Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#76 18/07/2019 11h51

Membre
Réputation :   50  

kuda a écrit :

si vous êtes obligataires :

Prenez contact avec le représentant de la masse et comptez vos forces , soyez au moins scrutateur et pointilleux sur les formalités d’attestation de titres (hélas les blocages de titres n’existent plus).
En AG méfiez vous d’un coup ’a la Titus Interactive’ ou le dirigeant avait acheté des obligations …et avait voté .

Pas réaliste de tondre un œuf mais si vous avez un bloc ’important’ (15% des obligations) alors proposez à Cybergun au moins une équitisation basée sur le nominal + les coupons dus le plus en possible en amont de la réunion…qui a lieu mi juillet !

Comme je le prévoyais, le quorum n’a pas été atteint, donc il y aura une deuxième convocation.
Pour l’heure nous avons regroupé plus de 13% d’obligataires. Si nous pouvons regrouper 20%, cela peut leur provoquer de gros soucis.
Ils ne semblent même pas connaitre la nouvelle notation du 11 octobre 2011 en montant du nominale (FMT) qui remplace l’expression en unité (UNT) et les attestations produites ne leur semblent pas conformes.
En dehors de ce détail :

Je pense qu’ils avaient prévu comme moi que le quorum à l’instar de 2013 ne serait pas atteint lors de la première convocation, donc ils ont proposé une résolution proprement inacceptable de façon à polariser les esprits sur ça et seulement ça.

Je subodore donc qu’ils ont autre(s) chose(s) à proposer qui peut entraîner lors d’une AG, une dissension entre les votes initialement "contre", avec une ou des propositions moins pénalisantes, mais quand même très à leur avantage.

Ils doivent obtenir un accord avant la publication des résultats prévus au 31/07/2019 de façon à présenter un dossier aux banques ou leur endettement  serait atténué.

Donc ceux  qui seraient porteurs de titres et souhaiteraient se joindre à ceux qui se sont déjà regroupés peuvent entrer en contact avec moi et je les redirigerai.

La deuxième convocation devrait se tenir le 29 juillet.


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#77 02/08/2019 01h28

Membre
Réputation :   50  

Bonsoir,
Soumis à confidentialité. Donc aucun commentaire sur les négociations.
Toutefois si de nouveau, des obligataires souhaitent se joindre à nous, qu’ils me contactent.


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#78 02/08/2019 01h59

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   111  

La communication se trouve ici : www.actusnews.com/documents_communiques … g_vdef.pdf
Nouvelle AG qui devrait se tenir le 18 septembre 2019 à 14h30, au siège de la société.

Hors ligne Hors ligne

 

#79 02/08/2019 20h16

Membre
Réputation :   50  

Ça c’est le communiqué Cybergun. Inutile de dire que les divergences sont conséquentes.


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#80 24/09/2019 20h44

Membre
Réputation :   23  

Avec l’AG mixte demain et la réunion des porteurs d’obligation dans une dizaine de jours, que peut-on encore attendre de Cybergun?

Ethique : je suis porteur d’obligations Cybergun

Hors ligne Hors ligne

 

#81 16/11/2019 14h28

Membre
Réputation :   0  

Quelles sont les news sur ces obligations ? Si quelqu’un à des infos je suis preneur.
merci

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #82 16/11/2019 22h56

Membre
Réputation :   50  

Bonjour à tous,

Pour faire très court car je suis tenu à confidentialité.

Les différentes AG se sont soldées par un désaccord entre les parties suite aux propositions successives de remboursement anticipé émises par la direction de Cybergun. Les obligataires ne sont pas des actionnaires et bien leur en a pris de ne pas le devenir.

Pour rappel : la proposition initiale de Cybergun était de rembourser  à hauteur de 60% les obligations de nominal 100€ en utilisant un échange en actions  sur un cours de 0,16 alors que ce dernier avoisinait déjà les 0,13. (je passe les propositions suivantes…).

Pour qui a pris connaissances des différentes résolutions soumises à l’AG des actionnaires cette fois du 11 octobre (de mémoire), faisant suite à celle des obligataires du 07/10,  il était évident que la possibilité  de regrouper les titres, d’abaisser le nominal, puis de recourir à une ou des AK (peut-être sous forme d’OCA) était prévisible et très préjudiciable à l’encontre des actionnaires actuels et ds futurs éventuels actionnaires.

En fait si les obligataires avaient accepté ce 1er deal, chaque obligation aurait été échangée contre 375 actions de 0.16€ ; or le cours de l’action a touché vendredi 15 novembre 0,0076€.
Donc une obligation de 100€ ne vaudrait plus à l’heure actuelle  tout juste,  je vous le donne en mille Emile que 2,85€ c’est-à  dire … que dale. Et… les OCA ont repris et laminé le cours du titre alors qu’un communiqué était paru avant l’annonce initiale du projet de restructuration de la dette spécifiant que pour les OCA, c’en était fini.

L’AG du 07 octobre a vu prendre corps une proposition émise par les obligataires qui a emporté l’adhésion de la direction, à la suite de quoi cette dernière a fait paraître un communiqué CYBERGUN ENTRE DANS UNE NOUVELLE ÈRE.

cybergun_entre_dans_une_nouvelle_ere.pdf

Tout cela demande encore confirmation, rien n’est assuré ni gagné. Comme précisé ci-dessus, je ne peux en dire plus.

Ce qui est tout de même hallucinant c’est que le quorum de chaque AG des obligataires n’a jamais été atteint en 1ère convocation, alors qu’il suffit  de 20% des obligataires présents, représentés ou ayant voté par correspondance. De plus le représentant de la masse n’a lui été contacté que par un nombre très restreint de porteurs d’obligations alors qu’il prend évidemment part aux différents votes en respectant les consignes des obligataires qui lui ont fait confiance.


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#83 17/11/2019 11h09

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   318  

La valeur de la boite en bourse est ridicule : 766ke !
Je ne sais pas pourquoi ils ne font pas défaut tout simplement ?


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

[+1]    #84 04/12/2019 18h56

Membre
Réputation :   50  

maintenant c’est officiellement lancé…

MISE EN PLACE D’UN CADRE JURIDIQUE ADAPTÉ À LA FINALISATION DU PLAN DE RÉAMÉNAGEMENT DE LA DETTE FINANCIÈRE
4 décembre 2019.

CYBERGUN annonce la mise en œuvre de la procédure requise pour la finalisation, dans un calendrier accéléré, du réaménagement de sa dette obligataire à échéance octobre 2020 et des autres dettes financières résiduelles. Cette ultime étape fait suite à l’accord des obligataires et des actionnaires à l’occasion des dernières Assemblées Générales sur le principe de la proposition détaillée ci-dessous.

DEUX OPTIONS OFFERTES AUX PORTEURS D’OBLIGATIONS

Comme annoncé, afin de rééquilibrer son bilan encore aujourd’hui pénalisé par la dette obligataire non convertible (9 MEUR en principal à échéance octobre 2020 avec des coupons annuels de 5% en 2019 et de 10% en 2020), émise en octobre 2010 par l’ancienne équipe de CYBERGUN, la société a engagé des négociations avec les porteurs obligataires.

A l’issue de longues discussions, le schéma retenu, qui a été initialement proposé par un obligataire, offre 2 options aux porteurs d’obligations, au choix de chacun des obligataires :

Option 1 : adhésion à une fiducie à laquelle les obligataires apporteraient leurs obligations et les intérêts attachés courus et à courir ; cette option ne s’appliquerait qu’aux obligataires qui feraient la démarche d’adhérer à la fiducie et de lui céder leurs obligations ; cette fiducie rembourserait d’abord, en octobre 2020, les obligataires à hauteur de 15% du passif admis (grâce à une avance apportée par l’actionnaire de référence de la société, RESTARTED INVESTMENT), puis céderait sur le marché à compter de décembre 2020 et d’ici décembre 2022, des actions de la société obtenues grâce à l’exercice de BSA spécifiques émis par CYBERGUN au profit de la fiducie et reverserait, sous certaines conditions, le produit de cession de ces actions aux obligataires ; des BSA seraient en outre attribués à ces obligataires.
Option 2 : remboursement immédiat et en numéraire de 30% du passif admis, avec abandon du solde ; cette option s’appliquerait aux obligataires qui en feraient le choix ainsi qu’aux obligataires qui n’exprimeraient aucun choix (option par défaut) ; des BSA seraient en outre attribués à ces obligataires.
Afin de rassurer les obligataires, RESTARTED INVESTMENT a accepté de financer les différentes opérations liées à ce processus, en s’engageant à mettre à disposition de la fiducie un maximum de 3 MEUR, qui serviront notamment à désintéresser les obligataires de l’option 2 et qu’elle convertira aussi dans la fiducie mais qu’elle récupère quant à elle - d’ici au moins 1 an et demi - en actions, avec un engagement de conservation d’au moins 6 mois, renforçant ainsi sa position d’actionnaire de référence et d’investisseur de long terme.

Chaque obligataire pourra combiner les deux options susvisées en affectant une partie de ses obligations à l’option 1 et le solde à l’option 2.

S’agissant des autres dettes financières résiduelles, celles-ci seront traitées selon les mêmes options 1 et 2 (sans BSA pour l’option 2).

Ce plan permet d’assainir la situation bilantielle de la société CYBERGUN par un renforcement des fonds propres et une baisse de la dette financière de plusieurs millions d’euros.

Un communiqué plus précis sur les modalités de chaque option sera publié au moment de l’ouverture de la période de souscription à la fiducie et la société s’engage à répondre aux questions éventuelles que les obligataires pourraient encore se poser à l’issue de cette communication.

UNE ULTIME ASSEMBLÉE GÉNÉRALE POUR VALIDER LE SCHÉMA

Le principe de ce plan a d’ores et déjà été approuvé à près de 75% lors de l’Assemblée Générale des porteurs d’obligations du 7 octobre dernier. En outre, au cours de l’assemblée générale mixte du 11 octobre dernier, les actionnaires ont voté les résolutions nécessaires à la mise en place de ce plan.

Les porteurs d’obligations seront donc convoqués, début 2020, pour réitérer leurs votes lors d’une ultime Assemblée Générale Unique et ainsi entériner le schéma final.

UN CADRE JURIDIQUE ADAPTÉ À CETTE PHASE DE TRANSITION

Après s’être assurée d’un soutien suffisamment large de ses créanciers obligataires et financiers et afin de disposer du seul cadre juridique adapté à la mise en œuvre rapide de ce plan, la Direction de CYBERGUN a sollicité ce jour, auprès du Tribunal de Commerce de Nanterre, l’ouverture d’une procédure de sauvegarde financière accélérée (SFA) d’une durée d’1 mois prorogeable.

Cette procédure d’anticipation a pour but de faire valider le projet de restructuration de ses dettes financières par la majorité des 2/3 des présents et représentés de ses créanciers obligataires d’une part, et de ses autres créanciers financiers d’autre part, selon les mêmes règles de majorité et dans un délai très court afin que le plan puisse être présenté et adopté par le Tribunal.

Cette procédure ne concerne que les créanciers financiers et CYBERGUN, qui n’est pas en cessation des paiements, poursuivra, pendant cette période, son activité dans des conditions normales et devrait à ce titre communiquer sur plusieurs annonces majeures dans le domaine militaire au cours des prochaines semaines.

Pour rappel, CYBERGUN dispose d’une ligne de financement en fonds propres de 92 MEUR, dont elle n’a tiré à ce jour que 3 MEUR, afin de soutenir son activité courante et ses projets en développement et bénéficie également de la garantie de liquidité apportée par RESTARTED INVESTMENT à la clôture de l’exercice 2018. Pour autant, cette ligne de 92 MEUR aurait pu être dénoncée si un accord n’avait pas pu être trouvé avec les créanciers financiers du groupe et c’est donc une bonne chose que d’avoir réussi à pérenniser le financement du groupe de la sorte.

Hugo BRUGIÈRE, PDG de CYBERGUN, déclare : « La procédure que nous allons utiliser est habituelle en pareille situation et ne doit pas être considérée comme une procédure collective ou une cessation de paiement, dans laquelle CYBERGUN n’est pas. Elle permet simplement de mettre en œuvre la volonté exprimée par les obligataires en Assemblée Générale. Je me réjouis de cet accord trouvé avec nos créanciers et qui ne demande plus maintenant qu’à être implémenté dans les meilleurs délais.

Par ailleurs, l’apport en compte courant de RESTARTED INVESTMENT, qui pourrait atteindre 3 MEUR, rappelle à tous que l’actionnaire de référence, qui a lui aussi une moins-value latente conséquente de l’ordre de 10 MEUR, croit plus que jamais dans l’avenir de CYBERGUN. »

La société informera le marché des avancées de ce processus de réaménagement de sa dette financière dans les meilleurs délais.

Recevez gratuitement toute l’information financière de Cybergun par e-mail en vous inscrivant sur : cybergun.com


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#85 04/12/2019 19h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   318  

Si je détenais une telle obligation, je prendrai l’option 2 et les 30% en cash parce que les actions de cette boite ne valent pas grand chose ( et les actionnaires se font diluer en permanence ).


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#86 04/12/2019 19h25

Membre
Réputation :   50  

sauf que là on a affaire à une fiducie avec un opérateur de qualité, alors c’est vrai que si ça pourrait se comparer un peu à un trust à l’anglo-saxonne ce n’en ai pourtant pas un.

Je pense comme vous que la plupart s’engageront sur l’option deux qui consistera plutôt à tenir 30% que courir après l’intégralité.

Après  évidemment chacun son choix.


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#87 26/12/2019 18h42

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   318  

InvestisseurHeureux le  17/11/2015 à 18h32 a écrit :

Cybergun cote maintenant 0,34 € :
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_cybergun-20151117.gif

L’action est désormais à 0,52 … centimes d’euros soit 0,0052€.

Dernière modification par Oblible (26/12/2019 18h43)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#88 30/12/2019 20h12

Banni
Réputation :   4  

Bonsoir,
Que pensez vous de l’action  CYBERGUN à ce cours de 0.0052 euros ?

Cela semble une bonne affaire

Hors ligne Hors ligne

 

#89 30/12/2019 21h01

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   318  

Ah si on pouvait la shorter, je n’hésiterai pas un seul instant smile
L’action va encore être diluée et les actionnaires à nouveaux rincés, il n’y a plus rien à en espérer.

Pour information :

CYBERGUN :  SUSPENSION DE COTATION DES OBLIGATIONS " CYBO " 2020 DANS LE CADRE DU PLAN DE RÉAMÉNAGEMENT DE LA DETTE FINANCIÈRE - Boursorama

CYBERGUN : SUSPENSION DE COTATION DES OBLIGATIONS " CYBO " 2020 DANS LE CADRE DU PLAN DE RÉAMÉNAGEMENT DE LA DETTE FINANCIÈRE

Dans le cadre de la procédure de sauvegarde financière (SFA) accélérée annoncée le 4 décembre 2019 et ouverte le 11 décembre 2019, Cybergun a demandé à Euronext la suspension de cotation des obligations CYBO - FR0010945725.

Cette suspension permettra d’assurer le bon déroulement de l’Assemblée Unique des Obligataires amenée à se prononcer sur le plan de réaménagement de la dette obligataire.

Le reprise de la cotation de l’obligation CYBO est prévue à l’issue de la consultation des obligataires, soit deuxième quinzaine de janvier.

Aucune suspension des autres instruments financiers émis par CYBERGUN, notamment l’action ALCYB, n’est prévue pendant la durée de la procédure.

La société informera le marché des avancées de ce processus de réaménagement de sa dette financière.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

[+9]    #90 30/12/2019 23h34

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   1854  

math69 a écrit :

Bonsoir,
Que pensez vous de l’action  CYBERGUN à ce cours de 0.0052 euros ?

Cela semble une bonne affaire

Vous demandez notre avis, je vous donne le mien :

1) Cybergun a une capi de 510k€. C’est sans doute moins que la moindre boulangerie chez moi sur le Larzac, et perso je suis plus convaincu du business model d’une boulangerie sur un plateau presque désert. Oblible a bien résumé la situation : "il n’y a plus rien à espérer".

2) Perso je peux surtout voir un pattern dans toutes vos interventions sur le forum :

a) Mastrad
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2019-12-30_mastrad.jpg
b) Awox
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2019-12-30_awox.jpg
c) Alpha Mos
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2019-12-30_alpha_mos.jpg
d) Cybergun
https://www.devenir-rentier.fr/uploads/12850_2019-12-30_cybergun.jpg
Je retiens de toutes vos interventions que vous espérez déclencher une "fièvre acheteuse" sur des nano caps non seulement extrêmement illiquides mais aussi très fragiles voire proches de la faillite. Le tout en utilisant un vocabulaire publicitaire.

Et on vous a répondu plusieurs fois que ce n’était pas approprié. Je vais donc ajouter des éclaircissements :

1) c’est vrai que ce forum attire beaucoup de débutants…

2) … mais ils n’ont pas vocation à être pris pour des canards sauvages

3) ce n’est pas un simple bannissement du forum que vous risquez (à mon avis), mais un signalement à l’AMF avec poursuites judiciaires

4) perso, j’ai plusieurs fois enquêté pour mes employeurs sur des suspicions de manipulation de marché : franchement, les graphes de Mastrad en 2015 et d’Alpha Mos en juillet 2019 me semblent très suspects. Si vous voulez attirer l’attention de l’AMF sur ces situations suspectes, continuez à utiliser ce forum comme une poubelle.

Vous vouliez un avis, vous l’avez.
Cordialement

Dernière modification par Scipion8 (31/12/2019 09h03)

Hors ligne Hors ligne

 

#91 31/12/2019 11h01

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   192  

Allons Scipion ne voyez-vous pas que math69 joue simplement de malchance smile smile smile ?

Plaisanterie mise à part, votre intervention ci-dessus est salutaire, argumentée et fort juste y compris dans ses conclusions.


"Il ne faut pas voir les héros de la coulisse. Quand ils coïncident un moment avec leur légende c'est déjà beaucoup."

Hors ligne Hors ligne

 

#92 31/12/2019 11h49

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   318  

Il y a déjà eu des sanctions de l’AMF pour des messages similaire sur le forum Boursorama il y a quelques années.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#93 31/12/2019 15h06

Membre
Réputation :   8  

Restarted a perdu des sous dans cette aventure , cependant elle est partie prenante dans une restructuration de la dette :

-fuite en avant ou ’espèce de coup d’accordéon’ moderne ?

En effet restarded est susceptible de racheter 9M d’obligations à 30% , puis de les convertir en actions , la ’société’ sera donc ’in boni’ et les actionnaires d’origine (dont restarted) passablement rincés .

J’aime donc ’imaginer’ une ’renaissance’ de Cybergun qui aura :
-du cash , des reports déficitaires et peut être un business ’rentable’ .

Ce que je n’aime pas et qui ressemble à la Compagnie des Mers du Sud (premier gros flop en Bourse) est l’arme révolutionnaire dont on ne peut pas parler !

Malgré ces écueils je suis porteur d’obligations ….et compte me rendre à l’AG .

Hors ligne Hors ligne

 

#94 31/12/2019 15h18

Banni
Réputation :   4  

Mea-culpa
Ma question était sincère, je sais qu’il y a de très grandes compétences sur ce forum.
Désole de vous avoir déranger.
Passez de très bonnes fêtes.

Hors ligne Hors ligne

 

#95 31/12/2019 15h25

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   318  

Pourquoi acheter des obligations chères ( 30% ) pour ensuite les convertir en actions qui ne valent rien ( 0,50 centimes d’euro ) ?

Le plus logique serait une prise de contrôle par Restarted  et un défaut de paiement pour les obligataires.


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#96 03/01/2020 13h58

Membre
Réputation :   50  

Bonjour Oblible,

En fait Restarted ne pouvait absolument pas prendre le contrôle de quoi que ce soit d’autant plus avec le monceau d’OCABSA déversé sur le marché par ABO,  alors que personne ne s’y attendait avant les discussions  avec les obligataires et le plan que ces derniers proposaient à la direction.
Je ne peux et veux en aucun cas dévoiler quoi que se soit ni me mettre en défaut devant l’AMF bien que maintenant les grandes lignes soient connues du public.
Lors de la première AG obligataire, j’ai bien précisé que je n’avais jamais été actionnaire de Cybergun  et ne souhaitait en aucun cas le devenir. C’était une évidence  pour moi, la suite me donnait raison puisque la conversion des obligations alors proposée avec un abattement de 60% et  sur un cours de 0.16 nous aurait amené ce jour à une convertibilité qui vaudrait moins de… 2 euros. Les obligataires ne sont dons pas que des cons.
La solution envisagée de la fiducie n’est pas vraiment courante en France et a le mérite d’envisager d’une part  un désendettement conséquent de Cybergun et  d’autre part la possibilité si tout se passe bien et si l’on est optimiste pour les ex obligataires de récupérer une part non négligeable de leur investissement et des coupons non versés.

30 décembre 2019.
Dans  le  cadre  de  la  procédure  de  sauvegarde  financière  (SFA)  accélérée  annoncée  le  4 décembre  2019  et  ouverte  le  11  décembre  2019,  Cybergun  a  demandé  à  Euronext  la suspension de cotation des obligations CYBO - FR0010945725.

Et là lorsque j’ai évoqué cette possibilité dès septembre il m’avait été répondu que cela était difficile à mettre en place et à justifier. Dommage car cela aurait évité des mouvement qui peuvent amner à des manipulations de marché lors des votes à la prochaine AG des obligataires.

3 janvier 2020.
CYBERGUN annonce  que,  dans le cadre du  projet de plan de sauvegarde financière accélérée (SFA), RESTARTED INVESTMENT, actionnaire de référence du Groupe,  a prolongé  sa  garantie financière  pour  faire  face  à  un  éventuel  risque  de  liquidité  du  31  mars  2020  jusqu’au  31 décembre 2020.

Voilà en fait où l’on en est globalement. Toutefois les détails techniques à lever sont parfois complexes de par la procédure utilisée.
Pour ce qui est des contrats… !?
Pour ce qui est de l’arme non létale révolutionnaire… !?


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#97 16/01/2020 10h43

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   318  

Et encore une dilution de l’action Cybergun : l’action est maintenant à 0,3 centime d’euro soit une baisse de 40% depuis mon dernier message !

Cybergun : nouvelle levée de fonds très dilutive !

Cybergun : nouvelle levée de fonds très dilutive !

Cybergun a annoncé une nouvelle levée de fonds de 2 millions d’euros destinée à financer son développement. Les fonds sont destinés à couvrir les besoins en fonds de roulement dans le cadre de l’activité courante.

L’opération porte sur l’exercice par European High Growth Opportunities Securitization Fund géré par le groupe Alpha Blue Ocean (ABO) de 200 bons d’émission d’obligations convertibles en actions nouvelles ou existantes (OCEANE), entraînant la souscription par ce dernier de deux tranches. Ces tranches correspondent au tirage de 200 OCEANE d’une valeur nominale de 10.000 euros chacune représentant un emprunt obligataire de 2 millions d’euros pouvant donner lieu à l’émission de plus de 540 millions d’actions nouvelles (541.176.400)

Dernière modification par Oblible (16/01/2020 10h44)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#98 16/01/2020 16h09

Membre
Réputation :   50  

De toute façon ce n’est pas fini pour les actionnaires.
L’AGE actionnaire du 19/10/2019 a prévu un regroupement puis une modification du nominal. Ce qui va être appliqué et ce qui permettra à ABO de continuer et aux obligataires, vraisemblablement de récupérer une part non négligeable de leur dette à travers la fiducie si l’AUO du 17/01/20 valide définitivement le plan. Sinon c’est le gadin.

Dernière modification par FD707 (16/01/2020 17h03)


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#99 24/01/2020 23h48

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   318  

Plan adopté mais l’action s’est encore pris un -50% depuis mon dernier message.

Ah si on pouvait la shorter !

Dernière modification par Oblible (24/01/2020 23h49)


Parrain Interactive Brokers ( par MP ) -- La bible des obligations

En ligne En ligne

 

#100 25/01/2020 00h40

Membre
Réputation :   50  

reste la validation par le tribunal début février.
après les obligataires auront le choix entre deux options, et ceci pendant très peu de temps.

On remarque que l’obligation ne baisse pas bien au contraire.
ABO présent à l’AUO a voté favorablement au plan de fiducie proposé par les actionnaires obligataires et présenté par la direction.

C’est vrai que mettre en place une telle opération en France n’est pas courant.

Je ne parle pas des obligataires dont les IF ne gèrent plus les obligations car ils ont cessé leur activités service titres sur les obligation (sans prévenir leurs clients bien évidemment). J’en connais certains qui ne peuvent plus en acheter et qui ne peuvent que les vendre tels que chez Boursorama , Fortunéo, j’en passe et des meilleures. Alors je ne vous parle pas  des réaliser un vente/achat pour externaliser les MV avant la phase finale.

J’ai eu la bonne idée de faire transférer mes obligations au nominatif pur à partir de Bourse Direct, ce qui s’est fait en un tour de main (au passage : chapeau bas BSD). Donc elles ont atterri chez… la SGSS qui était le mandataire de Cybergun pour les obligations… Mais je vous le donne en mille Emile… les actions au nominatif pur étaient à la CACEIS qui elle était le Teneur de Compte Conservateur des actions  pour Cybergun. youououhhh.
Depuis  la SG a fait l’objet d’une restitution de titres obligataires auprès de la CACEIS il y a très peu de temps.

Donc ils sont super pro à la CACEIS, j’ai pu matérialiser les MV, ce qui me fait un matelas pour éponger les futures éventuelles PV 2020.
Pour le reste je ne peux rien dire tant qu’il n’y a pas de publication.  smile  smile

Dernière modification par FD707 (25/01/2020 18h33)


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur