Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#476 20/12/2018 16h13

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   188  

kiwijuice a écrit :

Beau sujet.

J’ai fait tourner mon mini modèle.
La problématique reste la composition du parc immobilier.
Nous sommes dans un contexte de pression sur les ventes des distributeurs.
CBL a pas mal de clients en perte de vitesse: Sears, JCP et Macys bien sur, mais en regardant la liste, on y trouve Buckle (LFL de -10%), Abercrombie, Fossil…

Bref, tout ce beau monde souffre. Je vois qu’ils vont remplacer des Sears par des Ross Stores. Une bonne nouvelle mais cela traduit aussi une baisse des loyers puisque Ross est une enseigne discount.

Donc, en construisant un modèle financier, je trouve en effet une NAV vers $20.
Le ratio dividende/AFFO est sous les 50% pour 2016.

Tout dépend maintenant du chiffre d’affaires. Si le CA tient et est stable en nominal sur les 20 prochaines années, avec une hausse de 1% annuelle des couts, on peut augmenter le DVD de 5% par an.
Dès que le CA baisse de 1% par an, c’est l’engrenage et le dividende actuel n’est plus tenable au bout de 6-7ans.

Le marché pense donc que nous avons atteint un pic des loyers.
Ce qui m’inquiète, c’est le manque de marges de manoeuvre: une baisse de 1% annuelle suffit.

Je vais néanmoins surveiller le dossier.

AMF: je détiens VEREIT.

Message de 2016.
J’ai refait tourner le modèle qui était hautement optimiste.
En prenant la guidance et les hypothèses suivantes:
- baisse loyers de 5% en 2019 et 2020 puis stabilité ensuite
- coûts stables
- dividende de $0.3ps
=> banqueroute

Pour s’en sortir, il leur faut:
- croissance des loyers à partir de 2021 oui bien baisses des loyers faible en 2020
- pas de dividende pendant 2 ans
- baisse conséquente des capes, sous les $100m
=> FFO/s à $1 en 2020 puis croissance, la LTV atteint son pic en 2022, ils s’en sortent et l’actionnaire fait une culbute.

Hors ligne Hors ligne

 

#477 20/12/2018 20h03

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   202  

A part la sous évaluation forte, quelqu’un estime que le management a une stratégie de long terme ainsi qu’un plan clair pour le portefeuille de malls dans 3 ans? J’ai du mal a répondre a cette question.

Hors ligne Hors ligne

 

#478 20/12/2018 20h13

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   246  

Sans vouloir être alarmant la valo est basse, très basse mais la dette de plus de 4 mds soit plus de 10x le FFO et la qualité du FFO laisse à désirer.

Quitte à choisir une boite attaquée je préfère wpg ou Pennsilvanya real estate qui a au moins qques mall de qualité

Hors ligne Hors ligne

 

#479 21/12/2018 02h12

Membre
Réputation :   27  

BulleBier a écrit :

A part la sous évaluation forte, quelqu’un estime que le management a une stratégie de long terme ainsi qu’un plan clair pour le portefeuille de malls dans 3 ans? J’ai du mal a répondre a cette question.

A part ca je n’ai rien vu:)

www.google.com/amp/s/seekingalpha.com/a … e-ceo-says

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#480 21/12/2018 08h19

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2553  

Tout est dans la présentation aux investisseurs de novembre 2018 :
invest.cblproperties.com/Cache/15001157 … iid=103092

Pour faire simple :
1) il faut remplacer les emplacements Sears et BonTon vides par plusieurs locataires en redécoupant l’espace.
2) les relocations privilégient les enseignes d’expérience (fitness, restaurants…) et une diminution des enseignes de vêtements ou généralistes.

Mais tout cela coûte cher et le compteur tourne (JC Penney). J’aimerais voir des achats d’initiés.

80% de moins-value latente pour ma part. Ça pique sévère… Ça me rappelle mes premiers achats sur Alstom et Titus Interactive il y a presque vingt ans…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #481 21/12/2018 10h37

Banni
Réputation :   59  

J’ai profité la semaine dernière d’un déplacement d’affaire aux US pour prendre la température dans les malls. Bien sur cela ne vaut pas une analyse chiffrée mais cela est toujours intéressant de fact checker.
Les restaurants (cheese cake factory…) sont pleins à craquer.
De nombreux magasins sont plein à craquer (nespresso, apple etc….) et bcp de monde dans le mall.
Les anchors sont vides (macy & nordstrom). Je rajouterais même que les anchors sont à l’abandon.
Les éclairages sont médiocres, les rayonnage peu ou mal achalandés aucun personnel.
Ces enseignes qu’on devrait comparer au printemps ou aux galeries Lafayette ont clairement un gros problème de gestion et n’attirent plus la clientèle.
Souvent on pense en France Anchor = le carrefour ou leclerc qui tire la galerie commercial adjacente en générant de la fréquentation cependant dans le cas constaté de visu ces anchors pourraient fermer sans aucun impact sur la fréquentation des autres boutiques.

Hors ligne Hors ligne

 

#482 21/12/2018 10h54

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   252  

Alexis92, vous confirmez quelque chose que je soupçonnais depuis quelques temps, que le problème n’est pas réellement les malls eux-mêmes mais les anchors.

Hors ligne Hors ligne

 

#483 21/12/2018 11h15

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   243  

@Alexis92.

Vos observations terrains, intéressantes, viennent-elles plutôt de malls de classe A, ou B-C ?

Dernière modification par julien (21/12/2018 11h15)

Hors ligne Hors ligne

 

#484 21/12/2018 13h23

Banni
Réputation :   59  

Alors difficile à dire mais je dirais B.
Il s’agit du centre commercial de park meadows / colorado qui appartient à GGP et ma visite était un jour de semaine.

Hors ligne Hors ligne

 

#485 21/12/2018 16h30

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   188  

Ce mall est clairement class A.
L’agglomération de Lone Tree a un median household income de $100k, contre $60k en moyenne aux USA.

CBL a des clients bien plus chiches en moyenne.

Dernière modification par kiwijuice (21/12/2018 16h35)

Hors ligne Hors ligne

 

#486 21/12/2018 16h40

Membre
Réputation :   57  

Je suis d’accord avec les constats d’Alexis92 mais effectivement où je vis (Houston) je n’ai pas de mall CBL tout près - mais des KIM, SPG etc. La consommation US se porte très bien et les malls sont souvent pleins, et même les petits strips malls de quartier, dans des coins pas top, n’ont pas bcp de places libres. Beaucoup de magasins de fringues et autres ont laissé leur place à des restos et services, mais ça tourne - de ce qu’on peut en voir.
Maintenant, l’impact de ça sur les loyers, difficile à dire… Et encore une fois, ce n’est peut-être pas le cas sur les malls CBL qui sont dans des coins plus pauvres et donc avec des difficultés plus élevées.
Le point positif, c’est le retour au plein emploi et les tensions réelles sur le marché du travail + les baisses d’impots de Trump qui devraient apporter encore plus de consommation, y compris dans des régions qui avaient été très touchées par la crise de 2008 et les désindustrialisations qui ont suivi.

Tout cela ne dit cependant pas ce que vaut CBL à l’instant T! Le portrait peut malheureusement être trompeur à cause du levier massif.

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #487 17/01/2019 01h14

Membre
Réputation :   44  

CBL , ce fut une claque pour beaucoup c’est sur , mais pas pour tout le monde .

En septembre 2016 quand les grands indices US ont commencé a chuter , et que cela a commencé a sentir le roussi .
Je me suis retiré a temps .

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/10502_2018-12-17_3_mod_4.png

IH : on est content pour vous, même si je ne vois pas bien l’intérêt de votre message, spécialement deux ans après, dans cette file de discussion. Pourquoi plutôt ne pas partager votre portefeuille en entier et ses mouvements ?

Dernière modification par Serrure (17/01/2019 01h44)

Hors ligne Hors ligne

 

#488 17/01/2019 15h17

Membre
Réputation :   44  

Je suis désolé de ce mal entendu .

Ce message n’était pas pour narguer qui que ce soit , c’était aussi un message d’encouragement et de courage sur les marchés financiers , car effectivement ce fut un actif a risque et a potentiel .

Je pensais juste que CBL comme beaucoup de titre US fut une opportunité pendant un temps .
Avec son dividende intéressant , sa haute volatilité du cours , sa plus ou moins sécurité a l’époque en tant que REIT .
Je trouvais juste que ce titre fut un bon plan pendant un temps , majoritairement durant l’année 2016 certe .
Proposé par ce Site .

Personnellement je pense que sur les titres quand cela sent trop le roussi , ça vaut le coup des fois de prendre ses plus values .

Pour mon portefeuille , il a eu des haut et des bas .
Car on apprend toujours sur les marchés .

Dernière modification par Serrure (17/01/2019 15h17)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #489 31/01/2019 00h06

Banni
Réputation :   524  

Le renouvellement de la facilité de crédit pour $1.185 milliard, avec une échéance mi-2023 vient d’avoir lieu. Comme ca avait été annoncé fin d’année dernière. Niveau financement, jusque là, ca va, donc. Les craintes sur les (fortes) hausses de taux n’ont plus vraiment cours, actuellement. Une partie de Sears devrait continuer à tourner pendant au moins un temps. Bref, pas mal des ’justifications’ pour la baisse n’existent plus vraiment (si, le renouvellement des baux à des prix inférieurs, on va voir ce que ca donne de ce coté à la prochaine publication).

Nous verrons si le prix de l’action reprend quelques couleurs. Logiquement, ca devrait. Maintenant, la logique … (et puis, le faible payout actuel pèse aussi sans doute mécaniquement sur le cours pour une question de taux de rendement, que ce soit réellement logique et cohérent, ou pas).

CBL a écrit :

CBL Properties (NYSE:CBL) today announced that it had closed on a new $1.185 billion senior secured facility (the “Facility”), which includes a fully-funded $500 million term loan (the “Term Loan”) and a revolving line of credit (the “Line of Credit”) with total borrowing capacity of $685 million.

“We are pleased to close the new bank facility, which has been a top priority for us,” said Stephen Lebovitz, chief executive officer. “This successful transaction underscores the confidence that the lending community and our bank group have in CBL and our business. We appreciate their partnership and strong support as we execute our strategy and position CBL for a strong future.”

The new Facility matures in July 2023 and bears a floating interest rate of 225 basis points over LIBOR.[..]

Source: Press Release

Dernière modification par Mevo (31/01/2019 00h14)

Hors ligne Hors ligne

 

#490 31/01/2019 15h14

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   128  

M.erci Mevo pour cet update.

Les créanciers bancaires se sont quand même montrés prudents passant d’unsecured à secured et en s’assurant d’être avant la prochaine obligation (DEC2023).

La ligne de revolving est passée de 1,1B à 0,685B. Donc ils réduisent la voilure.

Le management semble satisfait (en aurait-il été autrement?) et explique que cela leur permettra de mettre en marche le plan de redéveloppement avec plus de flexibilité (suppression de covenant "unflexible" et visibilité).

Il faut regarder le verre à moitié plein et se dire qu’il y a des banques qui continuent à prêter.

Je suis modérément optimiste et pas au point de re-rentrer sur le stock. Je me contente de la souche unsecured DEC2023 qui paye YTM9,4% avec un très bon levier chez IB.

La dernière réduction du dividende a d’ailleurs été une bonne nouvelle pour les "bond holder".

Évidemment, si les choses tournent bien, le stock va s’envoler et le bond montera un peu.

A suivre,

Dernière modification par Mestra (31/01/2019 15h27)


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne Hors ligne

 

#491 02/02/2019 09h48

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   530  

Bonjour !

Un autre aspect d’un prix d’action très petit, sur un titre tel que CBL, c’est l’impact sur les options.

J’ai étudié un éventuel achat de CALL, échéance juin, pour éventuellement profiter d’une hausse du cours.
Et j’ai vu que le SPREAD est de 46 % (sur le prix médian), et que les frais de transaction sont de 6 % !

Donc, pour gagner lors d’un achat+vente d’un CALL, il faut que le cours monte d’au moins 58 %…

Bref, cela m’a fortement refroidi.


M07

Hors ligne Hors ligne

 

[-1]    #492 02/02/2019 11h25

Banni
Réputation :   524  

M07, vous parlez du spread bid-ask ? La liquidité sur les options de CBL n’est pas terrible actuellement, mais rien ne vous empêche d’EN FOURNIR en plaçant un ordre limite là où vous le souhaitez, par exemple au milieu du bid-ask. Vous y êtes même encouragé (dont financièrement par de nombreux échanges qui vous factureront des frais de transactions moins chers en fournissant de la liquidité plutôt qu’en en consommant): Vous résoudrez une petite partie du problème que vous décrivez, pour tous les autres intervenants.

Parallèlement à cela, sur un prix "honnête" pour tout le monde, vous pouvez m’envoyer un MP ou poster publiquement ici, je peux sans doute vous en prendre la contrepartie si vous le souhaitez (si personne d’autre ne se présente). Vous aurez certes le risque d’une faible liquidité si vous souhaitez sortir en cours de route et ne pas aller à l’échéance (vous pourrez toujours essayer de me recontacter au besoin). NOTE: Je ne fais AUCUNE promesse, mais si vous me dites: "Tiens regardez voir telle option, est-ce que ca ne vous dirait pas de prendre la contrepartie de l’ordre actuel dans tel sens ?", je peux regarder, et sur CBL, je peux sans doute faire sans trop de problème (surtout s’il s’agit d’une vente d’option).

Je vous invite à lire le milieu de ce message et la réponse: Fonctionnement des options : call, put, strike, assignation et expiration…

@Mestra: Je ne me souviens plus des détails exacts et je n’ai pas cherché à nouveau, mais la "baisse" du montant n’en est pas "vraiment" une, en fait, parce qu’avant, ils avaient des covenants qui les empêchaient de toute façon de tirer plus d’un certain montant sur leurs lignes de crédit, si je me souviens bien. Donc, ils avaient supposément un certain montant de disponible, mais en fait pas réellement. Et le nouveau montant correspond maintenant grosso modo à ce qu’ils avaient de disponible de manière effective, avant.

Dernière modification par Mevo (02/02/2019 11h36)

Hors ligne Hors ligne

 

#493 03/02/2019 08h14

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   128  

@Mevo

Je n’ai pas été chercher à ce niveau de détails même si j’aurais dû. C’est dans les détails que se cache le "diable". Ce serait en effet cohérent, on diminue l’enveloppe mais on supprime les covenants irréalistes.

Plutôt un point négatif qui tourne positif.


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne Hors ligne

 

#494 07/02/2019 22h35

Membre
Réputation :   57  

Les résultats viennent de tomber, FFO in line et surprise positive sur le revenu… Ca donnerait envie d’en reprendre une louche, pour 1.5* FFO c’est de la folie au niveau valo. J’en ai déjà 900 mais à 7.5 de PRU, plus 1400 de preferreds dans l’eau aussi. Le marché semble toujours aussi pessimiste. Qu’en pensez-vous tous?

Hors ligne Hors ligne

 

#495 08/02/2019 11h29

Banni
Réputation :   524  

Laurent: Ca l’avez sans doute vu entre temps, mais la guidance des FFO pour l’an prochain reste à la baisse ($1.41 à $1.46). Si vous souhaitez savoir ce que j’en pense de mon coté: Je me suis toujours fixé une base de raisonnement "bas" à $1 de FFO annuel (base que j’estimais "pessimiste", même si elle n’apparaît plus trop comme ca aujourd’hui. Ca parait presque assez réaliste maintenant, en fait). Entre les ventes ou retours de malls aux prêteurs, le déleveraging, les baisses de loyers, que le FFO tende vers $1 avant de remonter doucement à un moment (sans doute pas tout de suite) ne me parait pas aberrant comme anticipation (il n’est pas dit que ca baisse encore d’autant non plus).

Dernièrement, le coté "dette" avec les échéances qu’il fallait refinancer me faisait plutôt peur. Mais tout s’est finalement relativement bien passé, et on est maintenant assez tranquille jusqu’en 2023. Dans 4 ans par contre, il se peut que ce soit rock&roll en fonction de comment aura évolué l’activité d’ici là. Je crois que la question de fond est éventuellement celle-là: Comment va évoluer le business dans les 4 prochaines années ?. Si ca continue de baisser, et éventuellement de pas mal, il se peut que ca devienne franchement critique. Et certains peuvent bien parier là-dessus dès aujourd’hui (je pense que c’est actuellement le cas). Si ca se stabilise ou idéalement que ca repart dans le bon sens, ca parait une bonne opportunité.

Un P/FFO de 6 ou 7 parait aussi assez conservateur, donc au prix actuel, oui, ca apparaît quand même peu cher de manière assez délirante (mais depuis combien de temps est-ce déjà le cas ?). Rien n’empêche que ca devienne plus délirant demain que ca ne l’est déjà aujourd’hui.

Reste éventuellement la question d’à quel moment on va peut-être entendre parler de consolidation et voir potentiellement une offre sur CBL au vu de la valorisation….

Note: La partie "travaux" ou remodelage d’ancien emplacements "big box" (Sears, peut-être d’autres demain) a tendance à ne pas trop m’inquiéter. Le spectre d’une faillite de JC Penney non plus, contrairement à IH pour ces deux points. Mais j’ai peut-être lourdement tort là-dessus.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Mevo (08/02/2019 11h29)

Hors ligne Hors ligne

 

#496 08/02/2019 12h28

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2553  

Comme Mevo, rien ne dit que le cours ne va pas descendre encore plus bas.

Le sentiment de marché est tjs négatif sur les foncières de commerce et dans le cas de CBL Properties, le FFO n’est pas stabilisé et les renouvellement de baux se font en baisse (contrairement à Macerich ou Simon Properties Group).

Personnellement, tant qu’il n’y a pas d’achat d’initiés et/ou une stabilisation du FFO, il me semble prématuré de renforcer, ou alors cela relève d’un renforcement spéculatif.

A mon avis, mieux vaut manquer le début du rebond, s’il arrive un jour, que renforcer avec les incertitudes actuelles.

Le point positif, c’est qu’effectivement le risque de "faillite" (plutôt d’augmentation de capital hyper dilutive en réalité) est repoussé à 2023 à présent.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#497 28/02/2019 19h24

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2553  

Si vous cherchez la raison du +4% pour CBL Properties ce jour, elle est liée au +24% de JC Peney, qui affiche des résultats moins mauvais que prévus et anticipe un FCF positif en 2019.

Or, si CBL Properties peut s’éviter d’avoir à gérer en plus de Sears, des fermetures de magasins JC Peney, c’est mieux.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#498 19/03/2019 16h02

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   126  

Bonjour

CBL est en mode montagnes russes:
-9% le 15/03
+7,5% ce jour

et pas ne news particulières

et dire que j’ai commencé à m’intéresser au sujet des foncières cotées il y a quelques années pour gagner en tranquillité et éviter la volatilité en me disant que c’est du béton -)
j’étais à miles lieux de pensez que je pouvais y laisser quelques bottes

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par corsaire00 (19/03/2019 17h04)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3 / -1]    #499 24/03/2019 17h20

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1726  

Je découvre cette file, que je trouve assez fascinante par son illustration des nombreux biais psychologiques qui menacent l’investisseur amateur :

1) biais d’ancrage : on s’accroche coûte que coûte à sa thèse initiale, sans dévier d’un millimètre malgré les pertes qui s’accumulent

2) biais de confirmation : on ne sélectionne que les informations qui vont dans le sens de sa thèse, on rejette les autres comme futiles ou "déjà pricées"

3) enfermement sectaire : on se monte le bourrichon entre partisans de la thèse

4) rejet des opinions divergentes : on considère tous ceux qui émettent des doutes comme à côté de la plaque, "moutonniers" ou idiots. Certains comme Parisien ou Lopazz (notamment) avaient pourtant parfaitement averti sur la faiblesse fondamentale du dossier. Ils se sont fait renvoyer dans les cordes sans ménagement… alors qu’ils avaient raison. Ainsi le fil a été apuré peu à peu des opinions critiques, renforçant ainsi l’enfermement sectaire.

Pour bien illustrer ces biais (de façon spectaculaire et hilarante), j’attache un graphe qui montre le cours de l’action depuis la création de la file et des extraits des interventions de son créateur et promoteur de cette "pépite", au fil de cette Bérézina. Une version de l’investissement value du type "je fonce dans le mur en klaxonnant", qu’on avait aussi pu voir à l’oeuvre sur Sears, sur ce forum.

Une bonne façon d’identifier ce genre de dossiers pourris, c’est le degré de certitude et d’arrogance de ses promoteurs (sur Sears comme sur CBL) : "j’ai raison, le marché ne comprend rien". ça se finit toujours mal.

Perso j’utilise ce genre d’enfermement sectaire délirant sur des forums d’amateurs comme signal contrarian. Pour l’instant ça m’a permis d’éviter pas mal de bouses.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2019-03_mevo-cbl.jpg

Hors ligne Hors ligne

 

#500 24/03/2019 17h40

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   449  

Exactement.

Et surtout le pekin moyens néophyte se persuade d’une bonne affaire en lisant cela…et cela est … très dangereux.

Soit faire ses devoirs , soit un ETF monde ? ( smile )


Maintenant je profite !!!

En ligne En ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur