Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Flèche Consultez le cours du pétrole en cliquant ici.

[+4]    #1 16/06/2016 21h17

Membre (2016)
Réputation :   100  

Hello,

Une petite synthèse sur un marché de commodité en pleine expansion à savoir le lithium.

Pour rappel, le lithium est un métal alcalin utilisé principalement dans les batteries et 3 pays (Argentine, Chili, Australie) se partagent la production à hauteur de 80%.

Le marché est attendu en forte hausse dans les années à venir avec 3 méga trends:
- L’explosion programmée du marché de la voiture éléctrique (En 2025, 22% du marché automobile sera électrifié d’après GS)
- Secteur énergétique: développement de batteries pour stocker l’électricité notamment solaire.
- Appareils éléctroniques avec la croissance des smartphoneses et autres ’wearable devices’



On voit bien sur ce graph que le marché est promis à une forte croissance pour les années à venir mais l’explosion viendra (ou pas) du marché automobile sachant qu’une Tesla model S utilise 63kg de lithium !

voir présentation très bien faite ici sur le  marché

Aujourd’hui, VW a annoncé le développement de son nouveau plan stratégique et l’électrique est clairement l’axe majeur !

Présentant sa nouvelle stratégie à l’horizon 2025 à une semaine d’une assemblée générale qui risque d’être houleuse, le groupe a précisé prévoir de lancer d’ici dix ans 30 nouveaux modèles électriques d’ici dix ans, pour lesquels il table sur des ventes de deux à trois millions d’unités à l’horizon 2025.

Compte tenu de la difficulté d’extraire mais aussi de transformer le brine en lithium seuls quelques acteurs se partagent le marché ( SQM, Albermarle, FMC, Orocobre)


Mais de nouveaux acteurs vont pénétrer le marché dans les années a venir sans toutefois compenser l’explosion de la demande mondiale (d’ou le boom actuel sur les minières…)


il n’est pas a exclure que des mastodontes tels que BHP ou Rio se penchent sur ce marché à l’avenir comme en témoigne le DG de Rio

Rio’s Diamonds and Minerals CEO Alan Davies told Fairfax Media late last year, “Lithium carbonate would be new for us, but the world will need a lot more lithium in the future for electric cars,” he said. “Hopefully we’ll be able to supply into that sector and be a strategic partner either with a car manufacturer or a battery manufacturer.”

En conclusion, je suis persuadé que le train vient de partir (hausses entre 150 et 300% des minieres en moins d’un an) mais que des places sont encore à prendre et aussi pas mal de bénéfices smile
Pour moi le vrai détonateur sera le lancement de la Tesla Model 3 en 2018 qui va révolutionner le marché quoi qu’on en pense suivi par les Giga factories qui vont demander énormément de lithium !

Quant à savoir quoi acheter et n’étant pas spécialiste du marché je copie ci dessous une reco de Matt bohlsen que vous retrouverez sur seeking alpha
Top 5


Pour ce qui me concerne j’attends des fonds sous peu mais je pense consacrer 5% de mon patrimoine boursier sur des juniors  comme Lithium americanas dans l’espoir de multiplier par 4 ou plus ma mise de départ !


à vous lire
Queenstown

Mots-clés : lithium, pétrole, voiture éléctrique


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne Hors ligne

 

#2 17/06/2016 10h01

Membre (2012)
Top 10 Dvpt perso.
Top 20 Invest. Exotiques
Top 10 Entreprendre
Top 20 Finance/Économie
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   386  

INTJ

Votre synthèse sur le lithium est bien faite.

Toutefois, je tempèrerais un peu l’optimiste.
Sans vouloir jouer les oiseaux de mauvais augures, on voyait par exemple il y a 2-3 ans nombre de posts ou articles sur les terres rares avec le même genre d’arguments (de + en + de besoins avec le développement des technologies du XXIème siècle). Les investissements correspondants n’ont en génétal pas été lucratifs, c’est le moins que l’on puisse dire…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #3 17/06/2016 10h04

Admin (2009)
Top 5 Année 2022
Top 5 Année 2021
Top 10 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 20 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 5 Actions/Bourse
Top 5 Monétaire
Top 5 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 10 Entreprendre
Top 5 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 20 SCPI/OPCI
Top 20 Immobilier locatif
Réputation :   3370  

INTJ

Attention, c’est le même type d’argumentation qui était mise en avant sur les sites de ventes de "terres rares", et on a vu comme cela a fini :



Le lithium fait exception pour l’heure :



Mais l’avenir n’est pas écrit :



Les MPs suivent toujours les mêmes cycles : prix élevés, investissement dans la production, surproduction, baisse des prix…

Source : CRU | Technology Metals analysis

En ligne En ligne

 

#4 17/06/2016 11h58

Membre (2012)
Top 10 Expatriation
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   416  

Je sens que les vendeurs de terres rares vont s’y intéresser juste après le diamant.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 17/06/2016 14h32

Banni
Réputation :   283  

Membre clivant Membre assez clivant Membre clivant

Bon, pour l’instant, il s’agit simplement de valeurs minières, des "lithiuminières" si ce barbarisme m’est autorisé ici.; il n’est pas encore question de stocker du lithium à la maison ou dans un coffre de banque.

Je ne suis pas un grand spécialiste du lithium, mais cela me semble bien téméraire de vouloir investir dans ce marché balbutiant qui plus est sur des juniors : certains veinards multiplieront leur mise par 4, mais les malchanceux, sans doute les plus nombreux, feront du -98%…..

A tout prendre, la seule valeur que laquelle je me risquerais serait SQM dont l’ADR est cotée au NYSE :

Sociedad Quimica y Minera de Chile (ADR): NYSE:SQM quotes & news - Google Finance

Cette grosse chimique chilienne produit bien d’autres choses que du lithium dont elle est néanmoins pour l’heure le 1er producteur, ce qui offre un filet de sécurité au cas où le cours de ce dernier ne se dégonfle comme une baudruche.

Je connais un peu les provinces d’Atacama, de Salta et de Jujuy : ce sont des coins magnifiques et l’on y mange et boit comme un roi ; un vin rouge "salteno" c’est quand même plus gouteux qu’une batterie au lithium.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 17/06/2016 15h18

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   439  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Tesla va mettre à mal les réserves de lithium

En gardant la production actuel , il y’a assez de réserves pour encore 365 ans de production mondiale .. La demande va surement augmentée mais il me semble qu’il s’agit de réserve économiquement exploitables donc si les coûts d’exploitation baissent et que le prix du lithium double quelle conséquence cela aura t-il sur l’augmentation des réserves exploitables ?

C’est toujours le même cinéma avec les minières quand les prix des matières premières augmentent , elles sur-investissent ( concurrence oblige ) et elles plombent le marché pour les années à venir .. De toute façon si elles ne le font pas d’autres s’en chargeront facilement surtout si la matière première existe sur plusieurs continents ,

Le lithium se recycle contrairement au pétrole brûlé dans nos moteurs  cela fait une différence de taille je pense .

Après cela n’empêche pas la possibilité que le cours du lithium peut tripler à cause d’un décalage offre/demande temporaire mais ce sera de courte durée et une mine fait des investissements lourds, avec de longues durée d’amortissement .

Dernière modification par vbvaleur (17/06/2016 16h21)

Hors ligne Hors ligne

 

#7 17/06/2016 15h31

Membre (2012)
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Invest. Exotiques
Top 20 Entreprendre
Top 20 SCPI/OPCI
Réputation :   268  

Sans compter que les évolutions de technologie permettent souvent de faire mieux avec moins de MP.

Exemple: la consommation moyenne d’une voiture.

Carpediem


«Voir c’est savoir, vouloir c’est pouvoir, oser c’est avoir. »Alfred De MUSSET

Hors ligne Hors ligne

 

#8 17/06/2016 16h56

Membre (2016)
Réputation :   100  

Discussion intéressante mais beaucoup de points sont liés au fait que le lithium soit une matière première comme une autre avec un peu de ’hype’ temporaire comme les matières rares à un moment.

C’est peut être le cas mais mon intime conviction comme je le mentionne dans le titre est que le lithium remplacera à terme le pétrole (pas pour tout évidemment) et que l’on assistera à un vrai changement de paradigme plutot qu’on ne le pense.

A ce titre pour ceux qui sont interessés je conseille fortement cet article de bloomberg et la video de Bloomberg qui explique que contrairement aux croyances populaires avec un taux de croissance annuel de 60% (le taux actuel) des véhicules électriques en 2023 la consommation de pétrole sera réduite de 2M de barils par an ce qui causera un krach sur le marché pétrolier.


C’est vrai qu’en voyant l’offre de véhicules éléctrique aujourd’hui on n’imagine pas un monde futur sans voiture a combustion mais pourtant c’est bel et bien le sens de l’histoire et les prochaines échéances vont venir vite avec:
- Juillet 2016: ouverture de la Gigafactory de Tesla
- 2017: lancement de la tesla Model 3 et production annuelle de 500K véhicules par an ! et de la Bolt

Après comme dans tout industrie, l’offre s’ajustera sur la demande mais compte tenu du lead time pour ouvrir une mine (5ans) et j’espère jouer la pénurie et sortir avant l’arrivée des brokers qui proposent de faire x10 en 1 mois en achetant du lithium.

a suivre smile


you can't climb the ladders of success with your hands in your pockets

Hors ligne Hors ligne

 

#9 17/06/2016 17h12

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1209  

Ah oui a suivre. Faire +60% en partant de chiffres lilliputiens, ça reste du non-évènement.
Je l’ai déjà dit dans une autre discussion sur les voitures, jusqu’à la fin des années 80 on annonçait la fin du pétrole en 2010. On est en 2016, il n’a rarement été aussi peu cher et surtout, disponible en quantité.
N’en déplaise aux écolos, le pétrole a malheureusement de belles décennies devant lui et lorsque je serai un très vieux papi je continuerai à remplir mon véhicule avec de l’essence.
Le lithium aura lui déjà été remplacé par un autre produit toujours plus polluant.


Parrain BOURSORAMA LIKA0507 - TOTAL ENERGIES code 112210350 & BforBank YYXC

Hors ligne Hors ligne

 

#10 17/06/2016 19h32

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   439  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Surin J’espère que vous continuerez à mettre de l’essence uniquement dans votre vieille et belle voiture de collection et  qu’on utilisera le pétole majoritairement pour ses dérives non énergétiques . Une amélioration de la technologies dans les énergies renouvelables pourrait peut être améliorer nos vies futures en tout cas je l’espère  .

Hors ligne Hors ligne

 

#11 17/06/2016 20h30

Membre (2015)
Réputation :   31  

60% de croissance annuel pendant 8 ans…
Le chiffre (de croissance) est gros uniquement car celui de départ est tres faible. Ca n’ira jamais aussi vite dans quelques années.
N’oublier pas qu’il faut une bonne dizaine d’année avant de changer la majorité des voitures en circulation. Et que sauf exception personne autour de vous ne compte acheter de voiture électrique pour le moment.


Parrainage Boursorama, Mes placements, Bourse Direct & Binck sur demande [MP]

Hors ligne Hors ligne

 

#12 18/06/2016 09h13

Membre (2015)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Vivre rentier
Top 10 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Top 20 Crypto-actifs
Top 5 SCPI/OPCI
Top 10 Immobilier locatif
Réputation :   1209  

Ca n’est pas une question de souhait ou de volonté, la question n’est pas là et je n’ai en rien donné une préférence pour l’une ou l’autre alternative. Il suffit être réaliste, c’est mon point de vue.


Parrain BOURSORAMA LIKA0507 - TOTAL ENERGIES code 112210350 & BforBank YYXC

Hors ligne Hors ligne

 

#13 18/06/2016 14h15

Banni
Réputation :   283  

Membre clivant Membre assez clivant Membre clivant

stokes a écrit :

A tout prendre, la seule valeur que laquelle je me risquerais serait SQM dont l’ADR est cotée au NYSE :

Sociedad Quimica y Minera de Chile (ADR): NYSE:SQM quotes & news - Google Finance

Cette grosse chimique chilienne produit bien d’autres choses que du lithium dont elle est néanmoins pour l’heure le 1er producteur, ce qui offre un filet de sécurité au cas où le cours de ce dernier ne se dégonfle comme une baudruche.

Outre le lithium, SQM est très présente dans le secteur des engrais et la production de potasse :

Potassium

Son profil de chimico-minière diversifié est intéressant, car moins aléatoire que celui d’une minière pure et avec en plus le ticket de loto que constitue la production de lithium. De surcroît, l’environnement économique et social du Chili est bien plus stable que celui de l’Argentine.

La thématique de la potasse semble intéresser pas mal de monde ici, à en juger par les 2 pages de discussion sur les mérites réels ou supposés de la Potash Corporation of Saskatchewan (PCS).

(2/2) Potash Corporation : production d’engrais et de potasse

Je ne connais pas grand-chose de plus à la potasse qu’au lithium ; j’observe simplement que SQM est 2 fois plus chère que PCS, mais que son cours a pris 25% depuis le début de l’année pendant que celui de PCS restait stable.

Pour autant, à 25$, on est encore bien loin des 60$ atteints de 2011 à 2013. Je ne suis pas encore actionnaire, mais je pense à le devenir, car c’est là un support utile pour "jouer" la hausse du lithium sans risquer sa chemise.

Dernière modification par stokes (18/06/2016 14h16)

Hors ligne Hors ligne

 

#14 18/06/2016 14h53

Membre (2014)
Réputation :   4  

vbvaleur a écrit :

Surin J’espère que vous continuerez à mettre de l’essence uniquement dans votre vieille et belle voiture de collection et  qu’on utilisera le pétole majoritairement pour ses dérives non énergétiques . Une amélioration de la technologies dans les énergies renouvelables pourrait peut être améliorer nos vies futures en tout cas je l’espère  .

Bonjour,
si je peux me permettre, cela reste du futur bien lointain pour moi. J’attends toujours une voiture électrique capable de faire 400km d’affilée à un prix raisonnable (du style 15000€ pour une petite voiture et pas de location mensuelle des batteries à prix d’or). En attendant je continuerai à utiliser ma titine pour aller dans ma famille. Sinon le RER pour aller au travail ce n’est pas cher et c’est écologique. big_smile

NicK.


Amateur de rasoirs Gillette vintage depuis 2010; calcéophile depuis les années 2000.

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #15 19/06/2016 17h58

Banni
Réputation :   -3  

Il existe une entreprise française qui est mesure de doubler l’autonomie des voitures électriques actuelle.

Elle doit certifier sa technologie et c’est là son plus gros problème: trouver les investisseurs fiables qui ne demandent pas à mettre la main sur cette technologie (comme les chinois).

Son développement sera spectaculaire d’autant plus qu’elle n’émets pas de CO2 avec une déperdition de 15% sur 20 ans.

Bien sûr, le lobby du nucléaire et EDF ne peuvent pas accepter cela sous peine de fermer la porte.

Mais d’autres pays, eux, vont en profiter.

Les français serviront mieux les autres que leurs propre peuple en raison d’un petit nombre qui fait la loi.

Vive la France.

Hors ligne Hors ligne

 

#16 19/06/2016 19h23

Membre (2010)
Réputation :   121  

Je ne vois absolument pas le rapport entre doubler l’autonomie d’une batterie et la non-production de dioxyde de carbone.

C’est une nouvelle version de la théorie du complot ?

Hors ligne Hors ligne

 

#17 20/06/2016 00h19

Membre (2014)
Réputation :   59  

skyfox a écrit :

Il existe une entreprise française qui …

Et cette entreprise c’est… ?

Hors ligne Hors ligne

 

#18 20/06/2016 15h54

Membre (2015)
Réputation :   60  

De son coté Toyota commercialise en Californie la Toyota Mirai qui fonctionne a l’hydrogène.

Autonomie de 480 km, le plein en 5 minutes et de belles performances, evidemment le prix est encore haut mais va baisser.

Le problème est bien sur le manque de stations service vendant de l’hydrogène.

La bonne nouvelle est que des solutions se devellopent pour remplacer le pétrole, ce sera long mais au moins il s’en crée…


La fidélité est souhaitable en amour , mais elle est une tare sur les marchés.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 20/06/2016 16h06

Membre (2014)
Réputation :   59  

Ce que j’ai peur c’est que l’on se retrouve avec des incompatibilités. Est-ce que l’on se demande si l’on va trouver le bon pistolet à essence 95 dans une station service? Mais là, entre les superchargeur de Tesla (qui ne fonctionne que sur les véhicules de cette marque), les stations hydrogènes qui sont/seront standard pour chaque marque, ça risque de tuer le marché.

C’est comme les connecteurs de téléphone: tout le monde sait que standard c’est mieux, mais si une marques peut "bloquer" ses utilisateurs elle aura tendance à tenter le coup. Ca marche pour Apple (connecteur propriétaire vs usb pour toutes les autres marques, et pourtant elles ont essayé de maintenir leur connecteur proprio), les appareil photo réflex (impossible de mettre un objectifs d’une marque sur une autre sans adaptateur). Et donc Tesla.
Mais pour tout reste, il faut du standard ça ne marche pas (soit ca coule la techno, soit une émerge écrasant tout le reste, tel VHS ou BluRay).

Alors si dans sa voiture il faut se trimbaler avec différents adaptateur pour se brancher sur les chargeurs Renault ou Tartanpion, c’est la mort absolue de ces technologies.

PS: je suis conscient que j’ai mélanger choux, carotte et bétraves mais j’espère que c’est un peu compréhensible…

Hors ligne Hors ligne

 

#20 20/06/2016 16h15

Membre (2013)
Réputation :   173  

D’après une étude réalisée en 2008 :
Il existe de nombreux inconvénients à l’hydrogène.

L’investissement : qui investit en premier ?
- Les constructeurs, en fabricant des véhicules qui ne pourront pas être approvisionnés puisque le réseau d’infrastructures n’est pas en place ?
- L’Etat, en mettant en place une infrastructure couteuse alors que peu de véhicules roulent à l’hydrogène.

La production : l’hydrogène est facilement produit de manière "propre" grâce à l’électrolyse (craquage de l’eau grâce à de l’électricité pour séparer l’oxygène de l’hydrogène), mais il s’agit d’un processus inefficace : rendement de 30%. A partir de ce constat, vaut-il le coup de perdre 70% d’électricité alors que les véhicules électriques existent déjà ? Autre question : d’où provient cette électricité (inutile de faire tourner des centrales thermiques à base de fioul ou de gaz, on perdrait tout l’intérêt de la chose).

Le stockage de l’hydrogène à bord d’un véhicule est également complexe. Pour obtenir une autonomie suffisante, l’hydrogène doit être stocké dans des conditions précises. L’espace de stockage doit également être suffisamment résistant pour tenir aux chocs en cas d’accidents.

La distribution : impossible d’utiliser le réseau de pipelines (oil & gas) existant à ce jour (sauf lourdes modifications), il faut donc créer une infrastructure de zéro.

Le passage à la pompe : [en 2008], aucune technologie ne permettait de remplir un réservoir rapidement (peut avoir évolué entre temps). Or, avec une autonomie de 450km environ (pour un réservoir dimensionné pour un véhicule), le problème est le même qu’avec les véhicules électriques : la recharge est plus longue qu’un passage de 2 minutes pour remplir son réservoir d’essence. Les consommateurs accepteraient-ils cette contrainte ?

S’il y a beaucoup d’arguments en faveur de l’hydrogène, le problème n’est malheureusement pas si simple à résoudre…

A+
Sylvain

Dernière modification par monpersylv (20/06/2016 16h16)


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne Hors ligne

 

#21 20/06/2016 16h40

Membre (2014)
Réputation :   59  

L’hydrogène du commerce provient essentiellement du craquage du methane, qui est plus compétitive que celle de l’eau (et qui demande effectivement beaucoup d’électricité, essentiellement perdu).

Craquage de l’eau ? Wikipédia indique que le craquage de l’eau sera compétitif si une taxe carbonne ambitieuse est mise en place.

Moi j’ai toujours cru que l’électrolyse de l’eau coutait cher en plaque de platine, apparament ce n’est plus le cas

Hors ligne Hors ligne

 

#22 20/06/2016 17h23

Membre (2014)
Réputation :   72  

Bonjour,

2008 c’était il y a 8 ans depuis il a du s’en passer des choses,notamment une société suisse qui fait rouler des scooter avec des canettes d’hydrogène en poudre.

http://www.solutionscop21.org/wp-conten … al-pdf.pdf

Pour l’électrique d’ici 2020 comme je l’ai déjà dit sur une autre file tout le monde sera capable de doubler l’autonomie des batteries.

Pour le lithium tout va tellement vite en ce moment que je m’abstiendrai d’y mettre un euro,on peut toujours ne jurer que par le pétrole et dire qu’il en manquera jamais mais si on avait mis 1€ quand il était à 100 dollars on aurait plus que 0.42€ aujourd’hui.De plus en consultant plusieurs sources on parle de lithium-air qui prendrai 10 ans à être développé et d’autres qui disent que dans 5 ans on aura plus besoin de batteries.

Comme toutes les MP on est dans le spéculatif.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne Hors ligne

 

#23 20/06/2016 17h35

Membre (2013)
Réputation :   173  

Medhi,

J’ai pris le soin d’inscrire que ces données dataient de 2008 (tout est récité de mémoire, issus d’une recherche en master) justement car elles peuvent ne plus être à jour. Cependant, force est de constater que les problèmes rencontrés 8 ans en arrière, en dehors du passage à la pompe (d’après le message de Silicon), ne sont aujourd’hui pas en passe d’être résolus.

Pour qu’elle se répande, une nouvelle technologie doit être viable techniquement et économiquement. C’est n’est à mes yeux pas le cas aujourd’hui. L’idée d’Aaqius semble bonne, mais le communiqué de presse ne donne ni prix, ni autonomie. A mon avis, s’ils ne communiquent pas dessus, c’est que ni l’un ni l’autre ne font l’affaire des consommateurs aujourd’hui! wink

A+
Sylvain


Be the change that you wish to see in the world

Hors ligne Hors ligne

 

#24 20/06/2016 18h14

Membre (2014)
Réputation :   72  

Scienceetavenir a écrit :

L’intérêt de ce système de recharge par cartouches de poudre est qu’il n’est plus besoin d’amener son véhicule à une station de charge. Les canettes contenant le carburant peuvent être vendues dans le réseau de distribution existant (commerces de quartier, supérettes, distributeurs…). Deux canettes grand format, une fois insérées dans leur logement sous la selle su Scooter, lui permettent d’effectuer, d’après Aaqius qui envisage d’en équiper également des automobiles, une centaine de kilomètres.

Mon lien precise tout de même: Une flotte pilote de 100 scooters STOR-H est déployée en Asie depuis plus de 2 ans.AAQIUS programme son extension mondiale à compter de 2017.

LeParisien a écrit :

Le produit se veut également révolutionnaire dans la manière de le consommer. Fini les queues à la pompe à essence. « Nos cartouches seront disponibles partout, supermarchés, stations-service… promet Jean-Baptiste Dementhon, et elles peuvent même être directement livrées à domicile car elles sont transportables en toute sécurité.» Il précise que la cartouche s’installe très facilement. « Le plein se fait en 1 clic  ! » Pour un scooter équipé Stor-H, il faut compter 2 cartouches pour une autonomie de 200 kilomètres. La voiture elle nécessite 9 cartouches. Les visiteurs de Solutions COP21 pourront tester les premiers scooters Stor-H et voir la première voiture de sport hybride équipée Stor-H. Selon le vice-président d’Aaqius, rouler à l’hydrogène ne devrait pas coûter plus cher que l’essence.

Je n’ai pas trouvé le prix mais sur BFM ils disent le meme prix qu’un scooter électrique,par contre ils parlent de 50km par canette (VS 100km annoncé)

Le scooter qui roule aux canettes d’hydrogène - YouTube


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #25 20/06/2016 18h16

Banni
Réputation :   -3  

Membre clivantMembre très clivant Membre clivant

Je peux vous proposer l’alternative totalement spéculative du Graphène. L’armée américaine et ses prestataires, le CNRS, Samsung, IBM, Apple, Londres ont déployé d’important moyens dessus. La problème c’est que les batteries au graphène ne sont toujours pas fiables. C’est quand même dingue tous les moyens déployés.

Au premier brevet concluant trouvé (s’il est trouvé) ; le Lithium explosera à la baisse au profit du grand vainqueur qui pourra vendre sa technologie à prix d’or notamment dans l’automobile ou dans les téléphones mobiles.

Dernière modification par azorgues (20/06/2016 18h24)

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur