Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de The Boeing sur nos screeners actions.

#151 19/03/2020 07h31

Membre
Réputation :   21  

@surin bonjour, je vais vous challenger comme vous aimez bien le faire pour les autres:

N’est ce pas déplacé de faire ce procès aujourd’hui en reconnaissant que vous faites partie des accusés ?

Si l’offre est aussi abondante c’est bien parce qu’il y a une demande tout aussi abondante ?

Hors ligne Hors ligne

 

#152 19/03/2020 07h39

Membre
Top 150 Réputation
Réputation :   101  

Surin a écrit :

Le message de Piksou était très subtil, relisez-le et n’hésitez pas à utiliser le système de réputation, il expose que Boeing (et tout le secteur, voir lien ci-dessous) réclame maintenant des milliards d’euros (alors qu’il aura largement contribué à propager le virus) tout en ayant dilapidé tous les bénéfices passés au … bénéfice des actionnaires toujours plus avides et cupides.

Les bénéfices sont toujours pour les actionnaires, c’est le principe même du bénéfice : il appartient à l’actionnaire, qu’il soit distribué en dividende, en rachat d’actions ou réinvesti.

Après on peu reprocher pas mal de choses à Boeing (en particulier d’avoir coupé dans les dépenses au point d’avoir les soucis de sécurité que l’on connait) et peut être de ne pas avoir conservé suffisamment de trésorerie, mais il ne fait pas de doute que le secteur aérien même bien géré ne survivra pas à cette crise sans aide des pouvoirs publics, qui sont les mêmes pouvoirs publics qui ferment les frontières et mettent le secteur sur la paille.

(et de façon plus large toute l’économie va avoir besoin d’infusions massives d’aides)

Hors ligne Hors ligne

 

#153 19/03/2020 08h26

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   182  

J’aurais tendance à penser qu’en cas de secours du gouvernement US, ce dernier va finalement participer à une augmentation de capital massif et diluer significativement les actionnaires existants.

En cas d’apport de par exemple 50Mds$ (la capitalisation actuelle), c’est une prise de participation de 50%. Tous les actionnaires sont donc dilués par 2… Ils auront eu des dividendes pendant quelques années mais là, ça va être la douche froide…

Hors ligne Hors ligne

 

#154 19/03/2020 08h34

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   920  

Betcour a écrit :

Les bénéfices sont toujours pour les actionnaires, c’est le principe même du bénéfice : il appartient à l’actionnaire, qu’il soit distribué en dividende, en rachat d’actions ou réinvesti.

Et les salariés ? Le dividende s’il est réinvesti bénéficie à tout le monde, à l’entreprise, salariés actionnaires indirectement. Là on parle de 104% du bénéfice directement aux actionnaires, c’est indécent.

77% Oui je sais c’est facile, seulement je ne fais pas appel aux services publics pour financer mes voyages. Après c’est pour nourrir la réflexion de chacun, Boeing n’est pas plus responsable que les autres, son activité par définition entraîne cela mais il est cocasse de les soutenir par des subventions.

Hors ligne Hors ligne

 

#155 19/03/2020 09h06

Membre
Réputation :   89  

Rapprocher le dividende au bénéfice comptable n’a pas de sens, sauf peut être idéologique.  Il faut le comparer au fcf si l’on veut être sérieux, dans notre cas le dividende est injustifié, sauf si l’entreprise veux maintenir un cours artificiellement haut, ce qui peut être le cas.

Hors ligne Hors ligne

 

#156 19/03/2020 18h48

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   920  

Je tombe sur cet article qui me semble intéressant concernant Boeing :
Boeing sous la menace d?une OPA - Aerobuzz
Le cours passe sous les 100$, les dettes sont de 133Mds$, 64Mds$ ont été distribués en effet aux actionnaires depuis 2013 mettant à l’écart toute marge de manoeuvre. La pente va être difficile à remonter, ceci dit on ne parle plus du 737MAX, ça leur laissera le temps de le remettre en conformité avec moins de pression.

Hors ligne Hors ligne

 

#157 19/03/2020 19h08

Membre
Réputation :   45  

Une OPA, je n’y crois pas personnellement…
Quant à la venue d’un fond vautour (qui n’aurait pas 11M$ à mettre et qui pourrait utiliser des options), je n’y crois pas non plus, il faut que la boîte ait un potentiel de redressement mais à court terme… et à court terme ça ressemble plus à une coquille vide…
Après on sait bien que l’aéronautique est une industrie stratégique, qui plus est la division militaire.
Elle est également une importante pourvoyeuse d’emploi (notamment dans l’Etat de Washington avec plus de 30000 personnes).

La partie civile rapporte bien sauf quand les moteurs (787) ou l’électronique (737M) ont un problème ce qui devient maintenant une habitude chez eux.

Sans compter le chaos actuel des compagnies aériennes qui risquent de réduire toute nouvelles commandes (y compris les loueurs qui anticiperont sûrement une réduction de croissance).

Hors ligne Hors ligne

 

#158 22/03/2020 22h20

Membre
Réputation :   18  

Boeing a écrit :

Boeing Announces Actions to Navigate COVID-19 Crisis
Mar 20, 2020
CHICAGO, March 20, 2020 /PRNewswire/ -- The Boeing Company (NYSE: BA) today announced several decisions to support the company as it navigates through the COVID-19 pandemic while ensuring the company is positioned for the industry’s recovery. Decisions include:

CEO Dave Calhoun and Board Chairman Larry Kellner will forgo all pay until the end of the year.
The company will suspend its dividend until further notice.
Boeing will extend its pause of any share repurchasing until further notice.  The company previously suspended its stock buyback program in April of 2019.
Boeing is drawing on all of its resources to sustain operations, support its workforce and customers, and maintain supply chain continuity through the COVID-19 crisis and for the long term.

Hors ligne Hors ligne

 

#159 23/03/2020 10h19

Administrateur
Top 20 Réputation
Réputation :   2685  

Boeing est l’exemple-type qui montre que le management peut couler une boite.

La société avait une situation financière saine, mais récemment, pour racheter des actions alors que le cours était toujours plus élevé, la société s’est endettée :

https://www.devenir-rentier.fr/uploads/2_boeing-20200323.gif

Aujourd’hui, retournement du cycle + les problèmes sur le 747 737 et la compagnie se retrouve maintenant en difficulté financière, exactement comme General Electric.

Pourquoi le management endette autant des entreprises cycliques, c’est un mystère.

Mais pour le coup, cela ne plaide pas en faveur du buy & hold, puisque une belle boîte peut être "coulée" en un rien de temps.

EDIT : correction suite à une remarque de Tanure 737 et non 747.

Hors ligne Hors ligne

 

#160 25/04/2020 15h56

Membre
Réputation :   7  

Le deal Boeing - Embraer est annulé.

Boeing renonce à racheter les activités civiles d’Embraer

Cela permet de protéger la trésorerie à court terme, mais Boeing se prive du marché des regional jets.

J’y vois deux gagnants, Airbus principalement avec son A220 et à moyen terme, Mitsubishi s’ils arrivent à sortir leur avion.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#161 03/06/2020 20h59

Membre
Réputation :   4  

Le 787 probablement jamais rentable

www.aerobuzz.fr/industrie/787-dreamline … syUP_-2Xs4

Hors ligne Hors ligne

 

#162 04/06/2020 12h53

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   245  

Quelle ignorance crasse de la compta cet article.
Le 787 est la vache à lait de Boeing, rentable depuis 2016.

La pratique comptable décriée n’est pas comprise, elle permet simplement de lisser la profitabilité du groupe.

Que Boeing soit en difficulté maintenant, avec les déboires du 737, le Covid et les futurs déboires du 777x, est possible.

Mais pas du tout à cause du 787. Ce programme sauve les fesses de Boeing.

Hors ligne Hors ligne

 

#163 05/06/2020 14h24

Membre
Réputation :   7  

La capitalisation des innéficiences n’est pas automatique. Si le budget augmente car on crée plus de valeur alors là oui on peut capitaliser plus que prévu mais si le dépassement vient d’une mauvaise exécution cela est plus discutable…

Ceci étant dit, j’imagine que ces actifs sont testés régulièrement pour s’assurer que les cash flow futurs couvrent la valeur de l’actif, à voir si cela bouge avec la crise.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ? Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Screeners actions Consultez l’analyse graphique et les dividendes de The Boeing sur nos screeners actions.

Discussions similaires à "boeing : co-leader mondial de la construction aéronautique et aérospatiale avec airbus"

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur