Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#101 21/08/2018 16h27

Membre
Réputation :   48  

Vente du jour :

DBV TECHNOLOGIES à 36,34€ (presque au plus haut du jour pour le moment, c’est assez rare en ce qui me concerne !)

L’action a bondi de 13% en 3 jours, j’ai décidé de sécuriser ma PV à +8.43%. Si elle redescend à mon ancien PRU (33,52€), je rouvrirai une ligne.

Il y a quelques semaines, je me suis fais avoir en ne vendant pas et en ratant une PV équivalente à celle encaissée aujourd’hui, alors que la ligne était 2 fois moins grosse. J’ai regretté de ne pas avoir vendu, on ne m’y prendra pas 2 fois.

Dire que j’ai hésité à me débarrasser de la ligne ce matin à 34€…

Et si elle s’envole encore après, tant pis pour moi. A mon sens, elle a du potentiel, surtout si l’AMM se passe comme prévu. J’espère revenir dessus plus tard.

Dernière modification par philippe77 (21/08/2018 16h34)

Hors ligne Hors ligne

 

#102 21/08/2018 20h17

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   253  

L’envolée fait suite à l’annonce de la nomination d’un directeur commercial, qui a été 27 ans chez BMS.

Un poids lourd comme ça indique sans doute un optimisme interne sur l’AMM. En tous cas, c’est comme ça que le marché semble interpréter.

Ce genre de Rallye pourrait bien continuer un certain temps pour moi, et de toutes façon je suis obligé de patienter, mon PRU est bien plus élevé.

Hors ligne Hors ligne

 

#103 21/08/2018 21h29

Membre
Réputation :   48  

Je veux bien, mais le communiqué de presse de la nomination remonte au 26 juillet, et depuis cette date elle a fait aussi bien des plus que des moins.

J’avais aussi un PRU plus élevé en février. Mes achats :

27/02/18 : 11 à 37,04€
20/07/18 : 12 à 29,96€

Si j’étais resté à 37,04€, je serais dans le même cas que vous.

Je vous souhaite que la remontée du cours continue (et je me souhaite une baisse du cours pour en racheter, ne m’en veuillez pas wink )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #104 29/08/2018 17h29

Membre
Réputation :   48  

Marre de chez marre : allez hop, du balai, hors de ma vue !

De quoi je cause ? de ma ligne RALLYE. Vendue aujourd’hui, je veux plus la voir. -39.76% au compteur, ma pire vente sur mon PEA depuis son ouverture.

Pourquoi je vends ? Parce qu’elle n’arrête pas de descendre, et que je la vois mal revenir à un cours décent avant longtemps. Donc je vire, elle me sort par les yeux.

En plus, je suis motivé aussi par le fait que le niveau du PEA est remonté ces derniers jours, donc la vente se fait alors que le PEA affiche un niveau pas trop mal. C’est pour l’effet psychologique. La MV sur RALLYE est compensée par d’autres ventes en PV.

Sinon, TOUAX remonte dans du volume mais sans news, bizarre. Il m’a semblé qu’on a même eu droit à 2 RH tellement il y avait d’acheteurs. Je vais peut-être renforcer ma ligne, depuis le temps que je le dis !

Dernière modification par philippe77 (29/08/2018 17h30)

Hors ligne Hors ligne

 

#105 03/10/2018 09h32

Membre
Réputation :   48  

Depuis quelques temps, je cherche de bonnes occasions de faire des A/R "à la Bifidus", entendez par là "pour gratter quelques euros".

TECHNICOLOR m’a pour le moment bien réussi : 3 A/R m’ont rapporté environ 80€

Le dernier acheté hier et revendu ce matin (je garde de moins en moins longtemps, vous remarquerez que je revends de moins en moins haut (par prudence et méfiance, je sécurise souvent trop tôt, mais c’est quand même de la PV).

Petite capture d’écran de mon fichier de suivi :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/1287_technicolor1.jpeg

Hors ligne Hors ligne

 

#106 27/10/2018 17h56

Membre
Réputation :   48  

Comme d’autres l’ont fait remarqué, la saison des soldes semble avoir commencé.

Mon PF est rouge vif. Il n’est qu’à 100€ de plus que l’investissement initial. Donc après 3 an et demi, je peux dire qu’à ce jour, le PEA ne m’a rien rapporté du tout.

Et encore, heureusement que j’ai fait des aller retours pour sécuriser des PV, sinon ce serait bien pire.

Parmi les bonnes news récentes au milieu de ce rouge, j’ai quand même eu le plaisir de voir enfin mes actions INNATE PHARMA reprendre de la hauteur : +37% en une seule journée, ça fait du bien et ça a limité les dégâts sur le PEA.

Idem pour ALTRAN qui se reprend un peu.

Elles sont toujours en rouge mais je conserve mes INNATE : après le deal signé récemment, il y a je pense de quoi retrouver un niveau de cours nettement supérieur, en espérant qu’elle ne s’écroule pas avec l’ambiance actuelle. Mais il y a du potentiel, le deal vaut le coup d’oeil smile (pas de renforcement, j’en ai suffisamment en PF).

J’ai aussi la malchance d’investir mes liquidités trop vite avant la chute, ce qui a amplifié les pertes latentes.

Acheté vendredi malgré tout : SOCIETE GENERALE dans une optique dividende (le rendement commence à être pas mal). J’en avais revendu à l’équilibre juste avant la chute, avec un PRU supérieur à 37. De retour dessus à un PRU de 32,34€.

J’ai pas mal de valeurs à surveiller pour futur achat, d’autres à renforcer (JACQUET ou surtout CBO TERRITORIA serait pas mal je pense). Il ne me reste que de quoi acheter 1 ligne de plus, heureusement le livret A est blindé à mort et je n’hésiterais pas à piocher dedans pour faire quelques achats d’actions si j’estime que ça vaut le coup.

Au milieu de ce rouge vif, ce sont toujours les mêmes qui restent dans le vert : les pétrolières et CBOT (malgré leurs baisses récentes).

EDIT :

En fait il y a 2 possibilités :

- solution 1 : tout revendre et repartir à zéro avec de nouveaux achats,
- solution 2 : faire le dos rond et acheter encore plus d’actions

Dernière modification par philippe77 (27/10/2018 18h09)

Hors ligne Hors ligne

 

#107 27/10/2018 19h52

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2603  

philippe77 a écrit :

Donc après 3 an et demi, je peux dire qu’à ce jour, le PEA ne m’a rien rapporté du tout.

Il ne faut pas raisonner comme cela.

Imaginez que dans six mois, les cours remontent et que vous étiez sur une île déserte et que vous n’aviez pas vécu la baisse. Vous diriez alors autre chose.

Les marchés boursiers sont volatiles, se focaliser sur le jour le jour ne sert pas à grand chose. Qui regarde tous les jours la valeur immobilière de sa maison qu’il n’a pas l’intention de vendre ?

L’important est de vérifier que les sociétés que vous avez en portefeuille se portent bien, continuent à accroître leur bénéfices, et tôt ou tard, elles retrouveront un cours de bourse décent.

Si vous doutez de la schizophrénie boursière, regardez simplement le cours de Glencore à 5 ans. Début 2016, l’investisseur qui avait investi dans la société seulement quelques mois auparavant pouvait se dire "oh là là, j’ai perdu les trois quarts de mon investissant dans Glencore". Un an plus tard, l’affaire était déjà tout autre.

Hors ligne Hors ligne

 

#108 28/10/2018 08h55

Membre
Réputation :   48  

Bonjour Philippe

Certes vous n’avez pas tort.

Encore que la comparaison avec la valeur immo d’une maison que l’on ne vend pas n’est pas idéale : ce n’est pas vraiment comparable, ok la maison on ne la vend pas, mais à moins d’être totalement passif sur son PF (ce qui n’est pas mon cas), on fait des ventes sur son PF.

Des sociétés de mon PF ne se portent pas forcément bien, justement. Il serait d’ailleurs étonnant de n’avoir choisi que des sociétés qui se portent bien (elles pouvaient l’être au moment d’un achat et ne plus l’être par la suite).

Mais je vais me focaliser sur celles qui se portent bien en effet, pour les renforcer, ou pour ajouter des nouvelles lignes (20 lignes en PF à ce jour dans le PEA).

Par exemple autant TOUAX je ne pense pas renforcer car ils n’ont pas publiés de bons résultats, autant doubler ma ligne MANITOU ne me semble pas une mauvaise idée.

Dernière modification par philippe77 (28/10/2018 08h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#109 29/10/2018 15h36

Membre
Réputation :   48  

En complément de ce que je disais à propos d’INNATE PHARMA, pour les rares curieux qui lisent cette file smile

AOF a écrit :

Innate Pharma a signé un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules biologiques. Cet accord élargit la collaboration existante, visant à accélérer le développement du portefeuille en oncologie de chacune des parties et à donner plus rapidement accès aux patients à de nouvelles options thérapeutiques.

Cette collaboration étendue va permettre à Innate de se développer sur le plan commercial, renforcer sa capacité d’investissement pour développer son portefeuille en immuno-oncologie (IO) et sa plateforme R&D. De son côté, AstraZeneca va enrichir son portefeuille IO avec de nouveaux programmes cliniques et précliniques.

Dans le cadre de cet accord, Innate prend en licence les droits commerciaux aux États-Unis et en Europe de Lumoxiti (moxetumomab pasudotox-tdfk), un traitement contre la leucémie à tricholeucocytes développé par AstraZeneca et récemment approuvé par la FDA.

AstraZeneca obtiendra l’intégralité des droits en oncologie de l’anticorps humanisé " first-in-class " anti-NKG2A, monalizumab, étendant le partenariat initialement annoncé en 2015.

AstraZeneca acquiert également une option sur IPH5201, un anticorps ciblant CD39, ainsi que sur quatre actifs précliniques du portefeuille d’Innate.

Ce genre d’accord est très recherché dans le domaine des biotechs, et il y a peu d’élus (regardez GENFIT, qui n’a aucun accord depuis des années avec aucun labo malgré le beau baratin de son PDG).

Pour cette raison, INNATE a, je pense, un vrai potentiel de hausse (malgré la hausse de 50% de ces 5 derniers jours). J’espère donc un retour du cours au-dessus des 10€ dans les mois qui viennent. Pour le moment, mes MV latentes depuis 1 an sont quasiment effacées, ça fait toujours plaisir d’avoir été patient sans vendre à perte.

EDIT : il faut préciser qu’ASTRAZENECA a eu des actions Innate dans cet accord au prix de 10€, on peut donc penser que si un labo achète des actions Innate a 10€, c’est qu’elles en vaudront bien plus dans l’avenir smile

Dernière modification par philippe77 (29/10/2018 15h39)

Hors ligne Hors ligne

 

#110 31/10/2018 15h58

Membre
Réputation :   48  

Parmi tout ce que je voudrais acheter, difficile de choisir !

Dans une optique dividendes, j’ai quand même décidé aujourd’hui un doublement de ma ligne NEXITY, après une bonne publication hier soir :

Boursier.com a écrit :

A fin septembre 2018, le chiffre d’affaires réalisé par Nexity atteint 2.497 millions d’euros, en hausse de 12% par rapport aux neuf premiers mois de l’an dernier. A périmètre constant, les revenus progressent de 9%.

Par activités, le pôle Client Particulier voit ses ventes atteindre 2.080 millions d’euros à fin septembre 2018, en hausse de 5% par rapport aux 9M 2017. Le chiffre d’affaires du pôle Client Entreprise s’élève à 413 millions d’euros à fin septembre 2018, en progression de 71% par rapport aux 9M 2017. Cette forte croissance traduit l’augmentation du volume des opérations en cours de construction par rapport à l’année dernière.

Le carnet de commandes du Groupe à fin septembre 2018 s’établit à un niveau de 4.632 millions d’euros, en progression de 16% par rapport à fin 2017 (4.362 millions d’euros, +9% à périmètre constant) et représente l’équivalent de 19 mois d’activité de promotion de Nexity (chiffre d’affaires sur 12 mois glissants).

Concernant l’intégration d’Aegide-Domitys, elle se déroule de manière satisfaisante avec une consolidation par intégration globale depuis le 1er juillet 2018 et une contribution aux facturation du T3 de 63 millions d’euros.

Fort de ces tendances qui sont conformes à la feuille de route du groupe, Nexity confirme ses objectifs pour l’ensemble de l’exercice 2018, à savoir un chiffre d’affaires et un EBITDA en croissance supérieure à 12%.

Par là-dessus, il faut souligner aussi ceci pour les perspectives moyen terme :

Alain Dinin, PDG de Nexity a écrit :

Nexity confirme en totalité ses objectifs à moyen-terme donnés au marché lors de sa journée investisseurs du 19 juin, et notamment une croissance annuelle moyenne de 10% du chiffre d’affaires et de l’EBITDA jusqu’en 2021.

source : media.nexity.fr/upload/ged/pdf/20181030 … 8_VDEF.pdf (en bas de la page 2)

Hors ligne Hors ligne

 

#111 09/01/2019 10h31

Membre
Réputation :   10  

Philippe bonjour,

avez vous repris une position sur Manitou vis à vis de la grosse baisse récente du cours ?

L’action est retombé sur son plus bas depuis 2017 ( date ou le titre c’est envolé )

cordialement,


Rien ne sert de courir il faut partir à point!

Hors ligne Hors ligne

 

#112 09/01/2019 13h20

Membre
Réputation :   48  

Bonjour,

Non je n’ai pas renforcé ma ligne Manitou, mais j’aurais peut-être dû.

Elle reste en MV latente de -17% à ce jour, je pourrais encore renforcer, mais ces temps-ci je me méfie, presque tout baisse, et quand ça remonte de 4 ou 5%, c’est pour les reperdre 1 ou 2 jours plus tard.

Hors ligne Hors ligne

 

#113 15/10/2019 19h11

Membre
Réputation :   0  

philippe77 a écrit :

En complément de ce que je disais à propos d’INNATE PHARMA, pour les rares curieux qui lisent cette file smile

AOF a écrit :

Innate Pharma a signé un accord multi-termes avec AstraZeneca et MedImmune, son bras recherche et développement de molécules biologiques. Cet accord élargit la collaboration existante, visant à accélérer le développement du portefeuille en oncologie de chacune des parties et à donner plus rapidement accès aux patients à de nouvelles options thérapeutiques.

Cette collaboration étendue va permettre à Innate de se développer sur le plan commercial, renforcer sa capacité d’investissement pour développer son portefeuille en immuno-oncologie (IO) et sa plateforme R&D. De son côté, AstraZeneca va enrichir son portefeuille IO avec de nouveaux programmes cliniques et précliniques.

Dans le cadre de cet accord, Innate prend en licence les droits commerciaux aux États-Unis et en Europe de Lumoxiti (moxetumomab pasudotox-tdfk), un traitement contre la leucémie à tricholeucocytes développé par AstraZeneca et récemment approuvé par la FDA.

AstraZeneca obtiendra l’intégralité des droits en oncologie de l’anticorps humanisé " first-in-class " anti-NKG2A, monalizumab, étendant le partenariat initialement annoncé en 2015.

AstraZeneca acquiert également une option sur IPH5201, un anticorps ciblant CD39, ainsi que sur quatre actifs précliniques du portefeuille d’Innate.

Ce genre d’accord est très recherché dans le domaine des biotechs, et il y a peu d’élus (regardez GENFIT, qui n’a aucun accord depuis des années avec aucun labo malgré le beau baratin de son PDG).

Pour cette raison, INNATE a, je pense, un vrai potentiel de hausse (malgré la hausse de 50% de ces 5 derniers jours). J’espère donc un retour du cours au-dessus des 10€ dans les mois qui viennent. Pour le moment, mes MV latentes depuis 1 an sont quasiment effacées, ça fait toujours plaisir d’avoir été patient sans vendre à perte.

EDIT : il faut préciser qu’ASTRAZENECA a eu des actions Innate dans cet accord au prix de 10€, on peut donc penser que si un labo achète des actions Innate a 10€, c’est qu’elles en vaudront bien plus dans l’avenir smile

Comme vous, j’ai une ligne INNATE PHARMA. Avec un PRU de €9.4 cependant…. Et avec cette IPO qui s’annonce bien dilutoire, je caresse les -50%… Enfin, j’y crois toujours!

Hors ligne Hors ligne

 

#114 15/10/2019 19h21

Membre
Réputation :   48  

Désolé, je n’ai plus de IPH en portefeuille (heureusement pour moi, vu le cours actuel).

Je suis passé entre les gouttes, j’ai revendu le 13 novembre 2018 à 8,90€, avec 18% de PV.

D’ailleurs le secteur des biotechs est très risqué, j’y ai fait quelques incursions, au final j’y ai gagné quelques pépettes mais rien d’extraordinaire. Mais je n’y mets plus les pieds, ce ne sont que des tickets de loto.

Hors ligne Hors ligne

 

#115 15/11/2019 17h46

Membre
Réputation :   48  

Bon allez, un petit message pour mon suivi (enfin, "suivi", c’est un bien grand mot, on est d’accord).

PEA

Devant la hausse des marchés, la stagnation de mon PEA depuis presque 2 ans (à la louche), j’ai décidé de redevenir liquide en grande partie.

Il ne reste ainsi plus que 6 lignes dans le PF à ce jour :

- DERICHEBOURG (en MV depuis longtemps malgré 1 renforcement) (PRU : 4.90€)
- MANITOU (idem) (PRU : 21,44€)
- RENAULT (idem) (PRU : 61,26€)
- RDSA (fond de PF) (PRU : 25.02€)
- TOTAL (fond de PF) (PRU : 42.66€)
- TRIGANO (en MV, pas de renforcement) (PRU : 106.10€)

Liquidités : 65% du PEA

Performance depuis son ouverture en avril 2015 : environ +9% (sur 4 ans et demi, c’est pas terrible, c’est à peu près identique à mon AV en euros à 0% de risques, mais c’est toujours mieux que du négatif).

En cours : petit ordre d’achat sur l’intro de la FDJ (pas persuadé que ce soit une super-idée, je continue de penser qu’elle est chère, mais bon, dans un autre domaine, je pensais aussi que VINCI à 70€ c’était cher, alors bon…)

En prévision : se débarrasser de DERICHEBOURG, MANITOU et TRIGANO (ou au moins alléger les lignes si elles remontent aux niveaux que je me suis fixés)

Moralité : j’aurais mieux fait de tout mettre sur les pétrolières, en PV depuis mes achats en février 2017. (bien l’intention de doubler les 2 lignes dès que possible)

CTO (réinvestissements faits depuis avril 2018) :

- MERCIALYS (en MV) (PRU : 16.54€)
- TOTAL GABON (PRU : 131,15€)
- TOUR EIFFEL (PRU : 36,16€)
- UNIBAIL (PRU : 138.51€)

CTO en PV de 3%, plombé par la MV sur MERCIALYS (pas renforcé, mais encaissement des dividendes depuis presque 2 ans). Et sauvé pour le moment par Tour Eiffel, en PV depuis mon achat le 13 septembre dernier.

Valeurs surveillées pour achats : ICADE, ALTAREA, KLEPIERRE

EDIT : ajout des PRU

Dernière modification par philippe77 (15/11/2019 17h54)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #116 21/01/2020 17h10

Membre
Réputation :   48  

Petite MAJ.

PEA

Comme prévu, en décembre 2019 j’ai vendu en MV les lignes DERICHEBOURG (-27%), MANITOU (+0.51%, j’ai profité de la remontée pour revenir à l’équilibre grâce à un renforcement) et TRIGANO (-9.50%).
(pensée émue pour ISILD wink).

J’ai également initié un retour sur EUTELSAT en décembre (PRU : 14,66€)

En cours : un ordre d’achat sur ORANGE à 12,80€ (dans un creux ça peut passer, mais la bougresse est assez stable sur 13€ et a du mal à passer en-dessous). Pourquoi 12,80€ me demanderont les curieux ? Parce qu’avec les frais ça ferait un PRU à 12,90€, donc inférieur à 13€ et ça m’irait très bien pour du LT (optique : encaisser les dividendes en LT).

Au 31/12/2019, le PEA a terminé à +11% (performance 2019 : +7,2%)

CTO

Le 3 décembre 2019, j’ai ajouté une nouvelle ligne : SES (PRU : 11,90€)

J’ai donc un peu de satellites dans le PEA et dans le CTO (puisque SES n’est pas éligible au PEA).

Au 31/12/2019, le CTO a terminé à environ +5%.

Les liquidités restent très élevées sur le PEA : 80% !

Dernière modification par philippe77 (21/01/2020 17h26)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #117 09/03/2020 21h46

Membre
Réputation :   48  

Hic… oups pardon, je repose ma bouteille de pinard… ah non pardon, c’est pas du gros rouge qui tâche, c’est mon PF que je vois tout rouge.

Pis alors, du rouge de chez rouge, hein, m’en vais pas faire semblant, moi…

Bon bref, la couleur de mon PF est à l’image de la majorité d’entre nous, sans doute.

Résultat pour le moment, retour en territoire négatif : 9000€ investis en avril 2016 (EDIT : avril 2015, me suis trompé d’année), valeur du jour 8600€… Ouééééé, youpiiii…

Mais je ne vais pas trop me plaindre, avec toutes les ventes que j’ai faites avant le grand chaos pétrolo-covidien, les dégâts sont limités. Je n’ai pas calculé mais si j’avais gardé mon PEA tel quel depuis l’été dernier, il serait probablement 20 ou 30% plus bas.

Donc nous y voilà, les soldes ont commencé, mais pas partout. Je regardais les cours de 2009, à peu près le plus bas de la dégringolade de l’époque. Total était dans les 32€ (elle vient de passer sous les 31), alors que dans le même temps le CAC 40 était dans les 2500 points en 2009, et sous les 2900 en 2009 (alors qu’il est encore à 4700)…

Mais un coup d’oeil sur VINCI : au pire de la crise de 2009, elle était descendue à 25€, et dans les 29€ en 2009, alors que malgré sa baisse actuelle, elle cote encore 80€… C’est dire qu’on en est encore très loin, des soldes pour elle.

Plein de valeurs affichent des cours que je n’aurais jamais imaginé, même dans le meilleur du pire de mes rêves cauchemardesques… HeIn ? Comment ça "c’est pas clair, faut arrêter la picole"…

Il y a ceux qui n’ont pas un radis en liquidité et qui doivent se mordre les doigts, et il y a ceux comme moi qui ont plein de liquidités… et qui se retrouvent devant un choix tellement vaste que l’on ne sait où picorer.

Pour une optique à 10 ans, certains cours sont tentants, mais je fais gaffe, réfléchir encore, chercher encore quelle société a les reins solides et un potentiel de hausse après la fin de tout ce foutoir arabo-chinois.
Et quelles sociétés pourront maintenir leurs dividendes…

TOTAL peu en faire partie, mais déjà renforcé 1 fois. Attendre encore un peu, peut-être. Sous les 30 ? Faut voir… Allez,encore un petit roro de baisse et je relâcherais peut-être un petit billet supplémentaire dessus.

Mais besoin de diversifier, donc pas que du pétrole.

Du côté des immobilières, ce sera clair : pas d’achat à un niveau supérieur aux cours de 2009 ou 2011. Sur de la SIIC en temps de crise, je veux du rendement potentiel à 15 ou 20% (ouais, rien que ça !).

Bon pour le moment, autant essayer de couper un arbre avec une tranche de flan !

Désolé, rien de passionnant dans ce post, c’était l’histoire de causer en ces temps troublés, vu que je ne sais pas lire l’avenir.

Dernière modification par philippe77 (14/03/2020 21h56)

Hors ligne Hors ligne

 

#118 10/03/2020 10h18

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   301  

Bonjour Philippe77,

J’apprécie bien votre humour wink

Mais je ne suis pas forcément d’accord avec vos propos :

Mais un coup d’oeil sur VINCI : au pire de la crise de 2009, elle était descendue à 25€, et dans les 29€ en 2009, alors que malgré sa baisse actuelle, elle cote encore 80€… C’est dire qu’on en est encore très loin, des soldes pour elle.

Il n’y a aucune raison pour qu’une entreprise retrouve les cours de 2009. Vinci a doublé son dividende depuis cette date, son chiffre d’affaire a globalement suivi cette tendance. Il faut en tenir compte dans l’appréciation du prix. Vinci à 80€, c’est donc déjà une sacré affaire à ce prix.

C’est plutôt en relatif qu’il faut raisonner, pas en absolu. C’est à dire en pourcentage : Si Vinci a baissé d’environ 45% au pire de la crise de 2009, elle devrait baisser de 45% au pire d’une prochaine crise (à mon avis beaucoup moins car sa situation financière est bien meilleure). Cela donnerait un prix proche de 60€ dans ce pire cas, même si je pense qu’elle a peu de chance de passer sous les 70€ avec son bilan actuel.

J’ai pris le temps d’illustrer l’exemple avec Vinci, mais on pourrait faire la même comparaison avec n’importe quelle valeur qui a eu de la croissance.

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#119 10/03/2020 17h05

Membre
Réputation :   18  

A court terme, les restrictions de transport vont impacter les bénéfices des autoroutes et aéroport. A MT il faudra bien moins, ou mieux, se transporter pour faire baisser le CO2…

Et sur le long terme de 10 ans, il faut bien être conscient que la vache à lait des Vinci ou des Eiffage sont les concessions autoroutières qui commenceront à arriver à échéance dans 10 ans environ…Sachant qu’il y a peu de chance que les prochaines soient aussi lucratives…

Dernière modification par bubulle (10/03/2020 17h06)

Hors ligne Hors ligne

 

#120 10/03/2020 19h54

Membre
Réputation :   48  

MrDividende a écrit :

Bonjour Philippe77,

J’apprécie bien votre humour wink

Mais je ne suis pas forcément d’accord avec vos propos :

Mais un coup d’oeil sur VINCI : au pire de la crise de 2009, elle était descendue à 25€, et dans les 29€ en 2009, alors que malgré sa baisse actuelle, elle cote encore 80€… C’est dire qu’on en est encore très loin, des soldes pour elle.

Il n’y a aucune raison pour qu’une entreprise retrouve les cours de 2009.

Merci smile

Vous avez sans doute raison (hélas… M’en vais de ce pas accrocher une patte de lapin à mon fer à cheval en forme de trèfle à 4 feuilles), mais laissez-moi rêver wink
(remarquez, TOTAL elle, est au niveau de son cours de 2009, si je ne dis pas de bêtises)

Pour Bubulle : qui peut dire ce que sera Vinci dans 10 ans ? Certes les concessions finiront par ne plus être là un jour. D’où l’importance pour moi d’essayer d’acheter pendant une grande braderie.

Bon sinon, je disais encore hier "le pétrole ceci", "le pétrole cela"… et ce matin je n’ai pas pu m’empêcher de laisser traîner des ordres d’achat. J’ai presque honte wink

Résultat :
TOTAL : +14 actions à 31€ (le PRU baisse à 38€, en gros)
RUBIS : 10 actions à 43€ (pour commencer la ligne, ça me semble pas mal)
CREDIT AGRICOLE : 50 actions à 7,81€ (c’est risqué par les temps qui courent, mais sous les 8€, pas pu résister. et je surveille aussi BNP)

Le PEA est investi à même pas 50%, de quoi acheter encore une douzaine de lignes smile

WATCHLIST en vrac :

AXA, VINCI, EIFFAGE, RDSB, NEXITY, KAUFMANN & BROAD, peut-être CATERING INTERNATIONAL SERVICES, et en SIIC : ALTAREA, KLEPIERRE, PAREF, ICADE, CBOT, COVIVIO

Dernière modification par philippe77 (10/03/2020 20h44)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #121 10/03/2020 20h41

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   301  

Pour Vinci, voici la répartition de ses activités :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/20899_vinci.png

Vinci Autoroutes, c’est seulement 13.2% du CA en 2019. Donc je ne vois pas en quoi ça serait un risque démesuré.

C’est principalement Vinci Energies qui tire la croissance du groupe et qui est prometteur (selon le PDG de Vinci dans son interview que j’ai écouté à la radio).

Vinci est un grand groupe diversifié, qui investit intelligemment depuis plus de 30 ans. Je ne vois pas pourquoi cela changerait demain à cause du Coronavirus.

remarquez, TOTAL elle, est au niveau de son cours de 2009, si je ne dis pas de bêtises

C’est un peu différent pour Total qui est très cyclique et liée au cours du pétrole. Les bénéfices tout comme le dividende ont peu évolué depuis 2008, ce n’est donc pas très étonnant que le cours de bourse fasse de même. A long terme la corrélation prix et bénéfices est plutôt bonne.

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (10/03/2020 20h45)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #122 10/03/2020 21h38

Membre
Réputation :   18  

Le pôle concessions Autoroute et Aéroport représentent un peu moins de 20% du chiffre d’affaire mais presque 70% des profits (2Mds sur 3Mds en 2018) cf liens ci dessous. C’est hyper rentable et très peu risqué, ce qui effectivement permet de développer les autres pôles d’activités pour prendre le relai plus tard. Un peu comme Total avec les renouvelables et le pétrole.

www.vinci.com/commun/presentations.nsf/ … esults.pdf (page 55)

www.vinci.com/publi/vinci/vinci-rapport … e_2018.pdf (page 9).

Le pôle Contracting est beaucoup moins rentable malgré de nombreux PPP bien couteux pour le contribuable.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #123 10/03/2020 21h59

Membre
Réputation :   28  

Bonjour,

Comme vous parlez de Vinci sur cette file, je vous partage une compilation des résultats que j’ai faite pour voir leur évolution chaque année depuis la récession de 2008-2009.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/17679_vinci.jpg

On peut voir que les résultats de 2009 ont assez bien résisté à la récession économique mondiale.

Notes :
* La forte hausse du résultat net en 2014 est liée à une plus value sur cession (hors éléments courants la hausse est de 0,4%), par conséquent le résultat net en 2015 baisse par rapport à 2014 mais est en réalité en hausse par rapport à 2014 sur une base des éléments non courants.
A structure comparable (donc hors baisse de CA liée à la cession), le CA de 2014 baisse de 2%.

* En 2016 la hausse du résultat net par rapport à 2015 hors variation non courante est de +16,2%

EDIT :

Comme dit Bubulle, les prochaines concessions ne seront peut-être pas aussi lucratives, par contre Vinci possède un avantage compétitif important pour l’acquisition de nouvelles concessions :

Xavier Huillard, PDG de Vinci a écrit :

La dégradation de l’environnement économique mondial peut-elle remettre en cause certaines opérations de croissance externe ?

Faire de la croissance externe est l’une des caractéristiques de Vinci. Même dans un contexte macro-économique moins favorable, nous nous devons de pouvoir continuer à croître. L’autre caractéristique du groupe est que nous sommes des gens de temps long. Nous ne raisonnons pas à trois ou six mois. Le modèle de concession et de partenariat public-privé (PPP) gagne du terrain au niveau mondial. Certes à des rythmes différents selon les zones géographiques, mais il gagne du terrain. Par conséquent, sur le temps long, nous aurons tout un tas d’opportunités tant dans le domaine autoroutier qu’aéroportuaire. Nous ne sommes pas inquiets, en particulier pour notre activité aéroportuaire. Le fait d’être des gens de temps long nous donne un avantage compétitif dans les appels d’offres car cela rassure les pouvoirs publics.

Quand nous gérons une concession aéroportuaire par exemple, nous nous plaçons dans la durée, la plupart du temps plusieurs dizaines d’années. Nous l’optimisons mais nous ne revendons pas, contrairement à des fonds d’investissement qui restent présents au capital pour des périodes beaucoup plus courtes, 7, 8, 10 ans parfois. En général, tous les fonds sont amenés à vendre leur participation avant la fin de la concession. D’ailleurs, à côté de la mise en concession par les pouvoirs publics, le désengagement des fonds d’investissement constitue par conséquent un deuxième levier de développement de notre activité aéroportuaire, parce que nous sommes présents quand ils sont amenés à vendre. C’est en rachetant à un fonds que nous avons pris le contrôle de l’aéroport londonien de Gatwick en mai dernier.

Source

Dernière modification par Pancake (10/03/2020 23h32)

En ligne En ligne

 

[+1]    #124 14/03/2020 21h48

Membre
Réputation :   48  

B’soir m’sieu-dames

Le PF est toujours rouge vif, mais je m’étonne chaque jour de mon détachement et de mon calme. Pas le moindre stress en vue, au contraire, je fais mes emplettes chaque semaine.

Ca fait pô plaisir de voir le PEA dans le négatif, mais bon.

Je rappelle les chiffres :
Ouverture PEA : 9000€
valeur PEA au plus haut : 10400€ (en 2019)
valeur PEA actuelle : 8000€

De +1000€ juste avant la crise, je suis passé à -1000€ !

Normalement, je devrais être en PLS sur le sol du salon, et bah même pas !

Question d’état d’esprit : de mon point de vue, tout ceci n’est que passager, d’ici quelques mois tout devrait revenir vaguement à la normale, à part quelques dégâts comme le prix du pétrole mais bon.

J’anticipe donc un rebond des cours de bourse, reste à faire les bons choix.

Achats de la semaine :

- AXA : 25 à 15,62€ (frais inclus)
- NEXITY : 13 à 31,73€ (frais inclus)

Le PF est donc passé de 5 à 10 lignes depuis le début de la débandade. Il reste encore de quoi faire 7 achats (EDIT : heu en fait ce serait plutôt 9 smile ). Mais j’ai des liquidités sur livret A et sur assurances-vie que je peux tranférer si j’estime que ça vaut le coup (de toute façon, je viens de recevoir les papiers de mon AV Generali, fonds en euros ; rendement net 2019 : 1,20% (brut de prélèvements sociaux, en plus !)

Mouais, pas jojo les AV en ce moment, quelques placements par exemple sur des SIIC affichant des rendements actuels supérieurs à 10% serait plus judicieux (et ne venez pas me dire que les gros dividendes c’est parce que le marché anticipe ceci, anticipe cela… Les rendements actuels ne sont que le reflet de la panique générale, comme en 2009. Même si des revenus peuvent baisser, vu les cours de certaines foncières, il y a de la marge. J’ai raté les cours de 2009, je ne raterais pas ceux de 2020.

Et puis je pense aussi que l’année prochaine, la base de comparaison des résultats sera avec 2019, donc qu’ils devraient augmenter, donc que les cours aussi. C’est en tout cas ma vision et mon espoir. Amen.

Ah oui, au fait, ne faites pas comme moi, hein. Le matin je laisse un ordre d’achat sur Nexity à 30,50€, mais vu que le cours était plus haut et que je me disais que je n’allais pas en avoir, j’avais décidé le midi d’annuler mon ordre et de le repasser à 31,50€… Vous avez deviné la suite ? Le cours s’est à nouveau écroulé nettement sous les 30€ l’après-midi.

Toujours rester sur sa première idée, c’est pas la première fois que je fais cette bêtise.

Sinon pour la semaine qui vient, en prévision :

- un ordre d’achat sur ALTAREA à 149€ pour 3 actions (pour le CTO évidemment) (EDIT : je sais qu’ALTAREA est loin de son cours de 2009 dans les 100€, mais je doute qu’elle y retourne, sinon ce sera pour un renforcement, et tant pis si le rendement n’est pas aussi élevé que voulu (un petit 8,72% au cours actuel)

- un autre possible sur TOTAL pour un dernier renforcement, si le cours touche les 24,50€ (je vais sûrement laisser traîner un ordre toute la semaine au cas où)

- j’hésite à un petit achat spéculatif sur GL EVENTS suite au papier de LCM (objectif passant de 28 à 26€ tout en restant positif)

- CATERING (CTRG) : bien envie de revenir dessus, je me tâte

- RSDA / RDSB : je ne sais pas trop, envie de baisser mon PRU sur RDSA, envie d’acheter du RDSB pas cher, mais PEA déjà pas mal sur le pétrole, donc j’sais pô.

Je surveille VINCI et EIFFAGE, encore un peu de baisse et je me laisserais peut-être tenté. Et puis pas tout en même temps, je lisse un peu.

Enfin, à ceux qui ricanent avec leurs histoires de couteaux qui tombent, si, si, ne vous cachez pas, je vous vois derrière les grilles de ma cage à me lancer des cacahuètes même pas fraîches, je leur dirais qu’à l’inverse, quand on lance un couteau en l’air, il va finir par retomber, et que certains couteaux sont mal foutus, on les jette en l’air, et ils retombent tout de suite…

Mince, c’te pavé que j’ai pondu, personne ne va lire un gros machin comme ça.

Dernière modification par philippe77 (14/03/2020 22h18)

Hors ligne Hors ligne

 

#125 14/03/2020 22h56

Membre
Réputation :   10  

philippe77 a écrit :

Et puis je pense aussi que l’année prochaine, la base de comparaison des résultats sera avec 2019, donc qu’ils devraient augmenter, donc que les cours aussi. C’est en tout cas ma vision et mon espoir. Amen.

Euh non le risque c’est le contraire ou alors je n’ai pas compris votre phrase.

Cette année les résultats sortent pour 2019, année terminée et qui a été globalement bonne et l’année prochaine les résultats risquent d’être moins bons si on passe en mode "récession", on pourrait voir une baisse des bénéfices des entreprises.

Par ailleurs, je ne le vois pas souvent indiqués mais dans une période de crise financière les ratios de valorisation ne sont plus du tout les même : pour le plus connu le PER, on pourrait voir des objectifs d’achat pour des PER de 8 et viser 10 alors que par exemple on était sur du 10 pour OBJ 12 (ceci n’est qu’un exemple). On a même souvent l’application de moyenne de valorisation sur un secteur d’activité ,pour moi c’est pour mieux vendre des valorisations tendues de marché mais pas forcément judicieux quand on a une bulle, donc je suis toujours méfiant là dessus.

Donc pour finir 2 risques de changement de paradigme:

- on anticipe une baisse des bénéfices des entreprises
- les standards de valorisation baissent

Ce qui si ça se confirme induit des investissements ciblés sur des entreprises solides qui interviennent sur des marchés non cycliques

Sur quels critères vous basez-vous pour faire vos achats?

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur