Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

[+2]    #26 18/10/2017 23h17

Membre
Réputation :   15  

REPORTING MOIS #19 - SEPTEMBRE 2017

I - MOUVEMENTS DEPUIS 6 MOIS
Versements : 15,5 k€ d’épargne environ depuis 6 mois, répartis sur :
    Livrets : 4k€
    PEL : 1k€
    CET : 1,5k€
    Fonds euros : 2,5k€
    PEG-PERCO : 4k€
    CTO : 1k€
    PEA : 2k€

Achats :
    PEA :

    ETF Emerging : 320 AEEM entre 3,75€ et 3,9€,
    ETF Small US : 5 RS2K entre 165€ et 168€,
    ETF Value Europe : 4 CV9 entre 215€ et 216€,
    CTO :
    ETF REIT US : 13 VNQ à $84,3
    PEG :
    Equivalent ETF World (Egepargne Actions Monde ISR) : 3500€,
    Equivalent ETF Small Europe (Egepargne Croissance) : 500€.

Ventes :
    Gemaltosuite à un n-ième profit warning à 40,5€ (-30% sur PRU) en septembre
    RDSA à 23,9€ (+2%) en juillet pour ré-équilibrer le portefeuille vers l’allocation passive cible

II – COMPOSITION ET EVOLUTION DU PORTEFEUILLE
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_epargne_2017_09.png

Allocation
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_alloc_2017_09.png

PEA
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_pea_2017_09.png

CTO
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_cto_2017_09.png

PEG
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_peg_2017_09.png

Performance : Le portefeuille a connu 5,5 mois de baisse consécutifs d’avril à mi-septembre, avec une valeur de part perdant 2%, soit plus de 1600. La fin du mois a été meilleure et a effacé l’essentiel de cette baisse. La valeur de part termine septembre à 122,38. L’évolution depuis le début 2017 est de +1,2%. C’est une performance plutôt décevante depuis 6 mois, due à la mauvaise performance de toutes mes actions en direct, et au renforcement de 10% de l’euro contre le dollar.

Flops des 6 mois :
    Gemaltoen baisse de 25% entre fin mars et sa vente en septembre. Elle a de nouveau perdu 25% depuis cette vente…
    TechnipFMC en baisse de 24% depuis fin mars
    Era Group en baisse de 24% en euros depuis fin mars
    IBM en baisse de 25% en euros depuis fin mars
    Cominar en baisse de 10% en euros depuis fin mars

Répartition à la fin du mois :
    Le monétaire est surpondéré,
    Je suis encore significativement éloigné de la cible fixée sur l’ETF émergent,
    L’immobilier coté et la partie obligataire doivent être renforcés.

III – STRATEGIE POUR LE PROCHAIN TRIMESTRE
Objectif de remplacer Cominar par le tracker VNQI pour une exposition à l’immobilier en Asie. Acheter des ETF Emerging et REIT US / Global excl. US. Poursuivre la vente des actions en direct car le résultat est clair, je n’ai pas de talent pour en choisir ! IBM est le candidat idéal mais ça m’embête maintenant que l’entreprise annonce de meilleurs chiffres… A suivre.
La barre des 100k€ devrait aussi être franchie lors du prochain trimestre !

Hors ligne Hors ligne

 

#27 23/12/2017 12h42

Membre
Réputation :   15  

La fin de l’année est l’occasion de faire le bilan sur le comportement des fonds sur lesquels je suis investi dans mon Plan d’épargne entreprise. Etant donné ma stratégie d’investissement multi-supports, j’attends de ces fonds qu’ils suivent le plus précisément possible leur indice de benchmark. Si j’avais le choix, je leur préférerais des trackers.

1/ Commençons par le fonds où je suis le plus investi : Egepargne Actions Monde ISR. Son indice de référence est le MSCI World NR.
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_peg1_201712.png

On observe un écart significatif depuis 3 ans entre le fonds et l’indice (entre 0,7% et 1,6% par an) : pas terrible ! Cet écart ne s’explique pas par les frais (ils sont pris en charge par mon entreprise) mais par le caractère ISR du fonds.

Certaines sociétés en sont absentes, comme par exemple Amazon, Walmart, Facebook ou Google, car elles n’obtiennent pas une note ESG (risques de nature Environnementale, Sociale ou en matière de Gouvernance) suffisante pour figurer dans un fonds ISR.

Cet écart de performance pour la plus grosse position de mon épargne coûte très cher à long terme. En 3 ans, je l’estime à plusieurs centaines d’euros. Dès que ce sera possible, je ferai des transferts depuis ce plan d’épargne entreprise vers le PEA pour investir dans un tracker World classique avec une tracking error la plus faible possible.

2/ Le deuxième fonds où je suis le plus investi est celui de mon PERCO : Cap Long Terme. Son indice de référence est composite : 67,5% MSCI World NR + 7,5% Europe Small Cap + 25% obligations Investment Grade

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_peg2_201712.png

Là aussi on peut voir des écarts significatifs entre le benchmark et le fonds, mais selon les années, ils sont parfois positifs, parfois négatifs et ils se compensent depuis 2009. Ici aussi je serai plus tranquille si le fonds se contentait de suivre simplement et strictement son indice de référence.

3/ Vient ensuite le 3ème fonds : Egepargne Actions Croissance Euro. Son indice de référence est également composite et il faut s’accrocher pour y voir clair : 35% CAC Mid & Small Total Return Net + 30% EONIA Capitalized + 21% MSCI EMU Small Mid Total Return Net + 14% CAC Next 20 Total Return Net ! En simplifiant un peu, je considère qu’il s’agit de 70% de Small & Mid Europe et de 30% d’EONIA.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_peg3_201712.png

Le fonds suit plutôt bien l’indice, mais ici aussi, je ne suis pas complètement satisfait. 30% de mon investissement dans le fonds est alloué à de l’EONIA qui a une performance négative. De plus, dans mon portefeuille, je souhaite plus investir sur des Small cap que sur des Mid. Encore une fois, je n’ai pas beaucoup de choix sur le plan d’épargne entreprise.

4/ Enfin, le 4ème fonds dans lequel je suis investi est Egepargne 1 Obligataire. Son indice de référence est à nouveau composite : 46,5% Eonia capitalisé + 26% FTSE MTS 3-5 ans + 10% Bloomberg Barclays Euro Aggregate Corporate + 10% Bloomberg Barclays Global Aggregate GDP weighted hedged + 7,5% MSCI World Euro DNR ! Autrement dit, 46,5% Eonia + 46,5% Obligations + 7,5% MSCI World.

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_peg4_201712.png

Le fonds fait mieux que son indice de référence, rien à dire, mais ça reste moins performant que 50% livret A et 50% Fonds euros, avec un risque lié à la présence d’actions.

En conclusion, les fonds disponibles remplacent les trackers dans mon allocation d’actif, mais ils ne sont pas aussi performants et ils induisent une complexité inutile. La comparaison de la performance se fait avec des indices composites difficiles à comprendre, même quand on s’intéresse un peu à ses investissements, et les fonds  mélangent les classes d’actifs, obligeant à investir dans du monétaire ou de l’obligataire peu performant (Eonia par exemple).

Le principal avantage à investir dans un plan d’épargne entreprise est lié aux abondements et à la fiscalité avantageuse sur les plus-values réalisées. Je vais continuer à le faire, tout en retirant mon argent dès que l’occasion se présentera (à partir de 5 ans sur le PEE, ou à la suite d’un heureux évènement : naissance, mariage, achat de RP, etc.).

Hors ligne Hors ligne

 

#28 08/01/2018 21h46

Membre
Réputation :   15  

REPORTING MOIS #22 - DECEMBRE 2017

Bonjour à tous, et bonne année !

I - MOUVEMENTS DEPUIS 3 MOIS
Versements : 4,5 k€ d’épargne environ depuis 3 mois.

Achats :
    PEA :
    ETF Emerging : 220 AEEM entre 4,05€ et 4,22€,

    CTO :
    ETF REIT US : 13 VNQI à $61

    PEG / PERCO
    Equivalent ETF World (Egepargne Actions Monde ISR) : 150€,
    Equivalent ETF World (Cap long terme) : 150€,
    Equivalent ETF Small Europe (Egepargne Croissance) : 2100€.

Ventes :
    Aucune

II – COMPOSITION ET EVOLUTION DU PORTEFEUILLE
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_pf_2017_12.png

Allocation
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_alloc_2017_12.png

PEA
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_pea_2017_12.png

CTO
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_cto_2017_12.png

PEG
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_peg_2017_12.png

Performance : c’est un joli trimestre pour le portefeuille, avec une valeur de part en hausse de 1,8%, soit environ 1700€. La valeur de part termine l’année à 124,6. L’évolution 2017 est finalement de +3,1%, ce qui est plutôt faible en comparaison avec d’autres membres du forum et des indices, mais mon mauvais choix des actions en direct (évolution négative de 900€, c’est-à-dire 1/3 de la performance annuelle), l’évolution du taux EUR/USD (-14% sur l’année) et la qualité moyenne du principal fonds sur mon PEG auront pesé sur la performance…
Il ne faut pas oublier non plus que ma performance est exprimée nette des plus-values et prélèvements sociaux latents, et qu’elle comprend aussi les produits monétaires et les fonds euros.
J’ai comptabilisé les intérêts des livrets au T4 2017, et les intérêts des fonds euro le seront au trimestre suivant (pas encore connus !).

Répartition à la fin du mois :
    Le monétaire est surpondéré,
    Je suis encore significativement éloigné de la cible fixée sur l’ETF émergent,
    L’immobilier coté et la partie obligataire doivent être renforcés.

III – STRATEGIE POUR LE PROCHAIN TRIMESTRE
J’ai introduit le tracker VNQI dans mon allocation pour une exposition à l’immobilier en Asie, l’objectif reste de remplacer Cominar à terme, j’y vais progressivement. Poursuite de la vente des actions en direct car le résultat est clair, je n’ai pas de talent pour en choisir !
La barre des 100k€ a été franchie, on parle maintenant de 6 chiffres smile

Encore une année où le mode ETF / lazy a plutôt bien fonctionné. J’attends la prochaine baisse significative (ou un krash) avec appréhension car les pertes potentielles pèsent maintenant plusieurs mois de salaire et je ne suis pas certain d’avoir une réaction adaptée puisque je ne l’ai pas encore vécu. Pourtant, la méthode est claire et simple. Mais je pense que cela m’affectera forcément un peu.
Pour le moment, presque tout monte, c’est facile d’investir !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #29 07/08/2018 22h22

Membre
Réputation :   15  

REPORTING MOIS #29 - JUILLET 2018

Bonjour à tous, je profite des vacances pour faire un point d’étape un peu après la mi-année.

I - MOUVEMENTS DEPUIS 7 MOIS
Versements : 16 k€ d’épargne environ depuis 7 mois.

Sans rentrer trop dans le détail, je reste fidèle à ma stratégie initiale.
J’ai eu l’occasion d’ouvrir une nouvelle assurance vie (mes-placements libertés -> contrat individuel), mes autres contrats sont âgés de plus de 4 ans.
J’ai pu effectuer mon premier rachat sur le PEG en juillet afin de rééquilibrer l’allocation globale : 2900€ sur mon PEG avaient plus de 5 ans d’ancienneté et ont donc été retirés puis réinvestis sur des supports plus performants.
A cette occasion, j’ai créé une ligne ETF Small Europe sur mon PEA (EESM) qui a vocation à terme à remplacer le fond Egepargne Croissance sur le PEG (composé à 30% d’EONIA avec un rendement légèrement négatif, taux historiquement bas oblige).
En revanche, je n’ai vendu aucune ligne depuis 7 mois.

II – COMPOSITION ET EVOLUTION DU PORTEFEUILLE
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_pf_2018_07.png

Allocation
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_alloc_2018_07.png

PEA
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_pea_2018_07.png

CTO
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_cto_2018_07.png

PEG
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_peg_2018_07.png

Performance : la valeur de part progresse tranquillement de 1,9% depuis le début d’année, soit 2,3k€, pour s’établir à 127,16. Le premier trimestre avait été décevant (-1,8k€), mais je me suis bien rattrapé ensuite pour reprendre plus de 4k€.

Répartition à la fin du mois :
    Le monétaire reste un peu surpondéré,
    Je n’arrive toujours pas à appuyer sur le bouton vendre pour mes actions en direct,
    L’immobilier coté doit toujours être renforcé mais il me semble qu’il n’est plus possible (temporairement ?) d’acheter des trackers VNQ et VNQI à cause de la nouvelle directive MIFID 2,
     Au sein de la partie action, la répartition est plutôt bien équilibrée.

III – STRATÉGIE POUR LES MOIS A VENIR
Des projets personnels et professionnels m’occupent bien. Je me pose la question d’acheter ma résidence principale, ce qui entraînerait une réorganisation importante de mon épargne et me permettrait de débloquer un bon nombre de produits (PEG, PERCO).

Je compte aussi débloquer 10 jours de mon CET (pas imposé pour cette année blanche). Je n’ai pas trouvé d’autres moyens adaptés à ma situation de profiter de cette opportunité fiscale.

Le mode ETF / lazy continue de bien fonctionner, rendez-vous en fin d’année !

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #30 09/01/2019 20h27

Membre
Réputation :   15  

REPORTING MOIS #34 - DECEMBRE 2018

Bonjour à toutes et à tous, et bonne année 2019 ! Il est l’heure du bilan !

I - MOUVEMENTS DEPUIS CET ETE
Versements : 8k€ d’épargne investie environ depuis 5 mois, mais presque autant de pertes smile

Achats :
    PEA
    ETF Emerging : 321 AEEM entre 3,85€ et 4,02€,
    ETF Value Europe : 2 CV9 à 199€
    ETF Small Caps US : 2 RS2K à 189€

    CTO
    ETF REIT WORLD : 49 EPRA à 51,6€

    PEG / PERCO
    Equivalent ETF World (Egepargne Actions Monde ISR) : 600€,
    Equivalent ETF World (Cap long terme) : 2200€,
    Equivalent ETF Small Europe (Egepargne Croissance) : 150€.

Ventes :
    Cominar vendu à 11,35 CAD car la société enchaînait les mauvaises nouvelles. J’ai réinvesti le produit de la vente dans un tracker Amundi suivant l’indice FTSE EPRA Nareit Developed Index (REIT World). En attendant que les trackers VNQ et VNQI soient à nouveau accessibles, je vais l’utiliser.

A noter également : j’ai profité de l’année blanche pour monétiser tout mon CET et rediriger les fonds vers le PEL et un livret.

II – COMPOSITION ET EVOLUTION DU PORTEFEUILLE
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_2018_12_epargne.png

Allocation
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_2018_12_allocation.png

PEA
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_2018_12_pea.png

CTO
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_2018_12_cto.png

PEG
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_2018_12_peg.png

Performance : la deuxième moitié de 2018 a été difficile, notamment les mois d’octobre et de décembre pendant lesquels le portefeuille a perdu respectivement 2,5% et 3,7%. La valeur de part termine 2018 à 120,81, soit une baisse de 3,2% par rapport à l’année dernière (-4k€) et une baisse de 5,6% par rapport au plus haut annuel atteint fin septembre 2018. En ajoutant l’inflation (prévision de 1,7% sur 2018), c’est une baisse réelle de près de 5% sur l’année, aïe.

La diversification permet néanmoins de limiter la casse. Je rappelle que j’exprime ma performance nette des plus-values et prélèvements sociaux latents, et qu’elle comprend aussi les produits monétaires et les fonds euros. J’ai comptabilisé les intérêts des livrets au T4 2018, et les intérêts des fonds euro le seront au trimestre suivant (pas encore connus !).

Le TRI est de 2,2% depuis début 2013, ce n’est pas fameux non plus et ce n’est pas cher payé pour tout le temps que j’ai consacré à la gestion de mon épargne… Mais j’ai bon espoir que cela s’améliore à l’avenir en conservant cette stratégie pour tendre vers 4-5%.

Répartition à la fin du mois :
Les actions sont légèrement sous-pondérées du fait de la baisse, mais cela va s’ajuster avec les renforcements mensuels prévus en 2019, je ne trouve pas que le déséquilibre justifie un arbitrage depuis les fonds euros ou les livrets.
RAS sinon, je me suis enfin rapproché de la cible sur l’ETF Émergent et l’immobilier coté.

III – STRATEGIE POUR LE PROCHAIN TRIMESTRE
Business as usual. Je suis toujours déçu par mes actions en direct restantes (IBM, TechnipFMC) et je me pose toujours la question de les vendre, mais à ces niveaux-là ce serait décevant.

Ma réaction à la baisse du dernier trimestre a été de ne pas regarder mes comptes en ligne pour ne pas constater les pertes. J’ai plutôt bien vécu la perte de plusieurs mois de salaire, mais je n’aimerais pas que cela se poursuive trop smile je me console en me disant que sur le long terme, il vaut mieux investir à des niveaux de cours comme aujourd’hui qu’à ceux d’il y a 3 mois. De toute façon, je n’ai pas besoin de l’argent investi en bourse à court terme.

Hors ligne Hors ligne

 

#31 10/01/2019 23h02

Membre
Réputation :   12  

Pour la monétisation du CET, seulement 10 jours sont considérés comme des revenus habituels. Au delà c’est des revenus exceptionnels dont imposables malgré l’année blanche.

Hors ligne Hors ligne

 

#32 10/01/2019 23h52

Membre
Réputation :   15  

C’est bien vrai, mais 70h non imposables, c’est déjà ça, et pour le reste, c’est le taux moyen qui s’appliquait en 2018 (de l’ordre de 15% dans mon cas) au lieu du taux marginal les autres années (30%).
Soit une économie de plus de 1000€.

Hors ligne Hors ligne

 

#33 08/06/2019 09h43

Membre
Réputation :   4  

Bonjour ThibO,

Il semblerait que nous fassions partie du même groupe!

En complément de votre analyse, il serait peut être intéressant de prendre en compte les frais pris par le gérant des FCPE… Car il semble le pour le fond MONDE ISR il n’y ait aucun frais ce qui est avantageux.

De plus, quel et votre stratégie une fois que les fonds sont arrivés à leur maturité de 5 ans ? Car je vais y arriver dans un mois et le fait de sortir les différentes sommes avec une imposition (CSG) me fait mal au cœur car ces petites plus valus pourraient continuer à faire des petits…

Par ailleurs, pourriez vous me communiquer une version vierge de votre fichier de suivi excel afin que je puisse l’adapter à mon patrimoine ? Je le trouve très bien fait et ayant le même type d’actif cela me permettrait de ne pas partir de zéro…..

Merci d’avance.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #34 11/06/2019 23h09

Membre
Réputation :   15  

Bonjour Analog1993,

Merci pour l’intérêt que vous portez à mon portefeuille. En effet, nous avons accès aux mêmes fonds sur notre PEG et nous sommes vraisemblablement dans le même groupe.

Concernant votre remarque sur les frais pris par le gérant des FCPE, c’est vrai que nous ne les payons pas sur le PEG. Mais si je compare avec un tracker sur PEA, les frais pris par le gérant sont directement prélevés sur l’actif du fond, et sont donc intégrés dans la valeur de part. Ainsi, quand je compare l’évolution de la valeur de part du fond sur le PEG et la valeur de part d’un tracker, je tiens bien compte des frais dans les 2 cas, et la comparaison reste toujours largement en faveur du tracker.

Partant de ce constat, je préfère sortir l’argent du PEG dès qu’il est disponible pour le basculer sur le PEA tant que ce dernier n’a pas atteint son plafond de versement. Quitte à payer un peu de cotisations sociales, ça vaut quand même le coup.

Exemple
Le fond action ISR Monde sous-performe le tracker CW8 de 1% par an environ.
Pour l’exemple, disons que le fond a une performance de 6% par an et le tracker 7% par an, et que je dispose de 6k€ déblocables et investis sur ce fond, dont 1k€ de plus-values.

Soit je laisse l’argent investi sur le PEG.
Alors au bout d’un an je dispose de 6360€ brut (+360€).

Soit je sors l’argent vers le PEA, je paye les cotisations (9,7% de 1000€ = 97€) et je réinvestis 5903€ sur le PEA. A la fin de l’année, je dispose de 6316€ brut (+413€). Donc en gros, en 2 ans je rattrape les cotisations payées pour faire le transfert grâce au tracker plus performant, et j’en bénéficie ensuite pendant toute la durée de mon investissement.

Bien sûr, dans cet exemple, je néglige que le déblocage-réinvestissement sur le PEA prend en réalité 2 semaines, pendant lesquelles je suis liquide alors que les fonds/trackers continuent d’évoluer à la hausse ou à la baisse, et de plusieurs %, ce qui est un risque en soi. Si on le fait tous les ans, on sera parfois gagnant, et parfois perdant !

Enfin, je vous remercie pour les compliments concernant mon fichier de suivi.
Il contient d’une part des liens vers des fichiers externes, il est assez complexe et il n’est pas intuitif pour obtenir les courbes que je publie (manipulations laborieuses à faire), et d’autre part il contient de nombreuses informations encore plus personnelles que celles que je publie. Pour ces raisons, je préfère ne pas le partager, j’espère que vous me comprendrez.

Bonne soirée à vous

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #35 26/01/2020 10h16

Membre
Réputation :   15  

REPORTING MOIS #46 - DECEMBRE 2019

Bonjour à toutes et à tous, et bonne année 2020, il est l’heure d’un nouveau bilan.

I - MOUVEMENTS DEPUIS L’AN DERNIER
Versements : 25k€ d’apport sur un an, et le déblocage de mon PEE (environ 30k€) transféré vers mon PEA.

Ventes :
Je me suis débarassé de mes dernières actions en direct (IBMà 140$, TechnipFMCà 22,5€) pour me concentrer sur la stratégie ETF.

J’ai également basculé le tracker AEEM (perte d’éligibilité) vers PAEEM sur le PEA, vendu l’ETF EPRE du PEA pour le racheter sur le CTO (perte d’éligibilité), laissé tombé le facteur value en vendant le tracker CV9 (perte d’éligibilité), et acheté un tracker Monde CW8 sur le PEA.

La stratégie a beau être lazy, il faut suivre un minimum les actualités de ses placements… Merci au forum pour cela d’ailleurs !

II – COMPOSITION ET EVOLUTION DU PORTEFEUILLE
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_2019_12_synthese.png

Allocation
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_2019_12_allocation.png

PEA
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_2019_12_pea.png

CTO
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_2019_12_cto.png

PEE
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_2019_12_pee.png

Performance : Très bonne performance en 2019, qui fait plus que rattraper la fin d’année décevante en 2018. Le portefeuille a gagné plus de 13%, ce qui me semble bien considérant que la part d’actifs peu risqués (et donc peu performants) est de 45%. La valeur de part termine 2019 à 136,67, soit une hausse de 13,1% par rapport à l’année dernière (+16,9k€). En ajoutant l’inflation (1,1% sur 2019), c’est une hausse réelle de 12% sur l’année.

Je rappelle que j’exprime ma performance nette des plus-values et prélèvements sociaux latents, et qu’elle comprend aussi les produits monétaires et les fonds euros. J’ai comptabilisé les intérêts des livrets au T4 2019, et les intérêts des fonds euro au premier trimestre 2019 suite aux investissements de 2018.

Le TRI revient au-dessus de 5% depuis début 2013, ce qui est ma cible à long terme avec mon allocation équilibrée. C’est une satisfaction.

Répartition à la fin du mois :
Les actions sont surpondérées du fait de la hausse des marchés. Pour compenser, je n’alimente plus le PEA depuis plusieurs mois, et je mets de l’argent de côté pour un prochain achat immobilier (résidence principale), qui devrait se concrétiser dans les mois à venir. Le déséquilibre ne justifie pas un arbitrage, tout cela se rééquilibrera avec les versements mensuels.

III – STRATEGIE POUR LA PROCHAINE ANNEE
Je vais acheter ma résidence principale dans les mois à venir, cela fera évoluer significativement mon allocation d’actifs. Affaire à suivre !
Pour le reste, je suis satisfait de la rationalisation de mon portefeuille effectué cette année, il est bien plus simple, sans être moins performant. N’hésitez pas à me faire part d’éventuelles remarques ou conseils pour améliorer ma stratégie.
L’aventure continue, à l’année prochaine.

Hors ligne Hors ligne

 

#36 27/01/2020 09h55

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   314  

Bonjour Thib0,

Savez-vous que L’ETF de Lyxor PMEH (REITS Europe) est éligible au PEA ?

Il pourrait donc remplacer votre ETF EPRE.

Vous pourriez de cette manière profiter de la fiscalité du PEA. Évidemment, cela impliquerait d’avoir l’ETF immobilier US sur CTO et immobilier Europe sur PEA, ce qui pourrait compliquer le suivi.

Bien à vous.

Hors ligne Hors ligne

 

#37 30/01/2020 21h52

Membre
Réputation :   15  

Bonjour MrDividende,

Non je ne savais pas, merci pour cette information.

L’encours est un peu faible pour cet etf (10M€) le risque est qu’à terme Lyxor ne s’embête plus à garantir l’éligibilité PEA, comme ce fut le cas pour l’etf équivalent d’Amundi.

Comme j’ai déjà basculé les fonds vers le CTO, et racheté sur ce support, je ne vais pas faire d’arbitrage (le mieux est l’ennemi du bien). Mais je garde cette information en tête en cas de réorganisation de portefeuille.

Hors ligne Hors ligne

 

#38 04/04/2020 11h58

Membre
Réputation :   15  

REPORTING MOIS #49 - MARS 2020

Bonjour à toutes et à tous,

A circonstances exceptionnelles, reporting exceptionnel.

Il y a bien sûr la crise du coronavirus qui frappe le monde depuis le mois de janvier, et également l’acquisition de ma résidence principale à Paris qui s’est réalisée. Le bien doit encore être complétement rénové, mais cela prend du retard avec le confinement. Cet achat se fait essentiellement à crédit (moins de 1% par an, sur 25 ans, assurance comprise) : l’apport couvre les frais de notaire, le crédit le prix de l’appartement et des travaux.

Suite à cet achat, j’ai décidé de rendre mon allocation d’actifs hors RP plus agressive : je n’identifie plus de projet à court ou moyen terme qui nécessiterait la consommation d’une partie importante de mon épargne et mon emploi est stable.

Ainsi, la part de mon allocation cible en action passe de 48% à 60%, et celle de l’immobilier coté passe de 7% à 10%. J’ai regroupé les parties monétaires et obligataires dans une catégorie "sécurisée" (spécificité française des fonds euros) ; le poids de cette catégorie sécurisée passe de 45% à 30%.

Au sein de la partie Actions, j’ai décidé de réduire un peu le poids des Small Caps Europe (passage de 7,5% à 5%) et d’augmenter de façon équivalente le poids de la partie World à 72,5%.

Enfin, l’estimation de la valeur de ma RP dans ce reporting est provisoire, notamment parce que les travaux ne sont pas finis. Je considère l’avoir acquise à un prix un peu inférieur à sa valeur sur le marché (vente le même mois de deux appartements identiques dans le même immeuble à un autre étage : un à un prix 20% plus élevé, pour un état à peine meilleur, l’autre à un prix 35% plus élevé). Ainsi, je considère pour l’instant que sa valeur est égale à la somme de ce que son acquisition me coûte (frais de notaires, charges, intérêts), ce qui est bien sûr faux, mais qui n’a pas d’impact sur le reporting, en attendant d’avoir une idée plus précise de sa valeur une fois les travaux finis et les choses revenues à la normale.

I - MOUVEMENTS DEPUIS LE DEBUT DE L’ANNEE
Versements / Retraits : 4,5k€ d’apport sur trois mois, et le déblocage de mon PERCO fin janvier (environ 20k€) pour financer l’apport de ma résidence principale. Avec du recul, j’ai eu de la chance de faire ce retrait à ce moment-là, car ces 20k€ étaient placés sur le support le plus risqué de mon PERCO, qui a perdu 20% depuis. Suite à ce retrait, mon allocation était déséquilibrée (pas assez d’actions), et je ne l’ai heureusement pas rééquilibrée tout de suite. Là encore, un coup de chance.

Arbitrages :
J’ai procédé à des renforcements progressifs de la partie action au cours du mois de mars en piochant dans les livrets, en faisant un rachat sur assurance-vie, et avec des arbitrages fonds euros / UC ETF à l’intérieur des assurances vie.

En gros : 5000€ début mars, 5000€ mi-mars, et 5000€ fin mars.
Cela m’a permis d’acheter des CW8 à 295€, à 250€ et à 225€, des EPRA à 45€, des RS2K à 144€, des PAEEM à 15,7€.
La volatilité est très importante et il est difficile d’avoir un plan clair dans ces conditions. Je pense que le plus grand risque est de changer sa stratégie dans la précipitation, mais il est assez difficile de continuer à investir vu le niveau d’incertitude. En théorie, j’aurais dû faire plus d’arbitrages pour que mon allocation rejoigne mon allocation cible, mais je me trouve des excuses pour ne pas le faire : je reçois une partie importante de mon épargne annuelle au 2ème trimestre, ça pourrait continuer à baisser, est-ce qu’on ne serait pas à l’aube d’une crise inédite ?

Ventes :
N/A

II – COMPOSITION ET EVOLUTION DU PORTEFEUILLE
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/8727_synthese_2020_03.png

Performance : Bien sûr, la performance nette du portefeuille prend un coup derrière la tête. Elle était excellente jusqu’au 20 février avec une progression de 6k€ depuis le début de l’année, elle est tombée jusqu’à -18k€ pour finir le trimestre à -14k€, soit une baisse de 20k€ en un mois. Sur le trimestre, le portefeuille net a perdu 8,5%, ce qui reste raisonnable au global. La valeur de part est à 125,05.

Le TRI s’écroule à 2,1%, on s’éloigne grandement de l’objectif long terme de 5% depuis début 2013. 2,1%, ça doit être équivalent à un all-in sur le PEL depuis 2013, forcément, ce n’est pas très satisfaisant à l’instant T, mais j’investis à long terme.

Répartition à la fin du mois :
Les actions sont sous-pondérés malgré les renforcements importants du trimestre, du fait du retrait du PERCO en janvier, de la baisse importante des marchés, et de l’augmentation de leur part dans mon allocation cible. Je ne me précipite pas pour revenir à l’équilibre, je me donne l’objectif d’y arriver d’ici la fin de l’année 2020.

Je reste relativement prudent tant que les travaux pour ma résidence principale ne sont pas terminés, on n’est pas à l’abri d’une surprise de ce côté-là.

III – STRATEGIE POUR LES PROCHAINS MOIS
Objectif numéro un : j’espère que le confinement prendra bientôt fin et qu’il sera possible de faire les travaux, puis de déménager !
Pour le reste, équilibrer progressivement mon allocation, et croiser les doigts pour qu’on n’entre pas dans une récession très profonde. Je ne vois rien d’autre à faire…
Prenez soin de vous et de vos proches, et à bientôt.

Hors ligne Hors ligne

 

Discussions similaires à "portefeuille d'actions de thib0"

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur