Informations À propos…   Chercher Cherchez sur le site, les forums et nos screeners :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#1176 22/10/2022 12h10

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Réputation :   838  

Pauriak a écrit :

Je me suis permis de regarder la performance dans le rétroviseur, si je m’abuse cela donne une grosse volatilité et une performe mitigée (2017 +500, 2018 -15 275, 2019 +10 184, 2020 -4 319, 2021 -10 064) et sans doute beaucoup de temps consacré.

Ca me surprenait qu’en 2021 - excellente année de rebond post-COVID - j’ai perdu de l’argent (-10 064) avec les bonus cappés.
Donc j’ai vérifié : en fait j’ai gagné 2 945 euros.

Le bilan financier n’est dons pas si mauvais.

A noter que le risque spécifique à une action (ATOS, URW, etc.) est évitable en prenant comme sous-jacent un indice.

Mais ce n’est pas une recommandation, chacun fait ce qu’il lui plait …


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#1177 22/10/2022 12h49

Membre (2022)
Réputation :   15  

ENTP

Merci pour la réponse.

Je m’étais basé sur vos reportings de début d’année, je me suis peut-être trompé de ligne.

Par débutant j’entendais n’ayant pas réalisé d’opérations sur le sujet. Il ne me viendrait pas à l’idée de réaliser des opérations sur des produits dont je ne comprends pas précisément le fonctionnement.

Je vais sans doute m’y essayer sur des actions que je maîtrise bien, mon objectif étant de m’y exposer sur une durée limitée ce que je permets pas forcément l’achat d’actions en direct.

Hors ligne Hors ligne

 

#1178 23/10/2022 11h13

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Réputation :   838  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine en hausse, plus marquée aux USA

D’abord encouragés par de belles publications trimestrielles,
les investisseurs ont été rattrapés par les inquiétudes macroéconomiques.

La saison des publications bat son plein, et les bonnes surprises ont largement dominé jusqu’à jeudi,
offrant aux plus audacieux des opportunités d’achat à bon compte.
Par contre vendredi L’Oréal a déçu.

Les dernières données conjoncturelles aux Etats-Unis, notamment les preuves d’un marché de l’emploi toujours vigoureux, ont douché les espoirs d’une politique monétaire moins stricte à l’avenir.
De plus, le président de la Fed de Philadelphie a jeté de l’huile sur le feu en déclarant qu’il attendait des fed funds « bien au-dessus des 4 % d’ici à la fin de l’année ».
Le marché attend que les taux soient relevés de 75 points de base pour la quatrième fois d’affilée début novembre, puis, sans doute, une cinquième en décembre.
L’emprunt à 10 ans américain a inscrit un pic depuis décembre 2007, à 4,29 %.

La semaine dernière j’écrivais :

Du grand n’importe quoi également au Royaume-Uni.

Cette semaine la Première ministre britannique Liz Truss a été démissionnée.

En Italie, la composition du nouveau gouvernement reflète le désir de rassurer les partenaires de Rome,
inquiets face à l’arrivée au pouvoir du chef de gouvernement le plus à droite et le plus eurosceptique depuis 1946.
La présidente de la Commission européenne a insisté sur « une coopération constructive ».

Mouvements en portefeuille

Aucun !
Pas de variation assez importante, dans un sens ou l’autre, pour justifier un changement d’allocation.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#1179 29/10/2022 13h31

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Réputation :   838  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine en hausse

Avalanche de publications trimestrielles cette semaine.

Pour les géants de la tech US "GAFAM" c’est plutôt mauvais
 : croissances au ralenti et prévisions peu enthousiasmantes.

Google (Alphabet) a publié des revenus inférieurs aux attentes, en hausse de seulement 6 %, à 69,1 milliards de dollars : coup de frein attendu sur le marché de la publicité – y compris digitale.
C’est le taux de croissance le plus faible jamais enregistré depuis 2013.

Le géant américain de la distribution Amazon a enregistré jeudi une baisse de 9 % de son bénéfice net au troisième trimestre et fait état d’un chiffre d’affaires inférieur aux attentes, assorti de prévisions jugées prudentes pour le quatrième trimestre.
Amazon qui perd 13 % sur la semaine.

Seule Apple se distingue après ses résultats meilleurs que prévu (+6 %).

En Europe, c’est plutôt bon.

Air Liquide annonce une croissance des revenus trimestriels de 8,3 % en données comparables et gagne 7 % sur la semaine.

Carrefour annonce une croissance de de 11,3 % du chiffre d’affaires et gagne 5 % sur la semaine.

Saint-Gobain annonce un chiffre d’affaires en croissance de 13 % au troisième trimestre et gagne 1 % sur la semaine.

ATOS annonce comme d’habitude un avertissement sur les résultats ? Non ! Incroyable mais vrai !
ATOS annonce une hausse de 6% du CA au 3e trimestre et perd néanmoins 4 % sur la semaine avec de fortes variations quotidiennes (+14 % à -11 %).
Spéculation après que ATOS a reçu des marques d’intentions de plusieurs concurrents pour racheter Tech Foundations et Evidian, les deux futures entités qui doivent naître de la scission projetée d’ici à fin 2023.

C’est tout bon pour les foncières de commerce.

Unibail-Rodamco-Westfield a rehaussé son RNRAPA (résultat net récurrent ajusté par action) 2022 prévisionnel de 8,90 euros à au moins 9,10 euros.
Son chiffre d’affaires est en hausse de 20,8 % sur les 9 premiers mois de l’année par rapport aux 9 premiers mois de 2021.
Au troisième trimestre, le chiffre d’affaires des commerçants a atteint 103 % des niveaux pré-Covid, poursuivant ainsi la tendance observée au cours des trimestres précédents, avec l’Europe continentale à 102 % et les Etats-Unis à 108 %.

Klépierre : hausse de 17,1 % du CA sur 9 mois.
Le groupe confirme son objectif de cash-flow net courant d’au moins 2,45 € par action pour 2022.

Mercialys annonce des revenus locatifs en hausse de 0,8 % à 129,6 millions d’euros à fin septembre,
avec une augmentation des loyers facturés de 4,3 % à périmètre constant, aidés par l’indexation dans des proportions similaires au premier semestre (+1,9 %).
Aussi, la société maintient ses objectifs pour l’ensemble de 2022, avec un FFO (résultat des opérations) par action attendu en progression d’au moins 2 % et un taux de distribution compris entre 85 % et 95 % du FFO 2022.

Carmila affiche au 30 septembre des loyers nets de 253,6 millions d’euros, en hausse de 23 % par rapport aux neuf premiers mois de 2021, dont 4,6 % de croissance organique, ainsi qu’un taux de recouvrement à 96 % sur les neuf premiers mois 2022.
La foncière d’immobilier commercial souligne aussi que le chiffre d’affaires des commerçants a retrouvé sur la période le niveau des neuf premiers mois de 2019, et qu’il s’inscrit en hausse de 3 % au troisième trimestre 2022 par rapport à trois ans auparavant.
Carmila confirme anticiper une croissance du résultat récurrent par action de 20 % en 2022, anticipation qui ’prend comme hypothèse l’absence de mesures restrictives liées à la crise sanitaire au quatrième trimestre 2022’.

Les marchés évoluent aussi en fonction des annonces des banques centrales. Anticipation d’un ralentissement du rythme des hausses ?
Mercredi la Banque du Canada relève ses taux moins que prévu (seulement 50 points de base au lieu des 75 anticipés).
Sans surprise pour la Banque centrale européenne (BCE) jeudi.
Détente observée sur les taux longs cette semaine, l’OAT à dix ans passant de 2,9 % à 2,4 %.
La décision de la banque centrale américaine (Fed) est attendue mercredi prochain …

En Chine, le pouvoir absolu de Xi Jinping fait fuir les investisseurs.
Démonstration de force du président chinois lors du congrès du Parti communiste et à sa volonté affichée de ne plus faire de la croissance économique sa priorité.

Mouvements en portefeuille

Aucun !
Pas de variation assez importante, dans un sens ou l’autre, pour justifier un changement d’allocation.

SCPI PFO2 : revenus trimestriels 158 * 2,1257 €

Pour   1 part  :   2,1257 € net.
Pour 158 parts : 335,86   € net.

SCPI AEW PARIS COMMERCES (ex ACTIPIERRE 3) : revenus trimestriels 10 * 4,20 €

Pour  1 part  :   4,20 € net.
Pour 10 parts :  42,00 € net.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1180 01/11/2022 16h19

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Réputation :   838  

RAPPORT DU MOIS D’OCTOBRE 2022

C’est le 77ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (septembre) est le message #1 169.

J’ai distingué 5 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA,
. crowdfunding immobilier.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines,
au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Les quantités en marron ont été modifiées par un achat ou une vente.

Certificats (Bonus cappés, etc.)


Les certificats suivent globalement la tendance des sous-jacents actions ou indices.
Les bonus cappés bénéficient également de gains de valeur temps, tant qu’ils n’ont pas touché la barrière basse.
Les bonus cappés à échéance 16/12/2022 qui n’ont pas touché la barrière basse s’approchent du niveau bonus.

Progression de ATOS et Carrefour.

Actions


Un mois en hausse, avec de belles publications trimestrielles (sauf géants de la tech US "GAFAM").

L’ETF All Country World (ACWI) gagne 3,5 %.

Globalement le portefeuille (essentiellement européen) gagne 5,1 %.
C’est une sur-performance.
Avec la même cause que les sous-performances des mois précédents mais inversée :
le portefeuille est sous exposé aux USA et en octobre USD a baissé par rapport à EUR.
Egalement sous exposé aux marchés émergents, alors qu’en Chine, le pouvoir absolu de Xi Jinping fait fuir les investisseurs.

La petite biotech Inventiva est la plus forte hausse (+29,2 %).
Mais de très fortes variations sur le mois, entre 3,66 et 8,17 € en fonction des annonces.

La dernière annonce :

CERCLE FINANCE•31/10/2022 à 08:47 a écrit :

Inventiva annonce qu’AbbVie a fait part vendredi de l’arrêt du développement de cedirogant (ABBV-157),
découvert conjointement par les deux sociétés pour le traitement de maladies auto-immunes,
à la suite des conclusions récentes d’une étude de toxicologie non clinique.

a fait plongé le titre de 18 % vendredi.
On ne s’ennuie pas avec les biotechs …

Belles progressions de :
ATOS (+21,1 %)
HRS (+17,7 %)
Air Liquide (+12,5 %)
Saint-Gobain (+12,7 %)
Apple (+10,1 % en EUR)

En baisse :
Amazon (-10,0 % en EUR)
Valbiotis (-9,6 %)
FCP Robeco Emerging Stars Equities D (-7,0 %)

Répartition géographique:


Répartition par secteurs/thèmes:


Foncières


Le portefeuille gagne 7,0 %.

Belles progressions de foncières de commerce :
Klepierre (+13,7 %)
MERCIALYS (+13,0 %)
Unibail-R-W (+11,6 %)
et des bonus cappés sur ses sous-jacents le cas échéant.

Crowdfunding Immobilier



SCPI


Revenus trimestriels.

Liquidités et fonds euro



Totaux



Répartition par classes d’actif :

1 achat : bonus cappé LVMH.

La performance mensuelle globale est de +45 106 €, se décomposant en :
+ 7 678 € : certificats
+17 088 € : actions
+18 526 € : foncières
+ 1 850 € : SCPI
-    35 € : Fonds euros & Liquidités

La plus-value latente globale est de -147 980 €, se décomposant en :
- 10 515 € : certificats
- 25 597 € : actions
-111 867 € : foncières

A rapprocher de la valorisation du portefeuille :
Total : 1 267 478 €
Performance mensuelle : +3,6 %
Plus-values latentes  : -11,7 %
Gains/pertes          : -1,4 %

Conclusion

Un très bon mois pour les actions et les foncières de commerce.

Perspectives

Il y a un mois :

Les sujets d’inquiétudes sont nombreux :
. l’inflation qui dépasse 10 % dans de nombreux pays et risque d’être hors de contrôle,
. les taux d’intérêt : les banques centrales se doivent d’agir de façon énergique dans la lutte contre l’inflation,
. un risque plus que probable de récession avec les hausses des taux d’intérêt,
. la guerre en Ukraine,
. la crise énergétique, aggravée avec le - probable - sabotage des gazoducs Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique,
. la Chine toujours en proie à la pandémie et à la politique zéro Covid,
. le décrochage de la livre à la suite du plan très dispendieux présenté par Liz Truss, la Première ministre britannique,
. le score de l’extrême droite aux élections législatives en Italie.

Des évolutions favorables en octobre :
. anticipation d’un ralentissement du rythme des hausses des taux par les banques centrales ; la Banque du Canada a relèvé ses taux moins que prévu (seulement 50 points de base au lieu des 75 anticipés)
. crise énergétique : l’Europe croule sous le gaz ; les réserves sont remplies à 95 % ; les prix baissent ; les méthaniers en provenant des USA (gaz de schiste) et de Chine (gaz russe ?) font la queue au large des côtes européennes dans l’attente de pouvoir décharger leur cargaison
. la Première ministre britannique Liz Truss a été démissionnée et et le nouveau PM a une politique économique plus orthodoxe
. en Italie, la composition du nouveau gouvernement reflète le désir de rassurer les partenaires de Rome, inquiets face à l’arrivée au pouvoir du chef de gouvernement le plus à droite et le plus eurosceptique depuis 1946 ; la présidente de la Commission européenne a insisté sur « une coopération constructive »

Et bien sûr l’élection de Lula au Brésil :
Election de Lula au Brésil : un soulagement planétaire

Le contexte reste encore très incertain malgré les évolutions favorables récentes.
Donc je reste prudent et garde une part assez importante de liquidités.
Je suis confortable avec un portefeuille ayant une part assez importante de liquidités,
qui peut s’adapter à toutes les situations :
. bénéficier partiellement de la poursuite de la hausse ;
. renforcer après une correction.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#1181 05/11/2022 23h06

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Réputation :   838  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine en hausse en Europe et en baisse aux USA

La décision de la banque centrale américaine (Fed) mercredi n’a pas été une surprise :
taux encore rehaussés de 75 points de base, à 3,75 % - 4 %.
En revanche le discours du patron de l’institution n’a pas été apprécié des marchés US :
le  « pivot » n’est pas pour demain,  rien n’est certain sur le niveau final des taux.
Le Nasdaq Composite, sensible aux taux d’intérêt, a lâché 3,4 % mercredi, puis encore 1,7 % jeudi.
Vendredi, il s’est montré hésitant, à contre-courant des autres grands indices mondiaux.

Peu d’impact en Europe, qui regardait plutôt du coté de la Chine :
Pékin pourrait réviser sa politique zéro Covid.
La perspective d’une réouverture de la deuxième économie mondiale a dopé des pans entiers de la cote,
à commencer par le luxe et les valeurs liées aux matières premières.

Mouvements en portefeuille

Aucun !
Pas de variation assez importante, dans un sens ou l’autre, pour justifier un changement d’allocation.
Mais ce serait justifié s’il y avait encore une hausse.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #1182 12/11/2022 12h50

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Réputation :   838  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine (encore) en hausse

La semaine avait pourtant commencé doucement.
Pékin avait démenti réviser sa politique zéro Covid.
Les élections de mi-mandat aux USA avaient freiné les ardeurs ;
Wall Street, qui vote plutôt républicain, est resté sur sa faim après des résultats positifs, mais décevants, pour les rouges.

Jeudi, les marchés ont décollé après la publication des données sur l’inflation aux USA pour le mois d’octobre :
la hausse des prix a ralenti, à 7,7 % sur un an, après 8,2 % en septembre.
C’est le rythme le plus faible depuis le mois de janvier.
Espoir d’une remontée moins forte des taux d’intérêt de la Réserve fédérale …
Les valeurs sensibles aux taux d’intérêt (dont foncières et technologiques) en ont bien profité.

Vendredi, Pékin annonce une réduction de deux jours du délai de quarantaine pour lutter contre la Covid-19.
Les valeurs du luxe (LVMH par exemple) en ont bien profité.

Avec tout ça les marchés se retrouvent dans des plus hauts déjà vus en juin et en août.
Mais après il y a eu une rechute …

Mouvements en portefeuille

Des mouvements !

La semaine dernière :

Pas de variation assez importante, dans un sens ou l’autre, pour justifier un changement d’allocation.
Mais ce serait justifié s’il y avait encore une hausse.

En début de mois :

Les bonus cappés à échéance 16/12/2022 qui n’ont pas touché la barrière basse s’approchent du niveau bonus.

C’est donc le moment de les vendre :
. bonus cappé Euro Stoxx 50 2800-4530 16/12/2022 SG
. bonus cappé Saint-Gobain 28,00-46,50 EUR 16/12/2022 SG
. bonus cappé Unibail-R-W 40,00-74,50 EUR 16/12/2022 BNPP.

Je garde encore un peu le bonus cappé ATOS :
le sous-jacent semble amorcer un rebond,
il y aura peut-être moyen de diminuer l’énormité de la moins-value.

Pour replacer le bonus cappé Unibail-R-W,
en l’absence d’autres bonus cappé Unibail-R-W adaptés,
j’ai renforcé Unibail-R-W.

bonus cappé Euro Stoxx 50 2800-4530 16/12/2022 SG : vente 1 000 à 45,10 €

45 054,90 € net avec les frais.
Plus-value +2 752,64 € ou +6,5 %.

Acheté le 24/01 alors qu’Euro Stoxx 50 était vers 4 140 points.

Conservé plus de 9 mois, ce qui est long pour ce type de certificat.
Mais depuis il s’est passé plein de choses défavorables au marché : guerre en Ukraine, hausse des taux, etc.
Au final l’indice perd 8,2 % et le bonus cappé gagne 6,5 % : trop fort le bonus cappé …
Sur un an l’écart est plus important : indice -14,2 % vs bonus cappé +4,2 % :

On constate que le bonus cappé, dont la borne basse n’a jamais été menacée (plus bas Euro Stoxx 50 à 3 250 points),
creuse l’écart au fil du temps.

bonus cappé Saint-Gobain 28,00-46,50 EUR 16/12/2022 SG : vente 230 à 46,38 €

10 667,40 € net ; pas de frais (Bours0Markets).
Plus-value +660,10 € ou +6,6 %.

Acheté le 22/08 alors que Saint-Gobain était à 42,00 €.

Conservé moins de 3 mois, compte tenu d’un mauvais point d’entrée (mois de septembre très mauvais).
Au final l’action gagne 4,8 % et le bonus cappé gagne 6,6 % : bien le bonus cappé …
Sur 3 mois  l’écart est plus important : action -7,6 % vs bonus cappé +2,9 % :

On constate que le bonus cappé, dont la borne basse n’a jamais été menacée (plus bas Saint-Gobain à 35,18 €),
creuse l’écart au fil du temps mais plafonne sous le niveau bonus à l’approche de l’échéance.

bonus cappé Unibail-R-W 40,00-74,50 EUR 16/12/2022 BNPP : vente  155 à 55,16 €

8 537,80 € net avec les frais.
Moins-value -1 917,44 € ou -18,3 %.

Acheté le 11/02 alors que URW était à 70,02 €.

A noter une prime négative, en fait un discount, à l’achat.
Conservé 9 mois, le sous-jacent a touché de peu (plus bas 39,68 €) la barrière basse le 29/09. Tilt !

On constate que le bonus cappé suit le sous-jacent tant qu’il reste haut, sans dépasser le niveau bonus (plus haut 73,09 €).
Le bonus cappé creuse l’écart quand URW baisse.
Mais l’écart se réduit brutalement à l’approche de la barrière basse.
Après ce franchissement, le bonus cappé suit le sous-jacent.
Finalement l’écart de performance (URW -21,2 %) vient du discount à l’achat.

Unibail-R-W : achat 156 à 55,275 €

8 549,91 € net avec les frais et la TTF.

En portefeuille donc de 700 actions.
Oui Alex, c’est petit joueur !
Le prix d’achat moyen pondéré est de 89,94 €.
Oui Alex, c’est pas bon !
Premier achat en 09/2017 : 48 à 205,10 €. A l’époque on trouvait ça pas cher vu la qualité des actifs.
Dernier achat en septembre : 146 à 46,06 €.
C’est un gros gisement de moins-values potentielles (23 k€),
dans lequel je pourrai puiser pour annuler la fiscalité de mes futures grosses plus-values (dans mes rêves …).

action Apple : dividende 100 * 0,23 $

13,69 $ net (retenue à la source : 15 % ; PFU).
13,41 € net (taux de change 0.979623).

J’ai l’impression de perdre du temps à enregistrer une opération d’un si petit montant …


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1183 19/11/2022 00h43

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Réputation :   838  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine (encore) en petite hausse en Europe

Quand même la 7ème semaine de hausse à Paris.
Depuis son point-bas du 29 septembre, le Cac 40 rebondit désormais de 18 %.

Le flux des publications trimestrielles des entreprises s’est tari,
mais la thématique de la hausse des prix et des taux d’intérêt est restée bien présente ces derniers jours.
Plusieurs facteurs ont concouru à une certaine « zénitude » des investisseurs,
dont les annonces de Pékin en faveur de son secteur immobilier et d’un début d’allégement des restrictions sanitaires en Chine,
ce qui favorise notamment les valeurs du luxe, poids lourds du Cac 40.
La douceur de ce début d’hiver allège, par ailleurs, les inquiétudes sur l’approvisionnement en gaz et ses prix.

Par contre c’est chaud pour les cryptoactifs …

Mouvements en portefeuille

Des mouvements !

Fin de la démarche de la semaine dernière : vendre les bonus cappés à échéance 16/12/2022.
On termine par le bonus cappé ATOS :
le sous-jacent repart à la baisse,
il faut se résigner à encaisser l’énorme moins-value.

Egalement prise de bénéfice sur le bonus cappé LVMH.
C’est ce qu’il faudrait faire avec ces certificats : profiter d’un mouvement de hausse de quelques semaines.
Acheté le 12/10, vendu après 5 semaines avec un gain de 5,8 %.
C’est moins bien que le sous-jacent mais avec un risque moindre.
Faire 2 ou 3 fois par an ce genre d’opérations donnerait une belle performance.

Petit toilettage du PEA PME avec la vente de ADEUNIS.
Introduction en bourse en octobre 2017 à 10,11 €.
Cher : on vend du rêve "Adeunis, l’expert des solutions IIoT (Internet des Objets Industriels)".
Forte baisse en 2019 et 2020, puis depuis stagnation.

La dernière publication ne fait plus rêver :

ADEUNIS a écrit :

Chiffre d’affaires semestriel 2022/2023 en croissance de +4 % à 2,7 M EUR
et ambition d’EBE ajusté annuel proche de l’équilibre"

Ils appellent ça une ambition ?
Fin du rêve, vendu !

bonus cappé ATOS Origin 28,00-44,50 EUR 16/12/2022 SG : vente 460 à 10,83 €

4 976,80 € net avec les frais.
Moins-value -12 769,33 € ou -72,0 %.

bonus cappé LVMH 400,00-710,00 EUR 15/09/2023 SG : vente 160 à 66,27 €

10 603,20 € net ; pas de frais (Bours0Markets).
Plus-value +580,80 € ou +5,8 %.

action ADEUNIS : vente  1 119 à 1,9025 €

2 118,26 € net avec les frais.
Moins-value (pour mémoire, PEA PME) -1 852,20 € ou -46,6 %.

SCPI Corum Origin : revenus mensuels 75 * 4,2759 €

Pour  1 part  :   4,3211 € net.
Pour 75 parts : 324,08  € net.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#1184 26/11/2022 00h12

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Réputation :   838  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine (encore) en petite hausse

Semaine plutôt calme en raison de la fermeture de Wall Street pour cause de Black Friday.

Le rebond épidémique en Chine réduit les espoirs d’un assouplissement des restrictions sanitaires.
Apple baisse de 2 % à la suite d’informations selon lesquelles la production d’iPhone dans l’usine Foxconn de Zhengzhou pourrait chuter d’au moins 30 % en novembre.

Mercredi les marchés ont été rassurés par les minutes du dernier comité de politique monétaire de la Fed :
une "majorité substantielle" des membres du comité a estimé lors de la réunion des 1er et 2 novembre
qu’il serait "probablement bientôt" opportun de ralentir le rythme de relèvement des taux de la banque centrale.

Mouvements en portefeuille

Deux petits mouvements.

Un projet de Crowdfunding Immobilier sur la plate-forme HOMUNITY.

HOMUNITY a écrit :

Le projet consiste en la démolition de l’existant (maisons et parkings)
et la construction d’un ensemble immobilier de 3 bâtiments neufs (F, G et H),
comprenant 191 logements dont 60 logements commercialisés à l’accession privée
et 131 logements étudiants commercialisés en bloc au travers
d’une résidence étudiante.

Pour information la résidence étudiante est actuellement sous lettre d’intérêt d’un bailleur social.
La commercialisation des 60 logements en accession privée débutera en mars 2023.

A Chelles (77), promoteur COFFAU.

La société VOLTALIA procède à une augmentation de capital par émission d’actions nouvelles selon les modalités ci-dessous :
- 1 action détenue à l’issue de la séance de bourse du 16 novembre 2022 donne 1 droit préférentiel de souscription,
- 8 droits détenus permettent d’acquérir 3 actions nouvelles avec règlement d’un prix d’émission de 13,70 euros par action nouvelle.

Détenteur de 890 droits, j’ai donné pour instructions :
DE SOUSCRIRE A 333 ACTIONS
ET VENDRE 2 DROITS,
MON COMPTE SERA DEBITE DU MONTANT DE MA SOUSCRIPTION DE 4 562,10 EUROS.

obligation COFFAU Chelles (77) : achat 2 à 1 000,00 €

2 000,00 € net.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (26/11/2022 00h14)


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

#1185 Hier 15h59

Membre (2016)
Top 20 Année 2022
Top 10 Portefeuille
Réputation :   838  

RAPPORT DU MOIS DE NOVEMBRE 2022

C’est le 78ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (octobre) est le message #1 180.

J’ai distingué 5 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA,
. crowdfunding immobilier.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines,
au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Les quantités en marron ont été modifiées par un achat ou une vente.

Certificats (Bonus cappés, etc.)


Les certificats suivent globalement la tendance des sous-jacents actions ou indices.
Les bonus cappés bénéficient également de gains de valeur temps, tant qu’ils n’ont pas touché la barrière basse.
Vente des bonus cappés à échéance 16/12/2022 et de celui sur LVMH.
Il n’en reste plus qu’un sur Carrefour.

Actions


Un mois en forte hausse :
. environ 7 % sur les marchés européens
. environ 5 % sur les marchés US (in extremis : la Bourse de New York a fini en nette hausse mercredi 30, les marchés ayant accueilli avec soulagement les propos du président de la Réserve fédérale, Jerome Powell, qui a laissé entendre que le rythme des hausses de taux pourrait diminuer)
. environ 10 % sur les marchés émergents, en Chine espoirs d’un assouplissement des restrictions sanitaires.
Mais pour l’investisseur qui raisonne en EUR, la hausse des marchés US est annulée par la baisse de USD/EUR.

L’ETF All Country World (ACWI) gagne 1,2 %.

Globalement le portefeuille (essentiellement européen) gagne 3,4 %.
C’est une sur-performance.
Avec la même cause que le mois précédent :
le portefeuille est sous exposé aux USA et en novembre USD a baissé par rapport à EUR.

Belles progressions de :
action BNP Paribas (+12,5 %)
FCP Robeco Emerging Stars Equities D (+10,6 %)

En baisse :
les bio-techs (mais petits montants) :
Valbiotis (-21,1 %)
Inventiva (-11,3 % en EUR)
certaines technologiques US :
Amazon (-10,5 % en EUR)
Apple (-8,3 % en EUR)

La baisse de VOLTALIA est fictive :
souscription à l’augmentation de capital en cours,
888 droits valant environ 1 200 € en attente d’exercice,
rompu de 2 droits vendus pour la somme fabuleuse de 2,64 €.

Répartition géographique:


Répartition par secteurs/thèmes:


Foncières


Le portefeuille gagne 2,7 %.

Belles progression de Klepierre (+8,0 %)
mais baisse de CARMLILA (-3,2 %).

Crowdfunding Immobilier


Ce portefeuille, démarré il y a 1 an, atteint une diversification satisfaisante avec 7 lignes.
J’aimerais maintenant que les compteurs ne restent pas à 0.

SCPI



Liquidités et fonds euro



Totaux



Répartition par classes d’actif :

Nette augmentation des liquidités, au détriment des certificats.

La performance mensuelle globale est de +21 925 €, se décomposant en :
+ 2 178 € : certificats
+11 674 € : actions
+ 7 749 € : foncières
+   324 € : SCPI
      0 € : Fonds euros & Liquidités

La plus-value latente globale est de -113 847 €, se décomposant en :
+    439 € : certificats
- 12 085 € : actions
-102 201 € : foncières

A rapprocher de la valorisation du portefeuille :
Total : 1 290 155 €
Performance mensuelle : +1,7 %
Plus-values latentes  : -8,8 %
Gains/pertes          : +1,3 %

Conclusion

Un très bon mois pour les actions, mais baisse de USD/EUR.

Perspectives

Après 20 % de hausse en 2 mois, je trouve les marchés euphoriques, proches de "l’exubérance irrationnelle".
Soit ils sont sur-évalués, soit ils risquent une correction technique.

Certes il y a des premiers signes que l’inflation se calme,
et on entrevoit le "pivot" des banques centrales.

La Chine amorce la sortie de la politique zéro Covid,
à court terme ça risque de relancer l’épidémie donc d’affecter l’économie.
Mais le maintien des confinements et autres restrictions draconiennes affecte également l’économie.

La guerre en Ukraine et ses conséquences (crise énergétique, crise alimentaire) est loin d’être terminée.

Le contexte reste encore très incertain malgré des évolutions favorables récentes.
Donc je reste prudent et garde une part importante de liquidités.
Je suis confortable avec un portefeuille ayant une part importante de liquidités,
qui peut s’adapter à toutes les situations :
. bénéficier partiellement de la poursuite de la hausse ;
. renforcer après une correction.


Dif tor heh smusma

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur