Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 10/06/2017 18h15 → Raffineurs US : Phillips 66, Valero, Marathon Petroleum, Tesoro… (marathon petroleum, phillips 66, tesoro, valero)

Membre
Réputation :   

Encore une fois notre maitre à tous (@IH) a eu la bonne analyse, en regardant du coté des sociétés moins connus mais étant des acteurs importants du secteur
Je vais suivre dans mon portefeuille sous peu.

Hors ligne

 

#27 11/06/2017 11h36 → Raffineurs US : Phillips 66, Valero, Marathon Petroleum, Tesoro… (marathon petroleum, phillips 66, tesoro, valero)

Administrateur
Réputation :   1626 

Pour le coup, en tout cas à court terme, pour une fois le "stock-picking" a joué, car des principaux raffineurs cités dans cette file, c’est surtout Marathon Petroleum et Valero qui ont rebondi en bourse, le premier de 61% en un an (!) et le second de 29% :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_mpc-vlo-20170611.gif

Valero était le choix le plus "bête", car la société génère bcp de flux de trésorerie, dont elle en reverse une bonne partie en dividende.

Marathon Petroleum investit massivement dans ses pipelines, et du coup ses résultats étaient plus difficiles à lire, mais potentiellement plus prometteurs.

D’une manière générale, il semble pertinent d’avoir un raffineur en portefeuille pour bénéficier quand les prix du pétrole sont "bas", car les majors pétrolières, si elles sont diversifiées, font quand même le gros de leurs bénéfices en amont (donc quand le prix du pétrole est élevé).

Hors ligne

 

#28 11/06/2017 13h42 → Raffineurs US : Phillips 66, Valero, Marathon Petroleum, Tesoro… (marathon petroleum, phillips 66, tesoro, valero)

Membre
Réputation :   28 

J’avais pour ma part suivi Warren Buffet et opté pour Phillips 66, qui sous-performe la compétition.
Son PRU (et le mien) est au même niveau que la cloture de Vendredi, plus dividendes de 3.3%.
Pas fameux.

Hors ligne

 

#29 12/06/2017 13h46 → Raffineurs US : Phillips 66, Valero, Marathon Petroleum, Tesoro… (marathon petroleum, phillips 66, tesoro, valero)

Administrateur
Réputation :   1626 

En fait, Phillips 66 (PSX) aurait probablement surperformer si le pétrole était remonté plus haut.

Si vous regardez ses derniers résultats trimestriels :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_philipps66-20170612.gif

L’activité "raffinerie" représente 40% des profits, la chimie 27% des profits, les stations-services 21% des profits.

Cette diversité est un atout à long terme, car elle créée de la résilience. D’ailleurs, la volatilité du cours de bourse de PSX est moindre que ses pairs.

Mais du coup, effectivement sur un an, PSX a sous-performé en bourse, car il a notamment moins bénéficié de la bonne tenue de l’activité "raffinerie" que ses pairs qui y sont plus exposés.

Bref, à court terme, la bourse est bcp affaire de chance…

Hors ligne

 

#30 12/06/2017 16h03 → Raffineurs US : Phillips 66, Valero, Marathon Petroleum, Tesoro… (marathon petroleum, phillips 66, tesoro, valero)

Administrateur
Réputation :   1626 

Un papier complet sur Marathon Petroleum du fonds activiste Elliott Management :
- http://www.elliottletters.com/assets/do … vfinal.pdf
Source : http://www.elliottletters.com/marathon

Par contre, leur proposition… Bof…

Comme d’habitude, il s’agit de scinder l’entreprise en plusieurs pour que les actifs avec des cash flow stables (pipeline, stations-services) soient mieux valorisés par le marché.

En gros, Marathon Petroleum serait plus proche de Phillips 66 que de Valero en terme de diversité des activités :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_marathon-20170612.gif

Mais à la longue, ça devient gonflant ces activistes dont la seule ambition est de découper l’entreprise en morceaux. Car ensuite, l’entité la plus cyclique, une fois indépendante, est complètement fragilisée et les parties prenantes à long terme (salariés et actionnaires à long terme) de l’entité sont pénalisées.

L’exemple parfait c’est justement ConocoPhillips, qui après s’être séparée de Phillips 66, et devenue une pure société pétrolière de l’amont et s’est prise de plein fouet la baisse des cours du pétrole.

Bref, qu’une société mélange des actifs à cyclicité différente ou mixant activité cyclique et à cash flow stables a du sens à long terme.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

Discussions similaires à "raffineurs us : phillips 66, valero, marathon petroleum, tesoro…"

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech