Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à notre newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

#126 27/05/2013 13h15

Membre (2012)
Réputation :   108  

Est-ce que la TTF est prise en compte dans le calcul du PRU ? J’ai l’impression que non.


Parrain Ebuyclub, AFER, VIVID, TRADEREPUBLIC, MAX, Fortunéo, Bourso, AFER, Linxea, orange bk……

Hors ligne Hors ligne

 

#127 27/05/2013 23h48

Membre (2011)
Réputation :   116  

Il me semble que la TTF doit effectivement impacter votre PRU. Il est possible que votre broker l’intègre a posteriori (quelques jours après votre achat). Faites-le vous confirmer par le service clients concerné.


Parrain pour : American Express, Fortuneo, Binck.

Hors ligne Hors ligne

 

#128 28/05/2013 08h00

Membre (2012)
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   69  

pour le moment… ça dépend à priori des brockers, certains attendraient peut-être de savoir ce qu’il faut faire.  D’autre(s) semblerai(ent) l’intégrer.
A on sens, elle doit être intégrer comme l’était l’impôt de bourse, sinon ce seraient une double imposition lors de la vente.


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#129 28/05/2013 13h09

Membre (2012)
Réputation :   33  

Après avoir lu vos messages sur la TTF et le PRU, je viens de regarder sur Boursedirect et, effectivement, la TTF est intégrée au PRU.

Cordialement


Parrain: IGRAAL, COINBASE

En ligne En ligne

 

#130 31/07/2013 20h12

Membre (2011)
Réputation :   51  

Un doc synthétique sur la fiscalité des actions (rien de bien nouveau mais je le trouve clair) :

Actualité économique et financière - Information économique et financière - Journal quotidien économique et financier - Les Echos.fr

Au fait, quelqu’un en sait-il un peu plus sur les projets récents d’augmentation des abattements sur pv selon durée de détention? (je n’en entends plus beaucoup parler dans les médias)

Dernière modification par placementapapa31 (31/07/2013 20h13)

Hors ligne Hors ligne

 

#131 01/08/2013 14h16

Membre (2011)
Réputation :   116  

On parle effectivement beaucoup d’une hausse de l’abattement sur les titres détenus depuis plus de 2 ans mais rien d’officiel nulle part. Wait and see.


Parrain pour : American Express, Fortuneo, Binck.

Hors ligne Hors ligne

 

#132 01/08/2013 22h59

Membre (2011)
Réputation :   51  

On touche là encore une fois à la sempiternelle question de l’investissement.

Hors ligne Hors ligne

 

#133 02/08/2013 08h44

Membre (2012)
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   69  

Avant tout et ce n’est pas près de modifier mon ressentiment à l’encontre des politiques… Ce qui tue c’est l’instabilité fiscale perpétuelle de notre pays où l’on ne sait jamais de quoi sera fait le lendemain… S’ils pouvaient, ils obligeraient les individus à ne plus épargner et à consommer; même le pea a été matraqué par rapport au contrat signé à l’ouverture des plans. Les règles de non imposition ont été contournées par la taxation.
J’ai retrouvé un article de 1920… dont je vous ferai part dès que j’ai un moment… c’est édifiant.


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#134 06/11/2013 09h37

Membre (2011)
Réputation :   26  

Bonjour,

je vais avoir l’air très bête, mais ce n’est pas grave.

quel seront les abattements pour durée de détention sur les PV sur valeur mobilières réalisées en 2013?  pour les actions, pour les obligations?

la question de fond est vendre maintenant ou attendre 2014.

merci

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #135 06/11/2013 11h24

Membre (2011)
Réputation :   116  

Pour les plus-values réalisées à partir du 1er janvier 2013, un abattement est pratiqué sur le montant net de la plus-value, égal à :

    20 % de son montant pour une détention comprise entre deux et quatre ans ;
    30 % de son montant pour une détention comprise entre quatre et six ans ;
    40 % de son montant après six ans de détention.

La durée de détention est décomptée à partir de la date de souscription ou d’acquisition des actions, parts, droits ou titres.

Remarques :

    on ne tient pas compte de cet abattement pour déterminer l’assiette des prélèvements sociaux : ces derniers s’appliqueront donc sur le montant des gains nets, avant application de l’abattement ;
    de la même façon, le revenu fiscal de référence est établi en tenant compte du montant des gains nets de cession, avant application de l’abattement ;
    cet abattement s’applique aux plus-values et aux moins-values. Ainsi, une moins-value constatée sur des titres détenus depuis plus de deux ans sera partiellement imputable.

source : www.fortuneo.fr


Parrain pour : American Express, Fortuneo, Binck.

Hors ligne Hors ligne

 

#136 06/11/2013 11h40

Membre (2011)
Réputation :   26  

désolé mais répondu à côté:

voir : Plus-values sur valeurs mobilières

voir Plus-values sur valeurs mobilières

comme vous le constaterez il y a une grande inconnue : la loi de finance 2014

donc j’aimerais savoir où on en est.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #137 06/11/2013 12h01

Membre (2011)
Réputation :   116  

Voici ce qui est en vigueur (Source : impôts) :

Imposition des gains réalisés en 2013
Barème progressif de l’impôt sur le revenu

Les plus-values de cession de valeurs mobilières sont imposées au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Par exception, certaines plus-values demeurent soumises à une imposition forfaitaire (gains issus des bons de souscription de parts de créateurs d’entreprise et gains issus des PEA notamment).
Abattement

Les plus-values sont réduites d’un abattement en fonction de la durée de détention des titres cédés, décomptée à partir de leur date d’acquisition :

    20 % de la plus-value entre 2 et 4 ans de détention,

    30 % entre 4 et 6 ans,

    40 % au-delà.

Tout le reste reposerait sur des hypothèses et/ou supputations et personne ne pourra vous dire ce qui sera voté (surtout en cette période de doute persistant concernant la fiscalité française).

Par ailleurs, merci de soigner la mise en page de vos posts, surtout quand quelqu’un prend le temps de répondre à vos questions.


Parrain pour : American Express, Fortuneo, Binck.

Hors ligne Hors ligne

 

#138 06/11/2013 14h02

Membre (2011)
Réputation :   86  

espenlind13 a écrit :

Ainsi, une moins-value constatée sur des titres détenus depuis plus de deux ans sera partiellement imputable.

Je me demande bien quelle est la logique de cette fiscalité.Autant je comprends que l’abattement pour durée de détention incite l’investissement de long terme tout en tenant compte de l’inflation qui ne devrait pas être considéré comme un "gain", autant je ne trouve pas de sens à la réduction d’une moins-value pour cause de durée de détention.

Hors ligne Hors ligne

 

#139 06/11/2013 14h19

Membre (2011)
Réputation :   116  

Le sujet est vraiment sensible en ce moment et tout semble très fluctuant. On prend des dispositions, on rédige des projets, puis on annule tout sous la pression des investisseurs …

Cette histoire de moins-value partiellement reportable, c’est d’une bêtise sans nom. Vous faites de la moins-value parce qu’une société se retrouve en liquidation (ce n’est qu’un exemple parmi d’autres), quelle importance a votre durée de détention ?

Enfin … il fallait bien gratter quelque part …

Avec une stratégie B&H, on ne peut en revanche que se réjouir des abattements proposés sur la PV ! Tous à vos avis d’opérés ! wink

Dernière modification par espenlind13 (06/11/2013 14h20)


Parrain pour : American Express, Fortuneo, Binck.

Hors ligne Hors ligne

 

#140 06/11/2013 15h52

Membre (2012)
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   69  

Un gouvernement d’amateurs qui se prennent pour des pros, c’est à hurler de rire si ce n’était pas si grave… sad  sad


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#141 06/11/2013 21h52

Membre (2011)
Réputation :   51  

espenlind13 a écrit :

Pour les plus-values réalisées à partir du 1er janvier 2013, un abattement est pratiqué sur le montant net de la plus-value, égal à :

    20 % de son montant pour une détention comprise entre deux et quatre ans ;
    30 % de son montant pour une détention comprise entre quatre et six ans ;
    40 % de son montant après six ans de détention.

La durée de détention est décomptée à partir de la date de souscription ou d’acquisition des actions, parts, droits ou titres.

Remarques :

    on ne tient pas compte de cet abattement pour déterminer l’assiette des prélèvements sociaux : ces derniers s’appliqueront donc sur le montant des gains nets, avant application de l’abattement ;
    de la même façon, le revenu fiscal de référence est établi en tenant compte du montant des gains nets de cession, avant application de l’abattement ;
    cet abattement s’applique aux plus-values et aux moins-values. Ainsi, une moins-value constatée sur des titres détenus depuis plus de deux ans sera partiellement imputable.

source : www.fortuneo.fr

Dans intégrale placements d’hier 5/11 sur BFM ils ont fait une synthèse sur la fiscalité des PV actions :

Emissions - BFMTV Economie

Si j’ai bien compris, l’abattement pour plus de 8 ans de détention sera de 65% dans le cas ordinaire.

Donc on peut déjà faire des calculs approximatifs :

- supposons une PV de 100

- on enlève la CSG soit 15,5

- on déclare à l’IR 35% de 100 = 35

- si on est au TMI 14% on paye donc 4,9 d’IR (0,14 fois 35), si TMI 25% on paye 8,75

- donc total payé = 15,5 + 4,9 = 20,4 (ou 26 si TMI 30%)

- sur les 100 de gain on paye 20% en gros (26% si TMI 30%)

En conclusion, même aux premières tranches je trouve cela assez lourd déjà. D’autant que la PV n’est que du nominal, pas du réel.

Qu’en pensez-vous?

Dernière modification par placementapapa31 (06/11/2013 23h58)

Hors ligne Hors ligne

 

#142 06/11/2013 22h47

Modérateur (2010)
Top 20 Réputation
Top 5 Expatriation
Top 5 Vivre rentier
Top 20 Actions/Bourse
Top 10 Obligs/Fonds EUR
Top 5 Monétaire
Top 10 Invest. Exotiques
Top 5 Entreprendre
Top 10 Finance/Économie
Top 5 Banque/Fiscalité
Top 5 SIIC/REIT
Top 5 SCPI/OPCI
Top 5 Immobilier locatif
Réputation :   2432  

"même aux premières tranches je trouve cela assez lourd déjà" alors qu’il y a peu, quand pas grand monde ne râlait, c’était 15.5+19=34.5% pour toutes les PV mobilières… comment appeler ce syndrome ?

PS : Je crois que TMI IR de 25% n’existe pas (c’est soit 5.5%, soir14%, soit 30%, soit 41%, soit 45%).

Dernière modification par GoodbyLenine (06/11/2013 22h49)


J'écris comme "membre" du forum, sauf mention contraire. (parrain Fortuneo: 12356125)

Hors ligne Hors ligne

 

#143 07/11/2013 00h05

Membre (2011)
Réputation :   51  

C’est corrigé avec 30%.

Dernière modification par placementapapa31 (07/11/2013 00h56)

Hors ligne Hors ligne

 

#144 07/11/2013 08h42

Membre (2011)
Réputation :   116  

placementapapa31 a écrit :

En conclusion, même aux premières tranches je trouve cela assez lourd déjà. D’autant que la PV n’est que du nominal, pas du réel.
Qu’en pensez-vous?

Les TMI basses peuvent s’en réjouir, pour les autres la fiscalité est effectivement importante, mais ça ne constitue pas là une nouveauté à proprement parler.

Mon avis personnel, c’est que tous ces cas particuliers opacifient le système fiscal. C’est une plaie et c’est là que la bât blesse (je trouvais finalement l’ancien système plus lisible). Sans une étude rigoureuse des textes, on peut passer à côté d’éléments essentiels pour optimiser ses ventes. C’est dommage car ça renvoie une fois de plus une mauvaise image des placements financiers (c’est compliqué, ça coûte cher etc.).

Comme je le dis souvent, nul n’est censé ignorer la loi, et l’adage est particulièrement valable dans le domaine fiscal.


Parrain pour : American Express, Fortuneo, Binck.

Hors ligne Hors ligne

 

#145 09/11/2013 18h12

Membre (2011)
Réputation :   51  

GoodbyLenine a écrit :

"même aux premières tranches je trouve cela assez lourd déjà" alors qu’il y a peu, quand pas grand monde ne râlait, c’était 15.5+19=34.5% pour toutes les PV mobilières… comment appeler ce syndrome ?

L’imposition devrait simplement se faire en valeur réelle.

Dernière modification par placementapapa31 (10/11/2013 01h49)

Hors ligne Hors ligne

 

#146 19/11/2013 13h31

Membre (2012)
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   69  

espenlind13 a écrit :

Pour les plus-values réalisées à partir du 1er janvier 2013, un abattement est pratiqué sur le montant net de la plus-value, égal à :

    20 % de son montant pour une détention comprise entre deux et quatre ans ;
    30 % de son montant pour une détention comprise entre quatre et six ans ;
    40 % de son montant après six ans de détention.

La durée de détention est décomptée à partir de la date de souscription ou d’acquisition des actions, parts, droits ou titres.

Bonjour,

Est-ce que c’est au teneur de comptes de calculer la plus-value après abattement ou est-ce que l’on doit soit même faire ce calcul en fonction de la durée de détention des titres ?

big problème pour les titres détenus depuis longtemps ou transférés lors d’un changement (ou plus) de courtier.

Comment calculer lorsque l’on cède une position constituée en plusieurs fois ?

1- Les courtiers pour la plupart n’auront pas l’historique complet de leur client donc c’est à ce dernier de réaliser les calculs et à les prouver, car c’est lui qui est responsable.

2- La méthode est évidemment FIFO comme pour les moins values, on efface d’abord les plus anciennes. Donc dans ce cas toutes les actions d’un même titre ne bénéficieront obligatoirement pas du même abattement

3- Si le porteur ne peut prouver la durée de détention… et bien abattement sera  à coup sûr de zéro.
Il faudra donc que les particuliers aient conservé leurs historiques complets pour justifier d’une durée ancienne (même les acquisitions en francs) et donc avoir conservé les preuves.

La constitution ou reconstitution d’un historique  est très possible si on s’est constitué une base de données et si l’on a gardé les documents mensuels fournis  soit par voie postale ou bien ligne par les différents intermédiaires.
Pour le calcul un module pour Ninaperf est en voie de réalisations qui pourra exploiter les données de la base.  cool et il a bien avancé, (je l’ai commencé il y a 4 ou 5 jours).  Cela me trottait dans la tête depuis un moment. smile


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

#147 27/11/2013 12h48

Membre (2011)
Réputation :   62  

espenlind13 a écrit :

Voici ce qui est en vigueur (Source : impôts) :

Imposition des gains réalisés en 2013
Barème progressif de l’impôt sur le revenu

Les plus-values de cession de valeurs mobilières sont imposées au barème progressif de l’impôt sur le revenu.

Par exception, certaines plus-values demeurent soumises à une imposition forfaitaire (gains issus des bons de souscription de parts de créateurs d’entreprise et gains issus des PEA notamment).
Abattement

Les plus-values sont réduites d’un abattement en fonction de la durée de détention des titres cédés, décomptée à partir de leur date d’acquisition :

    20 % de la plus-value entre 2 et 4 ans de détention,

    30 % entre 4 et 6 ans,

    40 % au-delà.

Tout le reste reposerait sur des hypothèses et/ou supputations et personne ne pourra vous dire ce qui sera voté (surtout en cette période de doute persistant concernant la fiscalité française).

Par ailleurs, merci de soigner la mise en page de vos posts, surtout quand quelqu’un prend le temps de répondre à vos questions.

Savez vous quand doit être voter le projet de lois qui propose pour le régime de droit commun 50% d’abattement à partir de 2 ans de détention et 65% à partir de 8 ans ?

C’est censé s’appliquer à partir du 1ier Janvier 2014 ?

Hors ligne Hors ligne

 

#148 27/11/2013 22h05

Banni
Réputation :   25  

Bonsoir,

Vous pouvez suivre l’évolution des débats ici:

Assemblée nationale - Budget : loi de finances 2014

Pour résumer, le texte est adopté à l’assemblée nationale, rejeté au sénat.

C’est l’assemblée qui a le dernier mot (sous réserve du feu vert éventuel du conseil constitutionnel).

Pour faire simple et rapide les taux et modalités que vous évoquez sont adoptés.

Les modalités évoquées par Espenlid13 sont désormais caducs.

Cdt

Hors ligne Hors ligne

 

#149 02/12/2013 10h00

Membre (2011)
Réputation :   26  

merci,

c’est le type de réponse que j’attendais.

cordialement

Hors ligne Hors ligne

 

#150 02/12/2013 10h22

Membre (2012)
Top 20 Banque/Fiscalité
Réputation :   69  

pense_bete a écrit :

merci,

c’est le type de réponse que j’attendais.

cordialement

voici les dernières infos

Dernière modification par FD707 (02/12/2013 12h28)


"Écoute le conseil des autres et suis le tien"   Ninaperf est mon outil

Hors ligne Hors ligne

 

Information Nouveau venu dans cette longue discussion ?
Flèche Consultez une sélection des messages les plus réputés en cliquant ici.

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur