Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#26 09/01/2017 16h18 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   47 

Aux Philippines, les magasins Victoria’s Secret marchent bien alors même que la marque s’est implantée récemment et que le pouvoir d’achat est encore réduit.

Le marché est porteur et mon amie, qui est fan (moi aussi je l’avoue) m’indiquait qu’avant l’implantation de magasins à Manila, elle demandait à sa grand-mère aux States de lui envoyer des cartons de "panties" VS pour les revendre à ses copines, elles se les arrachaient.

Chacun ses goûts mais j’aime bien leurs culottes parce que c’est jeune, dynamique, affriolant et sexy.

Concernant M&S habillement, j’avais récemment un crédit de 400 euro à dépenser en 5 jours suite à un retard bagage, j’ai fait toutes les boutiques de GreenBelt, et parmi les seules où j’ai rien acheté, il y avait M&S. Leur offre est clairement décevante.

Dernière modification par Mestra (09/01/2017 16h20)


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#27 23/02/2017 09h13 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1712 

LB a publié des résultats étonnants (dans le mauvais sens du terme) hier :

L Brands a écrit :

2017 Outlook
The company currently expects 2017 full-year earnings per share to be between $3.05 and $3.35, including earnings per share between $0.20 and $0.25 in the first quarter.  The 2017 earnings per share forecast includes negative impacts related to the exit of the swim and apparel categories at Victoria’s Secret, continued investment in China and investment in real estate at Victoria’s Secret and Bath & Body Works.

The company expects to report a mid-to-high-teens decrease in February comparable sales, below expectations for a mid-single digit decrease, reflecting a decline of about 20 percent at Victoria’s Secret and a mid-single digit decline at Bath & Body Works.  The exit of swim and apparel at Victoria’s Secret is negatively impacting total company comparable sales by about 6 percentage points.

Pour résumé, la marque Victoria’s Secret se prend une claque monumentale et l’estimé de profits 2017 également.

Pour l’heure, les actions entamées en 2016 (suppression du catalogue, retrait de la catégorie des maillots de bain) semblent donc extrêmement dommageables pour la marque Victoria’s Secret.

Hors ligne

 

#28 23/02/2017 09h23 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   20 

L’ouverture devrait faire mal :"After Hours: 50.52 -7.61 (-13.09%)"
Je devrais être en moins-value de 25 à 30% sur ma ligne…
Je ne pense pas renforcer.

Hors ligne

 

#29 23/02/2017 09h40 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Banni
Réputation :   382 

Juste une info IH: Si L.Brands devait partir dans une spirale infernale, ce dont j’ose l’espérer, nous sommes encore très loin, il est à noter qu’il s’agit du tout premier locataire de CBL (3,5% des revenus) dont vous êtes également actionnaire.

Ce qui est gênant dans le secteur de l’habillement, c’est que ça commence en général comme ça: Les ventes et les profits baissent, puis un peu plus, et encore plus, et ça ne s’arrête plus et se termine en fermeture de magasins. Donc, pour tous les cadeaux à faire à une femme à l’avenir, achat de lingerie VS pour tout le monde ! wink (est-ce que ça ne devrait pas être ajouté à la charte et obligatoire pour tous les membres ?)

Hors ligne

 

#30 23/02/2017 10h33 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   168 

ouch.

Et j’ai une grosse ligne (4% du ptf).

D’un autre côté, que la suppression d’une ligne complète affecte les ventes n’est pas étonnant. Ce qu’il va falloir surveiller est si la marge remonte.

Renforcer ou pas ?

Hors ligne

 

#31 23/02/2017 10h53 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   47 

J’ai juste survolé le rapport mais il apparaît que la marque opère à grande vitesse le virage chinois, unes des questions centrales est donc, vont-ils réussir à séduire ces jeunes dames chinoises?

Du coup, me vient une autre question : Ne vont-ils pas se faire massivement copier et finalement voir des culottes VS partout mais pas vendues dans leurs (nos) stores?

Dernière modification par Mestra (23/02/2017 11h12)


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#32 23/02/2017 11h46 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   27 

C’est marrant comme les choses peuvent paraître différentes suivant les mots employés et les points de vues !

Boursier.com a écrit :

L Brands : bat le consensus de profits


(Boursier.com) — L Brands publie ses résultats du quatrième trimestre. Les bénéfices sont de 631,7 M$ (2,18$ par action), contre 636 M$ (2,15$ par action) un an avant. Le bpa ajusté ressort à 2,03$. Les ventes s’élèvent à 4,49 Mds$, contre 4,40 Mds$ un an plus tôt. Les analystes anticipaient en moyenne un bpa trimestriel de 1,90$, pour des revenus de 4,5 Mds$. A magasins comparables, les ventes sont stables. Sur 2017, le groupe vise un bpa entre 3,05 et 3,35$, contre 3,61$ de consensus et 3,74$ en 2016.

Hors ligne

 

#33 23/02/2017 13h43 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1712 

volthur a écrit :

C’est marrant comme les choses peuvent paraître différentes suivant les mots employés et les points de vues !

Cela montre surtout qu’il faut aller lire l’information à la source et surtout pas ce qui ai écrit sur les sites boursiers.

Cela dit, même dans votre extrait, on voit que quelque chose cloche :

Boursier.com a écrit :

Sur 2017, le groupe vise un bpa entre 3,05 et 3,35$, contre 3,61$ de consensus et 3,74$ en 2016.

Gaspode a écrit :

Renforcer ou pas ?

Bien malin qui sait si Victoria’s Secret entame une descente en enfer ou si c’est juste un petit passage à vide.

Hors ligne

 

#34 23/02/2017 16h35 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   

C’est clair qu’il est très difficile de savoir ce qu’il va se passer voir impossible. Cependant si les ventes chutent de 20% la fair value du titre tombe facilement à $50/$55 (estimation rapide). Par conséquent, mon conseil à 2 sous serait de ne pas renforcer pour l’instant mais plutot attendre des niveaux de $30/35.

Hors ligne

 

#35 24/02/2017 10h18 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   

Morningstar envisage de baisser sa "fair value" (72 $ actuellement) de 8 à 9% et considère toujours que le titre est sous-évalué :

Morningstar, 23 février a écrit :

Following this earnings report, we expect to lower our $72 fair value estimate by about 8%-9% to account for near-term headwinds. We still view the shares as undervalued for long-term shareholders but caution that the near term is likely to be rocky as management struggles to right its promotional strategy and product assortment.

Hors ligne

 

#36 24/02/2017 10h42 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   29 

Nous avons bien vu ici que les analyses de MorningStar ne valent pas grand chose.


Parrainage Binck, ING, HelloBank et assurancevie.com

Hors ligne

 

#37 24/02/2017 12h28 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   

Tout le monde ne partage pas votre avis dans la file dédiée.

Pour ma part, je suis abonné et trouve l’outil intéressant, même si j’ai observé des revirements fréquents sur certaines valeurs, notamment liées aux matière premières.

Dernière modification par Aspirente (24/02/2017 12h30)

Hors ligne

 

#38 24/02/2017 12h49 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   29 

oui désolé j’ai été un peu rapide dans mon commentaire, ce que je voulais dire c’est que MS a tendance à ne changer ses estimés de valorisation que bien trop tard et souvent de manière abrupte sans avoir pris la peine de faire des études intermédiaires.


Parrainage Binck, ING, HelloBank et assurancevie.com

Hors ligne

 

#39 02/04/2017 05h02 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   47 

Il y a une baisse généralisée du secteur du retail au US, tout le monde a peur de la concurrence d’internet.

Le marché considère que le retail US est à fuir, il ne fait pas la différence entre les "pure retailer" et les fabricants avec reseau physique et site internet.

LBrands est un fabricants avec une belle marque (VS), il ne peux pas être concurrencé par internet car il est présent sur internet (1/5 du CA online). Le positionnement multi-canal est déjà en place.

Pour moi, cette crainte est infondée. Alors j’ai cherché une autre raison qui pourrait tirer le titre autant à la baisse.

LBrands a ouvert sa première boutique chinoise à Shanghai il y a un mois, les premiers chiffres seront importants à analyser.

South China Morning Post

http://shanghaiist.com/attachments/alexlinder/victoria_secret_shanghai21.jpg

Le défilé 2017 de la marque sera chinois, et coïncidera avec l’ouverture du second store à Chengdu.

Cela demande de gros investissements sur un marché énorme, mais nouveau également.

Je pense que M. le marché price un risque "Chine", beaucoup de sociétés étrangères se sont cassés les dents sur ce marché très fermé et nationaliste. Un partenaire chinois au capital du groupe, en plus des joint-ventures obligatoires, aiderait substantiellement à l’implantation.

Par ailleurs, les gesticulations Trump sur le commerce international ajoute une dose d’incertitude au plus mauvais moment.

On verra ce que donne ce virage chinois, cependant, je ne m’inquiète pas pour le marché US et l’Europe, où LB s’implante également et trouve sa clientèle.

PS : Une autre marque de lingerie est implanté également en Chine, l’italien La Perla, qui prévoit d’ouvrir de nouveaux stores. Une concurrence non-frontale bienvenue.

J’étais actionnaire avant la publication du Q4, j’ai renforcé deux fois depuis.

Dernière modification par Mestra (02/04/2017 05h10)


"Ce qui est risqué? C'est de ne jamais prendre de risque"

Hors ligne

 

#40 02/04/2017 09h11 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   118 

Mestra a écrit :

Le défilé 2017 de la marque sera chinois,

Cela demande de gros investissements sur un marché énorme, mais nouveau également.

On verra ce que donne ce virage chinois, cependant, je ne m’inquiète pas pour le marché US et l’Europe, où LB s’implante également et trouve sa clientèle.
.

Bonjour mestra,

Ce n’est pas dit pour les couts énormes.
La stratégie passée pour l’europe est une implantation réduite à des quelques villes.
J’espere que cela sera pareil en chine pour VS : les chinoises de shanghai sont attirées par l’occident, le luxe et surement par VS et ses mannequins surtout s’il y a des asiatiques dedans.

Je serai beaucoup plus septique pour des villes et villages plus traditionnels.

Dernière modification par francoisolivier (02/04/2017 09h13)

Hors ligne

 

#41 02/04/2017 11h37 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   196 

Mestra a écrit :

On verra ce que donne ce virage chinois, cependant, je ne m’inquiète pas pour le marché US et l’Europe, où LB s’implante également et trouve sa clientèle.

C’est justement les échos de consommatrices en Europe qui me font dire que l’âge d’or de cette marque est peut-être derrière nous.

En termes d’image de marque, et d’effet de mode. Cela peut revenir bien sûr.

C’est je pense une faille dans l’analyse des Gap, L Brands, Hugo Boss etc de se baser uniquement sur des éléments financiers. Il y a un aspect complètement irrationnel qui consiste à la capacité de ses marques à continuer à se maintenir "à la mode" ce qui n’a rien d’assuré et ne se planifie pas du tout.

On ne parle pas de yaourt ou de céréales.

Hors ligne

 

#42 03/04/2017 15h17 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   1712 

Je trouve que L Brands est vraiment un cas d’école.

Nous avons une société dont l’historique est superbe : les marges sont élevées, le management est bon, le positionnement de niche intéressant et le dirigeant/fondateur est actionnaire à 16%.

L’allocation du capital est également bonne : il y a régulièrement des dividendes exceptionnels, mais comme ils sont exceptionnels, ils "n’obligent" pas la société à les maintenir au détriment de son bilan. L Brands rachète aussi régulièrement des actions.

Enfin, le management ne s’est pas lancé dans une internalisation à tout crin.

Dans les bémols, nous avons des magasins qui sont à un tiers dans des centres commerciaux de classe B et un doute sur la marque Victoria’s Secret.

Comme à chaque fois, toute la question est de savoir si le problème est ponctuel ou si vraiment la marque Victoria’s Secret est en perte de vitesse, chose qui n’est pas inhabituelle dans le secteur de l’habillement.

Effet halo ou non, quand tout allait bien (avant 2016), on trouve pléthore d’articles positifs sur la société et le management, et quand cela vacille (depuis 2016), c’est exactement l’inverse ("Victoria’s Secret Is Out: An L Brands Case Study").

Aujourd’hui, le cours de bourse de L Brands est incontestablement raisonnable (PER passé de 11,6 ; ratio EV/EBITDA passé de 6,7) eu égard des qualités passées de la société :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_lb-20170403.gif

En l’état, d’après XlsValorisation, la valorisation actuelle correspond à une valorisation sans croissance à un coût des capitaux propres de 9%. Or, la croissance moyenne du CA sur les cinq dernières années est autour de 5%.

Ce qui m’amène à Warren Buffett : tout le monde a compris qu’il réussissait à acheter à un prix raisonnable de superbes sociétés, profitant de déconvenues ponctuelles. A posteriori, cela paraît très simple, quand il achète Coca Cola ou American Express par exemple.

Mais a priori, c’est une autre histoire et le cas de L Brands l’illustre bien.

Hors ligne

 

#43 03/04/2017 15h24 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   40 

Il se pourrait aussi tout simplement que votre logiciel ne perçoive pas les inflexions de  dynamique commerciale ,de plus à ma connaissance Warren a une sainte horreur des effets de "mode" !
Je ne détiens bien sur aucun titre Limited Brands

Dernière modification par vonfleck (03/04/2017 17h01)

Hors ligne

 

#44 03/04/2017 21h43 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   49 

Coca cola et Amex ont de véritables moats.
Dans le textile, à part peut être Nike et VFC corp ( pour combien de temps encore ?) aucune de ces entreprises n’a de véritable barrière.

Hors ligne

 

#45 03/04/2017 21h55 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   118 

C’est quoi le moat d’Amex ?

Hors ligne

 

#46 03/04/2017 22h01 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   

Pour déterminer le moat de L Brands au US, on pourrait s’intéresser aux efforts de la startup Adore Me qui essaie de s’implanter sur son marché.

Hors ligne

 

#47 03/04/2017 22h11 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Banni
Réputation :   382 

Personnellement, je ne suis pas convaincu non plus que le "moat" d’Amex ou Coca-cola soit supérieur à celui de LB (en se référant à Victoria Secret). Les sociétés sont bien plus grosses, certes, et peut-être plus largement connues, mais Victoria Secret est très connu également.

Cette histoire de "moat" est de toute façon très discutable et chacun a un peu sa propre définition. Si on s’entend sur un avantage compétitif réel ou une barrière l’entrée de concurrents potentiels, Coca et Amex n’en ont pas réellement. Pour Coca, les gens peuvent s’orienter vers d’autres boissons, d’autres producteurs, de nouveaux produits, etc … D’ailleurs Coca ne semble pas réussir très bien dans les "energy drinks" par exemple contre Monster ou Red Bull. Leur boisson "Burn" n’a pas l’air d’un franc succès, ni en terme de notoriété, ni en terme de commercialisation.

il y a éventuellement leur notoriété, leurs partenariats (la vente à McDo pour ce qui vient à l’esprit directement) et autres qui font qu’ils sont bien impantés, mais rien qui ne puisse se dégrader et être remis en cause avec le temps. Ca reste mon avis, et je ne doute pas que plein de monde peut avoir l’avis contraire.

Mais en quoi LB est moins bien placé ou dans une moins bonne position ?
Je suppose qu’il peut être considéré que LB a un MOAT d’après la définition de Buffett:

Berkshire letter 1991 a écrit :

For Buffett, the goal of each investor should be to create a portfolio that will deliver the highest possible look-through earnings a decade from now. Successful investing requires the investor to think about long-term business prospects rather than short-term stock market prospects. It is crucial then that an investor competently distinguish companies with long-term “economic franchises” from mere businesses, those companies with wide moats from those with none.

An economic franchise “arises from a product or service that: 1) is needed or desired; 2) is thought by its customers to have no close substitute and; 3) is not subject to price regulation.” These conditions enable a company to “regularly price its product or service aggressively and thereby to earn high rates of return on capital. Moreover, franchises can tolerate mis-management. Inept managers may diminish a franchise’s profitability, but they cannot inflict mortal damage.

Victoria Secret passe possiblement aussi bien les 3 critères de Buffett que Coca.

Déontologie: NON actionnaire de LB et pas d’intention d’achat à CT, par contre, je m’intéresse actuellement à ses obligations.

Dernière modification par Mevo (03/04/2017 22h14)

Hors ligne

 

#48 03/04/2017 22h12 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   24 

Vu les changements du retail qui s’opèrent en ce moment, et le pessimisme ambiant (le retail ressemble au Oil & Gas des 2 années passées !), c’est dur de voir clair sur des sociétés comme L Brands. Personnellement, je ne sais pas comment valoriser de telles marques. En revanche, j’étais à Madrid il y a quelques jours et on est passés devant une boutique Victoria complètement blindée, où les gens (des filles mais pas que) faisaient la queue pour entrer. Un signe plutôt sympa pour une marque qui "ne va pas bien".

Je me dis aussi (comme pour Gap d’ailleurs), qu’il y a des aussi des cours sur lesquels je pourrais être acheteur (par exemple à moins de 1x les ventes, soit environ à max 12,5B$ comme capitalisation). De belles marques, bien gérées, payées pas trop chères et ça peut le faire.

Enfin, quand je vois que l’année dernière Allan Mecham a été actionnaire, et vu ses exigences d’investisseur (en termes de qualité d’entreprise je veux dire), je me dis aussi qu’il faut surveiller de loin.

Hors ligne

 

#49 03/04/2017 22h50 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   

Pour compléter le propos de Mevo sur Buffet, il cite souvent See’s Candies comme une entreprise avec un moat car sur la côte Est, ce sont les seuls chocolats qu’il faut offrir à la Saint Valentin. C’est peut être la même chose avec Victoria Secret.

Hors ligne

 

#50 04/04/2017 19h22 → L Brands : lingerie fine et produits de beauté (Victoria's Secret, Pink, Bath & Body Work) (bath & body work, pink, victoria’s secret)

Membre
Réputation :   40 

LB accélère son plongeon ce soir à 43.84$…..la mode se démode tres ,tres vite!

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech