Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 20/10/2011 10h51 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Administrateur
Réputation :   1592 

Dans mon dernier reporting, j’indiquais toutes choses égales par ailleurs, que je renforcerai en foncière ce mois-ci et un lecteur a dit qu’il attendait avec impatience mon choix.

Finalement, avec la hausse du marché, dans le respect de mon allocation d’actifs, je n’ai rien à acheter.

D’autre part, c’est me prêter bcp d’attention que suivre mes achats.

Néanmoins, je me permets de rappeler un passage de l’interview de l’interview de BFJ de Mai 2011 :

BJF a écrit :

On l’a vu la semaine dernière, quand Unibail-Rodamco rachète 7% de Foncière Lyonnaise, les gens se disent, il va y avoir une OPA sur Foncière Lyonnaise et comme le titre cote sous la valeur de ses immeubles, il décale de 10%.

Dernièrement, j’avais justement conseillé à l’achat Foncière Lyonnaise, car c’est évident qu’il y aura un changement de contrôle dans les cinq ans qui viennent. Quand vous aviez un cours entre 25-35 et une valeur des immeubles, avec un ANR à 45, il n’y a pas besoin d’avoir fait des études sophistiquées pour se dire qu’un jour cette société sera vendu à plus de 40 €.

Quand on regarde la composition du capital sur Boursorama, on ne comprend pas comment la société peut être opéable, alors que 53,5% du capital est contrôlé par l’espagnol Colonial :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_actionnariat_sfl1.gif

Mais les banques créancières on pris le contrôle de Colonial l’année dernière, et le capital de Colonial est maintenant le suivant :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_actionnariat_sfl2.gif

Quand on cumule les deux, le capital de Société Foncière Lyonnaise est donc assez éclaté :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_actionnariat_sfl3.gif

Actuellement le rendement sur dividendes est de 5,82%. Le dividende a tjs été distribué sur une base annuelle, sauf dernièrement où il y a eu un acompte, ce qui laisse supposer que la fréquence pourrait passer en semestriel.

Le LTV de 37% est contenu et le patrimoine de bureaux excellent.

L’ANR est quasi-stable (44,7 vs 44,1 pour l’ANR droits inclus) par rapport à l’année dernière et la décote sur l’ANR droit inclus est de près de 20%.

Il y a certes les incertitudes avec la loi de finance 2012 sur les SIIC, mais au niveau des foncières françaises, IMHO quelqu’un qui veut renforcer sa position sur le secteur peut entrer sur SFL au cours actuel. Il aura presque 6% de rendement brut et pourra espérer 20% de +Value à moyen terme.

Le caractète opéable et la présence de banque au capital devraient aussi limiter la volatilité à la baisse.

Hors ligne

 

#2 29/12/2011 13h44 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Membre
Réputation :   

Bonjour à tous,

au cours actuel, que pensez vous de cette foncière ?

J’ai bien l’intention de prendre une petite ligne de foncières, et celle ci me semble intéressante, d’autant que le dividende, supérieur à 6% et l’éventualité d’un OPA bien décrite ci dessus, ajoutent à l’intérêt de cet achat

Hors ligne

 

#3 29/12/2011 19h57 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Administrateur
Réputation :   1592 

FelixInvestor a écrit :

au cours actuel, que pensez vous de cette foncière ?

Je la trouve tjs à un cours intéressant, mais mon tracking record sur les foncières est mauvais.

Hors ligne

 

#4 09/03/2016 18h09 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Membre
Réputation :   172 

Je réveille ce fil : Colonial, actionnaire majoritaire, est en négociation avec Qatar investment pour échanger les 22% de SFL détenus par ce dernier contre des titres Colonial à émettre par voie d’augmentation de capital réservée.

Détenant déjà 13% du capital de Colonial, le Qatar monterait ainsi à 34% pour devenir actionnaire majoritaire de Colonia, qui lui-même deviendrait actionnaire à 75% de SFL (sources : Natixis), soit un niveau incompatible avec le statut SIIC de SFL.

À la suite des informations publiées aujourd’hui, Inmobiliaria Colonial, S.A. (« Colonial ») confirme que des négociations sont en cours avec Qatar Investment Authority (« Qatar ») (…)

A priori, cette opération est sans impact pour les minoritaires de SFL  (pas d’OPA à espérer) dans un 1er temps ; pour la suite, peut-être Colonial devra-t-il remettre des titres SFL sur le marché pour conserver le statut SIIC, ce qui élargirait le flottant et permettrait dé réduire la décote sur ANR.

Je suis en train de me dire que je vais acheter quelques SFL en réemploi de la vente de mes Foncière de Paris.

Hors ligne

 

#5 12/03/2016 13h39 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Membre
Réputation :   

Alors la hausse récente doit être liée à des problèmes d’évaluation dans le cadre de cette opération.

A suivre.

Hors ligne

 

#6 11/02/2017 10h26 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Membre
Réputation :   36 

Investir75 a écrit :

Investir75 a écrit :

ArnvaldIngofson a écrit :

La décote sur l’ANR ne me paraît pas être le 1er critère de choix d’une foncière,
je regarderais plutôt le FFO et le rendement.

Voici l’évolution sur les 3 dernières années :

2014 :
FFO = 4211

2015 :
FFO = 31467

S1 2016 :
FFO = 51616

La croissance du FFO est très forte et devrait se poursuivre l’année prochaine. Le RDT est à 4,4%, ce qui ne la classe pas dans les meilleurs, mais cela reste raisonnable. De plus, la croissance des loyers et du cash flow devrait entrainer une revalorisation du dividende à très court terme.

Pour mémoire :
- Les revenus locatifs continue de progresser de 21,4% au T3 2016 (8,8 à périmètre constant);
- Le TOF a pris plus de 15 pts, passant de 82% en 2013 à 97,7 au S1 2016;
- L’ANR, pour sa part, a progressé de 10 euros sur la même période (2013 - S1 2016).

ArnvaldIngofson a écrit :

Il semble que le standard actuel de décote sur l’ANR soit d’environ 15 %,
seules les plus grosses foncières (Unibail en particulier) sont à +/- 0%.
L’ANR est évalué "à dire d’expert" et parfois révisé brutalement.

Admettons que SFL ait un potentiel de réduction de sa décote sur l’ANR d’environ 10 %,
quelle raison pour que ce potentiel devienne réalité ?
La réduction du flottant ne va pas dans ce sens.

Voici le ratio pour quelques foncières :

Icade :  - 11%
Tour Eiffel :- 8,9%
Foncière des régions : - 1%
Klépierre : +6%
Mercialys : - 8,5%

D’autres doivent peut-être sous-coter davantage, mais pour ce panel, le standard se situerait plutôt entre 0 et -10%.

Malgré le faible flottant, le cours de l’action a évolué en 2016 entre 42 et 53 euros, soit une amplitude de 20% environ ;-)

Résultats de la foncière lyonnaise :

FFO 2016 : 124868 milliers d’€ soit une hausse de 141,9% par rapport à 2015.
Le ratio cours/AFFO (par action) atteint 18.

Par ailleurs :
- +17,4% des loyers et de 7,1% à périmètre constant ;
- RO +25,4%
- ANR réévalué s’élève à 66,2€/action (+13,3%) soit une décote du cours/ANRr de 26,8%.

A suivre…

NB: j’ai des actions foncière lyonnaise.

Je transfère cette discussion dans cette fille, qui aura plus sa place ici…

Hors ligne

 

#7 14/02/2017 22h58 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Membre
Réputation :   

Bonjour,

Je m’intéresse également à ce titre.

Pour le contexte : je trouve qu’il est extrêmement difficile d’investir dans l’immobilier résidentiel Parisien sans mettre les mains dans le cambouis = acheter de l’immobilier physique.

Je vois dans ce titre, l’opportunité de se placer de manière partielle sur l’immobilier résidentiel Parisien, via un placement côté.
Car il me semble que les bureaux parisiens Prime (= Haussmaniens) sont fortement corrélés avec le résidentiel de Paris Intro-muros.

Les caractéristiques du titre y ressemblent fort : Dividende faible VS ANR très élevé = Bureaux à forte valeur intrinsèque, mais à loyer relativement faible.

Bien entendu, j’ai la conviction que l’immobilier parisien va continuer à augmenter, et c’est une diversification intéressante dans un portefeuille côté.
Je crois que le faible dividende sera compensé par une forte évolution à la hausse de la valeur (ANR).

NB : De toute façon, les dividendes de SIIC ne sont pas intéressants puisque très taxés.

Qu’en pensez-vous?

Hors ligne

 

#8 14/02/2017 23h26 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Membre
Réputation :   231 

Résultat net consolidé part du Groupe de 504,1 ME

CercleFinance.com" a écrit :

Les revenus locatifs s’élèvent à 198,1 ME au 31 décembre 2016 contre 168,8 ME au 31 décembre 2015, soit une progression de 29,3 ME (+17,4%).

A périmètre constant, les loyers progressent de 10,8 ME (+7,1%) du fait de la location à effet au 1er septembre 2015 de l’immeuble In/Out, et des nouvelles locations intervenues en 2015 et 2016, notamment sur l’immeuble Washington Plaza.

Le résultat opérationnel, hors impact des cessions et de la variation de valeur des immeubles, atteint 169,7 ME au 31 décembre 2016 contre 135,3 ME au 31 décembre 2015, en hausse de 25,4%.

Le résultat net consolidé part du Groupe s’élève à 504,1 ME contre 492,9 ME.

Au 31 décembre 2016, l’Actif Net Réévalué s’élève à 3 082 ME, soit 66,2 E/action, contre 58,5 E/action au 31 décembre 2015, en progression de 13,3%.

Invest Securities a relevé son objectif de cours de 47 à 48 euros et réitéré son conseil ’neutre’

CercleFinance.com a écrit :

Invest Securities a relevé son objectif de cours de 47 à 48 euros et réitéré son conseil ’neutre’ sur SFL (Foncière Lyonnaise), qui conformément aux attentes a fait état vendredi après Bourse de résultats d’excellente facture.

Ceux-ci ont notamment été marqués par une progression de 13,3% de l’ANR (actif net réévalué) triple net EPRA à 66,2 euros par action, soit 1,6 euro de mieux qu’anticipé par le broker, ainsi que par un bond de 25,4% du bénéfice opérationnel à 169,7 millions, tandis que les revenus locatifs ont crû de 17,4% à 198,1 millions.

’Toutefois, il semble difficile de faire mieux et le pendant du positionnement du groupe, à savoir sa forte exposition à Paris intra-muros, dont le rebond du marché locatif se précise, reste la complexité de trouver des opérations créatrices de valeur dans un marché en surchauffe’, tempère l’analyste.

A cet objectif de cours de 47 euros, la décote sur ANR reste significative, mais l’absence d’intérêt spéculatif en limite l’attractivité’, estime EuroLand Corporate, qui rappelle également que le P/CF est déjà élevé (supérieur à 20x)’ et souligne que ’l’intense concurrence à l’acquisition limite les opportunités d’investissement’.

48.800 (c) +0.31%
La valeur semble donc à son prix, les 3 analystes la suivant (Invest Securities, Natixis, Societe Generale) le fixe à 49 €.
Elle est décotée mais semble condamnée à le rester.
AMHA il y a mieux à faire ailleurs. Continuez à lire cette section du forum …

Dernière modification par ArnvaldIngofson (14/02/2017 23h34)


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#9 14/02/2017 23h27 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Membre
Réputation :   172 

Depuis mon intervention sur  ce fil j’en ai pris une centaine en remplacement des Foncières de Paris.

Décidément, le Qatar, pourtant pays fourrier du terrorisme islamique, va finir par détenir tout Paris : ses immeubles, son équipe de foot…bon 4 à 0 quand même, on va attendre un peu pour cracher dans la soupe !

Hors ligne

 

#10 14/02/2017 23h42 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Membre
Réputation :   231 

M1987z a écrit :

Car il me semble que les bureaux parisiens Prime (= Haussmaniens) sont fortement corrélés avec le résidentiel de Paris Intro-muros.

Bien entendu, j’ai la conviction que l’immobilier parisien va continuer à augmenter

Des arguments concrets pour étayer ces croyances ?
Pas trouvé votre présentation …


Dif tor heh smusma

Hors ligne

 

#11 15/02/2017 14h18 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Membre
Réputation :   36 

Au vu du ratio cours/FFO, foncière lyonnaise est en effet à son prix. Néanmoins, la croissance du FFO n’est, selon moi, pas correctement pricé.
Soit la croissance du FFO continue sur un rythme soutenu, et dans ce cas il est intéressant d’en acheter;
Soit le FFO va se stabiliser, et dans ce cas , elle est un peu cher.

Pour ma part, je pense que la croissance du FFO va continuer, mais dans une moindre mesure (on ne peut pas faire x2 tous les ans).

Mon objectif est de 58-62 euros.

NB : j’ai des actions foncière lyonnaise.

Hors ligne

 

#12 22/04/2017 09h02 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Membre
Réputation :   36 

Les derniers résultats:

CercleFinance a écrit :

- SFL a rapporté ce mercredi soir avoir enregistré 48,97
millions d’euros de revenus locatifs au terme des 3 premiers mois de 2017, à
comparer à 48,65 millions, soit une progression de 0,7%.

Les loyers ont crû de 1,8 million d’euros (+ 4,1 %) à périmètre constant du
fait des nouvelles locations intervenues au cours de l’année 2016, notamment
sur les immeubles #cloud.paris et Washington Plaza, a détaillé la foncière,
mais les surfaces en développement sur les périodes comparées ont déploré une
baisse de loyers de 2 millions d’euros.

Enfin, SFL a indiqué avoir perçu au premier trimestre 2017 une indemnité suite
au départ anticipé d’un locataire, générant un produit net de quelque 500.000
euros.

Sur la période, la foncière a en outre commercialisé plus de 6.000 mètres
carrés de surfaces, dont la moitié de bureaux, alors que le taux d’occupation
physique des immeubles en exploitation s’est maintenu à un niveau élevé de
94,4% à fin mars 2017, en recul néanmoins de 2,6 points par rapport à fin
décembre.

Rien de particulier à signaler sur ce trimestre.

Hors ligne

 

#13 29/07/2017 09h53 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Membre
Réputation :   36 

Boursier.com a écrit :

Société Foncière Lyonnaise dévoile ses comptes au 30 juin
2017. Les revenus locatifs s’élèvent à 98,6 ME au premier semestre 2017, contre
102,0 ME au premier semestre 2016. Le résultat opérationnel retraité des
impacts des cessions et de la valorisation du patrimoine atteint 82,5 ME,
contre 86,4 ME un an avant. Le résultat net part du groupe au 30 juin 2017
s’élève quant à lui à 378,7 ME, contre 309,8 ME il y a un an. Le résultat net
récurrent part du groupe EPRA atteint 49,7 ME, contre 50,6 ME un an

Au 30 juin 2017, l’Actif triple Net Réévalué (EPRA NNNAV) de la Société s’élève à 3 421 M€, soit 73,5 €/action, contre 66,2 €/action au 31 décembre 2016, en progression de 11,0 %.

SFL a mis en vente l’immeuble In/Out situé à Boulogne-Billancourt. Primonial a signé une promesse d’achat le 25 juillet 2017. La cession définitive de cet actif à Primonial interviendra dans le courant du second semestre 2017.

La décote de 25% sur l’ANR reste très attractive. Reste à calculer le FFO…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Cerrano (29/07/2017 10h06)

Hors ligne

 

#14 31/07/2017 23h30 → Société Foncière Lyonnaise : bureaux prime ds le QCA parisien

Membre
Réputation :   36 

Faits marquants sur le S1 2017 :
- acquisition, pour 165 millions d’euros, du siège historique de la SMA (21 000 m2 situé 112-122 avenue Emile Zola Paris 15. L’opération prendra effet à l’issue du déménagement de la SMA pour son nouveau siège, qui doit intervenir au cours du quatrième trimestre 2017.
- Il n’y a pas eu de cession au cours du 1er semestre 2017.
- SFL a commercialisé environ 11 600 m2 de surfaces, principalement de bureaux, avec notamment 4 signatures portant sur des surfaces supérieures à 1 000 m2.
- mise en place deux nouvelles lignes de crédit, l’une de 100 millions d’euros sur 6 ans et l’autre de 75 millions d’euros sur 7 ans.
- la ligne de crédit signée en 2015 pour 5 ans avec Banco Sabadell a été portée de 50 à 70 millions d’euros.

Evénements post-clôture
Le 25 juillet 2017, la Société Foncière Lyonnaise a signé une promesse de vente portant sur l’immeuble IN/OUT situé à Boulogne-Billancourt et entièrement loué à l’OCDE, la cession définitive devant intervenir au deuxième semestre 2017. Le prix de la promesse a été retenu pour la valorisation de l’immeuble au 30 juin 2017. (Acheteur : Primonial pour 408,3 M€)

Le FFO du S1 2017 s’établit à 36,006 M€.
Pour rappel, le FFO  du S1 2016 était de 51,616 M€. La baisse est due principalement aux charges d’impôts  (25,33 M€ en 2017 contre 9,74 M€ en 2016).

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech