Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+7]    #1 09/01/2012 11h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

Ci-dessous un petit best-of de mes lectures academiques du mois dernier:

What has worked in Investing par Tweedy, Browne (magnifique travail de recherche, must-read!). Je le relis tous les jours pendant ma pause dejeuner!

Value Investing & Behavioral finance par les memes.

Discours du legendaire Walter Shloss, 65 years on Wall Street, magnifique!

Les presentations des differents invites du Value Investing Congress La presentation sur JOE est irresistible et tres pedagogique.

Contrarian Investment, extrapolation and risk Very good!

Opportunities for patient investors par Klarman et Zweig Genial!

Investissements, probabilites, arbres de decisions et simulations Pour les adeptes des probabilites (genre Warren Buffet :-0)

Fixed-income falling knives Tres bon travail de recherche qui interessera les amateurs d’obligations.

Janvier sera studieux, ou ne sera pas. Attention, tout est en anglais.

Dernière modification par thomz (09/01/2012 11h53)

Mots-clés : investisseur, white paper, études

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 16/01/2012 21h35

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   218  

quelques articles sur l’investissement Value

Papers in Value Investing | Mendeley Group

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #4 19/01/2012 12h40

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   218  

Mesdames, Messieurs, je viens de trouver un excellent site, vous m’en direz des nouvelles…

Il reprend une foultitude les questions qui ont été posées à Warren Buffet (le nombre modique de 463 pour exact), un vrai régal : Buffett FAQ

[Webmaster : super trouvaille Spiny, merci. Par contre, je préfère ne pas diffuser le PDF sur le forum, merci. Cf. email que je t’ai envoyé.]

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #5 30/01/2012 08h43

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   214  

Anderson , Keith P. et Brooks, Chris nous livrent une excellente étude sur le P/E et sa normalisation.
Avec petit portefeuille de valeurs de faible capitalisation et avec un C/B bas à un on obtient un rendement nettement supérieur.

Extreme Returns from Extreme Value Stocks: Enhancing the Value Premium

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 21/02/2012 23h06

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   178  

Discours entier de Charles Munger, de 1994. Longue lecture mais très intéressante, même pour les gens qui ne font pas du stock picking.
"Charles Munger: A Lesson on Elementary, Worldly Wisdom As It Relates To Investment Management & Business"

Charles Munger: A Lesson on Elementary, Worldly Wisdom As It Relates To Investment Management & Business - The Big Picture

Dernière modification par crosby (21/02/2012 23h06)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #7 12/03/2012 06h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

Nouveau papier monstre de Ray Dalio, sorti la semaine derniere.

An in depth look at deleveragings

Attention, c’est très technique. Dalio etudie six deleveragings du siecle dernier et les compare a celui que vous vivons actuellement.

The Economist a aussi publie un bon papier sur le personnage et ses idées.

The man and the machine

Je note avec un certain amusement que Mr Dalio est devenu optimiste au sujet de l’Europe,

The Economist a écrit :

For now, he is in a more optimistic mood thanks to the European Central Bank’s recent moves, in effect, to print money. Although he still expects debt restructuring in Spain, Portugal, Italy and Ireland, on top of that in Greece, he says that the “risk of chaos has been reduced and we are now calming ourselves down.” Here’s hoping he is right again.

Alors qu’il y a six mois sa vision était autrement plus négative.

Ray Dalio, il y a six mois a écrit :

These challenges are being faced in different forms by most central banks at the same time as they are nearly out of ammunition – i.e., their capacities to ease are very limited because they cannot stimulate private credit creation and because they cannot get money in the hands of people who will spend it. For these reasons there is greater risk that central banks cannot save us as they have always saved us in the past.

Sur ce dernier point, je rejoins Mr Dalio (et les lecteurs de l’IH m’en sont temoins). Nos autorites font un travail remarquable, difficile et incompris. Les critiquer vertement a longueur de journée - sport national des internautes - a grand renfort de yakafaukon est le comble du cynisme et de la médiocrité.

Deux autres points qui ont retenu mon attention,

The Economist a écrit :

Mr Dalio admits he is wrong one third of the time.

L’humilité, vraiment la plus belle des vertus. Je sais que l’un des intervenants du forum se reconnaîtra :-)

Ray Dalio a écrit :

Reading history is the best way to perform as an investor.

Ce qui rejoint le conseil d’un autre monstre,

Charlie Munger a écrit :

Read history, read history, read history.

Pour ceux qui ont loupe un épisode, une rapide explication du deleveraging,

The Economist a écrit :

Two sorts of credit cycle are at the heart of Mr Dalio’s economic model: the business cycle, which typically lasts five to eight years, and a long-term (“long wave”) debt cycle, which can last 50-70 years. A business cycle usually ends in a recession, because the central bank raises the interest rate, reducing borrowing and demand. The debt cycle ends in deleveraging because there is a “shortage of capable providers of capital and/or a shortage of capable recipients of capital (borrowers and sellers of equity) that cannot be rectified by the central bank changing the cost of money.” Business cycles happen often, they are well understood and policymakers are fairly adept at managing them. A debt cycle tends to come along in a country once in a lifetime, tends to be poorly understood and is often mishandled by policymakers.

An ordinary recession can be ended by the central bank lowering the interest rate again. A deleveraging is much harder to end. According to Mr Dalio, it usually requires some combination of debt restructurings and write-offs, austerity, wealth transfers from rich to poor and money-printing. A “beautiful deleveraging” is one in which all these elements combine to keep the economy growing at a nominal rate that is higher than the nominal interest rate.

Notez que certains ne partagent pas le diagnostic de Mr. Dalio.

A deleveraging? What deleveraging?

Comme d’habitude quand on commence a penser quelque chose, il est sain de se mettre a penser l’inverse.

Marc-Aurele a écrit :

Ce que vous voyez est une perspective, pas la réalité. Ce que vous entendez est une opinion, pas un fait.

Bonne lecture.

Dernière modification par thomz (12/03/2012 06h30)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 11/04/2012 21h53

Membre
Réputation :   77  

Je viens de jeter un œil sur le début de ce reportage. Intéressantes les images sur l’assemblée générale de Berkshire Hathaway smile . Sur le fond, aucune idée, je n’en ai pas vu l’intégralité.

ARTE+7 | ARTE

La vidéo sera disponible 7 jours.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 12/05/2012 11h00

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   218  

D’après cette étude (Analyzing Valuation Measures: A Performance Horse-Race Over the Past 40 Years by Wesley R. Gray, Jack  Vogel :: SSRN), le meilleur ratio value est l’EV/EBITDA…y en a un qui va être content…!

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #10 22/07/2012 16h07

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

40 pages de citations originales et souvent riches d’enseignements distillées par les meilleurs value investors, la plupart reconnus dans l’industrie mais inconnus du grand public.

Value Investing Insights

Comme à chaque fois, il semble qu’il y ait un problème avec la redirection… Ci-après, le lien: https://docs.google.com/viewer?url=http … II_WOW.pdf

Très chaudement recommandé!

Dernière modification par thomz (22/07/2012 16h09)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #11 18/08/2012 13h03

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

L’édition 1940 (la meilleure à mon goût) du légendaire, inimitable et indétrônable Security Analysis de Benjamin Graham en .pdf

Security Analysis, Second Edition

La première partie pose les références académique du value investing avec une clarté jamais égalée depuis.

Les parties IV (analyse des dividendes),V (des comptes de résultats),VI (des bilans),VII (autres facteurs) vous apprendront à évaluer/valoriser une action comme un pro.

J’ai du lire Security Analysis cinq ou six fois; j’y ai à chaque fois appris quelque chose de nouveau.

Happy reading.

Dernière modification par thomz (18/08/2012 13h14)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 14/11/2012 21h13

Membre
Réputation :   15  

Il existe une série de quatre videos sur youtube: The Best of Value Investing



On passe d’interview en conférence pour écouter Warren Buffett, Peter Lynch, John Templeton, Seth Klarman, Charlie Munger, Walter Schloss, Bill Ackman, Bruce Greenwald, Martin Whitman, Whitney Tilson, Irving Kahn, John Bogle, Hersh Cohen, David Winters, Chris Davis, Roger Lowenstein, Irwin Michael, Mohnish Pabrai, Mark Holowesko, David Nadel, Tom Russo.

Bonne écoute!

edit: je viens de voir que Thomz l’avait déjà posté… Je n’ai que onze mois de retard…
edit2: je trouve les interviews de Consuelo Mack dans son émission wealthtrack, pas mal du tout. Exemple avec Bruce Berkowitz

Dernière modification par MartinT (19/11/2012 01h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #13 17/12/2012 11h16

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

Pour ceux qui n’ont pas eu le courage de s’attaquer aux mille pages de la dernière édition révisée de Security Analysis, voici un petit condensé très pratique sous forme de fiches de lecture, chapitre après chapitre….

Notes to Benjamin Graham’s Security Analysis

A lire et à rélire sans modération.

Dernière modification par thomz (17/12/2012 11h17)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #14 22/03/2013 23h52

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   302  

Hello,
une excellente interview de 55 minutes de F.Badelon (Président d’Amiral Gestion):
Value Investing in France and Beyond, with François Badelon of Amiral Gestion
Et voilà une petite synthèse mais je recommande de visionner l’ensemble de la vidéo!

Discussion sur Precia: très belle entrerprise positionnée sur les balances, mais aussi sur la certification. Il faut être patient pour avoir des blocs d’actions car la liquidité est faible.
La liquidité ne lui pose pas de problème dès lors que l’entreprise n’est pas chère.

Discussion sur les caisses régionales du Crédit Agricole: vraiment pas chères, un ratio P/B de 0,3. Activité simple, il faut être patient car du jour au lendemain il peut y avoir un P/B ratio de 1. La dernière caisse a être sortie de la côté s’est faite sur la base d’une ratio P/B de 1.

Discussion sur une entreprise qui a fait un "reverse takeover" (rachat de la société mère par la filiale) à un prix qui n’était pas correct : la loi française permet à une entreprise de vendre à une autre entreprise du même groupe une entité au prix qui lui convient (cela n’est pas possible en Grande-Bretagne).
Leurs idées d’investissements viennent quelquefois des entreprises où ils sont déjà actionnaires.

Sa plus grande erreur a été d’investir dans un business model qui était nouveau donc on ne pouvait pas savoir qu’il serait pérenne.
Ils connaissent très bien le secteur de la publicité, c’est pour ça qu’ils ont pu investir dans google qui est une grande agence de publicité.

Carrefour était un investissement intéressant jusqu’à qu’ils rachètent Mammouth à un prix trop cher et a neutralisé le potentiel de croissance de magasins en France.
Il n’a pas peur d’investir dans des entreprises qui ont de la dette dès lors qu’elles génèrent du cash.
Ils utilisent des screeners qui leur ont fourni quelques idées mais ce n’est vraiment pas la plus grande source d’idées.
Gestion des risques: pas trop investi dans une industrie et un pays. En 2008, leur erreur a été d’être trop concentrée sur l’industrie pétrolière. Le raisonnement était bon mais cela les a pénalisés. Ainsi, ils sont plus diversifiés en terme d’industrie, de pays, de devises.
Dans ses dernières lectures, il a bien aimé "talent is overrated" qui montre que si l’on travaille beaucoup on peut énormément s’améliorer tant dans le domaine de l’investissement que s’améliorer soi-même.

En résumé, il est très patient, très clair dans ses explications et analyse sans concession ses erreurs pour devenir encore plus un meilleur investisseur. Un passionné!
Personnellement, j’ai beaucoup apprécié cette vidéo!

Bon visionnage!
Jeremy

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 25/04/2013 18h51

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   218  

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #16 01/08/2013 16h14

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

Benjamin Graham - The Interpretation Of Financial statements - le livre complet, en PDF.

http://www.safalniveshak.com/wp-content … ements.pdf

Cette excellente lecture à destination des non-inités contient aussi quelques salutaires rappels pour les analystes plus aguerris.

Dernière modification par thomz (29/09/2013 19h52)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 26/09/2013 10h54

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2740  

Un pdf de 70 pages, de Michael Mauboussin sur le "moat" (les avantages concurrentiels) :
Measuring the Moat : Assessing the Magnitude and Sustainability of Value Creation

Le papier d’origine date de 2002 quand M. Mauboussin bossait chez Legg Masson. Il a été updaté récemment suite au départ de M. Mauboussin pour Crédit Suisse.

Pour rappel, le moat signifie douve. C’est un terme qui a été popularisé par Warren Buffet quand il disait chercher des sociétés qui étaient protégées de la concurrence par des avantages concurrentiels. Ces sociétés étaient comparées à des chateaux forts et des douves plus ou moins grosses (avantages concurrentiels + ou - importants), la concurrence étant les assaillants du château.

Cf. aussi la newsletter #13.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 29/09/2013 20h00

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

The Outstanding Investor Digest - Seth Klarman, 6 pages d’interview:

http://aboveaverageodds.files.wordpress … h-2009.pdf

The Outstanding Investor Digest - Bruce Berkowitz, 36 pages d’interview:

http://www.uaic.co.nz/assets/docs/inves … 202009.pdf

The Outstanding Investor Digest - Walther Schloss, 65 pages d’interview:

http://basehitinvesting.com/wp-content/ … erview.pdf

The Best Of Charlie Munger, 1994-2011 (349 pages!):

http://www.valueplays.net/wp-content/up … 4-2011.pdf

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #19 12/10/2013 19h11

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

The Dark Side Of Valuation, excellente conférence de Aswath Damodaran - beaucoup plus ludique que ses habituels travaux "académiques".

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #20 12/03/2014 06h17

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   503  

Les Investors Day Transcripts de Sequoia sont une lecture incontournable pour tout analyste et investisseur, aspirant comme confirmé.

Quitte à étudier les gestionnaires d’exception, la lecture des rapports annuels de Markel (société d’assurance qui reproduit le modèle Berkshire) vaut toujours son pesant d’or.

10k Markel a écrit :

We believe in hard work and a zealous pursuit of excellence while keeping a sense of humor. Our approach is one of spontaneity and flexibility. This requires a respect for authority but a disdain of bureaucracy.

Faites-moi signe le jour où on lira un CEO du CAC40 écrire ainsi au public…

Pour finir en beauté: la dernière lettre aux actionnaires de Prem Watsa - le chairman de Fairfax, un autre Berkshire en devenir, qui compose sa book value à 20%/an depuis quinze ans.

Ou comment apprendre plus en une journée de lecture qu’en cinq ans d’école de commerce.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #21 08/05/2014 08h35

Membre
Réputation :   49  

Voici un article du New York Times du 3 mai 2014, qui présente un e-book mis gratuitement à disposition par son auteur : William Bernstein.

Il est destiné aux jeunes américains afin qu’ils préparent efficacement leur retraite, mais sa lecture peut être utile à tous!

JEFF SOMMER a écrit :

Like John C. Bogle, the founder of Vanguard, whom he admires, Mr. Bernstein views Wall Street as a largely parasitic enterprise that flourishes at the expense of ordinary investors. “You are engaged in a life-and-death struggle with the financial services industry,” he warns in the pamphlet. “Every dollar in fees and expenses you pay them comes directly out of your pocket.” He recommends using basic, low-cost index funds whenever possible.

His plan is simple, but not easy. “It makes some serious demands,” he said in a phone conversation. Indeed it does, starting with the injunction to save at least 15 percent of income beginning no later than the age of 25, and continuing every year until retirement.

Lien pour télécharger l’e-book en PDF : If You Can: How Millennials Can Get Rich Slowly
Lien vers l’article : Log In - The New York Times


Buy N' Hodler

Hors ligne Hors ligne

 

[+4]    #22 19/09/2015 10h19

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Je ne savais pas où poster cet article et j’ai choisi ce fil parce que la fonction recherche donnait un lien sur Oaktree la société de gestion dont le gérant Howard Marks a écrit l’article suivant.

Je trouve que dans ce ’mémo’ on retrouve en concentré beaucoup de concepts et d’idées distillées par de nombreux investisseurs sur ce forum y compris parmi les plus emblématiques.
De la part de cet investisseur expérimenté c’est tout simplement limpide et très intéressant.

Etes-vous un ’Firts-level thinking’ investisseur ou un ’Second-level thinking’ investisseur?

It’s not easy


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #23 08/08/2016 19h26

Membre
Réputation :   31  

J’avais enregistré dans mes favoris la page :
Lectures académiques, white papers, interviews sur l’investissement (3/5)

Désormais ça pointe vers le sujet "Que pensez-vous de la Bourse ? (sondage journal Métro)" mais il y a quand même beaucoup de white papers, articles, etc. à partir de la moitié de la première page, comme si les files étaient mélangées.

IH : j’ai tout réparé, grâce à votre message. Un grand merci.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #24 08/03/2018 13h15

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2740  

Toutes les lettres annuelles 2017 des gérants d’actifs les plus réputés :
Q4 2017 Letters and Reports : SecurityAnalysis

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #25 12/11/2018 16h51

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   882  

Un papier académique cité des centaines de fois et qui a été mis à jour en 2009 sur l’effet "Sell in May" :
The Halloween Indicator, ’Sell in May and Go Away’: Another Puzzle by Ben Jacobsen, Sven Bouman :: SSRN

Pour ceux qui n’ont pas accès à l’intégralité, l’élément le plus intéressant je pense est la technique de "hedging" (partiel) qu’ils proposent et qui fonctionne d’après eux depuis des décennies en rajoutant de la performance tout en baissant la volatilité d’un portefeuille d’actions internationales !

Il s’agit d’être short le marché italien (d’après leurs modèles c’est le mieux mais si l’on est rebuté par la liquidité/facilité à shorter le marché italien, les auteurs écrivent que cela fonctionne bien avec le marché allemand ou UK même si backtests un poil moins bons) du 1er mai au 31 octobre de chaque année. Tout en étant bien sûr en parallèle long d’un portefeuille d’actions nord-américains USA/Canada (écrit du point de vue d’un nord-américain).

Sur Corner of Berkshire, il y a même des investisseurs qui font cela depuis plusieurs années. Le pourcentage de "hedging"/short de son portefeuille est bien sûr à déterminer à l’appréciation de chacun.


Do your homework! Parrain pédago pour Bourso, Binck et Bourse Directe : écrivez-moi en MP :-) et  mon portif

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page affiche seulement les messages les plus réputés de la discussion.
Flèche Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur