Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

[+1]    #1 11/04/2016 18h39

Membre (2015)
Réputation :   14  

Bonjour à tous,

Dans un cadre de diversification de mon portefeuille je m’intéresse aux valeurs de la télécommunication mondiale.

En fouinant dans la section "Portefeuille des membres" qui m’inspire et me permet de jauger les tendances j’ai trouvé cette valeur qui m’a l’air de pâtir un peu trop de la chute des pays émergents qui eux même pâtissent de la chute des cours des matières premières. Mauvais point pour moi, la diversification est mauvaise mais la valeur reste intéressante. 

Tout d’abord plaçons nous dans un contexte "correct" :

- MTN est leader de la téléphonie mobile au Nigeria, avec plus de 62 millions d’abonnés. L’opérateur, actif dans une vingtaine de pays d’Afrique et du Moyen-Orient, comptait 233 millions d’abonnés fin septembre 2015.

- Depuis quelques temps l’entreprise se doit de démêler un conflit avec le comité de communication Nigérien (CCN) qui lui reproche de ne pas avoir su déconnecter à temps 5,1 millions d’abonnés disposant de cartes SIM non enregistrées. Ils n’ont pas réussi a trouvé un accord commun et l’affaire est passé en justice. La CCN demande en contrepartie une lourde amende mais pour le moment aucune date n’a été fixée pour l’audition. Pour le moment, on parle d’une amende qui peut varier de 1 à 10Bil …

Pour voir les catalyseurs ainsi que les craintes liées à la macroéconomie je vous renvoie sur un lien qui résumera la situation beaucoup mieux que moi. Le point de vue utilisé de l’auteur est clairement vendeur mais les informations sont là :
Analyse de Sam Kovacs

Information sur le cours de bourse :
Capi : 15.6Bi
Cours : 8.68 Dollars US
Dividende : Semestriel de 0.36 (Us)
PER : 11.90
P/CA = 1.63
P/CP = 1.58

Point de vue de la comptabilité :
Globalement l’année 2015 a été mauvaise avec des marges réduite et les augmentations de dividende commencent a montré leurs limites. En comparant la société a des acteurs majeurs de la télécommunications en europe (je ne sais pas si c’est bien) le passif de cette entreprise me semble léger !

Voici mes niveaux de valorisation fait via xlsValorisation :



Le titre est aussi dispo au US : MTNOY:US (bloomberg)
PIOTROSKY : 6
IH_SCORE : 6.3

PS : La société ne connait pas le rachat d’actions, ils préfèrent fournir un dividende.

Mots-clés : afrique, mtn, télécommunication

Hors ligne Hors ligne

 

#2 11/04/2016 18h51

Membre (2011)
Top 20 Portefeuille
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   600  

Autre problème, la quasi continuelle dévaluation du ZAR par rapport à l’euro.

XE.com - Graphique ZAR/EUR


Portefeuille - Le poker est un jeu passionnant permettant de perdre son argent, son temps et ses amis

Hors ligne Hors ligne

 

#3 12/04/2016 07h44

Membre (2013)
Réputation :   184  

Bonjour,
C’est un titre que j’avais regardé en 2014 car il permet de s’exposer aux secteurs de la téléphonie en Afrique.
A l’époque le titre était trés (trop cher)
Actuellement le contentieux avec le nigéria et l’effet devise me font passer mon tour.

Hors ligne Hors ligne

 

#4 06/09/2016 21h33

Membre (2015)
Réputation :   14  

simouss a écrit :

Autre problème, la quasi continuelle dévaluation du ZAR par rapport à l’euro.

En passant par le titre US on évite ce soucis non ?

Petite mise à jour !

L’amende à finalement été déterminée et c’est plus de 1.65B$ que MTN devra rembourser. Pour cela ils ont déjà payés 250,77M$ en avance et compte sur une offre publique de 1B$ pour payer une majorité de l’amende. Offre publique incluse l’amende sera payé à 75%.

