Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 06/09/2016 20h35

Membre (2015)
Réputation :   29  

Bonsoir,

N’ayant pas trouvé de discussion existante appropriée, je me permet d’ouvrir cette discussion afin de poser ma question technico-financière.

Rappels :

Résultat net = (résultat d’exploitation + résultat financier + résultat exceptionnel) - impôt sur les sociétés

FCF = revenu net + amortissement + dépréciation – variations du besoin en fonds de roulement – dépenses en capital

---

En analysant les données financières du secteur bancaire sur ces 5 dernières années, on remarque de manière générale un résultat net en augmentation. En parallèle, le FCF quant à lui à tendance à diminuer significativement.

Si l’on se fie aux définitions ci-dessus, il y deux possibilités pur expliquer ce phénomène (ou l’addition des deux) :

- Les dépenses en capital augmentent
Ces dépenses représentent la somme d’argent investie par une société pour acheter ou réaménager des actifs fixes comme des bâtiments ou équipements, en vue de créer des avantages qui dépasseront la durée de l’exercice fiscal.

- Les besoins en fond de roulement augmentent
Ces besoins représentent les ressources financières qu’une entreprise doit mettre en œuvre pour couvrir le besoin financier résultant des décalages des flux de trésorerie correspondant aux décaissements (dépenses et recettes d’exploitation nécessaires à la production) et aux encaissements (commercialisation des biens et services) liés à son activité.

Si j’ai bien compris, le contexte actuel des taux bas (ou négatifs) oblige les banques à augmenter le  volume monétaire de leurs prêts afin de maintenir/augmenter leurs revenus (d’où l’augmentation des besoins en fond de roulement) ainsi qu’à racheter d’autres banques (plus petites) afin d’augmenter le CA (via l’acquisition de nouveaux portefeuilles d’obligations anciennes, de nouveaux prêts, etc.) et baisser les coûts de fonctionnement (d’où les dépenses en capital qui augmentent).

Dans ce contexte, où les banques centrales permettent aux banques d’emprunter à taux négatifs, le ration de distribution sur le FCF a-t-il encore du sens face à celui de la distribution sur le RN ?

Dernière modification par Cigarette (06/09/2016 20h38)

Mots-clés : dividende, free cash flow, ratio, résultat net


Parrainage Boursorama (80€), Bourse Direct (50€), Binck (100€) et iGraal.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #2 06/09/2016 21h00

Membre (2010)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   227  

Pour les banques et le secteur financier en général  le FCF n’est pas utilisé.
Les 2 ratios à regarder cours sur valeur comptable tangible et le ROE.
Le RN ou le PER peuvent également être pris en considération.

Hors secteur financier le FCF est généralement considéré comme un meilleur critère que le RN

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur