Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

[+1]    #1001 10/04/2021 14h35

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Records 2020 et 2007 battus, la FED a rassuré

Les marchés européens (indice Euro Stoxx 600) et américains (indice S&P 500) ont battu des records,
de l’année précédente 2020 mais aussi de 2007.
Les minutes de la FED ont rassuré :  aucune voix dissidente en faveur d’une modification de la politique monétaire.

La reprise est chaque jour plus forte aux USA, grâce aux taux bas, aux plans de relance et aux campagnes vaccinales réussies.
Excellents chiffres de l’emploi au mois de mars.

Certains appellent désormais à une certaine prudence, surtout que la saison des résultats approche à grands pas.

Pas de mouvements en portefeuille.

Action Total : dividende 451 * 0,66 EUR

297,66 € net (PEA)

Foncière canadienne RioCan : dividende 1 900 * 0,08 CAD

61,11 € net.


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

Favoris 1   [+1]    #1002 17/04/2021 19h21

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

L’euphorie boursière se poursuit, pluie de records

L’optimisme est au zénith grâce à la publication d’indicateurs chinois rassurants (+18,3 % de hausse du PIB sur 12 mois, avec un ’effet de base’ négatif colossal)
et aux USA où les mises en chantier de logements ont rebondi de 19,4 % en données CVS le mois dernier.

La saison des résultats trimestriels des entreprises a bien démarré.
LVMH a connu un fort rebond de ses ventes au premier trimestre, Publicis a renoué avec la croissance organique.
Aux USA, les grandes banques ont toutes battu le consensus en termes de bénéfice par action

Des mouvements en portefeuille !
Globalement, le portefeuille atteint un plus haut historique.
Cependant tous les composants ne sont pas en plus haut :
. le secteur énergies renouvelables est en baisse sur l’annnée
. les marchés émergents sont en baisse depuis mi février.
Par contre des foncières de commerce vont bien, par exemple MERCIALYS +45,4 % depuis le 31/12.
Très heureux d’avoir dépassé mes objectifs les plus ambitieux,
je voudrais éviter le risque d’une rechute brutale.
J’ai donc allégé un peu les certificats, les actions et les foncières au profit des liquidités.

J’en profite pour vendre le bonus cappé Cap Gemini, qui est vraiment proche de son maximum.

Allègement sur ETF Lyxor Australia.

C’est l’occasion de commencer à mettre en ouvre les évolutions du portefeuille envisagées début 2021.

Dernier point pour l’évolution du portefeuille en 2021 : je m’interroge sur les foncières canadiennes.
Ayant coupé leurs dividendes, le rendement et l’évolution du cours sont décevants.
Peut-être vendre des actions que je ne suis pas vraiement, même si EUR/CAD n’est pas favorable à une vente.

Allègement sur RioCan REIT.

bonus cappé Cap Gemini 85,00-134,50 EUR 16/12/2021 City : vente 80 à 132,68 €

10 603,79 € net.
Plus-value 505,70 € ou 5,0 %.

ETF Lyxor Australia : vente 220 * 47,474 €

10 418,18 € net.
Plus-value 2 469,17 € ou 31,1 %.

foncière RioCan REIT : vente 950 * 20,23 CAD

Les coûts sur Toronto chez SAXO sont élevés, notamment "Coûts de conversion de devise -64,07" (0,50 %) "Total des coûts de trading -74,27".
12 740,43 € net.
Moins-value -2 426,65 € ou -16,0 % (SAXO donne dans "Positions clôturées" -2 411,55 ; encore une petire erreur).

SCPI Corum Origin : acompte mensuel 55 * 3,54 €

Pour  1 part  :   5,15 € brut ; 4,16 € net.
Pour 55 parts : 228,58 € net.

Foncière canadienne Cominar : dividende 4 300 * 0,03 CAD

51,86 € net.

Foncière canadienne Cominar : REGUL


SAXO en plein délire, passe des modifications d’opérations sur titres sur des opérations qui étaient correctement enregistrées avec un taux de prélèvement à la source de 15 %,
pour les recalculer avec des taux faux de 20 et 25 %.


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#1003 17/04/2021 20h05

Membre
Réputation :   1  

Bonsoir,

Je ne comprends pas vraiment pourquoi vous avez allégé Riocan. Le cours de l’action a très nettement reverdie depuis 6 mois (+39,41%) et la Société distribue toujours des dividendes mensuels relativement gras.

Personnellement je l’ai en portefeuille avec Unibail et je me pose beaucoup plus de questions au sujet de cette dernière…

Hors ligne Hors ligne

 

#1004 17/04/2021 20h45

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   548  

Il y a bien plus qualitatif en REITs canadiennes que Riocan ; vous pouvez remonter la file, nous en parlons plus haut (meilleur yield, meilleur profil, meilleur potentiel de hausse)

Hors ligne Hors ligne

 

#1005 18/04/2021 13h24

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Je considère que SAXO ne sait pas gérer correctement les foncières canadiennes :
trop d’erreurs dans la fiscalité des dividendes, qui sont mensuels de plus,
"Coûts de conversion de devise" élevés.
Je profite donc d’un rebond récent pour commencer à vendre.

L’objectif est de recentrer sur les foncières européennes,
il y a de quoi faire un portefeuille assez diversifié.
Unibail-R.-W. est le pari le plus risqué.


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#1006 24/04/2021 13h14

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine en petite baisse (-0,50 %)

Les publications de chiffre d’affaires en Europe et de résultats aux Etats-Unis, sont toujours majoritairement de bonne facture
notamment dans le secteur du luxe.

Mais la pandémie accélère au Brésil et en Inde sous l’impact des nouveaux variants.

Et Joe Biden veut taxer les plus fortunés (au-delà du million de dollars de revenus)
et doubler les taxes sur les gains en capital.

Pas de mouvement en portefeuille.

SCPI ActiPierre3 : revenus trimestriels

Pour 1  part  :  4,20 € net.
Pour 10 parts : 42,00 € net.

SCPI PFO2 : revenus trimestriels

Pour   1 part  :   2,07 € net.
Pour 158 parts : 326,76 € net.


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#1007 01/05/2021 01h22

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine de pause, attentiste

On a d’abord attendu jusqu’à mercredi soir les annonces de la Réserve fédérale, qui, sans surprise, a maintenu sa politique monétaire très accommodante,
sans que Jerome Powell, son président, livre des pistes sur le rythme de réduction de son programme de rachat d’actifs.
Puis c’est le président Biden qui était attendu pour un premier discours devant le Congrès,
pour présenter ses plans de relance et leur financement par un tour de vis fiscal pour les américains les plus fortunés et les grandes entreprises.

La saison des résultats trimestriels des entreprises continue, montrant la reprise économique.
Sanofi, Dassault Systèmes, Capgemini ou même Airbus ont rassuré,
tandis que les GAFAM, à Wall Street, conservent des rythmes de croissance impressionnants et une capacité à lancer d’importants programmes de rachat d’actions.

Des mouvements en portefeuille !
Mercredi, le portefeuille atteint un nouveau plus haut historique.
J’ai donc poursuivi les allégements sur les actions et les foncières au profit des liquidités comme il y a 15 jours.

Allègement sur ETF Lyxor Australia.

Vente du solde de RioCan REIT.

Allègement sur ETF Lyxor PEA MSCI Emerging Markets.
Ce positionnement géographique sur les marchés émergents en général ne me parait plus aujourd’hui pertinent :
L’Inde et le Brésil gèrent mal la pandémie.
Le positionnement adéquat serait l’Asie du Sud-Est, en particulier la Chine.

ETF Lyxor Australia : vente 210 * 46,997 €

9 844,70 € net.
Plus-value +2 257,01 € ou +29,7 %.

foncière RioCan REIT : vente 950 * 20,70 CAD

13 040,53 € net.
Moins-value -2 126,55 € ou -14,0 %

ETF Lyxor PEA MSCI Emerging Markets : vente 1 000 * 17,478 €

17 436,05 € net.
Plus-value +2 560,43 € ou +17,2 % (PEA).

