Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 20/08/2016 16h02

Membre (2010)
Réputation :   87  

Bonjour,

En y pensant bien certaines big caps sont tellement diversifiées dans leur activité sectorielle qu’elles font quasiment office d’etf à elles seules, le risque entreprise en plus mais mineur cependant.
Jonhson and johnson dans le secteur de la santé ( présence mondiale dans le médicament, les outils médicaux, les produits de conso santé).
Idem pour Disney qui pourrait être un etf du divertissement, de 3M dans l’industrie ou Nestlé dans l’alimentation.

Un portefeuille rêduit à ces quelques big caps pourrait quasiment former un tracker world avec zero frais, totale transparence, une probable très bonne performance , une volatilité et un risque réduit.

D’autres idées de ces big caps equivalentes à des ETF.

Message édité par l’équipe de modération (20/08/2016 18h39) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : bigcap, disney, etf

Hors ligne Hors ligne

 

#2 20/08/2016 17h05

Membre (2012)
Réputation :   75  

J’ajouterai bien Berkshire Hathaway

swantonbomb a écrit :

Bonjour,
Un portefeuille rêduit à ces quelques big caps pourrait quasiment former un tracker world avec zero frais, totale transparence, une probable très bonne performance , une volatilité et un risque réduit.

C’était en quelque sorte la stratégie initiale de IH lorsque son portefeuille n’était composé que "d’entreprises extraordinaires".

Dernière modification par simplicitaire (20/08/2016 17h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 20/08/2016 17h06

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Crypto-actifs
Top 20 Finance/Économie
Réputation :   543  

La taille joue certainement en leur faveur.
On n’a toutefois pas l’intérêt de petites structures cotées qui peuvent dynamiser la performance d’un ETF.

J&J va développer des projets en interne ou va acheter une start up.
Dans le premier cas la valorisation du projet sera noyé et dans le deuxième cas en général il paye le prix fort.
Alors que si vous avez un ETF avec deux start’up, vous pouvez prendre le premium que le marché vous offre.

De la même façon, le risque entreprise est quand même beaucoup plus important (Valeant?) qu’un ETF de biotechs indépendantes.

Enfin souvent les ETFs sont diversifiés sur différents secteurs et on n’a pas le risque associé au secteur.

Maintenant comparer J&J à un ETF sectoriel, ce n’est probablement pas très éloigné mais je préfère un ETF (qui aura peut-être 30% de J&J…).


Le train de la vie ne s'arrête jamais deux fois à la même gare.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 20/08/2016 17h17

Membre (2013)
Réputation :   85  

INTJ

La société Dover Corporation est également très diversifiée.
C’est une Aristocrates des dividendes sans grande suprise. Mais elle me semble chère en ce moment.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 20/08/2016 20h03

Membre (2013)
Réputation :   1  

De mon côté je pense à Unilever et Danone


Là c'est moi Présentation , et là c'est mon blog Boostez vos finances

Hors ligne Hors ligne

 

#6 20/08/2016 21h15

Membre (2011)
Réputation :   32  

Par contre en cas de fraude fiscale, de scandale ou autre, c’est tout votre "tracker" qui plonge !

Hors ligne Hors ligne

 

#7 21/08/2016 10h11

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 10 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3442  

INTJ

Quasiment toutes les mega caps : Les megas caps : les sociétés de plus de 100 milliards d’Euros de capitalisation boursière - Newsletter de l’investisseur heureux

Pour éviter néanmoins les aléas, il en faut une vingtaine, exactement comme préconisé dans le livre Devenir Rentier.

En terme de performance, selon la théorie du portefeuille, comme elles ont un plus faible bêta que l’indice, elles devraient faire moins que l’indice.

En pratique, les actions à faible bêta ont créé bcp d’alpha (surperformance avec une volatilité moindre) depuis 2009.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #8 22/12/2016 08h45

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   262  

Je n’arrive plus à mettre la main sur cette photo, mais depuis quelques mois réapparaît régulièrement une image sur facebook : on y voit toutes les marques que nous consommons au quotidien, et juste au dessus, les multinationales propriétaires de ces sous-marques.

Nestlé, Unilever, Danone etc.

Bien entendu, la conclusion en dessous de cette image est que notre consommation est complètement dirigée par quelques grands groupes.

A chaque fois, je réponds : arrêtez de vous plaindre et achetez-les! Ces sociétés vous PAIERONT des dividendes! C’est vous qui passerez de l’autre coté! Les multinationales vous paieront!

Rien à dire, le message ne passe absolument pas.

Par contre, je pense qu’il s’agit d’une excellente base pour se constituer un portefeuille passif!

PS : je l’ai retrouvée! Achetez ces sociétés, vous "possèderez" des dizaines et des dizaines de sous marques, idéal pour un portefeuille passif!

Dernière modification par koldoun (22/12/2016 08h47)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 23/12/2016 20h22

Membre (2011)
Réputation :   6  

La nouvelle version wink

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #10 24/12/2016 08h57

Membre (2014)
Réputation :   150  

Elle est trouvable dans une taille plus lisible et "régulièrement" mise à jour ici


Stay away from negative people. They have a problem for every solution.

Hors ligne Hors ligne

 

#11 24/12/2016 10h01

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   262  

Bon, et bien à tous les membres qui veulent une bonne base pour démarrer un portefeuille passif, "y a plus qu’à"…

Hors ligne Hors ligne

 

#12 24/12/2016 11h07

Membre (2014)
Top 20 Expatriation
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 10 Invest. Exotiques
Réputation :   140  

La mise à jour signalée par goldex date de 2012 et ne mentionne pas Danone contrairement à ce que nous propose Marcos, dont le tableau n’est d’ailleurs pas daté. Je le note car toutes les sociétés ou presque (L’Oréal entre autres) ont leur siège aux USA, c’est bien de savoir que le monde entier ne mange pas seulement US.

Dans une idée connexe mais dynamique, voici les banques, qui ne sont présentes dans le portefeuille passif qu’au travers de Berkshire Hathaway, la meilleure "gagneuse" de la sélection, et qui devrait l’être encore plus au prochain reporting de Shagrath pour la fin d’année et presque 5 ans, bravo pour le travail.



PS : Ce tableau date de 2010, je n’ai pas trouvé plus récent …

Dernière modification par sat (24/12/2016 11h12)

Hors ligne Hors ligne

 

#13 09/03/2017 11h07

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Dvpt perso.
Réputation :   262  

Bonjour,

En faisant une recherche sur 3M, je n’ai pas trouvé de sujet dédié à cette société, mais j’ai une petite question la concernant.

J’ai cette société en portefeuille dans une optique dividendes croissants.

Mais je remarque une hausse année après année du pay-out ratio.

De 37% en 2010 à 55% en 2016, ce n’est quand même pas négligeable.

Peut-il y avoir un risque de baisse, ou pire, de suppression du dividende à moyen/long terme dans ce type de situation d’augmentation du pay-out année après année?

Merci

Dernière modification par koldoun (09/03/2017 11h08)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 01/09/2020 15h39

Membre (2014)
Réputation :   114  

A mon tour de me poser quelques questions sur 3M.
J’ai cette société en portefeuille depuis 2015, jusqu’en 2018 un parcours boursier plus que correct et depuis 2018, patatra, la cours ne fait que chuter.
J’ai beau regarder les chiffres, je ne vois rien de dramatique.
Un chiffre d’affaire en hausse, des marges plutôt raisonnables, un dividende encore bien couvert par le RN et le FCF, une dette nette sur EBITDA raisonnable…
Les seuls points noirs : un résultat opérationnel et des capitaux propres qui tendent à baisser ces dernières années.

Alors pourquoi le marché semble si négatif ? Est-ce la structure conglomérat à la General electric ? Tout simplement le secteur qui est délaissé ?



Hors ligne Hors ligne

 

#15 01/09/2020 15h51

Membre (2014)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Réputation :   485  

Le marché valorise la croissance et ils font le même CA qu’en 2014. Le marché pardonne 2-3 exercices en pensant que ça ira mieux après mais au bout de 6 ans, les multiples baissent.


Patron d'un cabinet CGP

Hors ligne Hors ligne

 

#16 01/09/2020 16h38

Membre (2019)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Réputation :   318  

INTJ

Bonjour,

Sans avoir creusé le dossier, on voit que les ratios d’endettement augmentent significativement en 2019, et que la marge baisse. Deux choses qui ne sont pas de nature à soutenir le cours de bourse :-)

Après il faut creuser les raisons de ces changements et en tirer les conclusions: grave ou pas grave ?

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur