquables sur l’année 2019 :
       -> collecte forte, entraînant un quasi-doublement de la capitalisation (1603 M€ vs 834 M€)
            (c’est sans doute la dernière fois que la capitalisation de cette SCPI double en une année)
       -> résultat/part meilleur que 2018 (12.59€ vs 12.31€), distribution inférieure (12.00€ vs 12.24€),
            en ligne avec ce qui pouvait être anticipé (avis personnel)
       -> valeur de réalisation : +3.2% en 2019 (et à 107% du prix de la part)

  - points remarquables, sur cette SCPI :
       -> patrimoine assez différent des autres SCPI, avec
             75% en régions, 83% d’actifs <20 M€, multi-locataires, 60% bureaux et 34% Commerces.
       -> rendement supérieur à la moyenne des SCPI (logique avec ce patrimoine),
       -> SCPI peu endettée (3.3%, elle peut aller à 20% de la capi) : 200 M€ + collecte investissables

  - Situation au 5 mai 2020 (p30-31 du rapport)
       -> la collecte continue en avril et mai (vers 20-25M€/mois, soit 50% de celle d’avant)
       -> la SCPI continue ses acquisitions, rapport de force acheteur/vendeur en faveur de l’acheteur
       -> les locataires "bureau" paient assez correctement, les "commerces" sont plus problématiques
       -> la SCPI gère ses locataire en difficulté au cas par cas, avec vigilance
       -> dividende 2020 prévu : 10.25-10.87€/part (5.0-5.3%), vs 12€ en 2019, et plus de 12€ avant

  - Conseil de Surveillance : 9 membres à élire (parmi 15 candidats, dont 8 membre du CS sortant),
           Les membres du CS ne perçoivent aucun jeton de présence (peu de SCPI font ceci)

Tout ceci me conforte dans mon choix d’avoir investi dans cette SCPI  (5-6% des revenus de mes SCPI).


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #19 16/07/2020 14h28

Membre
Réputation :   43  

Dans un communiqué adressé aux professionnels du secteur, le gestionnaire confirme la résilience des SCPI Atland Voisin, à fin juin 2020

SCPI Atland Voisin : prévisions ajustées des rendements 2020 à fin juin 2020

ÉPARGNE PIERRE, rendement 2020 attendu entre 5% et 5.40%

Les revenus encaissés par la SCPI Épargne Pierre au titre du 2ème trimestre représentent un taux de recouvrement de 84,9%. À ce taux de recouvrement effectif, s’ajoutent des revenus restant à percevoir au titre de la période écoulée et que les accords trouvés nous permettent de sécuriser. Enfin, couplé au travail de maîtrise des charges, ces résultats nous permettent de verser un acompte s’élevant à 88,9% de l’acompte du 1er trimestre. Ce montant est atteint sans recourir au report à nouveau. Sur la base des accords trouvés avec certains de nos locataires, et sans préjuger des évolutions sanitaires et / ou économiques, nous faisons le scenario d’un retour progressif à la normale des loyers pour le 3ème et 4ème trimestre, et nous maintenons notre prévision ajustée de rendement 2020 entre 5,00% et 5,40%. Rappelons que le prix de part est fixé à 205 € à comparer à une valeur de reconstitution de 219€, soit un différentiel favorable pour les souscripteurs de 6,8%.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #20 16/07/2020 19h52

Membre
Réputation :   28  

Rappelons que le prix de part est fixé à 205 € à comparer à une valeur de reconstitution de 219€, soit un différentiel favorable pour les souscripteurs de 6,8%.

Loués soient les souscripteurs. Quant aux actuels détenteurs de parts, qui sont les clients de Voisin SAS, ils perdent 6,8% de dilution sur chaque nouvelle souscription. Ou, dit autrement, leur patrimoine est bradé de 6,8% à chaque part souscrite.

Chacun jugera ce qu’il est bon de penser d’un fournisseur qui traite mieux ses prospects que ses clients.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #21 17/07/2020 19h31

Membre
Réputation :   53  

C’est plus compliqué que ça…

Si vous avez acheté une part à 1000€ et que le rendement est à 5%, vous récupérez 50€ par an.

Si la valeur de réalisation est à 1070€, un nouvel arrivant touchera le même rendement sur prix d’achat que vous.
Or, si on augmente la valeur de part à 1050€, le nouvel arrivera avec un rendement à 4,76% sur prix d’achat. Jusque là, ça ne vous impacte pas, et on est d’accord.

Cependant, si on admet que cet argent sert à investir dans de nouveaux biens (et qu’on a 10% de frais de souscriptions) et que les actifs sur lesquels on investit permettant de distribuer 5% quelque que soit le bien concerné, alors on a :

Dans le cas où on a 1000 parts en plus à 1000€ par part, on peut investir 0,9m€ (1m€ - 10% de frais de souscription). Soit 4,5% de rendement (45€ par part et par an) pour le précédent comme pour le nouvel associé.

Dans le cas où on a 1000 parts en plus à 1050€ par part, on peut investir 0,945m€ (1,05m€ - 10% de frais de souscription). 
On obtient une distribution équivalente à 47,25€ par part et par an.
On est ici toujours dilutif pour l’ancien associé (rendement sur prix d’achat à 4,72%) mais pour le nouvel associé, son rendement sur prix d’achat est à 4,5%.
Clairement, c’est mieux pour vous que la part soit réévalué directement si on considère ces hypothèses… Mais c’est plus facile à vendre pour un nouvel acquéreur sous les conditions actuelles.

Pour faire simple, le prix du stock influe sur les flux futurs et considérer que le prix du stock n’est pas à considérer sur une longue détention n’est pas la bonne vision.

Le seul cas où le prix de la part plus faible est relutif en terme de flux (ce qui vous intéresse) pour l’associé historique est si la prime de risque augmente au dessus du rendement net actuel pour les nouvelles acquisitions (si on considère les hypothèses précédente, si le rendement net des nouveaux biens est à 5,56% pour une part à 1000€). Bien évidemment, distinguer le rendement net du bien au rendement acte en main…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #22 14/08/2020 11h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1061  

Le lien de Nickpeps ne fonctionne plus, en voila un autre pour le Bulletin T2 2020.

T2 2020
- résultat net : 2.48 €
- acompte T2 : 2.40 € (2.70 au T1)

Projection 2020

Entre 10,25 et 11,07 € / part
Soit un rendement de 5,00% à 5,40%
Impact PR 2019 : entre -8% et -15%

Taux de recouvrement T2 : 84,90%

Dernière modification par maxicool (14/08/2020 11h51)


Parrain Linxea . Yomoni . Boursorama . Vattenfall . Fortuneo . Total (105579483) . Binck . Igraal . eBuyClub . BLOG

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #23 06/10/2020 21h07

Membre
Réputation :   18  

Communication reçu ce jour de la part d’épargne Pierre, rassurant pour les investisseurs.

5,30% À 5,50% DE RENDEMENT 2020 PRÉVISIONNEL
Un impact qui se concentre sur le 2ème trimestre et qui représente 2,74% des loyers 2020 en annulation et 1,67% en reports
Un taux de recouvrement, après application des annulations et reports, qui revient à la normale
Un réajustement à la hausse du rendement prévisionnel 2020 d’ÉPARGNE PIERRE :
Au deuxième trimestre nous annoncions un taux de Distribution sur Valeur de Marché entre 5,00% et 5,40%
Le taux de Distribution sur Valeur de Marché 2020 prévisionnel* devrait finalement s’établir entre 5,30 et 5,50%
*non garanti et sous réserve que de nouveaux éléments négatifs externes ne surviennent pas, tel qu’un « reconfinement » partiel ou total
DES BASES SOLIDES POUR CONCLURE 2020 ET SE PROJETER AU-DELÀ
Plus de 98% des loyers pérennisés, avec des défaillances ou congés locatifs à la marge
Une confiance intacte des professionnels de la gestion de patrimoine et des épargnants
3ème place en termes d’épargne collectée au 1er semestre 2020
Des retraits de parts qui représentent 1% de la collecte
Un prix de part inférieur à la valeur du patrimoine détenu (valeur de reconstitution)
Un plan d’investissement 2020 mené à bien, et un endettement maîtrisé

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #24 23/10/2020 18h44

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   163  

Le rapport trimestriel est sorti et est accessible à partir de ce lien : rapport trimestriel Epargne Pierre.

En synthèse :
- annulation des loyers = 2.74 % des loyers annuels,
- report de loyers = 1.67 % des loyers annuels.
- le rendement 2020 devrait s’établir entre 5.3 et 5.5 %, objectif rehaussé par rapport aux précédentes prévisions.
- 4 résiliations probablement dues à la covid 19 qui représentent 0.69% des loyers. Les départs auront lieu entre octobre 2020 et janvier 2021.
- plan d’investissement de 500 millions d’euros bouclés avec un rendement de 6,20% net pour les immeubles construits.
- endettement de la scpi sera de l’ordre de 10% en fin d’année.
- les retraits de part représentent seulement 1,2% de la collecte.

En synthèse, la situation de cette SCPI reste actuellement très bonne.

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur