Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#276 28/06/2017 16h36 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Banni
Réputation :   382 

Zera, récupérer l’information où elle se trouve, la compiler, l’analyser et la poster où elle est utile est ce que vous avez fait, comme Rubicon (même s’ils ont un peu plus bossé).

Cette tendance des pure players qui vont vers le brick et mortar se sentait doucement depuis quelques temps. J’en avais par exemple parlé dans la file "classification des malls" avec les exemples Français de LDLC ou de FREE. J’avais aussi soulevé l’idée dans la file de Sears que Amazon pourrait bien se payer les magasins Sears et Kmart pour mailler le pays à faible coût (magasin + entrepôts + base pour leurs drones, le tout en même temps d’un coup de baguette magique, même si ça nécessiterait des investissements). Et ça pourrait à la rigueur encore se faire: Si Bezos passait un coup de fil à Lampert pour reprendre SRAC, il est possible qu’ils pourraient s’entendre. Je comprends que WholeFoods, c’est surtout pour se lancer dans les produits frais. Sears aurait encore un sens pour tout l’electronique/electromenager et autre qui reste une partie importante du business d’Amazon (enfin bon, je ne parie pas sur une reprise de SRAC par Amazon non plus).

Mais il est clair que le PHYSIQUE n’est pas mort et enterré. Que ce soit CBL ou autre. Mais l’avenir (proche) n’est pas rose non plus.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Mevo (28/06/2017 16h39)

Hors ligne

 

#277 29/06/2017 12h46 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Administrateur
Réputation :   1681 

Zera a écrit :

Je n’ai pas analysé PEI (et j’en entends pas trop parler sur le forum) mais c’est une foncière de centre commerciaux type B+ (donc meilleure qualité que CBL et WPG) et qui est pas mal discounté.

Disons que l’on pourrait presque faire un topic sur toutes les foncières de centres commerciaux US.

Pennsylvania REIT a été en avance de phase dans sa montée en gamme qualitative, comme le résume ce slide :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_pei-20170628.gif

Mais la qualité de ses actifs n’est pas homogènes, ils sont moins diversifiés géographiquement, et elle est aussi plus endettée et plus petite que ses consœurs.

Donc difficile d’en mettre une avant les autres.

Ce que j’apprécie ces CBL, ce sont ces malls "Only Game in Town", le nombre de joint-ventures plus réduites que Washington Prime Group et la relative homogénéité de ses actifs.

Hors ligne

 

#278 01/07/2017 15h39 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   137 

Un exemple illustré de transformation de Mall de class C en "nouveau concept", alliant résidentiel, commerce et lieu de vie.

Le mall était mort, mais situé en Californie, à San Jose.

Je n’ai pas les chiffres, mais ce redéveloppent a été très couteux.

le lien

Par ailleurs, le prix moyen d’un redéveloppent d’un Mall (Sears ou JCP) serait de 11M de dollar, ce qui reste très cher. Avec son excès de cash flow hors dividende, CBL peut on réaménager "que" 18 par année. (ce type de redéveloppent n’est pas une transformation global du mall, dont le prix dépasserait les 100Millions)

Hors ligne

 

#279 14/07/2017 23h42 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   

Bonsoir LIdl et aldi

Ouvrent des magasins aux états-unis.

C’est un bonne chose la diversification géographique  des locataires.

L’enseigne Lidl ouvre ses premiers magasins aux USA

Lidl ouvre ses premiers magasins aux États-Unis - L’Express L’Expansion

Et il font peur
fr.investing.com/news/actualit%C3%A9s-b … ice-500851

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par pitivier (14/07/2017 23h43)

Hors ligne

 

#280 04/08/2017 22h41 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   40 

Bonsoir,

résultat du T2 2017 publié hier soir

FF0 en baisse de 20% à 0,58$

Baisse du taux d’occupation de 100 points à 91,6% contre 92,6% au 30 juin 2016

Le résultat net est sauvé par un gain de cession de 79 M$ et un gain sur la dette de 20 M$

capitalisation boursière: 1,49 B
pour des fonds propres de 2,3 B soit une jolie décote 54%
avec un niveau d’endettement toujours élevé à 4,7 B en baisse de 330 M$ par rapport au 30 juin 2016.
Le coût de la dette passe de 4,44% à 4,61%

Le dividende au 30 juin 2017 représente 54,6% du FFO soit encore une bonne marge de sécurité même si il était à 46% au 30 juin 2016.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain: Yomoni code EMMANUEL07, ALTAPROFITS et INTERACTIVEBROKERS

Hors ligne

 

#281 04/08/2017 22h57 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   371 

Ca n’a pas l’air dramatique comme impact sur le stock
Mais vraiment ces reits sont des stocks a trader ! Idem WPG ou SNR…fr.investing.com/equities/cbl---assoc-prop

Hors ligne

 

#282 04/08/2017 23h26 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   137 

Ce sont juste des stock qui ont un fort leverage intraseque.
Du coup, la market cap est un petit fragment de la valeur estimés des bâtiments / à la dette.
Une petite baisse de l’estimé de la valeur des batiments va donc avoir un gros impact sur la market cap.

Si les Malls de CBL prennent 5% (en valeur actualisée estimée), la market cap en prend, en théorie 25/30%

Hors ligne

 

#283 05/08/2017 09h01 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   101 

Bonjour !

Pour CBL, vous avez aussi les préférentielles. Ainsi, la -D est en-dessous du pair (à 24,03) et rend du 7,60 %
C’est presque une obligation.

Dernière modification par M07 (05/08/2017 09h02)


M07

Hors ligne

 

#284 17/08/2017 14h40 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   59 

CBL


T1 2017

    Total revenue passe de 263 M$ à 238M$.
    Dettes passent de 4465 M$ à 4522M à 4,65% contre 4,82%, dont 572 M$ à payer en 2017. Vu la valeur de l’action, il ne vaut mieux pas avoir à faire une augmentation de capital.
    Baisse du FFO/Share de 0,56 à 0,52$, dont 0,05$ d’impact liés aux ventes d’actifs, mais qui couvre toujours très bien le dividende de 0,265$
    Baisse de la guidance 2017 à $2.18 to $2.24 per diluted share contre entre 2,26 et 2,33$ initialement.
    Portfolio occupancy passe de 91,6% à 92,1%
    Vente moyenne à 372$/sqf contre 378$/sqf.

Mon avis

    Toujours un dividende extrêmement bien couvert. Puisqu’ils semblent être arrivés à la fin du repositionnement de leur portefeuille, on va observer si des signes de stabilisation voire d’amélioration apparaissent. La baisse, que dis-je, l’effondrement des cours est dur à vivre. Mais c’est ce auquel j’étais préparé en créant ce portefeuille. En attendant, j’encaisse le dividende et je surveille l’évolution des résultats.

Q2 2017

Total revenue $229.23M (-10.1% Y/Y).
FFO/Share 0,50$ (contre 0,59$ - 18%) qui couvre toujours très bien le dividende de 0,265$
Ce FFO a été "impacted by approximately $0.04 per share of dilution from asset sales and $0.03 per share of abandoned projects expense related to the write-off of several new development projects CBL has elected not to pursue."
Total Portfolio Same-center NOI declined 1.3%
Portfolio occupancy declined 100 basis points to 91.6% compared with 92.6% as of June 30, 2016, and same-center mall occupancy declined 140 basis points to 90.6% as of June 30, 2017, compared with 92.0% as of June 30, 2016.
Vente pour 100M$
Ils ont traité leurs échéances de dettes de 2017, soit plus de 570 M$ et ils ont encore renvoyé au prêteur un mall :During the second quarter Chesterfield Mall in Chesterfield, MO, was conveyed to the lender in settlement of the $140 million non-recourse loan secured by the property.
Maintien de la guidance 2017 à $2.18 to $2.24 per diluted share contre entre 2,26 et 2,33$ initialement.
Vente moyenne à 373$/sqf contre 377$/sqf.

Mon avis

Encore un trimestre très compliqué, mais le dividende est toujours très bien couvert. Je suis surpris qu’ils aient arrêté certains projets de re-développements. Ils disent se focaliser sur la re-location pour augmenter le taux d’occupation. Ma position est un peu trop grosse pour ce type de valeur. J’allègerai lorsque le cours sera revenu à meilleure fortune.

Hors ligne

 

#285 03/11/2017 00h25 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   124 

Trimestre médiocre pour CBL avec une nouvelle inquiétante : le dividende est coupé ! On passe de 0.265$ à 0.20$ (-25 %) par trimestre. C’était difficile à imaginer avec un payout ratio de 50%.

Le titre a perdu jusqu’à 16% after hours….

"CBL" a écrit :

“The dividend is an important way that we return value to our shareholders,” commented Lebovitz. “Our approach has been to set the dividend at a level that maximizes available cash flow for investing in our properties and debt reduction, while also maintaining consistency. As one of the largest shareholders of CBL, management and the Board are fully vested in maximizing shareholder value. It is with that perspective that we made the difficult decision to reduce the common dividend to an annualized rate of $0.80 per share from $1.06 per share. Based on our updated projections of taxable income, the common dividend is being re-set to a rate that will preserve an estimated $50 million of cash on an annual basis. This enhanced liquidity will help to fund value-adding redevelopment activity and debt reduction.”

seekingalpha.com/pr/16990128-cbl-proper … arter-2017

Il y avait une bonne raison pour couper le dividende : le rachat d’actions… Elle n’est même pas évoquée. À chaud, je vois deux possibilités à cette coupe de dividende :
- Le redéveloppement coûte beaucoup plus cher que nous pouvions l’imaginer et les mauvaises nouvelles ne font que commencer.
- Le refinancement pour CBL va devenir difficile (moody’s a une perspective négative sur le Baa3 de CBL).
Peut-être un peu des deux à vrai dire.

Des avis les IH ?

Hors ligne

 

#286 03/11/2017 00h38 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   12 

Le titre a perdu jusqu’à 16% after hours….

Une telle baisse m’a intriguée….sur les screener de Saxobank, je n’ai pas vu du tout une telle baisse.

C’était aujourd’hui ?

Hors ligne

 

#287 03/11/2017 00h42 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   124 

Oui ce soir.

Seeking alpha affiche parfois ces données. Sinon, on les trouve sur le site du nasdaq : CBL & Associates Properties, Inc. (CBL) After Hours Trading - NASDAQ.com

Hors ligne

 

#288 03/11/2017 00h53 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   12 

Ah oui. C’est vraiment bizzare Saxobank m’indique une clôture à 7.98 !
Je vais les contacter. MercI

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#289 03/11/2017 10h37 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Administrateur
Réputation :   1681 

Helvète_heureux a écrit :

Ah oui. C’est vraiment bizzare Saxobank m’indique une clôture à 7.98 !

C’est normal puisque le titre a clôturé à ce cours-ci : c’est cet après-midi que le titre va ouvrir en forte baisse.

PierreQuiroule a écrit :

Il y avait une bonne raison pour couper le dividende : le rachat d’actions… Elle n’est même pas évoquée. À chaud, je vois deux possibilités à cette coupe de dividende :
- Le redéveloppement coûte beaucoup plus cher que nous pouvions l’imaginer et les mauvaises nouvelles ne font que commencer.
- Le refinancement pour CBL va devenir difficile (moody’s a une perspective négative sur le Baa3 de CBL).

Tout simplement les résultats sont pas bons, CBL rencontre de multiples difficultés :

"CBL Properties" a écrit :

CBL’s revenues for the third quarter 2017 were impacted by 1) higher than anticipated retailer bankruptcy activity; 2) lower than anticipated rent from restructured leases with retailers undergoing bankruptcy-related reorganization; 3) lower than anticipated rent from renewed leases with certain retailers; and 4) lower than projected contribution from temporary leasing and permanent lease-up of space vacated in bankruptcy.

Je crois que le management est sérieux et se donne le plus de flexibilité financière possible pour faire face au contexte plus difficile que prévu.

Du coup nous avons aussi une confirmation de la dichotomie entre les centres commerciaux de classe A et B/C.

Hors ligne

 

#290 03/11/2017 13h11 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   137 

Les shorts risquent de s’en donner à cœur joie. J’ai peur que le titre passe sous les 6usd dans la journée.

Toute la question est de savoir si CBL pourra "redéployer" ses malls ou non. Le Mgt dit que c’est leur métier…

Pour le rachat d’action, je pense que ce n’est pas une bonne idée. Il faut mieux garder du cash ou réduire la dette. Si CBL rachete 5% de son flottant par an mais fait faillite dans 5 ans… ca sera de l’argent perdu.

Dernière modification par AleaJactaEst (03/11/2017 13h47)

Hors ligne

 

#291 03/11/2017 16h33 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   50 

Le management souhaite également garder le rating IG. Les agences de notation voient toujours d’un bon oeil une réduction du dividende quand il y a des difficultés.

Hors ligne

 

#292 03/11/2017 16h59 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   337 

Sans suivre particulièrement la société mais la voyant dans beaucoup de portefeuilles depuis la découverte par Mevo de ce titre, je suis étonné de la force tranquille du marché.

Le marché avait raison depuis des mois et on en a la preuve maintenant. Est ce que les acteurs moutonniers déclenchent ces prévisions auto-réalisatrices ou est-ce une réelle efficacité du marché dans la fixation des prix?

Je vois un peu le même phénomène avec GE dont le marché nous annonce la descente aux enfers depuis des mois et elle se réalise…


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#293 03/11/2017 17h36 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   137 

Il y a forcement un peu des deux.

Le retail est sous pression. Les banques prêtent moins ou pour plus cher, en conséquences les BK s’enchainent et les opérateurs de malls souffrent.

Mais il n’y a sans doute pas que ça. La "tendance" de fond baissière sur l’attractivité des malls, surtout dans les campagnes et petits bourg avait été anticipée.

Hors ligne

 

#294 03/11/2017 18h00 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   

Première leçon pour mon (petit) portefeuille de rentier en phase de constitution. J’avais commencé à constituer une ligne de CBL que j’ai intégralement revendue aujourd’hui après avoir pris connaissance des raisons de la coupe du dividende. La détention de cette valeur revêt désormais pour moi un caractère trop spéculatif.

Jef56 a écrit :

Sans suivre particulièrement la société mais la voyant dans beaucoup de portefeuilles depuis la découverte par Mevo de ce titre, je suis étonné de la force tranquille du marché.

Le marché avait raison depuis des mois et on en a la preuve maintenant. Est ce que les acteurs moutonniers déclenchent ces prévisions auto-réalisatrices ou est-ce une réelle efficacité du marché dans la fixation des prix?

Je vois un peu le même phénomène avec GE dont le marché nous annonce la descente aux enfers depuis des mois et elle se réalise…

Votre remarque paraît parfaitement justifiée quant aux centres commerciaux de catégorie B, dont il est difficile de prévoir l’évolution à venir, surtout en cas de récession (or, celle-ci finira bien par se produire).

Il me paraît cependant difficile de comparer directement cette valeur à GE, société bien plus diversifiée et dont la capitalisation est autrement plus élevée. L’évolution de son cours intègre en effet plusieurs mauvaises nouvelles, mais non le risque d’une faillite.

Reste à voir si l’ensemble de ces mauvaises nouvelles a déjà été intégré dans le cours de GE. Nous ne tarderons pas à le découvrir en cas de coupe dans le dividende, ce qui paraît assez probable. Pour ce qui est de CBL, l’effet de la coupe est assez spectaculaire après plusieurs mois de baisse quasi-continue.

Dernière modification par Ours (03/11/2017 19h01)

Hors ligne

 

#295 03/11/2017 18h16 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   124 

En fait, rien n’a changé. Avant la coupe de dividende, on était à 13% de rendement. Après la coupe, on est toujours à 13%. smile

Blague à part, c’est effectivement un cas d’école. Une coupe de dividende avec un payout ratio de ~55%. Il y a des leçons a en tirer, en tout cas pour moi : ne jamais sous estimer les coûts liés à une restructuration forcée et encore moins sous-estimer la puissance du mouvement de création-destruction engendré par le numérique. Accessoirement, ne pas se croire plus malin que le marché…

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne

 

#296 03/11/2017 19h12 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   337 

InvestisseurHeureux #64 le 29/07/2016 a écrit :


Il manquait quand même des achats d’insiders pour être pleinement convaincu et investir "gros". On ne comprend simplement pas pourquoi les initiés n’achètent pas comme des cochons alors que le titre décote autant et qu’ils étaient au courant que le trimestre allait être super.

Quand Digital Realty avait baissé, les insiders avaient acheté pour plusieurs centaines de milliers de $ de titres en peu de temps…

Là sur CBL, on a rien du tout, c’est quand même très surprenant.

On sait que les ventes d’insiders n’ont pas grande signification.
On sait aussi que les achats peuvent être trompeurs (aveuglement, biais d’engagement). Le management de CHK Chesapeake a acheté massivement autour de 9$ je crois, le titre est actuellement à moins de 4$ avec un cours du baril favorable.

Mais clairement sur ce coup avec CBL, on sait maintenant pourquoi le management n’achetait pas. Il avait une lecture du marché beaucoup plus informée que celle de beaucoup d’investisseurs…
Malgré tous les signaux au vert ce signal aurait dû être prééminent dans l’analyse.


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#297 03/11/2017 19h41 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   117 

Le marché n’a pas toujours raison, souvenez-vous de 2000…

En bon contrarian j’ai renforcé CBL et WPG aujourd’hui. Effectivement la situation n’est pas brillante mais je ne vois pas non plus de catastrophe justifiant une telle baisse (ex : -12 % sur WPG par simple contagion…). Concernant CBL, le FFO par action est stable par rapport au trimestre précédent et la baisse par rapport à 2016 est plus contenue que lors du Q2. Le taux d’occupation progresse également par rapport au trimestre précédent. Le point noir c’est la baisse des loyers lors des renouvellements ce qui montre si besoin était que le secteur est sous pression. Par contre, la baisse des ventes semble assez contenue et coté dettes CBL paraît bien mener sa barque.

Si on n’analyse que les faits, nous avons des malls A qui se portent bien coté ventes et tarif des renouvellements des baux et des malls B en pleine transformation avec les coûts qui vont avec et avec aussi une baisse des loyers lors de la négociation des renouvellements. Coté occupation par contre les malls B résistent bien et le scénario de malls à l’abandon ne se confirme pas pour l’instant :

InvestisseurHeureux le 07/11/2016 a écrit :

Pour compléter la discussion, un classement des principales foncières de centres commerciaux en fonction des ventes dans leurs centres :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_malls-us-2016.gif

Un an plus tard, les derniers chiffrent donnent : 93,1% pour CBL / 93,3% pour Macerich / 95,3% pour Simon / 93,6% pour Taubman/ 92,3% pour WPG.

Par contre, les parcours boursiers sont très différents. Simon Properties a retrouvé grosso modo ses cours d’il y a 3 ans quand dans le même temps CBL a vu son cours divisé par 3 !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par okavongo (03/11/2017 19h42)

Hors ligne

 

#298 03/11/2017 19h51 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   337 

Je suis contrarian sur GE ou Centrica ou Petrofac mais sur CBL et les malls secondaires versus le e-commerce, je pense qu’on a affaire à une vague de fond qui touche même la France d’après l’interview du président de Sofidy Message #97


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#299 03/11/2017 19h52 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   

Bonsoir,

Avec cette baisse du dividende quel est le taux de distribution il était de 54% environ avant

La coupe est pour rembourser la dette agressivement et réaménager bien leurs parcs en offrant une Marge de sécurité supplémentaire je trouve que ceci renforce encore plus cette société si un taux de distribution a moins de 50% je vais renforcer

Le marché européen n’a rien avoir avec le marché US.

Actionnaire TTTLT

The cash is king

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par pitivier (03/11/2017 19h55)

Hors ligne

 

#300 03/11/2017 20h23 → CBL & Associates Properties : foncière de centres commerciaux cotée USA (cbl, centres commerciaux, mall, reit)

Membre
Réputation :   10 

@pitivier

En reprenant vos chiffres:

Ancien taux de distribution : 54%

Baisse du dividende de 26.5 à 20 soit -25%

Nouveau taux de distribution  : 54*-25% = 40.5 %

La coupe est pour rembourser la dette agressivement

Je ne trouve pas cela agressif du tout, cela fait une économie de 45M par ans pour une dette de plus de 4 milliards…

Dernière modification par Francois92i (03/11/2017 20h27)


Le monde appartient à ceux qui ont des ouvriers qui se lèvent tôt

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech