Suivez les discussions sur : Twitter Facebook RSS    Cherchez sur le site et les forums :
PlanèteMembres  |  Mission

Forums de la communauté des investisseurs heureux

Discussions courtoises et réfléchies, sans jugement moral, sur l’investissement patrimonial pour s’enrichir et atteindre l’indépendance financière

Invitation Vous n'êtes pas identifié : inscrivez-vous pour échanger et participer aux discussions de notre communauté !

#1 06/11/2015 14h45

Banni
Réputation :   283  

Membre clivant Membre assez clivant Membre clivant

La compagnie financière Richemont, propriétaire notamment des marques Cartier et Mont-Blanc, vient de publier des résultats trimestriels en-dessous du consensus, qui entraînent la chute du titre ce matin à Zurich comme l’indique la tribune de Genève :

L’action Richemont ( 0.00%) tient la lanterne rouge à l’indice phare de la Bourse suisse, ce vendredi matin. A 10 heures, elle dégringolait de 8,31% dans les premiers échanges.

Les résultats au premier semestre, terminé fin septembre, et les prévisions n’ont apparemment pas du tout convaincu les marchés.

Du côté des analystes, on souligne «que le chiffre d’affaires s’est ralenti de façon étonnante en septembre, le résultat opérationnel est inférieur au consensus, bien que les frais en marketing aient été réduits, et finalement le bénéfice net est aussi plus bas que prévu», a indiqué Patrik Schwendimann dans sa note d’analyste auprès de la Banque Cantonale de Zurich.

L’analyste de banque Vontobel, René Weber, mentionne aussi les marges décevantes, avec une baisse dans les maisons de joaillerie, «et le recul dans les montres a dû être plus important que prévu».

Recul des ventes de montres

Comme l’a indiqué le président du groupe, Johann Rupert, cité dans le communiqué, «la forte progression des ventes réalisées dans les boutiques en propre des Maisons du Groupe a compensé le recul de la demande chez nos partenaires horlogers, essentiellement imputable à la zone Asie Pacifique. Les ventes de joaillerie sont en hausse significative. Ce segment représente désormais un tiers du chiffre d’affaires du Groupe».

«Pour le second semestre, la situation s’annonce tout aussi exigeante, en particulier en raison des difficultés de nos partenaires horlogers», a poursuivi le président du groupe.

Poursuite des investissements en Suisse

Le groupe de luxe basé à Genève a indiqué «être en train de digérer» l’appréciation du franc et va continuer d’investir en Suisse, a dit son directeur financier Gary Saage, en conférence téléphonique ce matin, relève l’AFP. Le groupe de luxe genevois ne change pas ses plans d’investissement.

«Nous avons dû réagir cette année à la force du franc, compensée en partie par l’évolution du dollar. L’impact global des taux de change a été négatif sur notre marge», a poursuivi en conférence téléphonique le directeur financier.

«Mais nous sommes suisses et nous allons continuer de l’être», a-t-il ajouté. «Nous ne prévoyons pas de transférer notre production dans des pays moins chers», a-t-il encore précisé.

Les ventes ont augmenté de 15% à 5,8 milliard d’euros (6,3 milliards de francs). La marge opérationnelle a perdu 2 points de pourcentage à 24%, et le bénéfice net est en hausse de 22% à 1,1 milliards d’euros.

(TDG)
(Créé: 06.11.2015, 10h35)

J’hésite à me renforcer sur le titre : à court terme il pâtit de la baisse de la demande chinoise, voire moyen-orientale, mais je reste convaincu que son positionnement sur la consommation des ménages très aisés est un gage de forte croissance pour les années à venir. En effet, la mondialisation rend les très riches de plus en plus riches ; l’acquisition de produits de grandes marques reste un marqueur social auquel ces personnes sont très attachées, cela encore plus dans les pays émergents. Contrairement à la généralité des produits, l’élasticité de la consommation au prix de vente est ici très faible.

Dit trivialement, la possession d’actions Richemont permet de récupérer une infime partie de la richesse des plus aisés. Même si je n’ai pas les moyens d’acquérir un stylo Mont-Blanc, être propriétaire de la société qui les fabrique est une source de satisfaction financière et morale.

Message édité par l’équipe de modération (06/11/2015 13h47) :
- modification du titre ou de(s) mot(s)-clé(s)

Mots-clés : actions suisses, luxe, montres

Hors ligne Hors ligne

 

[+1]    #2 12/01/2017 20h52

Banni
Réputation :   283  

Membre clivant Membre assez clivant Membre clivant

Richemont vient enfin de sortir du purgatoire en publiant d’excellents résultats trimestriels qui laissent augurer la fin des vaches maigres pour le groupe suisse……au fait quelqu’un a-t-il déjà rencontré des vaches maigres chez les helvètes ?

Cartier et Van Cleef & Arpels relancent les ventes de Richemont - Le Temps

Au risque de me répéter, c’est vraiment une magnifique valeur protégée par de hautes barrières à l’entrée, une "moat" comme on le dit ici ; cerise sur le gâteau, elle côte en francs suisses.

La valeur termine la séance en gain de 8,6% ; par sympathie, Swatch prend elle aussi 5,5%.

PS : je suis petit actionnaire de ces 2 superbes valeurs.

Dernière modification par stokes (12/01/2017 20h55)

Hors ligne Hors ligne

 

#3 06/11/2020 13h24

Banni
Réputation :   85  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Richemont vient de publier des résultats moins mauvais que prévus et annonce une association avec Ali Baba pour accroître ses ventes en Chine ; le titre prend logiquement 7,8% à cette heure et à Zurich :

Richemont s’allie avec Alibaba dans Farfetch pour doper ses ventes en Chine - Challenges

Il ne manque pas de sel de voir ainsi s’associer un grand nom du luxe et une plate-forme connue pour ne pas être très regardante vis-à-vis des contrefaçons !

Hors ligne Hors ligne

 

#4 06/11/2020 17h26

Membre (2020)
Réputation :   132  

En fait Richemont collaborait déjà avec Alibaba sur une plateforme de vente de produits haut de gamme (Fengmao).

Le nouveau projet avec Farfetch se rajoute donc.

Ils en ont bien besoin: beaucoup de PDV fermés pour cause de Covid, très peu de touristes actuellement. Ca n’arrange pas les affaires.

Encore que leur T2 (exercice décalé) affiche un CA de -5%. C’est déjà beaucoup mieux que les -47% lors du dernier confinement.

Hors ligne Hors ligne

 

#5 20/05/2022 14h19

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   114  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Richemont a fait état d’un CA en forte augmentation mais les coûts explosent et plombent la rentabilité ; on ajoutera à ce tableau la fermeture de nombreuses boutiques en Chine. Il n’en faut pas plus pour faire plonger le titre de 12%  à Zurich.

Richemont dégringole en Bourse malgré des résultats annuels records

Le dividende de 2,25 CHF n’est pas si ridicule que cela comme trop souvent avec les valeurs suisses.
Je conserve ma ligne et serait tenté de suggérer un achat sous les 90€ à ceux qui ne la possèdent pas déjà. La société a quand même de sacrées barrières à l’entrée, de la "moat" comme l’écrivent les sachants.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

#6 15/07/2022 14h21

Membre (2020)
Top 20 Année 2022
Réputation :   114  

Membre clivant Membre parfois clivant Membre clivant

Richemont annonce des ventes en hausse, mais perd 8% ce matin revenant à 93 CHF :

Richemont-Hausse de 12% des ventes au T1 grâce à la croissance hors Asie, Actualité des sociétés - Investir-Les Echos Bourse

Cette fois je me lasse et je bazarde ma ligne.

Déontologie : je détiens une position acheteuse/vendeuse sur une ou plusieurs société(s) listée(s) dans ce message.

Hors ligne Hors ligne

 

Pied de page des forums

Parrains Faites-vous parrainer
Apprendre le bonheur