Deux solutions avec cette offre public (Je ne fais que retranscrire) :
- Sortie totale des petits actionnaires de l’entreprise
- Réduction des parts du groupe télécom dans MTN Nigéria.

Le titre côte toujours aux même prix 8.55$ mais l’année 2015 n’a pas été bonne avec en partie des frais inhabituels qui ont entachés de 700M le résultat avant impots.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 07/09/2016 16h45

Banni
Réputation :   57  

Membre clivantMembre clivant Membre clivant

Intéressant cette file qui refait surface au moment ou je m’intéresse à la valeur.

Je vois 3 upside dessus :
Le cours est faible si on compare par rapport au multiple historique.
Le cas du nigeria est réglé (meme si la reussite de l’AK n’est pas confirmé).
La situation en Iran est stable.

Je pense me positionner via l’adr pour profiter d’une revalorisation et du rendement.
Par contre la fiscalité de l’adr n’est pas explicité.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #6 14/01/2017 10h58

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   388  

Bonjour, MTN se vend a une VE/EBITDA 2015 de 5.5 environ (22/4), Et ce alors que les monnaies Emergentes ont bien souffert et pourraient rebondir.

Le business est sur beaucoup d’endroits chauds de la planète, Nigeria, Iran, Syrie, Afghanistan, mais  génère du cash flow après Capex. Ils ont un historique de payer de gros dividendes et de faire des buybacks.

La majorité de l’EBITDA provient du Nigeria et de l’Afsud.

Ils font des émissions d’actions mais à but politique ou sociétal;

MTN Zakhele fait parti du Black Economic Empowerment scheme et tous les X années permet aux sud africains "de couleur" de souscrire à des actions à prix préferentiel. Le montant d’un milliard de Rands soit moins de 100 millions d’euros est faible comparé à la capitalisation. Ce qui est sympa c’est que le fonds est bloqué plusieurs années et les dividendes capitalisés donc cela permet à une population modeste d’apprendre l’investissement de long terme. Bon ce qui est moins sympa est qu’il n’y a pas de restriction de patrimoine et un millionaire peut en profiter.

MTN Nigéria va etre coté au Nigeria, cela va favoriser un support des actionnaires nigérians pour l’entreprise et soutenir le business au Nigeria. Le point négatif; on ne sait pas combien d’actions vont etrè vendues si il y a vente, et à quel prix.

MTN avec 234 millions de clients, a une base forte, et je pense sous monétisée. MTN money se développe rapidement avec 36 millions de clients, et même si le système n’est pas à la pointe car il fonctionne sur des téléphones de base par SMS, il y aura des services plus évolués dans l’avenir par smartphone, ou un partenariat avec un leader technologique pour un portefeuille mobile (Mobile Wallet - sorry) complet.

MTN indique se concentrer de plus en plus sur le digital;

Press Release a écrit :

MTN Group, a leading emerging markets mobile operator and MMI Holdings, an insurance-based financial services player, will join forces in a strategic partnership
The joint venture, branded aYo, will have a strong focus on delivering micro insurance solutions across the African continent
Johannesburg, South Africa – MTN Group and MMI Holdings today announced the launch of a micro insurance joint venture, branded aYo. The joint venture will benefit from the scale, combined expertise and market access of both companies, to provide a strong basis to compete in a changing mobile financial services industry.

MTN détient de 41% de Africa Internet Holdings qui est leader sur le Ecommerce dans beaucoup de pays, bien que ne faisant pas trop de revenu pour le moment. C’est valorisé 2 milliards par la dernière montée en capital de MTN. On peut avoir plus d’informations en regardant les rapports financiers de Rocket Internet qui détient des parts.

Sur le même modèle, MTN détient 50% je crois de Middle East internet holdings.

Ces deux Joint ventures sont des startups pour le moment mais bénéficient de synergies avec MTN et de la base énorme de clients, de la puissance commerciale, ainsi que de la marque MTN.

Le reporting sur leur site est fouilli. Pour le management, je n’ai pas trop d’avis. C’est une entreprise listée avec un management de type entreprise listée. Généralement les entreprises sud africaines privées sont bien gérées (modèle anglo saxon brittanique).

Au final on ne paye pas chèr pour une entreprise de type pilier de bourse, qui à un business rentable sur des marchés en croissance démographique forte, avec l’explosion de la data comme soutient, et en plus on obtient des options de croissance énormes je pense liées au digital comme Mobile Money, Africa internet group, Middle East internet group, et autres startup.

Je détiens du MTN.

Dernière modification par BulleBier (14/01/2017 11h23)


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#7 11/03/2021 22h11

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   388  

Tous ceux interessés par les entreprises de croissance devraient regarder MTN qui publie des bons resultats.

Results Presentation

Notamment un passage de 217 millions de clients en 2017 a 280 maintenant!  +18 millions dans le semestre écoulé!

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

#8 12/04/2021 12h06

Membre (2013)
Réputation :   184  

Bonjour,

je souhaiterais acheter MTN GROUP mais je n’ai pas accès via IB à la bourse d’afrique du sud.
Auriez vous le code pour acheter cette valeur ?
Sur quelle place de cotation l’avez vous acheté ?

D’avance merci pour les réponses

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 12/04/2021 12h10

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   388  

En Allemagne elle cotise en Euros.
MTN Group Ltd Equity | 897024 | ZAE000042164 | Share Price

Je prepare un article sur MTN, tres interessante mais pas sans risque.

un bon article recent sur seeking alpha MTN Group Still Offers Huge Potential (MTNOY) | Seeking Alpha

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par BulleBier (12/04/2021 12h10)


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #10 12/04/2021 13h54

Membre (2013)
Réputation :   184  

Merci Bullebier,

Frais de courtage Fortuneo pour acheter en Allemagne: 1,72%
vous avez acheté via quels courtiers ?

je vais tenter un achat aux US
Les ADR sont négociés de gré à gré. Le code commercial est MTNOY. Le numéro CUSIP est le 62474M108. Le rapport entre l’action ordinaire et l’ADR est de 1: 1.

J’aurais préféré un achat en Afrique du sud mais je n’ai pas accès

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #11 28/09/2021 21h26

Membre (2013)
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   388  

Mon analyse personnelle sur mon blog Anglophone traduite en Francais par google (Gain de temps)

Date 27 Avril, Prix 5 Euros, nous sommes a 7.60 Euros.

Depuis nous avons eu les resultats Intermediaires 2021: adjusted basis HEPS was up 31.5%
to 505 cents. Dette en baisse grace a des dividendes de MTN Nigeria et retour des dividendes en fin d’année (petits tout d’abord)

On est a 13.6X PE avec le prix en Rands. 13,609.00 ZAC (Centimes de Rands soit cacahouettes…Pardon pour la blague)

Moi a écrit :

MTN Group, basé en Afrique du Sud, est le plus grand opérateur télécom d’Afrique, avec plus de 280 millions de clients.

Mais ce n’est pas seulement une entreprise de télécommunications : elle compte plus de 45 millions de clients d’argent mobile : MoMo est synonyme d’argent mobile.

Les données (**DATA**) croissent très vite, avec un potentiel énorme car à terme, ces 280 millions de clients auront tous des données.

Alors que, heureusement, je suis à la hauteur de mes achats, le stock est incroyablement bon marché à environ 10 PE (google). Il a à peine récupéré aux niveaux d’avant la pandémie et a tendance à baisser au cours des 5 dernières années. nous allons entrer dans cela.

Dans cet article, je vais passer en revue les points suivants :



1- mon histoire avec le stock

2- la stratégie et le produit

3- le risque Nigéria

4- la gestion

5. Conclusion

C’est une entreprise très complexe à analyser, donc malheureusement mon article ne couvrira pas tous les aspects de l’entreprise, je pourrais passer à côté de nombreux points.

1- mon histoire avec le stock

Le graphique à long terme de MTN (en rands, donc une devise avec une certaine dépréciation), ressemble à un compounder à long terme qui s’est effondré après avoir heurté quelques ralentisseurs. MTN était un favori parmi les marchés émergents.

Ce statut s’est soudainement arrêté lorsqu’en 2015, le gouvernement nigérian a imposé une amende de 5,2 milliards de dollars pour non-respect de certaines exigences d’enregistrement de la carte SIM et d’autres choses. Le stock s’est effondré. Puis, après plusieurs mois de négociations, ils se sont contentés de 1,671 milliard de dollars et j’ai acheté les actions. Problème résolu, pensais-je.

Hélas, en 2018, la société a été frappée d’une autre amende de 2 milliards de dollars pour des raisons fiscales et a reçu l’ordre de rapatrier 8,1 milliards de dollars parce qu’apparemment certains documents n’avaient pas été correctement remplis lors de l’expédition de fonds hors du Nigéria. Ce montant était énorme par rapport aux réserves et aux capacités de l’entreprise. Il n’avait pas l’argent. Le stock s’est effondré.

En fin de compte, c’était bien et réglé pour 53 millions de dollars. Le stock n’a jamais beaucoup récupéré car il a pris quelques coups de poing du Nigeria.

Ensuite, covid. Vol des marchés émergents, le titre s’est de plus en plus effondré. J’ai acheté plus. à partir de mi-2020, il s’est fortement redressé et les résultats ont été meilleurs.

2- la stratégie et le produit.

Quelques choses sont différentes ici d’un telco traditionnel.



La société a une énorme empreinte en Afrique et au Moyen-Orient.

Il a une coentreprise dominante en Iran. Il y a des défis uniques avec l’Iran : bien qu’il fonctionne bien localement, les sanctions américaines rendent difficile, voire impossible, le rapatriement des fonds au siège, nous pouvons donc presque annuler celui-ci, à moins que les sanctions ne soient levées.

En raison du développement du marché frontalier ***FRONTIER MARKET*** de ses pays hors Afrique du Sud, de nombreux clients ont leur première utilisation de données ou même de voix à ce jour et cela assure une croissance économique pour MTN.

Même ainsi, à la différence d’un marché développé Telco où les réseaux sont principalement construits, MTN peut atteindre plus de clients ou mettre à niveau les clients en construisant des sites 3G ou 4G dans de nombreux domaines. En fait, il fait toujours des investissements 3G et 4G.

Du côté positif, MTN a été très actif pour obtenir une entreprise technologique importante en Afrique et au Moyen-Orient.

Elle détenait une participation dans Jumia qu’elle a vendue, et détient des participations dans Middle East Internet Holding et Iran Internet Group, qui sont des leaders sur leurs marchés.

Cependant, à ma grande déception, le groupe MTN quitte ces entreprises prometteuses, elles ne sont pas rentables (encore ?).

Ces participations dans le commerce électronique, bien qu’importants investissements, ne sont pas considérées comme des participations stratégiques à long terme pour le Groupe et font partie de l’ARP.

Cela ressemble à un manque de patience à long terme sur les investissements, mais heureusement, MTN Group possède d’autres actifs numériques et sa stratégie est claire :

Actualisation de la stratégie : Ambition 2025 – « Des solutions numériques de pointe pour le progrès de l’Afrique »
MTN reconnaît l’opportunité de gagner des services numériques sur nos marchés alors que les clients se connectent pour la première fois.

Alors qu’est-ce que nous avons:

Numérique : (services rich media, contenu VAS, eCommerce et publicité mobile), 3133 Rm (219 millions USD) en 2020, en hausse de 30,4%.

Fintech (Xtratime et services financiers mobiles, Rm 13563 (947 millions USD) en 2020, en hausse de 23%.

Ensemble, c’est un peu moins de 10 % des revenus, mais c’est un montant significatif, Mobile Money compte 46 millions d’abonnés, et même si de nombreux usages sont encore basiques, il a un gros potentiel. Et il est rentable avec une marge d’EBITDA de 46% en 2020. C’est peut-être pourquoi ils veulent vendre les sociétés associées technologiques non rentables.

La société prévoit d’avoir une solution avec les paiements, l’assurance, les prêts, le mcommerce et l’épargne, avec des partenariats essentiels pour développer de bons produits.

"Notre coentreprise d’assurance aYo comptait 11 millions d’assurés enregistrés et 6 millions de polices actives. Au total, aYo a généré 6,4 millions de dollars US (106 millions de rands) de revenus de services et 10,5 millions de dollars US (172 millions de rands) de revenus de primes. Nous avons conclu un accord pour augmenter notre participation dans aYo à 75% et le consolidera à l’avenir une fois les approbations réglementaires obtenues" https://www.ayo4u.com/ "

***NOTE SEPT 2021**** ENTRE TEMPS MTN A SIGNE UN ACCORD AVEC SANLAM LE PLUS GROS ASSUREUR AFRICAIN POUR UNE ALLIANCE INSURTECH: C’EST TRES TRES PROMETEUR:
The Alliance will build a digital insurance and investment business, which will be an integral part of MTN’s fintech offering

Ayaba est la plateforme de messagerie. Je suis plus prudent sur celui-là. Mais un moyen astucieux d’obtenir des abonnés est d’offrir des données gratuites lorsqu’elles sont utilisées dans l’application Ayaba !

La société vise 100 millions d’utilisateurs Momo et 100 millions Ayaba d’ici 2025. Elle souhaite également avoir 10 millions d’utilisateurs haut débit et 200 millions d’utilisateurs de données.

-Sur l’empreinte géographique, l’entreprise envisage une sortie ordonnée de la région du Moyen-Orient, qui représente 10% des bénéfices et source de nombreux problèmes, je ne sais pas si c’est une bonne idée de disposer de filiales autosuffisantes. cela réduit les profits. Je pense qu’ils devraient ensuite rester en mode run off si les perspectives ne sont pas brillantes, et distribuer les bénéfices, c’est-à-dire s’ils le peuvent.

Le groupe MTN a fait une offre pour entrer en Éthiopie, un marché attrayant de 100 millions de clients.
***NOTE: OFFRE REJETTEE, ILS N’ONT PAS VOULU RENCHERIR***

Le dernier élément est le plan à long terme visant à séparer les actifs d’infrastructure et la plate-forme, éventuellement pour répertorier **LISTER** l’activité numérique à une valorisation élevée.

3-Nigeria Risque

Le Nigeria inflige des amendes d’un milliard de dollars à MTN depuis quelques années, pour se contenter de moins ou se rétracter plus tard. En fin de compte, les amendes n’étaient pas justifiées et, à mon avis, le Nigeria était juste énervé que tous les bénéfices de ses citoyens aient été retirés et distribués sous forme de dividendes en Afrique du Sud.

La relation est maintenant meilleure, MTN travaille en étroite collaboration avec le régulateur pour assurer le bon fonctionnement au Nigeria mais on ne sait jamais.

Une bonne chose qu’il a faite, ainsi qu’au Ghana, au Rwanda et ailleurs, est d’inscrire la filiale à la bourse locale.

il a 2 effets :

Il permet aux Nigérians et aux Ghanéens, etc., de participer et de profiter de la valeur générée dans les pays et d’investir dans la création de leur richesse.

Cela crée tout un groupe de locaux qui défendront MTN en cas d’attaque par le gouvernement.

Le problème est la dilution, et MTN. devrait vendre 10 à 15 % supplémentaires d’actions. Ce qu’elle pourrait et devrait faire, c’est racheter des actions de la société holding.

Un problème plus récent avec le Nigeria, c’est qu’avec la crise de Covid et les coupures de l’Opec, cela limite le montant des fonds qui peuvent être envoyés hors du Nigeria afin de protéger le taux de change du Naira. Je considère cela comme temporaire. En conséquence, il est difficile pour MTN de rapatrier les revenus nigérians.

Une fois que la récession de Covid et les flux de devises se seront normalisés, il deviendra plus facile de transférer de l’argent hors du Nigéria. Cela n’a aucun sens d’envoyer des milliards hors du pays en ces temps difficiles pour l’économie locale, et à mon avis, MTN devrait jouer le jeu sur le long terme en soutenant le Nigeria maintenant et en récolter les bénéfices lorsque les bons temps seront de retour.

En ce qui concerne le risque de réglementation supplémentaire, c’est toujours possible, mais je pense que le problème le plus urgent pour le Nigeria est d’attirer des investissements, de sorte que toute réglementation folle fera l’objet d’un appel à la fin.

Le marché nigérian est très attractif en termes de démographie. Il est lié au pétrole, et il a besoin d’augmenter sa production (quotas OPEP) pour soutenir le Naira. Fait intéressant, le Nigeria commence à émerger comme un hub technologique, un centre culturel. L’industrie est également en croissance, avec Dangote investissant dans une raffinerie de 650 000 barils par jour, ainsi que des investissements massifs dans l’industrie du raffinage du sucre,

4-Gestion

La direction est bonne pour traiter avec les gouvernements, l’inscription des filiales est une décision intelligente. Il est assez bon pour créer des produits numériques innovants et rentables.

Le gros défaut de la gestion, et de nombreux stocks non contrôlés par la famille, est de vendre des divisions à des prix d’aubaine lorsqu’elles ne sont plus en vogue. MTN est coupable de cela, et parfois il a l’impression qu’ils ne se soucient pas des profits, ils veulent juste sortir de situations difficiles. C’est la même chose pour vouloir vendre les entreprises Internet : c’est tout simplement faux. Ils devraient agir en tant qu’investisseurs à long terme pour ces entreprises comme Jumia et Middle East Internet Group.

Cependant, ils sont également bons lorsqu’il s’agit de développer leurs propres entreprises numériques.

La direction obtient donc une mauvaise note de ma part. Cela se résume à : peuvent-ils créer de la valeur en développant les activités Data et Fintech plus rapidement que ce qu’ils détruisent en vendant des activités informatiques et des participations sur les marchés locaux ?

5-Finances et conclusion

Nous avons une entreprise avec une gestion procyclique de faible qualité, une situation politique difficile en Iran et au Nigeria.

Parce que MTN a des difficultés à envoyer des fonds à la holding, ils affichent un ratio de levier de 0,8 pour le groupe et de 2,2 pour la holding.

***NOTE: PROBLEME REGLE DEPUIS****

Et parce que. du 2.2 pour la holding, ils ont leur programme de réalisation d’actifs, qui consiste à vendre des actifs quand ils ne sont pas chers, et ne paieront pas de dividende pour 2020, et reprendra avec un dividende pour l’année 2021, mais en 2022 .

D’un autre côté, nous avons obtenu des opérations stellaires, une échelle massive, une marque et une croissance organique.

Les résultats financiers 2020 ont un chiffre d’affaires à +12%, un EBITDA à +13%.

Le ROE s’améliore à 17% par rapport à 2018.

Le principal avantage de cette entreprise est son envergure et sa croissance organique, chevauchant les inévitables tendances technologiques et démographiques.

En conséquence, je pense que l’action est maintenue au ratio cours/bénéfice actuel de 10 et un achat dans un portefeuille diversifié, mais pas dans un portefeuille concentré. L’amélioration de l’économie mondiale après la pandémie poussera les résultats du groupe MTN à la hausse et résoudra ses principaux problèmes (ex Iran).

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par BulleBier (28/09/2021 21h31)


An der Börse ist alles möglich - auch das Gegenteil - André Kostolany.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur