Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS   Inscrivez-vous gratuitement à la newsletter : Newsletters   Utilisez la recherche : 
Membres  |  Mission

Forums des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir, générer une rente et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions !

Attention Cette page est une synthèse de la discussion. Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

[+1]    #1 24/12/2015 13h38

Membre
Réputation :   49  

C’est assez normal : les mono-holding belges présentent en ce moment des décotes variant entre 26 et 46 %, disons généralement autour de 30 - 35 %. 

Sur base de l’offre d’échange annoncée et des cours de clôture hier soir, j’obtiens une décote de 26 % pour la future Picabel.   Le cours de Picanol s’est donc simplement ajusté pour se rapprocher de la décote moyenne du secteur.

Picabel perdant le  statut d’entreprise industrielle que détenait Picanol pour devenir une simple holding, il est naturel, du moins pour Mr Market, de proposer des ratios de valorisation moins élevés.

Message édité par l’équipe de modération (29/12/2015 15h34) :
- suppression de la citation du message immédiatement précédent

Dernière modification par Louis Pirson (24/12/2015 13h40)

Mots-clés : luc tack, picanol, tessenderlo


"Essayez d’acheter des actifs avec décote plutôt que des bénéfices." W. Schloss

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 26/12/2015 14h29

Banni
Réputation :   284  

sergio8000 a écrit :

Mentionnons pour conclure que M. Luc Tack, dirigeant et actionnaire majoritaire de Tessenderlo et de Picanol Group, réputé (à juste titre) pour la succession d’acquisitions brillantes qu’il a réalisées au cours de sa carrière, a lui-même acheté des actions Tessenderlo sur le marché à des prix significativement plus élevés que 31,5 euros par action (jusqu’à 35 euros par action).

Si une chose est certaine au sujet de M. Tack, c’est qu’il n’a pas l’habitude de surpayer ses acquisitions, et qu’il connaît mieux que nous la valeur réelle de Tessenderlo.

Ce paragraphe sibyllin ayant attiré mon attention, je me suis intéressé aux conditions dans lesquelles Picanol avait pris le contrôle de Tessenderlo : cela remonte à juillet 2013 quand Picanol a acquis, au prix de 22€ par action et auprès de la Société nationale des poudres et explosifs (SNPE) entièrement détenue par l’Etat français, 27,6% de Tessenderlo :

Belgian weaving machine maker Picanol (PICB.BR) has bought a 27.6 percent stake in Belgian chemicals group Tessenderlo Chemie (TESB.BR) from French state-owned explosives and propellants maker SNPE.

Picanol said on Friday it agreed to pay 22 euros per share in cash, equivalent to 192 million euros ($254.1 million), for the stake and would finance the transaction from its own funds.

The price Picanol paid per share is above the 20.35 euros closing price of Tessenderlo on Thursday.

"We have had some strong years behind us and were looking for a place to invest," Picanol’s spokesman Frederic Dryhoel said.

"Because of the cyclicality of our business we wanted a project in another industry with an international business but its headquarters in Belgium," he added.

Tessenderlo has sold off a number of more basic chemicals and plastic operations and is now focused on a number of more specialized activities, including fertilizers and gelatin, and the processing of food waste.

Picanol is 88 percent owned by managing director Luc Tack.

BNP Paribas Fortis and HSBC have acted as advisors to SNPE SA for this transaction.

(Reporting by Philip Blenkinsop and Robert-Jan Bartunek)

De toute évidence, Picanol avait alors fait une bonne affaire : pour une prime ridicule par rapport au cours de Tessenderlo à l’époque (20,35€), elle avait pris le contrôle d’une société restructurée et recentrée sur ses divisions rentables.

En un peu plus de deux ans, M. Tack nous affirme aujourd’hui que Tessenderlo vaut 31,5€/action, Sergio8000 nous expliquant que cela vaut en fait davantage, soit une plus-value proche de 50% a minima en 2 ans :

- soit M. Tack est un génie de la chimie et la qualité de son management est à l’origine de cette plus-value ;

- soit M. Tack est un acheteur avisé et il a berné l’Etat français lors de son acquisition en 2013.

Etant actionnaire de Picanol, je peux m’en réjouir, mais le contribuable que je suis également est affligé : une nouvelle fois, les intérêts patrimoniaux de l’Etat ont été bradés !

Un examen de l’évolution du cours de Tessenderlo sur 15 ans montre que cette cession a été réalisée au pire moment : si la SNPE avait attendu que les restructurations qu’elle avait opérées aient porté leurs fruits, elle aurait vendu bien plus cher, sans doute au moins 27€, le cours de bourse de ce jour.

Je ne peux que déplorer que le conseil d’administration de la SNPE, où les représentants du ministère de la défense et des finances ont tout pouvoir, ait validé cette cession à vil prix. Quand l’Etat vend une camionnette usagée, il la met aux enchères pour en tirer le meilleur prix ; lorsqu’il cède une participation industrielle, il transige de gré à gré avec le prédateur de son choix…..on se croirait revenu à l’époque de Balladur et des noyaux durs !

Une si mauvaise affaire devrait intéresser a posteriori la Cour des Comptes qui a tout pouvoir pour traduire les dirigeants de la SNPE en chambre de discipline budgétaire ; on peut d’ailleurs se demander si l’incompétence à elle seule suffit à expliquer pareille défaillance, mais seule une enquête du parquet pourrait révéler d’éventuels manquements à la probité.

Dernière modification par stokes (26/12/2015 14h30)

Hors ligne Hors ligne

 

[+5]    #3 15/01/2016 15h30

Membre
Réputation :   85  

etzanas, j’aurais aimé que vous citassiez vos sources avant de publier cette traduction.
Pour info, c’est moi qui ai rédigé cette traduction.


The only real failure is the failure to try.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #4 19/06/2018 18h03

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   145  

Les rachats ont repris et ca s’accélère :
Tessenderlo Group | Symphony Mills nv

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #5 06/11/2018 22h32

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   145  

Les achats ont repris (ils s’étaient arrêtés pendant la période d’annonce des résultats du q3, c’est la loi).
35000 actions rachetées ces 5 derniers jours.

Tessenderlo Group - Insider trading - Trivano

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #6 25/01/2019 19h50

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   145  

Same old same old.

Tessenderlo Group - Insider trading - Trivano

Environ 230.000 titres achetés  depuis le 7 novembre, soit 7 millions d’euros.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par tcheco (25/01/2019 19h50)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #7 22/03/2019 20h59

Membre
Réputation :   20  

C’est à travers Picanol pour 41%.
La page du site de Tessenderlo a même été mise à jour suite au gros renforcement alors qu’il me semble que précédemment les données dataient du 31 décembre 2018 :
Structure de l’actionnariat

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par CJ (28/04/2019 16h53)


32% MSCI World, 13% MSCI EM, 10% Odet, 10% Bassac, 9% BRK.B, 8% BAM.A, 5% Dior…

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #8 31/07/2019 17h45

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   145  

C’est confirmé, Tack et ses société contrôlent la majorité de Tessenderlo : ils ont 59% des droits de vote.

pr_tessenderlo_group_31072019_notification_english.pdf

Je mise une petite pièce sur une offre de rachat de Tessenderlo par Picanol.
Nous verrons bien.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par tcheco (31/07/2019 17h46)

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #9 09/11/2019 07h35

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   145  

Les achats continuent avec de gros volumes de façon périodique (deux fois 200.000 actions tesb achetées par Verbrugge.)

Tack, via ses holdings et notamment Verbrugge qui contrôle Picanol, possède dorénavant 60% des droits de vote de tesb.

Tessenderlo Group - Insider trading - Trivano

assets.tessenderlo.com/press/Documents/ … nglish.pdf

Quelle patience de Mr Tack, qui après l’avortement du projet de fusion des deux sociétés en 2016, a lentement mai sûrement renforcé son contrôle sur tesb. Quand ce monsieur a un objectif en tête il ne le lache pas !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par tcheco (09/11/2019 07h43)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #10 21/11/2019 08h30

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   145  

Tessenderlo revoit à la hausse sa prévision d’Ebitda pour 2019, à 270M€ (vs 178 en N-1. 50M€ de la croissance est générée par T-Power.)

assets.tessenderlo.com/press/Documents/ … nglish.pdf

En même temps, Picanol confirme le ralentissement des activités textile, et confirme que son Ebitda sera en recul vs 2018.

assets.picanolgroup.com/Press%20Release … nglish.pdf

Peut-on demander à l’équipe de modérateurs de renommer la discussion svp ?
Je dirais : "Galaxie Tack : Tessenderlo Chimie et Picanol métiers à tisser"

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par tcheco (21/11/2019 08h37)

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #11 14/01/2020 11h54

Membre
Réputation :   72  

Picanol : l’action suspendue à la bourse de Bruxelles suite à une cyberattaque.
LibreEco

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #12 14/01/2020 16h09

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   194  

Avant la suspension le cours était de 65€ en raison de de la cyberattaque qui a d’abord atteint
une filiale chinoise avant de toucher l’ensemble du groupe, Ypres ainsi que l’implantation Roumaine.

La participation de Picanol dans Tessenderlo représente plus de 560 millions d’euros ou 31,6 euros par action. Avec le cash, environ deux tiers du cours actuel de l’action est couvert, en d’autres terme Picanol était largement sous-évaluée.

Les conséquences de l’attaque pourrait durer, avec un arrêt de la production pendant des jours voir des semaines.

Ceux qui comme moi possède Picanol, ne doivent pas paniquer et conserver la valeur.

Quand la cotation reprendra, ce qui peu prendre un certain temps, la bourse pourrait offrir une opportunité d’achat à l’investisseur patient.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #13 27/03/2020 12h32

Membre
Réputation :   85  

Les résultats 2019 de Tessenderlo viennent d’être publiés

Dans les grandes lignes :

L’activité est très faiblement impactée (pour le moment) par le Covid 19

Tessenderlo a écrit :

All of the plants and activities are running in line with expectations at the moment, except for the current
disruption of production at DYKA Group’s French plant in Sainte-Austreberthe (segment Industrial Solutions).
In February 2020, the COVID-19 disease also disrupted production at the Chinese plant in Nehe (PB Leiner –
segment Bio-valorization), which restarted production in early March. Based on current information, the
impact of these events on the financial results is expected to be limited.

Activities could be further impacted in the coming weeks or months if too many employees are impacted by
COVID-19 and/or if access to raw materials and auxiliary materials or means of transportation becomes more
complicated, or if our customers are no longer able to process our products.

Du côté des métriques :

Le FCFop augmente à 14.7m€ (vs 56.6m€ l’année passée);
L’EBITDA augmente à 267.7m€ (+31.8%)
L’EBIT augmente à 134.9m€ (+28.7%)

Ces variations incluent notamment un effet de périmètre lié à l’acquisition de T-Power.

Tessenderlo a écrit :

As per year-end 2019, group net financial debt amounts to 347.5 million EUR, including 63.7 million EUR IFRS 16
lease liabilities, which implies a leverage of 1.3x. Excluding the IFRS 16 lease liabilities, group net financial debt
would have amounted to 283.8 million EUR compared to 348.0 million EUR as per year-end 2018.

A méthode comptable comparable, la dette nette est en forte baisse.

Pour les perspectives, l’activité devrait rester bien orientée (hors impact du COVID 19)

Tessenderlo a écrit :

The group anticipates that the 2020 Adjusted EBITDA will be higher compared to 2019. This guidance for 2020
does not include any potential impact from COVID-19 (Coronavirus). This disease is a new factor of uncertainty,
which is expected to have a significant negative economic impact worldwide, and its effect on the 2020 Adjusted
EBITDA is currently difficult to estimate. At this stage and given the evolving landscape, it is too early to determine
the full impact of COVID-19 on the 2020 financial results.

Tout cela me semble à première vue excellent !

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par ilovevalue (27/03/2020 12h33)

Hors ligne Hors ligne

 

[+3]    #14 08/04/2020 11h10

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   145  

Effectivement, les résultats de TEsb sont vraiment superbes.

Du côté de Picanol, les résultats sont mauvais. L’Ebit est de 33M€ sur un C.A de 480M€.
Cette chute de l’Ebit s’explique par :
-le levier opérationnel très important chez Picanol : business composé essentiellement de coûts fixes. Une forte baisse (ou hausse) du C.A implique une forte baisse (ou hausse) de la marge opérationnelle.
-des prix de vente en baisse, pour continuer à vendre malgré un marché en forte baisse.

Le côté positif, c’est un bilan très solide, avec une valeur cachée : la participation dans Tesb.
A 40€ par action (cours atteint en mars), on obtenait (d’après mes calculs) le business de Picanol gratuitement.
Au cours actuel de 58€, on paye (d’après mes calculs) 300M€ pour le business de Picanol, qui a généré 70M€ d’Ebit annuel en moyenne sur les 12 dernières années.

Sans surprise, les achats d’actions Tesb ont repris.

On notera deux grosses transactions.
- 400.000 actions achetées par Symphony (holding de Tack)
- 500.000 actions achetées par Picanol (via Verbrugge)
Tessenderlo Group - Insider trading - Trivano

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #15 09/04/2020 14h22

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   221  

On devrait renommer la file Galaxie Picanol.

Sur Picanol, on achète l’expertise du CEO qui, après l’intégration de TESB fera sûrement une autre acquisition.

Sur PIC, c’est un métier très cyclique, pas d’inquiétude, il reste profitable malgré une activité en forte baisse.

PIC fait partie des excellents conglomérats européens, avec Latour par exemple, dont on parle peu.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #16 18/04/2020 20h30

Membre
Réputation :   85  

Les achats sont publiés sur le site de la FSMA

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #17 27/08/2020 12h59

Membre
Top 100 Réputation
Réputation :   221  

Picanol se traite sur la base du S1 annualisé à un PE de 13x et FCF yield de 10%.

Avec l’activité cyclique en bas de cycle.

En milieu de cycle, ça donnerait du 20% FCF yield.

Ahurissant.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #18 27/08/2020 16h08

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497  

La vrai question est l’opportunité relative entre Tessenderlo et Picanol.
On connait déjà le potentiel bénéficiaire de Picanol en haut de cycle… par contre, on ne sais pas vraiment jusqu’où Tessenderlo peut monter, surtout au niveau de la filiale bio. Ils remplacement progressivement des produits de commodité par des produits à meilleures marges. Cette transition porte progressivement l’amélioration de la marge de l’ensemble. D’après le conf call, ils sont "optimistes réalistes" à MT…

Le projet d’une possible seconde usine Power à Tessenderlo serait également un catalyseur ponctuel pour le groupe.

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #19 28/08/2020 00h12

Membre
Top 20 Réputation
Réputation :   497  

3 questions complémentaires :

1) comment se fait-il que Tessenderlo soit intégré aux comptes de Picanol sachant qu’ils n’ont que 45,6% du capital au 30/06/2020 ? Est-ce grâce à l’apport des droits de vote double qui assure le controle du groupe ? (je pensais naïvement qu’il fallait atteindre 50% du capital pour intégrer les filiales dans les comptes de la société mère)

2) Est-ce qu’il existe une base de donnée sous forme de tableur pour recenser les transactions d’insiders sur la bourse de Bruxelle. Il est assez fastidieux de rentrer dans le détail de chaque transaction sur le site de la fsma

3) Picanol détient 45,6% de Tessenderlo. Cela implique qu’il y a 54,6% d’intérêts minoritaires à retraiter dans le RNPG. Selon les comptes de Tessenderlo, le RNPG est de 86,1M€.
Dans la comptabilité de Picanol, le retraitement des intérêts minoritaires de TESB devrait donc être de 54,6% x 86,1M€=46,8M€. Hors, il n’est indiqué que 36,0M€.
Est-ce que j’ai loupé un truc ? S’il n’y a pas d’erreur dans les calculs, une idée d’où vient cette différence non négligeable de 10,8M€ ?

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Dernière modification par oliv21 (28/08/2020 00h23)


"Espérez le meilleur, préparez le pire et attendez vous à être surpris"

Hors ligne Hors ligne

 

[+2]    #20 28/08/2020 11h09

Membre
Réputation :   20  

Pour la consolidation de Tessenderlo, la première page du communiqué du S1 2019 indique que la FSMA considère même que Picanol contrôle Tessenderlo depuis 2017 (donc avant l’application des droits de vote double en 2019, et ils mentionnent effectivement la dispersion des droits de vote).

Communiqué du S1 2019 a écrit :

As part of its a posteriori supervision of the financial information provided by Picanol, the FSMA has concluded that Picanol has controlled Tessenderlo Group (hereinafter referred to as Tessenderlo) since 2017 and that it should have fully consolidated Tessenderlo instead of using the equity method. The FSMA reached this conclusion taking into account the size of Picanol’s voting rights in Tessenderlo in relation to the size and very wide distribution of the voting rights of the other shareholders as well as the fact that Picanol has the majority of the votes present at the general meetings of Tessenderlo.

Picanol is of the opinion that it only acquired control over Tessenderlo on March 19, 2019, following the acquisition on that date of 2.04% of additional voting rights in the company. The FSMA does not share this view and has asked Picanol to correct its accounts.

Pour les transactions d’initiés, c’est en général le site trivano qui a été mentionné sur ce fil :
Tessenderlo Group - Insider trading - Trivano

Déontologie : actionnaire d’une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.


32% MSCI World, 13% MSCI EM, 10% Odet, 10% Bassac, 9% BRK.B, 8% BAM.A, 5% Dior…

Hors ligne Hors ligne

 

Attention Cette page est une synthèse de la discussion. Pour voir tous les messages et participer à la discussion, cliquez ici.

Pied de page des forums

Don Faites un don
Apprendre le bonheur