SCPI Ficommerce : revenus trimestriels

Pour   1 part  :     2,30 € net.
Pour 255 parts : 586,50 € net.

Foncière COVIVIO : dividende 507 * 3,60 € (2,9319 + 0,6681)

1 040,55 + 237,12 € net.

Foncière ICADE : dividende 605 * 2,00 € avec option partielle de paiement en actions

Décote de 5% calculée sur la moyenne des cours cotés aux vingt séances de Bourse précédant le jour de l’assemblée générale diminuée du montant net de la fraction du solde du dividende :  59,20 €.
En attente du formulaire d’opération sur titres.

Foncière MERCIALYS : dividende 3 538 * 0,43 € avec option de paiement en actions

Prix d’émission des actions nouvelles de 9,31 € par action, correspondant à la moyenne des 20 derniers cours de bourse précédant l’Assemblée Générale, aucune décote ne s‘appliquant.
En attente du formulaire d’opération sur titres.


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

[+1]    #1008 01/05/2021 08h25

Membre
Réputation :   83  

L’indice MSCI Emerging Markets est tout de même très concentré sur l’Asie du Sud-Est : Chine, Taïwan et Corée du Sud représentent 65.07 % de l’indice. L’Inde et le Brézil : 14.11 %

Hors ligne Hors ligne

 

Favoris 1   [+1]    #1009 01/05/2021 12h09

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   548  

Bonjour ArnvaldIngofson,

L’Inde et le Brésil gèrent mal la pandémie.
Le positionnement adéquat serait l’Asie du Sud-Est, en particulier la Chine.

Totalement d’accord, en plus de cela il y a également la forte dévaluation sur le long terme du real Brésilien face à l’euro (perte de 65% de sa valeur en 10 ans). Il en est de même avec la Roupie Indienne qui perd plus de 30% sur 10 ans face à l’euro.

Ces devises sont imprévisibles et en constante baisse sur le long terme face aux devises majeures. Je pense que c’est quelque chose à bien prendre en considération lorsqu’on investit sur ces zones géographiques (à moins d’être hedgé).

Bien à vous.

Dernière modification par MrDividende (01/05/2021 12h12)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1010 01/05/2021 12h57

Membre
Top 50 Réputation
Réputation :   479  

Le carry trade de devises peut également marcher en sens inverse et booster considérablement les rendements. C’est donc à savoir pour bien diversifier mais je ne pense pas que la baisse PASSÉE des devises émergentes (ou de la GBP) soient de bons indicateurs du futur de ces devises.

Évidemment je ne parle ni de la Turquie ni du Venezuela chez qui la devise est un drame.


L’argent est un bon serviteur et un mauvais maître (A. Dumas )

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #1011 01/05/2021 14h25

Membre
Réputation :   73  

@MisterVix

Oui bien malin qui pourrait prédire le futur des émergents.

Je suis retombé sur ce graphique de Fructif (issu de son post de février 2021)



Evidemment il rappelle bien que depuis 10 ans la perf a été 2x moindre qu’un indice monde et qu’il faut savoir supporter une volatilité plus importante.

Gardant en tête cela, je me garderais bien de prédire les perfs des 10-20 prochaines années.

Bien à vous

Hors ligne Hors ligne

 

#1012 01/05/2021 20h31

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Bien d’accord avec les commentaires ci-dessus.
Si on investit hors de sa devise de référence (EUR pour celui qui habite en zone euro)
il faut tenir compte de l’évolution (im)prévisible des taux de change.
C’est un risque, plus élevé sur les devises émergentes, comme une opportunité possible.

Actuellement la devise la plus intéressante vs EUR me semble être GBP :
le Royaume-Uni fait un BrExit ordonné avec accord et a réussi sa campagne de vaccination anti-COVID.
A l’occasion, je remplacerai l’ETF EuroStoxx300 par le 600.

CAD et AUD sont un peu au dessus de leur moyenne historique.
USD revenu dans la moyenne.

Je ne cherche pas à être hedgé, trouvant cette assurance trop coûteuse.
Je ne fais pas non plus de spéculation "carry trade" sur les devises ou les taux d’intérêt.

Il est en effet bien difficile de prédire le futur des émergents.
Longtemps sur-performants grâce à leur croissance, ils ont été décevants depuis 10 ans.
En 2021 on peut noter que les émergents, en particulier Asie de Sud-Est ont fait un plus haut le 15 février
et depuis perdent près de 10 %.
On assiste à l’expansion du contrôle de l’État chinois sur l’économie et la diminution du pouvoir du secteur privé,
voir les déboires des groupes Alibaba et Ant de Jack Ma.
Alibaba : « L’Etat chinois a décidé de nationaliser l’Internet »

SCPI Atout Pierre Diversification : revenus trimestriels

Pour   1 part  :   7,50 € net.
Pour  60 parts : 450,00 € net.
En baisse !
Pourtant si on en croit leur site le TOF est excellent.

105 %, ils sont trop forts …


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

[+1]    #1013 02/05/2021 13h12

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

RAPPORT DU MOIS D’avril 2021

C’est le 59ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (mars) est le message #1 000.

J’ai distingué 4 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes et canadiennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
Du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines
Au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Les quantités en marron ont été modifiées par un achat ou une vente.

Certificats (Bonus cappés, etc.)


Les bonus cappés suivent globalement la tendance des sous-jacents actions ou indices (à l’inverse pour le put flooré).
Ils bénéficient également de gains de valeur temps.

Atos a annoncé confirmer ses objectifs 2021 et mener une revue complète des comptes des deux entités juridiques américaines où des erreurs comptables ont été découvertes.

Le put flooré est évidemment en perte latente, très inférieure aux gains sur les actions.
Ces bornes le place bien pour être une couverture contre une petite baisse.

Actions


Un bon mois où des indices (Nasdaq par exemple) inscrivent un énième plus-haut absolu.
La reprise économique se confirme, les publications des entreprises sont plutôt bonnes, les banques centrales rassurent les marchés.
L’ETF All Country World (ACWI) gagne 1,6 %.

Globalement le portefeuille (essentiellement européen) gagne 1,9 %.
On note la belle progression de Amazon (+12 en USD %)
En revanche le secteur énergie renouvelable n’est pas en forme, en particulier ALBIOMA (-10 %). De même les petites bio-techs.

Il y a donc une petite sur-performance du portefeuille.
Les technologiques ont été assez performantes en avril.

Répartition géographique:

Baisse de l’Australie et des émergents suite à des allègements.

Répartition par secteurs/thèmes:

Augmentation de "Transition énergétique et environnement" et "Technologie" suite à des allègements.

Foncières


Belle progression des foncières de commerce, en particulier KLEPIERRE (+13 %) et MERCIALYS,
à l’exception de Unibail-Rodamco-Westfield.

Le portefeuille gagne 6,4 %.

SCPI


Revenus trimestriels, en baisse sur un an.

Liquidités et fonds euro


J’ai ajouté la performance du compte en USD chez SAXO,
négative ce mois : EUR/USD a gagné 2,2 %.

Totaux



Répartition par classes d’actif :

On note une augmentation notable des liquidités, qui dépassent légèrement les actions.

La performance mensuelle globale est de +24 857 €, se décomposant en :
-2 735 € : certificats
+7 141 € : actions
+19 311 € : foncières
+1 634 € : SCPI
   -494 € : Fonds euros & Liquidités

La plus-value latente globale est de +39 399 €, se décomposant en :
-3 452 € : certificats
+94 973 € : actions
-52 122 € : foncières

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 1 296 576 €
Performance mensuelle : +1,9 %
Plus-values latentes : +3,0 %

Conclusion

Encore un bon mois, tant pour le portefeuille actions que le portefeuille foncières.
Et c’est le 3ème mois consécutif de hausse, +13 % sur les marchés européens.

Perspectives

Des plans de relance ;
de la croissance ;
des résultats trimestriels des entreprises globalement supérieurs aux attentes ;
des banques centrales qui maintiennent une politique très accommodante :
tout va bien.

Pour l’instant …
Les valorisations sont désormais tendues ;
on assiste à l’expansion du contrôle de l’État chinois sur l’économie et la diminution du pouvoir du secteur privé, voir les déboires des groupes Alibaba et Ant de Jack Ma ;
le mois de mai a mauvaise réputation.

Je suis confortable avec un portefeuille ayant une part importante de liquidités,
qui peut s’adapter à toutes les situations :
bénéficier de la poursuite de la hausse ;
renforcer après une petite correction technique.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (02/05/2021 13h18)


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#1014 08/05/2021 00h10

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine un peu chaotique, qui termine en hausse

Une petite frayeur mardi quand Janet Yellen, la secrétaire au Trésor, déclare que les taux d’intérêt aux USA pourraient être relevés pour éviter une surchauffe de l’économie liée aux plans de relance et d’investissement.
Quelques heures plus tard, elle s’est efforcée de rectifier le tir.

Vendredi le rapport sur l’emploi américain est ressorti bien en deçà des attentes.
Après la surprise, le marché en a déduit que la Fed maintiendra son cap accommodant.

Pas de mouvement en portefeuille.


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#1015 17/05/2021 13h39

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Une grosse frayeur autour de l’inflation aux USA, vite passée

Les données sur la hausse des prix aux USA en avril
(prix à la consommation en avril + 3 % sur un an hors alimentation et énergie, contre + 2,3 % pour les attentes des économistes)
ont fait dévisser les indices.
Mais le calme est revenu en fin de semaine, après une détente des rendements obligataires.

Des mouvements en portefeuille !
J’ai terminé mon programme d’allégements sur les actions et les foncières au profit des liquidités.
Vente du solde de ETF Lyxor Australia.
Vente de COMINAR REIT.
Vente du solde de ETF Lyxor PEA MSCI Emerging Markets.

Avec la fin de ce programme d’allègements, la répartition du portefeuille est :

34,2 % de liquidités et 26,4 % actions : ça me paraît adapté à des marchés au plus haut.

ETF Lyxor Australia : vente 220 * 47,214 €

10 361,12 € net.
Plus-value +2 412,11 € ou +30,3 %.

Avec cette dernière vente, le solde global sur ETF Lyxor Australia est de +10 228,85 €.
La ligne a été constituée en 3 achats en avril et mai 2020 (après le krach) dans les 31-33 € ;
il y a eu de petits dividendes ;
il y a eu des allègements suivis de rachats (petit jeu de racheter un peu moins cher) ;
et pour terminer 3 ventes récentes dans les 47 €.
Dans le détail :

Globalement un très bon résultat.

COMINAR REIT : vente 4 300 * 10,01-10,03 CAD

Un seul ordre de vente pour limiter les frais, mais 16 exécutions partielles (avalanche de notifications).
29 115,62 € net.
Moins-value -938,72 € ou -3,1 %

ETF Lyxor PEA MSCI Emerging Markets : vente 1 000 * 16,847 €

16 806,57 € net.
Plus-value +1 930,95 € ou +13,0 % (PEA).

Avec cette dernière vente, le solde global sur ETF Lyxor PEA MSCI Emerging Markets est de +4 491,39 €.
La ligne a été constituée en 1 achat en janvier 2018.
Globalement un résultat moyen (+15 % en plus de 3 ans).

SCPI Corum Origin : acompte mensuel 55 * 4,17 €

Pour  1 part  :   5,16 € brut ; 4,17 € net.
Pour 55 parts : 229,34 € net.

Action AXA : dividende 625 * 1,43 €

893,75 € net (PEA).

COMINAR REIT : dividende 4 300 * 0,03 CAD

Retenue à la source 15 % ; change 1 CAD / EUR : 0,679717.
52,17 € net.

Avec ce dernier dividende, le solde global sur COMINAR REIT est de +955,37 €.
La ligne a été contituée en 3 fois (mars 2018, avril 2019 et mars 2020) et a immobilisé jusqu’à plus de 30 000 € de capital.
Globalement un résultat faible.

A noter chez SAXO une amélioration du "Rapport Dividendes d’actions" :
il y a des colonnes "Impôt sur le revenu avancé" et "Prélèvements sociaux" ;
et "Montant comptabilisé (EUR)" est juste.
Par contre "% Fiscalité" et "Montant fiscalité" sont à 0 ;
et "% Retenue à la source" devrait être 15 et non 0,15 puisque c’est un pourcentage.


Put flooré CAC40 6200-6400 17/12/2021 BNPP : à surveiller

L’indice joue avec les bornes du certificat.

On constate que même au-dessus de la borne haute, le certificat garde une valeur temps qui dépend aussi de la volatilité.
Pour un achat début mars à 13,96 € c’est mauvais mais pas catastrophique.
Par contre avec un indice au plus haut il ne faudra pas le garder trop longtemps.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (17/05/2021 13h43)


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#1016 22/05/2021 15h38

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Encore une semaine un peu chaotique, pour rien au final

Mardi les marchés européens inscrivent des records.
Puis petite frayeur avec les « minutes » de la dernière réunion de politique monétaire de la banque centrale américaine.
En fin de semaine les marchés se reprennent.
Au final variations hebdomadaires minimes (CAC40 +0,02 %).

Des mouvements en portefeuille !

J’ai terminé mon programme d’allégements sur les actions et les foncières au profit des liquidités

Bêtise !
On n’a jamais terminé de gérer un portefeuille actif
(heureusement, sinon on s’ennuierait, surtout à la retraite).

Le secteur des énergies renouvelables est particulièrement décevant cette année,
j’ai un peu allégé sur la plus grosse ligne : VOLTALIA.

Je continue mon petit jeu sur Inventiva : acheter puis revendre plus cher.
Tant que je gagne, je joue …

Inquiétude d’avoir la foncière ALTAREA chez SAXO.
Elle va détacher prochainement un dividende complexe :
. une partie correspond à un remboursement en capital, non soumis à l’impôt sur le revenu ni aux prélèvement sociaux
. option partielle de paiement en actions.
Je crains que ça ne dépasse les compétences - très limitées - de SAXO sur les dividendes et leur fiscalité.
Et je lis dans la discussion sur SAXO un message de Semirentier pour un cas similaire (ARGAN) qui confirme mes craintes.
Par ailleurs le cours est au plus haut.
Je fais donc une vente partielle chez SAXO.
J’essayerais de racheter un peu moins cher sur le compte hébergeant les autres foncières
(pour compenser les frais de transaction et surtout la TTF).

MERCIALYS a versé son dividende, j’avais pris l’option de paiement en titres.

action VOLTALIA : vente 580 * 22,45 €

12 989,75 € net.
Plus-value +7 430,89 € ou +133,7 % (PEA).

Cette ligne est maintenant dans une situation idéale :
. acheté 2 205 actions pour 21 133 €
. vendu  1 315 actions pour 27 214 €.
En l’absence de dividende, le solde est positif de 6 081 €.
Donc même si demain la société faisait faillite et l’action ne valait plus rien, c’est encore gagnant.
L’essentiel du gain est aujourd’hui les 890 actions restantes, valorisées à 20 025 €.

action Inventiva : vente 400 * 12,34 €

4 923,55 € net.
Plus-value +739,02 € ou +17,7 % (PEA PME).

Un retour dans les 11 € pourrait déclencher un achat compulsif …

foncière ALTAREA : vente 60 * 175,60 €

10 525,46 € net.
Plus-value +566,94 € ou +5,8 % selon SAXO (PAMP hérité de BINCK), selon mes calculs 537,10 € ou +5,4 %.

foncière MERCIALYS : dividende 3 538 * 0,43 €

1 064,95 € net.

foncière MERCIALYS : achat (paiement du dividende à option) 163 * 9,31 €

1 517,53 €.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (22/05/2021 15h40)


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#1017 29/05/2021 13h16

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Encore une semaine un peu étrange, se terminant par de nouveaux plus hauts

La semaine commence calmement avec un jour férié.
Le marché végète dans ses plus hauts jusqu’à mercredi.
Puis jeudi les marchés décident qu’ils n’ont plus peur d’une inflation  « transitoire » et décollent avec l’optimiste retrouvé du géant aéronautique Airbus.

Les foncières de commerce profitent de la réouverture des centres commerciaux,
Unibail-Rodamco-Westfield a pris 6,8 %.

Peu mouvements en portefeuille.

Fini de vendre la foncière ALTAREA chez SAXO.
A plus de 180 euros je considère qu’elle n’est plus à un cours d’achat,
le rendement est un peu faible (5,3 %).
Mais je continue à surveiller cette action intéressante …

ICADE a versé son dividende, j’avais pris l’option (partielle) de paiement en titres.

foncière ALTAREA : vente 60 * 183,80 €

11 016,97 € net.
Plus-value +1 058,45 € ou +10,6 % selon SAXO (PAMP hérité de BINCK), selon mes calculs +1 028,61 € ou +10,3 %.

La ligne étant soldée, on peut faire le bilan global :

2 achats début mars 2020. Un peu trop tôt avant le krach, j’aurais pu l’avoir moins cher après.
Dividende en juillet 2020.
2 ventes ce mois.
Solde global +2 617 € ou + 13,1 % en 14 mois : pas mal pour une foncière, mais aurait pu mieux faire.

foncière ICADE : dividende 605 * 2,00 €

847,08 € net après PFU.

foncière ICADE : achat (paiement du dividende à option) 16 * 59,20 €

947,20 € net.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (29/05/2021 13h22)


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

[+1]    #1018 01/06/2021 13h05

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

RAPPORT DU MOIS DE MAI 2021

C’est le 60ème rapport du portefeuille présenté ici,
le précédent rapport (mars) est le message #1 013.

J’ai distingué 4 classes d’actifs :
. certificats, essentiellement de type bonus cappés,
. actions, essentiellement européennes, de préférence en assurance-vie ou PEA,
. foncières européennes et canadiennes, nécessairement sur CTO, sauf si éligible PEA.
. SCPI.
On peut considérer que cette liste est classée par durée de détention des titres,
Du court terme pour les certificats « buy and sell » en quelques semaines
Au très long terme pour les SCPI « buy and hold » 10 ans ou plus.

J’indique également de façon précise les liquidités et les fonds euros en assurance-vie avec leurs apports ou leurs retraits.

Les quantités en marron ont été modifiées par un achat ou une vente.

Certificats (Bonus cappés, etc.)


Les bonus cappés suivent globalement la tendance des sous-jacents actions ou indices (à l’inverse pour le put flooré).
Ils bénéficient également de gains de valeur temps.

Le put flooré a dépassé sa borne haute, mais a encore une valeur temps. Je le garde encore un peu pour voir.

Actions


Les marchés sont hésitants, avec la peur d’un retour de l’inflation.
Ils sont en général en petite hausse sur le mois, à l’exception du Nasdaq. Mais l’investisseur en zone euro sur les marchés US est défavorisé par la hausse de EUR/USD.
L’ETF All Country World (ACWI) perd 0,2 %.

Globalement le portefeuille (essentiellement européen) perd 1,0 %.
Il y a donc une sous-performance du portefeuille.
Les coupables ont déjà été identifiés les mois précédents :
. les technologiques, en particulier Amazon
. les énergies renouvelables, en particulier VOLTALIA

Répartition géographique:

Baisse des émergents suite à des allègements.

Répartition par secteurs/thèmes:


Foncières


Belle progression des foncières, en particulier ICADE (+13 %).

CARMILA n’a pas une performance négative : il faudrait tenir compte du dividende (1 € par action) détaché mais non versé (il y a une option de paiement en actions).

Le portefeuille gagne 5,4 %.

SCPI



Liquidités et fonds euro



Totaux



Répartition par classes d’actif :

On note une augmentation notable des liquidités, qui dépassent nettement les actions.

La performance mensuelle globale est de +9 277 €, se décomposant en :
- 2 112 € : certificats
- 3 348 € : actions
+14 826 € : foncières
+   229 € : SCPI
-   318 € : Fonds euros & Liquidités

La plus-value latente globale est de +32 767 €, se décomposant en :
- 5 564 € : certificats
+78 218 € : actions
-39 886 € : foncières

A rapprocher des capitaux engagés :
Total : 1 305 833 €
Performance mensuelle : +0,7 %
Plus-values latentes  : +2,5 %

Conclusion

Encore un bon mois. Grâce aux foncières, le portefeuille actions étant décevant.

Perspectives

Tout va bien, mais une ombre plane : le retour de l’inflation.
La hausse depuis le début de l’année est exceptionnelle. Je vous demande de vous arrêter !

Je suis confortable avec un portefeuille ayant une part importante de liquidités,
qui peut s’adapter à toutes les situations :
bénéficier partiellement de la poursuite de la hausse ;
renforcer après une petite correction technique.


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#1019 05/06/2021 16h17

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Une semaine calme, les marchés encore un peu plus hauts

On a attendu le rapport sur l’emploi aux USA.
Vendredi les investisseurs sont rassurés par ces chiffres qui se sont révélés moins bons que prévu,
gage que la Fed continuera de poursuivre un certain temps encore sa politique très accommodante.
Sur la semaine les marchés ont gagné environ 0,5 %.

Jeudi Saint-Gobain termine en tête du CAC40, à +4,2% (près de 58 euros).
Le groupe prévoit un résultat d’exploitation « historique » et une marge opérationnelle « record » au premier semestre.

Pas de mouvement en portefeuille.

Dernière modification par ArnvaldIngofson (05/06/2021 16h25)


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

#1020 Aujourd’hui 11h45

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   683  

Petit point hebdomadaire.

Les marchés européens encore un peu plus hauts, croyant à une inflation "transitoire"

On a attendu, jeudi, le chiffre de l’inflation aux USA.
Il est mauvais (5% sur un an)
mais les investisseurs ont fini par être convaincus que le retour d’une inflation supérieure à l’objectif de la Réserve fédérale était transitoire.

L’autre grand rendez-vous économique de la semaine, jeudi également, n’a pas rompu non plus la sérénité des marchés.
La Banque centrale européenne est, comme d’habitude, sans surprise.

Unibail-Rodamco-Westfield gagne 12 % sur la semaine.

Mouvements en portefeuille

Peu de mouvements : un peu de maintenance et des revenus.

Je ne suis pas à l’aise avec le bonus cappé sur ATOS Origin.
L’action est le cancre du CAC40 (-27 % depuis le 1er janvier) et risque d’ailleurs l’exclusion.
Le cours flirte dangereusement avec la borne basse du certificat à 50,00 € :
plus bas de l’année 52,14 ; encore cette semaine 52,78.
Quand le cours monte un peu et s’éloigne de la borne basse du certificat, celui-ci prend une prime importante, cotant bien au dessus du sous-jacent.
Le bonus cappé est donc doublement risqué.
D’une part la probabilité de toucher la borne basse est significative.
D’autre part l’impact serait alors important, la prime actuelle serait perdue.
Evidemment le risque élevé est associé à un rendement potentiel élevé,
mais ce n’est pas ce que je recherche.

J’ai donc cherché s’il existe un bonus cappé dans mes critères idéaux
(distance à borne basse > 25 % ; prime faible).
Il n’en existe pas mais il y a en un moins mauvais
(borne basse à 45 € ; prime moitié moindre).
J’en donc roulé la position.

bonus cappé ATOS Origin 50,00-80,00 EUR 17/09/2021 BNPP : vente 135 à 63,55 €

8 569,25 € avec les frais.
Moins-value -1 451,01 € ou -14,3 %.

bonus cappé ATOS Origin 45,00-70,00 EUR 18/03/2022 BNPP : achat 171 à 58,65 €

10 039,18 € avec les frais.

action Saint-Gobain : dividende 300 * 1,33 €

399,00 € net (PEA).

SCPI Corum Origin : acompte mensuel 55 * 4,11 €

Pour  1 part  :   4,11 € net.
Pour 55 parts : 226,07 € net.


Dif tor heh smusma

En ligne En ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur