Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 12/09/2016 16h12 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   24 

Fossil me paraît être une société intéressante à regarder, son cours a été divisé par 3 depuis début 2015 à aujourd’hui, passant de près de 110$ à moins de 30$. Aujourd’hui, FOSSIL cote aux alentours de 27-28$, prêt de son plus bas niveau depuis 1 an. La société affronte une mer difficile, comme beaucoup de retailers en ce moment, j’ai ouvert quelques rapports pour m’y pencher.

Je connais cette société d’abord comme client et j’aime bien leurs montres, et en ai déjà acheté quelques-unes (je connais moins les autres produits), c’est ce qui me pousse aussi à m’y intéresser. 
Fossil fabrique et vend des vêtements et accessoires, des montres, bijoux, sacs à main, portefeuilles, ceintures… créée en 1984. Elle possède sa propre marque et détient des contrats de licences pour vendre des produits d’autres marques (Armani, Burberry, Ralph Laurent, Diesel, Michael Kors, Karl Lagerfeld…).

Les US restent son premier marché, avec près de 46% de ses ventes en 2015, avec l’Europe en seconde position (33%), et l’Asie (15%).

En termes de produits, ce sont les montres qui occupent le devant de la scène, avec 77% de son chiffre d’affaires.

Les montres connectées (et notamment la montée en puissance d’Apple) taille des croupières (si vous me permettez l’expression) dans les parts de marché des fabricants de montres classiques. C’est un des éléments d’explication des vents contraires du moment (mais pas que).
L’entreprise est dirigée par le frère du fondateur, Kosta Kartosotis, qui fait partie de ces dirigeants s’octroyant des salaires symboliques d’1$ par an. Kartosotis est connu pour sa frugalité et sa discrétion, 2 qualités que j’apprécie particulièrement chez les entrepreneurs. Pour l’anecdote, il a dicté une règle en interne interdisant de diffuser des photos de lui au public. Kartosotis possède environ 11% du capital de Fossil et cela constitue la majeure partie de sa richesse personnelle.

Si nous nous tournons vers quelques chiffres :
•    Fossil a connu une forte croissance, près de 13% de CAGR sur les 7 dernières années, avec en revanche une diminution de la croissance les années passants. 2015 est l’année du premier recul (-8%), et 2016 devrait suivre (la guidance du management est également en recul, de l’ordre de 5% si ma mémoire est bonne).
•    En termes de financement de la croissance, cela s’est fait sur autofinancement dans un premier temps, et par endettement depuis 2012, la dette nette a triplé ses 3 dernières années, passant de 174 millions à 576 millions de dollars.
•    En comptant toutes les dépenses de property & equipment en dépenses de capex de maintenance, ce qui est volontairement conservateur, Fossil dégage un free cash-flow moyen de 225 millions de dollars sur les 7 dernières années, soit un mutiple sur sa valeur d’entreprise (EV/FCF) de 8.4. 

Autre valorisation, EV/EBITDA : Fossil s’échange à 5 fois son Ebitda 2015, 4 son Ebitda moyen 7 an. Toujours des ratios qui semblent raisonnables.

Encore une autre valorisation, Fossil se paye environ 0.4x ses ventes, qui semble pas très cher également vu son historique, notamment de croissance.

En chiffrant une baisse de 5% des ventes en 2016 et un taux d’Ebitda de 11% (il était de 11.7% en 2015 et de plus de 19% les 6 dernières années), on pourrait viser une valorisation d’entreprise de l’ordre de 1500 millions de $ (soit un cours de l’ordre de 20$) pour dormir sans problème.

Qu’en pensez-vous ?

Sur les risques, je vois tout d’abord une continuation des « vents contraires » du secteur, avec une société qui ne pourrait ne pas être capable de réduire ses coûts en conséquence pour préserver ses marges. En effet, on voit que les frais SG&A augmentent, la société doit engager toujours plus de frais de publicité et de marketing pour attirer le chaland.

Les montres connectées peuvent représenter pour moi à la fois un risque et une opportunité de relais de croissance (le rachat de Misfit l’année dernière va en ce sens).

Message édité par l’équipe de modération (12/09/2016 18h29) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : fossil, montres, retail

Hors ligne

 

#2 12/09/2016 17h00 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   152 

Du côté guru, Lampert est devenu actionnaire à sa dernière publication.
DATAROMA Superinvestor Ownership

J’ai pas eu l’occasion de creuser d’avantage.

Hors ligne

 

#3 12/09/2016 18h51 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Administrateur
Réputation :   1565 

Les chiffres passés sont en effet plutôt jolis :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_fossil-group-20160912.gif

Evolution du CA :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_fossil-group-20160912bis.gif

Le décrochage semble récent et rapide, évolution de l’EBITDA et du RN :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_fossil-group-20160912ter.gif

Fossil ne verse pas de dividende mais rachète ses actions :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_fossil-group-20160912quattro.gif

En terme de valorisation, multiple EV/EBITDA :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_fossil-group-20160912cinco.gif

-

Dans les vents contraire, vous pouvez aussi citer Burberry, dont Fossil avait la licence mais qui se retire de l’horlogerie (échéance fin 2017).

Sur un positionnement différent, Fossil me fait un peu penser à Gap, avec des incertitudes élevées, des marges en baisse, peut-être un changement de paradigme sur le secteur d’activité ; mais une société bien gérée et a priori pas chère.

Peut-être un bon candidat à l’investissement progressif pour "jouer" un retournement de tendance opérationnelle.

-

Graphiques : Ycharts

Hors ligne

 

#4 12/09/2016 19h07 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   24 

J’ai l’impression que la marque GAP est plus forte que la marque FOSSIL, mais c’est un ressenti, je n’ai pas d’études marketing qui le prouvent. Fossil est une marque jeune (32 ans), et une bonne partie de son portefeuille produits est constituée d’autres marques. J’aurais tendance à croire que la marque Fossil vaut "moins" que la marque Gap.

Le management est conservateur sur ses coûts, et l’a déjà prouvé dans le passé. Néanmoins, j’ai quelques doutes sur les talents d’allocateur de capital des dirigeants. Les rachats d’actions effectués à des cours relativement haut (100$) ne semblent pas a posteriori la meilleure décision de retour aux actionnaires… (c’est toujours facile de parler a posteriori, j’en conviens).

Dernière modification par bonel (12/09/2016 19h08)

Hors ligne

 

#5 06/10/2016 22h59 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   24 

Une thèse bullish trouvée sur Value Walk, elle apporte son lot d’arguments, intéressant pour compléter son point de vue sur Fossil :

Value Walk a écrit :

[…]

Thesis:

Competitive Advantage/Industry Highlight:

- to entry seem to be low in plain sight, but it is hard to break into the industry and run a profitable business operation. It is very difficult to grow one brand globally since it is required to have critical mass to have a successful operation.

- A higher start-up cost with higher uncertainty doesn’t justify the huge initial investment. It is necessary to spend a huge amount of money on advertising to communicate the brand value. FOSL spends close to $250 million on advertisement every year. It is also necessary to create a brand image, even before you start selling through department stores or other channels. When the brand goes through distributors, the brand will not be able to communicate the image unless it has already been established. FOLS has enough brand names in its portfolio to expand its operation globally. FOSL’s licensing business is seven times larger than the closest competitor (MOV). It makes FOSL a natural partner for other brands. Guess even tried to join FOSL, but Callanen International (Guess watch maker) sued FOSL, claiming it violated the antitrust and unfair competition law. I don’t anticipate any risk that comes from one brand will leave from FOSL to another manufacturer.

-The vertically integrated nature of Fossil’s business helps it to understand the new market trend and adapt itself quickly to new fashions/trends. It has seven weeks lead time while its closest competitor, Movado, has six months lead time. Fossil can even run some experimental products, which it normally does, before producing on a larger scale.
Unlike many of Fossil’s competitors, FOSL sells fashion watches along with luxury watches. Fashion watches tend to have shorter shelf/store time, indicated by the inventory days. Fashion watches are less sensitive to the economy as compared to luxury watches.

- FOSL generates revenue through wholesale (~75%) and retail operations (~25%). The wholesale business comprises a large portion of EBIT. Having multi-brand watches at various price levels has a significant advantage when it comes to wholesale business. Since department stores are more concerned about how much money they could make per square foot when selling watches, they tend to carry all the watches at various price ranges to attract more customers of all levels.

Hors ligne

 

#6 10/05/2017 22h33 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   24 

Belle plongée de l’action suite à la publication des résultats du 1er trimestre. Fossil sort son premier résultat d’exploitation négatif avec la baisse des ventes, une baisse de la marge brute (49.8%) et des coûts plus élevés (coûts de restructuring de 26M$).

Press Release a écrit :

In the first quarter of fiscal 2017, reported worldwide net sales decreased 12% or $78.0 million as growth in connected watches was more than offset by declines in traditional watches.

Kosta Kartsotis, Chief Executive Officer a écrit :

he strategies we are pursuing in the midst of these headwinds enable us to better compete in the environment and capitalize on the growing importance of technology to the watch category.  The newness and innovation we are infusing into our fashion accessories is gaining traction with our retail partners and consumers alike, demonstrating that technology can be the catalyst needed to drive growth in the watch category. 

Our focus for the year continues to be on executing against our New World Fossil restructuring initiative, driving growth in our core watch business and advancing our wearable products with an expanded offering across additional brands.  As we continue to reimagine the watch and its capabilities, we are on track to launch over 300 skus this year with enhanced engineering that will enable slimmer cases, more functionality and brighter screens and easier charging for display watches.  Our New World Fossil initiative will create a leaner and more nimble operating platform capable of better serving our customer and competing in the new retail environment.  Strategically prioritizing initiatives that generate the best returns on our capital investments, we expect to drive operating improvements across our supply chain and be better positioned to improve profitability in a very leverageable business model going forward."

Une belle traversée de la tempête ! Avec les mêmes raisons que les retailers physiques : baisse de fréquentation des malls, compétition intense… Une partie de la stratégie orientée vers plus de technologie dans les montres, je n’y crois pas trop à première vue. Je ne vois pas quel est leur avantage compétitif.

Dans les bonnes choses, la société se désendette (dette nette de 270M vs 313M à la fin du T4) et envisage d’arriver vers les 144M$ de FCF cette année.

Hors ligne

 

#7 11/05/2017 08h36 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Administrateur
Réputation :   1565 

Sacré douche froide :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_fossil-2017-05-11.gif

Double-tendance négative sur les montres et la vente aux détail.

Alors que la société est une "ancienne" star de la côte.

La morale de l’histoire, c’est que l’environnement compétitif joue énormément, même si les dirigeants aiment à penser que le succès leur est du (ce qui est aussi vrai, mais pas que).

Hors ligne

 

#8 10/08/2017 11h59 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Administrateur
Réputation :   1565 

Fossil Group a perdu 25% sur la seule journée d’hier et cote maintenant sous les $9 :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_fossil-group-20170810.gif

Et pour cause, la société a publié des trimestriels horribles, avec une perte et une baisse significative des ventes :

Fossil Group a écrit :

Adjusted EPS (Loss) of $(0.61) Excluding Non-Cash Intangible Asset Impairment Charges of $6.50;

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_fossil-group-20170810bis.gif

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne faut pas faire du buy & hold avec n’importe quelle société.

J’espère ne pas me tromper en supposant que les marques de L Brands et Gap sont plus fortes et ne suivront pas le même chemin…

Hors ligne

 

#9 10/08/2017 12h22 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   32 

Bien que je n’affectionne pas spécialement FOSSIL en termes de "marque de montres", recommanderiez vous d’acheter l’action à ce prix ?

Dernière modification par Despe44 (10/08/2017 13h18)


A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire….

Hors ligne

 

#10 10/08/2017 12h25 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   

Je n’y connais rien mais une société qui affiche des trimestriels horrible et qui donne aucune raison que cela s’arrange, je ne vois pas de raison d’y entrer.

Par contre, si justement le bon move c’est d’y entrer, cela m’intéresse d’apprendre pourquoi.

Hors ligne

 

#11 10/08/2017 13h49 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   85 

IH a écrit :

Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il ne faut pas faire du buy & hold avec n’importe quelle société.

C’est exactement ce que pensent nos amis des Daubasses après lecture de l’effet boule de neige et d’un livre sur l’arbitrage. (je me permets le lien je n’ai rien à y gagner, ça fait quelques jours que je lis l’intégralité de leur "par où commencer").

« ACHETER AUJOURD’HUI DES BLUE CHIPS COMME BUFFETT SIGNIFIE QUE VOUS N’AVEZ RIEN COMPRIS DE BUFFETT »

Les Daubasses a écrit :

Nous ne pouvons que constater une nouvelle fois que la légende tissée autour de Buffett qui ne ferait qu’un buy & hold appliqué, en achetant de belles sociétés pas trop chères, n’est absolument pas la réalité du plus grand investisseur de tous les temps.

Les Daubasses a écrit :

le mythe Buffett générant du 25% l’an en faisant du Buy & Hold, s’effrite un peu plus, puisque nous savons désormais de manière mathématique que sans cet effet de levier le rendement de Buffett aurait été de 15% l’an.

EDIT également dans leur article sur la difficulté de valoriser les actifs intangibles (c’est à ça que je pensais à la base).

Les Daubasses a écrit :

Nous avons souvent évoqué sur notre blog la fragilité d’une marque. Et donc la fragilité de de la valeur qu’elle représente. Si vous prenez les 30 marques de l’indices Dow Jones de 1930 et que vous essayez d’en retrouver dans l’indice Dow Jones d’aujourd’hui, vous en retrouverez 2 :  General-Electric et Coca-cola… 2 sur 30, 80 ans après c’est 6% ! Nous pensons chez les « Daubasses » que n’importe quelle marque a une durée de vie limitée dans le temps avec quelques exceptions.

Dernière modification par bibike (10/08/2017 14h44)


Parrain Boursorama MP Ing Direct Fortuneo 12470190 Bourse Direct MP ebuyclub iGraal Poulpeo

Hors ligne

 

#12 10/08/2017 14h06 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Administrateur
Réputation :   1565 

Despe44 a écrit :

Bien que je n’affectionne pas spécialement FOSSIL en termes de "marque de montres", recommanderiez vous d’acheter l’action à ce prix ?

Je n’aime pas ce terme de "recommander".

Ce qui est sûr, c’est que de mon point de vue, les monstres "à l’ancienne" sont complètement passées de mode.

On se souviendra de la phrase Jacques Séguéla en 2015 qui avait fait polémique : "Si à 50 ans on n’a pas de Rolex, on a raté sa vie". Sauf que quand J. Séguéla dit cette phrase, il a… 81 ans !

La nouvelle génération se fiche pas mal de ce type de montres, c’est même plutôt ringard de mettre autant d’argent dans une montre.

Quant aux montres connectées, même si ce marché se développe, on ne voit pas bien quelle est la valeur ajoutée de Fossil Group par rapport à Apple ou Samsung, qui ont l’expertise pour relier les smartphones avec les montres.

Bref, à titre personnel, je n’investirai pas sur Fossil Group, même au cours actuel. Mais je me suis trompé de nombreuses fois sur les avis donnés sur nos forums…

Hors ligne

 

#13 10/08/2017 14h15 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   32 

Merci pour votre retour en tout cas IH.

IH a écrit :

les monstres "à l’ancienne" sont complètement passées de mode.

Lapsus ?

Je partage votre avis sur le côté un peu old school de ces montres.
Et on parle toujours de montres à quartz (pile)…

Très bonne journée à vous.


A vaincre sans péril, on triomphe sans gloire….

Hors ligne

 

#14 10/08/2017 14h23 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   

Il y aura toujours un marché pour les montres de collections.
Mais ce sont plus des bijoux qu’un produit utilitaire pour donner l’heure (les jeunes générations utilisant leur téléphone pour ça).

Hors ligne

 

#15 10/08/2017 23h22 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   35 

Bonjour,

J’apprécie les couteaux qui tombent et naturellement je viens de regarder fossil après le -25% du 09/08/2017 et un plus bas à 8.81$ ce jour.

Au niveau des +
je dirais Fidelity et black rock qui représentent respectivement 14,9% et 9,97%
une valeur d’entreprise à 578 M$ soit 0,21 fois le CA et 3,8 fois l’EBITDA ce qui ne semble pas chère

au niveau des -
un CA qui passe de 3 510 M$ en 2014 à 3 042 M$ en 2016 pour atterrir en prévisions à 2 652 M$ en 2020.
un EBITDA qui passe de 567 M$ en 2014 à 127 M$ en 2016 pour un estimé à 64 M$ en 2020.
Au niveau produits: pas de facteurs différenciateurs majeurs à mon avis sur le marché des montres de milieu de gamme appelé à décliner et une déclinaison de produits sous marques de tiers.
graphiquement tendance à la baisse sur tous les horizons de temps.
consensus de 11 analystes: conserver objectif 12$

Conclusion:
A mon avis, peut être pas encore le meilleur moment pour prendre position sur l’action


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#16 11/08/2017 12h14 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   136 

Les Daubasses a écrit :

Nous avons souvent évoqué sur notre blog la fragilité d’une marque. Et donc la fragilité de de la valeur qu’elle représente. Si vous prenez les 30 marques de l’indices Dow Jones de 1930 et que vous essayez d’en retrouver dans l’indice Dow Jones d’aujourd’hui, vous en retrouverez 2 :  General-Electric et Coca-cola… 2 sur 30, 80 ans après c’est 6% ! Nous pensons chez les « Daubasses » que n’importe quelle marque a une durée de vie limitée dans le temps avec quelques exceptions.

Je veux pas être méchant mais cet argumentaire vaut rien du tout .

Déjà l’auteur compare sur 80 ans et 80 ans c’est très long peu de chose a de la valeur après 80 ans et pourtant énormément de marques ont plus de valeur après 80 ans (Louis Vuitton,Coca-Cola, L’Oréal ,mercedes , Harley-Davidson ,John Deere , Mars etc etc etc . Même la planète à une durée de vie limitée dans le temps mais les marques peuvent nous survivre c’est bien assez comparé à mon horizon d’investissement ^^

En suite pourquoi comparer les noms d’entreprise avec les marques ? pleins d’entreprises possèdent plusieurs marques et qu’un seul nom par exemple pour prendre le dowjones actuel Procter & Gamble possède des dizaines de marque et certaines ont plus 80 ans .

L’auteur estime une marque a sa capacité à figurer dans le Dowjones c’est débile , les boites changent de nom, se scindent ,  se restructurent et fusionnent .

Le dowjones ne représente que les 30 entreprises les plus importante aux USA  je vois vraiment pas  comment on peut se servir de l’indice pour justifier la pérennité des marques …

Bref perso je leur pardonne si ils arrêtent de raconter des petites histoires grotesques pour justifier leurs stratégies et leurs méthodes d’investissement .

Dernière modification par vbvaleur (11/08/2017 15h58)

Hors ligne

 

#17 18/08/2017 22h41 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   32 

Il suffit de regarder les composants du DOW d’il y a quelques decennies pour constater que certains secteurs a la mode s’en vont (ou s’en sont allés ) à la banqueroute , des secteurs comme l’acier , la photo, les trains à vapeur , plusieurs grands commerces et d’autres qui ont failli y passer..

Regardons simplement : Bethleem steel , Eastman Kodak , Sears  … tous des immortels. Bien d’autres ont été rachetés

Quand à Chrysler et GM ils sont passés trés proches de disparaitre

Bref , rien ne dit que les tenants d’aujourd’hui seront la demain, dans le cas de certains indices  (SP500 , Russell 2000 ) le taux de cadavres doit être beaucoup plus grand .

Le trés  long terme, je n’y crois pas trop trop…et pense que les Daubasses ont raison

Hors ligne

 

#18 19/08/2017 11h11 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   40 

Je partage entièrement votre avis Silicon. Et, les personnes qui justifient le bien-fondé d’une stratégie B&H LT en s’appuyant sur la performance de ces indices feraient mieux d’y réfléchir à 2 fois…

Pour revenir à Fossil, il n’y a qu’à parcourir les forums spécialisés dans les montres pour se rendre compte que Fossil n’est pas considéré comme un "vrai fabricant" de montre:
Forum montres

Pour ce qui est des montres connectées, evidemment, Fossil ne fera pas le poids face aux mastodontes de l’électronique, qui préféreront toujours s’associer à des marques avec une plus forte image de marque pour éventuellement faire des montres HDG. A terme, j’image trés bien des marques du genre Tag Heuer, Longines, Rolex, se faire racheter ou avoir un partenariat avec des grands groupes de l’électronique.

Bref, je verrais bien cette marque devenir un fossile d’ici peu. lol


100% des gagnants ont tenté leur chance mais tous ceux qui ont tenté leur chance ne sont pas gagnants.

Hors ligne

 

#19 19/08/2017 12h17 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   136 

De quoi parlez vous ??? Des marques , des entreprises , des secteurs d’entreprise ? Au début nous parlions uniquement des marques les daubasses ont justifié leurs idées sur les marques en utilisant le dow jones ce qui est complètement à coté de la plaque selon moi et Silicon vous comparez les pommes avec les poires et les fraises ou autrement dit : les entreprises avec les marques et les secteurs d’activités …

Encore quelques marques de plus de 80 ans qui brillent toujours : Ricard , Toblerone , Lacoste , Neutrogena ,Ray Ban , Heineken , amstel , orangina , lancome , etc etc etc

Voici la composition du Dow jones 20 en 1927 :

Allied Chemical :
La société racheta Honeywell en 1999 et adopta son nom .

American Car & Foundry
Aujourd’hui ACF Industries LLC appartenant à Carl Icahn

American Locomotive

American Smelting
Aujourd’hui Asarco

American Sugar
American Telephone & Telegraph
ATT

American Tobacco
Fusionnée avec Imperial Tobacco our obtenir British American Tobacco

General Electric Company -
Actuellement : General electric

General Motors Corporation
Actuellement : General Motors

International Harvester
A changer de nom pour celui de Navistar International , marques : IH et McCormick tout paysan connais ces tracteurs.

Mack Trucks
fabricant américain de camions. La société est passée dans le giron de Renault Véhicules industriels en 1990

Paramount Famous Lasky
Maintenant Paramont pictures dans Viacom

Sears Roebuck & Company
On en parle déjà un peu trop dans le forum de celle là

Texas Company
Actuellement Texaco

United Drug

U.S. Rubber
En 1961, la société est devenue Uniroyal, Inc fusionnée plus tard avec BF Goodrich Company

U.S. Steel
Actuellement sur le New York Stock Exchange

Western Union
Actuellement sur le New York Stock Exchange

Bref comme je le disais plus haut : les sociétés fusionnent , changent de nom et se font racheter mais utiliser le DOW pour justifier la pérennité des marques est idiot .

Dernière modification par vbvaleur (19/08/2017 13h03)

Hors ligne

 

#20 19/08/2017 12h41 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   444 

A terme, j’image trés bien des marques du genre Tag Heuer, Longines, Rolex, se faire racheter ou avoir un partenariat avec des grands groupes de l’électronique.

C’est rigolo… car j’imagine tout l’inverse.
J’imagine plutôt ces VRAIES marques de montres ne jamais céder à cette tentation, ne jamais tomber dans un domaine proche du "gadget". Ca serait, AMHA, la meilleure façon de tuer la "valeur que leur marque peut avoir".

A contrario, rester dans le secteur du luxe et de l’horlogerie très haut de gamme, c’est conserver un savoir faire exceptionnel, qui, lui, a une valeur certaine.

Comme quoi, chacun peut imaginer ce qu’il veut ;-)


Parrain : WeSave - Yomoni - LINXEA - Bourse Direct - BINCK - Fortuneo - Boursorama - MAIL BLOG

Hors ligne

 

#21 19/08/2017 16h58 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   

Tag a déjà une montre connectée… Mais pas Longines, Rolex et beaucoup d’autres.
Je suis d’accord avec vous cependant, mettre de l’électronique dans ces objets sensés être  intemporels, c’est le début de la fin. Comment justifier les prix de ventes actuels s’ils deviennent obsolètes au bout de 2-3 ans ?

Apple a bien essayé au debut avec leur modèle autour de 15k, mais a fait marche arrière depuis.

Hors ligne

 

#22 19/08/2017 20h37 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   40 

Maxicool, ce n’est plus de l’imagination. Et, l’histoire vous donne déjà tord. En fait, un certain nombre de marque de montre (de luxe) ont déjà sorti leur modèle connecté (Constant, Tag, Mont Blanc, Breitling, …). Ce n’est certainement qu’un début.

J’aime beaucoup la Breitling mais à 8000€ , on comprends mieux ce qui la transforme en montre connectée HDG.


100% des gagnants ont tenté leur chance mais tous ceux qui ont tenté leur chance ne sont pas gagnants.

Hors ligne

 

#23 21/08/2017 22h38 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   444 

Certes, mais les marques les plus prestigieuses (Patek Philippe, Vacheron Constantin, Jaeger Lecoultre…), auxquelles je faisais référence, n’en fabriquent pas, à ma connaissance.

Article du Point

Patek Philippe ne fera jamais de montres connectées, ce n’est ni son métier ni son ADN. « Par contre, tous les patrons de ces sociétés technologiques figurent parmi nos clients ! Ils me disent que porter une Patek leur remet les pieds sur terre », s’amuse-t-il. Moralité, la réussite des géants du high-tech crée aussi de nouveaux clients pour la haute horlogerie !


Parrain : WeSave - Yomoni - LINXEA - Bourse Direct - BINCK - Fortuneo - Boursorama - MAIL BLOG

Hors ligne

 

#24 Hier 19h08 → Fossil : des montres qui plongent ? (fossil, montres, retail)

Membre
Réputation :   42 

Patek, c’est un peu particulier. Le ticket d’entrée qui a drastiquement baissé doit être dans les 15000 euros.

La clientèle évolue. L’époque ou les familles développaient une culture horlogère me semble quelque peu révolu. Les montres à complications dont on admire la sonorité, c’est un marché en extinction.

Je ne pense pas que l’horlogerie ait vocation à cloner les apple watch. Par contre, l’introduction de fonctions spécifiques et exclsuives autour d’un système propriétaire…. LVMH parle de développer un système d’exploitation et on a Vuitton qui sort une montre avec des applis sur le voyage. Jaeger Lecoultre que vous citez à des modèles qui permettent d’allumer les phares et de démmarer une Aston Martin.

On s’éloigne de l’univers de Fossil dont le prix oscille entre 100 et 300 euros ! Personnellement, je n’irais pas investir dans cette valeur dès lors ou on est sur une marché qui se cherche…

Dernière modification par alexsince1978 (Hier 19h10)

Hors ligne

 

Discussions similaires à "fossil : des montres qui plongent ?"

Discussion Réponses Vues Dernier message
129 68 136 08/08/2017 10h47 par eureka38
1 503 22/09/2015 11h47 par espenlind13

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech