Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de CBL & Associates Properties sur nos screeners actions.

#601 07/02/2020 16h59

Membre
Réputation :   28  

Elle n’a pas anticipé les tendances et le management s’est laissé dépasser.

Les Reits se développent avec beaucoup de dette.

Si une tendance de fond fait s’écrouler la valeur des actifs achetés avec de la dette ( comme le ecommerce et la désertion des mall class B et inférieurs), vos actifs ne peuvent plus soutenir la dette (ou pire, la valeur des actifs ne couvre plus la dette).

La dette de CBL est autour de 50%. Les porteurs de dette considèrent donc que la valeur des actifs ne couvre plus l’endettement.

Leur Guidance pour 2020 ne montre aucun signal de retournement.

Comuniqué CBL a écrit :

Sees 2020 same-center net operating income (including reserve) down 8.0%-9.5%.

Ma grande question est comment le management qui est en train de couler le bateau peut rester en place.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #602 07/02/2020 18h31

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2677  

NicoZ a écrit :

Ma grande question est comment le management qui est en train de couler le bateau peut rester en place.

C’est leur boite : le CEO est un Lebovitz, le président du CA un Lebovitz également, et ils sont actionnaires. Il y avait exactement la même chose avec Cominar ou Sears.

En plus, le management continue à se verser un salaire de cochon : Charles Lebovitz a 82 ans, et sa rémunération totale en 2018 a été de $2,5M (source). Avec un bonus de $807k !

C’est ce qui m’a fait écrire plusieurs fois que l’histoire de l’actionnaire-manageur où tout serait bien dans le meilleur des mondes est un des gros plus mythes de la bourse.

Cela ne garantie rien du tout en terme de gestion, ni vision à long terme, ni gestion père de famille.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

#603 10/02/2020 10h12

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2677  

kiwijuice a écrit :

Faillite assurée vers la fin 2020 malheureusement.

Pourquoi fin 2020 ?

Si CBL reste sous ses covenants (ce qui n’a rien d’acquis, j’en conviens), elle devrait tenir jusqu’en 2023 :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_debt-cbl-properties-2020.gif

Les échéances 2021, 2022, c’est de la dette hypothécaire, plus facile à financer, car c’est au cas par cas des centres commerciaux.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

#604 09/03/2020 19h06

Membre
Réputation :   3  

Bonsoir à tous,

J’ai une question concernant les preferentielles et par ex les prefD:

- Si achat en ce moment, a partir de quelle période le dividende sera cumulatif ?

- Si achat en ce moment quelles sont les options :
     - Rachat a 25$
     - Reprise du versement du dividende et versement des dividendes cumules
     - Aucune reprise et faillite

Au vu des cours actuels, si l’on est un peu joueur, les pref apportent leurs lots « d’opportunites »

Qu’en pensez vous?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#605 09/03/2020 19h09

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2677  

Le dividende sur la préférentielle est déjà en train de cumuler.

Sur les différentes options, vous les indiquez, et je les avais détaillées dans cette newsletter.

Mais le risque de faillite est très élevé, et il faut voir ça comme un ticket de loterie.

En ligne En ligne

 

#606 09/03/2020 19h19

Membre
Réputation :   3  

Bonjour IH,

InvestisseurHeureux a écrit :

Le dividende sur la préférentielle est déjà en train de cumuler.

Oui ce que je voulais dire c’est est ce que si je fais un achat demain admettons je cumule des demain ?

InvestisseurHeureux a écrit :

Sur les différentes options, vous les indiquez, et je les avais détaillées dans cette newsletter.

C’est d’ailleurs votre newsletter qui m’a fait connaitre ce type de produits.

InvestisseurHeureux a écrit :

Mais le risque de faillite est très élevé, et il faut voir ça comme un ticket de loterie.

C’est exactement comme cela que je le perçois ! 100% des gagnants ont tentés leur chance comme ils disaient !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#607 09/03/2020 19h30

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2677  

Jawenix a écrit :

Oui ce que je voulais dire c’est est ce que si je fais un achat demain admettons je cumule des demain ?

Le cumul ne dépend pas de votre date d’achat, mais de la dernière date à laquelle le dividende a été versé.

Tout est très clair avec ce lien : CBL & Associates Properties Inc | 7.375% Series D Cumulative Redeemable Preferred Stock (CBL.PRD) Information Page | Preferred Stock Channel

Le dividende de décembre 2019 n’a pas été versé, donc si un jour le dividende de la préférentielle est versé de nouveau, il faudra verser tous les dividendes qui auraient du être versés depuis décembre 2019.

En ligne En ligne

 

#608 09/03/2020 19h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Vu le prix des préférentielles CBL sur le marché ( environ 2$ ), le marché n’anticipe aucune reprise du dividende.

Un remboursement est exclu, le versement de dividende aussi donc la seule option qui reste est de laisser l’action végéter et ne pas verser de dividendes tout simplement.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

[+2]    #609 24/03/2020 23h41

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   515  

Mevo a écrit :

Lopazz, je ne dis pas ça que pour vous, mais en général: C’est toujours la même chose. Il y a toute une catégorie de gens qui réfléchissent en "oh, regardez comme ça baisse !" Je vous invite à aller lire la file BwLpg, c’était exactement comme ça également.

[…]

Pari tenu pour le total return VNQ/CBL revenez vers moi le 23 mars 2020 pour me tanner d’à quel point vos arguments étaient imparables. Laissons tomber la volatilité par contre, surtout qu’on peut argumenter que la volatilité est très positive quand on gère activement.

Je sais qu’on ne frappe pas un homme à terre, mais bon…

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2389_pari.jpg

On pourrait faire la même avec Unibail, Sears, ou à peu près n’importe quelle "pépite" du forum.

Hors ligne Hors ligne

 

#610 02/06/2020 12h17

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2677  

L’activiste Michael Asher croit plus en la boîte que ses propres dirigeants-fondateurs !

Il s’est renforcé en mars, tandis que les Lebovitz ont vendu pour 1,5 M de titres à $0,2 :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_cbl-properties-20200602.gif

Incroyable.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

#611 03/06/2020 02h40

Membre
Réputation :   28  

Il a acheté avant le debut de l’agravement de la pandémie.

La situation de CBL n’est certainement plus la même aujourd’hui.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#612 05/06/2020 18h05

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2677  

Cela sent le sapin pour CBL.

Dans le rapport trimestriel du T1-2020, on peut lire :

CBL & Associates Properties a écrit :

Given the impact of the COVID-19 pandemic on the retail and broader markets, the ongoing weakness of the credit markets and significant uncertainties associated with each of these matters, the Company believes that there is substantial doubt that it will continue to operate as a going concern within one year after the date these condensed consolidated financial statements are issued.

Ceci explique sans doute la cession d’1,5 M de titres par les Lebovitz fin mai, à un cours ridicule.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

En ligne En ligne

 

#613 05/06/2020 18h15

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Vous pensez qu’ils vont se mettre sous Chapter 11 ?
J’ai justes quelques préférentielles CBL et un peu de leurs obligations.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#614 05/06/2020 18h32

Membre
Réputation :   58  

Clairement la reponse est oui : CBL issues dreaded ’going concern’ clause (NYSE:CBL) | Seeking Alpha
A ce stade-la on ne voit pas comment ils pourraient s’en sortir. Pour les actionnaires a priori c’est rincage complet, pour les preferreds il risque de ne rester pas grand chose, pour les obligs il faudra voir.
C’est bien triste, mais illustre tres bien la maniere dont un mauvais management peut couler une boite - tout en racontant des craques a chaque rapport trimestriel. Ca illustre aussi le recul qu’il faut prendre par rapport aux analystes, dont certains etaient persuades que CBL a 10$ etait l’affaire du siecle. Cela illustre egalement l’autre debat que nous pouvions avoir quant a la NAV comme instrument d’evaluation des REITs : la NAV d’URW quand il s’agit de centres "coeurs de ville" dans des grandes capitales, ca ne s’evapore pas du jour au lendemain - je sais qu’IH et d’autres ne sont pas d’accord mais je ne crois pas a des variations trop brutales et surtout pas de l’ampleur que l’on a vu. Par contre, la NAV de centres de banlieues americaines dans des coins clairement sinistres economiquement, la oui, ca peut chuter rapidement.
Bref, une lecon d’investissement - je precise que j’ai pour ma part perdu plus de 20k dans cette histoire entre la common et les preferreds, donc lecon pour moi!

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Déontologie : je suis la plupart du temps actionnaire et/ou créditeur des sociétés desquelles je parle.

Hors ligne Hors ligne

 

#615 05/06/2020 18h32

Membre
Réputation :   78  

Ils n’ont pas payé le coupon de la 2023. Ils ont demandé le délai de 30 jours.
CBL & Associates to skip interest payment (NYSE:CBL) | Seeking Alpha

J’imagine que s’ils n’arrivent pas récupérer une bonne partie des impayés d’avril et mai, ils ne vont pas hésiter longtemps à se mettre sous ch11.

Hors ligne Hors ligne

 

#616 05/06/2020 19h30

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Je pense que le chapter 11 est inévitable : ils ont un autre paiement de coupon prévu dans 10 jours !

Obligation CBL & Associates US12505JAD54 en USD 5.95%, échéance 15/12/2026

Et dire que CBL était noté Investment Grade quand j’ai acheté cette obligation sad

Les preferred CBL PRD et CBL PRE sont à moins de 0,70$, alors que leur valeur de remboursement est de 25$.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#617 05/06/2020 23h26

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   133  

CBL +26% ce soir.

50 M$ de capitalisation boursière

27% des loyers encaissés en avril 2020
entre 25% et 30% en mai

les chiffres du T1 2020 ne sont pas bons que ce soit sur le taux d’occupation ou le CA.

point positif: le management estime qu’il n’y a aucune échéance majeure avant 2023 mais ils négocient toujours sur les échéances 2021.

"Nous sommes proactifs pour déterminer les meilleures stratégies pour faire face à ces échéances futures et réduire considérablement l’effet de levier. "

ca sent l’augmentation de capital à plein nez autant dire la spoliation des actionnaires actuels.
Les fonds propres sont encore à 695 M$ mais ça n’est pas ça qui empêchera une énorme dilution.

Une obligation CBL me semble un bon véhicule pour jouer CBL. Pour les actions l’espoir de retrouver un cours correct (3 à 5$) me semble dorénavant trés trés improbable.

A titre personnel, j’ai laché ma ligne CBL et je vais peut être reprendre un petit ticket via de l’obligataire.
Je ne jouerais pas les actions de préférence.

Dernière modification par corsaire00 (05/06/2020 23h27)

Hors ligne Hors ligne

 

#618 15/06/2020 10h21

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

CBL a un paiement de coupon à faire aujourd’hui mais je ne vois nulle part s’ils ont payé ou s’ils sont en défaut, on en saura plus en cours d’après-midi ?


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

[+1]    #619 15/06/2020 21h52

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   969  

Pas trouvé l’info Oblible, mais je suis tombé sur cet article du 12 juin.

extrait de BusinessWire a écrit :

As of the May 2020 remittance period, half of the loans—approximately 54.7% of the cohort by unpaid balance—had transferred to special servicing. In addition, five loans (15.0%) were more than 30 days delinquent and an additional nine loans (25.2%) were late on debt service payments as of May 2020 but not yet 30 days delinquent. Each of the 24 loans with exposure to CBL as a sponsor has been identified as a KBRA Loan of Concern (K-LOC) due to a transfer to the special servicer, weak collateral performance or a heightened risk of default over the near term, related to concerns regarding the sponsor’s solvency and ability to honor its mortgage obligations.


Parrain InteractiveBrokers IngDirect SENZYDB Bourse Direct Boursorama Degiro Fortuneo 12470190  eBuyClub Poulpeo iGraal

Hors ligne Hors ligne

 

#620 17/06/2020 19h15

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Aucune nouvelle de CBL : le coupon du 15 juin n’a pas été payé et aucune annonce de défaut !


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#621 17/06/2020 21h33

Membre
Réputation :   28  

corsaire00, le 05/06/2020 a écrit :

CBL +26% ce soir.

50 M$ de capitalisation boursière

27% des loyers encaissés en avril 2020
entre 25% et 30% en mai

les chiffres du T1 2020 ne sont pas bons que ce soit sur le taux d’occupation ou le CA.

point positif: le management estime qu’il n’y a aucune échéance majeure avant 2023 mais ils négocient toujours sur les échéances 2021.

"Nous sommes proactifs pour déterminer les meilleures stratégies pour faire face à ces échéances futures et réduire considérablement l’effet de levier. "

ca sent l’augmentation de capital à plein nez autant dire la spoliation des actionnaires actuels.
Les fonds propres sont encore à 695 M$ mais ça n’est pas ça qui empêchera une énorme dilution.

Une obligation CBL me semble un bon véhicule pour jouer CBL. Pour les actions l’espoir de retrouver un cours correct (3 à 5$) me semble dorénavant trés trés improbable.

A titre personnel, j’ai laché ma ligne CBL et je vais peut être reprendre un petit ticket via de l’obligataire.
Je ne jouerais pas les actions de préférence.

Pour avoir augmentation de capital, il faudrait que le marché considere que le patrimoine vaut plus que les dettes, ce qui ne semble pas être le cas.

Il semble donc qu’on aille vers une faillite.
Les actionnaires d’actions classiques comme preferentiels seront sans doite rincés.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par NicoZ (17/06/2020 21h33)

Hors ligne Hors ligne

 

#622 17/06/2020 21h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Je pense plutôt à un chapter 11 + restructuration de la dette.

Dernière modification par Oblible (17/06/2020 21h48)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#623 18/06/2020 10h12

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   243  

Les bonds se traitent vers 25%. Avec une restructuration, quel serait le haircut?

C’est pas mal de boulot de déceler la dette rattachée aux malls et celle rattachée au corporate puisque les bonds sont rattachés au corporate.

Hors ligne Hors ligne

 

#624 18/06/2020 10h33

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Il faudra analyser le bilan de la société, ses dettes multiples, ses actifs …
La dette est parfois transformée en actions, ce qui complique encore plus les prévisions sad

Dernière modification par Oblible (18/06/2020 10h33)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#625 18/06/2020 15h05

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   366  

Oblible, le 17/06/2020 a écrit :

Aucune nouvelle de CBL : le coupon du 15 juin n’a pas été payé et aucune annonce de défaut !

Les services de relations avec les investisseurs sont toujours au top aux états-unis : je leur ai envoyé un email ce matin, j’ai eu ma réponse cet après-midi :

Inline XBRL Viewer

As discussions continue, the Company has elected to not make the $18.6 million interest payment (the “Interest Payment”) due and payable on June 15, 2020, with respect to the Operating Partnership’s 5.95% senior unsecured notes due 2026 (the “2026 Notes”).



The Company has elected to enter the 30-day grace period with respect to the Interest Payment in order to advance discussions with its lenders and explore alternative strategies.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de CBL & Associates Properties sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur