Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+4]    #26 01/08/2018 14h07 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   232 

Mise à jour de mon analyse sur Moulinvest (ALMOU)

Les résultats semestriels 2017-2018 de Moulinvest sont parus le 6 juin.
Ces résultats correspondent à la période du 1er septembre 2017 au 28 février 2018.
Les résultats sont excellents, en nette amélioration par rapport à l’exercice précédent, jugez plutôt:

Le Chiffre d’Affaire est en progression de 8% (par rapport à la même période de l’année précédente)

La marge nette passe de 3.5% du CA sur l’année précédente à 6.3% sur le dernier semestre.

Le Résultat Net Courant (bénéfice hors exceptionnel) est en progression de 75% (par rapport à la même période de l’année précédente)

Le Résultat Net Courant est de 1 979 000 euros sur le premier semestre alors qu’il était de 2 048 000 sur l’année précédente (du 1er septembre 2016 au 31 août 2017).

Moulinvest a donc engrangé presque autant de bénéfice en 6 mois, qu’en un an sur l’exercice précédent.

Le marché saluait la publication des résultats, le lendemain par une hausse de 13%, à 7.2€.
Dans la journée du 7 juin se sont échangé 144 000 titres alors qu’il s’en échangeait d’ordinaire moins de 1000 par jour. 144 000 titres, c’est 4.5% du capital de la société, alors que le flottant (la part du capital non détenue par la famille Moulin) n’est que de 23.5%. Il se dit que des fonds de capital-risque présents au capital en auraient profité pour s’alléger.

Depuis, le titre s’est lentement effrité vers 6.78€. (-6%). Les volumes avoisinent les 3000 titres par jour.

Moulinvest a un programme d’investissement très ambitieux de 31.7 M€ financé par endettement.

Moulinvest-Horizon 2020 -Communiqué du 28 mai 2018 a écrit :

Le Groupe se dote ainsi d’une toute nouvelle ligne de sciage haute-performance dite « ligne de profilage » couplée à un nouveau classeur permettant de trier les produits par classe d’emploi et qualité. Le pôle Energie se dote quant à lui d’une nouvelle chaudière Biomasse qui permettra d’alimenter les séchoirs de la Scierie Moulin et d’alimenter une troisième presse à granulés.

Mise en service de ces nouveaux équipements en septembre 2019

La capitalisation boursière hors autocontrôle est de 20.7 M€.

La Valeur d’Actif Net Net est de -5.6€ / action. On a donc un Actif Net Circulant malheureusement négatif de 17 M€. Je retiens cette valeur de 17 M€ pour estimer la dette de la société dans mon calcul de Valeur d’Entreprise (VE = CB + dette)

La Valeur d’Actif Net Tangible (VANT=capitaux propres moins goodwill et immobilisations incorporelles) est à 9.2€ / action. Il n’y a pas de goodwill chez Moulinvest.

Au cours de 6.78€ (CB=20.7 M€) je calcule les 4 ratios suivants par rapport aux semestriels:
PER = 4.9
CB/MBA = 2.2
VE/CA = 0.6
CB/ANC =0.74

En général j’aime me donner les objectifs de vente suivants:
PER = 15
CB/MBA = 6
VE/CA = 0.75
CB/ANC = 1

Cela nous donne les objectifs de cours suivant:
PER = 15   >> 20.9 €
CB/MBA = 6  >> 18.2 €
VE/CA = 0.75  >> 8.4 €
CB/ANC = 1  >> 9.2 €

Moyenne de ces objectifs = 14.2 €

Acheter avec pour objectif 14 € (+106%)

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Larbinator (01/08/2018 14h27)

Hors ligne

 

#27 08/12/2018 16h26 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Réputation :   59 

Les résultats annuels sont sortis.
https://www.moulinvest.com/wp-content/u … s-2018.pdf

ils me paraissent plutôt bon: croissance, augmentation de la marge. Le marché salut par une baisse. Pas étonnant en ces temps difficiles. Je conserve.

Dernière modification par icare (08/12/2018 22h59)

Hors ligne

 

#28 14/12/2018 14h58 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Réputation :   62 

Les résultats annuels sont bons, cependant très décevants au vu du S1, d’où la sanction du marché par une chute de valorisation de 15%.

Le S1 2018 a marqué une augmentation de 87% du RN ! (de 1.29 à 2,41 M). (1)
Le bilan annuel se solde par une augmentation de seulement 35% du RN (57,8 à 61,3 M). (2)

Le bilan annuel reste bon, mais tout le monde est déçu par le S2…

Un autre angle d’analyse serait donc d’observer l’évolution du cours sur 1 an (avec un bilan qui va dans le bon sens). On passe de 6.50 à 4.66€ (-28%). Mouais, simple corrélation avec les chutes de valorisation des small caps value. Rien de très neuf sous le soleil. 

Pas actionnaire mais je surveille le dossier.

Sources:
(1) www.moulinvest.com/wp-content/uploads/2 … t-2018.pdf
(2) www.moulinvest.com/wp-content/uploads/2 … t-2018.pdf

En ligne

 

#29 14/12/2018 20h58 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   107 

La profitabilité augmente, et une rentabilité économique en croissance depuis 2011 mais quand même très faible. Je calcule un ROCE rapidement autour de 3,4%.

Hors ligne

 

#30 23/12/2018 16h23 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Réputation :   18 

Si je comprends bien l’activité, la société est exposé à hauteur de 45% sur la construction qui est un secteur qui marque fortement le pas, notamment aux Etats Unis alors que c’est ce qui avait drivé la croissance de l’activité sur 2018.

C’est également l’un des secteurs qui trinquent en premier en cas de choc économique.

Le bilan ne fait pas forcément envie, une dette nette qui représente plus de 3 fois l’EBITDA et qui est prévu en augmentation de 16M€ supplémentaire sur l’année prochaine conformément au plan Horizon 2020, ce qui représente quand même une augmentation de 50%.

Les charges financières représentent déjà 1M€ par an, pour un résultat net de 3M€, on voit qu’il n’y a quand même pas beaucoup de marges.

Si le CA chute, le résultat net passe en territoire négatif.

Les risques sur le dossier me semblent trop important dans le contexte macro actuel je passe mon tour.

Hors ligne

 

[+1]    #31 07/03/2019 14h16 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Réputation :   59 

Une AK en preparation?
https://www.moulinvest.com/wp-content/u … 1.2019.pdf
Je vous invite à lire les résolutions 7 et 8. Si je comprends bien, les dirigeants ont le droit d’émettre 3 millions d’actions.

Cette publication est passée sous mon radar. J’ai mis un peu de temps à réagir.
Je ne suis plus actionnaire.

Hors ligne

 

#32 07/03/2019 15h04 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

Bonjour,

A quoi correspondent le deux indications : 3M€ en nominal et 15M€ de titre de créance ?
Dans le rapport annuel, il est indiqué que les titres ont une valeur nominale de 1,20€. Le cours est actuellement vers 5,2 soit 4,3x la valeur nominale.
Si je comprends bien, le montant maximum de l’AK est de 15M€ ?
Dans l’idéal, la société pourrait lever 15M€ au prix de 6,00€ (soit 3M€ en nominal) ? (en pratique il est plus probable que le cours de souscription ai une décote …).

Etant actionnaire de la société, j’aurais préféré une AK avec maintient des DPS !

Pour l’instant, ceci n’est qu’une disposition. La situation financière de la société est plutôt tendue avec d’importants investissements capex pour de nouvelles unités de production.
Jusqu’à présent, la société n’avait pas de projets d’AK et avait réussi à financer ses investissements auprès des banques.
Si l’économie se retourne brusquement dans les 2 / 3 prochaines années, alors Moulinvest pourrait avoir des problèmes de covenants bancaires. Dans cette optique, il est judicieux qu’il puissent lever des capitaux rapidement pour éviter une sortie de route.
Si ces 2 résolutions ont été votées dans ce sens, alors je serais plutôt rassuré !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#33 07/03/2019 15h13 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Réputation :   59 

Oui, je suis d’accord avec vous, l’AK n’est pas certaine. L’entreprise est lourdement endettée et la direction souhaite visiblement avoir la possibilité de faire une AK si nécessaire. Je déteste les dilutions, j’ai quitté le navire. Je pense qu’il faut comprendre 3M€ d’émission nominal avec un nominal de 1,2 => 2,5M d’actions à émettre. Avec 3M d’actions en circulation actuellement, ça fait beaucoup. Je vous souhaite que cette dilution ne se produise pas.

Hors ligne

 

[+1]    #34 07/03/2019 15h21 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

Oui, la dilution maximale serait en effet très importante… mais pour l’instant, la société a réussi à se développer uniquement via prêt bancaire et obligations Privées.
Pour info, je viens d’aller fouiller dans leurs archives.
Il y avait déja cette résolution dans leur AG 2017 (cf 6e et 7e résoltution) !
Ca me conforte dans l’idée que ce n’est qu’une disposition préventive pour le moment…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#35 07/03/2019 15h27 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Réputation :   61 

Bonjour,
Je confirme oliv21, j’ai eu le même réflexe que vous. Cette résolution a été introduite l’année dernière.
Pour moi rien de nouveau, je conserve, même si cette ligne est la seule que je possède qui présente un endettement net..

Et quel endettement.. mais bon il est important aussi de jouer avec le feu, dès fois qu’il ne brulerai pas autant qu’on le dit..😉

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#36 07/03/2019 19h43 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

Depuis l’IPO en 2012, Moulinvest a constamment réussi à améliorer son ROCE (RO / Capitaux Employés) pour le porter à 7,9% en 2018.
Cela signifie pour qu’ils parviennent à réaliser un ROI décent sur leurs immobilisations.
Hors black swan, je suis donc raisonnablement optimiste sur leur stratégie de développement très agressive HORIZON 2020.
Si tout se passe selon leurs estimations, le levier très important devrait permettre à Moulinvest de devenir un multi bagger à MT.
Moulinvest est aujourd’hui un dossier high risk / high reward !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

[+1]    #37 11/06/2019 04h48 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   232 

Résultats 1er semestre 2018-2019 de Moulinvest (ALMOU)

Moulinvest a annoncé après bourse, ce lundi, ses résultats du 1er semestre 2018-2019 clôt a 28 février, ainsi que ses comptes détaillés

Résultats 1er semestre 2018-2019 de Moulinvest

Les résultats ne sont pas brillants, très en retrait par rapport au 1er semestre 2017-2018, mais en légère amélioration par rapport au deuxième semestre 2018 qui était mauvais.

En comparaison avec le 1er semestre 2017-2018, le résultat net courant (hors exceptionnel passe selon mes calculs de 2.1M€ à 1M€ (environ -50%)

Les frais financiers explosent de -400 000 M€ à -960 000 M€. La dette nette (en fait selon ma méthode, l’opposé de l’actif net circulant) passe selon mes calculs de 28M€ à 34M€ (+20%), à comparer avec une capitalisation boursière de 15M€.

En effet, Moulinvest a financé à crédit, comme prévu dans son ambitieux plan industriel Horizon 2020, de nouveaux investissements.

Moulinvest a écrit :

1,2 million d’euros pour l’acquisition de la nouvelle ligne de profilage ;

0,7 million d’euros pour un ensemble d’équipements associés au convoyage de la matière première et à la mise en place d’une nouvelle chaudière biomasse ;

1,5 million d’euros pour des travaux de construction des bâtiments destinés à accueillir les nouveaux équipements de production.

Les travaux avancent conformément au calendrier prévu pour une mise en service à l’automne 2019.

L’endettement et les investissements du groupe vont s’accroître progressivement pour atteindre un point haut au cours du 2ème semestre.

Rien d’inquiétant au niveau de la dette pour le moment, car tout cela était prévu, mais il faut garder à l’esprit que le levier de la dette fait de Moulinvest une action risquée. L’effet de levier peut jouer à la hausse comme à la baisse. Ce levier peut s’avérer excellent si la rentabilité future est bien là, comme catastrophique si elle n’est pas au rendez-vous, nécessitant alors une augmentation de capital et amenant notre dilution. 

Par rapport aux résultats du 2ème semestre 2018 (qui étaient mauvais), mon objectif de cours est ajusté en hausse de 5% de 9,5€ à 10€.
Par rapport aux résultats du 1er semestre 2017-2018 (qui étaient excellents), mon objectif de cours est encore en baisse de 30% de 14€ à 10€.

Objectif 10€, soit un objectif de +105% sur le dernier cours de 5 €

Comment est calculé l’objectif (analyse multicritère sur 4 ratios) :

Le PER (Price Earning Ratio) est de 7.5 (objectif 15) → 10€
Le ratio P/CF(Price/Cash Flow) = CB / MBA est de 1.8 (objectif 6) Excellent ratio → 16€
Le ratio P/S (Price/Sales) = VE/CA est de 0.8 (objectif 0.75) La dette de 34 M€ pèse sur ce ratio → 4,5€
Le ratio P/B (Price/Book) est de 0.5  (objectif 1) → 10€

Selon ma méthode traditionnelle, je fais la moyenne de ces 4 objectifs :  10+16+4.5 +10 = 40,5 / 4 = 10€

Mon conseil : Je reste assez favorable à l’achat de la valeur, objectif 10€ (+105%)

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Larbinator (11/06/2019 13h08)

Hors ligne

 

#38 11/06/2019 09h15 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Réputation :   

Les résultats font chuter le cours lourdement, on se rapproche des plus bas annuel.

Value trap ou bagger?

J’avoue avoir un penchant affectif sur Moulinvest, petite industrie francaise qui se develloppe. Je renforcerai en cas de passage sous le 4 euro.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

[+1]    #39 11/06/2019 10h14 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

Etant donné l’importance des capex de Moulinvest, il est préférable de se référer au résultats d’exploitation (qui n’est pas impacté par l’augmentation des intérêts financiers).
La marge d’exploitation est à 7,83% contre 11,9% en 2018 … mais 7,38% en 2017 (la marge était encore plus faible en avant 2017).
L’opérationnel de la société ne se porte donc pas trop "mal" d’autant plus que la 3e presse à granulé est loin d’être optimisée (mise en service en début du semestre) et que les travaux de la ligne de sciage doivent également compliquer l’organisation sur le reste du site.

(Note : j’étais rentré sur le dossier lors de la publication des résultats du S1 2018. J’avais été impressionné par l’augmentation rapide la rentabilité opérationnelle … Avec le recul, celle-ci apparaissait "trop rapide" pour une société industrielle où les cycles de développement sont plus longs. J’aurais dû prendre un peu de recul sur les chiffres.)

Les ratio de dette se tendent mais restent conformes à leurs projections. La société génère toujours du cash (marge brute 3,8M€). Pas d’inquiétude à avoir pour le moment du côté du bilan.

A noter la hausse importante du BFR. Pour l’instant, cela reste cohérent avec leur plan de développement (plus de matières premières nécessaires pour alimenter leurs nouvelles unités). A surveiller sur les prochains exercices.

Hors crise majeure, Moulinvest devrait monter en puissance sur les 3 prochains exercices et recueillir les fruits de son ambitieux programme de développement.
Je conserve pour le LT !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#40 11/06/2019 10h51 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   140 

Il ne faut pas oublier que dans le cadre d’une maintenance quinquennale, les fours étaient à l’arrêt pendant 1 mois fin 2018.
La 3ème presse à granulés sera en fonction cet automne, ce qui occasionne des frais annexes supplémentaires à l’activité habituelle.
Le pic d’endettement sera atteint en ce 2ème semestre fiscal 2019.
J’en ai et je renforce aujourd’hui si la liquidité le permet.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#41 11/06/2019 10h53 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Réputation :   

Je découvre vos commentaires, et je vois une augmentation de la dette qui me laisse assez réservé.

Depuis 2013, cela monte sans arret

Hors ligne

 

[+1]    #42 11/06/2019 11h46 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

footeure a écrit :

La 3ème presse à granulés sera en fonction cet automne, ce qui occasionne des frais annexes supplémentaires à l’activité habituelle.

1. Où avez vous noté l’arrêt pour maintenance ? J’ai rien trouvé sur le communiqué, ni sur le rapport financier.
2. La 3e ligne à granulé a déja été mise en service en septembre 2019.
C’est la ligne de sciage, actuellement en construction, qui doit être livrée cet automne.

@Nostalgie :
Moulinvest a une activité capex heavy. Il faut financer (via emprunt) les augmentations de capacité de production avant de pouvoir en profiter (et commencer à rembourser la dette).
Depuis leur IPO, Moulinvest a lancé un ambitieux programme industriel. Cela explique la hausse continue de la dette.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par oliv21 (11/06/2019 11h51)

Hors ligne

 

#43 11/06/2019 11h53 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   140 

1. Pages 4 et 14 (réouverture le 14 septembre)
2. Merc.i pour la correction !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#44 11/06/2019 12h03 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

1. ok, l’arrêt ne concernait que l’unité de cogénération (6% du CA annuel) et la mise en service été effectué le 14 septembre (soit seulement 2 semaines d’arrêt sur le S1 2019). L’impact est plutôt mineur sinon ils auraient surement abordé ce point dans le communication semestrielle.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#45 11/06/2019 12h08 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Réputation :   

Un point positif intéressant à noter durant ce semestre difficile :
Augmentation du taux de marge brute pour atteindre 53,7%, record historique pour la société.

Par ailleurs, les charges financières ont augmenté bien davantage que l’endettement, ce qui me laisse à penser qu’il ne s’agit pas uniquement d’intérêts, mais également de frais annexes qui sont peut-être non récurrents.
Sauf si le taux du nouveau prêt est bien supérieur au taux des anciens prêts, ce qui serait une très mauvaise chose…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#46 11/06/2019 13h48 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Réputation :   

oliv21 a écrit :

1. ok, l’arrêt ne concernait que l’unité de cogénération (6% du CA annuel) et la mise en service été effectué le 14 septembre (soit seulement 2 semaines d’arrêt sur le S1 2019). L’impact est plutôt mineur sinon ils auraient surement abordé ce point dans le communication semestrielle.

Pour info, l’unité de CO-génération produit de l’électricité, mais également de la chaleur à destination du séchage des granulés.
Lorsqu’elle est à l’arrêt, la production de granulés s’arrête également.
On a donc bien une perte d’environ un mois de production de granulés sur l’été 2018, mais je ne saurais pas dire sur quelle période cela fait effet pour la perte de CA associée.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#47 02/11/2019 10h59 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Réputation :   18 

Savez-vous si les travaux sur les installation ont été finalisés à la date prévue ou si il y a un peu de retard ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#48 06/12/2019 23h37 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   232 

Ce vendredi soir après bourse Moulinvest a publié les résultats au 31 août 2019, très attandus des investisseurs.

Résutats 2018-2019

C’est une excellente surprise.

Les résultats sont en amélioration par rapport au dernier exercice alors même que Moulinvest vient juste de terminer son ambitieux plan d’investissement de 30 M€ et a du faire face en conséquence à une charge d’intérêt accrue.

Cela est de très bon augure pour l’exercice 2019-2020.

PER  = 5.0 (objectif 15) → 14€
P/CF = 1.6 (objectif 6) → 18€
VE/CA = 0.88 (objectif 0.75) → 4€
P/B = 0.42 (objectif 1) → 11€

VE / EBITDA = 5.0 (objectif 8) → 7,5€

4 premiers ratios → 11,7 € (+150%)

VE/EBITDA au lieu de P/CF → 9,1 € (95%)


Mon avis :

Mon objectif de cours sur l’analyse multicritère des quatre ratios ressort à 11,7€ en augmentation de 17% sur l’objectif précédent (premier semestre) de 10€.

On peut encore acheter Moulinvest. Le cours devrait bondir à l’ouverture lundi. Les perspectives 2019-2020 sont excellentes.


« Toujours au fond de la poubelle, inlassablement, vous continuerez de fouiller à la recherche d’une pépite oubliée ou d’un mégot de cigare. »
—  (auteur anonyme)

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#49 07/12/2019 13h01 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   259 

Larbinator, encore une fois, votre méthode d’analyse ne semble pas correcte car, en plus des ratios considérés très discutables, elle sous évalue très largement la dette de la société alors même que le dossier est très fortement endetté.
A ce stade, on ne sait pas encore quel sera les retours sur investissements de leur ambitieux développement industriel. Si c’est fructueux, alors on pourra en effet monter très haut grâce au levier de la dette. Inversement, en cas de retournement de cycle, on pourrait très rapidement aller très très bas.

Avec un capitalisation proche de 13M€ mais un dette de 40M€, il semble plus sain d’analyser la société sous sa VE de 53M€. Le ratio VE/ROC 2019 est à 10,34 soit dans la moyenne des 3 derniers exercices.
A noter également que la société doit décaisser encore 4,7M€ au S1 2020 pour la mise en service de leur dernière unité (ligne de profilage). (soit une augmentation de la dette d’encore 10% !).

Moulinvest a écrit :

Après prise en compte de l’ensemble de ces éléments, le ratio dette nette / capitaux propres est de 1,33 (1,15 au 31 août 2018). Le ratio de levier (Dette Nette/EBITDA) est de 3,7. Le niveau d’endettement du groupe va augmenter avec le déblocage du solde de la tranche de financement des matériels au cours du premier semestre 2020 (4,7 millions d’euros) puis décroître progressivement.

Au niveau des résultats, on voit clairement l’impact du fardeau de la dette avec une augmentation de 50% des frais financiers (soit +500k€).
Au niveau des exceptionnels, il faut noter un effet de base favorable par rapport à 2018 qui avait été grévé par des provisions (environs 500k€).

Ceci dit, le S2 2018 a été bon et compense le mauvais S1.
La marge opérationnelle a été "anormalement" haute sur ce semestre (9% vs 5% sur les 3 dernières années). Cela avait également été le cas au S1 2018 où la marge avait été très élevée à 11% pour ensuite retomber vers sa moyenne à 7,9% au S1 2019. C’est un point important à garder en tête pour ne trop s’emballer …
Au final, je reste actionnaire mais je suis loin de faire un all in sur ce dossier même si le potentiel à MT est élevé en cas de bon retour sur investissement de leur outil industriel.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

[+1]    #50 07/12/2019 13h31 → Groupe Moulinvest : sylviculture, transformation et traitement du bois (action, moulinvest, nanocap, pea)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   232 

Merci de votre retour et sachez que j’ai plaisir à échanger avec vous,

j’ai toujours considéré et évoqué le fait que la société était très endettée et que donc l’effet de levier sur les résultats était considérable (à la hausse comme à la baisse), faisant de Moulinvest un investissement intrinsèquement risqué.

Ma méthode d’évaluation multicritère traditionnelle prends en compte la Valeur d’Entreprise (VE), donc la dette, déjà pour 25% des critères (le critère VE/CA). Quant au critère du Price Book (P/B), il prends en compte intrinsèquement la dette.

La méthode alternative que je propose, remplaçant le ratio P/CF par VE/EBITDA, prends donc en compte la dette pour 75% des critères. Le seul critère léveragé qui ne la prenne pas en compte (mais prends quand même en compte les intérêts) est le PER.

Je pense que la moyenne des objectifs sur PER, VE/EBITDA, VE/CA et P/B est une méthode très raisonnable qui nous donne déjà un objectif de 9€ (+95%).

Au niveau des résultats, on voit clairement l’impact du fardeau de la dette. C’est parfaitement exact. N’oublions pas que les investissement de l’ambitieux plan Horizon 2020, supérieurs à 30 millions d’euros n’étaient pas encore opérationnels bien que la charge des intérêts soit déjà présente. C’est ce qui me fait dire que l’exercice 2019-2020 s’annonce prometteur.

Je ne conseille pas de faire all-in sur ce dossier (une nanocaps très endettée) mais je pense qu’on peut y consacrer jusqu’à 5% de son portefeuille si on est convaincu du potentiel.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Larbinator (07/12/2019 13h34)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech