Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Jacquet Metal Service sur nos screeners actions.

#51 28/03/2020 12h14

Membre (2015)
Réputation :   195  

Pour précisions, le PRU de ces 464 762 actions achetées entre le 26 février et le 24 mars est de 8,80€ pour un total de 4 090 318,54 €, soit 16% du RNPG 2019 publié le 11 mars, et environs 80% du RNPG du Q4. Cela représente également 24% du dividende versé en 2019.

Toujours heureux de l’allocation de capital. En espérant que ces rachats continuent !

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#52 28/03/2020 12h20

Membre (2013)
Top 20 Année 2022
Top 20 Année 2021
Top 20 Actions/Bourse
Top 5 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 10 Banque/Fiscalité
Top 5 SCPI/OPCI
Réputation :   1296  

Quelques précisions à propos de JCQ,

En juin 2019, Amiral Gestion (dans le reporting trimestriel de leur fonds Sextant PEA) déclarait :

JCQ est une ligne construite fin 2018 (le cours le plus bas, à l’époque, était de 15 €) après la chute de 60% sur les plus hauts de l’année. Le niveau de valorisation est très bas (jamais vu depuis plusieurs années). La valeur boursière actuelle (à +- 15 € par titre) est proche des actifs durs de l’entreprise (stocks et entrepôts).

Actuellement, le cours de JCQ est à 8,74 €.
Le plus bas touché a été 7,60 € le 16 mars 2020.

--

La valeur est tentante (j’ai failli l’acheter il y a quelques jours) mais :

1/ c’est une boite très cyclique
2/ c’est une small cap (dans un marché baissier, c’est risqué)

3/ le dernier communiqué est assez alarmiste

"Erosion de la demande notamment à partir du second semestre 2019"
" Janvier – février 2020 : conditions de marché du début d’exercice difficiles, pas d’amélioration de la conjoncture anticipée au 1er semestre 2020"

4/ les chiffres 2019 n’étaient déjà pas bons

- Marge brute : - 1% (23.2 au lieu de 24.2)
- Ebitda : - 29 M€ (marge en baisse de 5,9% à 4,5%)
- ROC : -45 M€ (marge en baisse de 5,0% à 2,7%)
- RN en forte baisse : de 61,6 M€ à 24,5 M€

Communiqué 12 mars 2020

5/ Les chiffres du S1 2020 risquent d’être encore plus mauvais…

Maxicool
 
PS : la valeur est en "watch-list" toutefois.

Dernière modification par maxicool (28/03/2020 12h22)


Parrain LINXEA. Boursorama (FRVE9093). Fortuneo (12662218). Zen'Up. Vattenfall. Bourse Direct (2019704537)

Hors ligne Hors ligne

 

#53 28/03/2020 21h25

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   683  

Le dossier est à approfondir car on fait souvent des affaires sur des cycliques en bas de cycle !
Les points à creuser :

1- quelle est la décôte sur fond propres tangibles et la comparer au dernier bas de cycle.

2- est ce que la dette est sous contrôle (covenant) et quelles sont les prochaines échéances.

3- quelle est la position concurrentielle de la société sur ses marchés ? Je sais qu’ils sont sur des niches sur certains marchés (creusabro) mais j’ai pas creusé.
En cyclique, j’ai actuellement du Derichebourg qui est leader sur la collecte de la féraille en France. Leur position dominante devrait leur permettre d’être suivie par les banques si besoin (on ne prête qu’au riche ou aux plus solides …).

J’ai lu le bouquin biographique du fondateur (gracieusement offert par la société sur simple demande par mail). Le dirigeant m’avait réellement impressionné. Son raid sur IMS était vraiment osé ! A l’époque, contrairement à son concurrent ( et cible) IMS, Jacquet comprenait vraiment bien son marché et avait pu prévoir la crise et réduire son stock au bon moment.
La question est de savoir comment il a abordé la crise actuelle. La situation était déja dégradée fin 2019. Ils devaient déja être préparés pour un mode plus défensif. Mais je pense qu’ils étaient encore bien loin d’imaginer la crise actuelle …


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

[+2 / -1]    #54 30/03/2020 10h09

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   683  

A noter le programme de rachat d’action qui a été mis en place de manière "accélérée" depuis les résultats annuels.
Sur les 3 dernieres semaines, la société à racheté environs 4M€ d’actions soit presque 2% du capital.
du 4 au 10 mars
du 11 au 17 mars
du 18 au 24 mars

edit : désolé, j’avais pas remonté la file, une partie de l’info avait déjà été donnée … mais c’est toujours apprciéable quand les infos sont actualisées avec les derniers rachats hebdo ET que les sources sont données, non ?

Dernière modification par oliv21 (30/03/2020 10h42)


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#55 01/04/2020 13h43

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   683  

dlantoine @ Investir.fr a écrit :

Jacquet Metal Service voit lui aussi ses activités perturbées par le
L’épidémie de coronavirus contraint le distributeur d’aciers spéciaux à fermer tour à tour ses sites. Il prend les mesures nécessaires pour faire face à la situation, mais le premier semestre en portera les stigmates.

L’analyse (Investir)
Difficile pour un groupe industriel de passer au travers de l’épidémie de coronavirus. Jacquet Metal Service, distributeur d’aciers spéciaux, est en effet contraint de fermer certains de ses centres de distribution, même si l’activité a redémarré en Chine après plusieurs semaines d’interruption et qu’elle se rapproche maintenant d’un niveau normal. Il n’y réalise cependant que 1% de son chiffre d’affaires.

Depuis la mi-mars, les centres français, italiens et portugais (18% des facturations) ont en effet été progressivement arrêtés, conformément aux directives des autorités locales ou compte tenu des difficultés logistiques rencontrées. Pour ce qui est des autres sites, ils poursuivent leur activité, avec des taux d’utilisation compris entre 60 et 90%, précise la société. Et « compte tenu de la progression de la pandémie, le groupe s’attend à devoir fermer d’autres centres dans les jours et les semaines à venir, notamment en Espagne (7% du chiffre d’affaires) et en Amérique du Nord (6%).

Dans ce contexte de « pilotage pays par pays », Jacquet Metal Service a d’ores et déjà pris des mesures d’adaptation, en recourant notamment à du chômage partiel en Europe et en Amérique du Nord pour près de 25% de l’effectif total, en réduisant les dépenses non essentielles ou en reportant des engagements d’approvisionnement.

Situation financière solide
La situation financière n’est pour autant pas fragile. Le taux d’endettement est limité à 45% et le groupe dispose de 250 millions d’euros de trésorerie et d’importantes lignes de crédits (700 millions d’euros utilisés à 59%). Il indique ainsi pouvoir faire face à la situation actuelle.

Dès la mi-mars et la publication de ses résultats annuels, la direction du distributeur d’aciers avait déclaré ne pas s’attendre à une amélioration de la situation au cours de ce premier semestre 2020. L’année dernière, Jacquet Metal Service avait vu son chiffre d’affaires reculer de 7,5%, à 1,61 milliard d’euros, et de plus de 10% pour le seul quatrième trimestre. Le résultat opérationnel courant a été divisé par deux pour ne plus représenter que 2,7% du chiffre d’affaires. Même en bénéficiant de la plus-value sur la cession Abraservice, le résultat net part du groupe a été ramené de 62 millions d’euros à 25 millions en l’espace d’un an.

Le conseil
Le contexte est bien entendu difficile, comme le sera le premier semestre de l’année en cours. Nous ne voyons pas de catalyseur permettant aujourd’hui de revenir à l’achat. Nous sommes à l’écart.
Le cours au moment du conseil : 8.53 €

Source


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#56 04/05/2020 15h25

Membre (2012)
Top 20 Expatriation
Top 5 Actions/Bourse
Réputation :   683  

Boursier.Com a écrit :

Jacquet Metal Service (ex - IM : un exercice qui devrait être difficile

Position.
Il y a deux ans, nous allégions la position en Jacquet Metals alors que la valeur se situait sur les 30 Euros. Cette époque semble aujourd’hui bien lointaine avec un cours de bourse de l’entreprise d’Eric Jacquet revenu sous les 10 Euros… Le distributeur d’aciers spéciaux connaît des moments difficiles avec une conjoncture économique fragilisée par les conséquences du Covid-19. Heureusement, les clients de Jacquet appartiennent à de nombreux secteurs d’activité ce qui permet de bien répartir les risques… L’Allemagne assure à elle seule 38% des ventes de la société contre seulement 9% pour la France. Cette prédominance du nord du vieux continent est un atout car cette zone est plus solide que les pays bordant la Méditerranée. Mais la bonne santé des finances publiques ne permet pas d’éviter une contraction sans précédent du PIB…

Revenus. La situation financière de Jacquet est plus saine qu’auparavant alors que la firme a procédé de manière judicieuse à une belle cession juste avant que le temps ne se couvre… Spécialisée dans les aciers résistants à l’abrasion, la filiale Abraservice a été vendue au suédois ABB. Grâce à ce deal, la dette nette est revenue à 175 Millions d’Euros à fin 2019 contre 215 ME un an plus tôt. Dans ces conditions, l’effet de levier est de 2,4… Même si ce niveau peut sembler raisonnable, il est susceptible d’augmenter rapidement du fait de la dégradation attendue sur l’année en cours des résultats de Jacquet. Les mesures de chômage partiel et la baisse des dépenses non essentielles ne seront pas suffisantes pour compenser la faiblesse de la demande. Avec la levée du confinement, on peut tout de même estimer que le pire est derrière nous…

Bourse. En Bourse de Paris, Jacquet est valorisé 220 Millions d’Euros ce qui correspond à un PE de 9 sur la foi des chiffres 2019… Même si l’activité devrait reprendre bientôt une tournure plus conforme aux usages, nous ne sommes pas pressés de revenir à l’achat sur le dossier. Dans le sillage de la baisse des cours des commodités, les prix de l’acier ont pris une trajectoire similaire ce qui va peser sur les revenus de l’entreprise. Les crises précédentes ont laissé des traces pendant une période relativement longue sur le cours de bourse de Jacquet. Pour l’heure, le manque de catalyseurs haussiers risque de brider toutes velléités haussières sur le titre. Même si la baisse des cours s’élève à 40% depuis le début de l’année, nous préférons patienter avant de remplir à nouveau notre panier avec des actions Jacquet. Compte tenu de la conjoncture, nous ne sommes pas pressés de réinvestir sur Jacquet…

Source


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris" @StockPick_fr

Hors ligne Hors ligne

 

#57 03/03/2021 09h46

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1383  

La société a donné un indice sur ses résultats 2020 hier dans un communiqué.

La valorisation des stocks, qui avait été fortement impactée en juin 2020 par le ralentissement brutal d’activité lié à la crise du COVID-19, bénéficie en fin d’année de la hausse des prix des matières premières : ainsi, les provisions sur stocks fin 2020 devraient revenir à leur niveau de fin 2019, de l’ordre de 15% de la Valeur Brute des stocks (VB estimée 434m€ au 31.12.2020), contre près de 18% fin juin 2020 (VB 470m€ au 30.06.2020).
Cette réduction des provisions sur stocks améliore le résultat du Groupe et lui permet d’anticiper un Résultat Net Part du Groupe (« RNPG ») 2020 proche de l’équilibre.
Les résultats annuels du Groupe seront annoncés le 9 mars 2021

Donc reprise de provisions sur valeur de marché du stock +36M€.
C’est d’abord une écriture comptable certes mais c’est censé se traduire dans les flux une fois le stock vendu.
Ils étaient en perte de 19 M€ en cumulé à fin septembre. Avec cela on approcherait l’équilibre.
La demande va sans doute repartir post crise sanitaire dont on aperçoit le bout du tunnel. Les prix de l’acier n’ont pas encore franchement rebondis. Les stocks sont faibles, rares donc devraient voir leur valeur s’apprécier en cas de forte demande. Les divers plans de relance votés à droite à gauche devraient aider également.



Les multiples sur EBITDA/PE sont très élevés contrairement à 2017-2019, qui peut donc avec le rétro s’apparenter à un haut de cycle.

Le cours de Jacquet s’est déjà repris de 120% depuis septembre, évidemment il aurait mieux fallu s’y intéresser à ce moment là mais l’info disponible n’était pas la même et à mon humble avis il y a encore de l’upside.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal Saxo RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

#58 09/03/2021 22h45

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1383  

Résultats de Jacquet, meilleurs que pré-publiés

Chiffre d’affaires : 1 365 m€ (-15,5 % vs 2019)
EBITDA courant : 62 m€ (4,6 % du chiffre d’affaires)
Résultat net part du Groupe : 11 m€
Cash-flow d’exploitation : 140 m€

- volumes distribués : -12,4 % (-1,6 % au T4) ;
- prix : -3,1 % (-6,6 % au T4). Les prix observés au 4e trimestre 2020 sont inférieurs de 1,6 % à ceux observés au 3e trimestre 2020

Gearing à 28% vs 46% l’an dernier., 106 M€ d’EFN notamment grâce à la baisse du BFR de 85M€, un classique de la décroissance/récession.

Marge brute au T1 attendue en hausse grâce à la hausse de la demande, marge au plus haut (28,8%) depuis au moins 4 trimestres et sans doute plus, pour qui est motivé à remonter au delà de 2019 FY (24%).

10M€ de charges exceptionnelles pour pérenniser une baisse de charge structurelle de 8M€ en année pleine, 3M€ effectif en 2020.

RN 11M€ vs 25M€ l’an dernier, 2019 bénéficiait de 9M€ de PV de cession.

T1 le 5 mai.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal Saxo RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

#59 06/05/2021 08h54

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1383  

1er trimestre de Jacquet Metal Service.

445 M€ d’activité en hausse de 7.8% (dont 6.6% d’effet volume et +1.2% d’effet prix).
Marge brute +24% à 116 M€ (26.1% vs 22.8% l’an dernier)
EBITDA courant de 35 M€ à 7.8% du CA contre 3.9% l’an dernier
ROC à 28 M€ soit 6.2% du CA contre 7 M€ en 2020
RNPG 16 M€ vs 0.2 l’an dernier

Jacquet Inox en hausse de 8.9% dont -2.5% d’effet prix, c’est la seule division qui est pénalisée par cet effet.
Stappert (produits longs inoxydables) +9.7%
IMS (aciers pour la mécanique) +6.2%

Gearing en baisse à 24% vs 28% : endettement net de 96 M€ vs 106 M€ fin 2020

Les conditions de marché du T2 devrait être similaire.

Dividende de 0.40 € sera proposé à l’AG du 25 juin.

Les résultats semestriels seront publiés le 8 septembre après bourse.


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal Saxo RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #60 10/09/2021 23h09

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1383  

Superbe 1er semestre pour Jacquet Metal

Le CA progresse de 29% à 937 MEUR dont 21.7% d’effet volume et 6% d’effet prix.
Marge brute en hausse de 53% affichant un taux de marge de 26.4%
EBITDA 81 MEUR soit 8.6% de marge vs 2.6%
RNPG 43 MEUR (négatif l’an dernier)
53 MEUR de cash flow opérationnel, 15 MEUR d’investissements, le gearing baisse de 28% à 20% (84 MEUR d’EFN).
Le début du T3 est annoncé dans la continuité du S1.




Résultats au 30 septembre 2021 : 17 novembre 2021


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal Saxo RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #61 04/12/2021 19h10

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Année 2021
Top 20 Portefeuille
Top 5 Dvpt perso.
Top 5 Actions/Bourse
Top 20 Monétaire
Top 5 Banque/Fiscalité
Réputation :   1383  

Bonjour,

Pas sûr que cela intéresse grand monde, le T3 de Jacquet a été publié le 17 novembre, et malgré qu’il ait été accueillit froidement par le marché personnellement je le trouve plutôt très bon.

Le CA du T3 est en hausse de 62% vs 2020 et pointe à 506 MEUR.

Les volumes cumulés sur 9 mois sont en hausse de 22.6% vs 2020 mais également de 4.1% vs 2019.
Le taux de marge brute est de 27.9% contre 23.4% un an plus tôt.

L’effet prix du seul T3 est énorme, les 3 divisions du groupe ont bénéficié chacune de plus de 35% de hausse des prix unitaires avec des volumes en hausse de 17 à 27% suivant les produits !

En cumulé au 30/09 le CA progresse de 38.9% à 1.443 B€, dont +22.6% de volumes (dont +24.8% sur le seul T3) et un effet prix favorable de 16.3% (dont +37.2% sur le T3 2021 vs le T3 2020, et +12.6% en séquentiel sur le T2 2021….).
La marge brute pointe à 26.9% vs 22.6% en 2020.
La marge d’EBITDA est de 10.1% (dont 12.7% au T3) contre 3.1% un an plus tôt.
RNPG est de 82 MEUR dont 39 MEUR de contribution du T3. Contre une perte de 19 MEUR fin septembre 2020.

Le cash-flow d’exploitation est en baisse à 50 MEUR (vs 83), pénalisé par la reconstitution des stocks en cette période forte croissance. Le gearing baisse à 25% contre 28% fin 2020, 135 MEUR d’EFN.

Au début du T4 les conditions de marché sont similaires au T3.

Résultats annuels le 9 mars 2022 après bourse.

Les ratios sont ridicules mais toute la question est de savoir si nous sommes en à la fin du haut de cycle ou pas. Le marché semble penser que oui, personnellement je n’en suis pas convaincu à la vue des plans de relance validés dans le monde et de tout ce cash qui sort des imprimeries. smile On verra bien.


Parrain InteractiveBrokers Boursorama ETPL4810 Fortuneo 12470190 Degiro Linxea iGraal Saxo RedSFR BSDirect eBuyClub

Hors ligne Hors ligne

 

[+3 / -1]    #62 04/12/2021 21h11

Membre (2021)
Réputation :   34  

Je travailles désormais dans la feraille* (livraison), et d’après mon employeur l’activité est calme (volumes) en ce moment, avec un fort prévisionnel après Janvier. Jaquet ne semble pas faire partie de nos client (nous sommes pourtant à St priest…) mais l’activité est la même, je vous tiendrais au courant.

* on livre les décolleteurs du 74 comme le nucléaire, l’aéronautique etc.


Chauffeur-Trader

Hors ligne Hors ligne

 

#63 05/01/2022 04h04

Membre (2020)
Réputation :   81  

Le fonds I&E a renforcé en décembre :

william Higgons a écrit :

L’investissement dans la société FNAC Darty a été cédé. Nous avons renforcé celui dans Jacquet Metals en raison de sa faible valorisation.


Tout seul on va plus vite, ensemble on va plus loin

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #64 25/02/2022 18h00

Membre (2021)
Réputation :   34  

Bonjour, petit retour sur l’activité "feraille". Pour rappel je livre industries type pme/tpe. Pas de Jacquet metal comme fournisseur mais bien d’autres.

Les volumes ne me semblent pas supérieurs depuis Novembre quand j’ai commencé ce boulot. Par contre j’ai de plus en plus de remarques des entreprises que je livre, quasiment la même à chaque fois: "ah bon vous avez que ça pour nous?! " ou encore " dommage on attendait autre chose de plus urgent"…

Que ce soit alu, acier/acier spéciaux ou inox, ils ont tous beaucoup de travail et la marchandise est en flux très tendu pour les plus petites boîtes. Les plus gros le retour est moins flagrant car le magasinier n’est pas le patron. Mais bien souvent ce sont des livraisons prioritaires.

J’ai ces retours "pressants"  depuis deux/trois semaines. Le mois de Mars , souvent le plus chargé de l’année dans le transport arrive, je ferais un retour pour ceux que ça intéresse..


Chauffeur-Trader

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #65 09/03/2022 19h42

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   186  

Résultats "canon" pour cette petite cyclique que je viens de nouveau de renforcer:
Jacquet

CA +44% /2020, ce qui est important c’est que cette croissance provient en gros à moitié des volumes et à moitié d’une augmentation des prix (qui a pu être absorbée par la clientèle).

La tendance pour 2022 est bonne (CA T4 à +62% et déclaration du management dans le communiqué).

L’EBITDA est à 201M€ et 10,2% du CA et le RN à 121M€ ne peut pas être comparé à celui de 2020 (11M€).

Le seul point négatif de ce communiqué est le manque de comparaison avec 2019.
Je laisse donc un peu de travail aux spécialistes de ce fil…..

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#66 13/03/2022 13h58

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   186  

Pour compléter mon post précédent, je vous informe qu’Investir avait publié le 27/11 un conseil "vendre" sur Jacquet:

Investir a écrit :

Nous vendons Eramet, Jacquet Metals et Elis (blanchisserie industrielle notamment pour l’hôtellerie). Nous restons à l’écart d’Unibail­Rodamco-Westfield, qui a, d’ailleurs, enregistré la plus forte baisse du Cac 40 (–11,9%).

Cet article a été mis à jour le 10/03 et ne parle pas du tout de Jacquet …

Par contre dans un article daté du 20/11 et mis à jour le 26/11 Investir était à l’achat, objectif 30€ !

A mon avis un beau cafouillage qui explique peut être la baisse de la fin de la semaine dernière (-3% à 20.20€).

La valeur est une cyclique et certains penseront que puisque ses résultats sont excellents, c’est que l’on est maintenant en haut de cycle.
Je remarque seulement que les résultats publiés sont nettement plus élevés que lorsque la valeur cotait 30€ et que le management est optimiste pour 2022.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #67 21/03/2022 20h16

Membre (2021)
Réputation :   34  

" compte tenu des circonstances de marché sur les matières premières, nos tarifs sont valables 24h"

Voilà une petite phrase (en rouge) sur laquelle je suis tombé en bas d’un bon de livraison . Il s’agit d’un petit fournisseur toutefois. (Photo dispo sur mon tel pro, par mail pour ceux qui le souhaitent).

Ce jour livraison d’inox, "la patronne a blindée les stocks" dixit le réceptionnaire. Effectivement ils en avaient déjà de partout, pour une tpe il y avait de quoi voir venir (et de quoi voir partir la trésorerie, mais si ca augmente en continu prix et délais c’est loin d’être bête)…


Chauffeur-Trader

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1    #68 23/03/2022 19h21

Membre (2021)
Réputation :   34  

Bonjour, même constat hier chez un distributeur de Pierrelatte, ils étaient content de me voir arriver avec seulement une bricole, car leur stock étaient archi plein à quelques jours de l’inventaire. Ce matin pareil chez un fabriquant, stocks qui débordent.
Gare à l’auto entretien avec ces anticipations de commandes: demande forte, délais de plus en plus long, prix de plus en plus forts…


Chauffeur-Trader

Hors ligne Hors ligne

 

#69 23/03/2022 22h42

Membre (2010)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   220  

Ils sont sympas. Sur des équipements industriels, certains fournisseurs refusent de faire des devis. D’autres font des devis valables quelques heures.

Hors ligne Hors ligne

 

#70 30/03/2022 14h47

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   186  

L’année 2020 étant atypique, j’ai dressé un petit tableau comparatif des performances de Jacquet de 2016 à 2021 en y ajoutant les PB et PH (approximatifs) du cours de l’action durant l’année correspondante:
jacquet_historique.doc

L’année 2021 est excellente à tous points de vue, mais a peut être été favorisée par un taux de MB "trop élevé" dont en découle des EBITDA, ROC, RO et RN historiques.

Néanmoins le cours actuel de 20€ ne reflète absolument pas la vraie valeur de l’entreprise, compte tenu des perspectives données par le management pour 2022.

En restant raisonnable (pas de retour aux PH de 2017 et 2018 autour de 30€), un objectif de 26€, soit +30% par rapport aux cours actuel me semble justifié, patience.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#71 06/04/2022 13h44

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   186  

Jacquet vient de rejpoindre la liste small_mid de Portzamparc:

Boursorama Portzamparc 06/04/2022 11h25 a écrit :

Jacquet Metals : acheter avec un objectif de cours de 33 euros

Le leader de la distribution d’aciers spéciaux recule de 12% depuis le début de l’année. Mais Nicolas Montel s’attend à un exercice 2022 en forte croissance (21% estimé contre 7% seulement par le consensus). L’analyste de Portzamparc explique qu’on a assisté au maintien d’une forte demande au premier trimestre avec une poursuite des hausses des prix avec des cours du nickel (un des principaux en valeur dans les aciers inoxydables) à un niveau historique de 33.000 dollars la tonne. La valorisation reste faible et des acquisitions sont possibles.
Prochain événement : chiffre d’affaires du 1er trimestre le 11 mai

Comme par hasard, Jacquet est aujourd’hui une des rares valeurs en territoire positif dans une Bourse en forte baisse (CAC à -1.80%), mais le cours de Jacquet est encore AMHA très bas.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par Jbpv (06/04/2022 13h44)

Hors ligne Hors ligne

 

#72 06/04/2022 14h01

Membre (2018)
Réputation :   70  

Bonjour,

J’avoue être assez surpris de la présence de Jacquet Metals dans cette liste. Vu l’exposition à l’Allemagne et les craintes de récession allemande, l’histoire de la dépendance du gaz russe et de l’impact d’une coupure du gaz sur l’industrie allemande, je me posais personnellement la question de garder Jacquet Metals en portefeuille vu le contexte.
Visiblement, portzamparc répond à cette question, de façon assez innatendue de mon point de vue. Ou alors on considère que c’est un marché de niche et qu’une recession allemande n’aura que peu d’impact ? Mais j’ai du mal à y croire…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #73 06/04/2022 14h34

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Top 20 Actions/Bourse
Réputation :   186  

Bonnes questions @investissor:

Jacquet est un simple distributeur qui gère très intelligemment son métier, en particulier sa gestion des stocks.

jacquet_historique.xls

Dans ce petit tableau Excel (qui est une mise à jour d’un tableau déjà posté le 30/03), j’ai reporté les chiffres clés des comptes de résultat de 2015 à 2021 en mettant en lumière:
- l’effet volume et l’effet prix dans l’évolution du CA,
- le stock et l’en cours à fin de l’exercice et son poids par rapport au prix moyen des marchandises vendues (CA-MB) de l’exercice.

On constate que les meilleurs exercices pour Jacquet sont ceux au cours desquels les prix ont le plus augmenté (2017, 2018 et 2021).

A fin 2021, Jacquet est couvert "comme un ours" en stocks de produits et AMHA la hausse des prix qui est en cours depuis 2021 continuera en 2022 et même si les volumes stagnent, voire diminuent, les résultats de 2022 seront probablement du même ordre de grandeur que ceux de 2021.

Je pense (comme Portzamparc) que le cours actuel de Jacquet est une anomalie qui va se corriger.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#74 06/04/2022 15h45

Membre (2021)
Réputation :   57  

Ou alors le marché regarde déjà 2023 voire l’avenir de l’industrie européenne et price une très grosse récession, l’arrêt des usines, des chantiers etc. face à la hausse de l’énergie.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#75 06/04/2022 20h05

Membre (2010)
Top 20 Obligs/Fonds EUR
Top 20 Monétaire
Top 20 Invest. Exotiques
Réputation :   220  

C’est quand même très probable.

Pour 2022 l’inflation sera plus forte que la création de richesses.
Le prix de l’énergie pèse sur beaucoup d’activités et fait reporter (ou annuler des décisions d’investissement). Probabilité forte de récession en 2023.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de Jacquet Metal Service sur nos screeners actions.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur