Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 24/08/2018 16h25

Membre
Réputation :   48  

Mais ça c’est valable pour les balèzes en analyse, moi je vends parce que j’estime que ma PV est bonne à sécuriser.

Je n’estime pas vraiment de valeur. C’est aussi pour ça que les cours continuent parfois de grimper après mes ventes (mais pas toujours, parfois ça se met à baisser après ma vente).

C’est peut-être aussi le cas de Bifidus ?

Hors ligne Hors ligne

 

#77 24/08/2018 17h25

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   572  

Il n’y a pas de règle générale, ca dépend des actions…
Sur les actions que je conserve pour suivre leur croissance sans trop me préoccuper de leur valorisation il peut m’arriver de prendre des profits et de racheter plus haut en fonction des publications.
En règle générale je n’hésite pas à acheter sur une bonne publication quitte à y mettre le prix. On peut effectivement ranger Tessi dans ce genre d’actions ou Argan. Je me renforce pratiquement à chaque publication d’Argan !
Sur les actions stagnantes genre AI ou Total j’en ai assez pour pouvoir alléger 10 fois de suite sans avoir à me racheter plus cher.
Il m’arrive aussi de sortir trop tôt suite à une hausse rapide (par exemple je me rate en permanence sur sur SP 500). J’attends que ca baisse et ca n’arrive pas…
En général je reconsidère le produit après un certain temps considérant que je repars à 0.
Il ne faut pas croire que ca marche à tous les coups et j’ai vu filer beaucoup de small après avoir pris des bénefs trop tôt.
Un trader m’as toujours conseillé d’acheter fort et de sortir petit à petit, mais je dois me faire violence pour "rentrer fort" et franchement je n’y arrive pas toujours.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne Hors ligne

 

#78 24/08/2018 23h53

Membre
Réputation :   91  

Bonsoir bifidus

Très belle réussite jusqu’à maintenant.

Chez quel courtier en ligne êtes-vous pour votre portefeuille ?


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #79 27/08/2018 13h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   572  

Mes PEA et PEA-PME sont chez Boursedirect.
Pour les actions US et les pseudos obligations (prefered, baby bonds) avec un peu de levier j’ai un compte Interactivebrokers. Mais la remontée des taux US me rend de plus en plus méfiant vis à vis du levier.
Pour le CTO j’utilise maintenant principalement Degiro bien qu’ayant aussi un compte Boursedirect.
Pour mes petits trade sur les grosses capi j’utilise les CFD Degiro qui permettent de s’affranchir de l’impôt de bourse. Malheureusement il faut maintenant un compte séparé pour les CFD ce qui oblige à laisser du cash un peu partout…
J’ai contacté Saxo pour transférer mon PEA (leurs tarifs m’ouvriraient de nouveaux horizon de trade sur les small), mais ils ne transfèrent que du liquide et il faudrait que je vende ma centaine de lignes le temps du transfert. De plus ils ne peuvent pas abriter mes fonds fermés aux souscription (MME et I&E). J’ai aussi pensé transférer uniquement mon PEA-PME mais ils ne le font pas…
Voilà, j’essaie de m’adapter aux tarifs, j’ai aussi des comptes Boursorama et Binck que je n’utilise plus depuis longtemps.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne Hors ligne

 

#80 27/08/2018 15h11

Membre
Réputation :   91  

Si je me souviens bien IB ne fournit pas d’IFU. Ce n’est pas trop compliqué étant donné que vous faîtes pas mal de mouvements ?

A propos du levier, serait-il plus pertinent (ou moins dangereux) d’utiliser des crédits conso à la place (notamment dans le cas d’investissement Buy&Hold sur des aristocrates par exemple) ?


Parrainage Binck (100€)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #81 27/08/2018 15h29

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   572  

IB fournit un document très détaillé avec les gains de l’année quel que soit le nombre de transactions.
De Giro ne fournit pas d’IFU non plus. IB est beaucoup plus pratique que Degiro car il fournit les gains de l’année quand on veut pour faire des Ventes/Achats fiscaux alors que Degiro ne donne pas cette possibilité et en plus interdit de placer un ordre contre soi même (impossible de mettre un achat au marché contre une vente au marché sur le même produit).
J’ai des bilans avec mes gains que je j’ajoute à ceux de BD, je ne vois pas pourquoi il y aurait plus d’erreur qu’avec les courtiers français. Après il est toujours possible de pinailler sur ce que me rapportent les prêts de titres etc… De toute façon personne n’y comprend plus rien.
Le levier IB est cher en USD, en Euro il coûte moins cher qu’un prêt à la conso qui doit être remboursé tous les mois.
Je peux emprunter en EUR chez IB pour acheter en USD mais je m’expose au change. dans tous les cas c’est beaucoup plus souple et facile à gérer que des prêts à la conso.
De toute façon j’aurais largement le cash pour couvrir mes petits leviers, c’est juste plus pratique de passer à -10.000 sur IB et -10.000 sur Degiro que de vendre de l’AV, du Livret A ou même faire en permanence des petits virements à partir du Compte courant. Disons que je peux acheter en EUR ou USD sans trop faire attention à mon compte tant que je reste entre 1 et 1.3 de levier.


Le pouvoir doit se définir par la possibilité d'en abuser

Hors ligne Hors ligne

 

#82 23/01/2019 16h49

Membre
Réputation :   38  

neymar a écrit :

Cher Bifidus, permettez moi de vous adresser ce message, en toute amitié et un peu d’humour !

En fait vos interventions et méthodes me font plus penser à l’œuvre du facteur cheval, dans sa version moderne appliquée à la finance.
L’histoire du Palais Idéal de Ferdinand Cheval
Vous avez patiemment glané au fil des ans,des actions diverses et variées, par petites quantité et travail de fourmi laborieuse.(comme les pierres du facteur cheval) en utilisant l’épuisette (la brouette) pour bâtir un empire financier !(le palais idéal).

Cordialement,

Bonjour Bifidus,
Je vous avez taquiné il y a quelques années (et oui le temps passe si vite !) avec cette ressemblance de l’oeuvre du facteur Cheval.

Et bien vous voila propulsé dans le 7eme art.
Voici la sortie du film : "L’incroyable histoire du facteur cheval"
La bande annonce:
Trailer du film L’Incroyable histoire du Facteur Cheval -  L’Incroyable histoire du Facteur Cheval Bande-annonce VF - AlloCiné

Résumons la situation:
Le facteur Cheval trébuche sur une pierre  ( 0,35 mn)  --------- c’est le jour ou vous avez acheté votre  première action.

Ensuite le passage de la brouette (0,45 mn)  ---------------c’est votre technique de l’épuisette et d’un travail de fourmi besogneuse !

Et après on aperçoit le palais en construction --------------la construction de votre portefeuille diversifié et hétéroclite,  mais basé sur des fondations solides wink !

Pour finir je vous souhaite la santé et longévité du facteur Cheval, ainsi qu’une bonne année financière !

Bien cordialement.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur