Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Abonnez-vous à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Chercher
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l'investissement patrimonial pour s'enrichir, générer une rente et atteindre l'indépendance financière

Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

#401 26/04/2017 13h54 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   98 

Le dividende de Rallye va baisser suite à l’objectif d’avoir un cash flow après dividende positif au niveau de Rallye.

Ce dividende tappait d’ailleurs dans la richesse de Rallye depuis des années. Donc le dividende n’en était pas vraiment un.

La valeur nette de Rallye est aujourd’hui de 9.22€ par action avec un effet de levier de x7,4 sur Casino.

Hors ligne

 

#402 26/04/2017 15h36 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   43 

Pour ma part, j’ai vendu mes casino lundi profitant de la belle hausse et de la résistance technique proche

Hors ligne

 

#403 26/04/2017 16h38 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   12 

JesterInvest a écrit :

Le dividende de Rallye va baisser suite à l’objectif d’avoir un cash flow après dividende positif au niveau de Rallye.

Ce dividende tappait d’ailleurs dans la richesse de Rallye depuis des années. Donc le dividende n’en était pas vraiment un.

La valeur nette de Rallye est aujourd’hui de 9.22€ par action avec un effet de levier de x7,4 sur Casino.

Dividende "normalisé" à 1,40€, avec le paiement en actions possible.

Sinon, nous parlons beaucoup de Casino, mais nous en oublions GO sport et Courir !

Concernant GO Sport, l’enseigne est en cours de redressement. Pour être récemment allé dans un magasin, celui-ci était beaucoup mieux rangé, par exemple…

Pour Courir, l’enseigne est en pleine expansion, avec des magasins souvent bondés. Les perspectives sont intéressantes !

Je ne pense pas que ces deux entreprises aient vocation à rester dans le périmètre de la holding, et donc qu’une bonne offre d’achat suffirait à décider Rallye de vendre.

Hors ligne

 

#404 27/04/2017 18h24 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   86 

Investir75 a écrit :

Pour ma part, j’ai vendu mes casino lundi profitant de la belle hausse et de la résistance technique proche

C’était tentant de vendre Casino suite aux hausses de ces derniers jours.
Mais moi je reste persuadée qu’elle est loin d’être stabilisée et qu’elle va encore monter.
Donc, je garde, et pour pas mal de temps encore. En plus, le dividende va bientôt tomber.

Dernière modification par Isild (27/04/2017 18h25)

Hors ligne

 

#405 27/04/2017 20h40 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   47 

JesterInvest a écrit :

Le dividende de Rallye va baisser suite à l’objectif d’avoir un cash flow après dividende positif au niveau de Rallye.

Ce dividende tappait d’ailleurs dans la richesse de Rallye depuis des années. Donc le dividende n’en était pas vraiment un.

La valeur nette de Rallye est aujourd’hui de 9.22€ par action avec un effet de levier de x7,4 sur Casino.

C’est déjà  une belle recovery : il y a 2 ans le cours était à 13€  tandis que l’ANR était négatif.

Cela fait de nombreuses années que le dividende​ est annoncé comme prochainement réduit… Ce n’est toujours pas fait, tant mieux pour les actionnaires historiques. Une source récente sur le sujet ?

Dans tous les cas, si le cash  n’est plus distribué, il sera  certainement utilisé pour accélérer le désendettement. Cela devrait aussi profiter aux actionnaires.

Dernière modification par WhiteTiger (27/04/2017 20h43)


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.”   William Arthur Ward

Hors ligne

 

#406 28/04/2017 11h27 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   

Le dividende a été annoncé à 1,40€ contre 1,87€ les années précédentes. La baisse de celui-ci est donc bien actée.

Hors ligne

 

#407 29/04/2017 07h35 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   47 

GPA annonce un T1 avec une augmentation de 37,5% de son benefice net et voit son cours prendre 9,47% sur la bourse de Sao Paolo.

Cette info ne me semble pas pricé à cet instant dans le cours de Casino-Rallye.


Buy sheep, Sell deer.

En ligne

 

#408 29/04/2017 17h04 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   98 

Objectif de free cash flow >= 0

Cette année, il y a un dividende de 1,40€ pour tenir cet objectif, mais il y a eu le décalage du dividende Casino (accompte au S2) qui donne un effet positif qui ne se reproduira pas. Après, le dividende m’importe peu donc je n’ai pas creusé.

Les infos sont en filigranne dans la présentation des résultats 2016.

Hors ligne

 

#409 06/05/2017 16h15 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   47 

Kangoorico a écrit :

Le dividende a été annoncé à 1,40€ contre 1,87€ les années précédentes. La baisse de celui-ci est donc bien actée.

Cela correspond exactement au 7% de mon calcul précédent. Cela fait longtemps que cela était prévu. Je croyais qu’une nouvelle baisse avait déjà été annoncée pour l’année prochaine. A priori, aucune info n’est encore tombée.

Mais JesterInvest a peut-être raison. Il est vrai qu’en plus du dividende, il peut être intéressant de jouer la recovery de Casino et des autres entités du groupe. Pour ma part, c’est aussi là-dessus que je parie.

Dernière modification par WhiteTiger (06/05/2017 16h16)


“The pessimist complains about the wind; the optimist expects it to change; the realist adjusts the sails.”   William Arthur Ward

Hors ligne

 

#410 06/05/2017 19h06 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   86 

Je reviens sur Casino avec les commentaires des analystes Barclays qui ont chiffonné mon bel optimisme :

Zone Bourse du 5 mai a écrit :

Casino voit la qualité de ses résultats se dégrader, selon les analystes de Barclays qui ont abaissé leur conseil sur la valeur à "sous-pondérer", estimant que les performances du distributeur devraient encore rester largement soutenues par des éléments non opérationnels.
"La plupart des objectifs 2016 de Casino ont été atteints grâce à l’aide substantielle d’éléments non opérationnels", soulignent-ils dans une note publiée vendredi.

Après la consultation des comptes détaillés publiés dans le document de référence du groupe, ils estiment que la génération de cash-flow en France aurait été négative de 386 millions d’euros, au lieu d’un résultat publié positif de 102 millions, sans le concours de 150 millions d’euros de dénouements et modifications de swaps de taux et de 338 millions d’euros de cession d’actifs immobiliers.

"Casino a atteint son objectif de croissance de génération de trésorerie en France grâce à des éléments non opérationnels", indique le bureau d’analyse.

Par ailleurs, l’objectif de 500 millions d’euros de résultat opérationnel en France que s’était fixé le groupe pour 2016 en réponse aux critiques du fonds Muddy Waters et de l’agence Standard & Poor’s "a surtout été atteint grâce aux transferts ou aux fermetures de magasins déficitaires".

La barre promise des 500 millions (après 337 millions en 2015) a été atteinte alors que la croissance du chiffre d’affaires a été limitée à 0,3% en comparable, au lieu de 1,5% anticipé par le groupe.

Barclays estime que la poursuite de ces opérations de cessions ou transferts devrait constituer "le principal moteur de croissance du résultat opérationnel en France pour les années à venir".

OPTIONS D’ACHAT

Casino dispose en effet d’options de rachat, exerçables entre 2019 et 2022, sur des magasins Franprix, Leader Price et Casino qu’il a transférés en franchise en 2016.

"Si les franchisés parviennent à rendre ces magasins rentables dans les 3 à 5 ans, Casino pourrait alors exercer ses options et les consolider entièrement dans le résultat opérationnel, contribuant à la croissance de cet agrégat."

Barclays a également abaissé son objectif de cours sur Casino à 45,00 euros, contre 47,00 euros.

A la Bourse de Paris, le titre cède 0,8% à 56,26 euros à 14h45, alors que l’indice SBF 120 gagne 0,39% au même moment, et signe une progression de plus de 23% depuis le début de l’année.

Mis sous pression par le fonds Muddy Waters fin 2015 pour manque de transparence, pile de dettes et ingénierie financière masquant la baisse de ses performances, et dégradé par l’agence S&P en catégorie spéculative en mars 2016, Casino s’est profondément transformé en 2016 pour regagner la confiance des investisseurs.

Il a vendu ses filiales au Vietnam et en Thaïlande pour se désendetter, a soldé l’échec boursier de Cnova aux Etats-Unis et engagé la vente du brésilien Via Varejo et de ses actifs de e-commerce, foyer de pertes plombé par la crise.

Grâce aux cessions, la dette financière nette a été ramenée à 3,37 milliards d’euros en 2016, contre 6,07 milliards en 2015.

Les actionnaires du groupe, réunis en assemblée générale vendredi, ont voté à 96,8% une résolution modifiant les statuts de l’entreprise et reportant à 75 ans la limite d’âge du PDG.

Agé 68 ans, Jean-Charles Naouri, actionnaire de contrôle de Casino, aura atteint à l’issue de son mandat arrivant à échéance au printemps 2019 la limite des 70 ans jusqu’ici fixée par les statuts.

(Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)

Vous en pensez quoi les spécialistes ? Vous croyez vraiment que Casino peut retourner taquiner les 45 euros ?
Pour le moment, c’est une valeur à laquelle je crois et je m’y cramponne comme une moule à son rocher.

Et détachement du dividende le 9 mai.

Dernière modification par Isild (06/05/2017 19h07)

Hors ligne

 

#411 06/05/2017 19h32 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   47 

Nul ne sais quel sera la météo dans 2 semaines.

Une règle générale: lisez bien les documents de références, comptes annuels, résultats trimestriels pour vous forger votre propre avis et faites un classement vertical des avis des analystes et experts.

Muddy Waters avait pricé les titres Casino à 7€ et Rallye à 0€.
La panique de décembre 2016 et janvier 2017 a fournit des excellents points d’entrées (le constat est facile à postériori)

Dernière modification par Mi345 (06/05/2017 19h37)


Buy sheep, Sell deer.

En ligne

 

#412 06/05/2017 19h50 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   86 

Pour le moment, je me fie beaucoup aux analystes et aux experts car eux possèdent le savoir, moi pas (enfin pas encore, j’ai de longues années d’apprentissage devant moi !).

Je vois que Casino connait une belle phase haussière ces derniers jours, malgré la publication de résultats en demi-teinte mi avril.
J’espère que cette remontée n’est pas liée au dividende du 9 mai mais plus en une foi envers la recovery potentielle du titre pour le reste de l’année 2017 (et même au-delà).

Et vous, Mi345, quel est votre avis ?

Hors ligne

 

#413 06/05/2017 20h38 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   146 

Leur insondable versatilité et leur comportement moutonnier (regardez les critiques de IH envers morningstar) ont complètement décrédibilisé les "analystes". Je ne perds plus mon temps à lire leurs élucubrations de ces soit-disant professionnels qui en général ne mouillent pas leur chemise dans les dossiers, dont pour moi les compétences en analyse et en calcul ont la même valeur que celle qu’ils attribuaient à Rallye il y a un an : 0 (au passage, depuis cet épisode, Rallye a quasiment doublé).

Pour ma part, je trouve ce dossier très complexe et je sais que je n’ai nullement les compétences pour avoir un avis pertinent. En revanche, investir aux côtés de Nahouri me semble intéressant. C’est pourquoi je suis actionnaire.

Hors ligne

 

#414 07/05/2017 13h11 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   47 

Benjamin Franklin a écrit : « En ce monde rien n’est certain, à part la mort et les impôts. »
Or pour repousser l’heure de notre décès, il est certain qu’il nous faille nous nourrir.

1/ Présentation :
Casino
J.C. Naouri

Le CA de Casino sur 2016 est de 5670M€ pour la France + 3869M€ pour l’Amérique Latine.
Sur Le CV de JCN, on constatera des similitudes avec un ancien ministre de l’économie.

2/ Structure de contrôle :
Casino est une des plus anciennes LBO de la place parisienne.
La problématique de M. Naouri à ses début fut la même que chacun d’entre nous : Comment engranger un maximum de capital sur une vie. La réponse est l’utilisation du levier du crédit. Seulement, pour pouvoir contrôler un empire de 36 Mds de CA en étant parti de rien, il a utilisé le LBO sur 5 étages (6 si l’on compte GPA ou Mercialys), cela s’appelle les poupées russes, les poulies bretonnes de Bolloré, les holdings de Drahi…
Dans ces LBO, la dette à chaque niveau est roulée en permanence, Le cash-flow des dividendes ne permet pas le désendettement. Pour autant, il y a consolidation des participations entre Euris, finatis et Fonciere Euris. Sous une décennie, il est envisageable qu’il y ait une simplification de l’organigramme en tête.
Entre Rallye et Casino, le contrôle se fait aussi par le biais de multiples sociétés détenus à 100%, ce qui complexifie l’organigramme réel.
Cette structure assure une certaine garantie du dividende (relative tout de même puisque celui de Rallye a été abaissée cette année de 1,83€ à 1,40 €)

De façon allégorique, on peut se représenter la holding comme un érable. Le tronc est composé des structures de contrôle, les branchages support par Mercialys et les branches principales sont composés de Casino, Géant, Franprix, GPA, Exito, CDiscount, chaque feuille étant un magasin physique ou virtuel. Les racines enterrés et relativement opaques (Euris) retirent les minéraux du sol (financements) Les apportent via les vaisseaux qui irriguent chaque branche et chaque feuille. Ces feuilles par photosynthèse avec l’économie les transforment en nutriment (bénéfices) qui vient nourrir la structure et la consolider. 
Un robinet à sirop (dividendes et coupons) est présent sur plusieurs endroits du tronc pour récompenser l’investisseur.
Il arrive que des branches soient malades (Cnova Brésil), Qu’il faille se séparer de 10% du feuillage (Cession des Big C Thailandais et Vietnam) pour réduire le nombre de robinet (que certains jugeaient trop important) présent sur l’arbre (désendettement).

3/ Histoire récente :
- 2nd semestre 2014 : Le brent chute de 100$ à 50$ ; chute des matières premières minières.
- 2nd semestre 2015 : sur fond de crise économique (Brent, Pétrobas) et politique (Dilma Rousseff) en Amérique Latine, et de doute l’économie mondiale : la croissance des Pays émergés (Inde Chine) Les résultats, les perspectives et le cours déchantent. La structure, l’endettement de la holding est critiqué, Cdiscount Brésil est sous le coup d’une enquête pour malversation financière sur les stocks.
- Novembre 2015 : Casino annonce des Cessions asiatiques pour réduire sa dette.
- Décembre 2015 : Muddy waters, un fond activiste que je classerais dans les shorts & distord émet une note assassine sur la santé financière de la holding. Le titre, attaqué est à son paroxysme de pessimisme.
- T1 2016 : Cession effective de la branche Asie pour un bon prix, rachats de dettes obligataires dans la foulée.
- Année 2016 : Procédure de destitution de Mme. Dilma, Prise de pouvoir de M. Termer, stabilisation de l’économie. Remontée du Brent de 27$ à 50$ ; remontée des matières premières.
Eur-BRL
IBOVESPA
GPA
historique prix et stock métaux LME
Brent
- S2 2016 - T1 2017 : Les indicateurs avancés de l’économie sont favorables, Casino s’est fortement désendetté (dette réduite de 6Md€ à 3,3Md€ DDR p 90 ) le marché reprend peu à peu confiance en Casino-Rallye

Le CA de Casino provient de 40% de l’Amérique Latine et 60% de la France. Parlons donc de cette dernière.

4/ La distribution en France :
Les chiffres clefs
Nota : Les chiffres d’affaire indiqués dans le tableau « Analyse par groupes et par enseignes » sont ceux du groupe multinational entier donc non représentatif de la France. Voici la répartition du part de marché par Groupe qui permet de comparer les part de marché entre deux dates.
Le marché est mature, il y a très peu d’évolution entre les enseignes. De plus, chacun en tant que consommateur pourra se faire sa propre avis sur la qualité des produits, les prix, le service etc…
Bref, « nothing to add ».

5/ Les risques
Voici quelques sujets à surveiller :
a/ l’économie du Brésil
Le Brésil est dépendant des matières premières agricoles, métaux, du pétrole… S’il y a chute des prix sur ces produits, la crise économique pourra redonner lieu à une crise politique.
C’est toujours d’actualité car l’OPEP joue au poker menteur et Trump a réactivé la filière du pétrole de schiste.
b/ Amazon
Les services de livraison et le marché internet disruptent la distribution. Chacun se forgera son opinion. Mais l’on le voit dans les REITs abordés ici ; même M. Warren Buffett a réduit sa position dans Wallmart à cause de Amazon. Tous les denrées non périssable, les produits culturel, habillement et électroménager sont menacés. Par contre, l’alimentaire dispose d’une barrière à l’entrée que même Amazon prime aurait du mal à franchir. Les distributeurs l’ont compris et recentrent leur offre ou créent une parade avec les entrepôts/magasin drives. Pour ma part, je trouve ce risque surestimé. La livraison à domicile a existé au début du siècle ( Félix potin ) et a été détruite par la grande distribution à cause des couts de livraison. Je n’ai pas regardé dans les détails mais je pense qu’Amazon y est déficitaire. Quant aux drones, aux dirigeables-entrepôts, au self-service par IA, avec détection via RFID, disons que je n’y crois pas. Puis si je me trompe, un investissement dans Argan me sert de « couverture ».
c/ Hard discount
Je le liste pour mémoire, je n’arrive pas à le quantifier.

Décelez-vous d’autres sujets d’attention ?

6/ Analyse financière
Je n’ai pas la formation comptable pour m’exprimer sur le bilan et les résultats et préfère ne rien dire sur les ratios financiers et les méthodes d’évaluations de titre plutôt que de dire des âneries.
De surcroit, le dossier est complexe, JCN est friand des produits dérivés.

Un comparable pourrait être Carrefour. Mon sentiment est que les marges sont très faibles en France et qu’une guerre des prix fait rage. Beaucoup de producteur se plaignent des charges, des conditions. Une solution pourrait être (sans parler d’entente illicite) d’augmenter les prix. Les distributeurs, les fournisseurs y seraient gagnants.
De façon intéressante, l’IPC et l’inflation sont mesurés sur les biens de consommation. J’ai le sentiment que cette guerre des distributeurs a maintenue l’inflation plus bas qu’il ne devrait être en réalité. Mais en dehors d’une faillite d’un grand, ou d’une entente, je ne vois pas ce qui pourrait enclencher cette hausse des prix dont le consommateur sera la victime.

7/ Valorisation
@Isild
« Et vous, Mi345, quel est votre avis ? »

Tout ce pavé pour ne parler que maintenant du target price, vous allez dire que je m’épanche !
Mais c’est parce que similairement à vous, je n’ai débuté l’investissement boursier qu’en novembre 2015, mon avis vaut donc moins que le vôtre puisque vous êtes mon ainée et seule décisionnaire de vos actions, je m’abstiendrai donc de le formuler.
J’ai trouvé nécessaire de rappeler le contexte pour avoir les cartes en main et ne pas être surpris des arguments allant dans un sens ou dans l’autre.
Ceci étant dit, il y a une question plus intéressante : « A combien Casino Valorise-t-il ses propre titres ? »
Une réponse parcellaire peut être recherché dans lesOpérations sur action propre.

Il y a eu de nombreux rachat d’action en 2016 et des annulations en juin, juillet et octobre ramenant le capital social de 113,19 millions de titres à 110,99 millions de titres.
Ces rachats se sont fait sur le marché  d’abord autours de 42€ puis autours de 44,5€ en aout 2016.
L’argent utilisé provenait des cessions asiatiques.

« Vous croyez vraiment que Casino peut retourner taquiner les 45 euros ? »

Je crois que le marché peut être irrationnel mais que M. Naouri ne l’est absolument pas !


Buy sheep, Sell deer.

En ligne

 

#415 07/05/2017 13h29 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   86 

Et bien, Mi345, le sujet vous inspirait ! wink

Juste pour rectifier, je me suis présentée sur le site en février 2015 mais je n’ai commencé à m’intéresser à la bourse qu’au début 2017 et je n’ai ouvert mon PEA qu’en mars 2017 donc vous êtes très largement mon aîné en terme d’investissements boursiers.
Je ne suis qu’un bébé investisseur alors que vous, vous êtes déjà un tout jeune enfant.

En tout cas, merci pour ce compte-rendu détaillé sur Casino, sa vie, son oeuvre. Apparemment, M. Naouri semble inspirer le respect (c’est déjà ça !).
Et au passage, jolie métaphore filée de l’érable.

Dernière modification par Isild (07/05/2017 13h39)

Hors ligne

 

#416 18/05/2017 21h11 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   86 

Les turbulences au Brésil associées à la dégradation des analystes = double effet kiss cool qui se solde par un sauvage -4,83% sur le cours de Casino et un -4,71% sur le cours de Rallye.

Ca pique un peu quand même !

Dernière modification par Isild (18/05/2017 21h12)

Hors ligne

 

#417 18/05/2017 21h32 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   122 

Effectivement, ça "pique" sérieusement une baisse comme celle-ci. Cela n’a cependant rien de très surprenant sur ce titre, dont la dette est classée par les agences de notations comme étant en catégorie "spéculative".

Je ne possède plus de titres CASINO depuis déjà quelques temps, néanmoins je reste investi sur la société via des bonus cappés. Ma marge (23,3%) avant d’atteindre la barrière basse est encore importante et me permet (dans l’état actuel des choses) de rester serein quant à mes positions.


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#418 18/05/2017 21h36 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   86 

Sur des small caps, des baisses importantes, ça surprend moins, on y est préparé.
Mais sur une grosse société comme Casino, ça secoue ! C’est une sérieuse râclée.
J’avoue que je ne sais pas trop comment gérer les prochains jours de cotation.

Hors ligne

 

#419 18/05/2017 21h47 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   79 

Rallye propose un paiement du dividende en action; y voyez-vous un signe (bon ou mauvais présage) ?
La ligne étant petite et le cours de réinvestissement faisant baisser mon PRU, je pense souscrire (peu de risques).

Bien à vous,


Dooffy

Hors ligne

 

#420 18/05/2017 21h48 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   

Il y a également eu un détachement de dividende sur Rallye aujourd’hui (1,4€ brut par action).


Parrainages : Yomoni (code JEREMY07) --- WeSave (code TO4431) --- ING Direct (code KWZAXFB)

Hors ligne

 

#421 18/05/2017 21h54 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   122 

L’année dernière, peut de temps après être entré sur le titre, la société à aligné trois séances consécutives de hausses d’environ 5%, soit environ 15% en trois jours. Sur des titres comme CASINO, ce sont des choses qui arrivent. Certes pas souvent, mais régulièrement.

Après il faut voir aussi le fait que le titre à grimpé d’une vingtaine de pourcents depuis le début de l’année, là où les autres grands distributeurs ont connu de moins bonnes fortunes.

Si vous croyez en cette société, ça peut être pour vous l’occasion de vous renforcer si vous êtes sous (ou proche) de votre PRU.
Ceci n’est bien évidement pas un conseil d’achat (ni de vente).

Pour citer mon expérience (quel bien grand mot) personnelle, il y a quelques mois j’ai vendu un peu en catastrophe la totalité de ma ligne SES sur un chute journalière de l’ordre de 12% (le plus bas du jour, tant qu’à faire…)
Celle-ci résultait d’une annonce d’un opérateur britanique. J’ai pris là une belle grosse MV sur un petit moment de panique, alors que si j’étais resté à ne rien faire, quelques temps plus tard, je serais revenu assez largement en territoire positif.
Je ne peux évidement pas vous dire qu’il en sera de même pour CASINO, mais je peux tout de même vous conseiller d’essayer de ne surtout pas agir sous le coups de la panique.


https://petitactionnaire.wordpress.com/ - ma stratégie et informations débutants // http://ecotidien.eu - le blog des économies au quotidien

Hors ligne

 

#422 18/05/2017 22h02 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   47 

Isild a écrit :

Les turbulences au Brésil associées à la dégradation des analystes = double effet kiss cool qui se solde par un sauvage -4,83% sur le cours de Casino et un -4,71% sur le cours de Rallye.

Ca pique un peu quand même !

D’autres sociétés de la Bourse de Paris exposées au Brésil et exerçant leurs activités dans des secteurs très différents ont également connu de fortes baisses de leurs cours aujourd’hui : - 6,35 % pour CNP Assurances, - 4,76 % pour Edenred…

On a l’habitude de la volatilité sur ces titres depuis un certain nombre de mois, toujours pour cette même raison, et je ne pense pas que ça remette en question la qualité des sociétés concernées. Il faut, au contraire, peut-être profiter de ces occasions pour acheter ou renforcer surtout si on y investit pour du long terme.   

Je détiens des actions Casino Guichard que je n’envisage pas de vendre actuellement.

Dernière modification par Froidevaux (18/05/2017 22h10)

Hors ligne

 

#423 18/05/2017 22h44 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   

Rallye perd 1 euro sur la journée avec un versement d’un dividende de 1.40 euros par action, ce qui fait une augmentation de l’action de 40 centimes aujoud’hui (+ 2 % par rapport au cours actuel).

Hors ligne

 

#424 18/05/2017 23h06 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   186 

Absolument pas : Rallye cotait 21,8 à la clôture hier. Nous sommes à 19,4 à la clôture aujourd’hui.

Ce qui fait donc une baisse de 1€ en plus du détachement de 1,4€ par action.

Hors ligne

 

#425 18/05/2017 23h19 → Casino et ses Holdings cotées : Rallye, Foncière Euris et Finatis

Membre
Réputation :   

Bizarre, ils affichent une cloture la veille à 20,37 : RALLYE Cours Action RAL, Cotation Bourse Euronext Paris - Boursorama

Hors ligne

 

Pied de page des forums

Propulsé par FluxBB
Hébergé par Arcustech