Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#1 09/05/2016 00h33 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   121 

Au fil de mes recherches je trouve très peu d’information sur le sujet, pourtant je pense qu’en période taux nul, il s’agit d’un sujet très intéressant.

A l’instar de certaines société (comme les constructeurs automobiles ou la grande distribution), certaines entreprises créer leur propres banques.

On imagine assez facilement l’intérêt que peut avoir ce genre de création.

Quelles sont les formes juridiques de ces entités ? Ont elle toutes les fonctions de vrai banques , ou sont elles cantonnées au dépôt d’argent et crédits aux particuliers ?

J’imagine qu’il doit y avoir de fortes barrières à l’entrée, sinon n’importe quelle grande entreprise aurait intérêt à créer sa propre banque.

Dernière modification par AleaJactaEst (09/05/2016 01h15)

Mots-clés : banque, création, entreprise

Hors ligne

 

#2 09/05/2016 06h49 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   17 

Dans le cadre de mon travail, je suis intervenu dans la constitution de dossier d’agrément auprès de l’ACPR.

Ce dossier est extrêmement complet (business plan, évaluation du besoin de fonds propres, risque de liquidité, risque de taux, contrôle interne, actionnariat, dirigeants*, architecture informatique, plan de continuité de l’activité, etc.) et les aller-retour avec l’ACPR durent 3 à 12 mois.

Il est moins couteux d’acquérir une petite banque plutôt que de partir sur une création ex-nihilo.

* l’ACPR impose des dirigeants ayant une forte expérience bancaire, elle peut donc décider unilatéralement d’écarter certains de vos dirigeants…

Pour répondre à vos questions :

AleaJactaEst a écrit :

Quelles sont les formes juridiques de ces entités ?

N’importe quelle société commerciale

AleaJactaEst a écrit :

Ont elle toutes les fonctions de vrai banques , ou sont elles cantonnées au dépôt d’argent et crédits aux particuliers ?

Par définition, un établissement de crédit est une entreprise dont l’activité consiste à recevoir du public des dépôts ou d’autres fonds remboursables et à octroyer des crédits pour son propre compte (voilà pourquoi les PSA Banque / RCI Banque se sont mises à faire des super livrets, elles devaient collecter des fonds pour conserver leur statut d’établissement de crédit).

Après il existe d’autres agréments, conseil en investissement, établissement de paiement ou de monnaie électronique, etc.

Concernant le dossier d’agrément, il vous coutera de plusieurs centaines de milliers d’euros à plusieurs millions d’euros en fonction de la complexité du dossier et des types d’agréments demandés. Le système d’information vous coutera plusieurs centaines de milliers d’euros, la structure managériale également.

Hors ligne

 

#3 09/05/2016 07h06 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   316 

Merci Alexandre92 pour ces précisions.

AleaJactaEst, je ne vois pas pourquoi vous dites que les conditions sont idéales pour ouvrir une banque?

Avec des taux d’intérêt aussi faibles je ne vois pas comment les banques peuvent avoir des marges confortables. Donc pour un nouvel entrant (si je prends l’exemple de PSA Banque ou RCI Banque) devoir rémunérer les dépôts à 1% pour prêter à 2 ou 3% des prêts à la consommation ou des prêts professionnels, cela ne laisse pas beaucoup de marge pour s’engraisser.
Si ces banques ne servaient pas à financer l’activité commerciale, je ne sais pas si les groupes auto les garderaient.

Savez-vous si les banques PSA et RCI dégagent des profits? La banque de Ford (ou GM?) fut un temps une vache à lait (revendue à GE je crois) mais dans les conditions de taux actuelles (et de concurrence) je ne sais pas si elle l’est toujours.

Votre post m’interpelle, voulez vous bien préciser?


To achieve fair investment results is easier than you think; superior results are harder than you thought

Hors ligne

 

#4 09/05/2016 10h42 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   230 

Une question me taraude : si le constructeur automobile a sa propre banque, pourquoi va-t-il chercher des financements sur le marché obligataire puisqu’emprunter à sa propre banque coûte sans doute moins cher ?

Hors ligne

 

#5 09/05/2016 12h09 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   

Un exemple de création de "banque", relativement récent :
La Nef

Dernière modification par Cbro (09/05/2016 12h10)

Hors ligne

 

#6 09/05/2016 20h54 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   17 

Jef56 a écrit :

Savez-vous si les banques PSA et RCI dégagent des profits? La banque de Ford (ou GM?) fut un temps une vache à lait (revendue à GE je crois) mais dans les conditions de taux actuelles (et de concurrence) je ne sais pas si elle l’est toujours.

Les banques des constructeurs auto ou les banques des grandes surfaces sont des banques dites captives, c’est à dire que ce sont leur société mère (ou d’exploitation) qui leur apporte le business. Ces banques captives ont des coûts de structures extrêmement faibles (comparés à une banque à réseau qui doit payer des agences, des conseillers, etc.) donc oui, elles gagnent pas mal de cash.

On peut consulter les comptes des établissements de crédit sur le BALO. Par exemple, RCI Banque (Renault) a réalisé 294m€ de résultat net en 2014 et 395m€ en 2013. Que l’on peut comparer au résultat conso du groupe : 1980m€ en 2014 et 586m€ en 2013.

ZeBonder a écrit :

Une question me taraude : si le constructeur automobile a sa propre banque, pourquoi va-t-il chercher des financements sur le marché obligataire puisqu’emprunter à sa propre banque coûte sans doute moins cher ?

Si l’on reste sur l’exemple de Renault en 2014. La filiale bancaire affiche 8md€ de crédit avec la clientèle alors que le passif financier du groupe (hors financement) dépasse les 10md€. Si RCI Banque devait assumer le financement du groupe, plus de 50% du risque de crédit serait sur le même débiteur. Le régulateur a posé des limites avec Bâle 3 de concentration du risque, sans compter l’augmentation des besoins de fonds propres d’environ 800m€ (8% pour rester simple).

Surtout ne pas oublier que l’argent n’est pas gratuit pour les banques. Le LTRO (mis en place par la BCE pour relancer le crédit) n’est pas un chèque en blanc puisque les banques doivent apporter des crédits en collatéral (garantie). La BdF accorde des refinancements sur le même principe (créances privées) a condition que les banques apportent les créances notées (4+ et mieux).

Hors ligne

 

#7 09/05/2016 20h55 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   121 

Jef56, il existe un important effet levier entre les dépôts et ce que la banque peut prêter. Ce ratio est d’environ 10 fois (mais j’avoue ne pas encore appréhender exactement ces ratios).

Ainsi on peut imaginer qu’avec 10M dépots rémunérés à 3%, la banque peut emprunter 100M à la BCE à 0% pour en faire crédit peut être à 1 ou 2%. C’est donc assez rentable. Je vous laisse imaginer avec un livret à 1.5% et un prêt immo à 2.5%…

Bien sûr il y a le risque de remonté des taux directeurs qui pourrait faire assez mal à la banque, mais avec un tel delta, il doit y avoir moyen d’assurer un peu ces arrières et d’avoir des fonds propres solides.

Alexandre votre réponse m’intéresse.

Qu’en est il de l’étranger, est ce plus facile de créer une banque ailleurs en zone euro ?

Par exemple est t-il possible de vouloir créer une banque qui aurait une fonction très précise et très ciblée, avec un structure très light. Par exemple une banque de dépôt et de prêt Immo pour personne avec patrimoine mais sans revenu (rentier par exemple), en se basant sur une hypothèque du bien + nantissement d’une AV ou d’un livret avec un petit pourcentage de la somme emprunter ?

Au delà de la constitution du dossier, quels sont les coût minimaux à envisager ?

Quels sont les petites banques qui pourrait être rachetée ? Avez des examens ?

La question de Zebonder m’interpelle aussi. PSA banque pourrait prêter à Peugeot facilement, comme par exemple pour racheter un concurrent ?
Sans avoir creuser le dossier, il parait que M.Drahi à réussi à financer ses acquisitions via ces propres banques.

Il parait qu’Airbus chercherait à créer une banque. Que orange voudrait racheter Groupama banque plutot que de créer sa propre banque.

Dernière modification par AleaJactaEst (09/05/2016 21h52)

Hors ligne

 

#8 09/05/2016 21h41 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   17 

AleaJactaEst a écrit :

Bien sûr il y a le risque de remonté des taux directeurs qui pourrait faire assez mal à la banque, mais avec un tel delta, il doit y avoir moyen d’assurer un peu ces arrières et d’avoir des fonds propres solides.

Le métier de banquier est de transformer de la dette court terme en crédit long terme. La banque va emprunter sur 2 ans à 0% et vous prêtez à 2% sur 20 ans mais dans 2, 5 ou 10 ans, à combien seront les taux ? Imaginez une inflation à 4%, la banque mangerait sa culotte avec une marge brute négative, voilà le principal risque des valeurs bancaires françaises. Mais si vous pensez que les taux vont restés bas ou que la BCE va maintenir ad vitam l’inflation à 2%, aucun risque wink

Pour information dans le futur Bale IV, les banquiers centraux veulent limiter l’utilisation des crédits à taux fixes et réduire la durée des emprunts. Ils sont donc pas très sereins…

AleaJactaEst a écrit :

Quand est il de l’étranger, est ce plus facile de créer une banque ailleurs en zone euro ?

Si vous voulez exercer une activité en France, vous devez impérativement obtenir un agrément français. D’ailleurs, les banques étrangères voulant s’implanter en France préfère racheter un établissement de crédit plutôt que d’en créer un, ça vous laisse imaginer le travail……

AleaJactaEst a écrit :

Par exemple est t-il possible de vouloir créer une banque qui aurait une fonction très précise et très ciblée, avec un structure très light. Par exemple une banque de dépôt et de prêt Immo pour personne avec patrimoine mais sans revenu (rentier par exemple), en se basant sur une hypothèse du bien + nantissement d’une AV ou d’un livret avec un petit pourcentage de la somme emprunter ?

Vous pouvez tout faire tant que vous démontrez que votre business plan est viable. Par contre, l’ACPR et la BdF ont le droit de vie et de mort sur votre projet et n’hésiterons pas à vous imposer certaines contraintes…

Cependant, oubliez tout de suite le financement de marchands de biens. Ça coute beaucoup trop cher en terme de fonds propres…. Le régulateur appel d’ailleurs cette activité du financement spéculatif de bien immobilier.

AleaJactaEst a écrit :

Au delà de la constitution du dossier, quels sont les coût minimaux à envisager 

Avec une cote très mal taillée, je dirai minimum 1 million d’euros de frais de fonctionnement par an en externalisant le maximum (informatique en Saas, back-office externalisé, etc.). Pour les dépenses de marketing et autres, c’est vous qui décidez.

AleaJactaEst a écrit :

Quels sont les petites banques qui pourrait être rachetée ? Avez des examens ?

Il existe beaucoup de petites banques en France sur des niches diverses et variées. Sur les banques à vendre, je ne peux évidement rien dire (surtout sur un forum public). Mais lors de la vente d’une banque le prix ne pose pas de problème, c’est plutôt le besoin de refinancement. Pour vous donnez un exemple sur un dossier que j’ai travaillé. Pour 1€ dépensé par l’acheteur, il a du trouver 7€ de refinancement pour la banque. Pas de refinancement = faillite. En 2008 quand le refinancement interbancaire s’est bloqué, de nombreuses banques étaient en faillite (du jour au lendemain) mais fort heureusement, les pouvoirs publics (BCE) ont permis de fluidifier un marché complément fermé.

AleaJactaEst a écrit :

Il parait qu’Airbus chercherait à créer une banque. Que orange voudrait racheter Groupama banque plutot que de créer sa propre banque.

Airbus a racheté une banque allemande, Orange vient de racheter la majorité du capital de Groupama Banque

Hors ligne

 

#9 19/12/2016 17h18 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   121 

Pour faire suite à mon précédent message,

Auriez vous des références ou un livre à me suggérer pour approfondir ma connaissance des règles du système bancaire ?

A ma connaissance il n’existe pas de banque avec un actionnaire principal individuel. J’imagine que ce n’est pas possible ?

J’imagine qu’il y aurait alors pas mal de conflits d’intérêt et que la plupart des riches hommes d’affaires aimerait alors avoir leur propre banque.

Je suis en train de développer ma société et même si pour le moment ma relation avec les banques est excellente, j’avoue que si je pouvais être moi même en partie le banquier de mes clients, cela pourrait booster spectaculairement mon activité. Pourtant je constate que cette "option" est très peu utilisée à par peut être pour les concessionnaires automobiles, il doit bien y avoir des raisons…

Hors ligne

 

#10 19/12/2016 18h03 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   82 

Je suis d’accord avec ce qui a été dit ; cela va vous coûter plusieurs millions d’euros à mon avis.

Peut-être qu’un jour, "être un banque" sera devenu simple et pas cher mais à ce stade il va vous falloir essuyer pas mal de plâtres de la part d’une profession qui ne veut pas de vous et qui a une réglementation très importante, avec sans doute 10.000 façons de vous expliquer que vous n’êtes pas encore prêt.

Racheter une petite banque existante vous permettrait effectivement de gagner beaucoup de temps en "time-to-market" et le "prix" de la licence sera inclu dans le package. Si c’est une banque en mauvaise condition financière çà ne vous coutera peut être pas trop cher.

Il y a aussi la possibilité de racheter une petite banque dans un autre pays européen puis d’essayer d’obtenir un passeport pour obtenir la licence en France.

Trouvez un bon cabinet d’avocat car la paperasse dans tous les cas va vous coûter très cher je pense ;-)

Il me semble aussi (c’est le cas je crois dans l’assurance) qu’il faut que vous puissez afficher dès le départ un certain montant (conséquent de fonds propres).

faites un tour à

Librairie de la banque et de la finance
18 rue La Fayette
75009 Paris

vous trouverez sans doute des livres techniques.

Hors ligne

 

#11 19/12/2016 18h24 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   230 

En fonction de vos besoins, vous pouvez aussi opter pour le modèle d’établissement de paiement qui est moins contraignant et nécessite moins de fonds de départ.
Le rachat d’une banque Européenne est aussi envisageable mais ça nécessite encore beaucoup de paperasses et de fonds.

Hors ligne

 

#12 19/12/2016 18h26 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Banni
Réputation :   378 

AJE, pour essayer de vous avancer, comme ça a été dit, mon impression est également que les barrières à l’entrée sont importantes.

Après la banque, pour que ça soit vraiment rentable, il faut que ce soit gros, avec beaucoup de clients et beaucoup de dépôts, pour faire de la création monétaire. Ou alors il faut bosser sur des niches.

Les  constructeurs automobiles ont potentiellement un intérêt un peu particulier à faire de la banque: Financer les véhicules qu’ils commercialisent pour vendre des voitures qu’une banque "classique" voudra moins financer parce que ça perd rapidement de la valeur, et c’est pas évident à revendre. Le constructeur sait mieux gérer les voitures qu’il récupère aurpès des clients qui ne remboursent plus, vu que ce sont ses véhicules. Il a directement le reseau pour les entretenir / remettre en état et les vendre.

Dernière modification par Mevo (19/12/2016 18h26)

Hors ligne

 

#13 19/12/2016 18h39 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   635 

Il me semble qu’il faut un minimum de capital de 5 M€ pour créer une banque. Sans compter les nombreuses autres exigences et conditions. A partir de là, il ne faut pas rêver… Qu’une entreprise créée sa propre banque, ça n’est envisageable que pour de très grands groupes industriels.

En ligne

 

#14 19/12/2016 18h45 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   121 

Effectivement il s’agit d’un marché de Niche, voire même d’une niche dans une niche.

L’idée n’est pas de proposer des comptes courants ou des cartes bleues, mais des montages avec des prêts financiers associés.

Je tiens à rester assez discret pour le moment, mais les services s’adresse plutôt à des clients solvable, avec un patrimoine assez conséquent ou des revenus important.

L’idée serait d’avoir à terme une centaine de clients, mais avec des prêts situés entre 500k et 1M.

Pour l’instant, je n’ai pas encore rencontrer de problème avec les banquiers "partenaires" mais je ne suis pas à l’aise du tout. Les intérêts du commercial de la banque et les miens semble trop différents.

La banque cherche parfois à remplir des objectifs de prêt… "Prêt à une PME ? oui c’est bien, c’est dans mes objectifs." "Financer un particulier sur le même projet ?" ah non ça nous intéresse pas.

Pour le moment, je peux espérer bricoler, mais pour développer le projet à une grande échelle, je préfèrerais compter sur moi même.

En plus j’imagine qu’avoir ce genre de client peut être très intéressant pour un tas de produit annexe et beaucoup de perspectives.

Sans rentrer dans les détails, le modèle consisterait approximativement à faire un prêt hypothécaire sur des actifs surs (particuliers et de niche ; et même que sur une fraction de leur valeur) et de placer l’argent sur d’autres actifs surs et diversifiés mais nantis au sein d’une banque. Comptablement l’opération serait intéressante puisqu’il est possible dans le domaine de faire de l’amortissement.

Ce qui me chagrine dans mon modèle c’est que je suis dépendant des banques, mais surtout que je risque de me faire "piquer" mon réseau à tout moment. Soit par un banquier malin, voir par un collaborateur…

Enfin , il est relativement facile (quoique… parfois…) de travailler avec d’autres profession libérales (CGPI, Expert comptable, Avocats, Notaires) mais alors avec un banquier, c’est bien trop aléatoire.

Post Scriptum : 5M est une certaine somme évidemment, mais c’est en soi pas un vrai soucis, le problème serait plutôt au niveau des couts de fonctionnement.

Dernière modification par AleaJactaEst (19/12/2016 19h05)

Hors ligne

 

#15 19/12/2016 20h31 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Banni
Réputation :   378 

AJE, ce qu’i faut que vous ayez en tête, c’est qu’une "banque" (une vraie) fait de la création monétaire, et c’est pour ça que c’est tellement encadré, protégé, sous le microscope, etc … Vous avez une file sur le sujet, si le coeur vous en dit: Banques et création monétaire : comment fonctionne une banque ?

Après, si vous ne souhaitez pas faire cela, mais vous limiter juste à une activité financière généralement pratiquée par les banques, ça peut potentiellement être un peu plus simple. Par exemple, juste du payement, ou juste du dépot, ou juste du crédit.

Sur ce que vous dites, vu qu’on parle de montant importants, afin de pouvoir éventuellement prêter sans être une banque, en structurant les projets sous forme de société du coté de vos clients, il y a des possibilités d’émettre des obligations, et donc que votre société souscrive par exemple à ces obligations.

Il vous faut toujours des fonds, mais si vous avez la possibilité d’apporter par exemple les actifs en garantie à la banque sans qu’elle ne connaisse le client, vous pouvez être l’intermédiaire et masquer vos clients à la banque. La banque vous prête (à votre société) avec les actifs des clients en garantie et vous souscrivez aux obligation émises par les sociétés de vos clients.

Et si vous cherchez à avoir un status de société financière, être un intermédiaire sera beaucoup plus facile que vouloir être une banque. Si vous ne prenez aucun dépôt, et que les fonds prêtés le sont par de "vraies" banques derrière, ça simplifie déjà bien les choses.

Je ne connais pas suffisament votre business pour en dire plus , mais voilà des pistes. Quant à se faire "piquer" ses clients, n’est-ce pas le problème de toute activité ? Si vous n’apportez pas quelque chose dans l’équation, ou quelque chose de plus que si le client allait ailleurs, c’est d’autant plus un risque généralement.

Dernière modification par Mevo (19/12/2016 20h35)

Hors ligne

 

#16 20/12/2016 00h27 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   121 

Merci pour ce lien vers le sujet auquel j’ai d’ailleurs contribué.

Je sais bien comment marche une banque en théorie. Sur le coté pratico-pratique par contre, je n’ai pas d’expérience.

Le but de la banque en question serait justement de pouvoir accéder à la création monétaire, pas de fournir des moyens de payant aux clients.

Hors ligne

 

#17 20/12/2016 01h01 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Banni
Réputation :   378 

AleaJactaEst a écrit :

Le but de la banque en question serait justement de pouvoir accéder à la création monétaire

Je crains que vous n’ayez pas totalement compris le système dans ce cas, il vous faut une certaine échelle pour cela (beaucoup de clients !). Je vais être franc et direct (c’est mon opinion, vous en penserez ce que vous voulez): C’est totalement hors de portée et irréaliste, oubliez.

Hors ligne

 

#18 20/12/2016 01h27 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   121 

Je crains que vous n’ayant pas totalement compris ma problématique.

Votre conseil n’est pas une réponse à mes questions, il ne m’est donc pas très utile, ni pour comprendre, ni pour avancer.

Voici une liste des établissements bancaires en France.

http://lesmeilleuresbanques.com/banque-france/liste

Je n’ai pas relevé votre remarque sur le prêt sous forme d’obligation, puisqu’il consisterait à prêter sur mes fonds propres à des taux faibles. Ce qui ne me rapporterait rien.

L’idée serait de capter 15-20M en dépot et d’en proposer 50-100M en crédit ; en utilisant le levier sur fond propre.

La "niche" le permettrait. Ceci dit, l’idée serait aussi d’aller plus loin a partir de cette base et de proposer d’autres services, moins spécialisés, mais qui serait rentable puisque la structure serait déjà bien en place.

Bien sûr c’est déjà largement anticiper sur l’étape d’après. Mais dans un scénario optimiste d’ici 5-7 ans l’acquisition d’un "petit" établissement bancaire pourrait s’envisager, surtout si j’ai le soutien d’autres … banquiers !

Dernière modification par AleaJactaEst (20/12/2016 01h41)

Hors ligne

 

#19 20/12/2016 09h10 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   53 

Bonjour,

Le dossier se trouve la: Autorité de contrôle prudentiel et de résolution: Tous les formulaires

Niveau lecture je pense qu’il y a tout le code monétaire et financier, le CGI.

Code monétaire et financier | Legifrance

Droit du crédit - Cours de droit

Si j’ai bien compris ce que j’ai lu il faut entre 1 et 5 millions de fond suivant le type d’établissement et même en obtenant l’agrément l’ACPR ou la BCE pourraient vous empêcher d’utiliser du levier.Je me demande tout de même si seules les banques peuvent avoir accès à la BCE.Désolé de ne pouvoir vous aider plus, le sujet est passionnant d’autant que j’ai eu l’idée un jour aussi de créer ma banque.

Bonne chance dans vos projets.


La règle n’est pas absolue, mais il semblerait que plus le niveau de scolarité de votre lecteur est élevé, plus ce dernier accorde de l’importance à l’orthographe. Le lecteur aurait tendance à mesurer l’intelligence de son interlocuteur à son mode d’expression. Méconnaître ce réflexe vous exclura.

Hors ligne

 

#20 20/12/2016 09h32 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   122 

Un autre document qui "synthétise" en 519 pages dont 60 rien que sur les conditions :

https://cclrf.banque-france.fr/fileadmi … 2013_w.pdf


Objectif-Tune, mon blog sur l'investissement immobilier

Hors ligne

 

#21 20/12/2016 11h05 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Banni
Réputation :   378 

D’après ce que vous me répondez à nouveau AJE, je suis persuadé que j’ai bien compris et que vous êtes dans l’erreur. Ma conviction est que c’est vous qui n’avez pas compris (le fonctionnement réel d’une banque et le processus de création monétaire).

Je n’ai pas particulièrement envie (un peu de moins en moins, je dois bien l’avouer) de me lancer dans de grandes explications dans le type de celles de la file sur la création monétaire (que je vous ai d’ailleurs invité à aller relire), surtout pas si vous me dites que je ne répond pas à vos questions, ni ne vous fait avancer.

AleaJactaEst a écrit :

Je n’ai pas relevé votre remarque sur le prêt sous forme d’obligation, puisqu’il consisterait à prêter sur mes fonds propres à des taux faibles. Ce qui ne me rapporterait rien.

Je vous ai parlé d’emprunter les fonds que vous replacez dans les obligations émises par vos clients, charge à vous de trouver un financement bon marché.

AleaJactaEst a écrit :

L’idée serait de capter 15-20M en dépot et d’en proposer 50-100M en crédit ; en utilisant le levier sur fond propre.

Trouver des dépots comme source de financement est une idée, mais il vous en faut autant que vous ne faites de prêt, ou trouver d’autres financements pour le reste. De manière simple, pour pouvoir faire de la création monétaire, il faut que les sommes que vous prêtez à vos clients emprunteurs restent majoritairement chez vous: Il faut que ces clients dépensent une partie importante auprès de vos autres clients, d’où ce que je vous ai dit plus haut.

Vous semblez croire que vous allez créer gratuitement la différence entre les 15-20 et les 50-100 juste parce que vous avez une banque, ça n’est pas le cas (pas sans la taille d’échelle qui va avec). Vous aurez éventuellement accès au financement auprès de la banque centrale, sous réserve que vos actifs soient apportable en garantie, à un taux un peu meilleur qu’auprès de partenaires banquiers aujourd’hui, mais ça s’arrête là.

Donc, après vous pouvez commencer à construire un réseau bancaire pour tenter d’atteindre la taille critique afin de pouvoir effectuer de la création monétaire, mais la raison appelle mon avis d’au-dessus.

Dernière modification par Mevo (20/12/2016 11h12)

Hors ligne

 

#22 20/12/2016 11h22 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   121 

Mevo, je pense que vous vous rapprochez de ce que je recherche,

A la relecture, je suis partager entre être plus précis et ne pas trop donner de piste non plus.

Mais effectivement, dans le modèle, l’idée c’est d’avoir des dépôts de liquidité dans mes coffres (qui pourrait même être bloqués) pour pouvoir emprunter à la BCE avec un levier pour prêter à nouveau.
Ces dépots serait de sorte qu’il donnerait droit à un levier selon les conditions Bâle III.

Je pense qu’il doit y avoir des contraintes administratives bloquantes sur certains maillons de la chaine, sinon plus de monde se lancerait dans une tel entreprise. La collecte d’information dans le secteur est très difficile. Mais j’ai quelques exemples de structures qui dans un domaine plus généraliste ont fait la même chose. C’est donc possible.

Après, si je décide de me lancer dans un tel projet, je m’entourerais d’une équipe.

Je vais prendre le temps de continuer mes lectures et la collecte d’information !

Merci aux contributeurs

PS : Auriez vous des exemples où l’actionnaire principale d’une banque est un particulier ? Quels sont les contraintes au niveau de l’actionnariat ?

Dernière modification par AleaJactaEst (20/12/2016 11h42)

Hors ligne

 

#23 20/12/2016 11h46 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Banni
Réputation :   378 

AJE, je ne me rapproche de rien du tout, je n’ai absolument pas changé ce que je dis depuis le départ. Vous parlez de "niche". Essayez d’additionner dans votre tête le coût et les problématiques de création d’un établissement bancaire, la participation au fond de garantie des dépots et tous les autres problèmes si vous voulez prendre des dépots (aujourd’hui on vous cassera les pieds sur les contrôles sur la provenance des fonds, la lutte contre le blanchiement et autres joyeusetés type procédures "KYC" (know your client), etc…), plus l’éventuel coût de rémunération de ces dépôts et le coût de leur acquisition (bonne chance contre les banques en lignes, filiales de gros réseaux, qui proposent du presque tout gratuit, et qui ont un budget marketing conséquent)…

Pour attirer des clients, les banques des constructeurs auto, vu qu’on a parlé d’elles, proposent des super-livrets avec un taux qui dépasse généralement ce que le quidam moyen obtient en taux de financement auprès de sa banque.

Et vous voulez faire tout ça juste pour emprunter un peu moins cher à la BCE au lieu d’emprunter chez des banques partenaires ??? Sachant que c’est juste pour faire de la "niche" derrière ? J’essaye toujours d’être foncièrement honnête, même si ça ne plait pas toujours, alors je vais continuer: Franchement, ça ne vaut même pas la peine qu’on use plus nos claviers.

De toute façon vous allez devoir tout emprunter (éventuellement à des déposants, mais avec la concurrence actuelle, ça vous coutera certainement encore plus cher), alors vouloir monter tout ça pour au final avoir un taux un peu meilleur, c’est n’importe quoi. Laissez des banques partenaire se faire une petite marge, ça vous coutera BEAUCOUP moins !

A la lumière de toutes ces récentes explications, relisez éventuellement mes précédents messages au-dessus (devenir un intermédiaire parait le plus sensé).

(PS: Après, même si ça devrait être évident, je le précise: Tout ça n’est que mon avis, dont le but est de vous faire avancer dans vos réflections. Rien ne vous empêche de le prendre comme une confirmation que ce que vous voulez faire est une excellente idée, et dans ce cas, foncez.)

Dernière modification par Mevo (20/12/2016 11h49)

Hors ligne

 

#24 20/12/2016 12h01 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Membre
Réputation :   121 

Mevo, je ne doute pas de votre honnêteté, et je suis bien conscient de l’ampleur administrative de la tâche, votre mise en garde est légitime et fondée.

Je suis d’ailleurs  simplement dans une démarche de collecte d’information.

Vous savez dans le domaine des entreprises il y a certains paliers. A un moment donnée vous avez beau travailler 16h/j votre business modèle atteint ces limites. Vous pouvez employer des gens, mais il y a toujours une limite sur ce que vous pouvez leur demander. Alors certes, j’ai encore énormément à faire et je ne vais pas m’ennuyer dans les années à venir, mais au fond je pense forcement à l’étape d’après, celle qui pourrait non pas faire progresser mon CA de 10%, mais plutôt de faire un x10 ou x100.

Aussi pour éclairer un peu, les services que je propose à mes clients ne sont pas des services financiers à l’heure actuelles.

Pour vous donnez un exemple :

Pour prendre un exemple un peu tirer par les cheveux mais plus proche du projet considérer…
Je suis expert dans l’art moderne, commissaire priseurs.
J’ai des clients qui ont des collections privées de 10-20M€, qui font quelques expositions, mais qui financièrement grincent un peu des dents, car l’assurance, le transport, le stockage des oeuvres coutes 1M par ans, mais c’est leur passion.
Vous leur proposer une hypothèque sur les oeuvres et vous leurs prêter 10M€.
Ensuite vous leur faite souscrire une AV ou des SCPI, que vous nantissez chez vous. pour 8M€ et vous demander 2M€ dans un compte à terme bloqué.  Les intérêts du prêt couvre les frais de la rémunération des dépots.
Vous avez au bilan 2M de dépots en liquidité et 10M€ de prêt (ratio ok)
Pour le client, l’AV, les scpi et le compte à terme génèrent des revenues qui participeront à la prise en charges de sa collection d’art (30-40%). Vous montez un petite société d’exploitation des oeuvres d’arts pour le client qui ne fera pas de bénéfice mais permettra de déduire les charges.

Vous négocier pour récupérer une partie des frais sur l’AV ou des drois d’entrée sur les SCPI.

Si vous trouvez 100 collecteurs d’art, le business peut être assez intéressant et gérable avec des couts assez faibles.

Dernière modification par AleaJactaEst (20/12/2016 12h37)

Hors ligne

 

#25 20/12/2016 12h21 → Conditions nécessaires pour qu'une entreprise puisse créer sa propre banque ? (banque, création, entreprise)

Banni
Réputation :   378 

Ok, quel est votre rôle ? Trouver ce client et lui "vendre" l’idée, tout en lui proposant peut-être l’immobilier dans lequel investir ? Ou autre chose ?

Trouvez-vous de bons partenaires banquiers avec lesquels vous signez un partenariat qui dit que vous touchez une commission sur tout ce que le client que vous ramenez à la banque lui fait gagner. Tout ce que la banque gagne sur ce client une fois que l’avez ramené vous rapportera (même si c’est peu, c’est un bon système). Le risque que la banque vous "pique" votre client est alors minime, à moins de s’exposer à des poursuites parce qu’elle a rompu le contrat que vous aviez signé.

Je suppose que c’est un boulot poteniellement lucratif et qui peu se faire majoritaiement seul. Faire "de la banque", c’est une autre paire de manches, et s’exposer aux risques (client qui n’arrive plus à rembourser, etc…), à la nécessite de devoir peut-être faire du recouvrement, à gérer des problématiques de taux d’intérêt, etc …

Je comprend totalement la démarche de penser à "la suite" mais mon expérience m’a apprise certaines choses, dont que faire petit et très rentable est souvent bien mieux que gros et usine à gaz peu rentable. On a tous quelque part ce biais psychologique (dont dans l’investissement boursier) que faire "beaucoup" ou "plus" est mieux que "peu", mais il y a un tas de situations ou il faut avoir l’ntelligence de voir qu’on arrive à gagner plus avec "peu" qu’avec "beaucoup" et en ayant beaucoup moins de problèmes (quand on est jeune, on aprécie d’avoir des problèmes à gérer, mais quand on prend un peu d’âge, avoir moins de soucis est apréciable).

En espérant que vous voyez ce que je veux dire et que ça vous avance.

EDIT: Je viens juste de lire votre "edit" après avoir posté mon message et AIE ! Je continue d’être persuadé que vous n’avez toujours pas compris le foctionnement de la banque et de la création monétaire ;( (sans que ça ne nous amène à nous fâcher, mais si vous voulez avancer, il va vous falloir réussir à plancher ça pour l’intégrer)
Parce que je vous le dit avec humour, montez une banque et je suis client tout de suite ;-)

AJE a écrit :

20M en compte à terme à 4% coute moins que de prêter 100M à 2.5% (à mon sens)

Super, je dépose 20M rémunérés à 4%, vous m’en prêtez 100M à 2.5%, et je les redépose direct en compte à terme à 4% alors …

Dans votre exemple d’avant, il y a surtout que si vous me prêtez 100M et que je les utilise pour acheter de l’immobilier, il faudrait que celui à qui j’achète l’immobilier soit aussi client chez vous et qu’il laisse l’argent chez vous. Accessoirement, il faudra que son dépôt vous coûte MOINS que ce que ne vous rapporte le prêt: Si vous lui payez 4% alors que je ne vous paye que 2,5% d’intérêts, va y avoir un petit problème.

Du genre: "Vous faites de l’extraction de pétrole et chaque baril vous coûte $70 ? Mais vous vendez le baril à $50 ?" Réponse: "Oui mais on va se rattraper sur le volume" wink

Dernière modification par Mevo (20/12/2016 12h36)

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech